Jump to content
This Blog
Sign in to follow this  
  • entries
    2
  • comments
    0
  • views
    439

About this blog

(PUBLIC)

Entries in this blog

MistralGagne

Voici l'extrait à afficher

NL2 SH: Introduction au jeu en Micro limite

Sommaire

  1. Introduction
  2. Les bases psychologiques
  3. Les bases théoriques
  4. Les bases stratégiques
  5. Conclusion

Introduction

Pourquoi cet article?

Cette série d'article a pour but de présenter aux débutants, une série de bonnes pratiques qui leur permettra, je l'espère de battre la NL2 SH

Sur Internet ou dans les livres, vous pourrez trouver des millions de conseils, malheureusement beaucoup ne s'appliquent pas aux très petites limites qui sont à elles seules un monde à part.

Le mot même de micro limite représente des réalités bien différentes lorsqu'il s'agit de NL50 et de NL2 par exemple.

Mais t'es qui toi? Pourquoi on devrait suivre ces conseils?

Je suis MistralGagne, la plupart d'entre vous doivent avoir déjà aperçu mon pseudo sur le forum bien que dernièrement je me suis volontairement mis en retrait. Si vous souhaitez en connaître davantage sur mon parcours vous pouvez le découvrir ici. //TODO Insérer lien vers la bio

Concernant la NL2 voici le graphique des résultats que j'ai obtenu en suivant les conseils que vous allez lire.

J'ai commencé avec $4 le 15 août 2009

graph.jpg

Il n'y a rien d'exceptionnel et je pense que chacun d'entre vous peut y arriver.

Pourquoi commencer par la NL2?

La NL2 est la plus petite limite disponible, le niveau technique requis pour battre cette limite est vraiment limité, mais c'est à mon avis une base parfaite pour fixer les bons comportements qui feront de vous des joueurs gagnants aux limites supérieures.

Choisis toujours le chemin qui semble le meilleur même s'il paraît plus difficile : l'habitude le rendra bientôt agréable.

Qu'est ce qu'un bon joueur de poker?

Un bon joueur de poker est quelqu'un capable de prendre des décisions EV+, ce qu'on pourrait traduire par "des décisions ayant une espérance de gain positive" Il applique donc différentes stratégies, basées principalement sur sa connaissance théorique du jeu et sa lecture plus ou moins fine de l'adversaire, doit, sur le long terme l'amener à gagner de l'argent.

Un bon joueur de poker doit avoir une résistance psychologique lui permettant de ne pas perdre tout son argent, cela implique qu'il suive scrupuleusement des règles afin de gérer sa bankroll, et résiste au stress inhérent au gain ou à la perte d'une certaine somme d'argent.

Qu'est ce qu'un bon joueur de poker?

Un bon joueur de poker est un joueur ayant A LA FOIS une bonne base technique et une solide résistance psychologique lui permettant d'appliquer une stratégie correcte

C'est pourquoi tout au long de cet article je vous présenterait ce qui je pense représente les bases psychologiques, théoriques et stratégiques, nécessaires pour être gagnant au poker.

Les bases psychologiques

La plupart des joueurs arrivent assez facilement à se forger une base technique correcte pour battre une limite, mais leur force psychologique, leur volonté est souvent ce qui les amène à perdre de l'argent. Cela se traduit par une piètre gestion de bankroll, des tilts fréquents, une perte répétés des différents gains, et ceci MEME si ils connaissent les règles qu'ils devraient respecter.

Etes vous un bon joueur?

Si vous êtes incapable de suivre les règles que vous vous êtes fixé, en terme de temps de jeu, de fréquence de jeu, de sommes d'argent investies, alors vous n'êtes pas un bon joueur de poker.

Cela nous amène donc tout naturellement à voir, quelles limites un bon joueur doit s'imposer, et ce que cela implique.

Fixer vos limites

Lorsqu'on perd une ou plusieurs caves, on a souvent tendance à commettre plusieurs erreurs:

  • Jouer plus longtemps jusqu'à être positif ou even
  • Ouvrir davantage de tables
  • Monter de limite
  • Jouer n'importe comment


    Pour ne pas être sujet à ces comportements déviants, communément regroupés sous le terme TILT, il convient d'accepter la variance mathématique (et donc d'en avoir conscience, pour cela se référer à des articles traitant du sujet) et d'accepter que vous puissiez faire des erreurs. Il faut beaucoup de self-control et d'expérience pour contrôler le tilt, et il existe plusieurs moyens de traitements:

    • Tout mettre en oeuvre pour empêcher le tilt d'arriver
    • Lorsqu'il survient, arrêter le plus vite possible de jouer

    Tout mettre en oeuvre pour empêcher le tilt d'arriver

    Un certain temps de jeu tous les jours

    A travers la lecture du forum, j'ai remarqué que les pères de famille était en général beaucoup moins sujet au tilt que les étudiants. Est-ce dû à une plus grande maturité comme on pourrait le penser? Je ne pense pas.

    Cela est surtout dû au fait que la plupart d'entre eux ont un travail et une famille à gérer, dès lors ils ne consacrent en général qu'une heure par jour à jouer, alors qu'un jeune étudiant pourra y consacrer BEAUCOUP plus de temps.

    Alors que le papa s'il a perdu 3 caves lors de sa session quotidienne, sera forcé d'arrêter, celui qui a moins de contraintes pourra être tenté de jouer "Une demi-heure de plus pour être even". Cas courant: au lieu de la demi-heure il y a passe 4 heures et perd 10 caves, ou pire, finit broke.

    Jouez de manière régulière

    Lorsque vous commencer une session, fixez-vous une durée de jeu, et tenez vous y. Essayez de jouer chaque jour à la même heure. Ne jouez que si vous avez le temps

    Par exemple dans mon cas, je joue environ une heure par jour, de 17h à 18h ou de 20h à 21h durant la semaine. Et je joue deux ou trois sessions d'une heure les jours de week-end.

    Définir votre nombre de tables

    De nombreux articles parlent du nombre de table optimal à jouer et nous verrons ce concept plus en détail dans la suite de l'article.

    Afin d'évitez le tilt, veuillez à vous fixer un nombre de tables par défaut, et ne l'augmenter que de manière réfléchie, jamais en plein milieu d'une session.

    Ne pas jouer plus de tables

    N'augmentez pas le nombre de tables que vous jouez pour rattraper vos pertes. C'est le meilleur moyen de perdre plus et plus vite.

    Avoir une bonne hygiène de vie, respecter son corps

    Bien que cela puisse parraître évident à certains, il est nécessaire d'avoir une bonne hygiène de vie. Le poker ne doit pas monopoliser tout votre temps et votre énergie. Il faut que ce ne soit qu'une de vos nombreuses passions. Tout comme pour un sport, c'est la persévérance et la volonté qui dicteront votre réussite ou votre échec au poker.

    S'investir un petit peu chaque jour pendant plusieurs années, requiert bien plus de volonté que de s'investir totalement pendant quelques mois. Comme pour le sport, le surentraînement peut être improductif.

    A quoi bon jouer 5 heures de suite si vous vous ennuyez 3 heures sur les 5 ? A quoi bon jouer 7 jours par semaine si vous êtes épuisé un jour sur 7 ?

    Au poker, la qualité de votre jeu, comptera souvent bien plus que les heures que vous y passerez.

    Ne jouer que dans de bonnes conditions

    Evitez de jouer si vous êtes fatigué, saoul, déprimé, énervé.

    Restez concentré et faites des pauses

    Les diverses sources de distractions tout comme le fait de jouer de manière prolongée vous conduisent à jouer de manière non-optimale. Dès lors vous pouvez comettre des erreurs ou vous énerver. Etre fréquemment interrompu peut également se révéler agaçant. Avant de commencer assurez vous d'être dans un environnement convenable et pensez à faire des pauses régulièrement si vos sessions durent longtemps.

    Restez concentré

    Evitez de jouer avec la télévision, au téléphone ou quand quelqu'un vous parle. Réfléchissez à chacune de vos actions à la table.

    Faites des pauses régulièrement

    //TODO Lire The Poker Mindset

    Savoir s'arrêter lorsque le tilt arrive

    Malgré tous ces conseils qu'il faut s'évertuer à appliquer, vous allez probablement tilter un jour ou l'autre.

    Beaucoup de joueurs prétendent ne jamais tilter, en réalité tout le monde tilte, il y a juste une énorme différence entre ceux qui savent s'arrêter dès les premiers signes et ceux qui ne s'arrêtent pas.

    Dans son livre "Ace on the river" Barry Greinstein explique que savoir s'arrêter de jouer lorsqu'on joue mal est une des qualité essentielle à posséder. D'après lui, un bon joueur devrait même avoir davantage de sessions perdantes que de sessions gagnantes.

    S'arrêter à temps

    Lorsque vous jouez, vous devez constamment être à l'écoute de vos émotions et après chaque coup vous demander si vous l'avez bien joué ou non. Si vous avez mal joué un coup, demandez vous pourquoi.

    "J'aurai dû value-bet cette river, mais je ne l'ai pas fait parce que je suis trop weak" est une réflexion intérressante à avoir, mais n'est pas le signe d'un tilt.

    "Je n'aurai pas dû aller all-in avec :3d:3c sur le reraise de ce vilain ultra-tight" doit déjà davantage vous mettre la puce à l'oreille. Aviez vous des raisons concrètes d'aller all-in? Ici, rien ne l'indique, peut-être l'avez vous fait par énervement.

    Savoir s'arrêter

    Soyez à l'écoute de vos émotions et lorsque vous avez mal joué un coup sans raison, arrêtez vous immédiatement.

    Attention !

    Ne vous voilez pas la face. On a trop souvent tendance à mettre nos mauvaises décisions sur le coup de la malchance.

    Dans notre exemple:

    Bonne interprétation:

    "Ce move n'était vraiment pas correct de ma part, je ferais mieux d'arrêter aujourd'hui."

    Mauvaise interprétation:

    "NOOOOONNNN CE FISH AVAIT ENCORE :Ad:Ah !!!! Quel malchance!"

    Comprendre et accepter la variance

    Comprendre la variance mathématique est une chose très importante pour garder son calme.

    Par exemple:

    Vous lancez une pièce (non truquée) en l'air 10 fois de suite. En théorie puisque vous avez une chance sur 2, vous devriez avoir 5 fois pile, et 5 fois face. Mais dans la réalité, il se peux très bien que vous ayez 8 fois pile et 2 fois face. C'est simplement que sur le long terme, en moyenne les deux s'équilibrent.

    Dès lors prenons un coup où vous avez 80% de chances de gagner. Vous devriez normalement le gagner 4 fois sur 5. Mais dans les faits, il se peut très bien que vous en perdiez 4 à la suite !

    Il faut donc se concentrer non pas sur le résultat à court terme, mais sur la décision en elle même, qui est de tout mettre au milieu si vous avez 80% de chances de gagner, parce que votre espérance de gain est positive sur le long terme. Ce qui signifie que si vous continuez comme ça et respectez une bonne gestion de bankroll, vous devriez gagner de l'argent.

    Erreur fréquente

    Si vous lancez une pièce 20 fois de suite, et que 20 fois de suite la pièce tombe sur pile, la 21ème fois la probabilité que la pièce tombe sur face sera toujours de 50% ! N'allez donc pas jouer toute votre bankroll sur ce 21ème coinflip, vous n'avez pas plus de chances de le gagner que les fois précédentes.

    Comprendre la variance

    Vous devez vous efforcer de prendre des décisions ayant une espérance de gain positive, et ne pas prendre en compte vos résultats sur le court terme.

    Les bases théoriques

    Ce fut long mais finalement nous allons aborder un peu de théorie nécessaire pour jouer en NL2 :P Tout ce qui concerne la théorie et la stratégie est en fait plutôt simple, votre travail le plus difficile sera d'être resistant psychologiquement et de gérer votre bankroll convenablement.

    La gestion de bankroll

    La bankroll est le capital dont vous disposer pour jouer au poker. Dans l'idéal, en tant que joueur gagnant vous ne devriez jamais avoir à déposer de l'argent de manière régulière. Les règles de gestion de bankroll ont pour but de tout mettre en oeuvre pour éviter de perdre la totalité de votre bankroll.

    Beaucoup d'informations différentes circulent à ce sujet, et il est vrai que, la gestion de votre bankroll dépend fortement de votre tolérance au risque et de votre volonté/capacité à redéposer de l'argent.

    Puisqu'il faut choisir nous allons décider que nous ne voulons plus jamais déposer d'argent et pour commencer nous allons suivre les conseils de gestion de bankroll de Chris Ferguson, qui a réussi le défi de passer de 0$ à 10000$

    On va donc suivre les mêmes règles que lui:

    Il n’est jamais entré dans un cash game ou un Sit & Go pour plus de 5% de sa bankroll totale.

    Si, à n’importe quel moment pendant une session de cash game No-Limit ou Pot-Limit, l’argent sur la table représentait plus de 10% de sa bankroll, il quittait la table au moment de son tour de blinds.

    Que je formulerai plutôt comme ceci:

    Gérez votre bankroll

    Ne jouez à une limite que si vous disposez d'au moins 20 caves.

    Descendez à la limite inférieure si vous possèdez moins de 20 caves.

    Si votre argent sur la table représente plus de 10% de votre bankroll, quittez la table.

    Cas particulier

    Dans le cas de la NL2 il n'existe pas de limite inférieure. Vous pouvez donc prendre le risque de jouer avec moins de cave, mais cela augmente vos chance de perdre votre bankroll.

    Dans mon cas j'ai commencé avec 4$ ce qui ne représente que 2 caves, j'ai eu la chance de ne pas perdre de gros coups au début et d'ainsi monter ma bankroll sans tout perdre. J'ai pris le risque de tout perdre. Ici la somme est dérisoire et j'étais donc prêt à redéposer en cas de perte. Mais imaginez si vous commencez à une limite plus haute, cela peut représenter une certaine somme.

    Déposer?

    Pour commencer, un dépot de $40 est l'idéal. Vous pouvez bien entendu déposer moins ou ne rien déposer du tout, mais cela sera plus risqué et plus long.

    Si vous souhaitez n'effectuer aucun dépôt, jouer (et gagner) des freerolls est la solution, néanmoins les gains excèdent rarement quelques dollars, il vous faudra donc ensuite tenter le coup avec peu de caves, ou bien réaliser plusieurs performances jusqu'à atteindre $40.

    Bonus et rakeback seront vos alliés

    La sélection de votre room de départ est très importante pour bien commencer. En NL2 le rake dépasse bien souvent les 5%, à une limite où chaque centimes compte il est primordial d'essayer de réduire son impact.

    Soyez toujours à l'affût des bonus, certains demandent peu de travail mais la récompense peut être considérable. Dites vous bien que $50 de bonus en NL2 représente 25 caves !

    En 15000 mains de NL2, j'ai obtenu 20$ de bonus et environ 18$ de rakeback. Ce qui représente 40% de mes gains sur la période. Un sacré accélérateur de bankroll !

    Quelle room choisir?

    Avant de choisir votre room, tenez vous au courant des offres de rakeback est des éventuels bonus afin de maximiser vos gains dès le départ.

    Votre hand range

    Tout joueur débutant a eu un jour une révélation, dès qu'il a commencé à sélectionner ses mains de départ, ses résultats se sont nettement améliorés. Ainsi en passant les mains comme :Kc:2h vous vous êtes probablement rendu compte que vous gagniez plus.

    Le problème de cette approche instinctive, c'est qu'elle ne prend aucunement en compte la position. Ainsi un joueur débutant comprend bien qu'il faut jouer :Qc:Jc plutôt que :Qh:2s mais va bien souvent jouer la première main dans toute les positions !

    C'est pourquoi je pense qu'il est intéressant de se fixer, dès le départ une hand range.

    Mais pas du tout, tu es un vrai fish, le poker c'est une question de situation, de métagame, il faut s'adapter à son adversaire, pas juste suivre ce qui est écrit sur le papier !

    Je pense qu'il et préférable d'apprendre à marcher avant d'essayer de courrir.

    Ici nous allons apprendre une hand range par coeur, et allons l'appliquer sans réfléchir.

    Dites vous bien:

    "Je ne dois pas jouer :Js:8c au bouton, jamais, jamais, JAMAIS"

    Cette hand range nous servira de base de travail pour les limites suivantes. Ce n'est qu'après l'avoir bien assimilée que vous pourrez la modifier.

    Une hand range comprend:

    une range de raise

    une range de call

    une range de 3bet

    Dans sa vidéo "Real Life Micro No Limit Grinder" WiltOnTilt présente la handrange suivante:

    Pourquoi utiliser cette hand range? Parce que ça marche.

    positionq.jpg

    "Soyez exploitable contre les joueurs qui n'observe pas"

    Multitablez

    Trackez etc...

    Les bases stratégiques

    Pas de floating

    Value bet, Value bet

    Soyez exploitable

    Odds

    Votre apprentissage

    Forum: attention de ne pas se disperser

    Vidéos

    Articles

    Sources

    Ceci est un texte d'exemple

    Bon sang !

    Mais c'est bien sûr !

    Si j'étais vous...

    Je jouerais mieux.

    Attention, piège !

    Ceci est un piège !

    Attention !

    Ceci est un avertissement !

    Nota bene

    Il peut, dans certains cas, être utile de faire appel à des notes de bas de page.

Sign in to follow this  
English
Retour en haut de page
×