Jump to content
This Blog
Sign in to follow this  
  • entries
    5
  • comments
    4
  • views
    4690

About this blog

Entries in this blog

lolosequence

gallery_25259_754_30583.jpg

21/09/2011:

Me voilà à l'aéroport de Toulouse, bagages winamax remplis de fringues que je ne mettrai bien sûr pas (mais on ne sait jamais ...), une heure d'avance, mon billet imprimé, et une énorme envie de bouffer 600 joueurs et repartir avec la win, accompagné bien sûr d'une "petite" peur de partir tout seul.

Car une des principale motivation de ce voyage, outre le fait de revenir plus riche

de 70 000 euro, est de me prouver que je peux partir seul, chose que je n'envisageait même pas il y à 3 ans souffrant de crises d'angoisse.

Aujourd'hui je suis là, avec mon ex copine, prêt à lui montrer que je veux aller de l'avant.

Malheureusement, ce que je vais lui montrer, c'est que finalement je suis toujours ce mec pas super responsable qui est capable de louper son avion avec une heure d'avance ............... Et oui, parce que j'ai réussi à louper mon avion !!

Voilà, loupé l'image du mec qui à changé. On rentre avec le sentiment que je suis

irrécupérable, et surtout que je vais perdre 260 euro pour reprendre un vol aller.

Bon je perd aussi une journée à Dublin ainsi que deux nuit d'hôtel. A bat les

hippies !!!!!

23/09/2011:

Je suis enfin dans l'avion, j'ai rencontré un couple et deux frères très sympa. Alex et Christophe faisant le tournoi tandis que Carole et Yannick vont nous supporter et bien sur profiter de la belle ville de Dublin. On vas donc se partager les frais de taxi, la journée commence mieux.

gallery_25259_754_101872.jpg

gallery_25259_754_194224.jpg

Arrivé à l'hôtel, la réceptionniste ne me trouve pas (ce qui est normal il me semble quand on à réservé depuis un mois non ?), elle appelle son responsable, elle me parle anglais mais ne comprends pas que je me suis couché à 4h la veille, que j'ai donc dormi 3 heures, que j'ai pris l'avion, que je suis dans un pays où on roule à gauche et que mes 9 ans' d'anglais je les ai fait dans un collège et lycée qui sont dans le Tarn et Garonne et cela il y à 10 ans. Malgré tout elle est très gentille (comme tous les dublinois), et arrive enfin à me donner le clé de ma chambre.

Il me reste 10 min avant que le tournoi ne commence, je monte les affaires, je dit

bonjour à mon Coloc et je trace mettre la sauce à tout ces fishs qui se sont qualifiés sur winamax (comme moi en fait :)).

Petite surprise, il est 13h et mon Coloc est toujours couché, je dirais même complètement étalé dans un semi coma. C'est vrai qu'il m'avait dit que pour lui les

tournois live c'était surtout un moyen de faire la fête. Tant pis, on se verra plus

tard.

Petite présentation du tournoi par Guignol (c'est son bébé ce tournoi), je m'installe, je ne connait personne à la table, ce qui est bon signe, je checke la salle, je vois manub, chawips, shooye, de sieter .... Que des Fish quoi :)

gallery_25259_754_50678.jpg

Deuxième surprise, je vois paco et junior. Petite parenthèse skateboard, je vais leur dire bonjour et les félicite pour toutes leurs images dans le milieu du skate, ce qui les étonnent vu que l'on doit être trois (donc eux et moi) dans cette salle à avoir maté 1000 fois des transworld et autres 411. Pour tout les joueurs présents dans la salle, les stars sont manub et ludovic lacay, pour moi ce sont ces deux gars qui filment et font des photos.

Je leur demande comment ils ont atterris là, on sympathise de suite, et je leur

demande même quelques tuyaux.

On se comprends vite, peut être l'âge, et on discutera durant tout le week end de la

vie de manouche, de l'industrie de skate et du poker, et de comment réussir à construire une vie de famille en voyageant 9 mois dans l'année...

ou pas ...

Petite parenthèse, ce n'est pas eux sur la photo, c'est juste une image piquée par

:).

Apres tout , c'est ce que je veux faire (photographe de skate pas joueur de poker),

donc autant prendre le plus d'informations possible.

On se donne rendez vous à hossegor pour les championnat du monde surf, et on boit quelques guinness.

Mais revenons à nos jetons. 30 000 jetons de départ, des niveaux d'une heure, ça

vas jouer !!!!

gallery_25259_754_21249.jpg

La table est assez tranquille, y à une fille qui joue bien je trouve, y à un belge ultra sympa et assez expérimenté, et un ou deux joueurs scared money.

Je joue assez tight, mais j'arrive à monter un jolie tapis de 65 000 jetons à 2 niveaux de la fin du day 1B, alors que la moyenne est à 40 000. Tout vas bien.

Sauf que la dernière heure fut un vrai cauchemard. Pas de spot, plus de respect, aucun coup gagné et un jeux préflop qu'il vas falloir que je travaille.

Retour à 29 000 alors que le jour 1B se termine.

Bon c'est pas génial, mais au moins on est au day 2.

J'ai 25 blind, donc pile poil le tapis que je ne sais pas jouer, il est 2h du mat, c'est l'heure de la guiness !!!

Je rencarde mes nouveaux amis pour faire le débriefing. On ne sera que deux pour le day 2. On a perdu Christophe, mais Yannick a 40 000. C'est son premier gros tournois live, je le sens heureux en buvant sa guiness. Ça fait plaisir.

Christophe est lui très déçu mais le live c'est ça, beaucoup de frustration pour en

gagner un, un jour. Je le lui souhaite en tout cas.

gallery_25259_754_143480.jpg

L'ambiance au bar est joviale mais seul les éliminés réussissent à enchainer les pintes, la pression du jour 2 ce fait sentir...

... Sauf peut être pour mon Coloc qui n'a pas l'air stressé et qui je pense est aussi un regular du côté du bar. Il me fait bien marrer en tout cas et le voir se lever à 16 h alors que j'étais en pause en ne sachant pas qui j'étais fut le moment rigolo de la journée.

GG en tout cas de faire le circuit et de profiter autant. Ça doit

être un sacrée Sharks ce mec !!

gallery_25259_754_44931.jpg

Quand à moi je ne tiens plus debout et après avoir tout de même fait honneur à mes nouveaux amis Dublinois en me délectant de leur boisson yaourt (appelée guiness, suivez un peu !!!), je m'en vais au lit un peu dépité de devoir jouer 25 blindes.

24/09/2011:

Une très petite nuit de 5h et comme promis on vas aller visiter un peu Dublin, car il n'y a pas que le poker dans la vie messieurs les grindeurs !!!

Carole et les deux frères sont assez motivés mais alex et moi ne pouvons nous empêcher d'établir des stratégies et râler sur les coups d'hier qui nous aurais permis d'être plus serein aujourd'hui.

On profite tout de même du beau temps un peu inattendue et on essaye de contenir Carole qui pourrais tout acheter tant la rue est longue. Les filles qui aiment

faire les magasins aiment encore plus les faire à l'étranger, ça doit pas être pareil :).

On laisse donc notre pretty woman et nos fréros se balader et on prend le taxi avec

alex pour aller pousser nos jetons au milieu et crier "allez papa !!!".

2011:demain. Il est 4 h, à demain tout le monde.

gallery_25259_754_40119.jpg

J'arrive à ma table et je suis partagé entre la joie et le dépit de trouver sixcoups à ma table. Sixcoups aka Mathieu lamagnère est local héros sur winamax.

Ça veux dire qu'il possède des avantages pour se payer les tournois live, mais ça veux surtout dire que c'est pas un Fish.

S'il est local héros c'est qu'il l'a gagné à grand coup de victoires, online principalement.

gallery_25259_754_7690.jpg

Bon il est à ma droite donc c'est déjà ça. Mais les surprise ne s'arrêtent pas là puisque je voit un autre joueurs que je connait. Lui non plus n'est pas là pour rigoler, c'est Stéphane de sieter et je le voit souvent dans les magazines donc vas falloir le surveiller. A ma gauche un mec super sympa qui s'avère travailler pour feu la room fulltilt poker. Je lui demande comment ça se passe la boite, il me dit qu'il à réussi à gratter quelques millions par ci par là avant de disparaitre tel Robin des bois.

En fait c'est pas tout à fait ça, il me raconte que ses collègues et lui sont tout ce qu'il y a de plus dégouté de la situation de fulltilt et de leur dirigeant, mais qu'ils ne peuvent pas partir comme ça. Je lui souhaite bonne chance en tout cas pour son futur ( avec Bernard Tapis ?, en tout cas il l'a vu dans ses bureaux, ce qui est

aujourd'hui confirmé, donc bonne chance à fulltilt qui est une super room)

Il me dit aussi qu'il bosse à côté des bureaux de fergusson, donc je ne sais pas s'il parlent souvent de mains, mais je vais faire attention à lui (il fera TF, donc j'avais raison de me méfier ...).

Une autre surprise est l'arrivée d'un autre joueur que je connais bien. Pas de vue, mais lorsqu'on se donne nos perso, un petit sourire en coin se lit sur nos visage.

Il s'agit de starbob, trés bon joueur que j'affronte souvent sur les mtt.fr. Et un bon joueur qui me connait c'est soit bon soit mauvais signe.

gallery_25259_754_5837.jpg

Quelques part, et c'est ce que j'ai ressenti durant tout le week end, voir tout ces joueurs semi pro et apprendre qu'ils me connaissent et quelque part me respecte m'a donné une énorme confiance en moi et une petite fierté. Être reconnu de ses pairs est quelque chose de gratifiant pour tout les sacrifices que l'on a fait pour en arriver là, et ce dans tout les domaines. La plus belle reconnaissance est bien entendu celle de sa famille et de ses proches, mais être respecté par un

joueur technique et surtout gagnant est pour moi un moteur qui me pousse à aller encore plus loin.

J'espère un jour retrouver cette sensation dans la photo :)

Me voici donc à une table où les gains totaux cumulés se compte en centaine de

milliers d'euros, donc au milieu des requins avec 25 blindes.

Soit tout à fait la situation où tu te retrouve au bout d'un plongeoir avec des pirates derrière qui te hurlent dessus pour que tu saute dans une eau infestée de ces mêmes requins !!! Super !!!!!!

Mais comme dans bon film américain de pirate, le héros trouve toujours une

situation rocambolesque pour s'en sortir et aller rejoindre sa belle sur son ile.

Ce fut pour moi un superbe as de pique.

Après une relance utg d'un joueur assez solide, je découvre AJ au bouton alors qu'il

me reste 12 blindes. Une sensation m'envahit alors: une petite voix dans me tête me

dit de folder car relance utg, et puis il est pas trop aggro ce joueur, et AJ est la pire main dominée, mais en même temps on est 6 max, j'ai 12 blindes et puis faut bouger aussi. Tapis !!!! Évidement suivi par mon adversaire qui retourne les QQ.

Quel con me suis je dit au bord du plongeoir prêt à sauter.

Six coups me dit en plus qu'il jète un as, ne m'en laissant donc que 2 dans le paquet, génial.....

Flop trois coeur. Je n'ai pas de coeur mais mon adversaire si avec sa dame.

Re super, j'ai plus que l'as de pique.

Turn, "j'aime les films américains !!!", l'as de pique.

Bon il reste encore tout les coeurs à éviter, mais après une brique river, je double

mon stack pour revenir à un tapis qui me permet un peu plus de liberté après avoir

mis un one outer des familles !!!!

La table est très agressive avec notamment sixcoups qui joue très bien préflop, un

domaine du jeux qu'il va falloir que je travaille si je veux faire le circuit.

Du coup la dynamique est très basée sur le métagame avec notamment starbob qui à joué un jeux sans faille, mais il perdra la quasi totalité de son stack sur un 4 bet

light en confrontation préflop avec JJ contre A5 de sixcoups.

Sixcoups qui me permettra même de passer chipleader un bon moment après une

bataille de blind KK contre QQ.

gallery_25259_754_7978.jpg

Le jeux est difficile, les tapis vont de main en main et mon aventure se termine en

fin d'après midi, en 90 place. Une place mi figue mi raisin d'ailleurs.

Content de mon parcours mais évidemment déçu de finir si loin de la TF.

Et perplexe sur le coup qui me fait sortir aussi. Alors qu'on discutaient tranquillement de technique et autre 5 bet light oop, je me rend compte que mon

jeux préflop est trop timide pour espérer gagner des tournois lives.

Arrive alors un irlandais, jeune, avec des lunettes assez moche, mais là n'est pas le sujet ( il pourra d'ailleurs s'en acheter d'autre vu qu'il finit dans les 20 derniers).

Il a bien compris le concept d'agression préflop lui.

3 bet en position, 4 bet dans les blindes, le voilà qui part à tapis avec QJ contre AK.

Fichtre, c'est un Fish ou ils font tous ça les Sharks ?

Aucune de mes relances n'est respectée contre lui. Il me marche dessus quoi !!!

Mais c'est pas dans mon habitudes de ralentir. Je suis au bouton, j'ouvre AJ, je

raise, il 3 bet comme prévu, et comme il faut bien travailler son jeux, je me dit que shove mes dernières 30 blindes, c'est le move de pro que je ne fait jamais et qui manque à mon répertoire.

Et puis ça vas le calmer un peu.

Donc: "all in"

"call" (en anglais dans le texte).

"you've got aces ?" dit je dans un anglais impeccable.

"yep"

"ok, Nice hand, une guiness s'il vous plaît."

Bon j'ai pas collé à mon plan de jouer postflop, mais bon j'ai travaillé mon jeux

preflop et puis je tombe sur son top range, mais je suis déçu quand même, comme

tout les joueurs de tournois live d'ailleurs..

Cruelle variante que les mtt live, en monotable, avec 30 mains de l'heure, et tout les à côté.

Car même si gagne un package, les frais annexes sont souvent importants.

C'est vrai après tout il faut se payer la bouffe, le taxi, la place dans l'avion, les bagages, le Burger easy jet à 10 euro, et puis on est à l'étranger, on nous "paye" pour jouer au cartes alors on profite et le budget Guiness explose notre carte bleue.

Alors qu'online, on mange des pâtes, le siège est gratuit et la bière une heineken.

Le poker online est le discount du poker ( je sens que cette phrase va plaire :))

Bien sur rien ne vaut un tournoi live avec toute ces rencontres, des vrais tables

avec de vrais croupières toute plus belles que la plus belles de tes copines, des vrais joueurs qui pèsent des milliers d'euro et qui gamblent les billets de 50 sur la couleur du flop, toutes ces guiness qui en ont marre d'écouter les bad beat de ces frog de frenchies, et le sentiment de faire partie d'une communauté.

gallery_25259_754_70567.jpg

Alors à la question cela vaut il le coup de se taper toute ces bornes pour finir 90 eme et finalement n'est il pas plus ev+ de rester chez soi grinder les mtt si fishy en .fr, je répond oui cela vaux vraiment le coup pour toute ces rencontres qui font avancer dans la vie, et puis parce que le poker ça sert aussi à ça: voyager et voir ailleurs si j'y suis !!!!!

Et ça j'aime !!!!!!!!!!

À ceux qui m'ont lu jusqu'au bout, on se voit par là et on

fait connaissance autour de la boisson locale :)

Ps: merci encore à toute l'équipe winamax qui à encore réalisée un tournoi

magnifique, merci à tout les grindeurs pour les discutions autour de la boisson

noire, merci aux couvreurs d'être si sympathique (tapis volant je te lâche pas, je veux te raconter un coup tricky un de ces jours), merci à mon Coloc en espérant se revoir bientôt pour dormir ensemble :), merci à Jonathan Hamard pour le taxi de

retour ( belle 4 eme place, on se revoit à Londres ou ici à Toulouse dés que tu veux), merci à Daisy pour son soutien depuis le début, et merci à Carole, Alex, yannick et Christophe pour ce week end inoubliable, et on se dit à l'année prochaine.

gallery_25259_754_19150.jpg

lolosequence

dictionnaire poker

- Allez papa: Cri de joie d'un livetard après un coup qu'il croit avoir gagné après l'avoir perdu (ah bon la couleur bat la suite ?)

- Bankroll : Réserve d'argent utilisé pour jouer au poker.

- Broadways: Jeux préflop composé de deux têtes tels Roi-Dame, Dame-Valet ...

- Buy-in : Prix d'entrée d'un tournoi.

- freeroll : Tournoi gratuit mais qui permettent de gagner du vrai argent. Les sites proposent ces tournois pour attirer des nouveaux joueurs.

- Gestion de bankroll : Système qui permet de continuer à pouvoir jouer au poker sans tout perdre à cause de la part de chance qui influe sur le résultat à court terme aussi nommé variance. (ex: si je dispose de 1000 euro de bankroll, je ne m'inscrit qu'à des parties à 10 euro.)

- Grindeur: Personne qui joue beaucoup online.

- MTT: Multi Table Tournament. Ce sont des tournois sur internet qui ont un horaire de départ fixé à l'avance (au contraire des SNG qui commencent dès qu'un certain nombre de joueurs sont inscrit)

- Play money: On peux jouer sur internet au poker en play money, c'est à dire gratuitement. Mais on ne peux pas gagner d'argent à l'instar des freerolls.

- Premium: Jeux très fort préflop tels les As, les Rois, les Dames.

- Scared money: Joueur qui ne joue pas selon ses pleines aptitudes du fait d'avoir une pression de l'argent en jeux (assez fréquent sur les tournois à gros buy'in).

- Spot: Un spot est un moment où l'on va tenter un coup original qui nous semble profitable.

- TF: Table finale d'un tournoi.

- Tight: Style de jeux qui se veux serré. Un joueur tight ne jouera que des mains à fort potentiel tel les premiums, les broadways, les gros as.

- Variance: En statistique et probabilité, la variance est une mesure arbitraire servant à caractériser la dispersion d'une distribution ou d'un échantillon.(ex: je peux jouer 20 fois à pile ou face et perdre 20 fois alors que la probabilité que je gagne pour chaque coup que je joue est de 50 %).La variance diminue avec le long terme.

lolosequence

Que recherche t'on quand on quitte son job pourtant pas si mal que ça ? :

- plus de liberté de temps

- plus de passion au travail

- plus d'accomplissement de soi

- une recherche de création personnelle

Retrouve t'on cela dans le poker ?

- la liberté de temps: Elle est évidente. On joue quand on veut et surtout on ne joue pas quand on ne veut pas. Et c'est là que c'est moins évident. Pour gagner il faut jouer, et donc pour gagner beaucoup, et bien il faut jouer beaucoup. Cqfd !!! Le temps est il alors difficile à gérer, tel un boulot de 10 h 5j/semaine ? Réponse dans quelques mois :D

- la passion : Là aussi, il est évident que jouer au cartes est plus divertissant que faire du marteau piqueur (bien que ça dépende des gens :P ). Encore faut-il que la passion ne l'emporte pas sur la raison, tel un joueur de starcraft Japonnais qui oublie de manger boire et dormir et meurt parcequ'il faut gagner la guerre virtuelle. Quand on est "obligé" de grinder (jouer) des heures alors qu'on a plutôt envie de rejoindre ses potes à la terrasse d'un café, tout cela parceque l'on doit remonter une bankroll tombé au néant, la passion est déjà moins présente ... Il est vrai aussi que gagner un tournoi dans un pays étranger, et prendre une semaine de plus pour pouvoir profiter de ce dit pays est un luxe que peu de métier permet.

A nous donc d'aller voir ailleurs que le poker et de découvrir d'autre chose dans la vie, afin de mieux l’apprécier et ainsi jouer (travailler) sans saturer.

- l'accomplissement de soi : Gagner un tournoi ou l’équivalent de deux salaires en quelques heures permet de se sentir mieux. Je ne saurais expliquer pourquoi, mais une sensation de devoir accompli nous envahi. Pour autant quand on y réfléchi à deux fois, on sent en nous un désagrable sentiment que l'on ne construit rien, que l'on prend juste de l'argent à des "pauvres gens " qui ne se défende pas bien, que ce que l'on fait ne sert pas la société (en supposant qu'il faille servir la société :))Tout cela est vrai, mais après tout, combien de travailleurs doivent ressentir la même chose. Et c'est là qu'une solution apparait: donner 5% de ses gains mensuels à une cause humanitaire. Pas pour se déculpabiliser, juste pour donner au lieu de prendre :).

- la recherche de création personnelle: De la création dans le poker, c'est un euphémisme !!! On crée tout le temps, on invente, on remanie, on observe, on retranscrit et finalement on joue comme on est. Le problème c'est que personne ou presque n'y prête attention, mis à part les forums techniques que seul les joueurs pro consultent régulièrement. Mais comme le temps nous le permet, on peut tout à fait créer quelque chose à côté.

Et c'est ici que le titre de mon billet prend tout son sens, "ce que j'attends du poker".

Ce que j'en attends, c'est qu'il me permette de me donner du temps et des moyens de construire mes projets qui me tiennent à coeur. C'est tout ce que j'en attends, et peut être aussi un jour pouvoir caller avec hauteur 10 un tapis en finale du main, en me disant "je sais" ...

lolosequence

Mes résultats

2011:

- 1er sur 277 joueurs. 10 € > 600 €

- 2ème sur 194 joueurs. 10 € > 287 €. 4 MAX.

- 4ème sur 48 joueurs. 300 € > 1478 €. HIGH ROLLER.

- 4ème sur 398 joueurs. 50 € > 1396 €. TOP 50.

- 9ème sur 745 joueurs. 150 € > 1800 €. MAIN EVENT.

- 2ème sur 100 joueurs. 50 € > 1200 €. SELECT.

- 2ème sur 400 joueurs. 10 € > 411 €.

- 3ème sur 1295 joueurs. 10€ > 945 €. BOOSTER.

- 3ème sur 279 joueurs. 100 € > 2800 €. EXPERT.

- 2ème sur 4400 joueurs. 10 € > 5865 €. SUNDAY SURPRISE.

- 4ème sur 834 joueurs. 20 € > 1140 €. AFTER WORK.

- 8ème sur 3874 joueurs. 10 € > 1000 €. WINAMAX SERIES #24.

2010:

- 4ème sur 74 joueurs. 300 € > 1209 €. HIGH ROLLER.

- 4ème sur 120 joueurs. 50 € > 540 €.

- 1er sur 234 joueurs. 10 € > 547 €.

2009:

- 1er sur 72 joueurs. 100 € > 3500 €. PACKAGE WSOP VEGAS EVENT 54.

lolosequence

Présentation

Bonjour tout le monde.

Je m'appelle Laurent Krimm et je joue au poker depuis 2006.

J'ai découvert un reportage à la télé où l'on voyait des gars compter les cartes au black jack et gagner des millions (cf le film "21"). J'ai trouvé ça génial et aimant plutôt les mathématiques je me suis mis à essayer de compter les cartes, en espérant gagner des millions moi aussi !!! :victory:

Puis en allant voir quelques sites où l'on apprends le black jack, je suis tombé sur une pub de poker. Ouhaaa, retour à l'adolescence où on jouaient des centimes sans savoir quand arrêter les tours d'enchères.

Mon plus vieux souvenir de poker reste un livre que mon oncle m'a offert sur comment tricher au poker, avec les manipulations, les cigarettes qui droguent, et les robots dans la manche pour cacher les cartes !!!

alors j'ai essayé, en

Je ne me rappelle plus si j'ai gagné, et je ne me rappelle même plus à partir de quand j'ai effectué mon premier dépôt, mais tout est allé très vite.

On était deux potes, on a lâché PES, on jouais, puis on est tombé sur le FRANCE POKER TOUR. On s'est inscrit en 2007 et c'est là que je me suis dit que c'était parti. Tout ce monde, les tables, le bruit, les promesses de billets de 500 euro, et mon pote qui se qualifie pour la finale à san rémo, où il finit à la bulle !!!

Je croise un gars qui à l'air cool et qui porte un tee-shirt Limpers.com (c'est olivier daeninckx aka "woooote"). Je rentre chez moi et je cherche sur internet. Cool y'a des mecs qui font des parties chez eux. Je m'inscrit, j'y fonce (salut à toi Nyan, revient jouer un peu!!), et je découvre que je suis nul au poker (bon en même temps y'a don limit et aceofspade donc chaud quoi :lol: ). Ces mecs là sont ultra agressifs, et je ne comprends rien à ce qu'ils disent.

Une année passe où mon amour pour les magazines en tout genre (au moins 15 par mois) m'aide à gagner sur le web, à me forger un style LAG que je n'arrive pas à produire chez les Limpers (trop timide), en bref à en comprendre un peu plus.

Les mois qui suivent me permettent de payer mon loyer, et de me payer quelques trucs. Mais les sirènes du mal m'appellent: "et si j'essayais un sng à 20 euro ?"

" GAGNE !!".

Rien ne sera plus pareil maintenant. Il vas falloir gérer la bankroll, mais en même temps tout ces fish qui jetent leur argent et mon ego "légitime" qui me parle et c'est parti pour les montagnes russes !!

Je gagne 1000 euro en quelques jours, tandis que je perd 1000 euro en quelques heures.

"tu as perdu 1000 euro, tu es fou !!" "oui mais en même temps je les ai gagné à partir de 50 euro !" "ouais mais si tu les avait retirés ..." "oui mais ..."

C'est compliqué d'expliquer que l'argent au poker n'est plus qu'un chiffre.

Mais c'est aussi compliqué de comprendre que l'argent au poker c'est aussi de l'argent.

J'ai aimé l'émission du club radio poker sur les blogueurs. Tout les trois (Droogba, utopike et zmasters) sont considérés comme des smicard du poker.

Ils gagnent leur vie au poker, mais bien loin de ce que gagnent des donlimit et autres shooye (2 joueurs que j'aime bien :)).

Et leurs blogs servent d'exutoire et de garde fou d'un "métier" qui peux t'offrir autant de liberté qu'il n'est une prison parfois.

Ma volonté d'écrire un blog est bien sûr animée par cette volonté de contrôler la bête qu'il y'a en chacun de nous (FULLBANKROLL !!! FULLBANKROLL !!! TILT !!! TILT !!! TIIIIIIIILLLLT !!!), mais surtout pour montrer à ma famille et mes amis que le poker n'est plus joué au saloon contre Jessy James et qu'il peux être un formidable métier pour ceux qui le souhaite (comme vigneron, maçon, architecte, comédien, banquier ...).

Je ne désire pas en faire mon métier mais j'ai quelques heures à passer avec lui donc place au prochain billet : ce que j'attend du poker.

Sign in to follow this  
English
Retour en haut de page
×
Unibet : French Poker Cup
Unibet : French Poker Cup