Jump to content
This Blog
Sign in to follow this  
  • entries
    4
  • comments
    3
  • views
    174

About this blog

Un titre qui promet des nudes, mais un blog qui n'en contiendra pas (:ph34r:).

Pourquoi tout nu ?

L'objectif de ce blog est donc de me mettre "à poil" (désolé pour les déçus), en vous partageant mes doutes et en essayant de surmonter tout ce peut bloquer ma progression.

 

Je grinde depuis des années, pendant quelques jours, puis j'arrète. Pendant quelques mois, sans faire du volume, puis j'arrête.

Par contre j'adore ce jeu! Online, Live... Je ne suis pas un dégen, mais je prends mon pied à chaque fois.

 

Avec ce blog, je vais racontrer mes histoires, et surtout mon évolution de paillasson de NL2.

Quelques belles courbes (toujours pas de nudes, mais des graphs), des reviews, mais surtout des réflexions sur mon état d'esprit, mon approche du travail et du jeu de manière générale.

 

Plutôt pudique, écrire ici me permettra / m'obligera peut être à être plus rigoureux.

 

A bientôt pour une présentation de mon parcours / way of life et puis les premiers bilans pokeristiques !

 

 

Entries in this blog

LeVicomteDLF

Voici un beau titre putaclic. 

Aujourd'hui il pleut à Barcelone. Cela n'arrive pas souvent. J'ai fait mes 1k mains hebdo, j'ai pu dégager un peu de temps pour session review. Pour le reste de mes activités hors poker je n'ai pas réalisé tous mes objectifs mais bon, pas loin!

Du coup je ne vais pas parler de mon jeu, de mes résultats, mais plutôt vous présenter mon top articles/vidéos/threads à consommer sans modération, un jour de pluie, ou pour couper d'une session tiltante.

Pas de théorie aujourd'hui donc, ni d'introspection, mais une bonne poilade qu'on ne retrouve pas sur Netflix.

 

Mon coup de coeur depuis plus de 10 ans maintenant. The durrrr Factor de @Benjo. A lire sans modération. Niveau récit, tension, suspense tout y est. Quel kiff. On connait les acteurs, on connait l'issue mais c'est toujours aussi jouissif de le relire. Quel pied! C'est par ici que ça se passe.


Une fois remis de ce petit délice, passons aux vidéos :

- Vous l'avez tous vu, mais ce serait une faute professionnelle de ne pas le citer : NoseBleed de @Tapis_volant. Pour ceux qui ne l'ont pas encore vu, je ne vous ferez même pas le synopsis, allez voir et admirez

- On remonte un peu dans le temps maintenant, voir mes premiers amours, pas forcément glamour. That's Poker : les caméras d'Arte ont suivi principalement Fabrice Soulier pendant les WSOP 2007. Plutôt compliqués. On y voit le rêve mais aussi la solitude d'un joueur de tournoi, surtout à cette époque, où les teams n'existaient pas, et le boom n'avait pas encore facilité les rencontres ente joueurs. Sont suivi aussi, Isabelle Mercier, Luca Pagano et Joe Hachem.

- Impossible de remettre la main sur la pépite en entier, mais sait-on jamais quelqu'un s'en chargera peut-être : Ca se discute : la Folie du Poker - 2007
Les caleçons qui gagnent, la gastro de Fougan, et Fabrice Soulier, toujours aussi agréable à suivre. Si l'un d'entre vous retrouve la reportage en entier je l'en remercie d'avance, sinon, ce sont déjà 17 minutes de plaisir.


Ce sont mes 3 coups de coeur. Bien sûr j'ai dévoré tous les DLTP, les reportages d'Arte sur les ginders allemands online, les docus sur Patrick, les Zone Interdite sur Vegas et tout autre vidéo dans laquelle on peut voir apparaître une carte. D'ailleurs, pour les feignants, le CP fait un récap plutôt sympa de quelques vidéos à voir ici.

 

Le CP justement. Revenons à la lecture. Inscrit depuis l'âge de 16 ans dessus (j'en ai 30 aujourd'hui), j'ai vu passé pas mal de threads dessus. Il serait compliqué pour moi de vous citer la liste de tous ceux qui m'ont fait le plus rire / vibrer, mais voici quelques must have dont je me souviens, ou sur lesquels je reviens encore :

Les pros de la 30 : bétisier des cercles : :x des heures à lire les anecdotes de livetard, à se dire "mais c'est trop beau/gros pour être vrai".

Vis ma vie de dégénéré : @Don_Revie nous montre ses bons goûts footballistiques de part son pseudo et pose donc les bases. Il pose ensuite sa valise  son sac à dos en Angleterre pour faire du live, boire des bières et recommencer jusqu'à ce qu'il n'ait plus de caleçons propres. Une fois le virus attrapé (du poker, je parle pas d'hygiène liée aux caleçons sales), il repart définitivement vivre sa vie dégen et nous faire réver avec des anecdotes, des pics... Une histoire qui durera plusieurs années, qui va créér des amitiés sur le CP.  D'ailleurs cela donné une émission plutôt sympa du CPR que vous pouvez retrouver ici.

 

Toujours dans la catégorie No Life, deux threads, plutôt récents: dans la tete d'un broke de @CrocMcDotoujours en cours qui raconte son évolution Live/Online, MTT/Cash, Holdem/Omaha.

Le second est terminé : Le journal du try hard d'@ImsoApi. Efficace en terme d'évolution, de boulot et de discipline. Plutôt inspirant. Aujourd'hui très pédagogue coach sur SPW son thread est l'un des plus sérieux de ceux que j'ai pu voir ces dernières années.

 

Dans la partie stratégie: 

Une main partagée par Arnaud Mattern, donnant lieu un article stratégique de SirCuts sur l'erreur de raise pour info. Une révélation pour beaucoup à l'époque.

Un thread concernant le long terme, assez édifiant, un classique que l'on ne retrouve que sur le CP : Le long terme, plus on s'en rapproche plus il s'éloigne.

Pour terminer, un thread qui amène à réfléchir sur l'approche du poker, ce que ce jeu nous procure : La joie

 

Voilà, tous ces choix sont purements subjectifs, j'aurais pu rajouter le thread du malaisant, un quantité du threads du ZOO, des replays du CPR, faire une sélection de DLTP mais il faut faire des choix! 

 

C'était un petit post qui dévie du reste. Pour le futur proche, on parlera un peu plus de grind.

Hasta pronto !

LeVicomteDLF

BOUM

image.thumb.png.b1f02bc782c0a51685ed3feac8bab780.png

 

(N.B. Je n'ai pas attendu les 6K hands car je ne pourrai surement pas grind cette semaine dans de bonnes conditions, gros imprévu à l'appart, réglé en fin de semaine. Je vais donc écrire).

 

Vous en aviez marre du blabla? Voici donc mon graph en l'état. Et ouais, tout nu que j'ai dit. J'en suis pas fier, et même si on est à peine à 6k hands, c'est de la NL2, et je pense (pensais?) avoir des bases solides. Donc voir ça, et vous le montrer, ça fait mal au cul


Mais pourquoi faire ça alors ? Comme dit précédemment, on est pas là pour se mentir, vous faire croire que je suis un bon joueur (ni me le faire croire). De l'égo il en faut un peu. De la remise en question, un peu plus. 

 

Quelques stats pour commencer :

image.png.6108f005bc727e5d5e56b6d699efebdc.png

Serais-je un peu trop tight ? Peut-être. C'est bon c'est réglé on peut retourner aux tables :ph34r: ?

 

OKOK voici d'autres chiffres avant de partir plus loin : 

image.png.b71fc467f0c0a95e8d9567800851e73c.png


Oui, je sais, c'est cata, notamment en BB. Pour ma défense (jeu de mot?), le sample n'est pas énorme, et j'ai pris quelques setups dans cette position. Du coup ça fausse un peu les stats (n'en reste pas moins, que je suis une grosse tanche, je sais).

source.gif

Je reviendrai plus précisément sur pourquoi je suis aussi catastrophique dans un prochain billet.

 

Bon bah voilà, on a commencé à balancer des chiffres de partout et ça pique. Rentrons dans le vif du sujet.
 

La bonne nouvelle dans tout ça, c'est que depuis que je me suis mis à bosser, je perds :/8.

Pour ce que j'ai mis en place :

- Des ranges (d'open, de défense, de 3bet)

- Du travail sur le focus : j'ai commencé à jouer deux tables, puis 4, puis 2, puis 4 pendant 3k hands pour faire un peu de "volume", mais au final, je me suis aperçu que je ne réflechissais absolument pas. 
Je suis donc revenu à 2 tables sur mes dernières centaines de mains. Même si les résultats ne sont pas là, j'ai déjà une meilleure concentration qu'avant (quand je jouais deux tables, mon cerveau partait ailleurs au bout d'une demi heure). Un post sur les conditions de jeu pourrait d'ailleurs être intéressant. BREF 2 tables

- Du profiling : work in progress. C'est lié avec le point ci-dessus. C'est une des raisons pour laquelle j'ai réduit le nombre de table. Je fais des erreurs grossières car je ne regarde pas ce qu'il se passe à mes tables. Plus d'excuses.

 

J'ai pas mal de ressentis et de notes sur mes dernières sessions, qui amèneront à réflexion (yes j'aime bien parler) mais de ce que j'ai retrouvé :

- Je vois vraiment des tables full fish degen, et full regfish selon les créneaux sur lesquels je joue. Je vais essayer de m'adapter.

- Je sais tellement qu'il ne faut pas bluff en micro, que j'ai l'impression d'être un vrai paillasson à folder énormément sur mes dernières sessions.

- Je sais aussi (je sais beaucoup de chose apparement), qu'il faut jouer en full value : je ne rentabilise que très peu mes gros jeux.

 

Tout ça toujours sur un petit sample. Etre even sur presque  6000 mains, j'aime bien me dire que c'est quand même pas la mort, mais je sais pas, ma fierté me dit que je suis un gros fish et que si je ne crush pas un peu plus vite la NL2, c'est qu'il y a un problème...

 

source.gif

 

La suite donc ! 

Car c'est bien beau de faire de posts de lopette avec des stats aussi déguelasses que les dernières saisons du TFC en L1, mais on va reprendre du poil de la bête.

Niveau poker : on va continuer de jouer, de travailler et ça va passer.

Ici même, ce que je veux vous partager :

  • Poker pur

- Des mains (bon le forum est fait pour ça, donc si saoule, faudra pas hésiter à me le dire).

- Mes ressentis sur le field, mes adaptations, mon travail, mes progressions, mon premier million...

  • Hors poker

- Des réflexions sur les "à côté" du jeu : conditions / cadre (l'importance d'avoir un espace, et un planning), les disciplines qui peuvent être bénéfique (méditation, sport, lecture).

- Quelques recommandations : les vidéos, livres, podcasts, articles qui m'ont le plus fait kiffer sur le poker (et je pense mettre mon top thread CP :x)

- Les autres projets persos que je mets en place

Et pleins d'autres surprises encore, car si vous ne cherchez que du poker, c'est sur la communauté No Life que ça se passe. Bien sûr si vous avez des préférences (en terme de contenu hein :ninja:) n'hésitez pas.

Pour rappel, j'ai toujours aimé écrire, j'ai fait mes premiers pas dans le monde professionnel en tant que journaliste, et ça me manque un peu. Alors si vous êtes d'accord, on va continuer d'échanger encore quelques temps!

 

C'était donc mon premier vrai nude :$, promis il y en aura d'autres, j'espère qu'ils seront de bien meilleure qualité. Car se foutre à poil quand on est pas à l'aise, on a beau faire semblant, ce n'est facile!

 

Hasta pronto

LeVicomteDLF

Premier "vrai" post poker. Pas encore de courbes, de stats, mais quelques réflexions et des objectifs, c'est ici que l'on commence à me lancer cailloux ! 

giphy.gif

 

Je pars de la NL2. J'ai déposé 100€. Pourquoi partir avec 50 caves ? Car je suis serein avec cette somme et je pense battre la NL2  (fo pas déconner comme même). 

L'idée n'est pas de faire 100kh en NL2 et de move up. Je veux déjà voir ce que je peux faire en terme de nombre de tables, de volume, et d'adaptation face au field (prochains billets pour plus de détails).

Si je suis UP en NL2 et que j'ai 35 caves de NL5 -> Je shoot. J'attends au moins 10kh pour ça:

 "C'est pas beaucoup 10kh:boxing::boxing::boxing:

  giphy.gif

 

Mais je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de différences entre la NL2 et NL5. Et je compte faire beaucoup plus de volume en NL5, prendre des shots en NL10. Les micros, j'ai bien en tête que le volume compte, et rien ne sert d'y stagner.

 

 

Et c'est là que drame arrive ! :sais-pas:LE VOLUME:sais-pas:

J'ai recommencé à me faire des sessions seulement depuis une dizaine de jours, mais je préfère prévenir, vous ne verrez pas ici de gros volume à coup de 10k hands/semaine.

1kh à 2kh par semaine est mon objectif. Ca peut faire rire certains. Mais je suis en 40h semaine, je vis avec ma copine (et en plus j'adore passer du temps avec elle, ça tombe bien), j'ai besoin d'une bonne dose de sport (je fais de la réeducation, je me suis fait les croisés en centre de formation les genoux à l'usure, je vois un kiné un soir par semaine), j'ai un planning d'apprentissage de l'espagnol à còté de mon planning poker, et en plus je suis censé avoir une vie sociale.

Je ne me plains pas, je ne me cherche pas d'excuses, mais je préfère prévenir (encore une fois, je sais bien vendre ma came :ph34r:). 

 

Mais au moins j'ai l'impression d'être réaliste. Je vois souvent des gens qui se lancent dans des challenges WTF, des retours de coachs qui parlent d'élèves avec des objectifs trop élevés et pas vraiment réfléchis...(#grosrageux).

 

"Alors au lieu de faire le jaloux tu veux quoi toi?"

- Vivre du poker ? Absolument pas.

- Me faire un peu d'argent avec?  Forcément, n'importe quel menteur dirait le contraire.

- Me focus et progresser sur une activité qui me passionne depuis 15 ans.

- Développer des qualités dans le poker, qui pourront me servir dans la vie de tous les jours : concentration, organisation, discipline (entre autre).

- Mais aussi voir plus loin que de simples qualités : accentuer la méditation et m'en servir (j'ai commencé il y a un petit moment déjà), idem pour le mode de vie sain.

Le but est donc de m'installer en NL25 ou NL50 et d'être gagnant, sachant que je pense pouvoir dédier plus de temps au poker dans les mois qui viennent (on sera pas full time, vous enflammez pas).

Après, on verra :)

 

Faisons un état des lieux :

Points forts

- Honnête avec moi-même

- Mode de vie sain

- Objectifs clairs et simples

- Bonnes bases (on ne part pas de rien), et ouvert pour apprendre.

- Aucun problème de BRM

- Pas sujet au tilt (quelque soit la forme)

 

Points faibles (plus simple)

- Difficultés à faire du volume

- Leaks dans à peu près tous les compartiments du jeu

- Capacité de concentration = 0

- Doute facilement / gros manque de confiance (dans la vie comme dans le poker, du coup on est bien)

- Je pars un peu dans tous les sens quand il faut bosser

 

Voilà, je pense que c'est à peu près tout pour aujourd'hui. C'est déjà pas mal non?

On rentrera dans le vif du sujet sur le prochain billet. Pour vous donner une idée, j'en suis à 5.4k hands jouées à ce jour. J'ai commencé l'année en jouant sur mon temps libre sans m'y consacrer vraiment. J'ai donc fait 1kh entre janvier et mi-mars (8!O) "pour du beurre".
Depuis fin mars, j'ai repris les choses en main et j'ai donc commencé le grind à mon rythme, sur 4 tables. Je n'en dis pas plus, on verra ça dans le prochain billet.

D'ailleurs à voir si je ponds le premier vrai post poker à ce stade, ou si j'attends d'arriver à 6k hands d'ici la fin de la semaine.

 

See you bande de fans de foot !

 source.gif

LeVicomteDLF

Hola ! 

 

La trentaine, j'ai aujourd'hui posé mes fesses de fish à Barcelone, après avoir vécu à Londres, Prague, et dans d'autres petites ville. 

Journaliste à la base, cela n'a pas duré. J'ai toujours aimé écrire, mais j'ai vite arrêté d'en faire mon métier, pas du tout attiré par le milieu. Je n'exclu pas d'y revenir un jour. 

Aujourd'hui (7-8 ans plus tard) j'ai un travail posé, qui n'est pas celui que je ferai toute ma vie, mais qui ne m'apporte plus la pression que j'avais il y a encore quelques mois années. Je n'ai pas encore trouvé le truc qui me fait vibrer professionnellement, j'y reviendrai peut-être lors d'un billet. Mais pour le moment je suis bien. Une copine, un appart, un boulot stable.

Bref ma vie pro/perso : OSEF (enfin je crois, si vous avez des questions, n'hésitez pas)

source.gif

 

J'ai commencé le poker, je n'étais pas encore majeur, sur Titan Poker! En play money, je me souviens demander à mes potes à quoi servaient les blindes.
Aujourd'hui je vous rassure, j'ai compris, il ne manque plus qu'à savoir comment les jouer 8^.

 

A l'époque, il y avait Everest et ses SNG freeroll, je montais quelques $ en cliquant n'importe oú. 

Malgré la lecture des Harrington, du CP et de tout ce que je trouvais, je me retrouvais broke du haut de mes 10$. Pour le coup, je n'avais absolument pas envie de passer mon temps à jouer au poker, donc je m'en foutais complètement, mais je kiffais.

 

J'essaie de situer l'époque: je me souviens avoir suivi le titre de Jamie Gold (que je ne pouvais déjà pas blairer à l'époque), les WPT de Patrick, les reportages sur Fabsoul et Isabelle Mercier (qui était partout) PP le Bandit... J'avais donc 15/16 ans

Quelle adolescence !:x

PP.png.c4ae2da695a2df71a0aa3e2a6d074bc5.png

"J'vais vous faire voir un caleçon qui gagne" - aka "Voici un move EV+"

 

Depuis, j'ai toujours fait des mini cashin, tout perdu en quelques mois, mais au moins, je kiffais.

Ma plus belle perf (qui est toujours en cours) ? 800$ sur un tournoi promotionnel de HU d'une room dont je ne me souviens plus du nom (et qui n'existe plus). Je perds en demi suite à un gros suck out. Bon j'avais (à peine) 18 ans, et je venais de prendre 800$ en faisant 4HU de poker (en cliquant au hasard, dont un sitout en face en quart), je n'étais pas non plus trop déçu... J'ai tout cashout, notamment pour faire mon premier live.

Quelques semaines après avoir fêté mes18 ans, je fais mon premier live en casino, un "CR" est présent sur le CP ici.

A còté, je faisais pas mal de parties privées: assos, entre potes... Le niveau étais inférieur au niveau déjà très bas du online de l'époque, donc je prenais du kiff à gagner en live sur les petites parties.

 

Puis, par période, j'ai continué à jouer online "SERIEUSEUMENT BORDEL" sans jamais bosser mon jeu. Du coup, j'ai toujours été perdant. Je suis lucide sur ce point. J'ai toujours lu et suivi l'évolution du jeu, appris et mis à jour mes bases. Mais ça n'a jamais suffit, surtout quand on joue une heure par semaine ou toutes les 2 semaines et sur un format différent à chaque fois. Les seules fois où j'ai commencé à bosser, le manque de temps motivation m'a rattrapé et j'ai tout arrêté.

Et j'ai grandi (un peu).

J'ai fait du live à Londres, à Prague, dans des casinos ou des parties privées. Quel kiff ! Sauf que j'ai jamais eu la roll pour les casinos. Donc j'ai toujours dû me limiter.

Etant plus à l'aise en cash, je me suis toujours rétamé en MTT (0% ITM en casino à ce jour, kikiditmieux?), je dois break even en cash (légèremment perdant suite à mes tips très généreux bien alcolisés à Prague #jefaisaisgenrej'suisunballa).

Un billet pour relater ma petite expérience de live arrivera un de ces 4.

image.png.7570938cefc76f0997f2bb2cb884c4f8.png
Un thread pour résumer ma vie de MTT Live?

 

Bref, plusieurs fois j'ai essayé de me mettre sérieusement au jeu, partir de la NL2 ou de la NL5, même si je pouvais me permettre de partir de la NL10.

Mais je suis tétu : si je ne bas pas la NL2, pourquoi aller grind au dessus ? Problème de confiance peut être, mais en tout cas, je n'aime pas brûler les étapes.

Me voilà donc, me remettant sérieusement au poker, en NL2 pour la 28e fois, après avoir lu l'ebook d'ArtPlay il y a quelques années, poncé les vidéos KT, le forum du CP et toutes les ressources gratuites du net. Car bon, faut pas déconner, mais si je ne bas pas la NL2 avec les ressources dispos sur le web à ce jour, je peux arrêter (c'est pas dit que ça n'arrive pas).

 

Voilà, mon premier monologue est long. Ils le seront tous car je suis bavard. Pour ceux qui sont arrivés jusqu'au bout, n'hésitez pas à me dire si vous voulez plus court, des Gifs, des pics ou autre.

 

Merci !

image.png

Sign in to follow this  
English
Retour en haut de page
×