Aller au contenu
Ce blog
  • billet
    1
  • commentaires
    8
  • vues
    2 770

À propos de ce blog

BilanSismixMarrakesh

Billets dans ce blog

HasSassin

Salut à tous,

Je vais essayer d'écrire un petit billet sur cette semaine de festival Sismix sur fond de zik et surtout de poker.

Arrivée sans encombre jeudi à l'hôtel, direction le casino et en selle pour une des folles parties de cash-game aux blindes 10/20 (je vais parler en € pour faciliter le truc); il est 2h du mat, donc la plupart des joeuurs à la table sont déjà bien cagoulés et en jouant tight agressif je me lève au bout de deux sessions d'1h30 à +2k. Début idéal.

Vendredi, Day 1B du main event, qualifié pour 50€ donc en plein freeroll. Table assez facile les premières heures et je double rapidement mon stack. Quelques heures plus tard, avec de nouveaux joueurs, la table devient vite sharky et chaque jeton se mérite. 60k lorsqu'on annonce les trois dernières mains de la soirée et là le coup qui me tue et que j'aurais sans doute pu jouer différemment: AK en position, relance 2,5X, BB défend. Flop T high, C bet, check call de la BB, Q Turn, je remets une bonne sacoche (11k) sachant que ça m'ouvre la quinte, que j'aie encore deux over, et que je représente quand même une main comme AQ AK, voire mieux, et sachant que j'ai une image sérieuse à la table. Là, encore, après un bon tank, il me paie. River, une brique, il y a environ 30k dans le pot. Il checke, et là, je décide jouer aggro parce que je pense pouvoir le faire folder. je sais qu'il a touché, mais il reste 50k derrière et je me dis qu'il peut fold pour garder des jetons pour le day 2. J'envoie 23k sur les 40 qu'il me reste et là c'est parti pour un tank de 5-10 minutes. il commence à parler tout seul, se dit qu'il doit fold, qu'il sait qu'il est battu, que j'aie les as ou les rois, demande à voir la taille du pot etc et après un tank infinissable il dit: ok, je paie perdant. Je montre ma main et il retourne AT. Après coup, je me dis que j'ai fait nimp mais j'aimerais quand même avoir vos avis en prenant tous les critères en compte, 3 dernières mains, tailles des stacks, image, etc.

Je finis la journée crippled avec 17k ish et bust le lendemain dès le premier niveau sur un bon 60/40.

J'enchaîne sur le highroller, à environ 1k l'inscription, sachant que c'est un rentry que je n'ai pas l'intention de recaver. Ce sera une seule et unique chance de perfer.

J'arrive à ma table et découvre à ma droite, Erwann Pecheux, Guillaume Volatile Diaz, Louis labrik Dinard et un autre jeune shark que je connais pas. Autant vous dire que le joueur occasionnel que je suis se demande bien ce qu'il fait là. Les autres table sont toutes plus ou moins similaires avec les pros de la team winamax tous présents sauf ceux qui sont encore dans le ME. Finalement, je joue comme une serrure face à ses jeunes loups, et profite de mon image pour voler quelques coups ci et là. Je finis la journée avec 83k, fier de moi, et commence à rêver d'un bel itm sachant qu'on est plus que 33.

Au day 2, j'apprends qu'on peut reentry jusqu'à 17h (il est 14h) et je vois le nombre de joueurs sans cesse augmenter, pour finalement arrêter à 121 inscriptions.

J'ai la chance d'être assis à une table où la moyenne d'âge est 60 ans, où on parle marocain et où on fait plus ou moins n'importe quoi. Seul problème: complètement card dead et je ne peux que survvire en faisant tapis de temps à autres pour voler des blindes. Il faut savoir que la plupart du temps, on était que 4 à table donc obligés de mettre des jetons au milieu. Après 3 niveaux de 8-2, J-5 et autres poubelles, je me retrouver avec 12 BB et la table casse.

Nouvelle table, avec BigRoger, Amiel, et d'autres dont je ne me souviens plus. Ah oui, j'oubliais, c'est la bulle, 15 joueurs payés et nous sommes 17. Il y a 2k pour Le 15ème et 25k à la gagne. Pas le moment de bust ! 2ème mais à ma nouvelle table où je découvre AK (oui encore) au cut-off, inutile de dire que j'ai tout envoyé. La parole vient à Roger (short également, un tout petit plus que moi) dans les blindes qui annoncent tranquillement "call" et là je comprends que je suis dans la m**de. Evidemment, il retourne les as et pas de miracle. Tout ça pour ça !

Après un petit tour à la piscine, où je me refais le film de tous les coups, je décide retourner au combat et m'inscris au dernier side event, l'irish poker (135€). Je ne connais pas du tout ce jeu et le découvre à la table. Je kiffe d'entrée. Rapidement Corentin Ropert s'asseoit à ma table (qui deviendra vite SA table, il m'a own comme il faut) et on fera un bout de chemin ensemble. A 8 left, je me retrouve shortstack après avoir encore perdu un coup contre Corentin, AA contre K9 sur flop K9x, tapis preflop. Il y a 7 itm et là je me dis que si je refais la bulle j'arrête le poker. Finalement, j'arriverais en TF, où je finirai 4ème pour 1k.

Le bilan est donc mitigé, mais dans l'ensemble je m'en tire correctement.

Kiffant de jouer contre des vrais machines, surtout en SH.

Je ferais peut-être un autre billet sur l'environnement autour de ce festival (casino, restos, pool parties, théatro, service, etc.) où là aussi il y avait beaucoup de choses à dire.

Pour les courageux qui m'ont lu jusqu'au bout, merci. Et peut-être à bientôt autour d'une table.

English
Retour en haut de page
×
Unibet : Streaming Open Sinaia
Unibet : Streaming Open Sinaia