Jump to content
Status Updates

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 13/05/2021 in Blog Entries

  1. 4 points
    Bonsoir à tous, Nouveau challenge en vue par ici, puisque l’on se retrouve aujourd’hui 20 Mai pour une expérience totalement inédite sur work in progress : un challenge Cash Game au format « GO FAST » Il est vrai que ce format représente une prise de risques supplémentaire par rapport au format de jeu traditionnel, ceci étant on ne va pas se mentir : c’est en Cash Game que j’ai effectivement pu faire mes premières armes au Poker il y a maintenant 15 ans, sauf que plus le temps passe , et plus j’ai le sentiment de m’y ennuyer à mourir (peut être devrais-je monter de limite ?) en comparaison avec les MTT ou même les SNG où il existe une vraie dynamique de jeu (entendez par là plus agressive et plus stratégique). Mais lorsque la transition s’est doucement mise en place en 2017-2018 (période à laquelle j’ai commencé à bouder le CG au profit des MTT/SNG), il y avait toutefois un format auquel j’ai commencé à me frotter et qui suscitait un certain intérêt. Bien évidemment mon manque d’expérience et mon profil purement récréatif ont rapidement eu raison de moi en GO FAST… Car même si je m’y amusais beaucoup, je ne compte plus le nombre de caves dilapidées durant ma première année sur W. Aujourd’hui une question me hante régulièrement : peut-on réellement être gagnant sur ce format ? C’est bien à cette question que nous allons tenter de répondre par l’intermédiaire de ce nouveau défi… Sur la même approche que les précédents challenges, j’ai validé quelques axes de travail assez peu contraignants pour disposer de données totalement exploitables : 20 000 mains en NL2 (sans limitation de durée) Des sessions de 30 minutes en moyenne (pour être 100% focus) 2 tables par session, idéalement sans MTT en parallèle 3 sessions maximum par jour, dont 1 « obligatoire » Pas de limitation de bankroll Bilan hebdomadaire posté sous forme de tableau, directement compilé avec l'historique de compte W. Il me parait important de verrouiller dès à présent mes 3 créneaux journaliers pour rester bien focus sur ce challenge : 12h30-13h00 18h30-19h00 00h00-00h30 Ceci étant je ne m’interdis pas de jouer sur un autre créneau du moment où je ne dépasse pas les 3 sessions de 30’ par jour. Cela arrivera notamment les jours où je ne pourrai pas jouer de 12h30 à 13h00 et de 18h30 à 19h00 pour des raisons d’emploi du temps. Réservoir plein Niveaux contrôlés Essuie-glaces remplacés Itinéraire prêt Radars identités Coffre pas trop chargé En voiture Simone !
  2. 3 points
    Lilasdaddy

    Le bilan de compétences

    Maintenant que l'on sait où l'on veut aller en ayant fixé son objectif n°1, il faut savoir où l'on en est. Où est-ce que je me se situe, aujourd'hui, par rapport aux compétences qui permettent d'être le joueur de poker que je veux devenir ? Le meilleur moyen de répondre à cette question est, à mon sens, d'établir un bilan de ses compétences poker. Ce bilan aura deux intérêts principaux : Mettre en lumière les compétences sur lesquelles on doit travailler en priorité (et donc se fixer un cap). Évaluer ses progrès sur le moyen / long terme. Beaucoup de joueurs de poker ont tendance à ne se concentrer que sur l'aspect technique et négligent, à tord, l'aspect stratégique et l'aspect mental. Voici une liste non exhaustive de quelques compétences par domaine : COMPETENCES STRATEGIQUES : Macro-gestion : J'ai une stratégie générale de carrière et un plan d'action détaillé J'ai fractionné mon objectif n°1 en sous-objectifs Mon ratio temps travail / grind est en adéquation avec mes objectifs Mon set de session est optimisé Mon BRM est vraiment safe pour que je sois le moins possible impacté mentalement par les downswings Mon apprentissage est méthodique et je travaille par thème ou par compétences …. Stratégie générale de grind/tournoi : J'ai une stratégie de tournoi en fonction de différentes variables (type de tournoi, phase de tournoi, stacksize...) Je prends en compte x variables dans mon processus de décision J'ai un système de profiling performant Je sais comment exploiter les différents profils définis dans mon profiling Je mets en place des actions qui augmentent la qualité de mon jeu lors de la session ... ... COMPETENCES TECHNIQUES : Range building : J'ai des ranges construites par position / stacksize ... Fréquences : Je sais associer une fréquence preflop à une range Je connais l'impact des boards sur les ranges ... Calcul de cotes et d'équité : Je sais calculer précisément et rapidement une cote de pot Je sais calculer l'équité d'une main vs une range Je sais estimer l'équité d'une range vs une range ... ... COMPETENCES MENTALES : Gestion des émotions: Je sais repérer quand mes émotions deviennent trop fortes J'utilise des outils qui me permettent de gérer mes émotions ... Gestion de la confiance: Je sais maintenir un haut niveau de confiance J'ai des outils me permettant de remonter la confiance en moi en cas de période difficile ... Gestion de la motivation J'ai des why puissants … ... Être un excellent joueur de poker nécessite d'avoir de nombreuses compétences, difficiles à répertorier tant elles sont nombreuses. Il n'y a, à ma connaissance, pas de document en français répertoriant l'ensemble de ces compétences à acquérir pour devenir un top reg. De plus, il est toujours très difficile de s'auto-évaluer de manière objective. C'est pourquoi, l'aide d'un coach qui a déjà poussé la réflexion sur le bilan de compétences peut être très utile. ATTENTION, la plupart des leakfinder proposés par les coachs de poker ne concernent bien souvent que l'aspect technique. Un travail en groupe avec d'autres joueurs souhaitant s'évaluer peut également permettre d'obtenir un bilan de compétences plus précis et plus objectif que s'il est réalisé seul. Bon courage à tous ceux qui se lanceront dans cette longue étape d'introspection.
  3. 1 point
    Nalav

    Toc Toc Toc #2

    Une question technique pour les joueurs 50 BB SH de bases limites : comment jouer 88 / 77 / 66 UTG ? => Fold ? Non non ami lecteur étonné, tu ne rêves pas. Je post ! Donc : Je rejoue ! . Oserai-je dire : Je revis ! Ne t'emballe pas cher lecteur en tilt, rien d'exceptionnel. Depuis ~6 mois je rejouais ~2 à 3 fois par mois, en NL2 FR, juste par plaisir. Chemin faisant, et ne sachant visiblement pas quoi faire de mon argent et de mon temps, je suis maintenant redevenu un reg-fish, un amateur éclairé des très basses limites, gagnant bien sûr. Mais il y a une nouveauté : j'ai découvert le bouton Steal, le bouton Raise et le bouton Fold. Et surtout je joue avec l'impression de savoir ce que je fais. Je tilt peu. Je suis à l'aise. C'est sympa. Et je perds, tant pis, ca ne m'affecte pas. Je suis donc brillamment passé, en quelques semaines seulement de "NL2 SH x cavé 100BB x 10 à 20 tables" à "NL5 SH x cavé 50BB x 4 à 9 tables". Mon money management reste très prudent. Mon objectif est simplement que ma BR me genère des revenus (cash-out !) de 10% par an. Allez lecteur déçu, ca sera tout pour aujourd'hui.
  4. 1 point
    DEFINIR SON OBJECTIF N°1: La définition de son objectif n°1 est, à mon sens, la première étape indispensable pour réussir à tenir sur le long terme quel que soit le domaine. Il faut donc avoir un WHY très puissant pour réussir. Voici quelques questions à se poser : Pourquoi je joue au poker ? Pourquoi est-ce que je veux progresser et améliorer mon jeu ? Qu'est ce que je veux vraiment, au plus profond de moi ? A ces questions, vous trouverez votre réponse qui sera personnelle. Voici les plus fréquentes : Pour le plaisir du jeu Pour son aspect intellectuel (stratégique, technique, mental, social...) Pour gagner un peu d'argent, arrondir les fins de mois, gagner xx€ sur l'année Pour l'aspect compétition Pour vivre du poker et devenir jouer professionnel Pour devenir champion du monde Pour devenir le meilleur joueur français, du monde … Il peut encore y avoir beaucoup d'autres raisons. L'important, c'est de trouver celle qui nous est propre, qui nous touche vraiment émotionnellement. Pour aller encore plus loin dans la réflexion, il est possible d'utiliser la méthode des 5 pourquoi. ERREURS LES PLUS COMMUNES : Vouloir réussir, être très motivé sur quelques semaines puis tout laisser tomber ensuite : Beaucoup de joueurs ne sont motivés que sur des courtes durées et ne tiennent pas sur le moyen terme. Ceci s'explique souvent par le fait qu'ils n'ont pas de perspectives à long terme, pas d'objectif clair. Il est donc tout à fait normal que sans un why très puissant, la motivation s'essouffle petit à petit et l'envie de travailler diminue également. SOLUTION: creuser pour trouver son objectif n°1 pour entretenir la motivation sur le moyen terme. Vouloir faire comme les autres, alors que ce n'est ce que l'on veut vraiment : Savoir exactement ce que l'on veut réaliser au poker (et dans la vie en général) est plus difficile qu'il n'y paraît. On peut être tenté de vouloir répondre un peu comme tout le monde : vivre du poker, gagner un bracelet aux WSOP sans avoir mesuré tous les sacrifices, toutes les heures de travail à mettre en œuvre pour pouvoir approcher ces objectifs élevés. SOLUTION: trouver un objectif qui nous correspond vraiment et qui nous impacte émotionnellement Ne pas ajuster régulièrement son objectif : Le principal intérêt d'un objectif est de nous fixer un cap pour ensuite, nous mettre en action. Mais l'objectif principal que vous avez identifié aujourd'hui ne sera peut-être plus le même dans un an, dans dix ans. C'est pourquoi, il est essentiel de faire des feedback régulièrement pour ajuster ses objectifs. SOLUTION: débriefer, faire le point sur ses objectifs régulièrement (au début de chaque mois par exemple) et ajuster. ORGANISATION ET SOUS-OBJECTIFS: Une fois que vous aurez poussé la réflexion et que vous saurez exactement où vous voulez aller, il faudra alors vous organiser en définissant des sous-objectifs et en les planifiant dans le temps. Ce sera l'objet d'un prochain billet...
  5. 1 point
    Kayoo

    Bilan - 1 semaine NL2

    Cela fait maintenant 7 jours que j'ai lancé mon petit blog, et c'est l'heure d'une première synthèse. En premier point positif, j'ai spew ma BK malgré quelques tilts Au niveau du jeu, je fais encore des conneries monumentales avec des Call de l'espace complètement débile. A mon avis, j'ai du être pastillé en vert Niveau bilan chiffré : 6 422 mains jouées - Pas trop de volume, je fais ce que je peux. Gain : 21.54 bb/100 hds Bkr actuelle => 92 euros (Gain NL2 + bonus + 2/3 expresso avec ticket miles) Donc +42euros en une semaine ce qui est pas mal du tout. Meme si je pense avoir vraiment run good et que vue mon nombre de main, rien de représentatif. Je m'attends à un revers severe dans les prochains jours... en esperant rester un joueur gagnant
  6. 1 point
    Kayoo

    Une premiere session CG NL2

    Blog créé, session N°1 NL2 terminée. Résultat : J'ai spew 2 cave - Rappel, pas de bluff en NL2 et pas de stupide Hero call. Et ne pas jouer pour montée une BK je plus vite possible, mais pour progresser et se faire plaisir Quand je suis concentré, c'est vraiment easy Apprendre à m’arrêter quand j'en marre... sinon, tendance à faire n'imp Remarque : Les mecs en NL2 sont ouf... ça n'a pas changé depuis toutes ces années j'ai commencer doucement, avec seulement 2 tables. Et je pense que je vais rester comme ça, ou en tout cas monter très progressivement. Mon but est la lecture des vilains, comprendre les moves de vilains (et les miens). Donc par la suite je passerais peut-être à 4 mais pas plus. => Niveau financier : après 2.5 heures de jeu => +3.30€
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
English
Retour en haut de page
×