Aller au contenu
Ce blog
  • billets
    50
  • commentaires
    54
  • vues
    76 063

À propos de ce blog

Un regard piquant qui ne manque pas de Celte sur le poker !

Billets dans ce blog

DIVICO
Profiling: Utilisez la Méthode Belbin

Ce qui m'intéresse le plus en poker, c'est la dimension psychologique de ce jeu et c'est le sens des billets de mon blog.

Outre les compétences de base à acquérir concernant les probabilités et leur calculs, il reste la dimension humaine et toute sa complexité face au choix, au risque, au changement, aux émotions et surtout à soi et aux autres.

En 2012, j'avais écrit un billet relatif au profiling selon la méthode DISC de Marston (Lien ici) qui proposait un outil assez complet permettant d'établir le profil de vos adversaires. Je proposais une catégorisation tenant compte des forces, limites, besoins, motivations et peurs de chaque type de profil.

Une fois ce travail fait, je vous proposais dans un autre billet (L'art du tilt : lien ici) d'appliquer les leviers qu'offraient ces profils pour les faire tilter.
Fidèle à l'esprit de mes billets précédents, je vous propose dans ce billet de découvrir un nouvel outil de profiling simple, issu du management que je détourne pour l'utiliser à une table de poker: le modèle de Belbin.

Meredith Belbin (né en 1926) est un psychosociologue britannique spécialiste du management d'équipe et créateur d'un inventaire de comportements qui met en évidence les neuf rôles clés nécessaires au bon fonctionnement d'une équipe. Il analysa les personnalités et leur influence sur les processus de groupe.
Vous trouverez de nombreuses explications sur le net, la méthode est commercialisée au service des entreprises et des managers.
Ce que je vais essayer de faire ici, c'est d'illustrer les comportements typiques de joueurs et d'utiliser la classification de Belbin pour les profiler.
Il ne faut pas oublier que cet outil cherche à valoriser les compétences des différents rôle en équipe. En lisant ces descriptifs, essayer de garder à l'esprit ce qui se dégage de la dynamique de votre table, les  traits les plus saillants, les réactions, les attitudes et surtout ce qui vous touche ou vous agace spontanément.
Ce sont d'excellents indicateurs intuitifs et instinctifs que votre corps vous émet auxquels vous devez être attentifs.

Neufs profils répartis en 3 groupes d'orientation: Action, communication et savoir

Les profils orientés vers l'action: n° 1 à 3

1. Organisateur (Exécutant): Met les projets à exécution
2. Propulseur (Réalisateur): Aime les défis
3. Perfectionneur (Finisseur): S'assure que le travail est bien fini

Force:
1. Discipliné, fiable, efficace, ordonné, méthodique
2. Dynamique et fonceur, travaille bien sous pression, courage et capacité de surmonter les obstacles
3. Consciencieux, à la recherche des erreurs et omissions, a le souci de la perfection

Faiblesse:
1. Peu conciliant ou flexible, lent à réagir dans les nouvelles opportunités
2. Peut provoquer les autres et être parfois blessant mais sans attention malveillante
3. Enclin à s'inquiéter pour chaque détail, a des difficultés à déléguer
Idées d'exploitation:
C'est évident, mais le principal ennemi de ces 3 profils est précisément l’inaction ! Vous observerez les signes de lassitude, d'ennui ou d'impatience. Vous avez tous en tête également ces joueurs pinailleurs qui ne supporteront pas les choses désordonnées. Ils vous feront des remarques sur votre stack mélangé, votre absence de cache-card ou encore contrôleront que vous avez bien posé vos blindes ou donneront des indications de retour de monnaie avant même le croupier. Ils préféreront de loin prendre les choses en main plutôt que de dépendre d'un tiers. Cela se manifestera d'ailleurs dans le self-dealing si votre tournoi se déroule sans croupier. Ils feront le maximum pour accélérer l'action et ne supporteront pas les "a peu près".
Leur indicateur d'inconfort se manifestera lorsque vous  ferez un move inattendu ou inhabituel, cela les perturbera ils pourraient devenir un peu agressif ou sec.
Il deviendront irrités et pourraient prendre comme irrespectueux votre lenteur, imprécision, créativité "non standard" qu'il pourraient interpréter à tort comme de l'amateurisme.
Personnellement j'ai un petit truc tout con pour les révéler: si c'est à mon tour de dealer, je pose les cartes du board de manière inhabituelle (sur le côté, en
carré, en fleur ,en escalier ...) et ce type de joueur ne peut pas s’empêcher de réagir sur le côté non-académique de la chose.
Les profils orientés vers la communication: n° 4 à 6

Descriptif:
4.Coordinateur: Mature et confiant
5.Soutien (coéquipier): Sociable et coopératif, posé, sensible et conciliant
6.Promoteur (pionnier): Extraverti et enthousiaste, communicatif

Force:
4. Attentif aux autres et diplomate. Clarifie les objectifs et fait progresser les prises de décision
5. Attentif aux autres et à leurs besoins, est plein de tact
6.Explore les opportunités et développe des contacts à l'intérieur et à l'extérieur

Faiblesse:
4. Parfois perçu comme calculateur ou manipulateur. A tendance à déléguer le travail personnel qu'il n'aime pas faire
5. Indécis, souvent mal à l'aise dans les situations cruciales ou de crise. facilement influençable
6. Trop optimiste. Manque de réalisme et peut se désintéresser des projets après l'enthousiasme initial
Idées d'exploitation:
Là aussi, le principale ennemi de ce type de profil est de les priver de lien, les frustrer de communication, les ignorer.
Vous repèrerez ces joueurs par leur tendance spontanée à tempérer d'éventuels conflits à table par une dédramatisation ou une reformulation de ce qui a été dit pour éviter une escalade ou de l'incompréhension. Vous les verrez aussi de temps à autre révéler leurs cartes pour qu'on les prenne au sérieux si cela fait plusieurs coups qu'ils gagnent de suite. Comme pour se rassurer en pensant que les autres ne pensent pas mal d'eux. ils chercheront beaucoup à briser la glace à table par des gags ou des commentaires positifs ou constructifs après un coup bien joué. Ils seront compréhensifs et  compatissant auprès de joueurs ayant subit un badbeat et ne seront pas à l'aise de l'infliger. Ils chercheront l’approbation de la table et la reconnaissance. Il sera facile de leur mettre la pression dans des situations ou la décision à prendre n'est pas facile et il sera facile de les influencer en jouant sur le procurer ou leur enlever du lien ou de l'attention.
En self-dealing, si c'est à eux de tourner les cartes et qu'ils sont engagés dans un coup à décision difficile, vous les verrez volontiers demander le retournement des cartes à une autre personne. Le côté optimiste du promoteur le fera venir dans plus de coup à tirages et cela malgré les cotes défavorables pour y trouver le moment enthousiasmant et intense qu'il attends.

Les profils orientés vers le savoir: n° 7 à 9

Descriptif:
7. Concepteur (inventeur): Créatif, imaginatif et anticonformiste
8. Observateur (priseur): Modéré, stratégique
9. Expert (spécialiste): Déterminé, autonome, concentré vers un seul objectif

Force:
7. Peu orthodoxe, propose de nouvelles idées et des solutions originales
8. Fait preuve de discernement et envisage toutes les options. Évalue les idées avec précision
9. A une source de connaissances et de compétences utiles à l'équipe

Faiblesse:
7. Tend à négliger les détails pratiques. trop absorbé pour se soucier de communiquer
8. Perçu comme manquant de dynamisme. Peut être trop rationnel et parfois trop critique
9. Possède un champ de compétences généralement étroit. A tendance à négliger la "vision globale"
Idées d'exploitation
Je suis sûr que vous avez tous en tête ces joueurs "je sais tout" qui s'empresse de donner des explications complexes dans un jargon hyper technique. Leur approche du jeu est majoritairement logique, calculée, orientée résultat et EV+. Ce genre de joueur est donc sensible à la critique et se fera une joie de tomber dans le panneau de la justification pour démontrer leur intelligence et raisonnement. Par conséquent ils ne donneront du crédit qu'à leur semblables. Ils seront capables de vous raconter des coups avec tous les détails utiles et nécessaires. Ce sont donc des bons clients au bad beat et il faut au maximum éviter de leur donner la moindre information ou justification. Mais si vous démontrer quelques capacités d'analyse justifiée auprès d'eux, vous pourrez ensuite jouer plus largement avec des mains aléatoires et ils surestimeront plus facilement vos mains. Leur créativité et stratégie est avant tout technique et le profiling qu'il feront de leurs adversaires ne se fera pas ou peu sur le terrain psychologique. Ceci illustre le côté négligent de la "vision globale". Attention toutefois à faire la distinction entre le concepteur qui fera preuve de créativité et d'imagination pour piéger ses semblables et l'observateur plus modéré et plus prévisible.
Un truc simple pour les repèrer est de lancer une discussion sur un coup récemment médiatisé et de lancer la discussion ouvertement. Vous verrez que ceux qui mordront à l'hameçon seront  les profils orienté savoir. Si vous voulez les bluffer et que vous n'êtes pas de ce type de profil, préparez vos arguments !

 

Conclusion:
Inévitablement vous allez vous questionner sur votre propre profil et cela vous permettra aussi de réfléchir à la manière de réduire vos faiblesse, d'être attentif à vos mouvements et raéctions spontanées pour pouvoir les identifier, accepter puis les contrôler autant que possible.
Ce profiling permet aussi de réfléchir à l'influence que cela a sur vos processus de décision, les critères prioritaires que vous mobilisez pour trancher.
C'est pourquoi mon prochain billet traitera des différentes catégories de pensées qui influencent le processus de décision, leur séquençage et ordre.
Cela permettra de faire le lien avec les profils et d'avancer vers la prise de conscience de ce qui influence nos décisions ou nos absences de décision.
Merci pour votre attention et commentaires éventuels.

DIVICOMEBACK !

DIVICO

L'art du tilt ?

Le tilt reste avant tout une perte de maîtrise, de contrôle. Si ce mot est issu du monde du poker, son mécanisme n'est pas une spécificité, mais le poker est un excellent moyen de prendre conscience de la nécessité de travailler avec ses émotions plutôt que contre elles.

La semaine passée mon billet vous invitais à travers le modèle DISC de Marston à découvrir les quatre grands types de personnalité. Leurs forces, limites, besoins, motivations et peurs sous-jacentes.

Aujourd'hui je vous propose de réfléchir d'une part à la manière d'agir, d'influencer, de profiter de la connaissance des profils de vos adversaires et d'autre part de faire cette analyse sur vous-même.

Je reste convaincu de la valeur éducative du jeu en général et du poker en particulier comme un champ d'expérimentation, un laboratoire de mises en situations desquelles les meilleures décisions doivent être prises dans un contexte où les émotions ne doivent pas être réprimées ni déborder le joueur.

La clef est donc bien d'apprendre à les reconnaître, les accepter et finalement les réguler le mieux possible. C'est cette dernière capacité qui peut faire toute la différence tant pour ne pas tilter soi-même que pour faire tilter un adversaire.

Pour moi la composante psychologique de la pratique du poker (ou le mental ) fait intégralement partie du jeu et le joueur en exposant son jeu accepte également le risque de s'exposer. C'est bien ce qui fait la richesse et la profondeur du jeu live par rapport au jeu sur le net. Je considère donc les astuces, pistes et moyens qui seront développés ci-dessous non pas comme des coups bas déshonorants ou vicieux car ils font eux aussi, partie du développement de la partie de poker.

Voilà qui éclaire l'adage disant du poker qu'il est le sport le plus violent qui se pratique assis !

Une émotion c'est quoi ?

Avant d'aller plus en détail des profils évoqués dans mon billet précédent, il faut un instant réfléchir à ce qu'est une émotion. Pour ce faire, je propose de lire cet article:

http://www.passion-p...logie-cognitive et de faire les liens qui s'imposent avec le poker.

Mais essayer de nommer les émotions, allez je vous aide il y en a 6 !

Vous cernerez que la confusion règne vite entre sentiments, humeurs et tempérament !

Le même article les différencie ainsi, je cite:

" (...) pour différencier l'émotion de l'humeur par la durée et la rapidité des réponses. Selon ces auteurs, l'émotion a une très courte durée d'apparition (quelques secondes) alors que l'humeur dure plus longtemps. Le tempérament renvoie à une prédisposition stable du sujet à émettre un style de réponses."

Un peu d'aide ? Voilà quelques masques japonais qui montrent bien l'universalité des émotions:

image.png.136963ebdfaed944e1ef6d290a655d11.png

et nous avons donc dans le désordre : PEUR, DEGOUT, JOIE, SURPRISE, COLERE, MEPRIS, TRISTESSE...ouais je sais ça fait 7 mais bon...

image.png.73449a9051a3a97ae76f5114d93810ed.png

Les émotions moteurs (ou motrices)

Ce qui est intéressant dans le modèle DISC de Marston c'est qu'il attribue à chacun de ses profils une émotions moteur ou motrice à laquelle est plus particulièrement connecté le profil.

Lorsque le profil se déconnecte de plus en plus de son émotion moteur, le stress apparaît et ses symptômes sont autant d'indicateurs montrant l'intensité de son stress.

Emotion moteur du rouge: La colère

C'est une saine colère qui anime son caractère dominant.

C'est ce qui lui donne la niaque, l'énergie et la force de relever les défis, d'être en compétition.

Lorsque le rouge s'éloigne de son émotion motrice...

les indicateurs de stress sont (en ordre de stress croissant):

Le rouge devient autoritaire puis soumis et résigné puis il subit le dégoût.

Emotion moteur du jaune : La joie

C'est une joie saine qui anime son caractère influant.

C'est ce qui lui donne sont côté enthousiaste, chaleureux et créatif et son envie d'interagir.

Lorsque le jaune s'éloigne de son émotion motrice...

les indicateurs de stress sont (en ordre de stress croissant):

Le jaune devient cynique puis fuyant et peureux puis il subit l'envie et la jalousie.

Emotion moteur du vert : La tristesse

C'est une tristesse saine pour les autres, on pourrait parler de compassion.

C'est ce qui anime son caractère stable et sécurisant.

C'est ce qui lui donne sont côté emphatique, loyal et attentionné et son envie d'être utile et à chercher le consensus.

Lorsque le vert s'éloigne de son émotion motrice...

les indicateurs de stress sont (en ordre de stress croissant):

Le vert devient apparemment soumis (faussement résigné) puis colérique et autoritaire puis il subit la tristesse mais envers lui-même cette fois !

Emotion moteur du bleu : La peur

C'est une peur saine qui explique sons sens du détail et de la minutie, pointilleux, son sens logique et analytique.

C'est ce qui anime son caractère conformiste et conforme

C'est ce qui lui donne son côté expert, de suiveur des règles et de l'ordre.

Lorsque le bleu s'éloigne de son émotion motrice...

les indicateurs de stress sont (en ordre de stress croissant):

Le bleu est dans la fuite puis dans le cynisme et la fausse joie puis il subit un sentiment de perte de contrôle ( la surprise)

To tilt or not to tilt ?

Pour faire tilter l'adversaire, tout l'enjeu sera donc de l'éloigner au maximum de son émotion moteur pour générer le maximum de stress.

Pour ne pas tiller soi-même, tout l'enjeu sera donc de se rapprocher au maximum de son émotion moteur pour réduite le maximum de stress.

Les vecteurs de stress:

Pour faciliter l'intégration des points suivant je vous conseille d'avoir une 2ème fenêtre ouverte sur mon billet précédent pour avoir les profils de couleurs sous les yeux.

Pour déconnecter l'adversaire de son émotion moteur il faut:

  • De manière générale, forcer l'adversaire à être le plus éloigné possible de son profil naturel
    • Pour l'introverti (vert et bleu) en l'obligeant à s'exprimer et s'extérioriser et le privant de possibilité d'introversion
       
    • Pour l'extraverti (jaune et rouge) en l'obligeant à se taire, en ne prêtant pas tribune et le privant d'extraversion
       
    • Pour le factuel (rouge et bleu) en l'obligeant à être relationnel en le sollicitant sans cesse, en cherchant conversations et contacts et en le privant de se concentrer sur ses faits et tâches
       
    • Pour le relationnel (jaune et vert) en l'obligeant à se concentrer sur les faits, les actes et en le privant de la dimension relationnelle

    [*]Ne pas donner de "support" à ses forces

    Pour le rouge: En ne lui permettant pas de rester concentré sur ses objectifs, sur l'action

    Pour le jaune: En étant hermétique à son enthousiasme et ses tentatives de contacts

    Pour le vert: En ne se confiant pas à lui

    Pour le bleu: En contestant sa logique et son analyse

    [*]Le pousser dans ses limites

    Pour le rouge: En le rendant impatient et agressif

    Pour le jaune: En favorisant son côté éparpillé et son manque de suivi

    Pour le vert: en le stressant à prendre des décisions, lui imposant le changement et à s'affirmer

    Pour le bleu: en relevant son côté prévisible et et peu créatif

    [*]Le priver de ses besoins

    Pour le rouge: En ne le laissant pas dominer, en relevant ses mauvais résultats et en l'aidant malgré lui

    Pour le jaune: En ne le laissant pas influencer la table (par ses gags, son attitude sociable)

    Pour le vert: En étant bruyant et stressant et refusant la gestion de conflit

    Pour le bleu: En lui disant qu'il ne connaît pas les règles, qu'il est désorganisé et non conforme

    [*]Sapper ses motivations

    Pour le rouge: En accentuant ses échecs plutôt sues ses bons résultats, en le privant de compétition

    Pour le jaune: En le privant de reconnaissance, en le privant de s'exprimer

    Pour le vert: En ne relevant pas ses efforts de consensus et d'attention aux autres

    Pour le bleu: En ne reconnaissant pas la qualité de ses décisions, en contestant son expertise

    [*]Exploiter ses peurs

    Pour le rouge: En relevant qu'il n'a pas avancé, qui a échoué

    Pour le jaune: En l'isolant et lui faisant ressentir une forme de rejet

    Pour le vert: En générant des conflits sur lesquels il n'a pas de prise, en variant et changeant le maximum de choses

    Pour le bleu: En critiquant ses décisions, en l'obligeant à prendre des grands risques, en l'obligeant à passer à l'action

En écrivant tout cela j'ai vraiment l'impression de devenir un gros salopard et pire que Machiavel, mais je pense que chaque joueur s'est déjà trouvé confronté à des situations qu'il a lui-même subit ou fait subir.

Instinctivement nous savons reconnaître nos points faibles et forts et ainsi que chez notre adversaire.

Tout l'art est donc de camoufler ses traits naturels et faire un vrai travail d'acteur.

Les limites de tout cela sont donc bel et bien la connaissance de soi et de son adversaire. Une évidence ?

Le paradoxe est qu'avec des amis que vous connaissez depuis longtemps il sera plus difficile de garder une "saine distance" à la table de poker pour exercer les attaques et contre-attaques car cela peut comporter certains risques.

Il s'agira alors d'être très subtil et de rappeler au préalable qu'il n'y a pas d'amitié en jeu à table et quelles que soient les apparences. Je suis sûr que chacun d'entre nous à le souvenir d'une partie d'échec ou l'on sent la pression de laisser gagner ou non l'adversaire qu'est la maman, le compagnon ou l'enfant...

Avec des inconnus la donne est différente, il est plus aisé de sur-jouer et d'exagérer les traits car personnes ne sait vraiment si c'est du lard ou du cochon... Mais par contre être trop actif risque aussi de vous trahir.

Comme d'habitude tout est question d'équilibre et loin du 50/50, je penche plutôt pour le principe de Pareto (voir lien ici: http://fr.wikipedia....ncipe_de_Pareto ) Mais...cela pourra faire l'affaire d'un autre billet !

En espérant avoir contribué à vous donner quelques pistes et nouvelles armes psychologiques pour jouer au poker (seulement hein ! :sifflote: ), je vous remercie de votre lecture attentive et me réjouis de lire vos éventuels commentaires et réactions.

DIVICO

Ça démange et ça picote et...ça frustre !

Voilà plusieurs mois que l'envie de se mettre autour d'une table devient de plus en plus présente.

Seulement voilà, la quantité d'énergie à investir est limitée ainsi que les moyens en argent et en temps. Méchantes contraintes que ces réalités inévitables avec lesquelles devoir composer.

Une certaine tension intérieure commence à naître, celle issue de la conscience qu'il va falloir faire des choix de positionnement personnel face au poker. Etablir un contrat implicite et tacite entre la personne que je suis dans sa globalité, le joueur de poker et les exigences du jeu créant 3 couples d'interactions.

Pour rester motivé, trouver un équilibre s'impose pour que ces interactions soient les plus harmonieuses possibles :


  • Ma personne et le poker : le plaisir du jeu doit rester la clef, sa valeur ajoutée doit être suffisante pour trouver sa juste place parmi les autres domaines d'intérêt et de réalisation personnelle. C'est aussi un outil de connaissance de soi et de ses limites.

  • Ma personne et le joueur: les humeurs et état de l'un ne doivent pas s'influencer négativement et nécessitent de bien se connaître. Fatigue, disponibilité, moral, ambition, ouverture et capacité de remise en question sont des compétences à soigner. La vie de famille ou de couple, le travail et la santé physique et psychique sont des partenaires obligatoires.

  • Le joueur et le poker : connaître mon profil de joueur, points forts et points faibles, thèmes à travailler, analyses du jeu et ds sessions, lectures, lien avec le jeu, gestion du bankroll etc.


    Parfois, les circonstances font que des tensions apparaissent entre ces interactions. Elles sont souvent liées à l'apparition de zones d'inconfort, d'incohérence ou de contradictions pouvant générer une insatisfaction ou une frustration.

    Ce sentiment désagréable peut aussi être une opportunité d'introspection et de compréhension de soi laissant la place à la possibilité de ne plus subir seulement mais de poser des actes et choisir ses combats.
    Je considère que la pratique du poker est un excellent moyen de travailler ce processus, comme un fitness psychologique permettant par l'expérience du jeu des ancrages de prise de conscience permettant une meilleure connaissance de soi et, par conséquence, des autres.

    En fait, la frustration n'est probablement que le fruit d'un mécanisme plus subtil et profond que j'aimerais aborder dans ce billet et qui trouve ses racine dans la théorie de la dissonance cognitive.

    La théorie de quoi ?

    La théorie de la dissonance cognitive propose une modélisation des conflits cognitifs pouvant intervenir entre deux ou plusieurs éléments incompatibles.

    Un conflit quoi ?
    Cognitif ! La cognition c'est tout élément de connaissance, d'opinion ou de croyance sur l'environnement, soi-même ou sur son propre comportement.

    La dissonance ?
    C'est la simultanéité de cognitions qui entraîne un inconfort mental en raison de leur caractère inconciliable ; ou l'expérience d'une contradiction entre une cognition et une action.
    Donc un conflit entre ce que l'on prône et ce que l'on fait.
    Par exemple un avocat étant obligé de défendre une cause ou un client en totale opposition avec ses valeurs.

    En tant que joueur de poker, cela ne vous rappelle rien ?
    Les situations de frustrations sont multiples et de toutes formes dans la pratique du jeu.
    Les plus évidentes sont celles concernant les situations de tilt, mais dans le fond, la maitrise du jeu commence d'abord par la maîtrise de soi.
    Il faut en effet être un peu masochiste pour se lancer dans le poker sans se préparer mentalement à être repoussé dans ses propres limites psychologiques, mentales, logiques, intellectuelles, relationnelles, rationnelles et émotionnelles.

    Chaque joueur se souvient avoir pris des décisions irrationnelles ou impulsives, d'avoir été pris dans un conflit intérieur entre l'instinct et la raison, la poursuite d'une partie perdante alors que la conscience dicte de s'arrêter etc.

    La première clef est sans doute dans un premier temps d'essayer d'identifier ces mécanisme, de les reconnaître et de les regarder en face.
    Une fois identifiés, reste à les comprendre, à repérer leur carburant, ce qui les anime et les fait vivre.
    Ce qui est connu fait moins peur, et ce qui ne fait pas ou plus peur nous rend plus fort.

    Ce sont les étapes que je vous propose de suivre dans la suite de ce billet.

    Dans cette phase de découverte, pensez à vos propres zones d’inconfort et à vos conflits intérieurs lorsque vous jouez.
    Quels sont les pièges habituels dans lesquels vous tombez régulièrement ?
    Quelles sont les émotions récurrentes qui paralysent votre jeu ou votre capacité à prendre des décisions ?
    Dans quelles situations avez-vous le sentiment qu'une tension intérieure naît ?

    Vous avez quelque chose en tête ? Ce déséquilibre subit c'est de la dissonance cognitive.

    Regardons cela de plus près avec un schéma :
    http://i18.servimg.com/u/f18/19/23/71/34/schema10.jpg
    Ici l'attitude c'est par exemple une ligne de conduite que vous vous êtes fixé : « En cas de bad beat je ne tilterai pas et si je tilte je sortirai de table pour me concentrer »
    Le comportement c'est ce que vous allez mettre en oeuvre pour être en adéquation avec cette ligne.
    Plus il y aura d'écart entre attitude et comportement, plus de la dissonance (ou de la tension) se créera. Plus cette écart sera grand plus il faudra d'énergie pour le réduire.
    Dans cet exemple, imaginons que le bad beat arrive, 3 situations possibles:

    1. Ligne verte : j'ai pris un bad beat, je me concentre sur le prochain coup et je me souviens de mes réussites, mes bonnes lectures, mes bluffs réussis, mes bons fold et mes bon call.

    Il y a cohérence entre les 2 éléments attitude et comportement et pas de tension.


    1. Ligne orange : j'ai pris un nouveau bad beat, je sens que ça m'affecte et que je suis fragilisé. Je n'arrive pas à me concentrer sur une visualisation positive. J'ai maitrisé jusque là, je peux bien m'autoriser un petit tilt...

    Il y a début de tension, le comportement commence à s'écarter de la ligne fixée.


    1. Ligne rouge : C'est le 3ème bad beat et toujours avec le même donk qui call n'importe quoi pour un runner runner. J'ai vraiment une malchance terrible et c'est injuste. Je tilt c'est vrai mais je vais pas me laisser faire comme ça et je débrieferai tout à l'heure à la pause avec mon coach

    Il y a clairement malaise et inconfort mental flagrant car continuer de jouer et respecter la ligne sont des éléments contradictoires et inconciliables ! Il y a dissonance.

    Quelles sont les conditions idéales permettant l'apparition d'un effet de dissonance ?


    • Le sentiment donné à l'individu d'être libre de réaliser ou non le comportement problématique que l'on attend de lui.

    • L'aspect irréversible du comportement problématique

    • le fait que ce comportement problématique soit réalisé publiquement

    • On l'a vu, une forme de non-respect de soi, de ses valeurs ou lignes de conduite

    • Les conséquences du comportement problématique sont :

      • Aversives : qui suscite ou provoque une violente antipathie ou un dégoût

      • irréversibles

      • prévisibles

      • perçues par l'individu à l'origine du comportement problématique

      • être attribuées par l'individu à lui-même (responsabilité de son comportement)



        Vous constaterez donc combien le joueur de poker est complètement concerné par ces conditions et qu'on pourrait même dire que ces conditions font partie du coeur du jeu !
        En être conscient c'est savoir utiliser les leviers permettant d'accentuer la dissonance chez l'adversaire et de prévenir la vôtre !
        C'est pour cela que sans conscience du jeu, deux profils extrêmes de joueurs en danger ou dangereux se dégagent : les débutant et les ludopathes (accros pathologiques au jeux)
        Dans les deux situations, leur consience ou absence de conscience altère leur manière de jouer. C'est le jeu qui domine le joueur et pas l'inverse.

        C'est pour cela que j'affirme qu'à mon sens, un « bon » joueur de poker est un joueur conscient et que, par conséquent, ses risque de dépendance sont réduits si il travaille cette conscience.

        Il y a-t-il d'autres « symptômes » à repérables ?

        • Lorsqu'un individu souffre d'anxiété, il cherche à la cacher avec des explications irrationnelles

        • Lorsqu'un individu a fait un choix irréversible et qu'il cherche à minimiser son impact pour qu'il fasse moins mal en cas d'échec

        • Lorsqu'un individu cherche à justifier un comportement qui s'oppose à ses valeurs pour en minimiser les conséquences négatives

        • Lorsqu'un individu cherche l'approbation de personnes de même opinion que lui dans le cadre d'une décision manifestement mauvaise pour en minimiser l'impact

        • Lorsqu'un individu en sentiment d’infériorité ou inférieur en compétences se met volontairement en échec plutôt que de subir l'humiliation d'une défaite

        Si le joueur de poker est capable d’identifier et de reconnaître ses dissonances, il cherchera à les réduire ou les éviter. Quels sont ces modes de réduction ?

        [*]

        La rationalisation cognitive :

        Lors que la réalité physique, concrète est trop dure ou inéluctable sur quoi peut-on agir ?

        Sur la réalité psychologique !

        L'attitude de l'individu en proie à un comportement problématique peut se réfugier dans une justification des raisons qui l'ont poussé à le faire, ce qui donne de la consistance permettant de réduire la dissonance. Cependant ce genre de stratégie surviendra surtout lorsque l’individu et acculé et soumis à le faire par la situation.

        Nous avons tous assisté à ce genre de scène où un joueur chanceux et inconscient se décrédibilise totalement avec des explications boiteuses sur les raisons de son succès. Le contraste est saisissant avec un joueur expérimenté qui se tait voir s'excuse lorsqu'il a chatté sa carte river sur une mauvaise décision.

        [*]

        La rationalisation comportementale :

        Suite à un comportement problématique, l’individu saisi une deuxième occasion de renforcer ce comportement pour s'appuyer sur un sentiment d'assumer l'inassumable.

        En quelque sorte il persiste et signe.

        Exemple : une calling station serrée vient de perdre un pot énorme qui, de toute évidence était incallable mais répète le même schéma le coup d’après comme pour marquer son « droit » ou sa liberté à jouer comme il veut.

        [*]

        La trivialisation :

        L'individu minimisera le comportement problématique ou l'importance de l'incohérence du conflit avec ses valeurs en les minimisants ou les dévalorisant « c'est pas si grave en fait parce que... »

        Un exemple récurent en poker se présente lorsqu'au moment d'un choix entre deux choix équivalents le joueur cherche après coup à justifier son choix en maximisant les points positifs de son choix et minimisant ceux de l'alternative délaissée.

        [*]

        La recherche d'un support social ou d'opinion :

        L'individu cherche à modifier son environnement social en le convertissant à sa cause. Il devient prosélyte et s'entoure de personne acquises à sa cause qui ne le confronteront pas à son incohérence. Il recherche l'appartenance à un groupe d'opinion similaire pour être moins seul et moins ressentir sa dissonance.

        Là encore, vous vous souviendrez de discussions interminables entre partisans et opposants du déroulement d'un coup avec les joueurs concernés qui alimentent le débat afin de ne pas passer pour un joueur inconscient.

        [*]

        L'ajustement hypocrite :

        Un individu défend clairement son opinion. Or il est poussé à admettre que par le passé il ne s'est pas toujours comporté en accord avec cette opinion. Dès lors ce constat de dissonance l'amène à adopter un nouveau comportement allant dans le sens de son idée et prouvant sa cohérence.

        Par exemple un joueur dit ne jamais bluffer et est obligé d'en montrer plusieurs. Dès lors il cherchera à prouver par la suite ses dires en montrant ses jeux gagnants sans bluff

        Quelques derniers exemples de stratégies d'auto-manipulation que nous nous imposons parfois :

        Lorsque les modes de réductions des dissonances cognitives ne sont pas efficaces, d'autres biais spontanés peuvent s'imposer avec plus ou moins de conscience :

        [*]

        L'effet Forster ou effet Barnum :

        Une tendance à écarter les descriptions inexactes pour nous concentrer sur celles qui nous conviennent. Le récit est arrangé, les omissions flirtent avec les mensonges arrangés pour obtenir l'approbation des autres ou minimiser sa propre souffrance.

        Par exemple lorsque nous expliquons un coup joué en omettant de décrire un élément à charge pouvant nous priver du soutien de proches ou d'amis

        [*]

        Le conformisme :

        Par peur du rejet induit par la pression sociale pousse à adopter une opinion majoritaire qui n'est pas celle de votre moi intérieur.

        [*]

        La Loi de Murphy :

        Le besoin de donner du sens à des événements injustifiables ou incompréhensibles nous pousse à croire à des raisons irrationnelles ou des idées reçues plutôt que de faire appel au raisonnement et l'analyse.

        En poker, c'est se réfugier dans l'idée que la malchance ou le mauvais oeil est sur vous, que le sort s'acharne et que rien ne pourra résister à votre cycle de malchance. Que tous les coin-flip sont contre vous etc. La loi de Murphy est celle de l'emm**dement maximum.

        Tout ce qui est susceptible de mal tourner, tournera nécessairement mal

        En conclusion, j'espère que ces éléments vous permettront de réfléchir sur vos propres limites et stratégies lorsque vous êtes en situation de dissonance cognitive et surtout d'être capable de reconnaître les symptômes avant-coureurs.

        En les reconnaissant bien chez vous, vous éviterez à vos adversaires de les exploiter et vous saurez les repérer chez eux.

        Encore une fois, ce qui se vit dans le jeu est une concentration de situations vécues dans la vie courante. Le fitness mental dont je parlais au début. Je reste convaincu que de travailler ses mécanismes sont autant d'opportunité de s'entraîner à bien réagir dans des situations plus complexes ou vitales en dehors de la table de poker.

        Bon jeu et bonne expérimentation !

        DIVICOGNITIF...

DIVICO

Après mon envolée mystique lors de mon dernier billet, je reviens sur terre et même sous terre puisqu'à peine arrivés mon ami Garfi et moi, nous sommes partis à Fremont street attirés, tels des détecteurs d'or par le Golden Nugget.

L'idée est simple, essayer d'intègrer la réalité du fait que nous sommes à Vegas. Le clinquant et l'énormité du Strip nous poussent spontanément à rechercher ce qui pourrait se rapprocher le plus de la notion "d'authenticité".

Fremont est le coeur historique de Vegas, le lieu est hyper fréquenté et offre sa dose de stimulations visuelles de toutes...formes, mais étonnamment avec son écran qui couvre toute la rue, ses petites scènes et ses casinos à taille humaine il offre un cachet familier, presque douillet tant les intérieurs sont ramassés et denses.

Le Golden Nugget est un lieu mytique.

Je me surprends à guetter entre tous ces visages d'habitués une tête de joueur célèbre.

Peut-être vais-je croiser une légende du poker qui serait figée par un instant de banalité tel qu'un grattage de pif, une remontée de braguette en sortant des WC surpeuplés ou encore une vieille employée avec sa brosse et sa ramassoire qui ferait un "Hi Doyle" blasé à un gars passant en scooter-à-obèse avec un stetson sur le crâne...

Mais cela bouge tellement que rapidement je me fais envahir par le bruit des machines, les couleurs flashy démodées, les odeurs qui contrastent entre l'extérieur et l'intérieur en raison du choc termique généré par la climatisation excessive.

Ces mélanges de... bruns, oranges et rouges en raccord avec une moquette dont les motifs me replongent immédiatement dans Las Vegas parano.

Chaque fois je me surprends à m'imaginer le moment précis où un type a dû choisir dans un cahier d'échantillon épais comme un Larousse un motif qui a dû visiblement se différencier des autres grâce à un obscur critère dont lui seul à la clef....

A ce stade je suis encore sous le charme de la découverte des lieux et non pas encore dans cet état semi végétatif hypnotique induit par le tintement des jetons et de la fatigue.

J'ai juste envie de m'assoir à une table de poker dans un lieu spécial et surtout pas trop envahi de petits jeunes arrogants.

L’ambiance est feutrée, les tables fréquentées majoritairement par des joueurs locaux à cette heure de ce qui n'est plus une journée, mais un flux non-stop qui ne s'arrêtera qu'une fois de retour à Zürich.

Parfait pour commencer en douceur.

Poser mes marques, retrouver mes sensations malgré la fatigue, jouer au cash game sans autre objectif que de prendre du plaisir avec l'aide de mes 5 sens et, si possible, éventuellemement du 6ème pour de belles décisions.

Je dispose mes 2 piles de 100$ respire, observe les visages de mes voisins de table pour déjà m'imprègner de leurs postures, de ce qu'ils dégagent, de leur stress ou tensions.

Regards croisés, un "Hi all" en cherchant à ne pas trahir mes origines.

Mes yeux glissent par automatisme sur les stacks, le bouton et ma position. J

Je ne joue pas les 5 premières mains, rien de bon. J'observe et j'enregistre ce que je peux.

Le bouton arrive à mon niveau. Le croupier deal avec aisance et les cartes glissent vers moi comme une promesse.

Fold, fold, raise en MP, 10$... fold, fold, fold, fold... à moi de jouer.

Je soulève American Airlines et les contemple en comptant 4 secondes dans ma tête avant de les lâcher du regard pour un temps de réflexion.

La routine que je m'impose. Je sens ma pompe qui me rappelle que je ne rêve pas.

Ca y est ! La première main que je joue à Las Vegas, au Golden Nugget, est une paire d'As !

Je prends le risque de slowplay en limpant.

A ma gauche la petite blinde passe et voilà que BB relance ! 40$. MP call. Je fais un minimum de cinoche mais profite de ce premier coup pour un peu de désinvolture que mon envie de jouer justifie parfaitement. Call.

Voilà un premier pot qui fait déjà 121$ ! Miam ! Mais à ce stade je n'ai aucune autre lecture possible que la logique. Aucun historique ni read sur les styles de jeu de mes adversaires.

Le flop...chlic chlic chlic et retournement des 3 cartes: As 5 As... CARRE d'AS ! La claaaaaque !

La BB est contrariée. Il ouvre direct à 60$, MP paie en soupirant. ce coup s'optimise tout seul et je n'ai qu'à attendre que le pot grossisse tout seul ! Après avoir compté mes jetons je montre un peu d'hésitations et je call.

BB joue nerveusement avec sa dernière pile de 100$ et MP regrette son call.

Je vois BB sur KK et MP sur JJ

turn: une brique.

BB fait tapis, MP folde et je call avec un profond plaisir en retournant mes As après ses KK.

Tous ces chips sont poussés vers moi tandis que déjà les cris et autres expressions expensives américaines glapissent autour de moi. Un pot de 500$ (avec mes 200 dedans...) c'est un joli spectacle.

J'empile consciencieusement mes chips quand j'entends soudain le croupier pousser une gueulée au travers de la room sans que je comprenne grand chose.

Je suis encore sous l'effet euphorique de ce coup quand le floor me pose une pile supplémemtaire de 100$ à côté de mes 5 colonnes. C'était irréel..je venais de faire pèter le bonus spécial carré d'As !

Viva L'As Veg'As !

Voilà de quoi gèrer avec une certaine sérénité mes prochaines sessions de cash !blogentry-22454-0-25567300-1415226272_th

DIVICO
Encore un récit d'une expérience vécue à Vegas pendant mon séjour de 10 jours pour mes 40 piges.

Pour une fois, je ne vous parlerai pas de poker, mais plutôt de la partie obscure de la position Unter The Gun, mais BTG. Autrement dit, behind the gun ou derrière le flingue !

Il faut dire que dans la symbolique masculine francophone il existe pléthore de mots guerriers et évocateurs empruntes au vocabulaire fleuri des armes et munitions.

Est-ce le coté testostéronien de nos hormones qui nous conditionne ainsi à transférer notre mâlitude dans ces totem phaliques que sont les flingues ?
Je passe sous silence tous les termes que votre attribut masculin évoque en la matière...

Il faut dire que la gente feminine pour laquelle nous ne manquons pas d'imagination, est aussi une source d'inspiration:
Cette fille est canon, elle a une paire de balle superbe, elle a les yeux revolver, matte moi ces obus !

Mais le poker (oups je rechute désolé !) a aussi son vocabulaire militaire:
UTG, tirer un barrel, brûler une carte, tirer une carte...

Tout ça pour justifier le fait qu'il y a à Vegas une certaine cohérence dans les offres que vous pourrez trouver sur le strip pour...tirer un coup !
Ceci dans tous les registres...mais, en terme d'expérience de tir, je me suis laissé tenter, tel un gosse par une de ces innombrables pubs qui vous collent à la peau comme l'air chaud et sec de cette ville.

Bullets and Burgers ça s'appelle. Des balles et des hamburgers !
Tout un programme accéléré de familiarisation intensive de la "culture" américaine. Une sorte d'expresso ricain dopé à la testostérone et au ketchup sauce barbecue...what else ?

Il faut dire que point de vue organisation y'a rien à dire. Vous avez juste à payer et être à l'heure au RDV. Ca roule c'est nikel chrome !

Ce jour là mon amiGarfi avait déclaré forfait pour suivre un match de coupe du monde pendant que j'allais décharger entre deux dunes.... Mais il m'avouera plus tard que le désert était arrivé à lui par le marchand de sable qui lui avait largué dessus quelques sacs de 50kg dans les yeux lorsqu'il s'est réveillé affalé dans un de ces sièges confortable d'une sportroom énorme.

De mon côté un van avec une mitrailleuse lourde et un un hamburger géant collé dessus est arrivé au Montecarlo pour me chercher. Les vites teintées cachaient à l'intérieur le guide, un ancien Marines un peu fat et trapu en t-shirt camo qui me fit immédiatement choisir le "menu" en terme de calibres.

Il fallait choisir une arme de poing (glock 17 pour les connaisseurs), un fusil d'assault (G36), un MP5, une arme lourde type M61 et pour le dessert....LE fusil de sniping par excellence: le 50 cal. M82Barett pour 3 balles... mais pour le prix je vous laisse regarder sur le net.
Après la collecte de clients devant les casinos, le van se vu finalement remplis par 4 jeunes anglais, un père et un fils Australien, un Canadien excentrique façon savant fou extraverti et moi-même qui du coup passait pour un introverti tant les exclamations tonitruantes de ces Messieurs étaient surfaites...enfin à mes oreilles !

Bien sûr le bedonnant personnage qui servait de chauffeur-guide-compteur sut agrèmenter le voyage en dehors de l'état du Nevada par quelques anecdotes patriotico-militaire faisant référence à son passif de Marines.
Il accompagnait entre autre ses descriptifs de portées, vitesses et diamètres de munitions de quelques allusions misogynes qui finirent de me rappeler que j'étais là par choix-

Je vous passe les "analyses" à passer au micro-onde pour vous réchauffer une opinion sur le Moyen-Orient et ses habitants au cas où vous n'auriez pas compris la superiorité du gendarme du monde libre...
Petite parenthèse "gastronomique" du chauffeur sur les hautes qualités gustatives de son Burger, ses qualités de quasi (je cite) chef professionel et de la "sueur" qui avait été mise "là-dedans" pour nous conditionner à avoir un orgasme culinaire en dégustant ce Burger après l'avoir préalablement nappé d'une sauce barbecue à se faire damner le martien de Roswell pas trés loin...

Petit arrêt sur le nouveau pont surplombant le barrage de Hoover avec marche contre un vent chaud à décorner des boeufs. Ensuite encore un bout de route dans le désert en se faisant passer dans le Van une balle de calibre 50 servant à "nourir" le fusil de Sniper. Balle qui soit-dit en passant nous serait envoyée gratuitement (sans poudre) par poste si nous faisions fait des vertus de "Bullets&Burger" sur Facebook et Trip Advisor...

Arrivé, je pensais avoir déjà passablement goûté aux clichés US mais...ses habitants sont toujours plein de ressources pour vous en mettre plein la gueule ! Un énorme truck-limousine avec des pneus hauts de 2m attendant les nouveaux clients était sagement disposé là pour nous faire un petit tour dans le désert.
Petite précision de notre nouveau chauffeur: le prix de la bête: 250'000$ !!! Naaaan mais naaaan !

Mais avant de mettre nos doigts sur les gâchettes, échauffement des oreilles et casques pour nous les protèger puisque le moteur de ce bolide monte dans des décibels que la quiétudedu désert ne saurait compenser...

Après avoir consommé l'équivalent d'un gallon d'essence en 5 minutes et joui du privilège d'avoir ainsi laissé mon empreinte écologique en équivalent CO2, le petit groupe se déplaça dans une tranchée faite au trax Caterpillar à même le désert pour accèder aux stands.

Les instructions de sécurité commencèrent pas la démonstration fort pertinente qu'un gun ne tire jamais tout seul et est donc un objet inanimé et innofensif tant qu'il n'est pas utilisé. Cela se fit à grands renforts de cris et d'invectives de l'instructeur Charles Vacca à l'encontre du pistolet posé devant lui: "Shoot!" "Fire!" "Go!". Démonstration faite.
Puis les 4 règles de sécurité: ACDC, Arme , Canon, Détente, Cible
1. Toute arme est toujours chargée (et pas "considéré comme" ).

2. Ne laissez jamais le canon de votre arme pointer sur quelque chose sur laquelle vous ne voudriez pas tirer.
3. Gardez votre doigt hors du pontet jusqu'à ce que votre arme soit pointée sur la cible.
4. Identifiez parfaitement votre cible.

Je me réjouissais de m'appliquer à exprimer la quintescence du soldat de milice Suisse que tout mâle helvétique de base est ,(puisque le tir est un vrai sport national chez nous) en m'appliquant à faire un tir groupé à 300m mais...
Les cibles n'était qu'à 20 m... et visiblement l'important n'était même pas de les toucher !
C'est ce que j'ai compris après avoir gentiment tiré mes 5 premières cartouches et qu'un tonitruant " FULL AUTO MEN !" me fût hurlé dans mes protections auditives avec un vigoureux coup sur l'omoplate avec quelques réflexions laissant à penser clairement qu'un homme un vrai devait décharger le plus vite possible... Je vous laisse à vos pensées précoces...

J'allais dire que je m'executais sur le champ, mais l'expression n'est pas apropriée... Faut dire que ce buisness et visiblement chronomètré et que la spontanéité feinte et les superlatifs verbaux sonores à grands coups de "Yiiiihaaa" sont en fait un vrai art dans la relation client-prestataire. Faussement spontanés mais visiblement attendus dans le package de base du consommateur ricain.
Faut dire qu'on a quand même un peu à apprendre d'eux, car par chez nous en Europe et surtout dans les coins touristiques, l'élémentaire SBAM (Sourire, Bonjour, Au revoir et Merci) n'est pas garanti !

Je vous épargnerai les descriptifs de ces expériences de tir qui m'ont quand même plu. Faut dire que je m'étais offert un petit extra par un chargeur supplémentaire de G36. Mais l'expérience ultime c'était quand même de ferrailler avec ce Barett. Je vous assure que ça décoiffe le chauve que je suis !
3 balles à 100m avec la croix ajustée sur une gente de voiture et une onde de choc lors de la déflagration suivie d'un bruit à l'impact sourd faisant vibrer toute la butte de terre en face. Impressionant vraiment !

Une fois tous passés, nous avons pu profiter du package "platinium" du Canadien lui donnat le droit de tirer une rafale depuis une mitrailleuse lourde juchée sur une jeep... ça fait son effet également !

Suite à cela, je ne pu m'empècher de me dire que j'adorais l'odeur de la poudre au petit matin...mais pas de charge Wagnerienne d'hélico à l'horizon...et en plus c'était l'heure du sumum du Burger.

C'est vrai qu'il était trés bon en regard des Burger de fastfood habituels. La viande était top, mais pour le reste...une tomate reste une tomate, idem pour la salade et les frites quoi ! Donc soit je n'ai pas les codes références en matière de bonne mal-bouffe US soit je suis blasé... sûrement les deux en fait !
Le côté positif et sympa c'était de se retrouver tous les participants du van à manger ensemble.

Alors ? Me direz-vous , pourquoi ce titre ? Où est la boulette ?
La bullett c'est que l'instructeur de tir que j'ai eu, ce Charles Vacca est décédé 3 ou 4 semaines après mon passage.
Il a été tué par une fillette de 9 ans à l'endroit même où j'étais, balayé par une rafale d'Uzzi non contrôlée par la fillette en raison du recul qui a dévié dans sa tête. Une terrible erreur de la part de l'instructeur pour une terrible expérience dans la vie de la fillette.
Vous pouvez trouver des vidéos sur le net de cet accident, la partie finale étant évidemment supprimée.
Evidemment, de longues discussions pourraient se faire quant à l'adéquation d'une enfant sur un stand de tir, mais les USA ont une autre logique: celle du commerce et de sa liberté.
Et celui-là de buisness s'est arrêté l'après-midi de l'accident, le lendemain la cohorte de touriste pouvait poursuivre son lot d'expériences de tirs dans ce stand...

Mes pensées à la fillette.
RIP Charles Vacca.
DIVICO
En tant que voisin de l'hexagone, j'ai plaisir à acheter ponctuellement des magazines de poker dans les kiosques de mon petit pays. Après un petit calcul des dépenses je me suis naturellement intéressé aux offres d'abonnement des différents magazines en question.

Cardplayer:
offre de 39.9€ /an en France , 52.9€ /an en Suisse soit une augmentation de près de 30% !
Livepoker:

offre de 39€ /an en France, 60€ /an en Suisse soit une augmentation de près de 54%
Mais la meilleure arnaque c'est:
Poker52:
offre de 29€ /an en France(en juillet2012) 49€ /an en Suisse soit une augmentation de près 69% !

Fort de ces constats, j'ai décidé d'envoyer à chaque journal un email pour faire part de mon sentiment de "vache-à-lait", chose typique de chez moi... ainsi que leur donner l'occasion de répondre à mes questions.
Mon email se trouve ci-dessous. Je l'ai envoyé le 21.7.12 à Poker52 qui est resté sans réponse...
Si d'autres Suisses, Belges, francophones veulent réagir, ils peuvent toujours copier mon email sans problème.
Isolément ma démarche ne servira sûrement à rien...mais à plusieurs...

"(Trop)Cher magazine,
Si j'apprécie tes articles et la qualité de ton contenu, je n'oublie pas pour autant que tes paires font tout aussi bien et que ça commence à représenter une bankroll en soi que d'investir régulièrement à l'edification de mes compétences de joueur de poker que j'espère aussi Ev+ que possible !

C'est pour cela que ta pub alléchante d'un an d'abonnement à 29€ m'a plu.
Décidé, je pianote sur mon iphone pour m'abonner tout de suite...La suite fût battue par une couleur rouge (à croix blanche)de ma part quand je découvre qu'en tant que Suisse je dois call in the dark 20€ de plus pour recevoir mes 3xdouble-paires de numéros !

Franchement ça me full les boules ! C'est quoi cet overbet ?
Visiblement les pigeons à table sont Belges et Suisses !
Le bluff est mauvais et j'ai la désagréable sensation de déceler un tell dans tes yeux avec de gros $ clignotants dedans...
Je suis peut-être carré mais sache que la Suisse est un pays voisin dont la partie francophone est toute aussi proche de Paris que Lyon, Strasbourg, Limoges ou Bordeaux !

Vu qu'habituellement je me fourni ton dernier numéro dans une ville qui en plus de l'eau et l'électricité reçoit miraculeusement ton dernier-né (faut quand même passer au travers d'une horde d'Helvètes banquiers à grosse montre mangeurs de fromages et detourneurs de millions d'euros initialement destinés au f(r )i(s)c français !)
...j'imagine qu'il n'est donc pas impossible d'engager les se( r)vices d'un pigeon...voyageur cette fois pour se faire livrer à prix raisonnable ? non ?

Vu que j'habite pas une suite Royale à Montreux (j'ai n'ai Pas-l'As hélas !) je pense que tu pourras faire all-in dans...ma boîte pour que je touche un de tes douze out attendus le long de mes 52 semaines (à la carte!)

En te remerciant de faire ton possible pour valuer mon email, sache qu'un continuation-bête à 49€ de ta part aura pour effet un instafold de ma part la cote devenant mauvaise !
Mieux vaudra alors pour moi dévaluer le risque d'investir dans d'autres pot(e)s à toi tels que live poker ou cardplayer pour trouver une espérance de gain positive. Et là je crois avoir une assez bonne lecture...pour éviter le tilt!

Sans vouloir te filer les (mes) jetons, je te laisse évaluer si mon check pour info me vaudra une ( c)ouverture de ta part.

Dans l'attente d'un move de ta part, j'espère que mon courrier ne fera pas un flop mais saura te toucher au tournant et confirmera que tu ne me laisseras pas "river" là !

Amitiés et salutations,
DIVIC0"
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

Mon dernier billet concluait la 5ème session de cartes.

IL reste donc 17 cartes dans le paquet, de quoi terminer deux sessions de 7 cartes, 2 boards donc et avoir un solde de 3 cartes "orphelines"
La 6ème session représentera les semaines 36 à 42.
La 7ème session les semaines 43 à 49
Rappel:
La situation à la semaine 35:

Les cartes sorties du paquet:






Le paquet contient encore 17 cartes.

La probabilités pour les prochaines cartes de la session 6 seront:
1/17 soit 5.88% et 1/16 = 6.25% pour la main privative

1/15 = 6.66% 1/14 = 7.14% 1/13 = 7.69% pour les cartes du flop


1/12 = 8.33% pour la turn
1/11 = 9.09% pour la river

Pour les prochaines cartes de la session 7 ce sera:

1/10 = 10% 1/9 = 11.11%
1/8 = 12.5% 1/6 = 16.66% 1/7 = 14.28%
1/5 = 20%
1/4 = 25%

Les 3 cartes restantes dans le paquet sont:
1/3 = 33.3% 1/2 = 50% 1/1 = 100%



Le paquet aura donné au total les combinaisons suivantes:
Session, 2 paires:

Session 2, couleur à la dame:

Session 3, couleur à la dame:

Session 4, 2 paires:

Session 5, carte haute:

Session 6, Carte haute:

Session 7, une paire:

Les cartes restantes:


Conclusion de cette expérience:

Voilà, enfin fini ! L'idée de tirer une carte par semaine et de s'amuser à lire le sens de la carte expliqué sur un site de tarot m'a bien plu !

Finalement les prédictions se sont souvent réalisées et peuvent être un moyen assez drôle de "déstabiliser" un adversaire en lui expliquant le pseudo sens de la carte qui sort.
Pourquoi pas se créer une image inhabituelle à table genre Monsieur Soleil taré de tarot ?

Je suis tout de même surpris que sur 7 "sessions" il n'y a eu "que" 2 sessions "stériles" avec une carte haute. Deux couleurs à la dame, deux double-paire et une paire c'est cool !

Je ne sais pas si un mathématicien fou s'est amusé à faire le même exercice avec un paquet de carte afin d'évaluer les fréquences des combinaisons sortantes et la valeur de la "combinaison moyenne".

Y'a sûrement moyen de bidouiller nu petit programme qui ferait ces calculs, mais j'imagine que cette idée aurait un apport relativement nul à l'avancée de la cause pokérienne dans le monde !

Par contre l'idée serait probablement plus intéressante de faire ce travail sur le nombre de cartes restantes en fonction du nombre de joueurs.
Par exemple en full ring, les 20 premières cartes étant distribuées, il reste alors 32 cartes dans le paquet, 5 seront utilisées, 3 seront brûlées ,24 resteront dans le sabot.
Donc combien de board de 5 cartes différents pourront-être constitués ?
Sachant
Et qu'elle sera la fréquence des combinaisons sortantes et la hauteur de la"combinaison moyenne" ?

Il faudrait combiner la réflexion aux probabilités endogènes d'une table à dix joueurs (Il y a toujours un joueur avec un As et une paire servi par exemple) et considérer alors un jeu de 5+2 cartes...

Je ne sais pas par où commencer !
Mais pour ceux que ça botte, j'ai trouvé ce lien sur wikipédia sur les probabilités au poker. Intéressant ! lien wikipédia

Faut absolument que je branche un de mes pote mathématicien là-dessus !
Si j'arrive à l'intéresser, je vous ferai un billet sur les résultats.

Je vous remercie de votre attention et je me réjouis d'écrire quelques billets moins chiffrés à l'avenir !
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

Tout d'abord chers lecteurs veuillez excusez mon absence de 9 semaines sur mon blog, mais il y a eu les vacances d'été à gérer, un déménagement et un ré-emménagement qui ont largement contribué à l'arrêt du challenge.

Étant seul dans mon délire, je n'ai pas trouvé une personne susceptible de prendre le relais de ma série de billets.

Dans un premier temps, je vais finir la 4ème session des semaines 24 à 28 mais en accéléré en ne conservant que les prédictions des cartes sorties et la carte tirée.

Dans un 2ème temps, j'entamerai la 5ème session avec une main privative et les cartes du 5ème flop.

C'est REPARTIIIIIIIIIIIII !!

Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

Cette 1ère partie de billet terminer la 4ème session concernant les semaines 22 à 28 se terminant le lundi 11 juillet.

La situation:

-Le paquet contient encore 29 cartes
-9 piques, 5 coeurs, 8 carreaux, 7 trèfles
-les cartes sorties du paquet




-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/19 soit 3.45%
Résumé de la prédiction de la semaine 23 pour le :
"une carte plutôt favorable"...

La carte de la semaine 24:
La 1ère carte du flop de la 4ème session.

La session 4:

La prédiction du pour la semaine 25:
Cette carte annonce l'impossibilité de faire un choix, de prendre une décision.
Carte droite: Réponse favorable
Carte renversée: Désordre embarras

Le commentaire:
voilà une signification de carte qui nous rappelle bien des situations de jeu où nous sommes indécis et que 2 options aussi valables l'une que l'autre se présentent.
Que faire? Avec quelle priorité vais-je définir mes critères de choix? Qu'est-ce qui va faire pencher la balance?
Allez-vous vous fier à un petit tell de derrière les fagots ou êtes vous parti pour laisser le hasard choisir en faisant un pile ou face?

Pour nourrir votre réflexion devant les promesses d'impossibilité de faire un choix de ce voici quelques
citations fameuses et fumeuses...

La liberté consiste à choisir entre deux esclavages : l'égoïsme et la conscience. Celui qui choisit la conscience est l'homme libre.[Victor Hugo]

Ne pas choisir, c'est encore choisir.[Jean-Paul Sartre]

Il n'y a que deux partis entre lesquels il faut choisir dans la vie : se vendre ou se donner.[François Antoine Rondelet]

Le courage consiste à choisir le moindre mal, si affreux qu'il soit encore.[stendhal]

Devine, si tu peux ; et choisis, si tu l'oses.[Pierre Corneille]

La situation à la semaine 25:

-Le paquet contient encore 28 cartes
-9 piques, 5 coeurs, 7 carreaux, 7 trèfles
-les cartes sorties du paquet




-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/28 soit 3,57%
Résumé de la prédiction de la semaine 24 pour le :
"impossibilité de choisir..."
La carte de la semaine 25:
2ème carte du flop de la 4ème session.
La session 4:


Évolution probable pour la semaine 26:
Géniaaaaaaal ! un tirage quinte flush royale naissant !
Reste encore dans le paquet 6 carreaux, mais surtout le Jack et le 10 de carreaux !
Si on veut être précis on a un peu plus de 7% de chance de tomber dessus la semaine 26 ! Pas énorme quand même!

La prédiction pour la semaine 26:
Cette carte symbolise une femme ayant une certaine responsabilité. Elle est éloignée géographiquement et affectivement du consultant. Ce peut être une femme jalouse rivale et antipathique dont il faut se méfier.
Droite: Réalisation de projets
Renversée: Problèmes, retards.

Le commentaire
Une femme jalouse c'est jamais bon, mais encore faut-il savoir de qui? Avec qui le Roi de carreaux peut-il encore flirter? Moi je me dis qu'il ne reste plus que le valet de carreaux hé hé hé... Vu que la carte est droite et donc favorable...il n'y a qu'un pas à franchir !
Embrassons jalousement l'optimisme et rêvons à la quinte flush royale !

u]La situation à la semaine 26:

-Le paquet contient encore 27 cartes
-9 piques, 5 cœurs, 6 carreaux, 7 trèfles
-les cartes sorties du paquet




-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/27 soit 3,7%

Résumé de la prédiction de la semaine 25 pour le :
"jalousie et réalisation de projets"

La carte de la semaine 26:
3ème carte du flop de la 4ème session.

La session 4:

Évolution probable pour la semaine 27:
Quelle déception ! Effectivement antipathique, jalouse et rivale! Même pas une petite couleur max ! Mais nos espoirs de quinte flush royale sont encore intacts ! Restent encore les turn et river pour nous faire vibrer...Tout dépendra de la prédiction...
Seule réconfort: le taux de probabilité de toucher notre valet ou dix de carreaux passe de 7% à 7.4%... Ouais je sais, c'est une triste consolation.

La prédiction pour la semaine 27:
Cette carte annonce des dissensions, des désaccords entrainant une perte amicale ou sentimentale.
Droite: rupture
Renversée: retards dans la prédiction.

Le commentaire
Bon, voilà rien qui vaille! On peut interpréter comme on veut. Ma carte étant à l'envers, le retard de prédiction s'adressera à la river. La rupture avec le roi pour fricoter avec le valet ? On verra!

La situation à la semaine 27:

-Le paquet contient encore 26 cartes
-8 piques, 5 cœurs, 6 carreaux, 7 trèfles
-les cartes sorties du paquet




-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/26 soit 3,85%

Résumé de la prédiction de la semaine 26 pour le :
"rupture"
La carte de la semaine 27:
Turn de la 4ème session.

La session 4:

Pour les sessions à venir, voilà une carte qui flingue désormais tout rêve de quinte flush royale puisque les cartes restantes ne le permettront plus. Plus d'espoir non plus de carrés dans les sessions à venir ni quinte flush "simple".
Maintenant les meilleures mains à espérer seront les fulls!
Évolution probable pour la semaine 28:
A ce stade on peut raisonnablement compter sur les 6 carreaux restants, soit 23.1% pour notre tirage couleur max. Reste tout de même 3 rois pour une double paire.

La prédiction pour la semaine 28:
Cette carte symbolise le foyer, la famille, la vie privée. Elle peut aussi représenter un nouveau lien affectif, un mariage. Elle est de bon présage.
Droite: Bonheur affectif
Renversée: Quelques obstacles

Le commentaire
Puisqu'il reste dans le paquet 3 rois et 3 valets, on peut raisonnablement espérer qu'un de ces zozos sorte. Le top serait le valet de carreaux pour toucher notre couleur.
Après la rupture la reconstruction avec un nouveau lien affectif ! Tout un symbole !

La situation à la semaine 28:

-Le paquet contient encore 25 cartes
-8 piques, 4 cœurs, 6 carreaux, 7 trèfles
-les cartes sorties du paquet




-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/25 soit 4%

Résumé de la prédiction de la semaine 27 pour le :
"nouveau lien affectif..."
La carte de la semaine 28:
Rivière de la 4ème session.

La session 4:

Et bin ça alors! On avait parié sur les rois et les valets pour le fameux nouveau lien affectif mais, comme dans la vie les surprises sont au rendez-vous! Cette dame est la dernière du paquet et nous donne une session honorable de double paire As-Dames kicker roi. Malgré notre attente de couleur.

Évolution probable pour la semaine 29:
La semaine 29 est le départ de notre 5ème session. Elle sera constituée des semaines 29 à 35 et qui se terminera le lundi 29 août.

La prédiction pour la semaine 29:
Cette carte, la dame de pique symbolise une femme seule, veuve ou divorcée, parfois une mauvaise femme. Cette carte signifie aussi la solitude mal vécue, la séparation.
Droite: Mauvaises paroles de cette femme.
Renversée: Les effets sont moindres et dépendront des cartes voisines.

Le commentaire
Voilà qui n'est pas très sympathique pour ce nouveau départ de session. Que dire ? Une femme se sépare d'homme la plupart du temps et il en reste encore 6 dans le paquet.
Alors voilà tablons sur ces Messieurs !
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

Ce billet inaugure la 4ème session concernant les semaines 22 à 28 se terminant le lundi 11 juillet !

Vu le retard pris ces dernières semaines, je condenserai les tirages des cartes des semaines 22 et 23 en un seul billet ce qui vous donnera directement la main privative de cette 4ème session !

La situation:

-Le paquet contient encore 31 cartes
-9 piques, 5 coeurs, 10 carreaux, 7 trèfles
-les cartes sorties du paquet



-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/31 soit 3,23%

La carte de la semaine 22:
Il s'agit aujourd'hui de tirer la 1ère carte de notre main privative de la 4ème session.


La session 4:



Les espoirs de notre dernier billet ainsi que les prévision de Mme Soleil laissait à penser qu'on aurait une Dame. On tire notre premier Roi du paquet ! Les espoirs de carré voir de quinte flush royale ou pas sont ouverts d'autant plus qu'on appelait de nos voeux les carreaux !
La prédiction s'est donc partiellement réalisée.

Évolution probable pour la semaine 23:
A ce stade le paquet comporte 30 cartes
9 piques, 5 cœurs, 9 carreaux, 7 trèfles
Comme dit précédemment tout reste ouvert à ce stade et on peut espérer pour cette main privative un autre roi, un As de carreau ou encore la dame de carreau pour faire honneur à la prédiction de la semaine 21 !
Cela serait alors à ce jour la plus belle main privative de ces 4 sessions ! Voyons ce que prédit Mme Soleil.

La prédiction pour la semaine 23:
Homme plutôt autoritaire, extérieur au cercle familial et amical du consultant. Il est amené à faire des déplacements, à voyager. Ami ou adversaire? Tout dépend des cartes voisines.

Carte droite: Protection, aide
Carte renversée: Autorité difficile à supporter, problèmes.

Le commentaire:
Bon bon bon... Vu que cette carte est extérieure au cercle familial, on peut partir du principe que c'est cramé pour la Dame de carreau ! Trop familière ! Donc il nous restera les autres Rois pour une paire ou éventuellement encore l'as de carreau. Vu que ma carte est droite (elle l'est toujours sur les cartes symétriques mais...chut ! On va partir de l'idée que c'est une aide pour la future carte. Alors bon visons haut et prions pour l'As de carreau !
Ne faisons pas durer le suspens et tirons la carte de la semaine 23:

u]La situation:

-Le paquet contient encore 30 cartes
-9 piques, 5 coeurs, 9 carreaux, 7 trèfles
-les cartes sorties du paquet




-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/30 soit 3,33%

La carte de la semaine 23:
Il s'agit aujourd'hui de tirer la 2ème carte de notre main privative de la 4ème session.


La session 4:


Géniiaaaaaal ! Incroyable comment mes désirs les plus fous et les prédictions se sont conjugués pour nous offrir la plus belle main privative des ces quatre sessions!

Roland Garos c'est fini c'est clair mais Kournikova Anna (KA)comme main de départ de la compétition c'est bon !
C'est trés bon même surtout lorsqu'il ne reste plus que 29 cartes dans le paquet et des bien belles !
KA et assorties en plus ! Que demande le peuple?

Évolution probable pour la semaine 24:

Une main à fort potentiel mais qui n'est pas faite, de quoi dépoussiérer les bonnes vieilles maximes apprises à mes débuts de poker quand, tel le karaté kid des tables online je mettais mon esprit de débutant à l'écoute du maître !
Ce qui faut se souvenir de cette main AK:

"Ak est une trés belle main mais uniquement préflop!"
"Ak est une main à fort potentiel"
"Il est important de bien jouer Ak au flop et apprendre à se coucher si nécessaire mais pas trop tard !"
"Il est important de relancer toujours avant le flop en early position"
"Ak est une belle main pour voler les blinds en tournoi et en position "

La prédiction pour la semaine 24:

Cette carte symbolise une lettre ou une nouvelle reçue par le consultant. C'est une carte plutôt favorable.
Droite: Bonne nouvelle
Renversée: Petits retards sans plus.

Le commentaire
Je cite:"une carte plutôt favorable"...
Visiblement Mme Soleil ne fume pas la moquette des tables de poker tant sa prédiction est une lapalissade ! Quelle bonne nouvelle ! Moi je dis que vu le succès de la dernière fois on va carrément être ambitieux et appeler la dame de carreau, les rois et les deux As restants ! Faisons pas petits et visons encore le rêve en voulant atteindre le saint Graal de tout joueur de poker: La quinte flush royale ! Les nouvelles sont bonnes profitons-en !
Rêver c'est bon quand même !Restons confiant... Pour une Quinte Flush Royale la probabilité est de 1 sur 2.598.960 !!! Oui certes...mais avec un jeu de 52 cartes pas un jeu de 29 cartes !
Qui veut s'attaquer au calcul en de telles circonstances particulières?
Ah...Si je pouvais échanger mes 2 balles avec Anna Kournikova quand même ! Tiens, d'ailleurs qu'elle est la probabilité que ça se fasse? Plus grande ou plus petite qu'une quinte flush royale?
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

3ème session: semaines 15 à 21 se terminant le lundi 23 mai !

La situation:

-Le paquet contient encore 33 cartes
-9 piques, 7 coeurs, 10 carreaux, 7 trèfles
-les cartes sorties du paquet



-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/33 soit 3%

La carte de la semaine 20:
Il s'agit aujourd'hui de tirer le turn de la 3ème session.
(à l'envers)

La session 3:



Voilà un nouvel espoir de couleur avec un tirage runner-runner à moitié réalisé !
Rien de plus intéressant à dire hélas !

Évolution probable pour la semaine 19:
A ce stade le paquet comporte 32 cartes
9 piques, 6 cœurs, 10 carreaux, 7 trèfles

Tout ce qu'on peut dignement espérer de ce board c'est une couleur.
Bien sur une misérable petite paire est toujours possible, mais après la double-paire de la session I et la couleur de la session II on aimerait au moins faire aussi bien avec une couleur pour la session III.

La probabilité d'une couleur: I
l reste 6 coeur. Donc 6/32= 18.75% de probabilité soit une chance sur 5.33 soit une cote de 4.3 contre 1

La probabilité d'une paire:
-Un 6 de pique pour paire de 6
-Un T de carreau pour une paire de T
-Trois 2 pour une paire de 2
-Trois As pour une paire d'As
-Deux Dames pour une paire de Q (c'est le cas de le dire...)
-Deux neuf pour une paire d'œufs (ouais je sais c'est nul...)
Soit au total 12 cartes sur 32 donc 12/32=37,5% soit 1 chance sur 2,66 soit une cote de 1.66 contre 1

Probabilité d'une carte High:
32 cartes moins les 6 coeurs moins les 12 cartes pour paires (pas de cœurs dans ces 12)
Soit au total 14 cartes sur 32 donc 14/32=43,75% soit 1 chance sur 2,85 soit une cote de 1.29 contre 1

Que donnerait à ce jour ce board avec la répartition des cartes sorties du paquet lors des semaines précédentes à des joueurs imaginaires ?



Ça y est à ma droite c'est la fête ! Une couleur touchée et une double paire Dames-neufs font mal à voir face à mon misérable tirage couleur runner-runner déjà battu ! Sans compter que je pourrais même être battu par le joueur en face avec son 7 de cœur si je touche un couleur en river.

Mais bon,restons caaalme siouplé puisque cet exercice ne répartition des cartes sorties autour d'une table n'était là que pour compenser quelque peu le désintérêt de cette 3ème session.

Réjouissons-nous elle arrivera à son terme...demain ! Mon billet arrive effectivement avec 6 jours de retard. Désolé.

La prédiction pour la semaine 21:

Penchons-nous attentivement sur le sens profond et caché du 9 de cœur...à l'envers attention !
Je me réfère aux prédiction d'un site de tarot donnant la signification des cartes... pour vous l'apporter ici. Je me permet de préciser encore une fois que je ne prends pas au sérieux ce site. C'est pour ça que je ne le cite pas.

Carte droite: Une satisfaction, une réussite dans tous les domaines de la vie quotidienne: professionnel, familial, sentimental.
Carte renversée: Effets retardés, inquiétudes, interrogations

Le commentaire:
Bin quoi de neuf (de coeur...)docteur en fait avec cette prédiction ?
Rien de bien précis comme d'habitude.
Tout dépends en fait de votre propre humeur du jour et propension à bien vouloir donner crédit à cela et ensuite à bien vouloir faire le lien avec votre vie quotidienne justement.
En fait nous parlons là d'un processus mental que l'on utilise tout les jours mais qu'on a tendance à oublier dans l'euphorie du jeu: Le conditionnement.

C'est aussi cette habilité ou capacité qui conditionne en grande partie notre résistance aux sales coups, aux bad beat et aux downswing. N'oublions pas que notre petit cerveau sécrète toute sorte de molécules, d'hormones, d'excitants et euphorisants qui se produisent avec une variété affolante de stimuli.
Outre la peur et l'attaque (cf un billet précédent) qui sont de l'ordre de réflexes archaïques de survie dont nous avons déjà parlé, il existe aussi d'autre possibilités d'agir sur notre cerveau.
Souvenons nous un instant de notre ami Pavlov. Mais si vous connaissez j'en suis sûr !
Un bref rappel copié sur wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Réflexe_de_Pavlov

Pavlov décrit deux types de réflexes, innés et conditionnels.

les réactions acquises par apprentissage et habitude deviennent des réflexes conditionnels lorsque le cerveau fait les liens entre le stimulus et l’action qui suit.

Si en tant que joueur on s'accoutume à accompagner notre "mental de jeu" d'un stimulus précis et répétitif on peut le conditionner à secréter des substances nous permettant d'être dans un état d'esprit positif. Générer du plaisir finalement.
Des exemples ? Associez le souvenir par exemple de l'état dans lequel vous êtes lorsque vous êtes amoureux. Ecoutez une musique précise associée à un événement agréable.

Vous pouvez aussi prendre conscience de ces moments de détente et de plaisir lorsqu'ils se produisent et porter votre attention sur les sensations que vous percevez. Essayez de nourrir votre cerveau de tout ces moments précis en vous créant une sorte de bibliothèque, un stock de sensations positives et de plaisir et associez-y une stimuli précis !

Dans le cadre du poker, mémorisez précisemment les coups gagnants qui vous ont donné du plaisir, les magnifiques lectures que vous avez fait, les fold bien sentis et les call incroyables ! Notez- les et notez aussi les sensations qui y sont associées !

Il vous restera alors à les utilisez dans votre jeu pour contrer la force fulgurante et spontanée des stress, malaises, frustrations et autres sensations désagréables qui se produiront lors de bad beat, malchance, ennui et autre downswing. Cela stabilisera votre humeur et vous donnera plus d'assurance et de sérénité !

Bonne semaine ! Et soyez zeeeen !
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

3ème session: semaines 15 à 21 se terminant le lundi 23 mai !

La situation:

-Le paquet contient encore 35 cartes
-10 piques, 8 coeurs, 10 carreaux, 7 trèfles
-les cartes sorties du paquet
       
     
   
-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/35 soit 2.85%

La carte de la semaine 18:
Il s'agit aujourd'hui de tirer la 2ème carte du flop de la 3ème session. 


La session 3:

   

Et voilà ! Enfin une belle carte !
L'as de pique étant La carte la plus forte du paquet, c'est juste assez drôle de se souvenir que durant la 1ère guerre du golf, les américains avaient édité un jeu de carte sur lequel étaient représentés les personnages politiques les plus recherchés.



Mais Sadam étant mort, c'était bel et bien Ben Laden qui était devenu l'ennemi n°1 des USA, leur nouvel As de Pique !
Clin d'œil amusant du hasard et du calendrier de l'histoire du monde !

Plus pragmatiquement, c'est le premier As qui sort du paquet et qui nous offre ainsi un début timide de petite quinte ou encore un semblant de tirage couleur à pique... Ouais je sais  que c'est juste les 2/3 du flop et que c'est un peu cavalier de faire de telle suppositions mais bon rêvons un peu !
Ce qui me réjouis c'est qu'à ce jour sur 18 cartes sorties du paquet seulement cet As et 2 habillées (une Dame et un Jack) ont été extraites.
c'est sur que cela ne représente que 16 cartes (AKQJ) sur 52 soit 30,8% des cartes.
Ici en l'occurrence la proportion est de moitié puisqu'avec 3 cartes sur 18 on tourne autour des 16%.
Je me réjouis de voir ce que les habillées et 3 As restants nous réserve durant ces 34 semaines restantes !

Quant à la prédiction de la semaine passée on peut dire que la situation est effectivement dominée par ce magnifique As de pique ! (tiré droit et non pas renversé d'ailleurs)

Évolution probable pour la semaine 19:
A ce stade le paquet comporte 34 cartes 
9 piques, 8 cœurs, 10 carreaux, 7 trèfles

Voyons si les scénarios de la semaine passée restent valables en ce 2ème tiers de flop.

Scénario 1 le carré:
Les 3 derniers 2 sont dans les 3 cartes suivantes pour un carré de 2...
Mouais...avec beaucoup de foi genre béatification de Ben Laden....pourquoi pas !
(Sachant que les carré de 6 et de T ne sont plus possibles)

Scénario 2, la couleur:
En coeur il en reste 8 et en pique il en reste 9 
donc 17/34= 50% !

Scénario 3, à la poursuite de la suite:
Une suite 6789T, reste qu'un 7,quatre 8 et trois 9 soit 8 cartes
Une suite 23456, reste deux 3, deux 4 et quatre 5 soit 8 cartes.
Une suite A2345, reste trois 2, deux 3, deux 4 et quatre 4 soit 11 cartes
Au bilan si on en lève les cartes communes aux quintes, on a 16 "outs"
donc 16/34= 47% !

Mais n'oublions pas que j'ai ajouté un jeu dans le jeu, comparer notre main aux cartes précédentes comme si elles avaient été distribuées (2 par 2 certes...)a 7 autres joueurs.



Mais peut-être que notre tirage couleur hypothétique à encore ces chances face aux 4 outs pour tirer un 5 permettant à notre voisin de gauche de faire sa suite avec 
4/34 = 11,8%

La prédiction:

Démarches administratives, papiers, contrats à signer, contacts qui se profilent. Carte positive qui annonce une période de stabilité et de chance, de sécurité matérielle et intellectuelle (me demandez pas ce que ça veut dire...)
Carte droite: Possibilités de gains importants
Carte renversée: Égoïsme envers l'entourage

Le commentaire:
Génial ! LA carte à tirer dans un contexte si difficile avec une main si m**dique !
De belles promesses pour une couleur max à la river ! Je précise que j'ai effectivement tiré ma carte à l'endroit ! Marrant non ?
C'est du tout bon j'vous dit ! Un pique la semaine prochaine j'en suis quasi sûr ! A 9/34= 26,5% exactement ! C'est toujours mieux que les 11,8% adverses !

A la semaine prochaine !
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

3ème session: semaines 15 à 21 se terminant le lundi 23 mai !

La situation:

-Le paquet contient encore 37 cartes
-11 piques, 9 coeurs, 10 carreaux, 7 trèfles
-les cartes sorties du paquet



-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/37 soit 2.7%

La carte de la semaine:
Il s'agit aujourd'hui de tirer la deuxième carte de la main privative de la 3ème session:


La session 3:


Ouah la belle poubelle cette main privative !

Rien à faire les statistique de la dernière fois ce sont massivement imposées face au maigre espoir sucité par la valeur prédictive du 6 de coeur faisant appel à des souvenirs absents et certainement pas brillants ! En effet qui se souviendrait d'un coup de poker fameux remporté par une main contenant le 6 de coeur?

Bon juste pour rire cette main a pour potentiel de départ une probabilité de victoire de 6.3% contre 9 adversaires (141ème sur 169) et de 46% pile contre 1 seul adversaire quand même ! (112ème sur 169)

Vu que cette 3ème session risque d'être d'un intérêt morose, je vous propose un jeu dans le jeu:
Sachant qu'à ce jour 14 cartes sont sorties du paquet, on pourrait alors imaginer que nous jouons contre 7 adversaires face au board qui se déroulera ces 5 prochaines semaines non ?

Seule entorse à la réalité, les cartes ne seraient pas distribuées dans cet ordre puisque distribuées une à une et non pas deux par deux comme ici.

Les cartes sorties du paquet donneraient autour d'une table de huit:



Génial je suis au bouton ! C'est le seul réel avantage que j'ai sur mes adversaires ! Sachant que j'irai de toute façon tirer le board jusqu'au bout, on admettra qu'on est en SNG et que j'ai un gros tapis... histoire de mettre quelques chances de mon côté !
Mais une fois les cartes adverses connues, mon 6.3% de probabilité de victoire descends à 3.66 %

Les probabilités de victoires:
"Quinine"
33.97% win 0.64% tie

"Fast Connection"
9.73% win 5.62% tie

"Flat Tire"
15.63% win 2.55% tie

"Union Oil"
0.27% win 8.03% tie

"Bowling Hand"
5.07% win 4.67% tie

"Union Oil"
11.05% win 8.03% tie

"Waltz"
5.68% win 4.55% tie

"Sweet"
3.66% win4.54% tie

Évolution probable pour la semaine 17:
A ce stade le paquet comporte 36 cartes
10 piques, 9 coeurs, 10 carreaux, 7 trèfles

Que peut-on bien espèrer encore de la future première carte du flop ?
Si on veut battre la couleur de la session 2 faudrait faire une quinte flush royale avec AKQJT de pique...
Si on Reste un peu plus modeste...une couleur en pique au roi ou à l'As...
Ensuite on est mal barré pour les carrés vu qu'il reste un seul 10 et un seul 6...
Une session plus réaliste devrait viser au mieux deux paires avec les deux derniers 6 et 10 et on peut se laisser aller à croire en un tirage suite...de 6 à 10 !

La prédiction:

Cette carte annonce les nuages dans le ciel du consultant. Elle représente aussi ses doutes et ses interrogations
Carte droite: Malheur probable
Carte renversée: Adoucissement du présage

Le commentaire:

Au vu de la poubelle de main de départ, des probabilités ténues de gain, du nombre d'opposants...Ma bonne position et mon tapis fond pâles figures vu ce qui m'attends !
En plus le 10 de pique n'est vraiment pas un bon présage même si comme d'habitude la carte étant symétrique je ne peux définir si elle est droite ou renversée.
Sur ce, ce nouveau jeu dans le jeu me titille bien !
On verra si tout se passe comme les chiffres semblent l'indiquer...

A bientôt et merci de me lire!
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

2ème session: semaines 8 à 14 se terminant le lundi 4 avril !

La situation:

-Le paquet contient encore 39 cartes
-11 piques, 10 coeurs, 10 carreaux, 8 trèfles
-les cartes sorties du paquet


-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/39 soit 2.6%

La carte de la semaine:

Il s'agit aujourd'hui de tirer la river de la 2ème session

Et bien voilà ! Pour rappel les calculs montraient la semaine passée qu'on avait une cote immense de 3:1 d'amélioration ! Donc le suspense est enfin levé et une magnifique couleur a finalement été révélée !

Par rapport à la 1ère session qui nous avait gratifié d'une double-paire, la voilà nettement améliorée par cette couleur à la dame tout de même Messieurs...Dames !

Les statistiques avec leur 75% d'amélioration auront ainsi froidement calmé les pessimistes pathologiques ou ceux qui avaient pris le parti de croire au sens prédictif du 6 de trèfle de la semaine 13 !

Immédiatement que pouvons nous déduire de la "perte" de ce 7 de trèfle de notre paquet qui se réduit de semaine en semaine ?

-que cela signe l'arrêt de mort de futurs brelans de 7
-mais aussi des full de 7 par les X,
-que cela ne laisse désormais possible qu'une minorité de suite avec le 7 de coeur restant. (de Jack à 3)
-qu'avec 6 trèfles restants, un tirage couleur en trèfle est peu probable

Rien de très excitant désolé !

La session 2:



Évolution probable pour la semaine 15:
A ce stade le paquet comporte 38 cartes qui sont prêtes à débuter notre 3ème session ! Qu'avons nous là dans le paquet ? (si je puis dire... )
11 piques, 10 coeurs, 10 carreaux, 7 trèfles

Si je regarde ce qui reste dans le paquet qui pourrait "battre" notre couleur de 2ème session, il y a encore (en combinaison unique)
-8 couleurs supérieures à la dame
-8 full possibles (sur les 13 combinaisons fulls aux x initiales car disparition des brelans de T, 7, 6, 4, 3)
-5 carrés encore possibles sur 13 (A, K, 8, 5, 2)
-7 Quintes flush possibles (exceptés les royales)
-2 quintes flush royales aux pique et aux carreaux

Mais il est surtout impossible de faire la moindre projection sur ce qui sortira hors des 1 chance sur 38 que possède chaque carte restante de sortir !

La prédiction:

Cette carte symbolise le mental, l'état d'esprit, l'intellect, les affaires en cours.
Entourée de cartes favorables elle présage d'une réussite, d'un succès.
Carte droite:Réussite, succès
Carte renversée: Retard de la prédiction


Le commentaire:

Bon, la carte était à l'endroit et cela laisse à penser que la 3ème session devrait être une réussite ! De là à présager de mieux qu'une couleur au final, cela laisse songeur !

Réjouissons nous les cartes sont avec nous !
A la semaine 15 !
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

2ème session: semaines 8 à 14 se terminant le lundi 4 avril !

La situation:

-Le paquet contient encore 41 cartes
-11 piques, 11 coeurs, 10 carreaux, 9 trèfles
-les cartes sorties du paquet


-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/41 soit 2.44%

La carte de la semaine:

Il s'agit aujourd'hui de tirer la 3ème carte du flop de la 2ème session

Yiiiipeee ! En voilà une carte croustillante qui met enfin un peu de piquant dans la fadassitude (contraction de fadasserie et lassitude, un néologisme helvète et clin d'oeil toutes proportions gardées à Frederic Dard alias San Antonio...)apportée par la carte de la semaine passée !
Enfin un petit peu d'agitation prometteuse pour un début de flop qui faisait un...flop !
Ce 10 de coeur tombe à pique pour faire naître un tirage quinte à la suite de grands espoirs de couleur en trèfle qui s'annonçait aussi réjouissant qu'un champ de trèfles à quatre feuilles...ou encore un carreau de jardin potager de mon pote-agé qui est...un vrai légume ! Arf je sais c'est dur à suivre mais j'ai la patate pour écrire mon navet hebdomadaire !

Reste à voir qu'elle signification prédictive sera donné à cette carte pour savoir si un Roi ou un huit seront au rendez-vous la semaine prochaine.

La session 2:



Évolution probable pour la semaine prochaine:

A ce stade le paquet comporte 40 cartes.
Aujourd'hui ce magnifique dix est un petit peu héroïque car il ne restait en effet que trois 10 de dispo dans le paquet pour générer nos nouveaux espoirs de quinte.
Faisons le petit calcul habituel pour la semaine prochaine:
4 Rois + 4 huits restants à 1 carte sur 40 nous offre 8/40 donc 1 sur 5 soit 20% quand même !

N'oublions pas qu'on a encore des possibilités de couleur avec 9 trèfles restants : 9/40= 22.5% ce qui offre finalement juste une carte de plus que le tirage quinte !

La prédiction:

Rendez-vous, invitations, rencontres, sorties, surtout lorsqu'elle sort au coeur d'un tirage. En fin de jeu elle annonce de la joie, une solution à un problème.
Droite: Joie, bonheur
Renversée: Petits soucis


Le commentaire:

Bin voilà la confirmation attendue ! Un rendez-vous, une rencontre, une sortie attendue...On va toucher notre quinte ou au pire le petit souci sera qu'on tirera du trèfle ! Elle pas belle la vie ?
Bon je sais que votre petit esprit cartésien se refuse à l'admettre mais si vous lisez mes billets précédents vous verrez quand même des liens étonnants entre le "sens" de la carte, sa valeur prédictive et la carte tirée.

Ce chiffre de 20% ainsi que le constat troublant de liens peu probables entre la froideur des probabilités et les croyances m'ont poursuivi aujourd'hui.

En effet je suis allé visiter une expo au Muséum d'histoire naturelle à Neuchâtel(Suisse)qui traitait de cette question. Le titre:"Sacrée science! Croire ou savoir..."
A cours de la visite il est proposé au visiteur de mettre en question ses certitudes et croyances sur divers sujets tels que les coïncidences, les fleurs de bach, la vie extra-terrestre, la géobiologie etc
N'écoutant que mon esprit logique et calculateur de joueur de poker je me suis mis en danger en tentant une petite expérience de télépathie. Avec la personne avec qui j'étais, nous nous sommes retrouvés face à face avec chacun une sorte de boulier avec 5 perles comportant 5 facettes avec 5 dessins différents. (carré, rond, croix, vagues, étoile)
un panneau nous séparait et je devais peser sur un bouton indiquant par une lumière au récepteur que je me concentrais sur le motif choisi. A lui de déterminer ce qu'il ressentait et choisir un motif.
Évidemment qu'immédiatement je me suis mis à dire bin pour chaque perle il y a une chance sur 5 donc 20% de chance !
Sur 5 essais ça se vérifie.
Ce qui était troublant c'était la petite note explicative à côté. En effet, cette expérience à été tentée sous contrôle et rigueur scientifique sur plusieurs milliers de répétitions entre 2 personnes distantes de plusieurs dizaines de km. Le résultat montrait qu'au début de l'expérience la moyenne des résultats était toujours supérieure à 20% (autour des 25-30% je crois) et que cela s'expliquait par la motivation des sujets à vivre l'expérience. Avec le temps, les résultats tendaient vers les 20% et descendaient même au dessous ! Mais le plus incroyable, c'était qu'ils s'amélioraient une fois que les 2 expérimentateurs furent à nouveau motivés et encouragés.
Si je trouve la référence de cette expérience je la posterai.

Alors? Juste démonstration de la variance sur le long terme ou réelle réception inconsciente de quelque chose quelque part ? Ce que j'ai observé, c'est qu'au poker la sensation d'avoir une intuition augmentée, améliorée s'affine avec le temps et la connaissance accrue du jeu.
Juste des mots vagues sur des informations véhiculées par des récepteurs dont nous n'avons pas conscience?

Peut-être qui sait ?
Et vous? Que dit votre intuition ?

A la semaine prochaine !
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

2ème session: semaines 8 à 14 se terminant le lundi 4 avril !

La situation:

-Le paquet contient encore 43 cartes
-11 piques, 12 coeurs, 10 carreaux, 10 trèfles
-les cartes sorties du paquet


-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/43 soit 2.32%

La carte de la semaine:

Il s'agit aujourd'hui de tirer la 1ère carte du flop de la 2ème session

Incroyable ! Les fiançailles prédites il y a 2 semaines auront fini par se produire !
La dame de trèfle est sortie au nez et à la barbe de toutes les prédictions les plus probables puisqu'il n'y avait que 7% de chance qu'une dame s'exhibe devant nos petits yeux ébahis! 8!O
Bon n'oublions pas qu'on avait 23.26% de tirer un trèfle quand même et 55.8% de constituer un début de tirage quinte, mais c'est finalement bien les 11.6% de probabilité d'avoir une carte à tirage quinte ET couleur qui aura eu le dernier mot !
ce qui donne comme session:

La session 2:



Evolution probable pour la semaine prochaine:

A ce stade le paquet comporte 42 cartes.

Une carte à tirage quinte flush
La seule "possible" (on peut rêver non ?) c'est 56789 de trèfle à ce stade, ce qui laisse 4/42 soit 9.52%.

Une carte à carrés et ou brelans:
3 Jack, 3 neufs et 3 Dames, 9/42 soit 29.43 %

On oublie les fulls siouplé tant qu'il y a pas de doublante

Reste la couleur: 9 trèfles restants, on retrouve le 29.43%

Pour les "tirages" quinte ventrale ou bilat:
3 dix, 4 Rois et 4 huit et hop 11/42 qui donnent 26.19%

Marrant quand même ces presque 30% qui se répètent ! En gros tout reste ouvert même si une carte spécifique n'a que 2.32 % de sortir !
Si je combine ces dernières possibilités entre elles en excluant les cartes qui apparaitront dans plusieurs catégories ça laisse quand même 27 cartes sur 42 pour améliorer soit 64.29% !

La prédiction:

Femme qui peut être une partenaire, collaboratrice.
Femme bénéfique qui vous aide. Cette carte représente également la consultante (femme aux cheveux bruns ou noirs)
Carte droite: Prédiction favorable, aide bénéfique
Carte renversée: Perte des avantages

NB: Je précise que ces textes prédictifs ne sont pas de moi !


Le commentaire:

Alors tout d'abord pour info sachez que j'ai tiré (la carte...mouais, pas la dame !) à l'endroit donc oh joie et allez graisse, l'aide de la prochaine carte sera bénéfique ! Bon on sexe-cite pas en même temps c'est cohérent avec les 64.29% issus de mes calculs savants précédents.

Bin voilà, il semblerait y avoir jusqu'à maintenant plutôt une concordance entre le calcul des probabilités et les prédictions ésotérico-QQ du sens propre (ou sale) des cartes ! On verra tout ça au bilan à la fin de l'année.
Je pourrais m'amuser à définir l'incertitude relative de la valeur prédictive des cartes grâce à leur sens cartomancien par rapport à la certitude avérée des probabilités !

Je dirais que c'est fort probable que je le fasse si je suis suffisamment certain que je ne peux raisonnablement pas faire confiance à la cartomancie comme edge sur mes opposants... à voir ! ça me fout les boules de cristal en tout cas !

A la semaine prochaine !
DIVICO
Salut à tous !
Un petit billet avec un goût de désert, du vrai avec du sable dedans et de la clim à fond !

Bin...c'est que le vieux Celte helvétique que je suis à passé le terrible cap des 40 piges !
Et alors me direz-vous, quel est le rapport entre ce non-événement et la capitale mondiale du vice ?
Et bien en tant que vicieux, l'avancée dans l'âge est une lente traversée du désert (normal je suis Suisse diront les mauvais esprits) comparable à ces longues période de jeu sans cartes...et tous le monde sait qu'errer sans carte en milieu hostile vous mettra irémédiablement au tapis...
Un certain Jesus avait fait cette expérience 40 jours et 40 nuits...
Je me permet une libre interprétation adaptée à ce jeu infernal qu'est le poker:

Matthieu 4:1-11: "Alors Divico était amené par l’esprit du jeu dans le désert pour y être tenté par le poker. Et après qu’il eût déchatté pendant 40 jours et 40 nuits, il était en plein tilt et assoifé par une rivière assèchée de miracles . Et lorsque le chacal venait à lui, il disait: si tu es le Fils de Stu, ordonne que ces cartes se transforment en quinte flush royale. Mais lui répondait et disait: Il est écrit: Le grinder ne vivra pas seulement de cartes, mais de toute parole qui sort de la bouche de ses adversaires. Alors le donk lui faisait monter à la cité des péchés, et l’installait sur la terrasse du Rio, et lui disait: Si tu es le Fils de Stu, jettes en bas tes As, car il est écrit: Il va ordonner à ses croupiers de veiller sur toi, et ils vont t'apporter leurs mains, afin que tu ne te heurtes pas contre la variance. Divico lui répondait: Il est écrit aussi: Tu ne tenteras pas la chatte en vain. Alors le calling station l’amenait maintenant au haut d’une énorme montagne de chips, et lui montrait tous les tapis de la table, et leurs gloires; et lui dit: Je vais te donner toutes ces choses si tu t’agenouilles devant mes calls et m’adores. Alors Divico lui dit: Vas-t’en d’ici, vilain car il est écrit: Tu adoreras les probabilités et ton méta game ; et lui seul tu suivras. Alors tous lui laissèrent le pot, et voilà des angéliques masseuses venaient et prenaient soin de lui".

Cette petite intro étant faite, je précise que ce temps béni de luxure et d'oubli fût en fait une période de 10 jours du 20 au 30 juin avec nuits dans le Montecarlo avec vue sur l'Aria dans toute sa splendeur.

To be continued...
DIVICO
Je viens de sortir d'une formation de management très intéressante dans laquelle j'ai appris pas mal de chose pour déterminer les profils de mes collaborateurs ainsi que le mien.

Je vois des parallélismes intéressant à faire avec le poker et je me propose de vous les exposer ici sans prétention aucune, juste l'envie d'ouvrir une discussion, une réflexion.

L'idée serait de pouvoir mieux cerner les adversaires, leurs forces et limites afin de pouvoir en tirer un avantage durant le jeu grâce à cet outil de management.

Vous trouverez sur le net quantité d'informations que je ne vais pas répéter ici.
Il suffit de taper William Moulton Marston pour approfondir le sujet. Pour la petite histoire, sachez que c'est amusant de découvrir qu'il a notamment inventé le personnage de Wonder woman, héroïne de comics américain du début du siècle.

Pour poser le sujet, sachez que Marston propose de déterminer quatre grands profils types qu'il détermine en quatre couleurs. Rouge (D), jaune (I), vert (S) et bleu ©.
Chacun d'entre eux se détermine autour de deux axes, un vertical et un horizontal.
Visualisez les 4 quarts d'une montre.



Sur l'axe vertical:
-à midi il y a une personnalité qui est plutôt animée, mue par le faire, la tache, l'action.
-à 6h, ce sera plutôt des personnalités mue par le besoin d'être en relation, en lien.

Sur l'axe horizontal:
-à 9h des personnalité plutôt introverties
-à 3h des personnalités plutôt extraverties.

Ce qui est intéressant, c'est que l'on peut aussi lire ces quadrants par rapport à la PERCEPTION que l'on a de l'environnement et de notre capacité ou non d'agir dessus:
-à midi perception d'un environnement hostile
-à 6h perception d'un environnement favorable
-à 3h, la perception d'être plus fort que l'environnement
-à 9h la perception que l'environnement est plus fort que soi

Pour le descriptif des personnalités j'ai fait un copié-collé sur cette page:
LIEN

Voici quelques descripteurs qui vous aideront rapidement à saisir votre (ou vos) couleur(s) prédominante(s) mais aussi celles de vos adversaires à table !

Caractéristiques du rouge :
D comme DOMINANT
Extraverti / rationnel (stratège)/ changement

Comment l’identifier…
Force
concentré sur les objectifs, focalisé sur l’action, assuré et déterminé.
Limites
Impatient, arrogant, peu d’écoute.
Besoins
Dominer, créer des résultats, être autonome.
Motivations
Relever des défis, être en compétition, surmonter les difficultés.
Peur
Que l’on profite de lui, de ne pas avancer, l’échec.

Caractéristiques du jaune :
i comme INFLUANT
Extraverti /relationnel (sentiment, ressenti)/changement

Comment l’identifier…
Forces
Relationnel, chaleureux, enthousiaste, communicatif, créatif et imaginatif.
Limites
Éparpillé, difficulté à tenir ses engagements et faire des suivis, indiscret.
Besoins
Influencer, interagir, partager le plaisir.
Motivations
Être reconnu par les autres pour son originalité, communiquer devant des groupes, être libre
Peur
Être rejeté par les autres, la solitude, la routine.

Caractéristique du vert :
S comme STABILITE
Introverti / Relationnel (sentiment, ressenti)/ stabilité-sécurité

Comment l’identifier…
Forces Qualité d’écoute attentive et compréhensive, sincère, loyal, construit des relations durables basés sur la confiance.
Limites
Lent à prendre des décisions et passer à l’action, difficulté à s’affirmer et dire non, résiste le changement.
Besoins
Harmonie et calme, aller à son propre rythme, empathie et humanisme.
Motivations
Chercher le consensus, être attentionné et utile aux autres, le bien-être.
Peur
Perdre la stabilité, la confrontation et les conflits, les changements.

Caractéristiques du bleu :
C comme CONFORME
Introverti /rationnel (stratèges) Stabilité-sécurité

Comment l’identifier…
Forces
Analyse en profondeur et a le sens du détail, minutieux et grande concentration dans ses tâches, logique et a le sens de la réalité objective.
Limites
Trop critique et pointilleux, tendance à paraître froid et insensible, difficulté à sortir des normes pour être créatif et spontané.
Besoins
Se conformer à des standards, maintenir l’ordre et les structures établies, suivre les règles.
Motivations
Le professionnalisme et l’expertise dans son travail, la reconnaissance de la qualité de son travail, des opportunités de réflexions en solitaire.
Peur Que l’on critique son travail, prendre des risques, passer à l’action.

A la lumière de ces descriptifs de personnalité, on fait rapidement le lien avec des joueurs que l'on connaît et ce qui est intéressant c'est de voir que ce sont des caractéristiques qui sont valables également hors de la table de poker.

Vos break et pauses ne seront plus tout à fait les mêmes.
Essayez de cerner les force et faiblesses dans ces moments moins contrôlés, feints ou simulés pour mieux cibler et percevoir vos adversaires.

Mais, me direz-vous, cibler et identifier c'est bien, mais, que faire de ces informations ?
Lors de mon prochain billet, j'aborderai les manières de déstabiliser et stresser l'adversaire en fonction de son profil.

En attendant...gardez profil bas !
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

Tout d'abord chers lecteurs veuillez excusez ma looooongue nouvelle absence.
Mais gérer un changement de job, d'état civil, d'ordinateur, de vie quoi...fût trrrrès difficile.

Pour rester fidèle à l'idée de départ, je vais me contenter de sortir les cartes restantes du paquet, chacune symbolisant une semaine de l'année...2011...hélas !

Mon dernier billet concluait la 4ème session de cartes et était à l'aube d'une 5ème session débutant par la semaine 29
Par session j'entends une main privative et un board donc 7 cartes.

Rappel:
La situation à la semaine 29:

-Le paquet contient encore 24 cartes
-7 piques, 4 cœurs, 6 carreaux, 7 trèfles
-les cartes sorties du paquet





-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/24 soit 4.16%

Évolution probable pour la semaine 29:
La semaine 29 est le départ de notre 5ème session. Elle sera constituée des semaines 29 à 35

La prédiction pour la semaine 29:
Cette carte, la dame de pique symbolise une femme seule, veuve ou divorcée, parfois une mauvaise femme. Cette carte signifie aussi la solitude mal vécue, la séparation.
Droite: Mauvaises paroles de cette femme.
Renversée: Les effets sont moindres et dépendront des cartes voisines.

La session 5, semaine 29:
La 1ère carte de la main privative de la 5ème session:
Le neuf de pique :

La prédiction pour la semaine 30:
Cette carte, le 9 de pique annonce un coup du sort, de réelles difficultés, la douleur, la tristesse, le découragement face à l'adversité
Carte droite: illusions perdues
Carte renversée: effet retardé

Le commentaire:
Pas terrible comme prévision ! Les meilleures mains de départ possible avec les cartes restantes seraient, le 9 de carreau pour une paire en main, l'As de trèfle et le 8 de pique pour une main de connecteurs.
Soit 3 cartes sur les 23 restantes soit 13% de chances soit une cote de 6.7 contre 1
Comme meilleure combinaison de 5 cartes il reste encore une potentialité de couleur avec 6 piques restants, une suite est encore possible de J à 7, pas de brelan de neuf possible.
Cette fois encore, la prédiction de la carte concorde avec les probabilités !

u]La session 5, semaine 30:
La 2ème carte de la main privative de la 5ème session:
le 5 de coeur
La main privative est donc
Nous ne sommes pas déçu en regard des grandes probabilités de toucher une poubelle (87%)

La prédiction pour la semaine 31:
Cette carte, le 5 de coeur annonce Des échanges d'ordre affectif, propositions, affaires sentimentales diverses. L'optimisme peut donc être de mise.
Carte droite: sans surprise
Carte renversée: petits retards prévus

Le commentaire:
Super un vent d'optimisme et une promesse de ne pas avoir de surprises... Ca me semble incompatible !
Que peut-on espérer de manière optimiste ? Une couleur ! Donc restons sur l'espoir d'un pique et pour se sonner encore plus de chances, un pique entre 6 et J pour ouvrir des chances de quinte. Le mieux serait 6,7 ou 8 de pique.
Soit en restant large pour une couleur: 6 piques sur 22 cartes = 27.27% ! soit une cote de 2.7 contre 1 !
Si j'ajoute les deux 8, le T et les 2 J restants cela ajoute 5 cartes sur 22 = 22,72% de chances supplémentaires !
Donc avec cela on a une chance sur 2 de toucher une bonne carte !!! Optimiste non ?
Encore une fois c'est amusant de voir la prédiction et les probabilités se rejoindre !

u]La session 5, semaine 31:
La 1ère carte du flop de la 5ème session:
Le huit de pique !

u]La session 5:

Alléluia ! Nos chances de couleur et/ou de suite se voient renforcées ! Il reste 21 cartes dans le paquet.
La prédiction pour la semaine 32:
Cette carte, le 8 de pique annonce des problèmes, des ennuis causés par des ragots, la malveillance du voisinage proche ou professionnel, les conflits intérieurs, mais aussi une fatigue passagère, une santé précaire.
Carte droite: grande déception
Carte renversée: petits chagrin

Le commentaire:
Ouille...la grande déception semble inévitable, j'ai sorti la carte droite du paquet !
Que peut-on espérer à ce stade ?
Construire une couleur: 5 piques sur 21 cartes = 23.8% ! soit une cote de 3.2 contre 1 !
Si j'ajoute les seuls 6 et 7 restants pour faire une suite cela n'a pas d'influence car ils sont...en pique !
Si je suis la prédiction, nous devrions tirer une des 16 cartes restantes... et revoir notre but de couleur à la baisse pour viser un brelan de 8 avec les 2 huits restants ou une double paire avec le , les huits et les deux 5 restants.
Soit au total 5 cartes "extra piques" soit aussi 23.8% !
Alors si je résume...47.6% de chance d'écrire un scénario de couleur, brelan ou double paire et 52,4% d'avoir que dalle !
Si je crois la prédiction va falloir mettre à la poubelle notre projet de monter une couleur !

u]La session 5, semaine 32:
La 2ème carte du flop de la 5ème session:
Le2 de pique

u]La session 5:

Youpie pas de grande déception le projet de couleur résiste ! Il reste 20 cartes dans le paquet. Par contre ça devient chaud pour une quinte !

La prédiction pour la semaine 33:
Cette carte, le 2 de pique annonce des tromperies, des actions peu franches. On tente de se jouer de vous. redoublez d'attention en ce qui concerne les contrats, les engagements.
Carte droite: l'heure de la vengeance va sonner !
Carte renversée: Situation bloquée

Le commentaire:
Impossible de définir un sens...la carte est symétrique. Donc une vengeance ou un blocage... Dur à interprèter ce qui montre bien comment le voyant peut adapter son discours en fonction de comment il poursuivra son histoire. Moi je me bats contre le paquet de 20 cartes restantes et que me dit-il ?

Que pour construire une couleur les chances diminuent puisqu'il ne reste que 4 piques sur 20 cartes = 20% ! soit une cote de 4 contre 1 !
Que viser un brelan de 8 avec les 2 huits restants ou une double paire avec le , les huits et les deux 5 restants offre 25% de chances supplémentaires de ne pas finir avec un flop stérile.
Donc...soit je me venge de la prédiction et des statistiques en tirant une carte de mes 45% de chances, soit, scénario légèrement plus plausible je tire une des 11 cartes restantes pour une situation bloquée... Un quasi coin-flip !

u]La session 5, semaine 33:
La 3ème carte du flop de la 5ème session:
Le 3 de trèfle à l'envers

u]La session 5:

Bon, les 55% de malchance ont parlé pour un blocage...mais en fait cela ouvre une possibilité de tirage de petite quinte avec A2345 ou 23456.

La prédiction pour la semaine 34:
Cette carte, le 3 de trèfle annonce que vous recevrez une aide de votre entourage, une collaboration professionnelle ou un riche mariage.
Carte droite: Situation qui évolue positivement
Carte renversée: Situation stable

Le commentaire:
La stabilité donc ! Pffff stable dans le tirage de petites cartes comme ce fût le cas pour les deux dernières ?
Bin oui ça serait de fait des cartes entourant celles déjà tirées donc l'aide de l'entourage !
cela laisse présager un scénario de petite quinte. Si je calcule pour ce scénario, il reste donc dans le paquet:
-l'As de trèfle, deux 4 et un 6 de pique soit 4 cartes sur les 19 = 21% soit une cote de3,8 contre 1
Pour la quinte "supérieure" 98765, il reste dans le paquet:
-le 7 de pique et le 6 de pique soit 1 carte sur 19 puisque le 6 de pique est déjà compté en dessus =5.3%, cote 18:1
Notez que cela donnerait alors une couleur !
Je retiens que le 3 de trèfle annonce une aide de l'entourage et donc je dois croire en ces 5 cartes sur 19 qui me donnent tout de même 26,3%...On y croit !

u]La session 5, semaine 34:
Le turn de la 5ème session:
le valet de coeur!

u]La session 5:

Aïe ! Voilà ce que ça fait de se fier aux espoirs fous d'une prédiction ! D'un autre côté ça parlait d'un riche mariage...J'aurais pu l'interpréter comme l'arrivée d'une carte habillée...Il restait quand même 3 Rois et 3 Valets dans le paquet !
A bin ça le valet bien ! Mouais je sais...

La prédiction pour la semaine 35:
Cette carte, le valet de coeur représente un jeune homme aux cheveux clairs, célibataire, serviable ou/et immature. Elle est aussi le consultant.
Carte droite: rencontre éphémère
Carte renversée: mise en garde

Le commentaire:
Bon voilà tout nos scénarios glorieux de couleur et de quintes tombés à l'eau par l'arrivée de ce fringuant jeune homme...
Reste à espérer que ce célibat sera interrompu par une rencontre éphémère avec...un autre Valet ! Ce serait la meilleure paire qu'il nous reste à viser pour que cette 5ème session ne soit pas bloquée à "valet haut" !
Il reste 2 Valets sur les 18 cartes restantes soit 11,11% une cote de 8,1:1
Si on ajoute les autres paires possibles alors il reste dans le paquet:
-un 2, deux 3, deux 5, deux huit et un 9 soit avec les 2 valets restants 10 cartes sur 18 soit 55.55%, une cote de 1,25:1 !

Voilà donc un nouveau presque coin flip comme la dernière fois mais cette fois en mon léger avantage...voyons ça !

u]La session 5, semaine 35:
La river de la 5ème session:
L'As de trèfle !

u]La session 5:

Naaaaan c'est pas possible ! AAArgh cette 5 ème session se termine sur un As High comme meilleure combinaison et sort du paquet le dernier As restant. Jusqu'au bout les possibilités de faire mieux auront été présentes. Mais à chaque carte tirée il a fallu revoir à la baisse le scénario. Couleur-Quinte moy, petite quinte, brelan, double paire, paire et...carte haute.
On se console en se disant que tout de même c'est la meilleure carte haute possible.

La prédiction du pour la semaine 36 et début de la 6ème session:
Cette carte, l'As de trèfle annonce une réussite complète. cela symbolise le triomphe, le succès !!!
Carte droite: Excellent présage.
Carte renversée: Quelques retards mais cela reste excellent.

Le commentaire:
Ouaou ! Voilà de beaux espoirs ! Si je fais le point, voilà les cartes qui ont été tirées sur les 5 sessions:
-les cartes sorties du paquet:




:p9s

Il reste encore avec les trèfles et les carreaux des possibilités de couleur, de suite au valet, de petite suite, un beau brelan de rois. Restons alors sur cette magnifique prédiction de succès pour la 6ème session !
Il reste 17 cartes dans le paquet soit encore 2 sessions de 7 cartes et 3 cartes restantes. Ce serait hallucinant que ce soit les 3 derniers rois !
DIVICO
Chers voisins...

Oui,vous ! Je m'adresse à vous, les Français de club poker !
Vous avez sans doute lu le sous-titre de mon blog, je suis Suisse et mon regard sur le poker pourrait (sans prétention aucune !) vous intéresser.

Ce week-end, 3 joueurs vedette de chez vous sont venus faire un petit peu de tourisme pokérien chez nous, à Aigle, en Suisse Romande. Il s'agit de François Montmirel, Pascal PP The Bandit et Fougan the Furious Frenchman.
Ils participent encore à l'heure actuelle à un tournoi dont le buy-in est de 560.- CHF soit environ 370¤ rake inclu pour 60 joueurs, un beau prizepool sans compter les tickets a gagner pour le WSOP 09.
(Pour suivre l'actualité de ce tournoi, allez sur www.swissholdem.ch)

Pourquoi des joueurs de cette envergure viennent-ils jouer en Suisse ? Parce que l'offre en tournois est ENORME !
Pour exemple ce dimanche, pas moins de 57 tournois sont jouables sur tout le territoire pour des buy-in allant de 30CHF à 300CHF (20¤ et 200¤ rake non compris), vous pouvez d'ailleur vous faire votre propre idée en allant sur www.buy-in.ch qui liste tous les tournois en Suisse au quotidien.

Tous ces tournois se jouent hors Casinos, dans des salles de fêtes, de gymnastique, de conférence ou des restaurants et avec l'autorisation de la commission fédérale des maisons de jeu. Les tailles des tournois varient mais en général commencent vers une trentaine de joueurs et la moyenne se trouve vers 100 joueurs. Mais il y a des monstres comme ce tournoi de 500 personnes à Berne ce dimanche avec un buy-in de 130¤ !

D'ailleurs peu de tournois sont organisés par les casinos Suisse. Pas assez intéressant pour eux financièrement de payer des croupiers et de n'avoir comme entrée que le rake. Les structures qu'ils proposent sont généralement de vraies boucheries et ne favorisent aucunement l'adresse. Les joueurs y vont exclusivement pour le cash game qui est en Suisse une exclusivité des casinos.

Le plaisir est intense de pouvoir jouer à des tournois deepstack de 15000 avec augmentation des blindes toutes les heures. Si vous avez le malheur de sortir tôt du tournoi, des SNG annexes sont organisés et autorisés pour contenter les frustrations avec des buy-in allant de 20 à 70 ¤ environ.

J'ai récemment eu la chance d'aller jouer à l'ACF et je dois dire sans chauvinisme aucun que le niveau de jeu que nous avons en Suisse et nettement meilleur. La structure que j'ai joué à l'ACF (satelitte POP à 100¤) était trop rapide et le stack de départ imposait obligatoirement une recave minimale inévitable. Pourquoi ne pas proposer directement un deepstack à 200¤ ? Même constat avec les satellites PPT et le MainPPt de Divonne...
En Suisse les tournois à recave n'existent pas à ma connaissance, l'offre est telle que les joueurs choisissent les plus belles structures et fuient tout ce qui ressemblerait de près ou de loin à un turbo ou simili turbo. Cela pousse alors les clubs et les organisateurs à suivre le mouvement sous peine de ne pas avoir assez de monde à leurs tournois.
Cette sélection naturelle des structures de jeu contribue ainsi à faire monter la qualité de jeu générale en favorisant les structures laissant l'adresse s'exprimer.

Il faut dire que cela fait déjà 2 ans maintenant que les tournois avec buy-in sont autorisés hors casinos (ils l'étaient déjà avant mais avec des lots, des sponsors mais en freeroll seulement) et je pense que des Suisses vont s'illustrer dans de grandes compétitions d'ici une année ou deux, peut-être même avant.

En attendant, chers voisins, la Suisse n'est pas loin ! Venez nous rendre visite ! Vous êtes plus enclins à faire des km de routes vu votre grand pays. Alors venez participer à nos tournois, ils ont le mérite de n'être pas chers, de bonne structure et généralement de bon niveua de jeu. Tou ce qu'il faut pour progresser ! Si vous êtes à plusieurs et que vous ne savez pas où loger, venez sur le site de la communauté Suisse romande, on y parle français et vous pouvez laisser un mot sur le forum on vous aidera volontier!
N'oubliez-pas non plus que changer vos Euros en franc Suisse est avantageux et que vous y gagner un petit quelque chose en plus !

Alors, chacun sa route, chacun son chemin...
je passe le message à mes voisins !

DIVICOPAIN
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

3ème session: semaines 15 à 21 se terminant le lundi 23 mai !

Tout d'abord je m'excuse du retard pris sur mon blog. Hélas me voilà à ce jour au début de la 24ème semaine. J'écris donc mes billets rétrospectivement.

La situation:

-Le paquet contient encore 32 cartes
-9 piques, 6 coeurs, 10 carreaux, 7 trèfles
-les cartes sorties du paquet



-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/32 soit 3,13 %

La carte de la semaine 21:
Il s'agit aujourd'hui de tirer la river de la 3ème session qui s'est terminée le 23 mai.
(à l'envers)

La session 3:



Et voilà la couleur tant attendue ! Le tirage runner-runner de l'espace s'est finalement réalisé !
La bonne nouvelle est que ce tableau offre une 3ème session qui n'est au moins pas inférieure à la précédente !

Tirage probable de carte pour la semaine 22:
A ce stade le paquet comporte 31 cartes
9 piques, 5 cœurs, 10 carreaux, 7 trèfles

Le bilan des cartes restantes est celui-ci:

En gris les cartes sorties, en blanc les cartes restantes.


Pour la session 4 qui commence la semaine 22, que pouvons nous espérer de mieux qu'une couleur (sessions 2 et 3)à cet état du paquet de carte ?

Quinte flush royale:
Une seule possible désormais à l'As de carreau

Quinte flush:
Il en reste trois possibles: au 9 de pique, K et Q de carreau

Carrés:
Il n'en reste hélas plus que deux possibles: Aux Rois et aux cinqs !

Fulls:
Quelques beaux espoirs encore à entretenir ici car il reste 10 paires uniques possibles et 6 brelans uniques.
Chaque brelan pouvant se "coupler" à 9 autres paires possibles cela nous donne encore 53 possibilités de fulls uniques !
Sachant en plus que plusieurs full peuvent être constitués de plusieurs manières possibles, cette combinaison est le meilleur espoir à investir !

Couleurs:
Les couleurs sont encore possibles mais plus chez les cœurs puisqu'il ne reste là plus que quatre cartes.

Suites:
Toutes les suites sont encore possibles puisqu'aucun groupe de 4 cartes d'une même valeur n'a encore été complété.

Que donnerait à ce jour ce board avec la répartition des cartes sorties du paquet lors des semaines précédentes à des joueurs imaginaires ?



Ok je toucherais une couleur mais je serais battu par deux joueurs avec le 7 et le 10 de cœur même si le runner-runner est rentré !

La prédiction pour la semaine 22:

Jeune fille aux cheveux clairs, célibataire qui peut représenter la consultante ou une personne proche. Cette carte est associée au domaine sentimental et présage des déclarations amoureuses ou moments privilégiés avec l'être aimé.
Carte droite: Aucun obstacle aux sentiments
Carte renversée: Pas de précipitations

Le commentaire:
La seule chose à dire avant de tirer la prochaine carte est d'espérer que cela soit une dame ! ça tombe bien les deux restantes sont aux cheveux clairs !

On peut rêver de la Dame de carreaux pour initier la dernière quinte flush royale possible !

A la prochaine !
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

3ème session: semaines 15 à 21 se terminant le lundi 23 mai !

La situation:

-Le paquet contient encore 34 cartes
-9 piques, 8 coeurs, 10 carreaux, 7 trèfles
-les cartes sorties du paquet



-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/34 soit 2.94%

La carte de la semaine 19:
Il s'agit aujourd'hui de tirer la 2ème carte du flop de la 3ème session.


La session 3:



Bon bin première remarque, cette carte est la deuxième à faire partie de mon pronostic concernant les 3 dernières cartes qui resteraient lors des semaines 50, 51 et 52. Me voilà mal barré.
Les meilleurs scénarios en vue sont ceux d'une couleur ou d'une suite
Bien sur on peut encore rêver d'un brelan, d'un full de l'espace mais bon...
Les prédictions concernant ca carte qui sortirait cette semaine étaient très optimistes et laissait apercevoir un espoir de pique, mais la couleur au coeur ça me va aussi !

Évolution probable pour la semaine 19:
A ce stade le paquet comporte 33 cartes
9 piques, 7 cœurs, 10 carreaux, 7 trèfles

Pour obtenir une jolie combinaison type flush de coeur et/ou une suite il reste dans le paquet 7 coeurs pour un tirage runner-runner et quatre Rois et trois Valets.
On est donc a 14 outs sur 34 cartes pour améliorer ce board boiteux.
Ca nous offre a priori 41% de potentialité d'amélioration.

Que donnerait à ce jour ce board avec la répartition imaginaire des cartes sorties du paquet lors des semaines précédentes?



Tout ça ne dit rien qui vaille, une tirage pour une petite suite est toujours faisable à gauche et un tirage couleur aux coeurs à ma droite avec un seul out et le 10 de coeur supérieur à mon misérable 6 de coeur...

La prédiction:

Femme bonne et bienveillante qui peut être de votre famille, grand-mère, mère ou épouse. Elle représente aussi la consultante (femme mariée aux cheveux clairs)
Carte droite: mariage ou amité sincère
Carte renversée: mariage ou amitié en péril

Le commentaire:

Que dire de cette prédiction un peu opaque cette fois?
ma carte a été tirée du paquet à l'endroit. Gaffez-vous des nanas de votre entourage!
J'aime bien l'idée d'interpréter cela en faveur d'un roi ou d'un valet à venir pour la semaine 20. On verra mais cela nous aiderait bien pour constituer une jolie quinte !
Rhaa les femmes !

Bonne semaine !
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

3ème session: semaines 15 à 21 se terminant le lundi 23 mai !

La situation:

-Le paquet contient encore 36 cartes
-10 piques, 9 coeurs, 10 carreaux, 7 trèfles
-les cartes sorties du paquet



-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/36 soit 2.77%

La carte de la semaine:
Il s'agit aujourd'hui de tirer la première carte de la du flop de la 3ème session. Pour ceux qui liraient pour la 1ère fois mes billets, sachez que chaque semaine je retire d'un paquet de carte une carte. 52 cartes=52 semaines.
Une "session" dure donc 7 semaines. Une main, un flop+Turn+River= 7 cartes.
La carte de la semaine 17:


La session 3:



Visiblement les mains poubelles attirent les flop minables ! La prédiction du 10 de pique de la semaine passée semble tenir ses promesses ! en effet son sens signifiait "malheur probable".
Intéressant ça la pondération du malheur dans un sens prédictif, ça lui ôte toute la valeur de son registre "croyance". vous me suivez ?

Évolution probable pour la semaine 18:
A ce stade le paquet comporte 35 cartes
10 piques, 8 cœurs, 10 carreaux, 7 trèfles

Voyons quand même ce qu'on pourrait projeter comme scénario valable de ce 1/3 de flop.
Franchement difficile d'être optimiste ici.

Scénario 1, le fantasme, le carré:
Les 3 derniers 2 sont dans les 4 cartes suivantes pour un carré de 2. En tout cas aucun 2 ne fait partie des cartes sorties donc c'est peu probable mais pas impossible...

Scénario 2, le faux espoir, la couleur:
Pourquoi pas, il reste encore 8 coeurs pour 4 cartes à venir.Donc 8/35= 22,9% de tirer un coeur puis ensuite 7/34= 20,6 puis 6/33= 18,2% et au final 5/32= 15,6%
Ce qui montre la constance dans la "déchatte" qu'il faudrait pour y arriver et que d'autre part cette probabilité descend de 2.4% environ chaque fois qu'un coeur est sorti !
Pour la couleur, il vaut mieux parier alors sur les piques vu qu'on a le dix qui est plus haut que le 6 et qu'il y a une carte de plus dans le paquet restant.

Scénario 3, à la poursuite de la suite:
Une suite 6789T serait "acceptable". Mais il ne reste qu'un 7,quatre 8 et trois 9 pour y arriver, soit 8 cartes
Pour une petite suite 23456, il faut aussi se souvenir qu'il reste deux 3, deux 4 et quatre 5 dans le paquet soit 8 cartes. On retiendra juste qu'il y a seize "out" possibles pour ce scénario.

Scénario 4, un moindre mal, la double-paire ou brelan:
Si en cherchant la suite on tire 2x la même carte, notre scénario nous ouvre des espoirs sympas sur ces combinaisons et voir même un full...

Mais n'oublions pas que j'ai ajouté un jeu dans le jeu, comparer notre main aux cartes précédentes comme si elles avaient été distribuées (2 par 2 certes...)a 7 autres joueurs.



On voit que seule la couleur au pique tiendrait, celle au coeur serait battue par le 10 de coeur. Une petite suite 23456 devrait être splitée avec les autres 6. Une suite 6789T pourrait tenir.

Mais peut-être que la signification du sens caché du 2 de coeur pourra nous orienter pour le tirage de la carte de la semaine 18? Voyons ça!

La prédiction:

Cette carte annonce un manque de communication avec votre entourage et les problèmes qui en résultent. Vous ressentez un décalage entre vous et les personnes qui vous entourent.
Carte droite: Situation dominée
Carte renversée: Manque de communication

Le commentaire:
Je sais pas si vous ressentez un décalage entre mon délire depuis 17 semaines et votre perception de mes billets, mais je pourrais le comprendre !
A la "lumière" de cette prédiction et à la connaissance des probables 16+8 cartes sur 35 qui peuvent "améliorer" ma situation, je ne sais que vous dire !
Enfer et damnation ! ça y est je ne sais plus quoi vous dire et cela confirme le problème de communication entre nous ! Le sens caché des cartes est imparable !
Faut dire que je constate amèrement que malgré le temps consacré à l'écriture de mes billets, je n'ai pas eu encore de commentaires, pas de feedback !
Donc sentez-vous libre de faire mentir les cartes en me répondant!
A bon entendeur...salut !
A la semaine prochaine.
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

3ème session: semaines 15 à 21 se terminant le lundi 23 mai !

La situation:

-Le paquet contient encore 38 cartes
-11 piques, 10 coeurs, 10 carreaux, 7 trèfles
-les cartes sorties du paquet


-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/38 soit 2.63%

La carte de la semaine:
Il s'agit aujourd'hui de tirer la première carte de la main privative de la 3ème session:


La session 3:



Évolution probable pour la semaine 16:
A ce stade le paquet comporte 37 cartes:
11 piques, 9 coeurs, 10 carreaux, 7 trèfles

Ouvrir sa main et découvrir en première carte un 6 de coeur ne laisse pas beaucoup de place au rêve surtout quand il ne reste plus que le 6 de pique dans le paquet pour espérer au moins une paire en main !

1 chance sur 37 ça offre du 2,7% ! Glups !

Si on s'offre de l'espoir dans notre panel de main en incluant les As et le 5 de coeur, seule carte restante pour être suited et connectée, ça monte à 6 cartes soit 16,2% !

En gros on a 83,8% de ne pas améliorer cette main privative!

La prédiction:

Cette carte représente les souvenirs du consultant. Elle ne prend de réelle valeur qu'au contact des cartes voisines.
Carte droite:Souvenirs agréables
Carte renversée: Souvenirs mélancoliques.


Le commentaire:

Bon, j'essaie très fort de me souvenir d'un coup énorme que j'aurais gagné avec un 6 de coeur en main...mais j'avoue que ça me saute pas aux neurones ! Donc bien malin celui qui à ce jour saura s'appuyer sur la valeur prédictive cartomancienne de ce 6 de coeur !

A la prochaine !
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

2ème session: semaines 8 à 14 se terminant le lundi 4 avril !

La situation:

-Le paquet contient encore 40 cartes
-11 piques, 10 coeurs, 10 carreaux, 9 trèfles
-les cartes sorties du paquet


-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/40 soit 2.5%

La carte de la semaine:

Il s'agit aujourd'hui de tirer le turn de la 2ème session

Et bien voilà ! Pour rappel les calculs montraient la semaine passée qu'on avait 20% de compléter la quinte soit 22.5% de tirer un trèfle avec juste une carte de plus que le tirage quinte.
Ce 6 de trèfle ne nous ouvre aucune possibilité de quinte inférieure, ce qu'aurait fait un 7 pour un tirage ventral inférieur (avec un 8 à la river)mais hélas il ne reste que deux 7 dans le paquet soit 2/40 donc 5%.
Un As pour un tirage ventral supérieur(avec un King à la river) n'avait que 10% de sortir avec 4 cartes sur 40.
Ce qui nous condamne encore plus durement à espérer réussir au mieux la couleur et au pire une simple paire pour cette 2ème session !

La session 2:



Évolution probable pour la semaine prochaine:
A ce stade le paquet comporte 39 cartes offrant 3 possibilités d'amélioration:

1)Une paire: Reste 3Jack, 3Neufs, 3Queen, 2Trois, 2Dix, 2Six
soit 13 cartes donc 15/39 = 38.5%

2)Une suite: Reste 4King et 4Huit
soit 8 cartes donc 8/39 = 20.5%

3)Une couleur: Reste As, King, Huit, Sept, Cinq, Quatre; Trois et Deux de trèfle
soit 8 cartes donc 8/39 = 20.5%

Au total pour connaître la chance d'amélioration il faut retrancher le King, le Huit et le Trois de trèfle qui apparaissent 3X donc: (15+8+8)-2= 29
soit 29 cartes donc 29/39 = 74.4%

Ce qui est amusant dans cette configuration c'est de remarquer qu'à l'exception du 3 de trèfle aucun des trèfles restant ne peux générer une paire ! En effet J, 9, Q, 10 et 6 de trèfles sont déjà sortis !

Les "chances" de ne pas améliorer ce board sont donc réduites à 39 - 29 = 10 cartes
soit 10 cartes donc 10/39 = 25.6%

La cote de gain est de 29:10 soit extrêmement proche de 3:1! soit trois contre un
Miam !
Est-ce que le sens du 6 de trèfle (à l'envers) sera aussi positif ? Découvrons sa signification:

La prédiction:

Cette carte annonce un obstacle dans la réalisation de vos projets. Cela vous freine et vous ennuie.
Carte droite: Une solution à vos problèmes
Carte renversée: Projets abandonnés


Le commentaire:

Oulaaa ! voilà qui vient refroidir notre magnifique cote de 75% de chance d'amélioration ! Le sens de cette carte est doublement négatif pour la river puisqu'en soit elle est déjà un obstacle mais qu'en plus en étant renversée et prédit un abandon de projet !

Que faire dans ces cas là ? Faire confiance aux chiffres et aux probabilités ou nourrir la croyance naïve que la carte a parlé et que le le destin de la river est immuable et défini ?

Cela nous met en face de nos propres croyances et capacités à relativiser et pondérer nos facilités naturelles, nos élans instinctifs à l'optimisme ou au pessimisme !

Intéressante question que celle de nous mettre face à cette viscérale aptitude à être, comme le disait John Vorhaus dans ses livres Poker Killer, un risquophile ou un risquophobe.

Connaître ce trait intime de nous même nous place à nouveau devant ce constat récurent que nous sommes des animaux et que devant l'adversité, le combat, le destin ou simplement la vie nous nous laissons notre cerveau reptilien primitif nous guider au travers de cette seule réaction de survie: Attaquer ou fuir !
Cette prise de décision et la capacité de l'appliquer est-elle donnée ou acquise ? Peut-elle être dominée ou au contraire stimulée ?

Comment faire face à ce qu'on ne peut pas maitriser, contrôler, influencer et qui a sa propre force et inertie?
L'animal que nous sommes a trouvé un moyen simple de faire face à cet adversaire de taille qu'est l'adversité, l'immuable, le hasard quoi ! Il a inventé les croyances !
L'a t'-il d'ailleurs inventé ou est-ce un mécanisme archaïque d'attaque frontale ou de fuite éperdue ?

Je vous soumet ici un élément de réponse que j'ai pu lire dans l'exposition dont je faisais mention la semaine passée. Je cite:

"Si on élargit l'usage du concept de croyance au lieu de le réduire à son emploi propositionnel, [...] on comprends que les animaux doivent aussi pouvoir croire, c'est-à-dire faire confiance à certaines composantes de leur environnement sous peine de périr. On définira donc la croyance comme l'aptitude à établir des liens de confiance avec des lieux et des congénères, liens sans lesquels l'être serait en permanence exposé à l'incertain, à l'inconnu, au hasard et donc soumis à des stress chroniques." René Misslin

Alors stressé ? Confiant ? Croyant ? Incrédule ? Cartésien ? Logique ? résigné ?
Le savez-vous seulement ?

A la semaine prochaine !
DIVICO
Pour celles et ceux découvriront cette série de billets, je vous conseille de commencer par lire celui intitulé:
"52 cartes pour 52 semaines ! Faites vos prévisions !"
Ça sera plus simple pour comprendre !

2ème session: semaines 8 à 14 se terminant le lundi 4 avril !

La situation:

-Le paquet contient encore 42 cartes
-11 piques, 12 coeurs, 10 carreaux, 9 trèfles
-les cartes sorties du paquet


-la probabilité de chaque future carte de sortir est de 1/42 soit 2.38%

La carte de la semaine:

Il s'agit aujourd'hui de tirer la 2ème carte du flop de la 2ème session
à l'envers

Hélas Messieurs-Dames, aucun tirage quinte flush, couleur, suite ou encore brelan ! Rien, nichts, nada, nothing !
Visiblement malgrès les apparences de la dame de trèfle de la semaine passée, je dois déduire qu'elle devait être à l'envers car ce sens de carte signifiait je vous le rappelle une perte des avantages !

C'est bien ce qui s'est passé vu que statistiquement il y avait tout de même 27 cartes sur 42 pour améliorer soit 64.29% !

Bin voilà on est tombé sur les 35.71% de potentialité de...rien du tout !

Pas grand chose à dire de ce 3 de coeur sans coeur mais pas sans rancoeur au coeur de ce flop !

La session 2:



Évolution probable pour la semaine prochaine:

A ce stade le paquet comporte 41 cartes.
on prends les même et on recommence ! Même espoir de prévisions avec certes euh...un 3 de coeur en moins quoi !

Alors ça nous laisse quand même comme la semaine passée 27 cartes sur 41 pour améliorer soit 65.85% ! Les probabilités d'amélioration augmentent !
Moralité:
Plus nulle et insignifiante sort la carte, plus riche et importante sera la carte suivante ! C'est ti pas beau tout ça ? On se croirait chez Arthur et son émission de boîtes magiques tiens ! Ouais je sais tout ça sort de mon petit cerveau fertile ça fait peur...

La prédiction:

Cette carte annonce une stabilité affective retrouvée, une union qui se réalise, des espoirs qui se concrétisent.
Carte droite: Accomplissement du présage sans problème
Carte renversée: indécision


Le commentaire:

Dur dur de faire un vrai commentaire avec cette carte, j'hésite...et bé tiens mais c'est bien sûr de l'indécision ! Arf, c'est vrai que la carte à l'envers le montre, mais en même temps 3 coeurs pour 3 cartes à venir moi je dis que ça fleure bon la nature, l'amour dans le pré, l'herbe et...le trèfle moi j'dis ! Encore 3 trèfles à venir et elle est belle ma combinaison en couleur ! Aussi flashi que les combi de ski des années 90 en fluo ! Pour une combi d'enfer suivez la flush ! (mouais je sais...)


A la semaine prochaine !
English
Retour en haut de page
×