Jump to content
This Blog
  • entries
    78
  • comments
    224
  • views
    51287

About this blog

L'oiseau fait son nid

Entries in this blog

Piercy

En hommage aux animateurs et invités de CP Radio au cours des 300 premières émissions.

http://www.dailymotion.com/video/x2tqlu4_cp-radio-n-300-la-radio-aura-t-elle-lieu_sport

Texte de la chronique (à lire après avoir écouté la chronique, pour éventuellement découvrir d'autres pseudos subliminaux)

Inscrit depuis à peine six mois sur Club Poker, je reçois un MP de Laurent.

Il s’agit d’une invitation Dumont documentée, mais également illustrée par une

photo de ses sept enfants. Une invitation, donc, à l’occasion de

l’enregistrement de la première de CPR, avec FPC, deux Ws, un __Q__… moi

qui aime le Scrabble, je trouve quand même que ça manque de voyelles.

Qu’à cela ne tienne : le jour J – encore une consonne ? – je me

pointe rue des grands O – Aaaaaah, enfin une voyelle ! – ah non, rue des

grands O-gustins. Sur la route je croise Sylvain, sur sa ArtPlay Davidson, qui

fait la course avec johny001, qui a tellement customisé sa Peugeot 205 qu’on

dirait une renaud123.

D’un pas décidé, je poursuis ma route et, une fois arrivé, je découvre un

chantier de ce qui semble être un studio en construction : Patrocle grand, et même plutôt petit-muss

sympa quand même. Malheureusement, la construction n’est manifestement pas

terminée. Inquiet, je demande à un ouvrier, Manuel, Bevand une bière pendant

sa pause, si l’émission de radio va vraiment avoir lieu. Il me répond qu’il ne

sait pas et je me retrouve tout bête. Pour info, il vaudrait mieux m’adresser selon

lui à l’autre maçon, celui qui est en train de construire une Barrière. Je me

tourne donc vers Pedro, qu’analyse son fil et qui me répond, plein d’aplomb

(Pedro, pas le fil), que j’en saurai plus en allant dans la pièce d’à côté.

Je traverse donc le micro-salon, au milieu des gravats. À droite,

j’aperçois Nassim, en train de PonceP sa table de mixage et Davidi, qui taille

une bavette et qui boit une Leffe avec l’as du Heads-Up, j’ai nommé Chob, NLegend

du poker lui aussi. À gauche, je vois Gabriel, qui remue les gravats à la

recherche d’une breloque en or Nassif. Un peu plus loin Philippe, Ktorza-ns,

est en train de draguer Marion pour le deuxième jour d’affilée. Mais on ne la

lui fait pas à Marion, qui certes Voj le détour, mais qui n’est pas Nedellec

dernière pluie.

Il ne me reste que quelques pas à faire avant de savoir si cette foutue

émission de radio aura bien lieu. Mais d’abord, je dis bonjour à Pierre, qu’est

la muse à Flavien. Je dois même enjamber Michel, l’abbé qu’est assis par terre

et passer sous Nicolas, en pleine Lévi-tation. Après toutes ces rencontres, je

pousse enfin la porte de la Meetic pièce d’à côté.

Oh My God : dans à peine 5 mètres carrés, au -15

personne (et pourtant il fait chaud) se pochtronnent. Et, s’ils ne sont pas

encore tous tout à fait cuits, z’ils n’s'arrêtent pas d'boire pour autant.

« Alors, elle va débuter cette émission ou pas ? » dis-je au

premier venu. Pas d’bol, il s’agit de John Nash, qui a tellement bu de jaybee

qu’il en a perdu l’équilibre. Dans le mètre carré d’à côté, Skip fait le

Zozo devant Gaëlle Baumann qui est soûle elle aussi, ElkY était enceinte il y a

quelques mois à peine. Patrick, quant à lui, vient de se Brueller la gorge avec

un Cointreau flambé préparé par WebDesigner.

Tout ce beau monde tente malgré tout d’éponger l’alcool ingurgité en

grignotant des sa-Shishi-mis rapportés par WebMaster dans son SuperCaddy. Ce

dernier me rassure : la radio aura bien lieu. Ouf !

Au programme en tant qu’animateur, Olivierp-ère de Gabriel le chercheur

d’or, Comanchera par l’interview d’Anaïs, qui a tellement bu qu’elle Lerouge

comme un rubis. Skub s’occupera du montage et la partie technique sera

présentée par Alexis, Laipsker en poker.

D’ailleurs, tout est en place : fauteuils, micro, cravate… J’entends

même un jingle de début… Bip bip, bip bip, bip bip… ah m**de, c’est en fait mon

CP Radio-réveil qui me tire de mon sommeil.

Piercy

À la Tony Manero

marilyn_diamonds.jpg

À trèfle, ça marche aussi

Je suis convié à partir de 20h30 à une soirée qui s'annonce aussi testostéronée qu'attrayante. Bien que je ne fasse pas partie de l'Élite servant de prétexte à l'organisation de cette party, j'ai reçu, non sans réclamation fervente, mon invitation. Et, bien que n'étant plus du tout sujet au tilt depuis de nombreuses semaines, il y avait à parier que mon humeur vespérale allait se dessiner à mesure que ma session approcherait de sa fin.

Le bilan :

  • 1 007 mains
  • +63,83 € (+12,68 BB/100)
  • 200 BB au-dessus de l'EV

Autant dire que je vais, après une longue préparation notamment capillaire, m'en aller d'un pas guilleret à cette soirée.

Hold'em No Limit €0.10/€0.25

6 players

Converted with HandConverter.fr

Stacks:

UTG (€47.71)

MP (€25.75)

CO - Hero (€25)

BTN (€30.33)

SB (€26.63)

BB (€45.25)

Preflop: (€0.35, 6 players) Hero is CO with :7c:6c

UTG calls €0.25, 1 fold, Hero raises to €1, 1 fold, SB raises to €2.75, 1 fold, UTG calls €2.50, Hero calls €1.75

Flop: :8h:9c:5c (€8.5, 3 players)

SB bets €5.75, UTG raises to €15.47, Hero raises to €22.25 (all-in), SB raises to €23.88 (all-in), UTG calls €8.41

Turn: :4d (€78.51, 3 players, 2 all-in)

River: :2d (€78.51, 3 players, 2 all-in)

Total Pot : €78.51 (rake €3)

SB shows :Kc:Kd (a pair of Kings)

UTG shows :8s:8c (three of a kind, Eights)

Hero shows :7c:6c (a straight, Five to Nine)

UTG wins €3.26 from side pot

Hero wins €72.25 from main pot

P.S. : Ce matin, j'ai passé avec succès les sélections de "Que Le Meilleur Gagne" (le retour). Les enregistrements ont lieu fin mai. Je vous tiendrai au courant de la diffusion. Mais avec 200 candidats par émission, il y a peu de chances que je brille.

Piercy

Villain n'a pas toujours les nuts quand il mise gros. Parfois, il fait n'importe quoi. Difficile donc de choisir le bon bouton. Et quand mon cerveau m'indique qu'il n'aime pas se tromper, j'ai tendance, sous la pression d'une grosse mise, à utiliser le bouton fold. Peut-être est-ce dû à un bad run très ancien au cours duquel je suis descendu jusqu'à 4 000 BB sous l'EV.

Aujourd'hui, j'essaie de me départir de ces réflexes de faiblesse, me poussant à me coucher sous la pression. Mais voilà : en multitablant (je joue sur 9 tables), les calls audacieux et victorieux sont moins marquants que les calls qui me font perdre le pot. Et, dès que je fais un call et que les jetons partent chez Villain, mon cerveau me rappelle cette mauvaisse passe et me fait culpabiliser.

Ajouté à cela le fait que les calls qui aboutissent à une perte du pot ne sont pas forcément de mauvais calls (et vice versa), on obtient un embrouillamini cérébral des plus détestables.

Enfin, en vrac :

  • J'ai atteint les 10 000 VPP cette année
  • Le fichier audit de PokerStars est très utile pour retrouver trace des bonus et autres récompenses reçues
  • 0.94 BB/100 sur 40 377 mains de NL25, c'est peu
  • J'aime la pizza cannibale de Domino's Pizza, accompagnée, en entrée, de nuggets pimentés trempés dans la sauce ciboulette

Hold'em No Limit €0.10/€0.25

5 players

Converted with HandConverter.fr

Stacks:

UTG (€4.68)

CO (€30.44)

BTN (€19.79)

SB - Hero (€53.74)

BB (€41.32)

Preflop: (€0.35, 5 players) Hero is SB with :6d:6h

2 folds, BTN calls €0.25, Hero raises to €1, 1 fold, BTN calls €0.75

Flop: :Qc:9d:9h (€2.25, 2 players)

Hero checks, BTN bets €1.25, Hero calls €1.25

Turn: :Kc (€4.75, 2 players)

Hero checks, BTN checks

River: :9s (€4.75, 2 players)

Hero checks, BTN bets €2.75, Hero calls €2.75

Total Pot : €10.25 (rake €0.67)

BTN shows :7d:8d (three of a kind, Nines)

Hero shows :6d:6h (a full house, Nines full of Sixes)

Hero wins €9.58 from pot

Hold'em No Limit €0.10/€0.25

5 players

Converted with HandConverter.fr

Stacks:

UTG (€25.32)

CO (€25)

BTN (€36.30)

SB - Hero (€57.15)

BB (€25.30)

Preflop: (€0.35, 5 players) Hero is SB with :7d:7s

2 folds, BTN raises to €0.75, Hero calls €0.65, 1 fold

Flop: :5h:8s:9h (€1.75, 2 players)

Hero checks, BTN bets €1.14, Hero calls €1.14

Turn: :4c (€4.03, 2 players)

Hero checks, BTN bets €2.75, Hero calls €2.75

River: :Kd (€9.53, 2 players)

Hero checks, BTN bets €6.25, Hero calls €6.25

Total Pot : €22.03 (rake €1.43)

BTN shows :Th:Ah (high card Ace)

Hero shows :7d:7s (a pair of Sevens)

Hero wins €20.60 from pot

Parce que moi aussi, parfois, je fais des calls audacieux et victorieux.

Piercy

Hero (fold)

Septembre3.JPG

Ma nouvelle idole

Impossible de commencer sans féliciter Davidi Kitai pour son énorme performance à Berlin.

VGG^^ Davidi !

Call hauteur valet en demi-finale : :Js:9h > :7s:5h sur :6s:4h:Qc:Kd:Ad

Call hauteur as, en tête à tête : :Ac:3c > :4h:2h sur :7h:Jc:5s:9s:Tc

Call à tapis avec troisième paire : :Kc:5c > :Ks:Jc sur :2s:Qc:8h:4s:5d

Waouh, respect éternel.

De mon modeste côté, j'ai peu joué cette semaine, et ai passé l'après-midi à commencer un fichier Numbers (tableur Mac) pour suivre mon évolution (VPP, FPP, statut, etc.). La base semble solide, mais l'achèvement lointain, tant il me faut encore apprendre des fonctions pour y arriver. En espérant automatiser cela le plus rapidement possible.

En attendant, mon (hero) fold à moi.

Hold'em No Limit €0.10/€0.25

6 players

Converted with HandConverter.fr

Stacks:

UTG (€37.50)

MP (€63.45)

CO - Hero (€25.25)

BTN (€20.40)

SB (€37.55)

BB (€25)

Preflop: (€0.35, 6 players) Hero is CO with :Qs:Js

2 folds, Hero raises to €0.75, BTN calls €0.75, 1 fold, BB calls €0.50

Flop: :Qh:9c:Ks (€2.35, 3 players)

BB checks, Hero bets €1.21, BTN calls €1.21, BB calls €1.21

Turn: :Tc (€5.98, 3 players)

BB checks, Hero bets €3, BTN raises to €6.25, BB raises to €23.04 (all-in), 1 fold, BTN calls €12.19 (all-in)

River: :6d (€45.86, 2 players, 2 all-in)

Total Pot : €45.86 (rake €2.98)

BB shows :Qc:Jc (a straight, Nine to King)

BTN shows :Ah:Jh (a straight, Ten to Ace)

BTN wins €42.88 from pot

Bankroll en difficulté : 728,73 €

Piercy

Vacances d'avril, vacances auprès de mon fils, Léo, 10 ans. Féru de poker (en play money, bien entendu), il aime me regarder jouer de temps à autre. Aujourd'hui ne fit pas exception à la règle. Bilan catastrophique : il avait dû dévorer des Lion en cachette, j'ai écourté ma première session, avant d'en jouer une seconde un peu plus tard, et une troisième dans un calme conférant à mon esprit la zénitude nécessaire à un A-game.

Le bilan n'est qu'accessoire, mais je vous le livre tout de même :

  • 2 102 mains
  • +96,89 € (9,22 BB/100)
  • 80 BB au-dessus de l'EV

    Le HUD

    gallery_8081_407_14834.pngEn attendant le quatrième



    J'en arrive à mon HUD, dont je vous livre le contenu :
    Entre parenthèses, les valeurs du joueur dont j'ai fait une capture d'écran des stats)

    Ligne 1 (Preflop) :

    • Nombre de mains (3,1 k)
    • VPIP (18)
    • PFR (14)
    • AF (2,4)
    • 3bet (6)
    • Fold to 3bet (70)
    • 4bet (4)
    • Fold any Blind to Steal (82)

      Ligne 2 (Flop) :

      • Bet (43)
      • CBet (70)
      • Fold to Cbet (63)

    Ligne 3 (Turn) :

    [*]Bet (40)

    [*]CBet (56)

    [*]Fold to Cbet (44)

    Ces quelques statistiques, soigneusement disposées le long des lignes d'une grille invisible, et écrites en noir sur fond gris, le moins douloureux et le moins lumineux à mes yeux (pour contraster au mieux avec le noir des mes tables), me permettent d'établir, conjointement à mes notes, des lectures suffisantes pour battre la NL25. Les autres statistiques sont toujours disponibles "nativement" dans PT3. Vivement PT4 pour Mac.

    Bonus

    La main du jour. J'ai failli réussir à ne pas "value" river :

    Hold'em No Limit €0.10/€0.25

    4 players

    Converted with HandConverter.fr

    Stacks:

    UTG (€20)

    BTN (€41.06)

    SB (€21.26)

    BB - Hero (€25)

    Preflop: (€0.6, 4 players) Hero is BB with :9s:8c

    UTG checks, 1 fold, SB calls €0.15, Hero checks

    Flop: :Jd:7s:Tc (€0.75, 3 players)

    SB checks, Hero bets €0.70, 1 fold, SB raises to €1.40, Hero raises to €4.20, SB calls €2.80

    Turn: :2c (€9.15, 2 players)

    SB checks, Hero bets €6.30, SB calls €6.30

    River: :Td (€21.75, 2 players)

    SB checks, Hero bets €11, SB calls €10.51 (all-in)

    Total Pot : €42.77 (rake €2.50)

    Hero shows :9s:8c (a straight, Seven to Jack)

    SB shows :7h:7c (a full house, Sevens full of Tens)

    SB wins €40.27 from pot

Piercy

Reprise en demi-teinte

68709886_m.jpg

Internet est comme la Samaritaine : on y trouve de tout

J'ai essayé de rejouer sur 12 tables à mon retour de week-end, ce fut un échec : j'ai mal joué, et n'étais pas assez alerte pour tenir le rythme en gardant une part de réflexion. De plus, comme je n'ai pas le niveau pour jouer sans griller de neurones, j'ai joué de manière mécanique, au détriment de ma brankroll.

J'ai donc diminué le rythme en me contentant de 9 tables. Là, j'ai le temps de réfléchir à mes décisions, de jouer de manière précise et aussi bien que je le peux, ou presque. Ma bankroll a donc redécollé et se trouve actuellement à 808,75 €.

Cette année (c'est-à-dire surtout en mars et en avril), mon bilan en NL25 est le suivant :

  • 26 353 mains
  • +240,02 € (1,82 BB/100)
  • 900 BB au-dessus de l'EV, soit la quasi intégralité de mon winrate

Les vacances arrivent, avec leur débarquement de bancs. Je vais tâcher de garder un jeu solide et académique au possible pour parvenir à extraire le délicieux liquide énergétique que ces poissons me donneront en frétillant du plaisir de jouer pendant les congés payés.

gallery_8081_407_55519.png

Pour toi, zmasters

Piercy

De retour en loucedé

296508953_small.jpg

Je l'aurai un jour, je l'aurai

Mon week-end à Bruxelles s'est terminé, j'ai participé à deux tournois. Le premier, je l'ai "spew" comme un débutant. Le second, je ne m'en suis pas trop mal sorti.

Une expérience riche d'enseignements, mais à oublier du point de vue des résultats. Prochaine étape : Championnat de France Interclubs (par équipe). En espérant avoir eu le temps de réviser d'ici là.

À 23h environ hier soir, j'ai joué une courte session d'une grosse heure. Avec un bilan de -2 caves et une EV largement à mon avantage, j'ai vite compris que je n'avais pas tous mes moyens à disposition, ce pourquoi j'ai écourté le massacre. J'ai tout de même joué une petite heure aujourd'hui, avec un peu plus de réussite. Voici le bilan conjugué des deux sessions :

  • 2 135 mains
  • -31,19 € (-2,92 BB/100)
  • 200 BB au-dessus de l'EV
  • 12 tables, et trop de WTSD (29,10 %)

J'ai toujours du mal à m'enlever ce côté calling station qui me colle (©fpc) à la peau. Et, si Bet/Fold est une règle d'un métal proche de l'or à observer en NL25, il est difficile de ne pas se sentir, à tort, committed dans certaines situations qui, avec le recul, ne laissent de place à aucun doute.

Qu'à cela ne tienne, je vais revenir et trouver le bouton fold plus souvent. Dernière chose : me faire ce reg ultra-aggro qui me nargue involontairement avec ses squeezes à gogo, ses XRaises à foison et ses raises à tire-larigot. Et bien sûr, qui touche.

Je l'aurai un jour, je l'aurai.

Piercy

À 16h30, je pars pour Bruxelles où, ce week-end, se déroule Le Festival International de Belgique de Scrabble (francophone). Dès que je trouve un lien vers une éventuelle retransmission des résultats, je vous en fais part.

Avant de partir, mes derniers mots sont pour vous conter ma dernière session avant mardi matin. J'ai pris le taureau par les cornes. Je m'ennuyais en jouant 8 tables, parce que j'avais le temps de prendre des notes, d'étiqueter mes adversaires, et même d'attendre les prochaines mains en buvant un verre d'eau.

Je suis donc passé à 12 tables, en mosaïque sur mon écran 27 pouces. Bien sûr, j'ai donc joué plus serré qu'à l'accoutumée, mais cela était nécessaire, de toute façon, après cette dernière journée dans le rouge. Le bilan est correct :

  • 1 948 mains
  • +110,88 € (11,38 BB/100)
  • 200 BB au-dessus de l'EV

J'ai joué 19/15, soit très serré, mais bien m'en a pris, puisque les livreurs étaient de sortie. Avant de m'en aller, je vous livre une main. Le bluff est-il correct ?

Villain est 22/10 sur 70 mains.

Agressivité énorme : 10.0

0 % 3bet.

Il a raise IP sur Q99 et fold sur un 3bet.

Hold'em No Limit €0.10/€0.25

5 players

Converted with HandConverter.fr

Stacks:

UTG (€27.64)

CO (€27.07)

BTN - Hero (€30.13)

SB (€27.94)

BB (€38.60)

Preflop: (€0.35, 5 players) Hero is BTN with :Td:9d

UTG raises to €0.75, 1 fold, Hero calls €0.75, 2 folds

Flop: :6c:5d:7d (€1.85, 2 players)

UTG bets €1.25, Hero calls €1.25

Turn: :5c (€4.35, 2 players)

UTG bets €3.25, Hero calls €3.25

River: :3c (€10.85, 2 players)

UTG bets €3.75, Hero raises to €11.20, UTG calls €7.45

Total Pot : €33.25 (rake €2.16)

Hero shows :Td:9d (a pair of Fives)

UTG shows :5s:As (three of a kind, Fives)

UTG wins €31.09 from pot

gallery_8081_407_10401.png

Bon week-end !

Piercy

Frances-Bean-Cobain.jpg

Retour de flamme

Il est 13h, ma "journée" Tracker est finie. En effet, j'ai paramétré PT3 pour qu'il compte les journées de 13h à 13h, afin d'être en harmonie avec mes sessions.

Et voilà, la première journée négative du mois. Et c'est un euphémisme. Je me suis fait ouvrir. J'ai très mal joué hier, avec une concentration bien trop faible. Couplée à cela un bonne dose de set-up et autres horreurs, j'ai dégusté :

  • Descente à -180 € en 736 mains
  • Remontée à -60 € après 2100 mains
  • Redescente à -190 € après 3 000 mains
  • Et finalement remontée juste avant 13h à -87 € après 3900 mains (-4,47 BB/100) (Expected et Won quasiment superposés)

gallery_8081_407_48450.png

Cela a été très dur. De plus, j'ai joué le SCOOP-5-B hier soir (5 € rebuy), qui m'a coûté 30 € pour une élimination juste après l'add-on. C'était le plus gros rassemblement de cinglés que j'aie jamais vu. Et face à ce type d'individus, il vaut mieux toucher de bonnes mains, ce qui ne fut pas mon cas… Bref, j'ai joué un mongolament.

En dessert, je vous propose deux mains :

Hold'em No Limit €0.10/€0.25

5 players

Converted with HandConverter.fr

Stacks:

UTG (€23.40)

CO (€11.97)

BTN (€6.06)

SB (€29.78)

BB - Hero (€26.10)

Preflop: (€0.35, 5 players) Hero is BB with :Kh:Ks

2 folds, BTN raises to €1, 1 fold, Hero raises to €2.90, BTN calls €1.90

Flop: :9d:8d:4s (€5.9, 2 players)

Hero bets €3.20, BTN calls €3.16 (all-in)

Turn: :6c (€12.22, 2 players, 1 all-in)

River: :3c (€12.22, 2 players, 1 all-in)

Total Pot : €12.22 (rake €0.79)

Hero shows :Kh:Ks (a pair of Kings)

BTN shows :4h:9h (two pair, Nines and Fours)

BTN wins €11.43 from pot

Hold'em No Limit €0.10/€0.25

4 players

Converted with HandConverter.fr

Stacks:

UTG (€31.80)

BTN - Hero (€25)

SB (€30.39)

BB (€15)

Preflop: (€0.35, 4 players) Hero is BTN with :Qh:Qs

1 fold, Hero raises to €1, SB calls €0.90, BB calls €0.75

Flop: :2c:Ts:6c (€3, 3 players)

SB checks, BB bets €2, Hero calls €2, SB folds

Turn: :9s (€7, 2 players)

BB bets €3.50, Hero calls €3.50

River: :9c (€14, 2 players)

BB bets €2.50, Hero calls €2.50

Total Pot : €19 (rake €1.24)

BB shows :Jc:Jd (two pair, Jacks and Nines)

Hero shows :Qh:Qs (two pair, Queens and Nines)

Hero wins €17.76 from pot

Piercy

gallery_8081_407_14834.png

Armé de courage, j'ai procédé à une refonte de mon HUD.

Tout d'abord, j'ai écrit sur une feuille (oui, avec un crayon à papier) la liste des stats qui me sont généralement utiles, avant de les mettre en forme.

Ensuite, j'ai mis à jour les stats de mon HUD (j'utilise PT3, en attendant que PT4 sorte sur Mac OS), puis les ai, une par une, "colorées". Vous le saviez peut-être, la lecture la plus efficace est possible lorsque le fond est blanc et que le texte est noir. Je ne sais pas pourquoi, depuis le début, les stats des HUD sont, par défaut, écrites en blanc sur noir, ce qui est une aberration.

Après avoir aligné lesdites stats sur la grille, il ne me restait plus qu'à télécharger la stat "Hands k", et le tour fut joué. La stat "Hands k" affiche, au-delà de 1 000 mains jouées contre Villain (par exemple 2 468), sous cette forme : 2.4k. C'est pratique et même indispensable dès que vous y avez goûté. Si vous utilisez PT3 et le voulez, rendez-vous ici : Stats PokerTracker customisées

Puis recherchez la stat "Cash hands with k notation", par WhiteRider.

Lancez PT3, et rendez-vous dans :

  • Configure/Configure Stats
  • Onglet Statistics
  • Cliquez sur Import, sélectionnez le fichier et cliquez sur Open

Désormais, la statistique apparaît dans la liste de vos stats, dans un bleu marine discriminant, et se nomme Hands k.

Piercy

Méritocratie

J'aurais mieux fait d'aller mettre mon HUD à jour… Parce que finalement, ce soir :

- j'ai mal joué, comme une calling station mauvaise

- j'ai pris des set-up à profusion

- mais j'ai fini positif (+5,19 €, soit 0,37 BB/100)

L'un desdits set-up :

Une main à fort potentiel de tilt :

Hold'em No Limit €0.10/€0.25

5 players

Converted with HandConverter.fr

Stacks:

UTG (€25.15)

CO (€30.43)

BTN (€22.09)

SB (€15.82)

BB - Hero (€31.51)

Preflop: (€0.35, 5 players) Hero is BB with :7h:7c

2 folds, BTN raises to €0.75, 1 fold, Hero calls €0.50

Flop: :7d:Qs:Th (€1.6, 2 players)

Hero checks, BTN bets €1.25, Hero raises to €3.45, BTN calls €2.20

Turn: :8c (€8.5, 2 players)

Hero bets €5, BTN calls €5

River: :Kc (€18.5, 2 players)

Hero bets €15.57, BTN calls €12.89 (all-in)

Total Pot : €44.28 (rake €2.88)

Hero shows :7h:7c (three of a kind, Sevens)

BTN shows :As:Jh (a straight, Ten to Ace)

BTN wins €41.40 from pot

Demain, promis, je commence par mon HUD.

Piercy

gallery_8081_407_7063.png

Chez les Pékinois, ça en jette

"Premier mercredi du mois" rime avec "on ne joue pas à 13h, pour une fois". Redémarrage des serveurs, frustration, etc. Pendant cette période de diète, j'ai commencé l'élaboration d'un fichier Excel de suivi de mes VPPs, pour le fun.

D'autre part, j'ai réfléchi à une modification de mon HUD. Bien qu'il me convienne, je me rends compte qu'il existe quelques statistiques qui n'y sont pas affichées, et que je cherche environ 200 fois par jour. Il est temps de les intégrer en première ligne. Malheureusement, quand on pense à jouer au poker, on a envie de décaver Villain avec un set floppé contre une over pair, pas de modifier son HUD. C'est pourquoi il est possible que cette mise à jour ne soit pas effective avant quelques temps.

En attendant, la première session d'une heure s'est soldée par :

  • 585 mains
  • +38,27 € (13,08 BB/100)
  • 16 BB au-dessus de l'EV

Avant de vous quitter, je vous montre une main qui peut montrer l'importance d'une bonne connaissance de Villain :

Hold'em No Limit €0.10/€0.25

5 players

Converted with HandConverter.fr

Stacks:

UTG (€27.92)

CO (€25)

BTN - Hero (€25)

SB (€25)

BB (€27.51)

Preflop: (€0.35, 5 players) Hero is BTN with :2d:Ad

UTG raises to €0.50, CO raises to €1.50, Hero calls €1.50, 2 folds, UTG calls €1

Flop: :As:Qd:8s (€4.85, 3 players)

UTG checks, CO checks, Hero checks

Turn: :3c (€4.85, 3 players)

UTG checks, CO bets €2.50, Hero calls €2.50, UTG calls €2.50

River: :6s (€12.35, 3 players)

UTG checks, CO bets €6.66, Hero calls €6.66, UTG folds

Total Pot : €25.67 (rake €1.67)

CO shows :Ts:9c (high card Ace)

Hero shows :2d:Ad (a pair of Aces)

Hero wins €24 from pot

C'était facile : mercredi, c'est le jour des enfants.

Piercy

2915738739_1.jpg

Il en faut peu pour être heureux

Après une soirée désagréable, à savoir une courbe de gains qui descend pendant qu'on a l'impression de ne rien pouvoir y faire, j'ai fait mon ArtPlay : continuer de jouer jusqu'à être positif. Je sais qu'en soi, ce n'est pas une bonne chose, sauf si on s'estime gagnant (c'est mon cas) et qu'on est en état de jouer (ce l'était aussi). Après avoir redoublé de concentration et de focalisation, j'ai fini par gratter une cave sur un set-up (:Kx :Kx vs :Kx:8x sur :Kx:8x:9x).

Je réalise donc ma deuxième journée positive sur deux, en avril. Le tout en NL25, avec une bankroll de 850,11 €.

P.S. : chaque titre de billet de mon blog (au moins depuis quelques mois) est une énigme. Si vous avez du temps, essayez de déchiffrer le pourquoi d'un tel titre. Le titre est toujours en rapport avec le billet qu'il intitule.

Piercy

Paracétamol

effervescent-tablet-in-water-with-bubbles-thumb7791332.jpg

Ça fait du bien là où ça fait mal

Après avoir nettoyé ma salle de bains, je terminais une session en demi-teinte. Après 2 401 mains, je finis à +13,57 € (1,13 BB/100), et 150 BB environ au-dessus de l'EV. Mouais.

J'ai enregistré quelques parties de ma session d'aujourd'hui, mais finalement, je ne trouvais pas de mains dignes d'intérêt. À la place, je vous propose une main qui montre pourquoi j'aime la NL25. River, je peste sur cette :Qc qui entre en plein dans la range de Villain, et je me vois déjà en train de tenter désespérément de trouver le bouton Fold après un pot bet de Villain… Mais là, celui-ci a la bonne idée de miser très faiblement, et je m'empresse de payer. Finalement, avec des gonades un peu plus grosses, il serait peut-être parvenu à me faire coucher.

Hold'em No Limit €0.10/€0.25

5 players

Converted with HandConverter.fr

Stacks:

UTG - Hero (€29.11)

CO (€21.64)

BTN (€24.93)

SB (€25)

BB (€25.71)

Preflop: (€0.35, 5 players) Hero is UTG with :Jd:Kd

Hero raises to €0.75, CO calls €0.75, 2 folds, BB calls €0.50

Flop: :8c:5c:Kc (€2.35, 3 players)

BB checks, Hero bets €1.40, 1 fold, BB calls €1.40

Turn: :Jh (€5.15, 2 players)

BB checks, Hero bets €3.30, BB calls €3.30

River: :Qc (€11.75, 2 players)

BB bets €3.75, Hero calls €3.75

Total Pot : €19.25 (rake €1.25)

BB shows :5s:8s (two pair, Eights and Fives)

Hero shows :Jd:Kd (two pair, Kings and Jacks)

Hero wins €18 from pot

Merci Villain !

Piercy

Après avoir subi en fond Top Chef, que ma chérie adore, je n'aurai pas réussi à me coucher tôt : l'appel de la table aura été trop fort.

Concentration au maximum.

  • Brag : malgré les 1 600 mains desquelles je sors à peine positif, je finis lundi à +118,38 €, pour 9,89 BB/100 de moyenne.
  • Beat : je suis à 360 BB environ au-dessus de l'EV.
  • Variance : WTF les récompenses stellaires 2012 ?

2 000 VPP : 10 €

3 000 VPP : 10 €

4 000 VPP : 10 €

5 000 VPP : 25 €

10 000 VPP : 25 €

15 000 VPP : 25 €

20 000 VPP : 25 €

25 000 VPP : 25 €

30 000 VPP : 25 €

35 000 VPP : 25 €

40 000 VPP : 25 €

45 000 VPP : 25 €

50 000 VPP : 50 €

60 000 VPP : 60 €

70 000 VPP : 70 €

80 000 VPP : 80 €

Il n'y a pas comme une incohérence, là ? Plus on grinde, plus on gagne, normalement, non ?

Voilà, j'ai brag, j'ai hurlé, mais je vais bien dormir.

gallery_8081_407_9661.png

Piercy

Personal-Fingerprint-Reader-FPR500-.jpg

Un peu moins de trois heures de jeu aujourd'hui, et une session négative jusqu'à environ 50 mains de la fin.

Le bilan :

  • 1 610 mains
  • +16,97 € (2,11 BB/100)
  • Environ 150 BB au-dessus de l'EV
  • 22,12 % WTSD (WTF ?)

Une main drôle pour finir : ma connexion a eu le hoquet, et j'ai frénétiquement cliqué sur le bouton de mise afin de Cbet. Lorsque ma connexion est revenue, j'avais cbet, Villain avait minraise, et j'avais min 3bet. Il a instantanément couché sa main.

Hold'em No Limit €0.10/€0.25

5 players

Converted with HandConverter.fr

Stacks:

UTG (€25.25)

CO (€16.41)

BTN (€26.30)

SB - Hero (€25.04)

BB (€10)

Preflop: (€0.6, 5 players) Hero is SB with :6h:6d

1 fold, CO checks, 1 fold, Hero raises to €0.90, 1 fold, CO calls €0.65

Flop: :Qs:8s:7h (€2.05, 2 players)

Hero bets €1.05, CO raises to €2.10, Hero raises to €3.15, 1 fold

Total Pot : €6.25 (rake €0.41)

Hero wins €5.84 from pot

:victory:

Piercy

Ding !

gallery_8081_407_1672.png

Non sans mal, j'y suis parvenu.

La fatigue me guettant, j'ai craqué : j'ai ouvert 3 tables de NL50 pour devenir GoldStar à temps.

Côté NL25, bilan de la journée :

  • 2 473 mains
  • -20,75 € (-1,68 BB/100)
  • 180 BB au-dessus de l'EV

    Côté NL50, le bilan :
    • 158 mains
    • -40,97 € (-25,93 BB/100)
    • 20 BB sous l'EV

À noter tout de même, parmi ces 158 mains, une main pour laquelle j'ai demandé réparation au support de PokerStars, parce que j'estime avoir été victime de collusion :

Hold'em No Limit €0.25/€0.50

6 players

Converted with HandConverter.fr

Stacks:

UTG (€98.88)

MP - Hero (€50)

CO (€82.72)

BTN (€96.79)

SB (€49)

BB (€35.97)

Preflop: (€0.75, 6 players) Hero is MP with :Kd:Qd

1 fold, Hero raises to €1.50, CO calls €1.50, BTN calls €1.50, SB raises to €4.50, 1 fold, Hero calls €3, CO calls €3, BTN calls €3

Flop: :2d:9d:4h (€18.5, 4 players)

SB bets €8.50, Hero raises to €45.50 (all-in), 2 folds

À ce moment, Villain commence à réfléchir, et active son time bank. Là, un joueur ayant couché sa main dit dans le chat :

"call il est sur tirage couelur"

"couleur*"

"obivous"

Et là, Villain suit.

SB calls €36 (all-in)

Turn: :Ah (€107.5, 2 players, 2 all-in)

River: :8c (€107.5, 2 players, 2 all-in)

Total Pot : €107.5 (rake €3)

SB shows :Jd:Ac (a pair of Aces)

Hero shows :Kd:Qd (high card Ace)

SB wins €104.50 from pot

À la main suivante, Villain remercie le beau parleur, dans le chat bien sûr.

Je croise les doigts pour que le support me rende les 68,50 € perdu à cause du call effectué grâce à une aide externe, et qu'il fasse un geste commercial (j'ai cramé de rage la cave suivante).

Après cette anecdote, je me suis dit : "mon statut est comme le silence dont auraient dû faire preuve les deux larrons : d'or".

Piercy

Salades en quantité

Vite, je n'ai pas beaucoup de temps, vous comprendrez bientôt pourquoi.

lapin-blanc.jpg

Si je l'avais colorié, je suis sûr que je n'aurais pas dépassé les bords.

J'ai entamé la soirée vers 23h50, avec l'intention de voir si j'allais pouvoir tenir le rythme en NL25, et être GoldStar avant 5h du matin (peut-être la limite est-elle 6h, j'ai toujours du mal avec l'heure d'été). J'ai donc commencé plein de confiance sur 6 tables, et j'ai bien cru que j'allais m'embourber… Des Villains qui suivent toute mise avec la troisième paire, probablement parce qu'ils "ne me voyaient pas sur l'as", j'en passe et des meilleures. Bref, c'était mal parti.

Mais je me suis accroché, et finalement un nombre incalculable de clowns se sont pointés, et ont continué de suivre d'évidentes mises pour valeur avec des hauteurs… assez faibles.

gallery_8081_407_14113.png

Un début de nuit encourageant.

Le bilan pour les allergiques aux images :

  • 798 mains
  • +85,96 € (21,54 BB/100)
  • 160 BB au-dessus de l'EV

Il me reste désormais 387,63 VPP à marquer avant 5 ou 6 heures du matin. J'en ai marqué 170 environ en 1h30… Dans environ 3h30, il sera 5h et j'aurai, en toute logique, atteint le statut GoldStar qui m'apportera… Quelques FPPs en plus, wouhou !

Tout cela dans l'hypothèse où je continue de courir comme Jésus (PonceP4ever) et où je ne suis pas contraint, pour cause de bankroll réduite à 400 €, à redescendre jouer en NL10.

Le verdict dans quelques heures…

Wish me luck.

Piercy

Voilà, je savais bien que ça ne durerait pas éternellement.

angry-birds-15-00-01.png

À force de s'écraser, on finit par apprendre à tomber

Bien que l'expérience nous enseigne que personne ne peut indéfiniment suivre un run de 20 BB/100, on garde en soi le secret espoir d'être l'exception à la règle. Mais voilà, en mathématiques, point d'exception, seulement des lois auxquelles, en dépit de toute velléité d'y échapper, nous sommes tous contraints d'adhérer.

C'est pourquoi cette fin de jour 2 en NL25 a rétabli l'ordre des choses :

gallery_8081_407_51021.png

Des stats un peu plus réelles, non ?

Rien de grave, le journée dans son ensemble se solde par :

  • 1 616 mains
  • +42,79 € (5,30 BB/100)
  • 125 BB environ sour l'EV

Un gros set-up : :Qx :Qx < :Kx :Kx sur :Qx:Kx xyz

Un bluff probablement mauvais, je finis avec un tapis river à hauteur du pot, Villain paie (logiquement…) avec :Ax:Kx sur un board hauteur roi.

J'ai tenu mes engagements, à savoir ne pas tilter, rester concentré, et jouer au mieux (24/19). 26,7 % WTSD (j'ai beaucoup de mal à rester si bas, c'est un gros défaut), 52,17 % W$SD.

Une bankroll à 703 €, soit 28 caves de NL25. On garde la tête haute, on coupe l'ordi, on va se coucher, et on pense à autre chose.

Dernière chose : 600 VPPs à récupérer d'ici dimanche matin 6 h pour devenir GoldStar. Cela est probablement déraisonnable, je pense laisser tomber, bien que j'aie passé une bonne demi-heure avec 6 tables ouvertes, sans grosse difficulté pour m'y retrouver.

À plus tard pour la suite des aventures !

Piercy

Roi-midas-copie-1.jpg

J'ai vu ce dessin animé très jeune.

Étrangement, il m'a marqué.

Après la session de cette nuit, je décidai de remettre le couvert à partir de 13h. 4 tables de NL25 + une table pour le Glandoburo (sur laquelle j'ai perdu deux flips consécutifs, le hasard précipitant ainsi mon élimination).

Faute de temps, je n'ai joué que deux heures, pour un résultat au-delà de toutes espérances :

  • 710 mains
  • +76,49 € (21,55 BB/100)
  • 150 BB sous l'EV

Bien sûr, j'ai sélectionné mes tables afin d'éviter de me retrouver sur une table pleine de regs pénibles. Étant donné le rake exorbitant, il faut rentabiliser au maximum. En passant, je n'ai pas manqué de me faire un ami. X, de son vrai nom (ou pas), a squeezé en BB avec :Ax:Qx quelques mains plus tôt. Il a floppé TPTK et est allé à l'abattage. Fort de cette note, j'ai joué cette main contre lui quelques minutes plus tard :

Hold'em No Limit €0.10/€0.25

5 players

Converted with HandConverter.fr

Stacks:

UTG - Hero (€59.10)

CO (€8.94)

BTN (€11.65)

SB (€47.72)

BB (€25.35)

Preflop: (€0.35, 5 players) Hero is UTG with :9s:Ts

Hero raises to €0.75, CO calls €0.75, 2 folds, BB raises to €2.75, Hero calls €2, 1 fold

Flop: :Jh:Th:3d (€6.35, 2 players)

BB bets €3, Hero calls €3

Turn: :2d (€12.35, 2 players)

BB checks, Hero checks

River: :3s (€12.35, 2 players)

BB checks, Hero checks

Total Pot : €12.35 (rake €0.80)

BB shows :Kc:Ah (a pair of Threes)

Hero shows :9s:Ts (two pair, Tens and Threes)

Hero wins €11.55 from pot

Le call au flop est évident à mes yeux, il n'y a que :Ax:Jx qui me batte : je suis sûr qu'il aurait misé plus avec une grosse paire (dans l'historique, il avait misé 0,45 pot environ avec TPTK). Je me sens plutôt bien avec ma paire. J'ai même hésité, river, à miser pour qu'il s'embrouille seul et paie avec ce qui paraissait évident qu'il avait : :Ax:Qx ou :Ax:Kx.

En NL25, le rake est 2,5 fois supérieur à celui de NL10 : en effet, le rake en NL25 n'atteint son plafond que pour un pot supérieur à 46 €, soit quand on est à tapis, ce qui est rare.

Du coup, je me suis rapproché du statut GoldStar qui me semblait inaccessible en NL10. Je vais donc probablement augmenter légèrement ma cadence et mon temps de jeu d'ici demain soir afin de décrocher l'or (ça y est, vous pouvez comprendre le titre du billet et son illustration). En continuant ce que j'ai réussi ce mois-ci : à peu près aucun tilt, et un sérieux presque à toute épreuve.

Wish me luck.

Piercy

De retour au charbon

Bénéficiant d'un peu de temps libre, j'ai repris le grind ces dernières semaines. J'ai redémarré en NL10, afin de reprendre les bases, de consolider mon jeu, et de faire remonter ma courbe PTR :

gallery_8081_407_21142.png

Elle devrait plutôt s'appeler courbe PTDR, non ?

C'en était trop ! Grâce au programme de fidélité délirant de PS en 2010 et 2011, j'avais réussi à ne pas être trop négatif. Mais d'une part, la courbe me faisait quand même honte, et d'autre part, après tant de débats techniques à Club Poker Radio, de réflexions lues à droite et à gauche, je me devais, par présomption au moins, remonter la pente et me prouver que je pouvais battre la NL10.

J'ai donc redémarré avec 200 € sur PokerStars, et je n'ai joué simultanément que 4 tables, afin d'être concentré au maximum. Obligation morale d'étiqueter TOUS mes adversaires (reg, reg mauvais, super tight/multitableur fou, fish large ou joueur fantasque), musique coupée, web en veille et focalisation maximale.

Bien m'en a pris puisque après 20 000 mains en NL10, je finissais à 85,70 € de bénéfice, soit 2,05 BB/100. Joie, luxe et satisfaction. Divers bonus et quelques tournois ayant été gagnés, ma bankroll dépassait alors les 500 €, quand j'annonçais, hier, que j'allais tenter un shoot en NL25.

Comme je pouvais l'imaginer, j'ai joué beaucoup plus serré (23/18) qu'en NL25. J'ai guetté mes proies, profité d'un généreux donateur et presque bumhunté la limite.

Finalement, le shoot s'est bien passé :

  • 1 200 mains
  • + 113,02 € (19,24 BB/100)
  • 30 BB sous l'EV

Je sais bien que c'est un good run (j'ai gagné 65 % des abattages), mais j'ai réussi à jouer de mon mieux (ou presque) et j'en suis ravi.

gallery_8081_407_36926.png

You know what ? I'm happy.

À bientôt pour de nouvelles aventures !

Piercy

Retour en fanfare

Pour information, et parce que peut-être que deux lecteurs ont envie d'avoir les résultats :

- Championnat de France individuel de Scrabble : Je termine 22e (meilleure performance : 18e il y a deux ans), c'est un exploit. Après la première partie (il y en a cinq au programme), j'étais 180e, suite à une erreur de débutant qui me coûtait d'être en tête (rien que ça). Je gagne ma qualification au championnat du monde francophone (à Montpellier, en août).

- Championnat de France de blitz (une minute de réflexion par coup) : après un départ excellent et un maintien au cours des trois premières parties (sur quatre), je suis cinquième. Je m'écroule sur la dernière partie, mais réussis à finir 15e. Un deuxième exploit pour moi.

Un bilan excellent. Je n'avais pas fait de tournoi important depuis deux ans environ.

Merci au soutien de ma chérie et de mon ex-collègue chéri.

Piercy

Biscuits roses

Ce week-end ont lieu deux championnats de France de Scrabble à Reims.

  • samedi et dimanche : le championnat de France individuel
  • lundi de Pentecôte : le championnat de France de blitz (1 minute de réflexion par coup)

Bien que n'étant que très peu entraîné, j'y participe.

Vous pouvez suivre mes exploits ici : Retransmission en direct

Note : afin de me qualifier pour le championnat du monde francophone se déroulant à Montpellier cet été, je dois terminer dans les trente premiers du championnat individuel, et faire partie des trois meilleurs non déjà qualifiés pour ce championnat du monde (car l'équipe de France est déjà formée, à l'exception de ces trois dernières places attribuées à Reims).

Je ferai de mon mieux. Par le passé, j'ai déjà participé trois fois au championnat du monde et j'y ai terminé environ trentième, quatre-vingt-troisième et trentième.

Le niveau y est incroyablement relevé, les deux performances de trentième étant des exploits, étant donné mon niveau.

Pour information, lorsque je jouais plus régulièrement, j'ai été classé, au mieux, quarante-cinquième Français.

Souhaitez-moi bonne chance.

Piercy

Nous voilà le jour J, au nord de Paris, pour l’enregistrement de l’émission. Nous nous faisons dorloter et presque draguer par la maquilleuse (qui a l’âge de ma mère, une femme fort agréable et souriante au demeurant).

Cinq ou six émissions sont enregistrées chaque jour, ce qui permet de préparer un mois de diffusion en une semaine. Des équipes sont prioritaires : en effet, elles étaient déjà présentes la veille mais n’ont pu participer. Nous patienterons donc dans le public composé d’une vingtaine de personnes, non loin de ma mômôn et de sa sœur. Deux émissions sont enregistrées, la tirelire est remportée, et Anthony et Dominique, sa génitrice, vont participer à la suivante. Ils souhaitent jouer en dix lettres, et le fameux Christian se tourne vers le parterre de candidats en attente afin de savoir si une équipe désire les affronter. La tirelire sera à son minimum (1000 €) pour cette partie, mais mon coéquipier Patrick a un impératif le lendemain, nous nous proposons donc.

Léger briefing, nous nous installons derrière le pupitre après avoir salué nos adversaires du moment.

http://www.dailymotion.com/video/xalkad_motus_sport : vous trouverez la vidéo, élaguées des pubs et autres coupures.

Courte présentation des candidats, interviewés par Thierry Beccaro. Nous sommes encore détendus. Avec ma tête de gamin, il me demande si j’étudie. J’ai trente-deux ans, je suis divorcé, j’ai un enfant de huit ans, les études sont loin derrière moi. Je garde le sourire et m’abstiens de toute remarque désobligeante.

Nous gagnons le tirage au sort, et commençons donc.

Rappel : Motus est un Master Mind de mots. L’équipe qui a la main doit découvrir un mot de dix lettres dont l’initiale lui est donnée. Une fois la proposition effectuée et le mot épelé, il est indiqué les lettres bien placées et les lettres mal placées. L’autre équipier propose alors un mot. Et ainsi de suite jusqu’à la découverte du mot, qui rapporte 50 points. Alors, chacun des deux joueurs tire une boule numérotée d’un panier. Le nombre inscrit est jauni sur une grille annexe (5x5) et, si une ligne, une colonne ou une diagonale est toute jaune, l’équipe marque 100 points supplémentaires (c’est ce qui s’appelle « faire Motus »). Quand elle a découvert un mot, elle garde la main pour le mot suivant.

Une équipe perd la main si :



  • Elle propose un mot inexistant dans les dictionnaires de référence (Petit Larousse Illustré et Petit Robert de l’année en cours, il me semble)
  • Le joueur propose un mot avec une initiale différente de celle imposée
  • Le joueur bafouille, bégaie ou hésite dans l’épellation du mot
  • Le joueur propose un mot trop court ou trop long
  • Le joueur ne propose pas de mot dans les huit secondes imparties
  • Le joueur tire une boule noire (oui, dans le panier, il y a, mélangées aux boules numérotées, trois boules noires)


    Cher lecteur, encore un peu de suspense avant le déroulement de la partie, vue de mon for intérieur. Préalablement à la partie, j’avais fait élaborer par un ami scrabbleur informaticien une liste de trinômes pour chaque lettre de l’alphabet selon des critères d’ouverture (avec ces trois mots, le maximum de lettres différentes étaient proposées). Et, comme l’informatique ne fait pas de sentiments, les listes étaient pour le moins incongrues. S’y côtoyaient AVANTAGEUX, REFLEXIVES, AMBLYOPIES et CHAMPLEVER, des mots plus ou moins connus du commun des mortels. Nous connaissions la liste sur le bout des doigts.

    J’avais dit à Patrick, mon coéquipier (qui, contrairement à l’ami de Bob l’éponge, a un cerveau) qu’il fallait croiser les doigts pour la première partie, car les boules lui conféraient un caractère aléatoire non négligeable, mais que, si on l’emportait, la Super Partie ne pourrait nous résister, parce qu’il nous suffirait alors d’être à fond.

    Premier mot : B_ _B_ _ _ _ _ _ (Vidéo : 1min38)


    • C’est à mon tour de proposer un mot, tout comme à chaque fois que notre équipe prendra la main. Je propose paisiblement le premier mot de la liste : BIFURQUANT. I, R et A mal placés.
    • Patrick propose alors le deuxième mot de la liste : BOLCHEVIKS. J’imagine nos adversaires se dire « Pourquoi un tel mot ? » Généralement, les joueurs viennent en dilettante et ne proposent que des mots très courants avec, si possible, AEIOU dans le premier (ce qui est absurde, ce sont les consonnes qui font trouver un mot, pas les voyelles). Et là, nous commençons avec deux mots inhabituels.
    • La parole me revient. Le squelette est : BO_B_ _ _I_ _. Parmi les tirets, il faut placer A, E et R. BOMBARDIER me vient assez vite, mais j’hésite. Si je proposais le dernier mot de la liste, Patrick serait serein pour annoncer, très probablement, la solution, étant donné que mon mot lui fournirait de nouveaux indices. Si je propose BOMBARDIER, je contreviens à la règle que j’avais proposé de suivre : même si on pense avoir le mot, il vaut mieux ne pas s’égarer, et robotiser, en proposant le ou les autres mots de la liste, afin de rester carré dans notre manière de jouer, et d’assurer la découverte du mot. Mais je me dis également que, si le mot est bien BOMBARDIER, nous marquons 50 points illico, et gagnons en confiance. J’épelle donc, peu avant la fin des huit secondes de réflexion, ma trouvaille. Bingo !


      50-0 : c’est un bon début. Nous tirons deux boules numérotées, pas de boule noire, tout roule.


      Deuxième mot : P _ _ V _ _ _ _ _ _ (Vidéo : 2min30)


      • Patrick entame par PERCEVABLE, de la liste.
      • PERVE_ _ _ _ _ : Je pense à la solution, mais seul PERVENCHES me vient, ce qui est impossible, puisque le C de PERCEVABLE n’a pas été coloré. Je me rabats sur un mot de la liste, avec un sourire, parce que je sais que nous allons continuer de passer pour des cinglés : PHARYNGAUX.
      • PERVE_ _ _ _ _ avec un N et un R à placer : Patrick déroge à la règle et tente de trouver la solution avec PERVERSITE ; ce mot ne contient pas de N, il ne peut être la solution.
      • PERVERSI_ _ avec un N à placer : mon cerveau bouillonne de honte, je ne trouve pas la solution, alors que j’ai les huit premières lettres et une des deux dernières (N). De dépit, je propose PERVENCHES, ce qui est inutile et ridicule.
      • PERVERSI_ _ avec un N à placer : Patrick est plus en forme, il a trouvé PERVERSION, quel talent !


        100-0 : nous continuons sur notre lancée. Nous tirons deux boules numérotées, pas de boule noire, mais pas de Motus.

        Troisième mot : T _ _ L _ _ _ _ _ _ (Vidéo : 3min38)


        • J’entame avec TAMPONNAGE, de la liste.
        • T _ _ L _ _ _ AGE avec un O à placer : Patrick s’égare et propose TURBULENTE, rencontré à l’entraînement, mais absent de notre liste.
        • T _ _ L _ _ _ AGE avec O et T à placer : Je continue l’ouverture, avec, de notre liste, TZAREVITCH (merci les Russes de nous avoir fournis BOLCHEVIKS, MENCHEVIKS et TZAREVITCH).
        • T _ _ LE _ _ AGE avec un I, un O et un T à placer : Patrick assure avec la solution TOILETTAGE. Chapeau !


          150-0 : cool. Deux boules numérotées, pas de boule noire, mais, étonnamment, pas de Motus, alors que notre grille de nombre est pleine de jaune. Pas de chance.

          Quatrième mot : C _ _ C _ _ _ _ _ _ (Vidéo : 4min38)


          • J’ouvre avec CYBERCAFES, de la liste.
          • C _ _ C _ _ _ _ _ _ avec un A et deux E à placer : Patrick continue, religieusement, à utiliser notre liste avec CONTAGIEUX. Cela est peu fructueux.
          • C _ _ C _ _ _ _ _ _ avec un A, deux E, un T et un U à placer : Je n’ai aucune idée du mot à trouver, je m’en tiens à la fin du trinôme : CHAMPLEVER, que j’épelle d’une traite. Olivier, qui tape les mots dictés, hésite après avoir tapé CHAN : je sais que CHAMPLEVER n’est pas courant, je m’abstiens de faire une quelconque remarque, pensant qu’il va se rendre compte de sa faute de frappe. Il continue, et CHANPLEV est désormais affiché. Je dois le faire remarquer, sans pédance. Je dis donc : « MP… J’ai dit ». Je n’ai rien trouvé de plus neutre à dire. Beccaro saisit cette perche, et ironise quelque peu. Le public rigole.
          • C _ _ C _ LE _ _ _ avec un A, un E, un T et un U à placer. Je n’ai toujours aucune idée du mot, et Patrick non plus. Il dit « conciliante ». Je fais une moue en fermant très fort mes yeux, car je viens me rendre compte que ce mot fait onze lettres. Je le laisse épeler lentement C O N C I L I A N T E… La main passe donc à nos adversaires. Ils reçoivent une lettre bonus et doivent désormais trouver le mot caché derrière CA _ C _ LE _ _ _, avec un E, un T et un U à placer.
          • Anthony propose instantanément, à notre surprise, CALCULETTE et marque cinquante points. Je me dis qu’il est peut-être très fort, du haut de ses quatorze ans. Mais, s’il était très fort, il y a des chances pour que j’aie déjà entendu parler de lui dans le monde du Scrabble, ce qui n’est pas le cas. Peut-être est-il surentraîné, malgré sa voix en pleine mue. De toute façon, ils ont la main, nous n’avons qu’à espérer qu’il nous la rende.


            150-50 : Patience. Nous sommes toujours en tête. Ils ne tirent pas de boule noire.

            Cinquième mot : S _ _ R _ _ _ _ _ _ (Vidéo : 6min20)


            • Dominique, la maman, propose « soudaine ». Je jubile, car ce mot, au pluriel, ne fait que neuf lettres. J’attends de reprendre la main. Merci pour ce cadeau prématuré. Anthony, le fiston, se rend compte assez rapidement de l’erreur de sa mère, et rage.
            • SO _ R _ _ _ _ _ _ : le O est la lettre bonus. J’entame avec SURVOLTAGE, de notre liste.
            • SO_R _ _ _ A _ _ avec un E et un U à placer : Patrick sort de notre plan de jeu avec un très mauvais SOUVERAINE qui ne propose presque aucune lettre nouvelle, et ne peut pas être le mot à trouver.
            • SOUR _ _ _ A _ avec un E et un I à placer : le mot à trouver contient donc beaucoup de voyelles et les terminaisons classiques (ANT, AGE, ALE) utilisent des lettres dont on sait qu’elles sont absentes de la solution. Je construis donc la terminaison EAUX, et déniche SOURICEAUX, assez fier de moi, bien que j’aurais dû proposer un mot de la liste, plus prompt à ouvrir.

            200-50 : on reprend de l’avance, on devrait faire Motus si on ne tire pas de boule noire. Je tire le 43, qui est le pire numéro de la grille vue la configuration. Patrick tire un numéro, et si nous trouvons le prochain mot, nous sommes presque assurés, sauf boule noire, d’empocher 100 points supplémentaires.

            Sixième mot : A _ V _ _ _ _ _ _ _ (Vidéo : 7min49)

            [*]Entame classique, AVANTAGEUX, issu de notre liste.

            [*]A _ V _ _ _ _ _ _ _ avec un A et un E à placer : je poursuis l’ouverture avec AMBLYOPIES, issus de notre trinôme de mots commençant par A. Beccaro ironise : « Absolument, c’est exactement ce qu’on cherchait ». Je fais tout pour ne pas perdre ma concentration.

            [*]A _ V _ _ _ _ I _ _ avec un A, un E et un S à placer : Patrick est troublé, il propose ABOLITIONS, hors de nos listes.

            [*]A _ V _ _ _ _ I _ _ avec un A, un E et un S à placer : je propose le dernier mot de la liste, AFFRANCHIR.

            [*]A _ V _ _ _ _ I _ _ avec un A, un E, deux R et un S à placer : c’est une catastrophe. Trois lettres bien placées seulement, et aucune piste pour trouver la solution. Patrick et moi sommes dans la panade. Il propose AMBITIONNE (que je pense, à tort, trop long). Après son épellation, je me rends compte de mon erreur, et suis tout étonné d’avoir la main.

            [*]A _ V _ _ _ _ I _ E avec un A, deux R et un S à placer : rien ne me vient, et c’est là que je fais appel à une astuce. Pendant les entraînements, je me suis rendu compte qu’aucun des mots de notre liste ne contenait de D. Hasard ou erreur de notre ami informaticien, je n’en sais rien. Mais j’avais préconisé à Patrick ceci : si, à un moment, tu te trouves face à un mot dont tu n’as aucune idée, pense à intercaler un D, c’est souvent la lettre qui nous manque, parce qu’elle ne figure dans aucun trinôme. C’est par ce biais que je trouve ADVERSAIRE, et c’est pourquoi je lâche un « Le D magique » à 8min35.

            250-50 : Beccaro plaisante : le jour où il y aura AMBLYOPIES à trouver dans Motus… Je sors « vous l’verrez pas ? » (l’amblyopie est le fait d’avoir une mauvaise vue) qui passe totalement inaperçu (8min45). Patrick tire le 57, évitant de faire Motus (« bien évité », lui dis-je), je tire une boule noire. Décidément, le Motus n’est pas pour cette fois ! Nous avons de l’avance, mais si nos adversaires trouvent le mot et font Motus (ce qui est peu probable, mais possible), ils seront revenus à notre hauteur.

            Septième mot : D _ _ B _ _ _ _ _ _ (Vidéo : 9min16)

            [*]DOUANIERES est lancé par Anthony (je ne comprendrai jamais pourquoi tous ces joueurs proposent toujours un mot avec AEIOU à la première ligne, ça n’a aucun intérêt).

            [*]D _ _ B _ _ _ _ _ _ avec un A, un E, un I, un O et un U à placer : ils sont bien avancés. Dominique propose DALMATIENS, qui ouvre bien plus.

            [*]D _ _ B _ _ I _ _ _ avec un A, un E, un L, un O et un U à placer : Anthony épelle DILUVIENNE qui ne donne qu’une nouvelle lettre en théorie : le V. Il a l’air assuré, et sa maman un peu déboussolée.

            [*]DI_B_ _ I _ _ E avec un A, un L et un U à placer : DEMANDEURS est dicté, un mot qui n’ouvre que très peu, car il ne propose qu’une nouvelle lettre : le D. Toutes les autres ont déjà été proposées dans les premiers mots.

            [*]DI_B_ _ I _ _ E avec un A, un L et un U à placer : Anthony, comme avec CALCULETTE, déniche la solution DIABOLIQUE. Du talent, cet Anthony, et de l’assurance, il m’a impressionné, d’autant plus que je ne savais pas du tout quel était le mot à trouver. Patrick me confiera plus tard « qu’il l’avait ».

            250-100 : ils reviennent, l’émission a bien avancé, il ne faudrait pas qu’ils fassent Motus. Ouf, ils n’ont pas fait Motus.

            Huitième mot : N_G _ _ _ _ _ _ _ (Vidéo : 10min08)

            [*]NOUGATINES : toujours les cinq voyelles AEIOU, sans commentaire.

            [*]N_G_ _ _ _ N _ _ avec un E et un I à placer : Anthony propose NOUVEAUTES, pour un éventuel V.

            [*]N_G_ _ _ _ N _ _ avec deux E et un I à placer : NUMISMATES est dit par Dominique, pour un éventuel M.

            [*]N_G_ _ _ _ N _ _ avec deux E et un I à placer : Anthony, un peu perdu, prend un léger coup de coude de sa maman, synonyme de : « Il faut que tu balances un mot, là ». Il annonce « NARCISMES » qui est trop court, en plus de ne pas exister. Ils perdent la main.

            [*]NEG _ _ _ _ N _ _ avec un E et un I à placer : ce E bonus m’étonne et, fort de l’ouverture déplorable de nos adversaires, mon cerveau perdu ne me propose que NIGERIENNE. J’aurais vraiment mieux dû débiter un mot de la liste. Grosse erreur de ma part.

            [*]NEG_ _ _ EN_E avec un I à placer : Patrick dit NEGLIGENTE. Nous savons que le T est absent, je suis donc à ce moment convaincu que le mot à trouver est NEGLIGENCE. Attendons qu’il finisse d’épeler et remportons ce mot certainement synonyme de victoire, puisque l’écart sera définitivement creusé. Patrick, malheureusement, hésite un peu dans l’épellation, et nous sommes illico sanctionnés par une perte de la main. Une sanction démesurée en revoyant la vidéo. Patrick est très déçu, et répond simplement « non » à Beccaro, lorsque celui-ci lui demande de faire un petit sourire. Beccaro le prend très mal, et viendra nous voir après le jeu pour nous le reprocher. Ce « non » n’était que le fait d’un pince-sans-rire, et Patrick sourira dans la seconde suivante.

            [*]NEGL _ _ EN_E avec un I à placer : Anthony nous pique le mot NEGLIGENTE, par facilité.

            [*]NEGLIGEN_E : Dominique trouve NEGLIGENCE (what else ?).

            250-150 : Qu’ils ne fassent pas Motus, qu’ils ne fassent pas Motus… Mo-Mo-Motus… FFFFUUUU ! Ils reviennent à égalité. Diantre ! Et ils ont la main. Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, on nous annonce que c’est le dernier mot. S’ils le trouvent, ce qui serait logique, nous perdons la partie. Anthony arbore un grand sourire. Et il y a de quoi. Je laisse échapper un « Serre les fesses ». Nous espérons qu’ils chutent (le dernier mot rapporte cent points).

            Neuvième et dernier mot : L _ _ D _ _ _ _ _ _ (Vidéo : 12min29)

            [*]Ce Motus a donné le sourire à Anthony mais l’a empli de trac. Il peine à sortir un mot de dix lettres commençant par L… Il finit par annoncer, in extremis, LIGOTAGES. Joie ! En effet, nous reprenons la main, et, logiquement, nous devrions trouver le mot et l’emporter, accédant ainsi à la Super Partie.

            [*]LA_D_ _ _ _ _ _ : LUBRIFIANT de notre liste. Je serre mes paumes l’une contre l’autre, les coudes sur notre pupitre, en priant pour qu’on trouve ce mot. Et puis flûte, nous sommes meilleurs qu’eux, nous sommes entraînés, ce serait bien le diable qu’on ne gagne pas, bon sang !

            [*]LA_D _ _ _ _ _ _ avec un N, un R et un U à placer : placide, Patrick continue de débiter la liste avec LESSIVAGES.

            [*]LA_D_ _ _ _ _ _ avec deux E, un N, un R et un U à placer : je pense à trouver la solution, mais propose notre dernière cartouche de préparation : LYMPHOCYTE. Diantre, aucune nouvelle lettre ! Mais que peut être ce mot ?

            [*]LA_D_ _ _ _ _ _ avec deux E, un N, un R et un U à placer : même désarroi de Patrick, qui propose par dépit LEGEREMENT, dont je pense une fois de plus à tort qu’il n’est pas de la bonne longueur.

            [*]LA_D_ _ _ E_ _ avec un E, un N, un R et un U à placer : un puzzle à peine plus complet que le précédent. Je ne sais pas du tout ce que peut être ce mot final. Ah non, nous n’allons pas flancher maintenant. Je pense à LARDONNEES, mais je n’en suis pas sûr, et puis, à Motus, les mots à trouver sont toujours issus du langage courant, et LARDONNEES, à ma connaissance, n’en fait pas partie. Je patauge, je panique, je perds mon sang-froid. Je propose en dernier recours LAUDANISEES. Ce mot est valable au Scrabble, c’est certain. C’est un adjectif qui veut dire, il me semble, « qui contient du laudanum ». Au masculin, c’est l’anagramme de LUANDAISE, aucun doute là-dessus. Mais peut-être n’est-il pas dans le Larousse. Plutôt que de ne rien dire (je suis plus sûr de LAUDANISEES que de LARDONNEES), je propose LAUDANISEES. Mais ce mot fait onze lettres. FFFFUUUU ! Je fais perdre mon équipe ! En effet, nos adversaires vont avoir une lettre-bonus, et auront donc les quatre premières lettres de la solution, ce qui leur permettra certainement de gagner, Anthony a montré à plusieurs reprises qu’il pouvait facilement trouver la clef. Je suis à ce moment anéanti.

            [*]LAND_ _ _ E _ _ avec un E, un R et un U à placer : WTF ? Quel est ce mot ? Anthony devrait me le dire dans une ou deux secondes. Et bien non ! Parce que, comme si cela avait été scénarisé, Anthony a encore un peu de trac en lui, et se résigne à nous voler notre mot. Mais quand il annonce le R final, je sais qu’on va reprendre la main (LAUDANISER n’est pas un verbe, aucun doute là-dessus). Je glisse à Patrick que ce n’est pas bon. Hors caméra, je lève le poing droit en signe de satisfaction ; un geste dû à un réflexe plus qu’à un manque de fair-play, croyez-moi.

            [*]LANDE_ _ E _ _ avec un R et un U à placer : le seul mot qui corresponde est, à mon avis, LANDERNEAU. Ce mot est dans le Larousse, c’est sûr, il est même invariable au Scrabble. Mais il n’est pas connu, enfin, il n’est pas du langage courant, je crois. Cependant, n’ayant pas de doute quant à sa validité, je le propose. C’est lui, le mot de la victoire.

            350-250 : Ouf ! Pendant la pause, je fais un sondage : sur les trente-cinq personnes présentes, trente-quatre n’ont aucune idée de ce qu’est ce mot, ou en ont vaguement entendu parler. Une personne me dira que c’est un synonyme de « microcosme ».

            Nous avons quelques minutes pour décompresser. Ma maman est fière comme Artaban, Patrick et moi nous félicitons, et j’essaie de nous sur-motiver pour la Super Partie. Je pense sincèrement que nous étions meilleurs que nos adversaires. Malgré cela, nous les avons battus de justesse. Et il était hors de question que nous rations cette Super Partie, car cela serait synonyme de nouvelle partie contre d’autres adversaires, et forts de notre expérience, nous savons que rien ne serait gagné.

            La Super Partie : nous jouons en équipe, Patrick et moi. Nous devons trouver dix mots de dix lettres, sur le même principe qu’au cours de la première partie, en 5min30. Nous pouvons proposer des mots l’un ou l’autre, il n’y a plus de tour de rôle. Si nous trouvons ces dix mots, nous empochons 1000 € (500 € chacun). S’il nous reste assez de temps, nous avons l’occasion de trouver un unique onzième mot, pour 1000 € supplémentaires. Je sais que c’est possible. Il nous suffit de robotiser concernant la liste de mots d’ouverture, et de faire confiance à notre expérience de scrabbleurs pour nous dépatouiller. Possible, si nous sommes à fond. Possible, mais pas aisé.

            Mais nous y croyons. La première partie a été difficile, mais désormais, il n’y a presque plus aucun hasard. L’entraînement devrait payer. Et puis, il y a ma maman, alors faisons-lui plaisir.

Piercy

Aux alentours du mois de mars, Patrick, un proche ami scrabbleur comme je le suis, me contacte et me propose de former une équipe et de passer les sélections de Motus, ce jeu de lettres inspiré du Master Mind. Diffusé le matin, sur France 2, il est surtout regardé par les chômeurs et les retraités, qui ont du temps à tuer.

De nombreux scrabbleurs sont passés à cette émission, étant donné les similitudes entre ces deux jeux. J'y avais participé il y a quelques années, sans parvenir à décrocher la tirelire. J'avais alors attribué l'échec à deux facteurs : le manque de préparation et la manque de motivation de mon partenaire.

J'acceptai donc, et nous allâmes passer les sélections au début du printemps. Mon souvenir était encore frais : les sélections sont aisées à franchir, car on ne demande aux candidats que de savoir lire, écrire, et de connaître les règles du jeu. Un exemple d'exercice : on vous propose le squelette SO_ _ _ _ _ _, et vous devez trouver six mots de huit lettres commençant par SO. En vrac, on peut trouver : solitude, sournois, sonnerie, sombrant, solvable, sourcier, sorcière, sottises, etc. Avec un peu de jugeote, il est assez facile de s'en tirer. Alors, lorsqu'on est scrabbleur émérite, l'exercice est d'autant plus à notre portée.

Nous expédiâmes cette formalité et, peu avant de nous laisser rentrer dans nos pénates, Christian, gentil secrétaire très agréable et sympathique, notamment en charge de briefer les candidats et de planifier le passage des différentes équipes, nous informa d'un probable changement de règle. En effet, la production avait décidé de faire passer Motus à 10 lettres, dès la rentrée de septembre.

Historiquement, Motus a commencé avec cinq lettres, puis six, puis sept, huit, et récemment neuf lettres. Christian nous fit comprendre que, si l'on indiquait "10 lettres" sur notre feuille de sélection, alors il y aurait plus de chances que nous soyons convoqués plus tôt, car les équipes désireuses de passer à ce nombre de lettres seraient certainement moins nombreuses que celles qui demanderaient 8 ou 9. Je convainquis Patrick de choisir dix lettres, car après l'entraînement que j'envisageai déjà, notre edge (avantage global par rapport à nos adversaires futurs) serait énorme.

En effet, pour des gens lambda, 10 lettres, c'est beaucoup. Ajoutée à cela l'habitude en tant que scrabbleurs de mélanger les lettres de tête, je sentais pertinemment que nous partirions largement favori le jour de l'enregistrement.

Après cet épisode, Christian me contacta afin de nous donner la date d'enregistrement : le 26 août.

Je contactai de mon côté un ami informaticien amateur de Scrabble, et lui exposai une requête : selon des critères précis, je lui demandai de me fournir une liste de trinômes pour chaque lettre initiale, trinômes que je pensais apprendre par c½ur et faire apprendre par c½ur à Patrick, et enclins à « ouvrir » le jeu au maximum.

En effet, Motus se déroule ainsi : on vous donne la lettre initiale d'un mot de dix lettres du langage commun à découvrir, et vous proposez, à tour de rôle avec votre partenaire, un mot ayant cette initiale. On vous indique alors en jaune quelles sont les lettres mal placées du mot à découvrir, et en rose les lettres bien placées. En créant une telle liste de trinômes appris par c½ur, le but est de proposer un maximum de lettres différentes en trois mots. Ensuite, il nous resterait à utiliser nos neurones pour découvrir le « mot-mystère ».

Un exemple : Pour la lettre A, notre trinôme était AVANTAGEUX-AMBLYOPIES (fait d'être malvoyant)-AFFRANCHIR. Si le mot à trouver commençait par un A, nous n'aurions qu'à épeler ces trois mots et, à partir du quatrième, nous essaierions de trouver le mot à découvrir. Avec ces trois mots, les seules lettres de l'alphabet que n'aurions pas proposées seraient DJKQWZ, ce qui est très restreint, d'autant plus que, hormis le D, ces lettres sont rares dans la langue française. Que les mots du trinôme soient connus ou non importe peu. L'essentiel est d'optimiser nos chances pour la victoire.

Nous passâmes trois soirées de deux ou trois heures à nous entraîner sur un logiciel gratuit dégoté sur le net, et le jour de l'enregistrement arriva.

J'étais en très grande forme, prêt à en découdre. Patrick était prêt, mais avait une crainte. Me considérant comme plus fort que lui à ce jeu, il craignait de bégayer en épelant un mot (ce qui ferait passer la main à nos adversaires), et ainsi d'être le responsable d'une éventuelle défaite. Je le rassurai tant bien que mal, en lui disant que nous formions une équipe et que victoire ou défaite NOUS incomberait indistinctement. Malgré mon discours rassurant, je savais que cette appréhension ne le quitterait pas. Je devrai faire avec.

À suivre

English
Retour en haut de page
×