Jump to content
This Blog
  • entries
    6
  • comments
    45
  • views
    14383

About this blog

Au poker tu chouines ou....... tu chouines

Entries in this blog

boilau

La paire d'As, Le Graal de tout joueur de poker. Mais bon c'est bien beau une paire d'As, nous n'avions que 0.45% de chance (ou malchance ?) de la toucher. Mais une fois qu'on l'a dans les mains on fait quoi?

Certain de nos illustre joueurs professionnels avouent ne pas savoir encore comment la jouer, sachant que si le coup est joué jusqu'à la river notre paire d'as à environ 50% de chance d'être battue.

Ce qui peut être assez amusant c'est d'essayer de voir comment un joueur pourrait réagir au fait d'avoir touché une paire d'As suivant son caractère.

Tentons une explication pseudo-scientifique :

Le joueur anxieux.

Pour lui la paire d'As est une source de danger. Il va imaginer toutes les issues possibles et se focalisera sur la plus défavorable. Ma paire d'As va être battue j'en suis sur. ll va la jouer timidement soit par un Call soit par une relance timide. Il laissera se dérouler le coup sans jamais prendre l'initiative et aura en fin de compte une chance sur deux d'être battu.

Le joueur Hystérique.

Lui sa paire d'As il va avoir besoin de la montrer pour prouver aux autre joueurs qu'il sait jouer. Il va tout faire pour l'amener jusqu'au bout du coup. il peut très bien aussi balancer la boite post flop en la montrant si tout le monde se couche. Vous voyez je sais jouer j'avais une paire d'As! Il n'hésitera pas aussi à provoquer sur le Chat si par malheur sa paire d'As se fait battre.

Le joueur obsessionnelle.

Lui va vouloir la jouer à la perfection. Il va faire les Mooves les plus compliqués possibles afin d'arriver au plus joli coup possible et en tirer le maximum. Si le coup ne marche pas ce ne sera pas de sa faute mais de la faute des autres joueurs qui ne sont pas fiables. Tous des Fishs !!

Le joueur dépressif.

Pour lui une paire d'as c'est le drame. Elle va encore être battue. Un peu comme l'anxieux qui lui à peur d'être battu alors que le dépressif est sur d'être battu. Alors il balancera la boite pour se soulager ou Foldera au moindre signe de danger.

Le joueur borderline.

Lui ne contrôle pas ses émotions. il va passer par tout ses états et finira la plupart du temps par balancer la boite Préflop et si il décide de jouer le coup ne Foldera jamais.

Je joueur dépendant.

Lui sera déjà amis avec tous les joueurs de la table et sera actif dans le chat. Il a besoin de l'avis des autres de savoir comment les autres jouent une paire d'As. Il jouera le coup comme d'autre lui on dit de le faire et sera incapable de faire un choix. Untel m'a dit de jouer comme ça. Je joue comme ça! Il ne tiendras pas compte des situations particulières de chaque table, de chaque coup.

Le joueur narcissique.

Je suis le plus beau, je suis le plus fort, et personne n'a le droit de me critiquer. La chose qui m'intéresse c'est moi et je vais gagner. Ma paire d'As c'est normal que ce soit moi qui la touche et je vais vous la montrer et en même temps vous prouver que je mérite d'avoir une paire d'As.

Le joueur paranoïaque.

Il ne fera confiance à personne même pas à ses cartes. de toute façon la partie est truquée. Si je perd c'est que c'est truqué. De toute façon le poker online c'est rigged. (Il doit y avoir pas mal de paranoïaque sur le Fr!!!)

Le joueur schizoïde.

Lui c'est le timide à table il ne parle pas reste dans sa bulle. il va jouer sa paire d'as sur la pointe des pieds. Il va la cacher, jamais personne sera que j'avais une paire d'As je vais boite en priant pour que personne ne suive.

Le jouer sociopathe.

Lui ne respect rien que ce soit les autres ou les règles. ils n'ont aucun sentiment de culpabilité et a un fort gout pour l'aventure. Alors je vais la joueur dans l'espoir de faire le plus de mal possible à mon adversaire, le slowplay doit être son moove favorit.

Alors vous, vous réagissez comment si vous touché une paire d'As ?

@lbopok

Cet article n'a aucune base scientifique et à pour seul objectif de détendre le lecteur et l'auteur.

boilau

Le tilt ? Connais pas !

Moi le tilt je ne connais pas.

Imperturbable à la table je suis. Un roc je suis.

Rien ne m’atteins.

Ma concentration est toujours au top.

Mes décisions à une table sont toujours optimales.

Les Bad beat glissent sur ma peau comme l’eau sur l’écaille d’un poisson.

Rien ne peut affecter mon jeu lorsque je joue au poker.

Comme je fais ? La recette est simple et dans un élan de générosité je vais vous donner mon secret, et pour ce faire je vais vous résumer une cession « type ».

Première chose à faire avant de commencer une cession, avoir le bon état d’esprit.

On commence une cession en voulant bouffer du Fish. De toute façon il n’y a que des Fishs qui jouent contre moi. On va leur prendre un max de tune.

Ensuite début de cession on joue sérieux.

Un bon petit jeu serré agressif de chez pépé et à moi la tune des Fishs. Il est important, à ce stade de la cession, de toujours garder à l’esprit que l’on va les bouffer. Normalement pas de problème on commence à engranger de la tune, ben oui ces idiots ils paient avec rien. Des Fishs je vous dis !!

Là maintenant attention on arrive à la phase de gestion du tilt à proprement parler.

A ce stade toujours un jeu sérieux. Une bonne petite sardine envoie la boite suite à votre 3 bet. Cas d’école vous avez les AS, et pout grossir le trait il a 7-2 dépareillé. Mais la dame chance sort au flop, toujours pour grossir le trait 2-2-2. Ce n’est pas grave, toujours rester calme et bien respirer, ce c… de Fish vient de vous stacker et ruiner deux heures d’efforts. Cela ne sert à rien de l’insulter, ou pire de casser quelque chose chez vous. Il faut rester calme et prendre ce Bad sereinement. De toute façon il n’y a que des Fishs à table et on va se refaire.

Se refaire ! Voila le mot clé pour ne pas tilter, c’est le secret : se refaire !!!

A partir de ce stade on va leur faire la totale à ces Fishs. On va leur sortir le A-Game. Tout doit être sous total control on ne doit pas laisser ses émotions guider ses choix.

Et c’est parti pour un festival. Il faut aller chercher les tirages improbables en payant très cher, envoyer la boite avec des mains plus que moyennes, ne pas hésiter à faire des mooves beaucoup plus complexes que ces Fishs ne comprendrons pas. Par exemple le 3Bets avec des poubelles, le squeeze avec moins que rien et le fin du fin, faire le calling station avec la 3ème paire. Car je vous le rappelle ce sont des Fishs en face de vous.

Alors certes vous aller finir la cession avec une perte de 4-5 caves si vous avez eu un peu de chance ou totalement broke si dame Variance n’était pas de votre coté.

Mais vous serez satisfait, vous aurez gérez le tilt et après tout ce n’est pas de votre faute si la chance était du coté des Fishs et que ceux-ci ont joué comme des m…… pendant cette cession.

Vous pourrez vous refaire demain…..

boilau

Cela faisait un bail que je n'avais pas publié.

Pas le temps ? Pas Envie ? Rien à dire ?

J'avouerais que je pense plutôt que je n’avais pas grand chose à dire.

Pour se rafraichir la mémoire je suis arrivé au poker par les SNG et les MTT, je ne perdais jamais d'argent et je cashoutais (joli le verbe cashouter) de temps en temps un petit billet. Je n'ai jamais joué à de gros Buy in et je n'ai jamais gagné de grosse somme.

Je ne sais pas si c'est la lassitude ou l'envie de prendre des risques mais j'ai décidé de passer au Cash Game depuis 1 mois.

Etant une personne responsable j'ai commencé à la NL2 et je suis actuellement à la NL5. La NL10 est en vue après va savoir. J'ai opté pour une gestion de bankroll agressive tout en limitant le risque de brokage (encore un joli verbe broker). Je parlerais de cette gestion plus tard si j'arrive à un niveau correct en cash game.

Mais là n'est pas le sujet. Venant des SNG et des MTT je n'ai pas été surpris par le niveau en NL2 et NL5. Par contre ce qui m'amuse beaucoup, je trouve qu'en cash game l'aspect psychologique du poker me parait plus important qu'en SNG.

Je m'explique à mes début je jouais serrure. J’ais constaté rapidement qu'en CG (6 max) cela n'était pas payant. J'ai décidé d'élargir mon jeu et là miracle mes caves se multipliaient. Une analyse plus approfondie de mon jeu m'a fais constater que la chose suivante se reproduisait à chaque fois.

- A mon arrivée à une table je perds de l'argent (un peu) je joue large en acceptant de perdre 2-3 petits pots vois plus si je sens le bon client.

- Au bout d'une cinquantaine de mains quant tout le monde à table me prend pour un fish, je change de braquet Je resserre mon jeu et je deviens plus agressif.

- Et là miracle, mes partenaires de jeu, qui me prennent pour un fish, ne s'adaptent pas et la j'engrange les gros pots.

Alors qu'à mes débuts cela me frustrait de perdre une ou deux demi caves en début de session, maintenant j'en ais fait une stratégie et ca marche (pour l'instant).

Voila je voulais partager cette impression avec vous. Maintenant que le jeu psychologique commence....

boilau

Ma première fois

Ne voyez dans le titre aucune allusion salace. L'objet de ce billet est toujours le poker. Pour être plus précis de ma première fois en live. Il faut bien un début à tout. Et comme pour toute première fois on est un peu timide. Alors je décide de la partager avec une personne de confiance. Ce sera mon beau-frère et pour lui cela sera aussi la première fois. Ça va être beau. Deux puceaux qui vont aux putes.

Nous jetons notre dévolu sur le Cercle Cadet à Paris. Leur site internet est assez sympa et leur tournoi du samedi après-midi nous convient bien. 50 Euros de buy-in, début des hostilités à 15 heures, une structure assez rapide ce qui ne devrait pas nous plomber la soirée.

Nous nous retrouvons environ 2 heures avant le début du tournoi histoire de se remplir le ventre ensemble dans un resto du quartier. Là nous partageons un peu nos impressions et accessoirement nous tombons quelques demis. Le beauf est un peu stressé, il a fait caca tout mou. Moi je fais le beau, m**de j'ai des milliers de parties online derrière moi.

Nous arrivons devant le cercle. La façade donnant sur la rue ne ressemble pas à grand-chose. Il y a quand même deux malabars à l'entrée. On traverse un hall, et en fait l'immeuble du cercle est derrière l'immeuble sur rue, plutôt pas vilain.

Nous sommes accueillis par une charmante jeune fille qui se charge de nous faire notre carte de membre. Elle vérifie notre identité, nous prend en photo avec sa web cam, nous déleste de 30€ et nous donne notre carte de membre. Rapide, efficace, sympa, jolie. Bon à savoir pas CB, uniquement du cash.

Direction le guichet pour l'inscription au tournoi. On tend (fièrement ?) notre carte de membre. On file 50€ et on nous remet un carton avec notre table et notre numéro de place. On est en avance, direction le premier étage.

On y trouve un bar, des tables de cash game, d'un autre jeu de carte (punta ? ?). On opte pour le bar. Une petite bière nous fera le plus grand bien. Ah tient ils rendent la monnaie en jetons! Un regard circulaire de la salle nous rassure. Les gens ont l'air normaux et pas de flingues sur la table. Vous n’avez pas lu l'actualité? Il y aurait pu y avoir des flingues comme avec Patrick. Pour dire la vérité nous n'étions pas inquiets à ce sujet. Le cercle a bonne presse.

L'heure approche, direction le deuxième étage, c'est là que se déroule le tournoi. On y trouve une salle plutôt sympa avec plusieurs tables. On cherche notre table et notre place. Je me retrouve à la droite du croupier. Attente d'environ 5 min et le tournoi commence. Les premières mains je ne joue pas. J'observe ma table. J’ai repéré le mec qui joue tous les coups et mon voisin. M**de y a mon voisin et je l'avais même pas vu. A part ça je ne suis pas stressé! Sinon une grande gueule qui commente tous les coups. Un mec qui passe sa vie à envoyer des sms. Je suis un peu étonné. Il y a qu'un mec qui a un casque sur la tête. Alors qu'à la télé ils ont tous un casque sur la tête.

Arrive enfin des cartes jouables AJ et je suis 2 places avant le bouton. Celui qui joue tous les coups limp, grande gueule limp et moi j'envoie un 3bet. Le large fold, grande gueule suit. Au flop un J et les autres cartes sans intérêt. Nous sommes en début de tournoi. GG check, je fais un c-bet, il fold. Bien le premier coup, easy. Mes mains tremblotent au moment de ramasser mes jetons et j'ai chaud. Pour l'instant tout va bien. Je me détends un peu. Je regarde un peu autour. L'écran du tournoi indique une centaine d'inscrits. Le croupier derrière moi gueule un truc. C'est le premier sortant. Je sens que je ne vais pas aimer que le croupier gueule quand je sortirais. L'ambiance du tournoi est plutôt calme, pépère.

Je joue deux trois mains pas plus. Le rythme des éliminations s'accélère. L'écran du tournoi affiche enfin la structure de paiement. Les 10 premiers seront payés en cash plus un ticket de tournoi. Ma table se vide le limper fou sort, un autre également et le nombre de table diminue. Je regarde beaucoup l'écran pour vérifier combien de joueurs sont encore en lice. En même temps j'ai le tapis moyen. Je suis en-dessous.

2 heures de jeu. C'est la pause. C'est long 2 heures online c'est pause toute les heures. On descend avec le beauf fumer la clope. Il y a un espace fumeur sous le porche où l'on se retrouve. On partage nos impressions. Le beauf s'en sort bien il est largement au-dessus du tapis moyen. Moi je rame et il doit me rester max 15BB. Je lui dis qu’à la prochaine main descente j'envoie la boite.

Retour à nos tables. Il reste une quarantaine de joueurs. Au bout d'une trentaine de minute je touche AK. Voilà la main qui va me perdre ou me permettre d'espérer. A ce niveau de blinds le jeu est principalement en push or fold. Un mec milieu de parole balance la boite. Il a déjà fait ce move 2 ou 3 fois. A mon tour. Je suis en fin de parole je fais all in. Il me couvre de peu. On montre nos cartes. Il a AQ dépareillé. Bon je suis devant. Le flop n'amène qu'un as. Je suis toujours en vie. Vilain appelle "une dame, une dame". Moi je ne dis rien. Le turn amène une . . . . Dame. put**n j'y crois pas il touche sa dame. La river ne me sauvera pas. Le croupier gueule "sortant". Je me lève, salue la table. Voilà mon premier tournoi live est fini. Un coup d'œil à l'écran je suis 30.

Pour la petite histoire je vais rester encore 2 heures au cercle. Et oui mon beau-frère a fini 6 et a touché 2-3 billets plus un ticket pour un tournoi à 100€. GG beau-frère.

J'ai aimé jouer en live et je recommencerai. Observer les joueurs, respirer l'ambiance, c'est agréable. Mes adversaires ne sont pas des avatars avec un pseudo, mais un mec (pas de fille à ce tournoi), qui respire, parle. On n’est pas tout seul derrière son pc mais avec des personnes qui aiment, ou pas, le poker, avec qui on peut partager (surtout mon beauf et mon voisin). Là pas de mec qui vous dise "fdp, fish, ntm, ». Faut dire que c'est moins facile quand on est face à face. Donc une ambiance courtoise, des croupiers compétents et agréables. Seul truc un peu frustrant c'est que quand c'est fini, c'est fini. On pas ouvrir un autre tournoi. On peut bien sur aller aux tables de cash game. Mais là, c'est une autre histoire...

boilau

Là, maintenant tout de suite je me pose cette question. Pourquoi, moi, je n'ai pas gagné des milliers d'euros au poker online ? Enfin, je ne suis pas plus con qu'un autre. J'ai fait des études supérieures (je vous l'accorde ce n'est pas une preuve d'intelligence), j'ai un boulot à responsabilité. Alors il est où le problème?

Je vais tenter de répondre en toute objectivité.

1 - Ma gestion de bankroll.

Vous avez tous un épicier dans votre quartier ou votre village. Si, si, celui qui vous revend 50 centimes plus cher la bouteille d'eau qu'il a acheté à Carrefour (bon il est ouvert le dimanche alors il a le droit). Et bien je suis pire que lui. Il me faut au moins 200, voir 300 fois le buy-in avant de m'inscrire à un sng ou un mtt. De plus je n'ai aucun problème d'ego pour descendre de limite quand les choses tournent mal. Gros avantage, je n'ai jamais été broke et le risque que je le sois un jour est proche de zéro. Donc pour la gestion de bankroll je suis un épicier !

2 - Equipements pour jouer au poker.

Un PC all in one avec écran de 23" ce qui permet de multitabler confortablement 6 tables. Ah oui une précision l'écran il est tactile! Et bien c'est une connerie, les insectes ils ne savent pas jouer au poker, sinon ça se serait ! Histoire vrai, j'ai vu une fourmi volante faire all in avec 7-2 dépareillé et je n’ai pas fini comme dans la pub à Patrick avec un steak sur le barbecue.

Un tracker, je ne citerais pas de marque, mais il fait de joli dessin de requin ou beaucoup plus souvent de poissons, voire de murs, de dés. Je le reconnais un tracker c'est utile, vous savez de suite comment jouent vos adversaires et ça peut aider. Mais en fin de compte le poisson qui a AA bouffera toujours le requin dans 80% des cas. Alors un tracker c'est bien mais ça fout les boules quand on se fait manger par un poisson et ça arrive souvent.

3 - Mon environnement pour jouer.

Alors soyons réaliste il n’est pas optimale. Vous avez déjà essayé d'envoyer la boite quand la petite dernière vous menace de faire pipi par terre si vous ne l'accompagner pas tout de suite aux toilettes? Et tout de suite, c'est tout de suite! !!

Essayer de vous concentrer quand la même petite vous réclame de toute urgence un bibi d'eau, alors que vous êtes shortstack à la bulle d'un Mtt.

Et je ne parlerais pas de Madame qui vous signale que la poubelle vous attend avec impatience et qu'elle ne supportera aucun délai pour sortir. Je ne sais pas moi, mais il y a peut-être un risque d'explosion si elle reste plus longtemps à l'intérieur.

Et les ados de service qui à l’instant du HU d'un sng viennent vous demande quel teeshirt vous préféré entre le vert et rose. Attention il faut vraiment regarder les 2 teeshirts tout de suite sinon vous êtes un moins que rien indigne de les héberger sous votre toit.

Je vous parle du chat ? Non. Mais ça miaule longtemps et ça griffe les jambes quand la bête a faim. Vous en aurez marre avant lui!

4 - Mon jeu

Le serré agressif comme décrit dans les bouquins de poker. Je ne joue que les premiums, allez faut que je fasse un effort. KQs ça se joue en milieu de sng. J'ai beaucoup de mal a élargir mon jeu mais je me soigne. Et puis ça fait chi** de se faire craquer les as par le (la) maniaque de la table qui a envoyé la boite avec sa magnifique paire de 3. Je sais que sur le long terme il (elle) est perdant et moi gagnant. Mais sur le coup c'est gonflant et le long terme c’est loin !

Je pense ne pas être trop sujet au tilt, mais j'ai en horreur les donneurs de leçon (en règle général perdant de plusieurs centaines, voire milliers d'euros). Ils voulaient quoi ? Ils voulaient seulement être payé par des mains plus fortes que la leur ?

Mais par contre quand on me gonfle je ne suis pas à 1 € près et là je deviens maniaque, et je perds dans 99% des cas. Remarquez un jour j'ai gagné un sng en faisant que des all in a toutes les mains. J'ai honte et je présente mes excuses à tous ceux que j'ai énervés ce jour-là.

Conclusion.

Avec tout ce qui a été écrit ci-dessus j'en arrive à la conclusion suivante : Je ne gagne pas des milliers d'euros parce que je suis un épicier gagne petit qui joue en n’étant pas concentré et qui ne prend pas de risques.

Si je jouais plus gros, plus concentré, en prenant plus de risque je gagnerais plus! Eh bien ça ce n’est pas sûr!! Ce qui est plus sûr c'est que ça pourrait me couter plus cher et ce n’est pas le but. Le poker restera pour moi un passetemps agréable et je serais toujours un gagne petit.

boilau

Ici pas de défi du style passer de 10€ à 100 000 € en 1 an ou gagner 1000€ chaque jour pendant une semaine (défi perdu le 1er jour, ca vous étonne ?). Non simplement la retranscription de mes réflexions lors de mes différentes expériences au poker.

Un joueur lambda.

Pour commencer,

• Je joue essentiellement en sit and go full ring en micro limite sur les deux salles principales du marché français.

• Je ne sais pas si on peut dire que je suis un joueur régulier (reg), mais je fais une quinzaine de sng par soirée.

• Je n'ai jamais mis un euro (cash in) sur un site.

• Je retire un petit billet de 100€ (cash out) de temps en temps.

• Je n'ai jamais gagné gros.

• Je fais parfois des tournois multi tables (MTT) ou j'arrive parfois à être payé (ITM) et ou j’atteins très rarement des tables finales.

• Je pense que mes adversaires me voient comme un joueur sérieux, serré agressif, même si j’essaie de jouer un peu plus larges.

Hier.

Avant hier je fais trois sur le Big Chips à 1€ de pokerstars (PS) je suis content un petit billet de 100 €. Le problème c'est que ce me fait me coucher à 3h30 et ca ce n’est pas bon. Je dois me lever à 7h00 pour aller gagner de quoi loger et nourrir ma petite famille. Et oui, car 100€ pour un tournoi qui a duré 7h30 ca fait pas cher de l'heure et je gagne mieux ma vie en bossant.

Après avoir passé ma journée la tête dans le cul, le programme métro boulot bisous dodo me parait être un rêve accessible. Zut j'ai un ticket pour un freeroll Vip chez Winamax et le dernier du mois a lieu hier. Ca me fait chi** de le laisser perdre. Déjà que je n’ai pas fait celui du mois précédent.

Bon je vais le faire, début 20h30 structure rapide si ca se passe pas mal je vais récupérer 2 - 3 euros au bout de 2 heures. C'est parti, 5 sng à coté, sinon je m'ennuie. Au Bout d’une heure les sng ce sont pas mal passés environ 5€ de gain, mais je suis vraiment crevé. Décision est prise de balancer le freeroll.

J’envoie tapis (All in) dès la première main correcte. Je trouve un payeur (rien d'étonnant sur un freeroll même au bout d'une heure). Je continue tapis sur tapis à un rythme soutenu parfois payé et gagné mais cela à peu d’importance et le niveau des blinds commence à être important. Au bout d’un laps de temps relativement court je passe pour la maniaque de la table, plus personne ne me paie. Je ralenti le rythme, je suis toujours crevé mais bon la place payée est assurée si je ne fais pas trop le con.

Chemin faisant arrive ce que je pense être le tournant de mon tournoi. Nous sommes à la bulle, 2 ou 3 places avant d’être payé. A ma gauche un autre gros tapis, nous sommes tous les 2 dans les 5 premiers en jetons. Il est Big Blind. Personne ne paie je balance tapis avec As Dame Carreau (AQs) dans l’idée de lui voler sa blind. Oh m**de ! Il paie ! Quel con je suis ! Je vais même pas toucher mes 3 €. Il retourne Roi Roi (KK). Selon les probabilités je suis derrière, ca doit pas faire loin d’être du 30-70. Je souffre à peine, dès le flop je touche ma suite (quinte), lui à son brelan mais ni le turn ni la river ne viendront le sauver.

Je passe très largement 1er en jeton (chipleader). Bon je ne suis pas couché y a quand même 50 € en arrivant en table finale et pour moi c’est pas mal. La suite je ne joue pas ou je fais tapis (push or fold). Je me sers un café va falloir encore tenir un peu. Ca se passe pas mal. Je vol des blinds et je perds un peu mais mon tapis ce maintien dans les 3-4 premiers.

Arrive la table finale pour moi c’est que du bonus je continue sur le même rythme. J’en sors 2-3 d’autres en sorte aussi. Plus que 3 je suis dernier en jeton (shortstack), le 1er m’énerve un peu mais je garde mon calme. Je balance tapis et le 2ème short paie. Je le sort avec A4s contre QJ (dans mes souvenirs).

Je suis en tête à tête à tête (head’s up). Mon adversaire à un léger avantage en jeton. J’ai le sentiment désagréable qu’il me prend de haut. Je ne suis plus à une demi-heure. Je vais le jouer ce Head’s up ! Pendant une quinzaine de minutes échange d’amabilités à coup de 3bet, je n’ai pas envie de m’envoyer en l’air avec des mains marginales. Je touche enfin une premium : AA, ayant à peu près cerné mon adversaire, je balance un 3bet. Comme prévu il suit. Le flop n’amène rien, je check l’idée est de sous jouer ma main (slowplay). Le turn amène un roi je mise le montant du pot, il relance. Tient monsieur à un Roi, je sur relance, il sur sur relance et on part à tapis. Il à K9. La river ne le sauvera pas. Et pour moi, mon plus gros gain au poker presque 600 €.

Sur ce tournoi, je n’ai suivi aucun des conseils de nos plus grands penseurs. J’ai joué crevé sans en avoir envie, j’ai joué large voir très large très agressivement, j’ai eu une chance insolente, j’ai joué mon Z-Game. Et finalement j’ai gagné ce tournoi.

Je pense qu’hier soir tous les Elky, Ivey, Dwan, etc… du monde ne pouvait rien contre moi.

Alors le poker en MTT un jeu de hasard ? Un loto ?

Les termes () sont à l’intention des joueurs pro (lol).

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Rewards
PokerStars : Rewards