Aller au contenu
Ce blog
  • billets
    50
  • commentaires
    54
  • vues
    76 077

À propos de ce blog

Un regard piquant qui ne manque pas de Celte sur le poker !

Billets dans ce blog

DIVICO

Encore un récit d'une expérience vécue à Vegas pendant mon séjour de 10 jours pour mes 40 piges.

Pour une fois, je ne vous parlerai pas de poker, mais plutôt de la partie obscure de la position Unter The Gun, mais BTG. Autrement dit, behind the gun ou derrière le flingue !

Il faut dire que dans la symbolique masculine francophone il existe pléthore de mots guerriers et évocateurs empruntes au vocabulaire fleuri des armes et munitions.

Est-ce le coté testostéronien de nos hormones qui nous conditionne ainsi à transférer notre mâlitude dans ces totem phaliques que sont les flingues ?

Je passe sous silence tous les termes que votre attribut masculin évoque en la matière...

Il faut dire que la gente feminine pour laquelle nous ne manquons pas d'imagination, est aussi une source d'inspiration:

Cette fille est canon, elle a une paire de balle superbe, elle a les yeux revolver, matte moi ces obus !

Mais le poker (oups je rechute désolé !) a aussi son vocabulaire militaire:

UTG, tirer un barrel, brûler une carte, tirer une carte...

Tout ça pour justifier le fait qu'il y a à Vegas une certaine cohérence dans les offres que vous pourrez trouver sur le strip pour...tirer un coup !

Ceci dans tous les registres...mais, en terme d'expérience de tir, je me suis laissé tenter, tel un gosse par une de ces innombrables pubs qui vous collent à la peau comme l'air chaud et sec de cette ville.

Bullets and Burgers ça s'appelle. Des balles et des hamburgers !

Tout un programme accéléré de familiarisation intensive de la "culture" américaine. Une sorte d'expresso ricain dopé à la testostérone et au ketchup sauce barbecue...what else ?

Il faut dire que point de vue organisation y'a rien à dire. Vous avez juste à payer et être à l'heure au RDV. Ca roule c'est nikel chrome !

Ce jour là mon amiGarfi avait déclaré forfait pour suivre un match de coupe du monde pendant que j'allais décharger entre deux dunes.... Mais il m'avouera plus tard que le désert était arrivé à lui par le marchand de sable qui lui avait largué dessus quelques sacs de 50kg dans les yeux lorsqu'il s'est réveillé affalé dans un de ces sièges confortable d'une sportroom énorme.

De mon côté un van avec une mitrailleuse lourde et un un hamburger géant collé dessus est arrivé au Montecarlo pour me chercher. Les vites teintées cachaient à l'intérieur le guide, un ancien Marines un peu fat et trapu en t-shirt camo qui me fit immédiatement choisir le "menu" en terme de calibres.

Il fallait choisir une arme de poing (glock 17 pour les connaisseurs), un fusil d'assault (G36), un MP5, une arme lourde type M61 et pour le dessert....LE fusil de sniping par excellence: le 50 cal. M82Barett pour 3 balles... mais pour le prix je vous laisse regarder sur le net.

Après la collecte de clients devant les casinos, le van se vu finalement remplis par 4 jeunes anglais, un père et un fils Australien, un Canadien excentrique façon savant fou extraverti et moi-même qui du coup passait pour un introverti tant les exclamations tonitruantes de ces Messieurs étaient surfaites...enfin à mes oreilles !

Bien sûr le bedonnant personnage qui servait de chauffeur-guide-compteur sut agrèmenter le voyage en dehors de l'état du Nevada par quelques anecdotes patriotico-militaire faisant référence à son passif de Marines.

Il accompagnait entre autre ses descriptifs de portées, vitesses et diamètres de munitions de quelques allusions misogynes qui finirent de me rappeler que j'étais là par choix-

Je vous passe les "analyses" à passer au micro-onde pour vous réchauffer une opinion sur le Moyen-Orient et ses habitants au cas où vous n'auriez pas compris la superiorité du gendarme du monde libre...

Petite parenthèse "gastronomique" du chauffeur sur les hautes qualités gustatives de son Burger, ses qualités de quasi (je cite) chef professionel et de la "sueur" qui avait été mise "là-dedans" pour nous conditionner à avoir un orgasme culinaire en dégustant ce Burger après l'avoir préalablement nappé d'une sauce barbecue à se faire damner le martien de Roswell pas trés loin...

Petit arrêt sur le nouveau pont surplombant le barrage de Hoover avec marche contre un vent chaud à décorner des boeufs. Ensuite encore un bout de route dans le désert en se faisant passer dans le Van une balle de calibre 50 servant à "nourir" le fusil de Sniper. Balle qui soit-dit en passant nous serait envoyée gratuitement (sans poudre) par poste si nous faisions fait des vertus de "Bullets&Burger" sur Facebook et Trip Advisor...

Arrivé, je pensais avoir déjà passablement goûté aux clichés US mais...ses habitants sont toujours plein de ressources pour vous en mettre plein la gueule ! Un énorme truck-limousine avec des pneus hauts de 2m attendant les nouveaux clients était sagement disposé là pour nous faire un petit tour dans le désert.

Petite précision de notre nouveau chauffeur: le prix de la bête: 250'000$ !!! Naaaan mais naaaan !

Mais avant de mettre nos doigts sur les gâchettes, échauffement des oreilles et casques pour nous les protèger puisque le moteur de ce bolide monte dans des décibels que la quiétudedu désert ne saurait compenser...

Après avoir consommé l'équivalent d'un gallon d'essence en 5 minutes et joui du privilège d'avoir ainsi laissé mon empreinte écologique en équivalent CO2, le petit groupe se déplaça dans une tranchée faite au trax Caterpillar à même le désert pour accèder aux stands.

Les instructions de sécurité commencèrent pas la démonstration fort pertinente qu'un gun ne tire jamais tout seul et est donc un objet inanimé et innofensif tant qu'il n'est pas utilisé. Cela se fit à grands renforts de cris et d'invectives de l'instructeur Charles Vacca à l'encontre du pistolet posé devant lui: "Shoot!" "Fire!" "Go!". Démonstration faite.

Puis les 4 règles de sécurité: ACDC, Arme , Canon, Détente, Cible

  • 1. Toute arme est toujours chargée (et pas "considéré comme" ).

    • 2. Ne laissez jamais le canon de votre arme pointer sur quelque chose sur laquelle vous ne voudriez pas tirer.
    • 3. Gardez votre doigt hors du pontet jusqu'à ce que votre arme soit pointée sur la cible.
    • 4. Identifiez parfaitement votre cible.

    Je me réjouissais de m'appliquer à exprimer la quintescence du soldat de milice Suisse que tout mâle helvétique de base est ,(puisque le tir est un vrai sport national chez nous) en m'appliquant à faire un tir groupé à 300m mais...

    Les cibles n'était qu'à 20 m... et visiblement l'important n'était même pas de les toucher !

    C'est ce que j'ai compris après avoir gentiment tiré mes 5 premières cartouches et qu'un tonitruant " FULL AUTO MEN !" me fût hurlé dans mes protections auditives avec un vigoureux coup sur l'omoplate avec quelques réflexions laissant à penser clairement qu'un homme un vrai devait décharger le plus vite possible... Je vous laisse à vos pensées précoces...

    J'allais dire que je m'executais sur le champ, mais l'expression n'est pas apropriée... Faut dire que ce buisness et visiblement chronomètré et que la spontanéité feinte et les superlatifs verbaux sonores à grands coups de "Yiiiihaaa" sont en fait un vrai art dans la relation client-prestataire. Faussement spontanés mais visiblement attendus dans le package de base du consommateur ricain.

    Faut dire qu'on a quand même un peu à apprendre d'eux, car par chez nous en Europe et surtout dans les coins touristiques, l'élémentaire SBAM (Sourire, Bonjour, Au revoir et Merci) n'est pas garanti !

    Je vous épargnerai les descriptifs de ces expériences de tir qui m'ont quand même plu. Faut dire que je m'étais offert un petit extra par un chargeur supplémentaire de G36. Mais l'expérience ultime c'était quand même de ferrailler avec ce Barett. Je vous assure que ça décoiffe le chauve que je suis !

    3 balles à 100m avec la croix ajustée sur une gente de voiture et une onde de choc lors de la déflagration suivie d'un bruit à l'impact sourd faisant vibrer toute la butte de terre en face. Impressionant vraiment !

    Une fois tous passés, nous avons pu profiter du package "platinium" du Canadien lui donnat le droit de tirer une rafale depuis une mitrailleuse lourde juchée sur une jeep... ça fait son effet également !

    Suite à cela, je ne pu m'empècher de me dire que j'adorais l'odeur de la poudre au petit matin...mais pas de charge Wagnerienne d'hélico à l'horizon...et en plus c'était l'heure du sumum du Burger.

    C'est vrai qu'il était trés bon en regard des Burger de fastfood habituels. La viande était top, mais pour le reste...une tomate reste une tomate, idem pour la salade et les frites quoi ! Donc soit je n'ai pas les codes références en matière de bonne mal-bouffe US soit je suis blasé... sûrement les deux en fait !

    Le côté positif et sympa c'était de se retrouver tous les participants du van à manger ensemble.

    Alors ? Me direz-vous , pourquoi ce titre ? Où est la boulette ?

    La bullett c'est que l'instructeur de tir que j'ai eu, ce Charles Vacca est décédé 3 ou 4 semaines après mon passage.

    Il a été tué par une fillette de 9 ans à l'endroit même où j'étais, balayé par une rafale d'Uzzi non contrôlée par la fillette en raison du recul qui a dévié dans sa tête. Une terrible erreur de la part de l'instructeur pour une terrible expérience dans la vie de la fillette.

    Vous pouvez trouver des vidéos sur le net de cet accident, la partie finale étant évidemment supprimée.

    Evidemment, de longues discussions pourraient se faire quant à l'adéquation d'une enfant sur un stand de tir, mais les USA ont une autre logique: celle du commerce et de sa liberté.

    Et celui-là de buisness s'est arrêté l'après-midi de l'accident, le lendemain la cohorte de touriste pouvait poursuivre son lot d'expériences de tirs dans ce stand...

    Mes pensées à la fillette.

    RIP Charles Vacca.

DIVICO

Je fais mention de ma participation hier soir au tournoi FPT sur WAM à 21h00. un tournoi doté de 15 places à accès direct pour la finale FPT en live en Italie.

Alors quoi? Bin rien d'autre que cette exclamation lorsque je suis sorti:"Wouaaa ma position !" c'est tout ce que j'avais le droit d'avoir en terminant 50ème sur près de 4000 joueurs et...rien d'autre !

Ce que je considère comme a priori une joli performance n'est juste pas valorisé. Rien d'autre que quelques misérables points pour un classement bidon des performances de la semaine ou du mois.

Je sais pas vous, mais un tournoi quel qu'il soit devrait payer au moins 10% des joueurs vous trouvez pas?

En l'occurence 10% de 4000 joueurs ça fait les 400 premiers...

Bref, j'ai trouvé WAM vraiment pingre sur ce coup là !

Quelques buy-in à 1$ pour les 400 a 300 premiers avec augmentation progressive par tranches de 50 puis 10 auraient été bienvenus je trouve ! Surtout qu'avec les rakes pratiqués avec tout ces joueurs habituellement, ça n'aurait pas été volé !

Si vous pensez aussi que faire 50ème sur un freeroll est quelquechose de plus difficile que sur un tournoi payant, vous comprendrez mon petit coup de gueule ! non ?

Bhaa, c'est rien ça passera, mais l'écrire sur mon blog me permet d'économiser une séance de psychothérapie !

Bonne journée à tous !

DIVICOLANTHA...(ou comment survivre jusqu'aux places ITM dans un freeroll..)

DIVICO

Voilà, c'est dimanche et avant d'attaquer cette nouvelle semaine de fatigue et de soucis, je propose une petite pause méditative sur notre passion commune qu'est le poker, le casino, les cartes et l'adresse que nous aimons tous brandir comme un étendard devant les hérétiques qui clament haut et fort que le poker est un jeu de hasard... (quelle phrase!)

Pour résumé mes pensées...voilà quelques citations qui ont le mérite d'exprimer mieux que moi ce que je pense...mais d'abord, permettez moi de me "protéger" en commençant par:

La citation c'est l'art du bluff en philosophie.

[Anonyme]

Ensuite quelques vérités sur les casinos...

Diriger un casino, c'est comme voler une banque mais sans qu'il y ait de flics.

[Martin Scorsese]

Extrait du film Casino

Au casino, on boit du whisky en jouant, ça donne une excuse pour perdre... [sydney Carroll]

Dialogue du film The Hustler

Sur notre jeu préféré:

C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises.

[bernard Werber]

Extrait de L'Empire des anges

...et sur d'autres jeux de carte !

Carte de crédit : chacun des petits rectangles de plastique, dont l'ensemble constitue un jeu de société de consommation, aussi appelé jeu de cash-cash.

[Albert Brie] [+]

Extrait de Le Mot du silencieux

La vie est un jeu de cartes dont le coeur n'est jamais l'atout.

[Marcel Achard]

ET FINALEMENT PARLONS UN PEU D'ADRESSE !

L'imprévu n'est pas l'impossible : c'est une carte qui est toujours dans le jeu.

[Comte de Belvèze]

Extrait des Pensées, maximes, réflexions

L'adresse n'est autre chose qu'une juste dispensation des forces que l'on a.

[Montesquieu]

Extrait de Grandeur et décadence des romains

Sans adresse on ne peut même pas attraper une puce.

[Proverbe russe]

On ruse si volontiers pour faire le mal qu'il pourrait paraître piquant de mettre un peu d'adresse à faire le bien.

[J. Fiévée]

Extrait de Correspondance et relations avec Bonaparte

En amour, on gagne toujours de bonne guerre ce qu'on peut obtenir par adresse.

[Antoine Hamilton]

Extrait des Mémoires du chevalier de Grammont

Parfois, un mouvement est plus important que les hommes qui l'initient.

[Kressmann Taylor]

Il est de l'adresse de gagner les esprits suivant le faible de leur opinion.

[Chevalier de Méré] [+]

Extrait de Maximes, sentences et réflexions morales et politiques

VOILA VOILA LES amis !!!

qu'en pensez-vous ?

DIVICORTEX

DIVICO

Comment décrire autrement ce feeling désagréable que chaque joueur et joueuse de poker à déjà connu ?

Le mieux c'est un exemple:

Je parle de ce moment précis où en possession d'une main faite genre QQ que vous avez sur-relancé préflop ,vous vous retrouvez avec un misérable As au flop et une sur relance de votre continuation bet...

C'est sûr, il est fort probable que l'adversaire a un As, même si vous croyez éventuellement que votre sur-relance préflop a 3x devrait l'avoir poussé à folder AK...

Et là... n'écoutant que sa déraison vous vous entendez dire: Tapis !

Pourquoi ?

-Pour flatter votre ego dans la magnifique lecture que vous venez de faire en le voyant sur AK et le voir tourner...AK !?

-Parce que vous pourrez vous cacher derrière le reproche fait à votre adversaire qu'il ne respecte pas votre su-relance à 3x préflop ?

-Parce que c'est la seule vraie P+"*%+**" de main que vous ayez eu cette dernière heure et que vous aviez décidé d'attaquer quelle que soit votre main que vous recevriez ?

-parce que l'adversaire est un large agressif et que décidément c'est un chatard de toucher son flop justement maintenant ?

Non non et non !!!

Vouloir voir...

C'est juste une basique pulsion de curiosité !

Je parle de cette curiosité dite "malsaine", ce truc bizarre qui se produit quand, sur l'autoroute il y a un accident de voiture et que chacun ralenti pour mieux voir en disant des "mon Dieu" et autres petites phrases basiques camouflant cet irrépréhensible besoin de voir !

C'est aussi ce réflexe étonnant lorsqu'un BOUM détonnant se fait entendre et que vous vous fracasser le visage contre la vitre en voulant voir ce qui se passe croyant que la fenêtre était ouverte...comme une réalité fracassante qui s'impose à vous alors que vous n'étiez pas conscient de l'obstacle qui vous empêchait de la voir.

Qui n'a pas une fois ou l'autre guigné par le judas de sa porte pour observer quelque chose en douce ? Comme lorsqu'on se cache derrière certains principes pour ne pas montrer qu'il y a des choses que l'on assume mal.

Les exemples sont multiples, mais ce qui est intéressant au delà de céder à la tentation de la curiosité, c'est ce petit sentiment certainement judéo-chrétien de culpabilité ressenti après avoir assouvi ce besoin de satisfaire notre curiosité...

S'en vouloir de voir...

Que se passe-t-il a se moment ? Dans quoi ce sentiment s'enracine-t-il ?

Plusieurs pistes sans doute pourraient nous guider dans les réponses à rechercher...

Celle qui s'impose à moi c'est la gestion de l'insécurité.

Notre besoin de sécurité est viscéral et séculaire, c'est lui qui a fait survivre notre espèce au travers du temps. Dans le même temps la prise de risque est inévitable si on veut progresser.

Au travers d'une épreuve nous sommes confrontés à la prise de décision fuir ou combattre. Passer ou relancer!

Risquophile ou risquophobe ?...dirait sans doute John Vorhaus dans ses livres "Killer Poker".

Qu'est-ce qui fera pencher la balance ? Prendre une décision ou prendre LA décision ?

Certainement la connaissance de soi !

Or voilà... il est des domaines où tout en chacun est un inconnu pour soi-même ! Et a une époque ou la compétition règne, il est parfois difficile d'admettre que des zones d'ombres subsistent dans ce qui nous constitue.

Dans les exemples mentionnées précédemment, céder à la curiosité est un pâle palliatif hâtif :> au besoin de se connaître, car pour beaucoup d'entre nous ressentir c'est expérimenter par ses sens sont existence.

Pourquoi palliatif me direz-vous ? voyons la définition de ce mot selon Larousse:

"Se dit d'un traitement qui n'agit pas directement sur la maladie (en particulier un traitement symptomatique), ou qui la soulage sans pouvoir la guérir."

Si nous considérons la méconnaissance de soi comme étant une "maladie "

et l'insécurité ressentie comme un symptôme de celle-ci...

alors nous pouvons comprendre que la curiosité puisse devenir un "traitement" qui soulage notre besoin d'exister par son processus générateur de "sensations" .

Vous me suivez toujours?

Parce que si la connaissance de soi peut effectivement débuter par une expérimentation sensorielle, elle ne peut cependant se soustraire à un travail d'analyse ultérieur !

S'en vouloir de voir, c'est vraisemblablement un de ces moments vrai où l'on réalise qu'une fois encore, cet inconnu qui sommeille en soi a laissé le ressenti prendre le dessus sur l'introspection et l'analyse !

La voie à suivre est peut-être celle de savoir transcender cette curiosité "malsaine" décrite au début de mon texte en une curiosité de Soi ! Curiosité devenue alors véritable moteur de notre existence et génératrice de cette sécurité tant recherchée.

Pour en revenir au poker:

Ce qui est intéressant, c'est de constater que ce jeu peut permettre d'expérimenter (par sa pratique et moyennant un minimum d'introspection) comment mieux se connaître, travailler sa confiance en soi et systématiser le travail d'analyse dans le processus de décision en appréhendant et affinant au mieux la gestion du risque. C'est la curiosité de Soi.

Sans envie de se connaître et de connaître ses limites, le poker peut aussi être la sirène qui attire les marins sur les récifs. Si les fortes sensations que ce jeu génère deviennent un moyen privilégie de se sentir exister, il est vital de se poser la question du rapport existant entre le joueur et le jeu ! Un risque de dépendance peut se profiler. C'est la curiosité dite "malsaine" qui exclu tout processus de conscientisation.

Voilà... :?

Vous êtes encore avec moi ? :P

DIVICOPILOTE !

DIVICO

Après mon envolée mystique lors de mon dernier billet, je reviens sur terre et même sous terre puisqu'à peine arrivés mon ami Garfi et moi, nous sommes partis à Fremont street attirés, tels des détecteurs d'or par le Golden Nugget.

L'idée est simple, essayer d'intègrer la réalité du fait que nous sommes à Vegas. Le clinquant et l'énormité du Strip nous poussent spontanément à rechercher ce qui pourrait se rapprocher le plus de la notion "d'authenticité".

Fremont est le coeur historique de Vegas, le lieu est hyper fréquenté et offre sa dose de stimulations visuelles de toutes...formes, mais étonnamment avec son écran qui couvre toute la rue, ses petites scènes et ses casinos à taille humaine il offre un cachet familier, presque douillet tant les intérieurs sont ramassés et denses.

Le Golden Nugget est un lieu mytique.

Je me surprends à guetter entre tous ces visages d'habitués une tête de joueur célèbre.

Peut-être vais-je croiser une légende du poker qui serait figée par un instant de banalité tel qu'un grattage de pif, une remontée de braguette en sortant des WC surpeuplés ou encore une vieille employée avec sa brosse et sa ramassoire qui ferait un "Hi Doyle" blasé à un gars passant en scooter-à-obèse avec un stetson sur le crâne...

Mais cela bouge tellement que rapidement je me fais envahir par le bruit des machines, les couleurs flashy démodées, les odeurs qui contrastent entre l'extérieur et l'intérieur en raison du choc termique généré par la climatisation excessive.

Ces mélanges de... bruns, oranges et rouges en raccord avec une moquette dont les motifs me replongent immédiatement dans Las Vegas parano.

Chaque fois je me surprends à m'imaginer le moment précis où un type a dû choisir dans un cahier d'échantillon épais comme un Larousse un motif qui a dû visiblement se différencier des autres grâce à un obscur critère dont lui seul à la clef....

A ce stade je suis encore sous le charme de la découverte des lieux et non pas encore dans cet état semi végétatif hypnotique induit par le tintement des jetons et de la fatigue.

J'ai juste envie de m'assoir à une table de poker dans un lieu spécial et surtout pas trop envahi de petits jeunes arrogants.

L’ambiance est feutrée, les tables fréquentées majoritairement par des joueurs locaux à cette heure de ce qui n'est plus une journée, mais un flux non-stop qui ne s'arrêtera qu'une fois de retour à Zürich.

Parfait pour commencer en douceur.

Poser mes marques, retrouver mes sensations malgré la fatigue, jouer au cash game sans autre objectif que de prendre du plaisir avec l'aide de mes 5 sens et, si possible, éventuellemement du 6ème pour de belles décisions.

Je dispose mes 2 piles de 100$ respire, observe les visages de mes voisins de table pour déjà m'imprègner de leurs postures, de ce qu'ils dégagent, de leur stress ou tensions.

Regards croisés, un "Hi all" en cherchant à ne pas trahir mes origines.

Mes yeux glissent par automatisme sur les stacks, le bouton et ma position. J

Je ne joue pas les 5 premières mains, rien de bon. J'observe et j'enregistre ce que je peux.

Le bouton arrive à mon niveau. Le croupier deal avec aisance et les cartes glissent vers moi comme une promesse.

Fold, fold, raise en MP, 10$... fold, fold, fold, fold... à moi de jouer.

Je soulève American Airlines et les contemple en comptant 4 secondes dans ma tête avant de les lâcher du regard pour un temps de réflexion.

La routine que je m'impose. Je sens ma pompe qui me rappelle que je ne rêve pas.

Ca y est ! La première main que je joue à Las Vegas, au Golden Nugget, est une paire d'As !

Je prends le risque de slowplay en limpant.

A ma gauche la petite blinde passe et voilà que BB relance ! 40$. MP call. Je fais un minimum de cinoche mais profite de ce premier coup pour un peu de désinvolture que mon envie de jouer justifie parfaitement. Call.

Voilà un premier pot qui fait déjà 121$ ! Miam ! Mais à ce stade je n'ai aucune autre lecture possible que la logique. Aucun historique ni read sur les styles de jeu de mes adversaires.

Le flop...chlic chlic chlic et retournement des 3 cartes: As 5 As... CARRE d'AS ! La claaaaaque !

La BB est contrariée. Il ouvre direct à 60$, MP paie en soupirant. ce coup s'optimise tout seul et je n'ai qu'à attendre que le pot grossisse tout seul ! Après avoir compté mes jetons je montre un peu d'hésitations et je call.

BB joue nerveusement avec sa dernière pile de 100$ et MP regrette son call.

Je vois BB sur KK et MP sur JJ

turn: une brique.

BB fait tapis, MP folde et je call avec un profond plaisir en retournant mes As après ses KK.

Tous ces chips sont poussés vers moi tandis que déjà les cris et autres expressions expensives américaines glapissent autour de moi. Un pot de 500$ (avec mes 200 dedans...) c'est un joli spectacle.

J'empile consciencieusement mes chips quand j'entends soudain le croupier pousser une gueulée au travers de la room sans que je comprenne grand chose.

Je suis encore sous l'effet euphorique de ce coup quand le floor me pose une pile supplémemtaire de 100$ à côté de mes 5 colonnes. C'était irréel..je venais de faire pèter le bonus spécial carré d'As !

Viva L'As Veg'As !

Voilà de quoi gèrer avec une certaine sérénité mes prochaines sessions de cash !blogentry-22454-0-25567300-1415226272_th

DIVICO

Voilà que cette nouvelle année est, comme chaque fois, l'occasion de prendre quelques résolutions au sens large mais également en ce qui concerne le poker.

Comment dire, n'avez-vous jamais ressenti cette espèce de nausée existentielle après une semaine de soirées interminables devant votre écran PC, les yeux rougis et carrés par toutes ces petites cartes qui s'affichent à un rythme frénétique sur vos rétines ?

Je dois avouer que 2008 à du compter probablement une petite cinquantaines de soirées sur 365 sans poker en ligne...

Oh je pense pouvoir affirmer en toute objectivité que cette "orgie" pokérienne n'est pas dûe à une dépendance au net (ou au poker...) mais à un véritable désir d'accumuler rapidement de l'expérience de jeu ! Si si si !

J'entends déjà ça et là quelques âmes bien pensantes qui m'accuseront de déni, mais hélas j'ai souvent peine à leur donner crédit tant elles ne connaissent rien au poker. C'est vrai que vu de l'extérieur ça pourrait laisser à penser que cette activité est trés possessive, mais ce serait vite oublier qu'avant le poker j'avais développé de la corne sur mon index à force de sniper sec dans Battlefield 2, un jeu en ligne lui aussi trés chronophage.

Chronophage...bin voilà un joli mot qui pourrait à lui seul exprimer mon "spleen" pokérien à l'heure de mon bilan 2008 ! Le temps qui passe et qui, insidieusement nous rapproche de la fin et nous en laisse de moins en moins pour concrétiser le rêve d'une victoire majeure et incontestée d'un tournoi grassement fourni...

Ce "stress" du joueur de poker pousse à bouffer la vie avidement en se gavant d'expériences et d'émotions de jeu pour nous faire sentir vivre à vif les aléas du hasard et de ses improbabilités possibles (lire mon dernier billet)

Alors pour cette année 2009, je dit STOP à la malbouffe du poker, STOP au fast-SNG-food ! Stop à la quantité et OUI à la qualité ! Il est temps de savourer, de déguster, de goûter à la qualité du jeu, de prendre le temps de mâcher un peu une construction de coup, de se laisser piquer les papilles gustatives à la perception de quelques vrai tells comme dans les livres etc etc !

En bref: Favoriser le jeu LIVE au jeu sur internet !!

Bien sûr mon sevrage doit se faire progressivement, alterner les soirées sur le net avec de la lecture... oui, John Vorhaus, Phil Gordon et mon stock de Card Player feront l'affaire ! Et oui ça reste tout de même sur le poker...je commencerai le macramé une autre fois...

Cette disponibilité accrue sera aussi appréciée de ma petite famille. Cela me permettra de négocier à la hausse quelques dates clefs pour des tournois intéressants, deepstack, 10'000 chips avec augmentation des blindes toutes les heures...miam ! Voilà que ma boulimie reprend déjà ! Ouhh la rechute n'est pas loin va falloir tenir bon !

Plus de disponibilité le soir pour plus de tournois live...hé hé hé..ça reste de la stratégie pour que ma femme CALL mes demandes en lui laissant la cote !

Rien à faire...je suis contaminé, il faut juste que je l'accepte!

Bonne année 2009 !

RAISE...

DIVICONSCIENT... :D

DIVICO

L’European Poker Tour pose ses valises à Varsovie à l’occasion de la quatrième étape de la saison.

Le main event a commencé à 14H00 ce samedi 15 Novembre 2008 au Casinos Poland Hyatt Regency. Le buy in du tournoi s’élève à 5440 + 270 ¤. Au maximum, ce sont 400 participants qui pourront disputer l’évenement.

Lors de ce tournoi un SUISSE s'est illustré et c'est suffisemment rare pour qu'on le mentionne ! il s'agit de Michael Muheim qui sur certain site est considèré à tort comme étant Danois ! Sacrilège!

En Suisse, on fait pas cocorico, c'est trop ostentatoire et mal placé...on préfère la discrétion et la modestie mais je prends sur moi de briser le carcan de ma mentalité pour clamer haut et fort un "Hop Suisse" dont la provenance est plutôt liée au monde du ski de compétition... Espérons pour une fois que mon compatriote ne fasse pas une belle descente !

Le classement de la table finale est le suivant:

Seat 1/ Arnaud Mattern (France) 328,000

Seat 2/ Ludovic Lacay (France) 296,500

Seat 3/ Andrea Benelli (Italie) 100,000

Seat 4/ Michael Muheim (Suisse) 89,000

Seat 5/ Joao Barbosa (Portugal) 123,000

Seat 6/ Dario Minieri (Italien) 359,500

Seat 7/ Nico Behling (Allemagne) 343,500

Seat 8/ Sergey Shcherbatskiy (Russie) 349,000

Seat 9/ Atanas Gueorguiev (Bulgarie) 186,000

Michael Muheim est interviewé en vidéo sur le lien suivant:

http://www.pokerstarsblog.com/fr/2008/11/e...etien-avec.html

DIVICORRESPONDANT EPT

DIVICO

Un FLOP pour le POP !

Et voilà...hélas un nouveau trou dans ma bankroll vient de se créer suite à ma participation au tournoi de dimanche passé. (cf mon dernier billet) Hélas je n'ai pas eu vraiment d'opportunités de briller et je vous passe les éternelles ranguaines de joueurs frustrés (dont je fais partie..) qui ont besoin d'une petite tape compréhensive sur l'épaule en attendant qu'on leur dise que, si si il ne faut pas douter qu'ils sont d'excellents joueurs...

Oui, je serai bref: j'ai perdu, pas de qualification, même pas ITM !

Mais rassurez-vous, lorsque je gagnerai...je n'en ferai pas une tartine non plus !

Un flop pour le POP.

Pour la petite histoire...ici le P.O.P est le Parti Ouvrier Populaire (je crois) bref un reste de communisme à l'ancienne...donc ça me fait bien marrer de mélanger un jeu d'argent et le communisme dans mon esprit qui aime jouer avec les maux...

Je vous laisse avant que je ne vous lasse!

DIVICORAUNEQUALIFUNEFOIS !

DIVICO

Dans la série "Philosophie pokérienne" :? vous avez déjà pu lire mon billet "vous prendrez bien encore un peu de recul".

Là, je persiste et je signe dans le même genre de délire en m'appuyant sur des citations d'illustres personnages qui, en faisant lien avec le poker, font raisonner (raise au nez?) en moi quelques réflexions que je me permet modestement de vous partager.

Mais il me fallait encore trouver un fil rouge pour ne pas vous perdre au bout de la 2ème ligne... je me suis dit que le plus simple serait d'être dans la continuité de mon dernier billet: "Les boules de Noël"

Celui-ci illustrait le thème universel du joueur de poker partout sur notre bonne vieille planète: "Le bad beat"...

Il me restait alors de tenter de lier ces deux thèmes: "la philosophie pokérienne" et le "bad beat" !

Ceci est donc le fruit de cette union improbable... A vous de me dire quelle est la gueule du rejeton ! (rechips ? :P

Mais avant tout, je vous propose quelques bases en rappel:

Tout dépend du hasard, et la vie est un jeu.

[Jean de Rotrou]

Extrait de Don Bernard de Cabrère

Mais le hasard ne dépend de rien et le jeu est envie !

Jouer, c'est expérimenter le hasard.

[Novalis]

Et jouer c'est selon le Larousse:

-se divertir, se distraire

-exercer le métier d'acteur

-fonctionner correctement, s'ajuster, convenir

-produire un effet, agir

Autant de notions que le poker permet de développer!

Le hasard fait bien les choses. Quand il les fait.

[Jean-Claude Carrière]

Extrait de Détails de ce monde

Et quand le hasard fait mal les choses ? Le « bad beat », impossibilité ou improbabilité ?

On est obligé à présent de regarder l'imposant spectacle de l'évolution de la vie comme un ensemble d'événements extraordinairement improbables, impossibles à prédire et tout à fait non reproductibles

[stephen Jay]

Extrait de La Vie est belle

Sauf que l'imposant spectacle du déroulement du jeu au poker permet un ensemble d'événements extraordinairement improbables, possibles à prédire et tout à fait reproductibles ! En particulier les bad beats !

Dieu ? On peut demander à l'homme de croire à l'impossible, mais non à l'improbable.

[Oscar Wilde]

Extrait de Lettres 1875-1885

A l'occasion d'un bad beat, combien de fois nous sommes-nous exclamés:

« c'est pas possible ! », c'est impossible ! », « c'est incroyable ! »

Croire à l'impossible est un acte irationnel qui délimite sa propre perception en une vision binaire de la vie: possible et impossible.

Mais croire à l'improbable c'est travailler sa conscience du moment présent et apprécier l'éventail des possibilités de la vie !

Ou encore:

Si nous attribuons les phénomènes inexpliqués au hasard, ce n'est que par des lacunes de notre connaissance.

[Pierre Simon de Laplace]

Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.

[Arthur Conan Doyle]

Extrait de Le signe des Quatre

Voilà une belle illustration du raisonnement à avoir lorsqu'on prend une décision au poker !

Exclure l'impossibilité d'une main c'est accepter sa probabilité et l'évaluer aussi improbable soit-elle ! Mais à l'abattage ou au développement du coup, la vérité éclate et il faut alors savoir recevoir de la main adverse sa grande probabilité et sa petite improbabilité !

Ou encore:

La foi : une croyance absurde dans l'éventualité de l'improbable.

[Henri Louis Mencken]

Jouer au poker est une expérimentation du petit et du grand probable, un travail pratique qui permet son acceptation ! C'est donc l'opposé absolu de la démarche de foi !

Le poker : une expérience réfléchie de la certitude du probable !

On hasarde de perdre en voulant trop gagner.

[Jean de La Fontaine]

Extrait de Le Héron

Quelle belle définition de la prise de risque en conscience ! Le bad beat fait partie du jeu !

Le « bad beat », une claque émotionelle !

Chez tout acteur mêlé aux affaires du monde, les événements ne sont qu'une succession de chocs, d'émotions, de caprices, de coïncidences le plus souvent improbables.

[Jacques Attali]

Extrait de Verbatim III (1988-1991)

Quelle belle définition des diverses stimulations qu'offre le poker à tout nos récepteurs ! Offrir son corps à l'expérimentation physique de l'improbable ! Mais il faut être acteur et volontaire de ce processus pour en exclure la victimisation !

Ou encore:

Le doute confine à l'inquiétude, et celle-ci est, au même titre et plus justement

que la paresse, la mère de tous les vices, probables ou improbables.

[Jean-Claude Clari]

Extrait de Le mot chimère a deux sens

Mais au delà du « bad beat », la clef du succès réside dans cette notion:

Il y a des hasards, mais il y a incontestablement aussi des êtres qui savent exploiter le hasard.

[Eddie Barclay]

Extrait de Que la fête continue

Ou alors, autrement dit, des êtres capables de savoir évaluer et prendre des risques en sachant attribuer au hasard le rôle qui lui convient ? Napoléon lui avait attribué ce rôle:

Dans tout ce qu'on entreprend, il faut donner les deux tiers à la raison, et l'autre tiers au hasard. Augmentez la première fraction, et vous serez pusillanime. Augmentez la seconde, vous serez téméraire.

[Napoléon Bonaparte]

Extrait de Le mémorial de Sainte-Hélène

Dans le même ordre d'idée:

Le hasard sait toujours trouver ceux qui savent s'en servir.

[Romain Rolland]

Extrait de Jean-Christophe

Prendre en compte le hasard, et intégrer l'imprévu.

[Lars von Trier]

Partout où le hasard semble jouer à la surface, il est toujours sous l'empire de lois internes cachées, et il ne s'agit que de les découvrir.

[Friedrich Engels]

Extrait de Ludwig Feuerbach

Et donc:

Le vrai génie réside dans l'aptitude à évaluer l'incertain, le hasardeux, les informations conflictuelles.

  [Winston Churchill]

Mais attention...

La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur.

[Madame de Staël]

De temps à autre, un sot, par hasard, doit avoir raison.

[William Cowper]

Extrait de Conversation

Il n'y a qu'un sot au poker, celui qui n'a pas joué en conscience ! Accepter le bad beat c'est aussi accepter cette probabilité d'inconscience! De temps à autre laisser le sot croire en sa raison, c'est avoir un edge sur son inconscience !

Ou encore:

C'est le malheureux avantage de ceux qui n'ont rien à perdre de pouvoir beaucoup hasarder.

  [Vauvenargues]

Extrait de Lettre à Biron

Donc l'inconscience du sot, c'est l'improbabilité suplémentaire auquel le joueur expérimenté doit être conscient

On devrait toujours être légèrement improbable.

[Oscar Wilde]

Extrait des Aphorismes

Oscar Wilde était-il un joueur de poker ? On pourrait volontiers le croire !

Pourtant subir un bad beat peut aussi trouver ses racines dans notre volonté:

Le hasard dans certains cas, c'est la volonté des autres.

[Alfred Capus]

Extrait des Notes et pensées

Qu'il est aisé de se réfugier derrière le bad beat lorsque notre jeu n'était pas volontaire et engagé ! Pourquoi ne pas avouer que l'adversaire était supérieur en volonté de gagner ?

Ou encore:

La vie de l'homme dépend de sa volonté ; sans volonté, elle serait abandonnée au hasard.

[Confucius]

Ce n'est pas le hasard d'une bataille qui décide qu'on est vainqueur ou battu, mais une obscure prédestination.

[Hubert Aquin]

Extrait de L'Invention de la mort

Partir vainqueur ou battu d'avance conditionne le joueur a être plus ou moins touché par les affres du hasard. En cela il se prédestine à une certaine force ou faiblesse ! Gagner dépend donc effectivement d'une part de volonté !

Il est plus facile d'être héros qu'honnête homme. Héros nous pouvons l'être une fois par hasard ; honnête homme il faut l'être toujours.

[Luigi Pirandello]

Extrait de La Volupté de l'honneur

Au poker il faut savoir accepter la difficulté de la constance pour accepter avec honnêteté les joies et dépits du bad beat qui fera d'un joueur un héro et de l'autre un damné ! Mais finalement ils ne sont que des hommes !

Et finalement:

S'il est glorieux de faire des conquêtes, il ne l'est pas moins de les garder : l'un est souvent l'ouvrage du hasard, l'autre est un effet de l'art.

[Ovide]

DIVICOACHYOURBRAIN !

DIVICO

Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:

"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"

Ça sera plus simple pour comprendre !

3ème session: semaines 15 à 21 se terminant le lundi 23 mai !

Tout d'abord je m'excuse du retard pris sur mon blog. Hélas me voilà à ce jour au début de la 24ème semaine. J'écris donc mes billets rétrospectivement.

La situation:

-Le paquet contient encore 32 cartes

-9 piques, 6 coeurs, 10 carreaux, 7 trèfles

-les cartes sorties du paquet

;p3s;p4d;7d;6d;Tc;7h;4s

;pJc;p9c;Qc;3h;Th;6c;7c

;p6h;pTs;2h;As;Qh;9h

-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/32 soit 3,13 %

La carte de la semaine 21:

Il s'agit aujourd'hui de tirer la river de la 3ème session qui s'est terminée le 23 mai.

;8h (à l'envers)

La session 3:

;p6h;pTs;2h;As;Qh;9h;8h

Et voilà la couleur tant attendue ! Le tirage runner-runner de l'espace s'est finalement réalisé !

La bonne nouvelle est que ce tableau offre une 3ème session qui n'est au moins pas inférieure à la précédente !

Tirage probable de carte pour la semaine 22:

A ce stade le paquet comporte 31 cartes

9 piques, 5 cœurs, 10 carreaux, 7 trèfles

Le bilan des cartes restantes est celui-ci:

En gris les cartes sorties, en blanc les cartes restantes.

gallery_22454_68_30272.jpg

Pour la session 4 qui commence la semaine 22, que pouvons nous espérer de mieux qu'une couleur (sessions 2 et 3)à cet état du paquet de carte ?

Quinte flush royale:

Une seule possible désormais à l'As de carreau

Quinte flush:

Il en reste trois possibles: au 9 de pique, K et Q de carreau

Carrés:

Il n'en reste hélas plus que deux possibles: Aux Rois et aux cinqs !

Fulls:

Quelques beaux espoirs encore à entretenir ici car il reste 10 paires uniques possibles et 6 brelans uniques.

Chaque brelan pouvant se "coupler" à 9 autres paires possibles cela nous donne encore 53 possibilités de fulls uniques !

Sachant en plus que plusieurs full peuvent être constitués de plusieurs manières possibles, cette combinaison est le meilleur espoir à investir !

Couleurs:

Les couleurs sont encore possibles mais plus chez les cœurs puisqu'il ne reste là plus que quatre cartes.

Suites:

Toutes les suites sont encore possibles puisqu'aucun groupe de 4 cartes d'une même valeur n'a encore été complété.

Que donnerait à ce jour ce board avec la répartition des cartes sorties du paquet lors des semaines précédentes à des joueurs imaginaires ?

gallery_22454_68_43104.jpg

Ok je toucherais une couleur mais je serais battu par deux joueurs avec le 7 et le 10 de cœur même si le runner-runner est rentré !

La prédiction pour la semaine 22:

Jeune fille aux cheveux clairs, célibataire qui peut représenter la consultante ou une personne proche. Cette carte est associée au domaine sentimental et présage des déclarations amoureuses ou moments privilégiés avec l'être aimé.

Carte droite: Aucun obstacle aux sentiments

Carte renversée: Pas de précipitations

Le commentaire:

La seule chose à dire avant de tirer la prochaine carte est d'espérer que cela soit une dame ! ça tombe bien les deux restantes sont aux cheveux clairs ! :P:>

On peut rêver de la Dame de carreaux pour initier la dernière quinte flush royale possible !

A la prochaine !

DIVICO

Je viens de sortir d'une formation de management très intéressante dans laquelle j'ai appris pas mal de chose pour déterminer les profils de mes collaborateurs ainsi que le mien.

Je vois des parallélismes intéressant à faire avec le poker et je me propose de vous les exposer ici sans prétention aucune, juste l'envie d'ouvrir une discussion, une réflexion.

L'idée serait de pouvoir mieux cerner les adversaires, leurs forces et limites afin de pouvoir en tirer un avantage durant le jeu grâce à cet outil de management.

Vous trouverez sur le net quantité d'informations que je ne vais pas répéter ici.

Il suffit de taper William Moulton Marston pour approfondir le sujet. Pour la petite histoire, sachez que c'est amusant de découvrir qu'il a notamment inventé le personnage de Wonder woman, héroïne de comics américain du début du siècle.

Pour poser le sujet, sachez que Marston propose de déterminer quatre grands profils types qu'il détermine en quatre couleurs. Rouge (D), jaune (I), vert (S) et bleu ©.

Chacun d'entre eux se détermine autour de deux axes, un vertical et un horizontal.

Visualisez les 4 quarts d'une montre.

disc-wheel-335x335_f.jpg

Sur l'axe vertical:

-à midi il y a une personnalité qui est plutôt animée, mue par le faire, la tache, l'action.

-à 6h, ce sera plutôt des personnalités mue par le besoin d'être en relation, en lien.

Sur l'axe horizontal:

-à 9h des personnalité plutôt introverties

-à 3h des personnalités plutôt extraverties.

Ce qui est intéressant, c'est que l'on peut aussi lire ces quadrants par rapport à la PERCEPTION que l'on a de l'environnement et de notre capacité ou non d'agir dessus:

-à midi perception d'un environnement hostile

-à 6h perception d'un environnement favorable

-à 3h, la perception d'être plus fort que l'environnement

-à 9h la perception que l'environnement est plus fort que soi

Pour le descriptif des personnalités j'ai fait un copié-collé sur cette page:

LIEN

Voici quelques descripteurs qui vous aideront rapidement à saisir votre (ou vos) couleur(s) prédominante(s) mais aussi celles de vos adversaires à table !

Caractéristiques du rouge :

D comme DOMINANT

Extraverti / rationnel (stratège)/ changement

Comment l’identifier…

Force

concentré sur les objectifs, focalisé sur l’action, assuré et déterminé.

Limites

Impatient, arrogant, peu d’écoute.

Besoins

Dominer, créer des résultats, être autonome.

Motivations

Relever des défis, être en compétition, surmonter les difficultés.

Peur

Que l’on profite de lui, de ne pas avancer, l’échec.

Caractéristiques du jaune :

i comme INFLUANT

Extraverti /relationnel (sentiment, ressenti)/changement

Comment l’identifier…

Forces

Relationnel, chaleureux, enthousiaste, communicatif, créatif et imaginatif.

Limites

Éparpillé, difficulté à tenir ses engagements et faire des suivis, indiscret.

Besoins

Influencer, interagir, partager le plaisir.

Motivations

Être reconnu par les autres pour son originalité, communiquer devant des groupes, être libre

Peur

Être rejeté par les autres, la solitude, la routine.

Caractéristique du vert :

S comme STABILITE

Introverti / Relationnel (sentiment, ressenti)/ stabilité-sécurité

Comment l’identifier…

Forces Qualité d’écoute attentive et compréhensive, sincère, loyal, construit des relations durables basés sur la confiance.

Limites

Lent à prendre des décisions et passer à l’action, difficulté à s’affirmer et dire non, résiste le changement.

Besoins

Harmonie et calme, aller à son propre rythme, empathie et humanisme.

Motivations

Chercher le consensus, être attentionné et utile aux autres, le bien-être.

Peur

Perdre la stabilité, la confrontation et les conflits, les changements.

Caractéristiques du bleu :

C comme CONFORME

Introverti /rationnel (stratèges) Stabilité-sécurité

Comment l’identifier…

Forces

Analyse en profondeur et a le sens du détail, minutieux et grande concentration dans ses tâches, logique et a le sens de la réalité objective.

Limites

Trop critique et pointilleux, tendance à paraître froid et insensible, difficulté à sortir des normes pour être créatif et spontané.

Besoins

Se conformer à des standards, maintenir l’ordre et les structures établies, suivre les règles.

Motivations

Le professionnalisme et l’expertise dans son travail, la reconnaissance de la qualité de son travail, des opportunités de réflexions en solitaire.

Peur Que l’on critique son travail, prendre des risques, passer à l’action.

A la lumière de ces descriptifs de personnalité, on fait rapidement le lien avec des joueurs que l'on connaît et ce qui est intéressant c'est de voir que ce sont des caractéristiques qui sont valables également hors de la table de poker.

Vos break et pauses ne seront plus tout à fait les mêmes.

Essayez de cerner les force et faiblesses dans ces moments moins contrôlés, feints ou simulés pour mieux cibler et percevoir vos adversaires.

Mais, me direz-vous, cibler et identifier c'est bien, mais, que faire de ces informations ?

Lors de mon prochain billet, j'aborderai les manières de déstabiliser et stresser l'adversaire en fonction de son profil.

En attendant...gardez profil bas ! :zorro:

DIVICO
Profiling: Utilisez la Méthode Belbin

Ce qui m'intéresse le plus en poker, c'est la dimension psychologique de ce jeu et c'est le sens des billets de mon blog.

Outre les compétences de base à acquérir concernant les probabilités et leur calculs, il reste la dimension humaine et toute sa complexité face au choix, au risque, au changement, aux émotions et surtout à soi et aux autres.

En 2012, j'avais écrit un billet relatif au profiling selon la méthode DISC de Marston (Lien ici) qui proposait un outil assez complet permettant d'établir le profil de vos adversaires. Je proposais une catégorisation tenant compte des forces, limites, besoins, motivations et peurs de chaque type de profil.

Une fois ce travail fait, je vous proposais dans un autre billet (L'art du tilt : lien ici) d'appliquer les leviers qu'offraient ces profils pour les faire tilter.
Fidèle à l'esprit de mes billets précédents, je vous propose dans ce billet de découvrir un nouvel outil de profiling simple, issu du management que je détourne pour l'utiliser à une table de poker: le modèle de Belbin.

Meredith Belbin (né en 1926) est un psychosociologue britannique spécialiste du management d'équipe et créateur d'un inventaire de comportements qui met en évidence les neuf rôles clés nécessaires au bon fonctionnement d'une équipe. Il analysa les personnalités et leur influence sur les processus de groupe.
Vous trouverez de nombreuses explications sur le net, la méthode est commercialisée au service des entreprises et des managers.
Ce que je vais essayer de faire ici, c'est d'illustrer les comportements typiques de joueurs et d'utiliser la classification de Belbin pour les profiler.
Il ne faut pas oublier que cet outil cherche à valoriser les compétences des différents rôle en équipe. En lisant ces descriptifs, essayer de garder à l'esprit ce qui se dégage de la dynamique de votre table, les  traits les plus saillants, les réactions, les attitudes et surtout ce qui vous touche ou vous agace spontanément.
Ce sont d'excellents indicateurs intuitifs et instinctifs que votre corps vous émet auxquels vous devez être attentifs.

Neufs profils répartis en 3 groupes d'orientation: Action, communication et savoir

Les profils orientés vers l'action: n° 1 à 3

1. Organisateur (Exécutant): Met les projets à exécution
2. Propulseur (Réalisateur): Aime les défis
3. Perfectionneur (Finisseur): S'assure que le travail est bien fini

Force:
1. Discipliné, fiable, efficace, ordonné, méthodique
2. Dynamique et fonceur, travaille bien sous pression, courage et capacité de surmonter les obstacles
3. Consciencieux, à la recherche des erreurs et omissions, a le souci de la perfection

Faiblesse:
1. Peu conciliant ou flexible, lent à réagir dans les nouvelles opportunités
2. Peut provoquer les autres et être parfois blessant mais sans attention malveillante
3. Enclin à s'inquiéter pour chaque détail, a des difficultés à déléguer
Idées d'exploitation:
C'est évident, mais le principal ennemi de ces 3 profils est précisément l’inaction ! Vous observerez les signes de lassitude, d'ennui ou d'impatience. Vous avez tous en tête également ces joueurs pinailleurs qui ne supporteront pas les choses désordonnées. Ils vous feront des remarques sur votre stack mélangé, votre absence de cache-card ou encore contrôleront que vous avez bien posé vos blindes ou donneront des indications de retour de monnaie avant même le croupier. Ils préféreront de loin prendre les choses en main plutôt que de dépendre d'un tiers. Cela se manifestera d'ailleurs dans le self-dealing si votre tournoi se déroule sans croupier. Ils feront le maximum pour accélérer l'action et ne supporteront pas les "a peu près".
Leur indicateur d'inconfort se manifestera lorsque vous  ferez un move inattendu ou inhabituel, cela les perturbera ils pourraient devenir un peu agressif ou sec.
Il deviendront irrités et pourraient prendre comme irrespectueux votre lenteur, imprécision, créativité "non standard" qu'il pourraient interpréter à tort comme de l'amateurisme.
Personnellement j'ai un petit truc tout con pour les révéler: si c'est à mon tour de dealer, je pose les cartes du board de manière inhabituelle (sur le côté, en
carré, en fleur ,en escalier ...) et ce type de joueur ne peut pas s’empêcher de réagir sur le côté non-académique de la chose.
Les profils orientés vers la communication: n° 4 à 6

Descriptif:
4.Coordinateur: Mature et confiant
5.Soutien (coéquipier): Sociable et coopératif, posé, sensible et conciliant
6.Promoteur (pionnier): Extraverti et enthousiaste, communicatif

Force:
4. Attentif aux autres et diplomate. Clarifie les objectifs et fait progresser les prises de décision
5. Attentif aux autres et à leurs besoins, est plein de tact
6.Explore les opportunités et développe des contacts à l'intérieur et à l'extérieur

Faiblesse:
4. Parfois perçu comme calculateur ou manipulateur. A tendance à déléguer le travail personnel qu'il n'aime pas faire
5. Indécis, souvent mal à l'aise dans les situations cruciales ou de crise. facilement influençable
6. Trop optimiste. Manque de réalisme et peut se désintéresser des projets après l'enthousiasme initial
Idées d'exploitation:
Là aussi, le principale ennemi de ce type de profil est de les priver de lien, les frustrer de communication, les ignorer.
Vous repèrerez ces joueurs par leur tendance spontanée à tempérer d'éventuels conflits à table par une dédramatisation ou une reformulation de ce qui a été dit pour éviter une escalade ou de l'incompréhension. Vous les verrez aussi de temps à autre révéler leurs cartes pour qu'on les prenne au sérieux si cela fait plusieurs coups qu'ils gagnent de suite. Comme pour se rassurer en pensant que les autres ne pensent pas mal d'eux. ils chercheront beaucoup à briser la glace à table par des gags ou des commentaires positifs ou constructifs après un coup bien joué. Ils seront compréhensifs et  compatissant auprès de joueurs ayant subit un badbeat et ne seront pas à l'aise de l'infliger. Ils chercheront l’approbation de la table et la reconnaissance. Il sera facile de leur mettre la pression dans des situations ou la décision à prendre n'est pas facile et il sera facile de les influencer en jouant sur le procurer ou leur enlever du lien ou de l'attention.
En self-dealing, si c'est à eux de tourner les cartes et qu'ils sont engagés dans un coup à décision difficile, vous les verrez volontiers demander le retournement des cartes à une autre personne. Le côté optimiste du promoteur le fera venir dans plus de coup à tirages et cela malgré les cotes défavorables pour y trouver le moment enthousiasmant et intense qu'il attends.

Les profils orientés vers le savoir: n° 7 à 9

Descriptif:
7. Concepteur (inventeur): Créatif, imaginatif et anticonformiste
8. Observateur (priseur): Modéré, stratégique
9. Expert (spécialiste): Déterminé, autonome, concentré vers un seul objectif

Force:
7. Peu orthodoxe, propose de nouvelles idées et des solutions originales
8. Fait preuve de discernement et envisage toutes les options. Évalue les idées avec précision
9. A une source de connaissances et de compétences utiles à l'équipe

Faiblesse:
7. Tend à négliger les détails pratiques. trop absorbé pour se soucier de communiquer
8. Perçu comme manquant de dynamisme. Peut être trop rationnel et parfois trop critique
9. Possède un champ de compétences généralement étroit. A tendance à négliger la "vision globale"
Idées d'exploitation
Je suis sûr que vous avez tous en tête ces joueurs "je sais tout" qui s'empresse de donner des explications complexes dans un jargon hyper technique. Leur approche du jeu est majoritairement logique, calculée, orientée résultat et EV+. Ce genre de joueur est donc sensible à la critique et se fera une joie de tomber dans le panneau de la justification pour démontrer leur intelligence et raisonnement. Par conséquent ils ne donneront du crédit qu'à leur semblables. Ils seront capables de vous raconter des coups avec tous les détails utiles et nécessaires. Ce sont donc des bons clients au bad beat et il faut au maximum éviter de leur donner la moindre information ou justification. Mais si vous démontrer quelques capacités d'analyse justifiée auprès d'eux, vous pourrez ensuite jouer plus largement avec des mains aléatoires et ils surestimeront plus facilement vos mains. Leur créativité et stratégie est avant tout technique et le profiling qu'il feront de leurs adversaires ne se fera pas ou peu sur le terrain psychologique. Ceci illustre le côté négligent de la "vision globale". Attention toutefois à faire la distinction entre le concepteur qui fera preuve de créativité et d'imagination pour piéger ses semblables et l'observateur plus modéré et plus prévisible.
Un truc simple pour les repèrer est de lancer une discussion sur un coup récemment médiatisé et de lancer la discussion ouvertement. Vous verrez que ceux qui mordront à l'hameçon seront  les profils orienté savoir. Si vous voulez les bluffer et que vous n'êtes pas de ce type de profil, préparez vos arguments !

 

Conclusion:
Inévitablement vous allez vous questionner sur votre propre profil et cela vous permettra aussi de réfléchir à la manière de réduire vos faiblesse, d'être attentif à vos mouvements et raéctions spontanées pour pouvoir les identifier, accepter puis les contrôler autant que possible.
Ce profiling permet aussi de réfléchir à l'influence que cela a sur vos processus de décision, les critères prioritaires que vous mobilisez pour trancher.
C'est pourquoi mon prochain billet traitera des différentes catégories de pensées qui influencent le processus de décision, leur séquençage et ordre.
Cela permettra de faire le lien avec les profils et d'avancer vers la prise de conscience de ce qui influence nos décisions ou nos absences de décision.
Merci pour votre attention et commentaires éventuels.

DIVICOMEBACK !

DIVICO

Chers voisins...

Oui,vous ! Je m'adresse à vous, les Français de club poker !

Vous avez sans doute lu le sous-titre de mon blog, je suis Suisse et mon regard sur le poker pourrait (sans prétention aucune !) vous intéresser.

Ce week-end, 3 joueurs vedette de chez vous sont venus faire un petit peu de tourisme pokérien chez nous, à Aigle, en Suisse Romande. Il s'agit de François Montmirel, Pascal PP The Bandit et Fougan the Furious Frenchman.

Ils participent encore à l'heure actuelle à un tournoi dont le buy-in est de 560.- CHF soit environ 370¤ rake inclu pour 60 joueurs, un beau prizepool sans compter les tickets a gagner pour le WSOP 09.

(Pour suivre l'actualité de ce tournoi, allez sur www.swissholdem.ch)

Pourquoi des joueurs de cette envergure viennent-ils jouer en Suisse ? Parce que l'offre en tournois est ENORME !

Pour exemple ce dimanche, pas moins de 57 tournois sont jouables sur tout le territoire pour des buy-in allant de 30CHF à 300CHF (20¤ et 200¤ rake non compris), vous pouvez d'ailleur vous faire votre propre idée en allant sur www.buy-in.ch qui liste tous les tournois en Suisse au quotidien.

Tous ces tournois se jouent hors Casinos, dans des salles de fêtes, de gymnastique, de conférence ou des restaurants et avec l'autorisation de la commission fédérale des maisons de jeu. Les tailles des tournois varient mais en général commencent vers une trentaine de joueurs et la moyenne se trouve vers 100 joueurs. Mais il y a des monstres comme ce tournoi de 500 personnes à Berne ce dimanche avec un buy-in de 130¤ !

D'ailleurs peu de tournois sont organisés par les casinos Suisse. Pas assez intéressant pour eux financièrement de payer des croupiers et de n'avoir comme entrée que le rake. Les structures qu'ils proposent sont généralement de vraies boucheries et ne favorisent aucunement l'adresse. Les joueurs y vont exclusivement pour le cash game qui est en Suisse une exclusivité des casinos.

Le plaisir est intense de pouvoir jouer à des tournois deepstack de 15000 avec augmentation des blindes toutes les heures. Si vous avez le malheur de sortir tôt du tournoi, des SNG annexes sont organisés et autorisés pour contenter les frustrations avec des buy-in allant de 20 à 70 ¤ environ.

J'ai récemment eu la chance d'aller jouer à l'ACF et je dois dire sans chauvinisme aucun que le niveau de jeu que nous avons en Suisse et nettement meilleur. La structure que j'ai joué à l'ACF (satelitte POP à 100¤) était trop rapide et le stack de départ imposait obligatoirement une recave minimale inévitable. Pourquoi ne pas proposer directement un deepstack à 200¤ ? Même constat avec les satellites PPT et le MainPPt de Divonne...

En Suisse les tournois à recave n'existent pas à ma connaissance, l'offre est telle que les joueurs choisissent les plus belles structures et fuient tout ce qui ressemblerait de près ou de loin à un turbo ou simili turbo. Cela pousse alors les clubs et les organisateurs à suivre le mouvement sous peine de ne pas avoir assez de monde à leurs tournois.

Cette sélection naturelle des structures de jeu contribue ainsi à faire monter la qualité de jeu générale en favorisant les structures laissant l'adresse s'exprimer.

Il faut dire que cela fait déjà 2 ans maintenant que les tournois avec buy-in sont autorisés hors casinos (ils l'étaient déjà avant mais avec des lots, des sponsors mais en freeroll seulement) et je pense que des Suisses vont s'illustrer dans de grandes compétitions d'ici une année ou deux, peut-être même avant.

En attendant, chers voisins, la Suisse n'est pas loin ! Venez nous rendre visite ! Vous êtes plus enclins à faire des km de routes vu votre grand pays. Alors venez participer à nos tournois, ils ont le mérite de n'être pas chers, de bonne structure et généralement de bon niveua de jeu. Tou ce qu'il faut pour progresser ! Si vous êtes à plusieurs et que vous ne savez pas où loger, venez sur le site de la communauté Suisse romande, on y parle français et vous pouvez laisser un mot sur le forum on vous aidera volontier!

N'oubliez-pas non plus que changer vos Euros en franc Suisse est avantageux et que vous y gagner un petit quelque chose en plus !

Alors, chacun sa route, chacun son chemin...

je passe le message à mes voisins !

DIVICOPAIN

DIVICO

Les Suisses et les cartes...tout un sujet !

D'abord il faut savoir que les Helvètes sont dans leur grande majorité des joueurs de cartes. On peut parler de sport national ! IL y a des repères immuables dans une commune lambda en Suisse, ses sociétés locales !

En effet vous trouverez toujours:

-une société de gymnastique

-un choeur mixte

-une société de tir (chaque Suisse possède son fusil d'assaut de l'armée à domicile et doit effectuer ses tirs obligatoires !)

-des "matchs" aux cartes, c'est à dire des tournois de Chibre (Jass en allemand)

De grands tournois nationaux sont organisés chaque année et ce jeu possédait même son émission de télévision dans les années 80 et 90 ! Un téléspectateur tiré au sort pouvaient jouer avec des vedettes et personnalités en direct sur le plateau TV par téléphone en regardant leur cartes à la TV qui étaient jouées par l'animateur qui possédait une oreillette !

Un concept précurseur d'internet !

Le jeu suisse traditionnel est très proche du jeu allemand : il comprend 36 cartes, par Roi, Cavalier, Valet, et a pour signes le gland, la fleur, le blason et le grelot.

Ces cartes ont toutefois tendance a être supplantées par les cartes françaises.

L'origine des jeux de cartes est discutée. En Europe, la première mention se trouve en Suisse dans le règlement du canton de Berne en 1367 qui interdit le jeu.

Décrits pour la première fois en 1377 par le dominicain Jean de Rheinfelden, ils ont été l'objet de multiples interdictions, mais celles-ci ne furent respectées, partiellement et temporairement, que dans certains cantons réformés avant de tomber en désuétude au XVIIIe s.

Dès 1420, des fabricants Suisses et Allemands produisent des jeux par milliers.

Les plus anciennes règles connues de jeux de cartes remontent au XVe s.; elles concernent le jeu de l'empereur (Kaiserspiel ou Karnöffelspiel), pratiqué aujourd'hui en Suisse centrale uniquement (principalement dans le canton de Nidwald), le Trentnen (Muotathal et Appenzell Rhodes-Intérieures) et le Flüsslen (Muotathal).

Les tarots, apparus vers 1440 en Haute-Italie, sont attestés depuis 1572 en Suisse, où ils ont joui d'une grande popularité aux XVIIIe et XIXe s.

Comme les autres anciens jeux de cartes, ils ont été supplantés par le yass et ne se sont maintenus que dans quelques régions (les Grisons, le Valais). Venu de Hollande, le yass (de jos, paysan) a été introduit en Suisse par des soldats du service étranger qui étaient mercenaires dans beaucoup d'armée en Europe. Le yass est attesté pour la première fois en 1796 dans le village schaffhousois de Siblingen.

Au XIXe s., le yass devint le jeu de cartes le plus populaire en Suisse, avec plus de cinquante variantes (chibre, pandour, etc.). Il est actuellement répandu dans l'ensemble de la Suisse et dans toutes les couches de la population, mais le Tessin lui préfére la tresette et la scopa. Contrairement au yass, qui donne lieu à des championnats suisses depuis 1969, les jeux de cartes internationalement connus, tels le bridge et la canasta, ne font guère l'objet de tournois publics.

Sources:

http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F27460.php

Référence sur le chibre:

En français: http://www.chibre.ch/

Voilà !

DIVICONNAISSEUR.... ;:

DIVICO

Les boules de Noël !!!

et oui...parce que les boules je l'ai ai eu !!!

Pour une calling station, il y a toujours de vrais cadeaux sous le sapin ! il leur suffit de naïvement payer un truc impayable et d'être exaucé tel un petit enfant innocent pour qui ses v½ux se réalisent !

Une fois n'est pas coutume, je vais faire un billet comem tout le monde et publier ici ce que je crois avoir le droit de nommer deux bads beats consécutifs ! Deux? Et oui l'effet Noël je vous dit !

Heureusement que j'ai de la neige autour de chez moi parce que ça m'a permis de me rouler nu dans la neige et me refroidir juste aprés l'état d'ébulition dans lequel m'ont poussé ces 2 coups...

Bon, les voilà:

Deux bad beat d'enfer...enfin vous me direz si c'est un vrai bad beat ou pas!

première perle:

Seat 1: Opinaka ($6,660 in chips)

Seat 2: Noghri78 ($1,500 in chips)

Seat 3: kopisusu ($2,875 in chips)

Seat 4: cyrblack ($2,095 in chips)

Seat 5: oswaldcash ($5,650 in chips)

Seat 6: Carlos-27 ($5,035 in chips)

Seat 7: Baeri ($1,600 in chips)

Seat 8: paysagiste76 ($5,735 in chips)

Seat 9: .Thedude9167 ($2,685 in chips)

Seat 10: ZeDIVICO ($4,095 in chips)

ANTES/BLINDS

Baeri posts small blind ($100), paysagiste76 posts big blind ($200).

PRE-FLOP ZeDIVICO: ;pQh;pAs

.Thedude9167 folds, ZeDIVICO bets $700, Opinaka folds, Noghri78 calls $700, kopisusu folds, cyrblack folds, oswaldcash folds, Carlos-27 folds, Baeri folds, paysagiste76 calls $500.

FLOP board cards: ;9d;9h;Qd

paysagiste76 checks, ZeDIVICO bets $1,600, Noghri78 calls $800 and is all-in, paysagiste76 folds.

TURN board cards: ;Td

RIVER board cards: ;Tp

BOARD: ;9d;9h;Qd;Td;Ts

SHOWDOWN

ZeDIVICO shows ;Qh;As Deux paires

Noghri78 shows ;Tc;Ah Full

ZeDIVICO wins $800, Noghri78 wins $3,800.

SUMMARY

Dealer: Carlos-27

Pot: $4,600

Opinaka, loses $0

Noghri78, bets $1,500, collects $3,800, net $2,300

kopisusu, loses $0

cyrblack, loses $0

oswaldcash, loses $0

Carlos-27, loses $0

Baeri, loses $100

paysagiste76, loses $700

.Thedude9167, loses $0

ZeDIVICO, loses $1,500

voilà...je deviens fou 1x mais je me caaaalme et là...

Seat 1: Opinaka ($13,060 in chips)

Seat 2: Noghri78 ($3,800 in chips)

Seat 3: kopisusu ($2,575 in chips)

Seat 4: cyrblack ($2,095 in chips)

Seat 6: Carlos-27 ($5,035 in chips)

Seat 7: Baeri ($1,500 in chips)

Seat 8: Manhuuu ($2,577 in chips)

Seat 9: .Thedude9167 ($2,235 in chips)

Seat 10: ZeDIVICO ($2,145 in chips)

ANTES/BLINDS

Opinaka posts small blind ($200), Noghri78 posts big blind ($400).

PRE-FLOP : ZeDIVICO ;pJs;pJc

kopisusu folds, cyrblack folds, Carlos-27 folds, Baeri bets $1,500 and is all-in, Manhuuu folds, .Thedude9167 folds, ZeDIVICO bets $2,145 and is all-in, Opinaka bets $6,000, Noghri78 folds.

FLOP board cards: ;3h;Jd;4s

TURN board cards: ;Kc

RIVER board cards: ;Qh

BOARD: ;3h;Jd;4s;Kc;Qh

SHOWDOWN

Opinaka shows : ;Ts;Ad Suite runner runner

Baeri shows: ;Jh;Qs 2 paires

ZeDIVICO shows: ;Js;Jc Brelan

Opinaka wins $4,055, Opinaka wins $1,290, Opinaka wins $4,900.

SUMMARY

Dealer: ZeDIVICO

Pot: $10,245

Opinaka, bets $6,200, collects $10,245, net $4,045

Noghri78, loses $400

kopisusu, loses $0

cyrblack, loses $0

Carlos-27, loses $0

Baeri, loses $1,500

Manhuuu, loses $0

.Thedude9167, loses $0

ZeDIVICO, loses $2,145

QU'EST-CE QUE VOUS VOULEZ FAIRE CONTRE CA ?

DIVICALLMOIPAS !

DIVICO

Après vous avoir fait une brève présentation de mon célèbre ailleul (non?), laissez-moi vous contez fleurette sur mon beau pays qui, contrairement à une vue franchouillarde souvent réductrice, ne se limite pas aux banques, au chocolat et aux montres !

Certes nous sommes le peuple d'Europe (sans en faire partie je vous le rappelle...) qui consommons le plus de choc par habitant, mais je connais de plus en plus de mes compatriotes qui préfèrent à ce jour empiler les jetons plutôt que les kilos !

Alors parlons-en de ce poker Suisse !

Ahhh, je devine votre impatience (enfin j'espère...) mais avant tout il faut comprendre que la Suisse est une petite Europe à elle-même et que le fédéralisme chez nous n'est pas un vain mot !

D'abord, 7 millions d'habitants dont 1,5 millions d'étrangers ce qui représente 20% de la population et donc le pays d'Europe possédant le plus d'étrangers par habitants (dont une forte communauté française d'ailleurs !)

Ensuite, 4 langues principales, dans l'ordre et la discipline: LES suisses-allemands, dialectes aussi nombreux que barbares qui désespèrent les romands, francophones (env. 2 millions) qui doivent obligatoirement apprendre le bon allemand à l'école qui n'est pas apprécié de nos compatriotes qui voient au travers de cette langue le danger de la germanisation !

Mais n'oublions pas l'italien, langue parlée par les Tessinois au Sud des Alpes et le Romanche , langue parlée par 1% de la population mais qui cherche à éviter sa disparition.

La Suisse c'est aussi et surtout 26 cantons (le mien est le canton de vaud) possédant chacun leur police, système scolaire et vacances, système de santé, gouvernement, ministères, lois et indépendance !

Reproduisez le même principe au niveau communal et federal et vous aurez tout sauf le centralisme !

Ce patchwork de variétés de systèmes et de lois offrent donc un terreau idéal aux joueurs de poker qui trouvent un vrai marché des tournois AVEC argent !

La commission fédérale des maisons de jeux autorise donc tout en chacun à organiser des tournois de poker (moyennant dossier et frais bien sûr) pour autant que la structure proposée favorise le jeu d'adresse et non pas le jeu de hasard !

Inutile de dire que les tournois à structure turbo avec des stack minuscules sont logiquement refusés.

Cela fait bien sûr grincer les dents de nos Casinos qui essaient par tout les moyens d'empêcher ce petit paradis du poker européen de se développer ! Mais rassurez-vous, l'offre est actuellement ENORME en tournois et il est possible des participer à des tournois avec argent QUOTIDIENNEMENT en Suisse et EN DEHORS des CASINOS !!

Tout les buy-in et toutes ls grandeurs de tournois sont possibles. Référez-vous à ce site pour vous en rendre compte: www.buy-in.ch

Sachant qu'actuellement le franc Suisse est fort, trop fort même, JAMAIS VOS EUROS N'AURONT AUTANT DE POUVOIR D'ACHAT QUE MAINTENANT !! Venez donc en Suisse jouer à nos tournois ! Seules restrictions avoir 18ans et posséder une carte d'identité ou passeport.

Alors, si vous habitez près de la frontière Helvète, vous remarquerez que la récente autorisation accordée par votre ministre aux casinos Français d'organiser des tournois en dehors de leurs murs, nous fait hurler de rire ici en Suisse !

Comme quoi...ne sont pas toujours lent ceux qu'on croit !

A bon entendeur, salut !

DIVICOMONINMYCOUNTRY !!

DIVICO

C'est au cours de mes trajets quotidien en train et en métro le matin et le soir que je me suis mis à divaguer... :roll:

Avez-vous déjà vécu des situations dans lesquelles vous ressentez le même genre de sensations, réflexions, lectures, analyses etc que lorsque vous jouer au poker ? :shock:

Plus je vais de l'avant plus ce genre d'expériences se multiplient ! Des exemples?

Lors de discussions professionnelles, je me surprends à observer le visage de mes collègues comme lorsque j'essaie de définir un éventail de main chez mon adversaire ou lorsque je cherche un tell !

Dans le même ordre d'idée, je suis plus conscient de l'image que je donne ou que je cherche à donner 8|

Toujours au travail, je vois venir des approches ou des stratégies qu'utilisent certains collègues pour obtenir quelque chose de moi... :^

Lors de conversations genre "on refait le monde" avec des amis proches, certains mécanismes de pensées apparaissent qui sont similaires aux impressions que l'on peut avoir en jouant du type "je sais que tu sais que je sais que tu sais..." |??

Je me surprends régulièrement à parler en termes de probabilités ou de calculs de cotes ! Je développe mon intuition et la sent plus aiguisée plus assurée... 8>

J'anticipe un peu plus les événements pouvant advenir afin de m'y préparer alors que fondamentalement je suis plutôt naturellement porté à faire les choses à la dernière minute... O:)

Etonnant non? :?

Et vous? Partagez-vous le même constat que moi ? °(

DIVICONNECTEURS

DIVICO

:help: Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:

"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"

Ça sera plus simple pour comprendre !

Mon dernier billet concluait la 5ème session de cartes.

IL reste donc 17 cartes dans le paquet, de quoi terminer deux sessions de 7 cartes, 2 boards donc et avoir un solde de 3 cartes "orphelines"

La 6ème session représentera les semaines 36 à 42.

La 7ème session les semaines 43 à 49

Rappel:

La situation à la semaine 35:

Les cartes sorties du paquet:

;p3s;p4d;7d;6d;Tc;7h;4s

;pJc;p9c;Qc;3h;Th;6c;7c

;p6h;pTs;2h;As;Qh;9h;8h

;pKd;pAd;2d;Qd;5s;Ah;Qs

;p9s;p5h;8s;2s;3c;Jh;Ac

Le paquet contient encore 17 cartes.

La probabilités pour les prochaines cartes de la session 6 seront:

1/17 soit 5.88% et 1/16 = 6.25% pour la main privative

;p8d;pJd

1/15 = 6.66% 1/14 = 7.14% 1/13 = 7.69% pour les cartes du flop

;Td;4h;Ks

1/12 = 8.33% pour la turn ;8c

1/11 = 9.09% pour la river ;9d

Pour les prochaines cartes de la session 7 ce sera:

1/10 = 10% 1/9 = 11.11% ;pJs;pKh

1/8 = 12.5% 1/6 = 16.66% 1/7 = 14.28% ;6s;Kc;2c

1/5 = 20% ;5d

1/4 = 25% ;7s

Les 3 cartes restantes dans le paquet sont:

1/3 = 33.3% 1/2 = 50% 1/1 = 100%

;4c;3d;5c

Le paquet aura donné au total les combinaisons suivantes:

Session, 2 paires:

;p3s;p4d;7d;6d;Tc;7h;4s

Session 2, couleur à la dame:

;pJc;p9c;Qc;3h;Th;6c;7c

Session 3, couleur à la dame:

;p6h;pTs;2h;As;Qh;9h;8h

Session 4, 2 paires:

;pKd;pAd;2d;Qd;5s;Ah;Qs

Session 5, carte haute:

;p9s;p5h;8s;2s;3c;Jh;Ac

Session 6, Carte haute:

;p8d;pJd;Td;4h;Ks;5d;7s

Session 7, une paire:

;pJs;pKh;6s;Kc;2c;5d;7s

Les cartes restantes:

;4c;3d;5c

Conclusion de cette expérience:

Voilà, enfin fini ! L'idée de tirer une carte par semaine et de s'amuser à lire le sens de la carte expliqué sur un site de tarot m'a bien plu !

Finalement les prédictions se sont souvent réalisées et peuvent être un moyen assez drôle de "déstabiliser" un adversaire en lui expliquant le pseudo sens de la carte qui sort.

Pourquoi pas se créer une image inhabituelle à table genre Monsieur Soleil taré de tarot ?

Je suis tout de même surpris que sur 7 "sessions" il n'y a eu "que" 2 sessions "stériles" avec une carte haute. Deux couleurs à la dame, deux double-paire et une paire c'est cool !

Je ne sais pas si un mathématicien fou s'est amusé à faire le même exercice avec un paquet de carte afin d'évaluer les fréquences des combinaisons sortantes et la valeur de la "combinaison moyenne".

Y'a sûrement moyen de bidouiller nu petit programme qui ferait ces calculs, mais j'imagine que cette idée aurait un apport relativement nul à l'avancée de la cause pokérienne dans le monde !

Par contre l'idée serait probablement plus intéressante de faire ce travail sur le nombre de cartes restantes en fonction du nombre de joueurs.

Par exemple en full ring, les 20 premières cartes étant distribuées, il reste alors 32 cartes dans le paquet, 5 seront utilisées, 3 seront brûlées ,24 resteront dans le sabot.

Donc combien de board de 5 cartes différents pourront-être constitués ?

Sachant

Et qu'elle sera la fréquence des combinaisons sortantes et la hauteur de la"combinaison moyenne" ?

Il faudrait combiner la réflexion aux probabilités endogènes d'une table à dix joueurs (Il y a toujours un joueur avec un As et une paire servi par exemple) et considérer alors un jeu de 5+2 cartes...

Je ne sais pas par où commencer !

Mais pour ceux que ça botte, j'ai trouvé ce lien sur wikipédia sur les probabilités au poker. Intéressant ! lien wikipédia

Faut absolument que je branche un de mes pote mathématicien là-dessus !

Si j'arrive à l'intéresser, je vous ferai un billet sur les résultats.

Je vous remercie de votre attention et je me réjouis d'écrire quelques billets moins chiffrés à l'avenir !

DIVICO

Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:

"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"

Ça sera plus simple pour comprendre !

Ce billet inaugure la 4ème session concernant les semaines 22 à 28 se terminant le lundi 11 juillet !

Vu le retard pris ces dernières semaines, je condenserai les tirages des cartes des semaines 22 et 23 en un seul billet ce qui vous donnera directement la main privative de cette 4ème session !

La situation:

-Le paquet contient encore 31 cartes

-9 piques, 5 coeurs, 10 carreaux, 7 trèfles

-les cartes sorties du paquet

;p3s;p4d;7d;6d;Tc;7h;4s

;pJc;p9c;Qc;3h;Th;6c;7c

;p6h;pTs;2h;As;Qh;9h;8h

-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/31 soit 3,23%

La carte de la semaine 22:

Il s'agit aujourd'hui de tirer la 1ère carte de notre main privative de la 4ème session.

;pKd

La session 4:

;pKd

Les espoirs de notre dernier billet ainsi que les prévision de Mme Soleil laissait à penser qu'on aurait une Dame. On tire notre premier Roi du paquet ! Les espoirs de carré voir de quinte flush royale ou pas sont ouverts d'autant plus qu'on appelait de nos voeux les carreaux !

La prédiction s'est donc partiellement réalisée. O:)

Évolution probable pour la semaine 23:

A ce stade le paquet comporte 30 cartes

9 piques, 5 cœurs, 9 carreaux, 7 trèfles

Comme dit précédemment tout reste ouvert à ce stade et on peut espérer pour cette main privative un autre roi, un As de carreau ou encore la dame de carreau pour faire honneur à la prédiction de la semaine 21 !

Cela serait alors à ce jour la plus belle main privative de ces 4 sessions ! Voyons ce que prédit Mme Soleil.

La prédiction pour la semaine 23:

Homme plutôt autoritaire, extérieur au cercle familial et amical du consultant. Il est amené à faire des déplacements, à voyager. Ami ou adversaire? Tout dépend des cartes voisines.

Carte droite: Protection, aide

Carte renversée: Autorité difficile à supporter, problèmes.

Le commentaire:

Bon bon bon... Vu que cette carte est extérieure au cercle familial, on peut partir du principe que c'est cramé pour la Dame de carreau ! Trop familière ! Donc il nous restera les autres Rois pour une paire ou éventuellement encore l'as de carreau. Vu que ma carte est droite (elle l'est toujours sur les cartes symétriques mais...chut ! 8^ On va partir de l'idée que c'est une aide pour la future carte. Alors bon visons haut et prions pour l'As de carreau !

Ne faisons pas durer le suspens et tirons la carte de la semaine 23:

u]La situation:

-Le paquet contient encore 30 cartes

-9 piques, 5 coeurs, 9 carreaux, 7 trèfles

-les cartes sorties du paquet

;p3s;p4d;7d;6d;Tc;7h;4s

;pJc;p9c;Qc;3h;Th;6c;7c

;p6h;pTs;2h;As;Qh;9h;8h

;pKd

-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/30 soit 3,33%

La carte de la semaine 23:

Il s'agit aujourd'hui de tirer la 2ème carte de notre main privative de la 4ème session.

;pAd

La session 4:

;pKd;pAd

Géniiaaaaaal ! Incroyable comment mes désirs les plus fous et les prédictions se sont conjugués pour nous offrir la plus belle main privative des ces quatre sessions!

Roland Garos c'est fini c'est clair mais Kournikova Anna (KA)comme main de départ de la compétition c'est bon !

C'est trés bon même surtout lorsqu'il ne reste plus que 29 cartes dans le paquet et des bien belles !

KA et assorties en plus ! Que demande le peuple?

Évolution probable pour la semaine 24:

Une main à fort potentiel mais qui n'est pas faite, de quoi dépoussiérer les bonnes vieilles maximes apprises à mes débuts de poker quand, tel le karaté kid des tables online je mettais mon esprit de débutant à l'écoute du maître !

Ce qui faut se souvenir de cette main AK:

"Ak est une trés belle main mais uniquement préflop!"

"Ak est une main à fort potentiel"

"Il est important de bien jouer Ak au flop et apprendre à se coucher si nécessaire mais pas trop tard !"

"Il est important de relancer toujours avant le flop en early position"

"Ak est une belle main pour voler les blinds en tournoi et en position "

La prédiction pour la semaine 24:

Cette carte symbolise une lettre ou une nouvelle reçue par le consultant. C'est une carte plutôt favorable.

Droite: Bonne nouvelle

Renversée: Petits retards sans plus.

Le commentaire

Je cite:"une carte plutôt favorable"...

Visiblement Mme Soleil ne fume pas la moquette des tables de poker tant sa prédiction est une lapalissade ! Quelle bonne nouvelle ! Moi je dis que vu le succès de la dernière fois on va carrément être ambitieux et appeler la dame de carreau, les rois et les deux As restants ! Faisons pas petits et visons encore le rêve en voulant atteindre le saint Graal de tout joueur de poker: La quinte flush royale ! Les nouvelles sont bonnes profitons-en !

Rêver c'est bon quand même !Restons confiant... Pour une Quinte Flush Royale la probabilité est de 1 sur 2.598.960 !!! Oui certes...mais avec un jeu de 52 cartes pas un jeu de 29 cartes !

Qui veut s'attaquer au calcul en de telles circonstances particulières?

Ah...Si je pouvais échanger mes 2 balles avec Anna Kournikova quand même ! Tiens, d'ailleurs qu'elle est la probabilité que ça se fasse? Plus grande ou plus petite qu'une quinte flush royale?

DIVICO

Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseil de commencer par lire celui intitulé:

"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"

Ça sera plus simple pour comprendre !

2ème session: semaines 8 à 14 se terminant le lundi 4 avril !

La situation:

-Le paquet contient encore 44 cartes

-11 piques, 12 coeurs, 10 carreaux, 11 trèfles

-les cartes sorties du paquet

;p3s;p4d;7d;6d;Tc;7h;4s

;pJc

-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/44 soit 2.27%

La carte de la semaine:

Il s'agit aujourd'hui de tirer la deuxième carte de notre main. Je retourne avec plaisir le:

;p9c

Et voilà ! On espérait une carte habillée pour faire honneur aux fiançailles prédites la semaine passée mais il n'en est rien ! Un 9 de trèfle tout simple ! Bon au moins on reste dans le trèfle et cette main est bien meilleure que celle de la première session.

;pJc;p9c

Dans un contexte "normal" cette main de départ possède une probabilité de victoire de 55,7% contre un adversaire et de 13.8% contre 9 adversaires.

Sachant que nous avons "grillé" une carte par semaine (9), et qu'on en garde une pour constituer notre main (reste 7), pourrait-on considérer que j'ai 3.5 adversaires ? :scratch:

Qui pourrait me calculer précisément la valeur de cette main de départ ?

Je sais pas vous mais je ferais comme ça au bon sens:

-Différence entre 55.7-13.8= 41.9

-J'imagine que c'est une droite qui fait diminuer régulièrement les probabilités de victoire de 55.7 à 41.9

-Du coup, 41.9%/(9-1)=5.23% de diminution par joueur supplémentaire

-5.23 X 3.5 joueurs= 18.3 % de probabilité de victoire

Seriez-vous d'accord avec mon calcul ? :lis-ca:

Faut que je demande à mon pote mathématicien (Féliiiix à l'aide !:sos: )

Tout ça c'est bien joli mais que peut-on légitimement attendre de cette main sachant ce qui est déjà sorti du paquet de 52 cartes ?

Si on évite de se prendre la tête avec les paires et doubles paires on pourrait espérer un brelan vu que 3 Jack et 3 neufs sont encore dans le paquet de 43 cartes donc:

Pour un début de brelan:

(6X 1/43)X100= 14% pour tirer une carte à brelan la semaine prochaine.

Trop dur avec mon pitoyable niveau de math que d'aller plus en avant que la probabilité de la prochaine carte !

Faisons de même pour une chance de tirer un trèfle et de

viser une couleur:

(10X 1/43)X100= 23.26%

Calculons maintenant la chance de tirer une carte permettant de constituer

un bout de quinte:

il reste dans le paquet 43 cartes dont:

4 AS + 4K + 4Q + 3T + 3neuf + 4huit + 2sept = 24 cartes !

(24X 1/43)X100= 55.8%

LA probabilité que la prochaine carte soit pour

une quinte ET une couleur:

1As + 1K + 1Q + 1huit + 1sept = 5 cartes

(5X 1/43)X100= 11.6%

Voilààà ! Si quelqu'un de plus doué que moi pouvait confirmer ou corriger mes calculs je serais preneur !

La prédiction:

Situation, travail, activité professionnelle. Cette carte indique un changement. Positif ou négatif ? Tout dépendra des cartes voisines.

Carte droite: Propositions favorables

Carte renversée: Propositions défavorables

Le commentaire:

Bon bin, vu que le neuf de trèfle tiré était à l'envers, logiquement tout mes calculs de probabilités ne serviront à rien et on va sûrement tirer une carte qui n'améliorera rien.

Mais vu qu'il faut voir les cartes voisines, faudra se satisfaire du valet de trèfle qui nous annonçait des fiançailles Msieurs dames !

Donc en français courant et vu la majorité encore d'actualité d'hétérosexuels, je pencherais pour une dame ! Soit environ 7% de chances !

Mais faisons confiance aux prédictions et n'oublions pas qu'on a quand même 30 cartes sur 43 susceptibles d'initier un brelan, une quinte ou couleur soit 69 % contre 31% ce qui fait plus que du 2 contre 1 ! Monstre bonne cote les amis !

Alors ? patience ! Attendons une semaine pour voir tout ça!

DIVICO

Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseil de commencer par lire celui intitulé:

"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"

Ça sera plus simple pour comprendre !

Maintenant que vous avez compris le principe du jeu en ayant lu les billets concernant la 1ère sessions vous êtes fins prêts pour attaquer la 2ème qui concernera les semaines 8 à 14 ! Cette session se terminera le lundi 4 avril !

La situation:

-Le paquet contient encore 45 cartes

-11 piques, 12 coeurs, 10 carreaux, 12 trèfles

-les cartes sorties du paquet

;p3s;p4d;7d;6d;Tc;7h;4s

-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/45 soit 2.22%

La carte de la semaine:

Il s'agit aujourd'hui de tirer la première carte de notre future main. Je retourne avec plaisir le:

;pJc

Parce que vous le valet bien ! Mouarf ouais je sais...

Que dire sur ce beau jack de trèfle, rien d'autre que de lui souhaiter un brillant avenir en s'acoquinant à un autre Jack ou un As la semaine prochaine ! Pour l'instant son avenir s'annonce radieux puis que seul le 10 de trèfle est sorti ce qui exclu déjà à M.Jack une possibilité de quinte flush ça c'est sûr ! La probabilité d'une suite se réduit aussi puisqu'il ne reste plus que trois 10 dans le paquet.

La prédiction:

Jeune homme, célibataire, parfois superficiel. Parfois un enfant. Cette carte représente aussi le consultant. Dans tous les cas cette carte apporte calme et joie.

Carte droite: Fiançailles annoncées

Carte renversée: Obstacles à la prescription.

Le commentaire:

Nous voilà rassurés par les perspectives de calme et de joie, notre Jack devrait trouver fiançailles ! A priori espérons que ça soit une dame, mais, PACS oblige si c'est un autre valet ça ira aussi !

Petite précision, sur mon paquet de Copag Jumbo face je suis incapable de savoir si mon valet de trèfle est droit ou à l'envers ce qui nous donne pleine liberté quant à l'interprétation ! D'ailleurs ça m'arrange car je capte pas

trop le sens des "obstacles à la prescription"

En attendant, excellente semaine à chacun et à lundi prochain !

DIVICO

Note pour ceux qui liront ce billet, commencez par lire le billet intitulé:

"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"

Ça sera plus simple pour comprendre !

La situation:

;p3s;p4d;7d;6d;Tc;7h

-Le paquet contient 46 cartes

-12 piques, 12 coeurs, 10 carreaux, 12 trèfles

-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/46 soit 2.17% ça monte !

On y est ! Voilà on ne peut plus reculer ! Soit nous ferons couler nos larmes pour un fleuve de chagrin ce qui est le plus probable, ou alors un petit ruisseau de joie en touchant nos 13% de chance d'améliorer notre petite paire de 7 ! Dans tout les cas comme chantait Michel Sardou, c'est toujours la même eau qui coule !Et nous on va essayer de rester cool surtout !

C'est pas tout à fait hors sujet mais je me souviens du dicton qui dit que: Heureux l'étudiant qui comme la rivière peut suivre son court en restant dans son lit !"

Donc étudions avec la zénitude que nous offre le 7 de coeur précédent comment court le destin de notre première session. Je m'en vais retourner le coeur battant cette river:

La carte de la semaine:

;4s

Le 4 de pique ! Nous avons quand même amélioré le board avec 2 paires kicker 10:

;p3s;p4d;7d;6d;Tc;7h;4s

Hélas pas de 5 ou de 7 pour obéir à nos ambitions, mais cette première session aurait pu tout autant faire chou blanc et nous laisser avec une carte High. De plus aucune carte habillée n'a été sortie ce qui est une bonne chose pour les 6 futures sessions !

J'aime bien voir dans ce board un clin d'oeil à mon année de naissance vu que je suis du 7.6.74 et que ces 4 cartes sont sorties dans le tableau !

Peut-être que les cartes n'ont pas fini de me surprendre !

La prédiction:

Cette carte annonce un besoin de prendre du recul, un besoin d'isolement et de récupération après avoir vécu des moments difficiles. On veut faire le point.

Isolement, exil spirituel, repos forcé

Le commentaire:

Une bien jolie interprétation pour une river qui clot le coup ! Encore un de ces fameux moment après un bad beat ou un gain incroyable, un bluff passé avec succès. IL faut se retrouver, se recentrer pour affronter la suite...même si on ne l'a pas touché !

Faire le point c'est bien, mais sans avoir peur d'avoir les jetons...ce qui semble a priori contradictoire !

Alors acceptons le repos forcé etje vous donne rendez-vous lundi soir, à l'heure ou commence une nouvelle session, une nouvelle carte pour une nouvelle main en utilisant les 45 dernière cartes du paquet !

Et n'oubliez pas,faites vos pronostics pour les 3 dernières cartes qui resteront à la fin de l'année !

A la semaine prochaine !

DIVICO

Note pour ceux qui liront ce billet, commencez par lire le billet intitulé:

"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"

Ça sera plus simple pour comprendre !

La situation:

;p3s;p4d;7d;6d;Tc

-Le paquet contient 47 cartes

-12 piques, 13 coeurs, 10 carreaux, 12 trèfles

-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/47 soit 2.13% ça monte !

Nous y voilà à ce fameux tournant ! La semaine passée le 10 de trèfle nous avait fait bouffer nos espoirs comme les pissenlits par la racine, mais aujourd'hui nous tenons notre possibilité de revanche, le tournant de l'histoire !

Sans plus vous faire attendre, je vais accrocher mes petits doigts moites à la surface douce du plastic plastique de mon paquet de Copag adoré.

La carte de la semaine:

;7h

Le 7 de coeur droit !

;p3s;p4d;7d;6d;Tc;7h

Et hop ! Voilà tous nos rêves de couleur et de rutilante quinte flush qui s'évanouissent dans le monde cruel des probabilités ! Les perspectives de succès plus ambitieuses que la banale paire de 7 que nous venons de toucher viennent de s'envoler !

Bon oui, on a encore 4 cartes pour les 5 nous permettant de faire une suite en ventral mais c'est nettement moins glorieux que ce que les débuts prometteurs nous laissait apercevoir. Une vraie chimère ce board, ces carreaux telles des sirènes chantaient une si mélodieuse musique à nos oreilles crédules ! C'est pour ça qu'un bon joueur couvre, tout comme ses yeux derrière ses lunettes teintées, ses oreilles d'une musique lui permettant de rester phoque-us, avec une musique de bon thon quoi !

Bain les sirènes ont qu'a retourner nettoyer leur carreaux et faire constat que leurs promesses finissent en queue de poisson ! On se l'écailles ici ! Le froid nous envahi et on va finir avec une misérable paire de...7 !

Quoi que...sept ça se dit comme set en anglais et set ça veut dire brelan dans la langue de j'expire !

Donc on oublie pas qu'il reste encore deux 7 dans le paquet pour sauver cette session de l'affligeante paire standard, et cela même si c'est la paire de la sirène la mieux gaulée des océans !

Au bilan on mise donc au total sur 6 cartes sur les 46 restantes. ça nous fait du 13% de chance quand même soit 1 chance sur 7.5 !

Par contre CATASTROPHE pour mes prédictions puisque j'avais prédis que parmi les 3 dernières cartes qui resteront à la fin de l'année 2011 il y aurait le 7 de coeur ! (relire billet "52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !")

La prédiction:

Cette carte symbolise la vie affective du consultant,ses sentiments ou ceux qu'on lui porte.

Carte droite: Sérénité, paix intérieure

Le commentaire:

Bon, on va interpréter ça comme ces fameux moments où "on sent bien le coup", où l'intuition nous dit d'y croire alors que notre raison nous dit non et qu'on fait taire cette petite voix en espérant que notre call héroique saura reconnaître notre instinct de chasseur. Alors je vous épargne ainsi le récit chaotique de ma vie affective et on y croit ! Un brelan ou une suite ! On le SENT, on est en paix intérieure, serein !

Mais oui, brelan ou suite ou...bin toujours notre misérable paire de 7, c'est déjà ça non ?

A la semaine prochaine !

DIVICO

Note pour ceux qui liront ce billet, commencez par lire le billet intitulé:

"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"

Ça sera plus simple pour comprendre !

La situation:

;p3s;p4d;7d;6d

-Le paquet contient 48 cartes

-12 piques, 13 coeurs, 10 carreaux, 13 trèfles

-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/48 soit 2.08% ça monte !

Rhaaa la semaine passée nous a laissé plein d'espoirs les plus fous ! un tirage ventral avec un 5 possible et un tirage couleur...qui reste encore runner-runner certes, mais vu les prédictions on devrait être sur la bonne voie.

Je vais aller tourner ma Copag et je reviens.

La carte de la semaine:

La 3ème carte du flop est:

;Tc

Donc

;p3s;p4d;7d;6d;Tc

Oulaaa, la douche froide ! Mais restons zen, ce 10 nous offre un nouveau tirage à quinte runner-runner avec les 9 et les 8 ! Ouais je sais, satisfaire à cette condition reste une probabilité mince, mais bon une fois qu'on aura la signification de la carte on sera déjà plus fixé non?

Si on reste un poil terre à terre mais optimistes, on a toujours:

-10 outs pour les carreaux et taper la flush voir la quinte flush

-3 outs pour les 5 et taper une suite en ventral

-4 outs pour les 8 ET 4 outs pour les 9 ENSEMBLES pour une quinte supérieure...ouais je sais mai, laissez-moi rêver !

Bon, le dessert maintenant:

La prédiction:

Cette carte désigne l'argent en général, les mouvements financiers.Voir les cartes avoisinantes pour comprendre si il s'agit de perte ou de profit.

Carte droite: avantage financier

Carte renversée: Retard, risque de perte.

Le commentaire:

Je sais pas vous, mais c'est la 3ème carte symétrique qui sort. Donc je verrais ça plutôt comme positif. D'un autre côté les cartes précédentes n'ont aucun lien direct en couleur ou en suite ce qui est plutôt négatif.

Vu que ça m'embête de décider, je décide de décider de ne rien décider quant à l'interprétation. En language clair, c'est un COIN FLIP ! Parce que là je doute quand même de l'issue de mon délire et je flippe dans mon coin !

Si au moins ça avait pu être un trèfle à 4 feuilles !

On aurait eu un tirage full en plus ! :dance:

Tenez bon car même si c'est mort pour les carrés...ON A ENCORE UN TIRAGE QUINTE FLUSH !!! YEEEES !

A la semaine prochaine !

DIVICO

Note pour ceux qui liront ce billet, commencez par lire le billet intitulé:

"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"

Ça sera plus simple pour comprendre !

La situation:

;p3s;p4d;7d

-Le paquet contient 49 cartes

-12 piques, 13 coeurs, 11 carreaux, 13 trèfles

-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/49 soit 2.04%

Après un prometteur 7 de carreau nous laissant entrevoir de belles perspectives de quinte et couleur runner-runner, nous avons dû nous résoudre à accepter l'interprétation plus que négative de la signification de cette carte.

Que nous dira cette prochaine carte ?

Prédictions pokérienne contre prédictions de carte...

La carte de la semaine:

Je retourne fébrilement cette 2ème carte du flop et c'est le:

;6d

MAAAAGNIFIIIIQUE ! Les probabilité et la déesse de la chatte sont avec nous !

Voilà où on en est:

;p3s;p4d;7d;6d

Un deuxième tiers de flop somptueux qui fera taire le scepticisme de la signification des cartes !

On est même sur un tirage QUINTE FLUSH !

Rhaaa mais quel suspens les amis !

Pour les plus méfiants, je tiens justes à préciser que j'utilise un bon vieux jeu de cartes Copag, mélangé selon les bonnes manières d'un croupier au top et que je n'ai pas truqué ni choisi la carte. C'est réellement comme cela que ça sort et je me ferai un point d'honneur à ne pas tricher en regardant à l'avance les cartes c'est promis !

D'ailleurs le jeu sera rangé à l'abri des mains potelées demon (tiens lapsus orthographique révélateur !) non, de mon fils de 17 mois.

Bilan intermédiaire des outs:

On a donc encore dans le paquet:

-10 outs pour les carreaux pour une couleur

-3 outs pour les 5 pour une suite avec un tirage ventral(5 de carreau déja compté)

Je vous passe tous les brelans possibles et autres carrés de l'espaces. Restons focus sur le plus probable à ce stade. Mais je laisse la discussion ouverte aux pros de ces petits calculs. Je fais ça sans prétentions aucunes !

La prédiction:

Cette carte n'a de réelle valeur qu'associée avec les cartes qui l'entourent:

-étant bien accompagnée elle annonce de modestes gains financiers ou matériels

-Mal accompagnée elle annonce des pertes d'argent

Carte droite: désintéressement, générosité

Carte renversée: problèmes dans le domaine financier

Le commentaire:

Bon bin voilà, à nouveau bien malin sera celui qui pourra me définir le sens de mes carreaux sur une carte symétrique comme celle-là. C'était déjà le problème avec le 4 !

Je sais pas vous mais, sans vouloir être dans le déni du joueur addicted, on va unanimement dire qu'elle est droite hein !

Comme dit le bon sens populaire, il vaut mieux l'avoir bien droite avant d'aller à gauche...

Et justement, à gauche il y a des belles cartes !

Alors go pour désintéressement et générosité ! C'est bien comme ça qu'on fait non quand on a des vues sur un méga pot et qu'on est max non? On fait semblant d'être désintéressé, inconscient même de l'enjeu histoire de mettre l'adversaire en confiance.

Du tout bon je vous dis moi !

A la semaine prochaine !

English
Retour en haut de page
×
partypoker : WPT Barcelone
partypoker : WPT Barcelone