Jump to content
This Blog
  • entries
    5
  • comments
    15
  • views
    2364

About this blog

Blog d'un joueur un peu fou qui a tout laché pour tenter de vivre de sa passion...

Entries in this blog

cantona90

Alors après ces beaux articles pondus l'été dernier un peu avant que je quitte mon taf pour me mettre au poker a plein temps, j'avais promis de donner régulièrement des news mais je ne l'ai pas fait (bouhhhh le vilain)

La raison principale est que je n'étais pas a l'aise au début pour raconter les bonnes et mauvaises choses de ce changement de vie et que j'avais l'impression que ca m'aurait mis plus la pression qu'autre chose.

Mais 8 mois plus tard les choses ont changées et je me décide enfin a m'y mettre :)

Donc je m'y suis mis en octobre et on peut dire que l'adaptation a été beaucoup trop 'pépère'. Surement un besoin de se relâcher après quelques années en CDI dans un taf qui ne me plaisait pas.

En gros c'était couché a 3/4h, levé vers 11h le matin et ce tout les jours (normal pour un joueur de poker non? xD)

fain-antise.jpg

Sauf que le volume de jeu et surtout le travail sur le jeu n'y étaient pas...

J'ai quand même eu la chance de faire 1k de profits lors de ces 2 mois (en NL30, si si ya des gens qui try de vivre du poker en NL30) sur Eurosport.

Début janvier, les nouvelles résolutions toussa toussa, il faut s'y mettre plus coco!

ebook-bonnes-r%C3%A9solutions-267x300.jpg

Malgré les 2 mois pas trop mauvais sur ESP, je décide d'essayer le .com car le rake sur les .fr est vraiment sick...

Et là je fais un mois catastrophique, je descends a -700 rapidement en prenant bad sur bad et de mauvaises décisions aussi, je pense que je ne me suis pas asser adapté par rapport au .fr

Je fini le mois a +25€ (avec le RB...) chouette je vais pouvoir payer ma tournée de pizzas...

Niveau travail sur le jeu c'est pas vraiment ca, les résolutions sont parties en fumées en même temps que le bad run est arrivé, dur dur de rester motivé et de se discipliner quand ca tourne pas rond.

Mi-février je décide de revenir sur le .fr et se sera sur Everest. Tout en changeant de train de vie, levé a 9h le mat' pour taffer un coups son jeu le matin puis aller au sport :) Pour Sparteeeeeeeeeee!

300.jpg

La bankroll monte un peu (entre autre grâce au bonus 1er dépot) et je décide de faire mon 1er shoot en NL50.

Et là c'est le drame... 3h de jeu pour faire -450, de mauvaises rencontres mais aussi du tilt, j'en ressort dégouté.

Le reste du mois se passe bien en NL30 et je fini positif de 850€.

En mars je me dis what the f*ck je peux pas envisager de continuer le poker a moyen/long terme si je reste en NL30, il faut se sortir les doigts et up up up de limites!

Je suis asser conservateur niveau BRM et argent de côté en banque, je décide que je commencerai la NL50 quand j'aurai 7k de côté en banque (rien a voir avec la BR poker mais j'aime savoir que j'ai de quoi couvrir mes arrières).

Ca tombe bien j'ai quasi 6k de côté (parti avec 4k au début de mon projet) et je fais un bon mois en NL30 tout en se mettant a taffer plus mon jeu, j'atteins les 7k et je franchis un palier niveau technique.

Avril et enfin le grand départ en NL50 (il était temps...) et là je me rends compte que le gap n'est pas énorme avec la NL30 mais que ca joue quand même bien différemment entre regs (plus de 3 bet, plus de défense des blinds), il faut s'adapter mais j'aime ca, le jeu est plus interessant.

Je passe sur BWIN car le rake sur Everest est le pire du .fr j'ai l'impression, et apparemment BWIN est quand même bien fishy...

Je fini le mois up de 1k2 en NL50 alors que je breakeven en NL30! Pour enfin un mois a 70kh (ce qui était mon objectif a là base)

J'ai pas mal fais de progrès techniques mais mon gros gros point faible restais le côté psychologique (résistance aux bad run, ne pas stop win comme je fais toujours...) En mai c'est décidé je me penche a fond sur le côté psy du poker.

Et là je suis servi... Je fini le mois -1300€ en NL50 (avec 700€ d'EV de diff) et heureusement +1k en NL30, avec un léger bonus je finirai positif de 13€...

Cette fois c'est la tournée de kebabs que je peux payer!

Je n'aurai pas progressé niveau mental et j'ai failli craquer a plusieurs fois, c'est vraiment dur d'enchainer les journées en se prenant bad sur bad, la motivation et la confiance en prennent une claque et a chaque fois c'est plus dur de s'y remettre...

C'est dingue au poker comme on peut se sentir tout puissant quand ca run good et comme on peut plonger mentalement lors de bad run comme ca...

C'est décidé, si je veux avoir une chance de continuer a plus long terme, fin juin après avoir déménager et être installé, je prend un taf a MT.

Le mois de juin voit un nouveau départ, départ de mon appart (colloc poker qui s'est mal passée) pour déménager et se mettre en appart avec ma copine :)

Jusqu'à aujourd'hui j'ai peu joué ce mois (30kh) mais je réalise mon meilleur mois avec 1k5 de bénéf NL30 et 50 confondues :)

J'ai un peu changé mon style de vie en me levant désormais a 8h et je me force a plus bosser mon jeu, arrêter de regarder ma courbe de gains toutes les 5 minutes (désormais je ne le fais qu'en fin de session car ca m'influençais trop) et aussi arrêter les stop win! Comme beaucoup quand je perds je continue de jouer alors que quand je gagne j'arrête...

J'ai le sentiment également d'être en train de franchir un nouveau palier techniquement. Pendant la période déménagement ou je n'avais pas le web je me suis penché sur mon jeu pour me rendre compte que j'étais trop passif postflop. Je suis en train de durcir mon jeu avec réussite :)

Je pense que le fait d'habiter avec ma copine m'aide a me bouger par rapport a la colloc poker, quand on voit sa chérie se lever a 6h du mat' pour aller taffer, on a pas le droit de faire la feignasse a côté et de se plaindre...

CONCLUSION

Non rien de rien, non je ne regrette rien :)

C'est vraiment du bonheur d'avoir quitté un taf 'classique' pour faire cette expérience qui je l'espère durera aussi longtemps que possible...

Après ca peut être très agréable comme vraiment une torture dans les mauvais moments. Quand on commence a rentrer dans un enchainements de mauvaises journées, c'est dur de s'en relever indemne et le moral est affecté négativement bien plus que positivement lors des goods run.

Rien n'est jamais acquis et les périodes de bad run font vraiment mal.

Je pense qu'il faut vraiment beaucoup de qualité pour y arriver (que ce soit niveau poker ou niveau psychologique), je ne les ai pas encore toutes mais j'y travaille de plus en plus.

Je crois que le plus dur est de s'auto-discipliner: on gueule sur nos responsables et moi le premier mais quand on est lâchés seuls dans la nature en étant son seul responsable, c'est pas facile de se faire violence.

Se détacher de la valeur de l'argent est également très dur: je fais régulièrement des journées à +300€ ou -300€, ce qui corresponds à une semaine de mon ancien salaire... Il faut essayer de ne pas voir les choses comme ca mais les voir en tant que buy in, barometre et surtout pas le prendre pour de la valeur monétaire avec laquelle ou aurait fait telle ou telle chose.

Vivre du poker est bien plus dur que ce que certaines personnes voyant ca de l'extérieur peuvent croire, il faut s'investir vraiment et travailler dur (ce que j'ai eu du mal à comprendre au début, disons que je suis un diesel qui mets du temps a monter en puissance mais qui progresse quand même) et ne pas se laisser trop distraire par le facilités d'en faire peu, mais tout en gardant une vie sociale et des loisirs. Sacré équilibre a trouver!

Je continue a grind la NL50 en parallèle avec la NL30 (j'suis un pussy qui refuse de jouer trop de tables de 50 à la fois si elles ne sont pas asser bonnes a mon gout) avec pour objectif d'attaquer la NL100 quand j'aurai mis 10k de côté en banque (sécurité, sécurité).

Pour le taf a MT c'est toujours en réflexion, car là je 'profite' (hannnn pas bien) des aides pour me lancer jusqu'à fin septembre et après je suis laché dans la nature sans autres sources de revenu que le poker.

D'un côté taffer a MT c'est pas la mort, ca apporte une base financière, plus de vie sociale mais aussi on cotise pour la retraite et la sécu donc ca peut être un bon équilibre (surtout quand on ne joue qu'en NL50) d'un autre ca enlève de la liberté qui fait tant le charme de cette vie...

A réfléchir suivant les résultats des mois a venir, tout en sachant que pour continuer a plein temps, une fois que je n'aurai plus d'aides, il faudra faire bien mieux que 1k par mois en moyenne.

Merci a tout ceux qui m'ont lu jusqu'au bout, j'essaierai de reposter avant 1 an et promis ca ne sera pas un si gros pavé :)

cantona90

Futur

Le futur donc (peut être donk?!) c'est dans 2 mois avec cette nouvelle vie qui va commencer.

Bientot la recherche d'appart', le déménagement, et toutes les habitudes bouleversées.

Je vais être en collocation avec un pote qui était avec moi a Las Vegas le mois dernier et qui comme moi va quitter son taf pour se lancer dans ce projet.

Je pense qu'a 2 c'est beaucoup mieux (c'est comme pour tout :kiss-blush: ), on pourra s'entraider moralement, débattre des coups et la progression n'en sera que plus facile que faire ca tout seul dans son coin...

Je vais commencer en NL50 en 6 ou 8 tablant (je suis plus habitué au 6 tabling, a voir comment je supporte le passage à 8)

L'objectif dans un premier temps est de pouvoir vivre en comptant uniquement sur le rakeback. Le budget nécessaire pour le loyer, les factures, etc est de 600€ mais je table sur minimum 900€ de rakeback histoire d'être un peu large et de faire face aux sorties et dépenses imprévues. Le reste sera du bonus...

Je jouerai sur la room Goalwin avec un RB a hauteur de 55%.

Voilà pour le minimum, après si bénéfice il y a, se sera pour gonfler la BR obv et monter le plus rapidement possible en NL100 pour s'y installer et y gagner. (après su a moyen terme on peut viser plus haut...)

Ca va être dur de réussir et peu de gens mettraient une pièce sur nous mais put**n la motivation, la soif de connaisances et de réussite et bien là, on va tout donner pour y arriver, c'est le rêve d'une vie qui est au bout...

1280654927.jpg

Je voudrais dédicasser mon blog a Max, ancien président du Besancon Holdem Poker qui m'a conseillé de faire un blog et a Isa Mercier qui, même si beaucoups ne l'apprécie pas, m'a inspiré via son parcours.

cantona90

Présent

Alors me voici entre mes 2 vies, entre le passé dans le moule d'un travail sans intérêt et le futur qui va me voir me lancer a fond dans ma passion, avec j'espère la réussite.

J'ai récemment négocier avec mon employeur pour quitter mon CDI a l'amiable, ce qui a été rapidement accepté (m**de, on tient pas plus que ca a moi?! :bye: ) et vu que j'étais venu sur Besançon pour celle qui est désormais mon ex, retour dans mon Belfort natal, retrouver la famille et les amis :my-heart-for-you: (même sans ce projet poker j'aurai quitté mon taf pour revenir aux sources)

Le fait de tout quitter et se lancer dans le poker a mon niveau (NL50) peut paraitre complètement dingue, mais Mr le juge, voici ma plaidoirie: je sais très bien qu'a l'heure actuelle mon niveau n'est pas suffisant pour vivre du poker et que normalement on se lance dans le poker quand on a fait ses preuves sur le long terme.

Alors voilà comment je vois les choses: je quitte mon taf pour changer de ville donc de toute facon je vais être au chomage au début. C'est là ou il faut faire un move!

On ne vit qu'une fois et si je ne tente pas quelque chose, je l'aurai toujours dans un coin de la tête et je le regretterai: en gros je considère n'avoir rien a perdre a faire ce move.

Avec quel argent faire ca? Je vais débloquer mes participations de mes 3 années passés en quittant mon taf, soit environ 4000€, se sera l'argent dispo pour le projet, pas plus, pas moins. Si celui-ci est dilapidé, retour a la vie 'normale' et recherche de boulot. Ce n'est pas de l'argent sur lequel je compte et ca n'engage pas mes biens ou mon argent de coté.

C'est bien beau d'avoir un minimum pour le projet, mais pourquoi ca réussirait?! 8!O

La motivation baby, l'envie! :super:

En pouvant jouer au poker sans avoir de boulot, j'aurai tout le temps nécessaire a consacrer au jeu et a la progression et une meilleure concentration car mon taf actuel n'est pas de tout repos...

J'ai déjà en tête une petite idée de comment organiser tout ca: sport tout les matins (je pense que c'est non pas recommandé mais obligatoire pour être bien dans son corps et je kiffe ca donc no problemo), entretenir une bonne hygiène de vie, puis l'après midi étude du jeu (livres, vidéos, forums) avant de passer aux heures de pointes a la pratique.

Ca ne fait pas tout biensur, mais ma motivation est énorme! :la-classe:

Je taf depuis 9 ans, enchainant des boulots pas très interessants et je sais que cette chance que j'ai sera surement mon unique chance de pouvoir m'impliquer a fond dans le poker.

J'adore ce jeu qui en est bien plus qu'un pour tellement de raisons... le défi intellectuel, la psychologie, devoir sans cesse se remettre en question et toujours apprendre plus, être libre!

C'est un mode de vie tellement beau (coté autonomie et liberté) et tellement dur a la fois... (sortir du systeme, opinion des gens, surtout une énorme pression psychologique de devoir jouer pour en vivre et non plus pour le plaisir et de supporter les bad run, la variance: je m'y prépare mentalement mais je pense que se sera 10 fois plus violent que ce a quoi on peut s'imaginer)

Mais en plus de tout ca, j'ai des motivations plus profondes: je n'ai pas fais énormément d'étude, ne finissant même pas mon BTS (conneries de jeunesse) et réussir dans une discipline si complète serait une put**n de revanche sur tout ca, j'ai un énorme respect pour les joueurs pros car quand on voit tout les facteurs qu'il faut maitriser pour y arriver (mathématiques, psychologie, maitrise de soi, hygiène de vie, ...) je me dis que c'est vraiment pas donné a tout le monde, qu'il faut vraiment être costaud sur tout les plans et se serait une fierté d'y arriver.

De plus le monde du travail me répugne: tant d'hypocrisie, des gens formatés a être des moutons, des richesses vraiment mal partagées... bref si je peux sortir de la normalité, se serait le pieds total.

Enfin j'ai une 'revanche' a prendre sur certaines personnes et une en particulier: autant le soutient de mes collègues et de la plupart de mes amis me motive, autant le mépris pour mon projet de certains me dégoute mais me donne encore plus la motivation de me battre, de tout donner pour y arriver et pour prouver que ce projet, c'est pas n'importe quoi.

Bref me voilà gonflé a bloc avant d'attaquer cet Everest pour devenir une Pokerstars, se sera pas tout les jours la Partypoker mais j'espere Winamax!

Le but n'est pas d'etre connu Partouche ou je passerai, mais Sajoo sans etre en Fulltilt et j'espere que je mettrai du Chili dans tout ca!

Et après tout, qu'est-ce que j'ai a perdre?!

Au pire je perds quelques mois de ma vie et mes participations mais c'est tout, si je broke mes 4k, je me remettrai dans le droit chemin du travail sans broncher, j'aurai tenté ma chance et ca n'aura pas réussi, aucun regret.

Mais si j'arrive a me surpasser et vivre de ma passion... :my-heart-for-you: :my-heart-for-you: :my-heart-for-you:

1280653458.jpg

cantona90

Past

Petite présentation de qui je suis et de mon parcours.

Donc j'ai 28 ans, j'habite Besançon et je joue au poker depuis 4 ans.

J'ai commencé comme beaucoup en play money puis aux limites les plus petites.

Pendant longtemps, je n'avais aucune idée de ce qu'était la stratégie et je faisais un peu tout et n'importe quoi.

Je me suis ensuite mis a joué plus sérieusement, a lire des bouquins et a m'intéresser au jeu. (même si c'était périodique, ca apporte quand même les bases)

J'ai mis des années a me contrôler (tiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiilt :roulette: ), je rigole maintenant quand je vois des fishs insulter a tout va dans le tchat, mais j'ai longtemps été de leur famille. (heureusement, le divorce est consumé!)

Au début je faisais des sit&go et un peu de cash game avant de trouver ma voix et de ne faire quasiment que du cash game depuis 2 ans.

Je suis passé de la NL10 à la NL20 puis a la NL50 mais n'ayant pas d'objectifs sérieux, je faisais souvent des cashout de mes gains pour me faire plaisir (TV, montre...) ou pour gonfler mon compte et prendre des jours sans solde a mon taf ;:

J'ai eu des hauts et des de bas, je me suis broke plusieurs fois et jusqu'a récemment j'ai eu du mal a accepté la variance et j'ai pas mal fais le yoyo entre ces limites.

Depuis quelques mois j'ai changé mon état d'esprit (poker mindset inside), j'analyse mes mains a chaque fin de session et essaye de beaucoup plus lire les forums, voir des vidéos: bref enfin s'investir! Et du coups après un long passage a vide niveau gains, je suis redevenu un gagnant régulier.

Et oui, il suffit pas de jouer, faut se bouger le cul et taffer son jeu! J'ai mis du temps a le comprendre mais vaut mieux tard que jamais...

Le problème reste le manque de temps, quand on sort du taf a 18h, ca laisse peu de temps pour grind + learn

Ca fait un moment que la carrière de joueur pro me fait rêver, j'y pense et puis j'oublie, je me disais que vu mon niveau c'était plus du fantasme qu'autre chose.

Mais cette année 2010 fut un tournant et les déclics s'enchainent: je me sépare de ma copine en début d'année après 9 ans, j'arrive a franchir des paliers niveau poker (beaucoup plus de taf sur mon jeu et surtout, surtout un état d'esprit qui a radicalement changé: j'accepte enfin cette f*cking variance et je me contrôle bien plus qu'avant) et enfin THE déclic: Las Vegas baby.

Un voyage inoubliable! put**n quel pied...

La ville est vraiment impressionante, ya de la dinde de partout et niveau poker c'est le paradis. Et dans tout ca il y a les WSOP... on y va régulièrement avec 2 potes et là, la mentalité des frenchy me fait halluciner: on va papoter avec des joueurs comme Arnaud Mattern, Elky, Fab' Soul, Sir Cuts et Isa Mercier pour ne cité qu'eux et ils sont tous faciles d'accès. Quand on voit par exemple les footeux ou les stars du show-biz snober les gens, là on va discuter avec des mecs qui sont le gratin du poker, qui gagnent des sommes de ouf et ils sont simples, sympas, accessibles: I love you all!

Bref je reviens marqué de ce voyage et décide qu'il faut tenter quelque chose tôt ou tard: même si comme dans beaucoups de disciplines il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus, il faut le faire: même si biensur tout n'est pas rose, quoi de plus beau que de vivre de sa passion?!

past-present-future.jpg

cantona90

Hello tout le monde!

J'ai décidé de lancer un blog car j'arrive a un tournant dans ma vie pokeristique: je vais tenter l'aventure de devenir joueur pro dans 2 mois!

Ca va être un sacré challenge, je pars de très bas (NL50), je sais que mes chances de réussir sont minces et que beaucoup considéreront cet essai comme perdu d'avance mais j'espère pouvoir vous prouver le contraire :)

Même si c'est loin d'être acquis, je pense qu'en bossant a fond mon jeu et en arrivant a supporter la pression de la variance, il y a possibilité d'ici la fin de l'année de monter en NL100 et de try de voir plus haut par la suite...

Maintenant ya plus qu'a s'y mettre a fond et essayer de vivre de ma passion

1280649913.JPG

English
Retour en haut de page
×