Jump to content
Status Updates

Bascombe

CPiste
  • Content count

    3563
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Bascombe last won the day on March 17 2012

Bascombe had the most liked content!

2 Followers

About Bascombe

Informations générales

  • Prénom
    Frank
  • Sexe
    Homme

Recent Profile Visitors

26272 profile views
  1. [Sujet unique] Les échecs

    C'est pour apprendre les règles ou pour apprendre les bases tactiques ? Si l'anglais ne te dérange pas, il y a les vidéos de John Bartholomew. Tu peux commencer ici :
  2. Tournoi d'échecs entre CPistes

    Merci pour l'initiative. Intéressé mais pas dispo à ces horaires où je dois gérer la famille (possible à partir de 20h30 le lundi si vous lancez d'autres tournois après). Classement blitz sur Lichess 1800-1850.
  3. [Sujet unique] Les échecs

    Un titre qui compte dans une carrière, et qui vient récompenser l'un des tous meilleurs sur les 10 dernières années. Il a l'air bien relancé. Souhaitons-lui une bonne année 2022 avec une qualification via le Grand Prix, histoire d'avoir nos deux stars françaises au prochain tournoi des candidats.
  4. [Sujet unique] Les échecs

    L'équipe de France passe à un cheveu du titre par équipe européen, première ex-aequo (mais seconde au départage derrière l'Ukraine), après avoir battu la Russie grâce à une victoire de Maxime Lagarde contre Esipenko à l'avant-dernière ronde, puis arraché une nouvelle victoire au bout du suspense contre l'Azerbaïdjan dans la dernière ronde grâce à la victoire d'Alireza Firouzja contre Mamedyarov. Firouzja obtient un score hallucinant de 8 sur 9 à l'échiquier N°1 (pour une perf à 3015 et un gain de 22 points). Dans la foulée de sa victoire au Grand Swiss et de sa qualification pour le prochain tournoi des candidats, ça lui fait un gain de 33, 8 points en un mois, fait de lui au passage le numéro 2 mondial derrière qui-vous-savez, et le plus jeune joueur de l'histoire à casser la barre des 2800 elo.
  5. Éric Zemmour

    Dans le même ordre d'idée : "Migrants and refugees are good for economies — Analysis of 30 years of data from Western Europe refutes suggestions that asylum seekers pose a financial burden" (https://www.nature.com/articles/d41586-018-05507-0). Et pour répondre à Lothaure, en effet j'avoue aisément ne pas avoir de solution magique, mais je crois que la priorité est d'éviter d'aggraver les conditions de vie dans les pays pauvres, et ça passe par la lutte contre le réchauffement climatique et un effort continu de coopération (je sais, c'est vague et abstrait, mais je n'ai pas les compétences pour aller au delà). Je suis en effet plutôt sceptique sur notre capacité à surmonter la crise climatique, tant au plan de la vertu individuelle (manger moins de viande, ne pas rouler dans une grosse voiture qui pollue, limiter nos déplacements en avion, ne pas faire trop d'enfants), que sur la capacité des états à mettre l'économie au service de l'écologie et non l'inverse, et je ne suis pas particulièrement optimiste quand à la capacité des peuples des pays riches à accepter de gros flux migratoires à court terme. Je vois simplement ces flux comme des phénomènes d'équilibrage naturels sachant qu'il y a à l'échelle de la planète de telles dissymétries dans la distribution des opportunités individuelles. Chaque individu cherche à minimiser la souffrance et à maximiser le confort pour lui et pour ses proches, et donc il me paraît normal que dans la situation actuelle de nombreux habitants de pays où la vie est dangereuse et pénible cherchent à rejoindre des endroits du monde où la vie paraît offrir de meilleures perspectives. Je crois aussi que ce ne sont pas toujours les plus démunis en terme de capital social qui migrent, car il y a aussi des barrières au départ, comme par exemple la capacité de parler une langue étrangère, et je crois volontiers les économistes qui constatent que l'immigration est, de manière générale, bonne pour l'économie. Mais je suis d'accord avec l'idée de cb77 selon laquelle nous avons tous peur du changement, et je comprends l'idée d'une régulation de l'immigration au niveau européen afin d'en faciliter l'acceptabilité, tout en pensant qu'à moyen terme nous allons vers des sociétés plus mélangées. Je vote aux élections et je délègue à des gens plus compétents que moi le soin de définir le cadre de cette régulation. Ma confiance en la classe politique n'est bien sûr pas infinie, mais je pense que le parlement européen reste plus apte à statuer sur ces questions que les gars comme nous qui boivent un coup au bar, fût-il virtuel comme celui du CP, et je pense que les mouvements politiques qui jouent sur notre tendance naturelle à l'égoïsme et à la crainte sont globalement moins dignes de confiance que les autres. Au risque de continuer à enfoncer des portes ouvertes, je suis également assez attristé de constater, notamment à travers les polémiques sur le vaccin, que de plus en plus de personnes choisissent de s'informer via des plateformes numériques ou des médias dont le but ultime semble d'être d'abaisser notre sens critique afin de faire de nous des consommateurs serviles, et qui ce faisant poussent à la simplification et au sensationnel au détriment de l'analyse, créant un monde où le mensonge se propage plus facilement que la vérité.
  6. Éric Zemmour

    Déjà je te trouve bien énervé avec tous ces gifs, mais comme tu me poses des questions je vais essayer de te donner quelques explications. Ce premier point n'était pas une analyse politique, simplement une hypothèse psychologique. J'ai dit que c'était une impression, et comme toute impression elle peut être fausse. Je l'admets volontiers. Bien sûr, l'immigration a été voulue quand ça arrangeait nos économies en manque de main d'œuvre. Et en effet, je pense que la pression migratoire va augmenter et qu'une approche cherchant simplement à l'empêcher sera difficilement tenable à long terme. Je ne suis pas pour les migrations massives, car je trouve que c'est triste que des peuples aient à quitter leur pays si ce n'est pas leur souhait. Je pense simplement que ce siècle verra plus de migrations que toute notre histoire écoulée. Ce n'est pas un souhait, juste une hypothèse. Je parle de "nous", les habitants de la terre. Quand j'ai écrit "la mer monte", c'était une métonymie, et je pense que tu fais du sophisme en faisant semblant de ne pas l'avoir compris. Je veux dire que l'Afrique est et sera durement touchée par le changement climatique. Un peu de lecture ici, par exemple : https://www.bbc.com/afrique/region-50835431 Il paraît évident que ta solution qui consiste à reculer un peu à chaque fois que le désert progresse est, au mieux, une plaisanterie. Bien sûr la démographie est un enjeu. Je ne dis pas qu'on leur doive quoique ce soit. Je pense simplement que l'approche qui consiste à dire "dém**dez-vous, c'est votre problème", est de court terme, et aussi démagogique au sens où c'est un discours qui peut avoir un écho politique à l'intérieur d'un pays riche comme la France. Je parle des vieilles nations européennes. Je n'ai pas dit que tu devais te sentir coupable, ou accusé tes ancêtres de quoi que ce soit. Dans mon cas mes ancêtres étaient des serfs, donc à peu de chose près des esclaves. Et je suis au courant aussi que les rois africains ont vendu des hommes aux colons européens, et que c'était pas le jardin d'Eden avant que les Européens débarquent. Je ne me place pas d'un point de vue d'une réparation. Mais la situation actuelle est bien le résultat d'une continuité historique et politique où, à partir du moment où l'exploitation des hommes par la classe dominante est devenue plus compliquée en Europe, suite aux révolutions, et où il a fallu toujours plus de ressources pour alimenter la révolution industrielle, les élites européennes ont inventé le mercantilisme, dont l'objet était l'enrichissement des nations, et dont l'un des moyens a été la déportation d'habitants africains vers les colonies américaines, jusqu'au colonialisme économique contemporain de la France, des pays anglo-saxons et aujourd'hui de la Chine. Honnêtement je n'ai pas la solution, et si je l'avais je ferais sans doute de la politique. Mais déjà on pourrait commencer par un ton un peu plus empathique, et je trouve rapide, dangereux et pas très constructif de dire "c'est pas mon problème, ils n'ont qu'à rester chez eux". Je pense qu'il faut essayer de se mettre à la place d'un jeune africain issu d'une famille pauvre et vivant dans une région dangereuse. Que ferais-tu à sa place, toi qui es né dans un pays riche et qui n'a jamais eu à te poser cette question ? Comme tu es cultivé tu connais sûrement la théorie de la justice de John Rawls. Un petit rappel ici au cas-où : Là je suis un peu d'accord avec toi. Je n'étais pas "bourré", mais c'est une formule cliché et j'aurais dû m'abstenir car un cliché cache souvent un manque d'idée. Ce que je voulais dire, c'est que je ne crois pas qu'on puisse réguler les flux migratoires simplement par une politique de fermeture des frontières associée à l'affirmation, que tu portes, que "c'est pas notre problème", ou "qu'ils ont qu'à faire moins d'enfants". Si c'était si simple, on ne serait pas en train d'avoir ces discussions. La guerre ou le froid seraient donc les seuls facteurs pénalisants dans le développement d'un pays ? J'ai déjà répondu plus haut. La situation actuelle est le fruit de l'histoire, passée et récente. Et bien sûr que l'Europe y a sa part de responsabilité. Mais ce n'est pas vraiment le sujet. La question est plutôt, selon moi : qu'est-il possible de faire pour que les peuples n'aient pas d'autre solution que l'émigration ? C'est un point de vue très euro-centré. On a apporté des progrès médicaux et, sans doute, sociaux, mais on a aussi apporté d'autres aspects négatifs du développement et de l'urbanisation. Le tableau doit être nuancé, car de nombreuses personnes vivant aujourd'hui dans des mégapoles africaines sont plus malheureux et moins bien portants que des indigènes ayant conservé un mode de vie tribal dans la forêt loin de la civilisation. J'aimerais bien connaître tes sources sur le bilan comptable de la colonisation. Tu parles comme si la motivation impérialiste avait été d'apporter le développement et la justice au reste du monde. Pour reprendre un autre post de ce fil, vous pensez que les Romains ont envahi et assujéti la Gaule pour nous apporter les routes, ou bien qu'ils ont construit des routes pour nous envahir et nous dominer ? Une amie à moi m'a raconté un voyage en bus entre la brousse et Addis-Abeba, il y a quelques années. Il y avait à bord une femme sur le point d'accoucher (un thème qui a l'air cher à ton cœur), qui souhaitait aller dans l'une de ces infrastructures dont tu parles, un hôpital, que j'imagine avoir été financé par la Grande-Bretagne pour suivre ton raisonnement. Mais après quelques dizaines de kilomètres, elle a dû demander au chauffeur de s'arrêter. Le car s'est arrêté, elle est sortie, s'est cachée derrière un buisson, et en est ressortie un long moment plus tard avec l'enfant qui venait de naître. Ne voyant plus la nécessité d'aller à la maternité, elle n'est pas remontée dans le bus. Au lieu de cela, elle est repartie à pied dans l'autre sens, vers son village, dans la chaleur, avec son enfant sous le bras. Du coup, en suivant ton raisonnement, je l'imagine tout-à-fait rentrant chez elle et disant à son mari : "Vite, faisons encore un enfant ! Nous l'enverrons en Europe quand il sera grand et comme ça cela nous fera encore plus de ressources !". Par qui sont-ils contraints de partir ? Sérieusement, tu crois qu'ils donnent de l'argent à des passeurs et risquent leur vie pour que leurs femmes ou leurs mères puissent avoir plus d'enfants ? Je note au passage qu'en utilisant le verbe "pondre" tu rapproches ces humains de l'animal, ce que, en particulier dans le contexte d'une discussion sur l'immigration, j'éviterais. Je pourrais ici te renvoyer l'argument de la "conclusion parfaite", sauf qu'en l'espèce ce n'est pas une conclusion mais une prémisse de ton raisonnement. Tu as une conception essentialiste des personnes. Tu affirmes que les Africains sont ainsi, que les Européens sont comme ça… C'est là qu'on va se rejoindre sur le fait que tu es de droite et moi de gauche. Tu penses que dans notre monde, peu importe où on soit né, quand on veut, on peut, et que donc si les pays africains n'y arrivent pas, c'est qu'ils l'ont bien cherché et que leurs peuples sont juste incapables et, tu le suggères d'une façon à peine voilée, inférieurs. Et l'étape suivante c'est donc un darwinisme social dont les Africains sont les perdants et c'est tant pis pour eux. Alors que je crois que les forces systémiques, et l'histoire, font que le jeu est biaisé pour les individus qui naissent dans ces pays, et je me suis donc efforcé d'apporter une touche d'universalisme à vos débats, sans prétendre avoir une solution politique. Je sais que je n'aurai convaincu personne sur ce fil, mais comme on m'a demandé des explications j'en fournis. Vous pouvez vous lâcher sur les -1 maintenant les amis.
  7. [Sujet unique] Les échecs

    Deux français à l'échiquier n°1 d'un open de ce niveau, c'est pas souvent… Pour le Championnat d'Europe par Équipe (à partir du 11 Novembre) la France aura la plus forte équipe de son histoire, avec Firouzja, MVL, Bacrot, Moussard et Lagarde.
  8. Éric Zemmour

    T’inquiète on leur pique aussi des cerveaux. Regarde les résultats des pays d’Afrique du nord à Polytechnique.
  9. Éric Zemmour

    J’ai pas dit c’est open bar, je dis que c’est compréhensible et que c’est le sens de l’histoire. Il y aura de plus en plus de mouvements migratoires, c’est inévitable étant donné la distribution actuelle des richesses et l’évolution climatique. J’ai pas dit non plus que la colonisation et ce qui l’a accompagné et l’a a suivi créait une dette pour nos générations, mais que ça a contribué à, sinon créé, la situation actuelle, et qu’il y a quand même une drôle d’ironie à refuser l’idée de réfugiés politiques ou climatiques sachant la manière dont nos ancêtres se sont comportés vis-à-vis de ces pays, l’exploitation économique qui a suivi, plus le fait que c’est d’abord le mode de vie des pays du nord qui détruit la planète. Quand je vois le nombre d’abrutis qui continue d’acheter des « SUV » pour en avoir une grosse comme le voisin… Il faut aider les pays pauvres pour que leurs habitants puissent continuer d’y vivre autant que possible, car s’ils partent pour venir en Europe c’est qu’ils y sont contraints, pas parce qu’ils nous trouvent sympa ou qu’ils aiment la baguette ou les croissants, hein, mais aussi avoir une politique d’accueil humaine pour ceux qui devront fuir les régions devenues invivables. C’est loin d’être simple, mais croire qu’on va empêcher toute migration vers l’Europe c’est très naïf. Par ailleurs qui croyez-vous prendra soin de nos populations âgées dans les années qui viennent ? Les aides-soignantes, les femmes de ménage et les aides à domicile en région parisienne, tu vas les trouver dans le Berry et en Bretagne tu crois ? Sur ce, je vous laisse avec votre vengeur masqué qui veut renvoyer les musulmans vers la terre de ses ancêtres pour se sentir bien français.
  10. Éric Zemmour

    Bof les Français ont annexé la terre de mes ancêtres il y a 500 ans et je les remercie pas spécialement, pas plus que les Romains qui nous avaient envahis avant, mais c’est pas vraiment la question. Sinon oui précisément la dynamique démographique et le changement climatique vont accélérer les migrations vers le nord, c’est mécanique. Alors tu peux t’évertuer à essayer de consolider ton chateau de sable en attendant. Tu gagneras quelques minutes mais la marée l’emportera quand même. J’aime bien le « quel est le problème? » aussi. T’es au courant que les Européens ont déporté des dizaines de millions d’Africains vers les colonies américaines quand même ? « Quel est le problème… »
  11. Éric Zemmour

    J'ai pas lu toutes les pages de ce fil parce que le personnage ne m'intéresse pas tellement, mais Zemmour j'ai jamais pu dépasser l'impression que c'est un petit gars chétif d'origine juive arabe qui a besoin de se sentir important et qui en fait des tonnes pour se persuader lui-même qu'il est vraiment Français (et viril). Le reste j'ai l'impression que c'est de la comédie. D'une manière plus générale le discours contre l'immigration c'est tellement naïf. Avec le changement climatique et tout ce qui en découle la pression migratoire va être si forte dans les décennies qui viennent que c'est ridicule de raisonner en gaulois qui veut fermer les frontières. On n'a qu'une planète, la mer monte, les déserts gagnent, et à un moment il va bien falloir partager l'espace habitable restant et les ressources avec les autres, vous croyez pas ? On colonise, on pille, on déporte, on exploite par l'esclavage, on impose nos croyances religieuses ridicules, on exploite leurs ressources minières, on maintient des dictacteurs en place pour faire du business sur le dos des peuples, on pollue la planète avec nos grosses économies, et après on va leur dire "ah, ben non, les gars, hein, restez chez vous maintenant. On a peut-être un peu mis un peu le bordel mais là on a dit on arrête et venez pas vous noyer dans la mer par chez nous, ça gâche le paysage."
  12. [Sujet unique] Les échecs

    Pendant ce temps-là, le néo-français Firouzja se rapproche gentiment du top 5 mondial (6e à 1 pts d'Aronian). MVL a réintégré le top 10, et est aussi dans la course au Grand Swiss de Riga avec son approche de nulle avec les noirs et gain avec les blancs. Sans oublier Jules Moussard qui, comme MVL, est à 2/3 au bout de 3 rondes (gain contre Cheparinov).
  13. Séries télé

    Merci pour la suggestion du doc sur Orelsan. J'ai beaucoup aimé. Au premier plan une belle histoire d'amitié et de famille, même si le montage enjolive forcément un peu tout ça, mais aussi les doutes, les moments de solitude dans l'hôtel, les gros fails (battle unküt, chorégraphie ratée aux Victoires de la Musique, le malaise dans l'émission de Taddéï). Et en arrière-plan ça retrace l'évolution du secteur musical ces vingt dernières années, avec la mort du CD, l'histoire des réseaux sociaux (MySpace !), la démocratisation des moyens de production musicale qui fait que le jeu devient plus ouvert. Les témoignages des patrons de sa maison de disque et du programmateur de Skyrock sont intéressants et transpirent la sincérité aussi. Il y a assurément un gros talent du réalisateur pour mettre les gens à l'aise, se faire oublier, et capter des moments de vérité. Vu Squid Game aussi, j'ai trouvé pas déplaisant mais sans plus. De bonnes idées de scénario, des acteurs charismatiques, mais à cause du jeu d'acteur exagéré (sans doute un trait culturel coréen), je ne me suis jamais dit que cette histoire était possible, donc pas de frisson. The White Lotus (six épisodes, terminé). Grosse montée en pression en six épisodes, dans un genre tout-à-fait différent, avec une galerie de personnages portée par un casting bien "stylé" comme diraient mes enfants qui n'ont qu'un mot de vocabulaire : Connie Britton (la femme du coach dans Friday Night Lights), Steve Zahn (le radio DJ de Treme), Sydney Sweeney (Euphoria, The Handmaid's Tale), et des acteurs que je ne connaissais pas mais qui sont assez incroyables (notamment le maître d'hôtel joué par Murray Bartlett). Une sorte de Desperate Housewives en plus concentré, moins politiquement correct et plus intello. Commencé The Good Lord Bird avec Ethan Hawke, plutôt prometteur mais ma femme aime pas trop donc faudra que je trouve l'occasion de la finir tout seul (la série, hein). Y a encore Steve Zahn dedans (mais bon ça c'est juste une coïncidence). Le héros est un personnage "plus grand que la vie" (désolé pour la mauvaise traduction) qui a vraiment existé, et rien que pour ça c'est intéressant. Les dialogues sont excellents, et le traitement de la violence tellement mieux rendu que dans Squid Game dont il était question il y a un instant, avec notamment cette exposition de la bêtise et de l'égoïsme des hommes qui n'est pas sans rappeler les frères Cohen. Commencé Raised With Wolves aussi. Je ne sais pas encore quoi en penser. Vraiment un ovni cette série. Pour les fans de Vikings y a Ragnar dedans. On m'a dit grand bien de Person of Interest, alors j'essaie, mais que c'est dur de se lancer dans une série aussi longue (plus de 100 épisodes en tout !). Franchement je ne sais pas si je vais tenir, parce que pour l'instant c'est très épisodique et cliché, mais il paraît que ça se complexifie par la suite. Même chose pour The Americans. Il paraît que c'est bien mais j'hésite à cause du volume (75 épisodes quand même). Assez déçu par Deustchland 83, 86, 89, qui a un intérêt historique certain et apporte une piqûre de nostalgie à qui, comme moi, étudia jadis l'allemand comme première langue étrangère et qui fit de nombreux séjours en Allemagne à cette époque. Mais bon trop de facilités (d'incohérences ?) de scénario pour la recommander, dans un contexte où il y a une telle offre. On a regardé jusqu'au bout parce qu'il faut que le petit écoute de l'allemand même si lui c'est en seconde langue. Et toujours pas relancé Breaking Bad après m'être arrêté au bout de 4 épisodes il y a si longtemps. Oui, je sais.
  14. [Sujet unique] Les échecs

    Tilip on a à peu près le même niveau je pense (1800 pour moi mais sur Lichess qui est généreux). Si vous pouvez vous retrouver toi et 3 potes avec cet écart de niveau, j'essaierais des simultanées, si possible à la pendule, par exemple des parties de 10 min. Et quand tu joues avec un seul d'entre eux, peut-être essayer de jouer à l'aveugle, si besoin en autorisant un regard tous les 5 coups au début, puis tous les 10 coups, puis plus du tout. Je pense que le fait de jouer à l'aveugle, à part pour les très forts joueurs où la différence a tendance à tendre vers zéro, fait perdre mécaniquement beaucoup de points pour les joueurs moyens. L'avantage c'est que ça te fera progresser aussi.
  15. [Jazz/Blues/Soul/Funk] Topic Unique

    Il y a déjà du Vulpeck plus haut sur cette page ("Cory Wong" au Madison Square Garden), alors j'en remets une petite couche avec ce concert de 2015. Une telle joie sur scène c'est vraiment quelque chose d'assez unique. Chacun dans son style, du plus excentrique (Jack Stratton), au plus communicatif (Theo Katzman), en passant par le plus jouissif (Joe Dart), sans oublier le plus discret (Woody Goss)… Autant de talent, et pour ne rien gâcher tout ça à bas volume !
English
Retour en haut de page
×