Aller au contenu
Statuts

Chessman

CPiste
  • Messages

    41
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

À propos de Chessman

Informations générales

  • Prénom
    C

Visiteurs récents du profil

944 vues du profil
  1. Imposition du joueur de poker professionnel

    @Arthurdu93 pourquoi ne pas déclarer uniquement ton bénéfice en BNC non-pro et te déclarer à l'URSSAF + adhérer à une AGA pour éviter la majoration de 25% ?
  2. La traduction était bonne. Certains ont du mal avec le français visiblement. Mais faut bien avouer que les phrases avec des virgules c'est pas toujours facile à comprendre. Il me semble que, in English, il y a une différence grammaticale entre : a) “We would encourage Italy to resume their drive toward shared liquidity which after a good start has recently slowed considerably” b) “We would encourage Italy to resume their drive toward shared liquidity, which after a good start has recently slowed considerably”
  3. Imposition du joueur de poker professionnel

    Merci pour ton article très intéressant et officialisé par un professionnel. Cela correspond exactement à toutes les recherches personnelles que j'ai faites. Les questions suivantes qui se posent sont sur quels montants sont calcules les cotisations URSSAF et comme établir une comptabilité avec une AGA si l'on est un petit gagnant et que le coût de l'expert comptable est trop important par rapport à nos gains ? C'est le cas quand on "débute" dans le poker et qu'on est dans la zone grise de déclaration car, lorsqu'on déclare en BNC, on est obligé de s'enregistrer à l'URSSAF en tant que profession libérale (donc de payer les cotisations) mais, surtout, de produire une comptabilité officielle en tant qu'entreprise individuelle.
  4. Imposition du joueur de poker professionnel

    Contacte un professionnel. Non pas que certains ne savent pas de quoi ils parlent, mais vu l’enjeu pour toi, ne prend pas le risque de juste t’appuyer sur des avis et des interprétations de gens dont ce n’est pas le métier. Et vu le montant que tu annonces, je le ferai perso. Tout-à-fait, Thierry ! Une consultation chez un avocat fiscaliste dont c'est le métier, ça pourrait être bien... En te renseignant à la maison des avocats, tu peux même avoir un ticket pour une consult' gratuite.
  5. Imposition du joueur de poker professionnel

    Comme on parlait AE, j'avais compris AE (micro BNC) et pas EI + micro-BNC Mais au final ça ne semble pas être mieux. l'Auto-Entrepreneur a été rebaptisé récemment Micro-Entrepreneur. Je voulais dire (raccourcis) que l'AE/ME est considéré comme une Entreprise Individuelle soumise au régime fiscal du micro-BNC. De même, le professionnel libéral est considéré comme une EI soumise au régime fiscal des BNC non-professionnels (dans le cas du poker).
  6. Imposition du joueur de poker professionnel

    Par contre la dessus ça me semble un peu naïf de penser qu'un random cabinet ( j'entends par la un cabinet qui n'est pas spécialisé dans le poker ) va s’embarrasser en pleine période fiscale avec une compta aussi compliqué que ce que tu décries. La compta d'une infirmière libérale c'est 800€ l'année et ça se fait en ... 4h maximum, les encaissements pré paramétrés pour aller en 706, y'a 0 réflexion ni connaissance comptable a avoir. Entre le coté marginale de l'activité, la période de clôture qui coïncide avec la très grosse période d'activité pour les cabinets, et l'exigence dans la tenue des comptes que tu décries, je vois pas beaucoup de cabinet se lancer la dedans a moins de simplifier grandement les choses ou de compenser par des honoraires énormes. Je me suis exprimé par raccourcis. Je ne voulais pas dire de faire une compta hyper-détaillé mais juste souligner qu'il faut trouver/savoir/définir dans quels cases (comptes) mettre tous les éléments du joueur de poker (sous une forme +/- simple) , soit soi-même, soit par un cabinet comptable et que ce n'est pas gagné mais tu l'as expliqué mieux que moi, donc +1 Ceci dit, s'il suffit de filer le papelard justificatif de la room au cabinet comptable et que ça roule, c'est nickel.
  7. Imposition du joueur de poker professionnel

    Ca ne change pas grand chose au final dans le cas de l'AE 1. Micro-Entreprise = Entreprise Individuelle + micro-BNC C'est un régime fiscal simplifié : on déclare un CA, le bénéfice est calculé après abattement de 34% et entre dans le calcul de l'assiette fiscale (d'après ce que j'ai compris). On ne déclare pas de charges. C'est le forfait 34%. On tient une comptabilité simplifié à un livre de recette. Il faut être en mesure de définir le CA pour un joueur de poker (avec le problème du CA croissant et non négatif quand on rachète ses jetons virtuels, l'auto-rebuy de CG et les gains de tournois) et qu'il reste en-dessous du seuil du micro-BNC avec le volume. Sinon, voir (2) Enfin, il faut que l'activité soit rentable et donc que BI <= 0.34 * Gains donc ROI>=294%. Et là, c'est quasi impossible, surtout en CG et surtout si tu fais beaucoup de CA pendant un mois puis que tu es déficitaire le mois suivant (qui n'est pas compté). 2. Profession Libérale = Entreprise Individuelle + BNC (régime déclaration contrôlée) non-professionnel (dans le cas du poker) La on déclare les bénéfices annuels aux impôts BR 31/12/N - BR 01/01/N + CO - CI. On peut déduire les charges comme toute profession libérale (part du loyer, de la connexion internet, expert comptable, etc. sur présentation de pièces comptable = factures, justificatifs etc.). On peut donc être déficitaire. Ensuite il faut se déclarer à l'URSSAF et on a des obligations comptables, c'est-à-dire qu'il faut tenir une compta à double entrée et produire une balance + un bilan, tenir un journal (à priori journalier mais ça doit pouvoir se faire en hebdo ou mensuel) qui est certifié par une AGA (pour éviter une majoration de 25%) ou fait par un expert comptable qui a le Visa Fiscal (pour éviter une majoration de 25%) ou une AGA et un expert comptable sans Visa Fiscal. Tout ça sur pièce comptable. Au mieux, les rooms nous fournissent un PDF avec BR 31/12/N, 01/01/N, CO et CI (j'ai demandé à toutes les rooms ;-)) mais, sinon, tu dois éplucher tes historiques de jeu et les entrer dans ta compta ou les fournir à ton expert comptable, comme toute profession libérale. On a une obligation légale de déclarer, ensuite les impôts décident si tu es imposable. Personnellement, j'ai écrit au SIE en déclarant mon bénéfice et en leur demandant si je dois déclarer et impression du mail pour plus tard. Le SIE confirme bien qu'est imposable "tout revenu régulier et important" sans définir ni l'un, ni l'autre de manière factuelle. C'est donc au bon vouloir de chaque contrôleur des impôts. D'où le mail pour demander... Ici, le problème est qu'il faut trouver dans quels comptes enregistrer les opérations d'un joueur de poker : CI, CO, achat de jetons virtuels, auto-rebuy, paiement de BI, recette des gains de tournois, tickets €, bonus, rakeback etc. En gros, c'est une profession libérale marginale qui est très peu connue/pratiquée par les experts comptables sauf ceux qui suivent déjà des joueurs pro. Par contre, pour le salarié reg du soir, bonjour la galère... Note : à l'extrême, ce serait même intéressant de se déclarer Profession Libérale si on est déficitaire (après toutes les charges) car cela réduit le montant qui entre dans le calcul de l'assiette fiscale.
  8. Imposition du joueur de poker professionnel

    Pas de soucis, j'avais compris la plaisanterie.
  9. Imposition du joueur de poker professionnel

    Reste plus qu'à faire passer une jurisprudence et on est bon là 8) En pratique, on achète de jetons virtuels en CG online qu'on revend ensuite au site et on paie un droit d'entrée en MTT pour réaliser un produit de notre activité de joueur de poker. Moins glop
  10. Imposition du joueur de poker professionnel

    Hello, Le cas de l'AE qui est maintenant Micro-Entrepreneur relève du régime fiscal micro-BNC (par opposition au régime de la déclaration contrôlée pour les BNC) et on déclare bien un CA : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F32105 Je pense que le régime ME a été pensé pour les petits commerces et services qui ont peu de charges, donc peu de dépenses (d'où l'abattement forfaitaire et la simplification des obligations comptables) et ne déclarent donc que leurs recettes. D'où la confusion. Mais ce n'est qu'un interprétation de ma part ;-) Définition du CA : https://www.l-expert-comptable.com/fiches-pratiques/le-chiffre-d-affaires-definition-et-calcul-du-ca.html [1] https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F32105
  11. Imposition du joueur de poker professionnel

    Mon lien disait juste qu'un joueur de poker pro ou assimilé pro par l'administration fiscale (i.e. tout reg qui utilise un tracker et va sur des forums, par ex) doit déclarer en Bénéfices Non-Commerciaux (BNC). Dans ce cas, on déclarer bien son bénéfice sur l'exercice fiscal (= l'année civile). Sinon, oui, la terminologie du texte est floue mais si tu recherches BNC sur le net tu auras les infos et j'ai eu confirmation par le SIE et l'AGA pour le CA et le bénéfice. Ceux qui calcule BR au 31/12/N - BR au 01/01/N + CO - CI font un calcul de bénéfice => BNC qui n'est pas applicable au cas du ME/AE. Ce qui est intéressant c'est que, dans ce cas on déduit les charges de la profession libérale (comme une infirmière libérale, ou les frais du comptable, par ex) et qu'on peut même déclarer un déficit. Dans le cas de l'AE, on doit déclarer toutes ses "recettes" qui constitue son CA avec franchise de TVA et avec un abattement de 34% de charge pour entrer dans le calcul de l'assiette d'imposition. Donc, si tu ouvres un table de CG et que tu sors sans rien gagner, tu as une recette même sans bénéfice.
  12. Imposition du joueur de poker professionnel

    Le § III "Joueurs de bridge et de poker" du BOFIP est plutôt clair : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6463-PGP Mes recherches confirment les dires du Bordelaii et je suis son avis concernant l'interprétation.
  13. Imposition du joueur de poker professionnel

    Hello, d'accord avec ça (je me suis renseigné auprès du Service Impôts Entreprise, d'une Association de Gestion Agréé, BOFIP; URSSAF etc. et sur le net). Enfin, si on déclare en BNC, il faut s'enregistrer à l'URSSAF en tant que profession libérale et on à des obligations comptables. Petit bémol : je pense qu'on devrait pouvoir se déclarer AE si on était capable de calculer son CA, ce qui est quasi impossible pour un joueur de poker. En plus, même si on était capable de calculer un CA au poker, l'activité d'AE serait difficilement retable car il faut que BI = 0.34% de nos Gains => ROI=294%. pour être à l'équilibre. En outre, le CA ne peut pas être négatif...
  14. Ouaip Soxav. Je n'avais pas (encore) répondu mais je suis convaincu que deal win-win (surtout collectif) serait bien plus profitable. Je comprends que PS arrête le système de fidélité et minimise le rakeback à quelques pourcents pour gonfler ses résultats (moins de dépenses = moins de charges = plus de bénéfices). Ils savent qu'ils vont perdre des réguliers et ils lancent une campagne de publicité pour amener de nouveaux clients pour renouveller. Donc, si ce qu'ils gagnent en rakeback non dépensé compense la perte de rake perdue (ce qui, je suppose, est le cas), ils sont gagnants (d'où, le fait que je suis d'accord avec l'argument de LeeHawk sur le fait de cash-out sa BR). Par contre, ce je ne comprends pas, c'est l'argument de dire que la stratégie de PS est de vouloir limiter les joueurs à gros volume et favoriser les perdants déposant plutôt que les nets retirant. En effet, la room se rémunère sur le rake généré et pas sur le BR. Donc, un joueur à gros volume et/ou à grosse limite rake plus en € qu'à petit volume et/ou à petite limite. Ok pour dire qu'il faut des nouveaux déposant pour renouveler et grossir le field (un commerce cherche toujours à avoir de nouveaux clients) mais, pourquoi vouloir faire fuir les gros rakers qui amène du CA (EDIT: du résultat) ? [EDIT] Note : perso, je pense qu'ils ont fait cette refonte en prévision de l'ouverture .EU pour la fin de l'année. Etant donné qu'il sont leader à l'international, il vont gonfler leur bénéfices avant que la concurrence ne puisse s'installer et, ainsi, réaliser un beau CA en 2017.
  15. Merci, je comprends beaucoup mieux.
English
Retour en haut de page
×