Jump to content
This Blog
  • entries
    66
  • comments
    321
  • views
    97716

About this blog

Entries in this blog

Bandecdc

Petit billet pour whine après ma petite session un peu désastreuse : un bon -25€ en 700 mains en FL50 ! C'est un peu l'équivalent d'une session à -10 caves en NL quoi. Voilà on est au milieu de la nuit et je suis en train de tilter comme un gosse ! (j'ai le droit un peu aussi non ?) Moi qui dans un précédent billet avait vanté ma capacité à court terme à vaincre la limite, en soulignant toute fois que j'étais dans un rush de carte, me voilà soudainement retourné à la réalité par un sévère revers de la médaille.

Petite illustration de ma session :

-A9s sur A63 T 2 misé tout le long contre un 95/5 qui avait finalement 54.

-A8s sur A43 K J misé tout le long contre un 70/40 qui avait QT.

-AA sur K56 2 8 contre un 93/30 qui avait K6.

-AcTc sur As3c9c Js Ts contre vilain 83/23 qui a 9s5s.

-AA sur 37J K 5 contre un 68/13 qui a J3

-K9 que je joue en bluffcatch contre un mongo un joueur au style très agressif sur 935 T 7 et obv il a J8.

-JJ sans piques sur un baby flop monocolor a pique que je bet à chaque street, vilain me paye et touche sa flush hauteur 9 river avec J9o.

-AKs que je joue également en bluff catch contre un adepte du je-bet-et-je-relance-parce-que-je-pense-que-t'as-rien-et-en-plus-je-prend-la-température sur 886 T 4, et magie, il a A4 !

-Même scénario trois mains plus tard, je défend J9 sur JTA 8 Q, il a K2o.

-QQ sur J26 T 8 contre un 83/23 (oui oui, le même que celui qui m'a craqué mes deux top two pair en faisant flush backdoor) et pour la peine, il a Q9.

J'en oublie beaucoup d'autres, mais je raconte juste celle qui a fait que je me suis dis "si je perd celle là, je vais me coucher" : 44 qui trouve brelan contre un 55/9 qui fait couleur backdoor avec une énorme saucisse.

Bref craquage complet et tout ce qui s'en suit en terme de pause poker toussa. Sinon je suis passé silverstar, ce qui est pas démérité, sachant que le rake représente les 3/4 de mes gains des dernières semaines ! Bonne nuit à tous et dsl pour ce billet useless, je craque en ce moment !

Bandecdc

Bonjour à tous ! Ça faisait une dizaine de jours que je n'avais pas donné de nouvelles et pour cause : j'ai hésité quelque jours avant d'écrire ce billet.

Ce qui devait arriver arriva : les sng 3€, couplé aux petits mtt, ça n'a pas marché. 3 raisons principales à ce revirement : j'ai subit une petite série de bad beat, comme ça nous arrive à tous - c'est tout à fait normal -, et leur simultanéité immédiate m'a rapidement fait tilter et m'a écarté de mon A-game. Si je suis d'un tempérament calme d'une manière générale (ça n'a pas affecté mon humeur), mon jeu en a pris un certain coup et j'ai perdu plusieurs dizaines d'euros en quelques jours.

Sur bwin, je suis descendu de 35 à 19€ en une petite douzaine de tournois, sur des coups assez strange (Il est difficile de perdre autrement que par des bad beat en micro-limites sur ongame) et sur pokerstars, ce méchant bad run m'a fait chuter de 228 à 193€, soit un total de 51€ de pertes.

J'ai donc commencé à douter de mon jeu à partir de ce moment et j'ai fait ce que tout le monde m'avait appris dans cette situation : j'ai fait une pause de 3 jours sans retoucher à une carte, j'ai posté quelques mains à problèmes et marginale sur le forum pour demander si mon jeu était optimal (il s'avère que même si les décisions sont délicates et les avis différents pour certaines mains, ce n'est pas tout à fait le cas).

J'ai ensuite passé quelques heures à étudier des vidéos sur des sites gratuits, essayer de déterminer où étaient mes leaks et avoir un point de vue nouveau sur là où j'avais pu faire des erreurs.

C'est ici et à ce moment là que j'ai découvert par hasard une vidéo sur le limit hold'em, jeu que je déteste par excellence.

C'est vrai quoi ? C'est n'importe quoi cette variante, on peut pas miser ce qu'on veut et donc on est obligé de laisser la côte à tout les tirages, préflop impossible de virer les calling station, tout les pots sont multiway quand tu veux 3bet tu peut rajouter qu'une blinde, le bluff est presque impossible puisque river tu peux pas bet plus de 2 big blind dans un pot qui en fait parfois 20...

En tout cas c'est ce que je pensais avant de regarder cette vidéo, qui en soit n'était pas du tout exceptionnelle, mais qui a le mérite d'avoir suscité ma curiosité. Ne connaissant strictement rien aux adaptations à faire quand on passe de la NL à la FL, j'ai donc décidé de revenir aux tables pour tester un peu le jeu, avec mon tracker tout neuf (HEM).

Je me suis installé à une FL0.05/0.10€, qui est la plus petite possible sur ps (needless to say que sur bwin il n'y a absolument aucuns joueurs). J'ai vu que le niveau était a peu près celui de la playmoney, j'ai joué 300 mains, gagné 3€ et je suis parti.

Bon... On va pas dire que ce soit une grande révélation jusqu'à là, mais comme je suis persévérant, j'ai jeté un œil aux différents articles de BRM et ceux qui parlent du winrate horaire, qui se compte en big bets/100(suffit de multiplier par 2 quoi) et je suis reparti cette fois sur 4 tables de Fl 0.25/0.50€, soit 5 fois plus gros.

Le club poker n'a pas beaucoup de passionné de fixed limit, vu que apparament 6% de rake c'est imbattable et que le trafic est nul, mais on me décourage pas comme ça moi !

En fait j'ai joué un total de 2000 mains, sur 4 tables en 7h et 7 sessions, pour un gain total de 67.22€, à cela quoi j'ajoute 20€ de bonus débloqué, ce qui a remonté ma bankroll ps à 280€ ! (Bankroll total 1049€ => +36€)

En fait il apparait, outre le fait que ce taux de rendement de 6BB/100 n'est bien sûr pas tenable, compte tenu du rake effectivement exorbitant dans ce type de jeu), que j'adore le caractère analytique de cette variante et que le niveau ridiculement bas (la moyenne de la table doit jouer à 50/10, avec max 2 regfish par table).

Je veux dire par là que la variante est toujours présente, mais chaque coup perdu te fait moins mal et qu'il est beaucoup plus facile de lire les adversaires et deviner leur main qu'en no limit. Enfin du peu que j'en ai joué c'est l'impression que j'ai.

En effet 2kh, ça ne sert à rien du tout en terme d'analyse et n'importe quel fish peut faire 6BB/100 sur une durée aussi courte, mais je pense que ça suffit à donner une tendance, d'autant qu'il n'y a pas d'all-in ev en limit ou du moins elle ne sert à rien vu qu'on est à tapis que contre les mecs qui ne jouent plus qu'avec 3 blindes.

Disons que je pense qu'à l'heure actuelle, je peux battre la FL50 avec un taux de rendement trois fois moindre, soit 1€ pour 100 mains.

L'avantage (lol), c'est que j'ai raké presque autant que j'ai gagné, me permettant de débloquer pas mal de bonus et de rendre viable le projet de finir silverstar en décembre, ainsi que sur tout les autres mois. (J'ai même estimé qu'il fallait entre 15 et 20kh à cette limite pour faire goldstar)

Reste à voir si je pourrais tenir mes projets et si je ne vais pas lamentablement fail comme je l'ai fait pour les sng (bien que malgré tout, je conserve un roi de presque 15% sur les 3€, hé hé !)

En attendant, je vous fait partager quelques mains pour la forme, ainsi que le graphique de ces 2000 mains.

On commence la série par un petit bad beat parce que voilà, faut bien whine toussa :

***** Hand History for Game 54398046646 ***** (Poker Stars)

$0.25/$0.50 Limit Texas Hold'em - Friday, December 17, 08:57:30 ET 2010

Table Kiviuq IV (Real Money)

Seat 6 is the button

Seat 1: rafle27 ( $11.41 USD )

Seat 2: bérurier27 ( $8.70 USD )

Seat 3: goodsquishy ( $16.69 USD )

Seat 4: Bandecdc ( $22.48 USD )

Seat 5: topheur60 ( $8.12 USD )

Seat 6: CleptoPot ( $13.61 USD )

rafle27 posts small blind [$0.10 USD].

bérurier27 posts big blind [$0.25 USD].

** Dealing down cards **

Dealt to Bandecdc [ :As:Qh ]

goodsquishy folds

Bandecdc raises [$0.50 USD]

topheur60 folds

CleptoPot folds

rafle27 calls [$0.40 USD]

bérurier27 calls [$0.25 USD]

** Dealing Flop ** [ :5d, :Jh, :Ad ]

rafle27 bets [$0.25 USD]

bérurier27 raises [$0.50 USD]

Bandecdc calls [$0.50 USD]

rafle27 calls [$0.25 USD]

** Dealing Turn ** [ :Qs ]

rafle27 bets [$0.50 USD]

bérurier27 calls [$0.50 USD]

Bandecdc raises [$1.00 USD]

rafle27 raises [$1.00 USD]

bérurier27 calls [$1.00 USD]

Bandecdc calls [$0.50 USD]

** Dealing River ** [ :6s ]

rafle27 bets [$0.50 USD]

bérurier27 calls [$0.50 USD]

Bandecdc calls [$0.50 USD]

rafle27 shows [:Td, :Kc ]

rafle27 wins $8.44 USD from main pot

bérurier27 doesn't show [:4d, :Ah ]

Bandecdc doesn't show [:As, :Qh ]

Aucune idée si c'est bien joué par ailleurs, mais faut savoir que le mec qui a KTo joue 50/0/7 (af) et l'autre 38/10/1.5(af), donc je pense que c'est un set up ici.

Une autre pour la forme -un good beat cette fois -, le genre de chose assez fréquent en lhe :

***** Hand History for Game 54315741065 ***** (Poker Stars)

$0.25/$0.50 Limit Texas Hold'em - Wednesday, December 15, 04:11:08 ET 2010

Table Floirac IV (Real Money)

Seat 1 is the button

Seat 1: SuccuBix ( $10.59 USD )

Seat 3: illspiritt ( $16.38 USD )

Seat 4: Bandecdc ( $29.74 USD )

Seat 5: crakers83 ( $9.25 USD )

illspiritt posts small blind [$0.10 USD].

Bandecdc posts big blind [$0.25 USD].

** Dealing down cards **

Dealt to Bandecdc [ :As:Ks ]

crakers83 folds

SuccuBix folds

illspiritt raises [$0.40 USD]

Bandecdc raises [$0.50 USD]

illspiritt raises [$0.50 USD]

Bandecdc calls [$0.25 USD]

** Dealing Flop ** [ :3h, :8h, :Ts ]

illspiritt checks

Bandecdc checks

** Dealing Turn ** [ :Qs ]

illspiritt bets [$0.50 USD]

Bandecdc raises [$1.00 USD]

illspiritt raises [$1.00 USD]

Bandecdc calls [$0.50 USD]

** Dealing River ** [ :4s ]

illspiritt checks

Bandecdc bets [$0.50 USD]

illspiritt raises [$1.00 USD]

Bandecdc raises [$1.00 USD]

illspiritt raises [$1.00 USD]

Bandecdc calls [$0.50 USD]

illspiritt shows [:Qh, :Qc ]

Bandecdc shows [:As, :Ks ]

Bandecdc wins $8.43 USD from main pot

Pour me justifier de ce play horrible, vilain joue 73/37/4.9 (af)

Enfin une dernière pour montrer how good I run :

***** Hand History for Game 54397846563 ***** (Poker Stars)

$0.25/$0.50 Limit Texas Hold'em - Friday, December 17, 08:51:16 ET 2010

Table Weringia V (Real Money)

Seat 4 is the button

Seat 2: CleptoPot ( $12.67 USD )

Seat 4: Bandecdc ( $28.37 USD )

Seat 5: quentiness ( $9.83 USD )

Seat 6: PATATI 13 ( $11.64 USD )

quentiness posts small blind [$0.10 USD].

PATATI 13 posts big blind [$0.25 USD].

** Dealing down cards **

Dealt to Bandecdc [ :8d:8h ]

CleptoPot raises [$0.50 USD]

Bandecdc calls [$0.50 USD]

quentiness folds

PATATI 13 folds

** Dealing Flop ** [ :Ts, :3d, :5s ]

CleptoPot bets [$0.25 USD]

Bandecdc calls [$0.25 USD]

** Dealing Turn ** [ :8c ]

CleptoPot bets [$0.50 USD]

Bandecdc calls [$0.50 USD]

** Dealing River ** [ :9d ]

CleptoPot bets [$0.50 USD]

Bandecdc raises [$1.00 USD]

CleptoPot calls [$0.50 USD]

Bandecdc shows [:8d, :8h ]

Bandecdc wins $4.54 USD from main pot

CleptoPot doesn't show [:Kd, :Ks ]

Ici vilain est un des seuls rég (25/18/1.3 d'af) de la limite, je paye au bouton même si c'est pas trop recommandé en limit avec ce type de mains,parce que vilain et moi avons un long historique. La suite de la main me donne tord vu qu'il évite le cap à la river en perd le minimum après que j'ai chatté ma gin card.

Voilà voilà, j'espère sincèrement ne pas vous avoir donné envie de venir faire comme moi, la dernière chose dont j'ai besoin est d'une nuée de regs qui viennent me rendre la vie impossible :) !

Bandecdc

... et nous avons donc fait une semaine depuis le début du mois.

Voilà, ça c'était pour l'intro un peu moisie. Je fais un petit billet pour parler chiffres et objectifs.

Pour les 1.5 qui ont lu mon dernier billet, j'avais prévu le très emblématique, mais aussi très ambitieux, projet de jouer 200 sng ce mois-ci de manière à débloquer mon bonus stellar. Force est de constater que je n'y parviendrais pas car je n'ai vraiment pas assez de temps pour ça. Cependant j'ai pu en jouer 40 cette semaine, en comptant les 40 de la semaine dernière, ça nous fait donc 80 sng à 3€ pour un buy-in total de 240€. J'ai d'ailleurs runné good puisque je m'en sort avec le ROI de 24.22% (oui je sais, nombre pas significatif toussa...) et un total de 58.12€ de profit (donc 298.12 brut). J'aime beaucoup la structure des sng pokerstars, je commence à avoir quelques mains sur les regs, qui sont pas si nombreux d'ailleurs. Les fish, qui jouent pas si mal que ça par rapport à bwin d'ailleurs, rendent le jeu assez rentable. Sur le long terme je pense que je peux tenir 10%, malgré le fait que je cumule encore de nombreux leaks dans ce format.

Coté mtt, j'ai très peu joué également et surtout pas cher : 1 ou 2€. Quelques sats pour le classico qui n'ont rien donné, quelques "l'eurogagnant" d'ongame et quelques cheaproll garantis sur pokerstars, soit un total de 11€ de buy-in. J'ai quand même réussi à chatter une petite tf pour 25.63€ ce qui me donne +16.30€ net.

J'ai également débloqué une autre tranche de mon bonus, portant mes gains totaux à 69€, ce qui permet par la même occasion à ma bankroll de passer les 1000€, puisque elle pointe aujourd'hui à 1013€.

Voilà, espérons que ça va continuer dans les trois semaines qui suivent, pas forcément à ce rythme, mais au moins en positif !

Bandecdc

Vous l'aurez compris au titre, je n'ai totalement écouté mon propre conseil qui était de faire une pause de poker au moins le temps que je passe mes examens de fin d'année.

Ceci dit, j'ai joué vraiment très peu ce mois-ci et mes résultats ont d'ailleurs très peu fait évolué ma bankroll.

Côté live, une seule rencontre d'organisé dans le mois, un cash game NL10 entre amis. J'en ai profité pour faire venir le mec qui j'avais défié en HU4ROLLZ dans un défi de cash game, pour ceux qui ont suivi. Au final il est arrivé 30 minutes avant les autres, me permettant de lui prendre 13€ (130 blindes en 30 mains :victory: ) et 10 de plus quand les autres sont arrivés. Le pauvre est reparti crippled de 4 caves tandis que je clôturais la session à +25€ au total (les méchants trois autres regs m'ont à peine permis de leur gratter 2€).

Côté Online, je suis toujours sur Bwin et Pokerstars, même si je louche sur Winamax pour m'ouvrir un 3ème compte. Ça attendra fin juin. Pas beaucoup de résultats durant ces quelques heures de jeu : je perd une dizaine d'euros sur des mtt bwin, et je gagne environ 15€ en NL5 sur PS. Aucunes perf notoire si ce n'est quelques itm tout pourris.

C'est donc vers la fin du mois que j'ai décidé de m'organiser un petit peu. Eh oui, le sort en est jeté, je vais devenir un reg de sng. :queen:

Alors les sng c'est facile dans la théorie, mais au final je me rend compte que j'ai souvent les réflexes de MTTs qui me font régulièrement la piqure de rappel : NON, ça joue pas pareil les deux formats !

De toute façon, vu mon volume ridicule, 40 sng en 10 jours, en 6-tablant, ça pèse pas lourd niveau chiffres significatifs.

Fort heureusement, même cet échantillon anecdotique est positif :

40 sng 3€, 120€ de buy-in, 136.89€ de gain brut, 16.89€ de gain net.

14.08% de ROI, 45% itm et 10% de victoire. (J'aime les hu, mais j'ai pris un certain nombre de mauvais coups sur quelques coups clés). J'ai d'ailleurs fais l'acquisition d'un tracker en version trial (HEM) pour m'aider à générer le maximum de bonnes décisions et minimiser mes erreurs.

Bien que le buy-in soit un des plus petits possibles, on retrouve de temps en temps quelques regs qu'on peut reconnaitre tout de suite. La majorité sont des débutants, mais je remarque que par rapport à bwin, le niveau est quand même bien meilleur.

Au final cela m'amène à la réflexion suivante : quel est mon choix optimal si je décide d'opter pour un grind mix sng/mtt : un meilleur niveau moyen et un meilleur système de rake back ou un niveau ridicule pour un rake back quasi nul ?

Je ferais quelques calculs quand j'aurais un peu plus de volume, pour voir quel est mon meilleur intérêt.

Voici donc l'état de ma bankroll au 1/12/N :

945€ (+47€) dont :

- 750€ destiné au live et à différents cash-in (voire cash-out pour irl si besoin est, mais normalement pas de soucis de ce côté) suivant les opportunités et/ou les nécessités.

- 159€ sur Ps.

- 35€ sur Bwin.

Sinon en ce qui concerne mes objectifs en décembre :

En bien il me manque 409 vpp exactement pour atteindre ma première récompense stellaire (quand je disais que j'ai peu de volume...), ce qui représente un total de 188 sng à 3€. J'aimerais bien arriver à 200, pour pouvoir dire "I DID IT", même si 6.5 sng/jours, c'est déjà pas mal !

Par la même occasion, si lors de ces 200 sng à 3€, je pouvais parvenir à un ROI de 10% et ainsi encaisser 60€, ça serait magnifique.

En ce qui concerne le live, on en est toujours à l'even #1 des HSOP, et j'aimerais beaucoup arriver à trouver le temps et les gens intéressés pour organiser l'even #2.

Voilà voilà, bon mois de décembre à tous !

Bandecdc

Apparemment ça deviens la mode de poster les mains du jour et donc en bon mougeon que je suis, je vais vous conter celle-ci, puisque même si je l'ai gagné tel un balla, elle mérite analyse.

Tournoi Live HSOP#1 NLHE 10€, 7 entrants. Le contexte de début de championnat (voir mes anciens billets sur le sujet) a poussé assez peu de joueurs a venir s'affronter sur le tapis vert (enfin... bleu, mais passons). Il s'agit toutefois du top de la range des adversaires qui viennent habituellement à mes parties privées, pas des monstres non plus, mais pas des débutants.

On débute tous avec 40 000 jetons et nous somme au troisième niveau de blind 100-200 donc très deep, comme à l'accoutumé dans mes sng.

J'ai habituellement une image très serrée et de quelqu'un qui bluff très peu et value très cher. Simplement ayant démarré ce tournoi sur mon petit nuage, en passant rapidement à 85k sur deux livraisons, j'ai incroyablement élargie mon panel de main puisque sur le dernier tour, je suis entré en relançant/3bettant 6 fois. J'ai d'ailleurs stabbé et gagné les deux précédents coups.

Je suis en BB avec :Kd:Td et Pierre ouvre au cut-off à 525 avec 32 000, Jérémie Paye au bouton avec 35 000 et la parole m'arrive.

Pierre est un joueur assez expérimenté (relativement à moi, c'est à dire qu'il bat la NL10 quoi) et joue très LAG, first in au cut of il va relancer environ 30% des mains. Sa range est donc composé [22+,A2s+, A8o+, K6s+, KJo+,Bdw(s ou o)+ 45s+, 89o+, 79s+). Post flop il joue également très agressif et Cbet très souvent, environ 3 fois sur 4. Il est capable de passer face a un multibarrel contre moi, mais pas toujours, il m'a déjà payé 3 barrel avec hauteur roi (quand j'avais brelan souvent, mais aussi une fois quand j'avais Q high). Il donkbet également assez souvent quand il n'est pas l'open raiser et qu'il touche TPGK+, il lui arrive aussi de checkraiser un pot qu'il a lui-même relancé.

Jérémie est un peu moins adepte du jeu mais a quand même quelques notions de jeu préflop et postflop. Il me connait très bien car nous avons fait énormément de HU en micro-limite de CG (dont presque la moitié des mains en PLO). Il joue plutôt passivement préflop et peut passer de grosses mains si de la résistance lui est montré. Il a conscience de la position et du prix d'un tirage post-flop, il arrive assez bien à analyser les coups et résonne en terme de range en analysant le coup depuis le début. Ici il paye juste au bouton, sa range reste tight, mais il a rarement un monstre, sauf s'il veux piéger Pierre en le jouant en HU (très probable puisque SB est une serrure et que je viens de gagner deux coups) avec KK+. Je le met à priori sur [77-JJ, AJ+, KQs]

Son agressivité postflop est indubitablement longball, il va toujours miser presque le pot ou plus, pour value ou pour bluff, mais dans l'ensemble il adopte souvent la ligne "just call" en position avec un jeu moyen pour garder les bluffs de la range adverse, qui sont - j'imagine - bien plus fréquent dans une partie à 10€ entre potes que pendant le main event des wsop.

Sachant tout cela : je pense que c'est le spot idéal pour un squeeze, ma main est souvent dominée en cas de call mais garde un peu d'equity en tirages couleur/quinte, de plus je vais très souvent gagner le coup avec Pierre pris en sandwich et Jérémie qui ne va call qu'une petite partie de sa range (il va passer les petites/moyennes pp et les as qui ne supportent pas un 3bet). J'ai des jetons, je viens de gagner les deux précédents coups et il est temps de profiter de mon image tight que j'ai acquise lors des 15 derniers tournois.

Je relance à 1600 en m'écriant "Oulalala, il y a de l'action, John qui relance pour une troisième fois de suite, que peut-il avoir ??? (Oui je parle beaucoup en live, sur internet aussi d'ailleurs)" Pierre insta fold mais Jérémie se saisit de ses jetons pour dirait-on préparer un 4bet. Mince, j'avais même pas pensé au NYBR... Finalement il se contente de payer les 1025 manquant et nous allons voir le flop

:8c:7c:5d

Le pot fait 3800 et le spr effectif est de 9. La range de call du 3bet en ayant feinté de NYBR est ici de [AJ+, 99+], faut-il que j'abandonne le coup ici où dois-je tenter de l'outplayer ? Je vais quand même tenter de Cbet puisqu'il y a plus de chances qu'il n'ai pas touché ce board pourtant très drawy(très peu de 8 ici, et les paires ça pousse pas non plus dans les arbres). Je fais 2125 et il tank un peu avant de payer. Après tout je représente QQ+.

Turn : :2s . Le pot fait un peu plus de 6000.

Je suis payé au flop, ce qui signifie que j'abandonne le coup s'il mise any bet, mais s'il check je peux encore tenter de voler le coup river en faisant pot même si cette mise ne représente rien, ça marchera souvent s'il finit avec A high river. En effet vu que je pense qu'il va miser toutes ses paires et prendre la carte gratuite avec tous ses as, sa ligne sera très straighforward dans la mesure où il ne floate pas au flop, il paye parce qu'il pense (à raison) être devant et qu'il a de la showdown value.

Donc je check et bonne surprise, il check également. Je vais donc à priori miser pot sur n'importe quelle river entre le 2 et le valet.

River : :6c . Pot de 6000.

Ah... J'avais pas prévu cette carte spéciale, elle change toute la situation puisqu'elle complète le flush draw et 4 cartes de la quinte sont présente. J'ai toujours K high, mais en fait c'est la meilleure carte possible pour moi, encore meilleure qu'un roi. Parce que vu qu'on sait qu'il normalement un as fort ou plus rarement une overpair, il a très rarement touché ce flop. Tandis que de mon coté ce n'est pas exclu que je vienne de compléter un de mes tirages. Normalement je n'ai pas touché non plus puisque je représente QQ+ au flop. Mais vu que j'ai "abandonné" le coup à la turn, il se pourrait que j'ai un tirage. J'ai très rarement sinon jamais un 4 ici, mais pourquoi pas un 9 ou deux trèfles qui ont semi-bluffé au flop et touché la carte miracle à la river ?

Je demande donc à Jérémie combien il joue de tapis (alors que je le sais très bien) et marmonne quelque chose comme "est-ce que je peux me faire payer par moins bien..." Puis je mise 3025. Il peste en disant "ça m'apprendra à tendre des pièges..." et commence un tank qui m'a paru prendre plusieurs heures. Il m'observe longuement et je lui fais un clin d'oeil puis mime le bisou. Une chose que je me suis rendu compte c'est que ces deux tells marchaient souvent quand on bluff, le clin d'oeil est le summum de l'arrogance et nargue l'adversaire en lui disant "vas-y paye, je suis serein", ce qui va clairement dans le sens d'un bluff. Mais en même temps, il traduit une telle confiance en soi qu'on a peur de se faire piéger à payer avec pas grand chose. Bref, il finit par passer et bien sûr, je me retient de montrer mes cartes.

La fois suivante quand je suis allé manger avec lui à sa fac, je lui ai demandé ce qu'il avait pour savoir s'il avait un bon fold. Il m'a répondu "je sais pas si c'était un bon fold, j'ai passé KK" 0___0" Whaou, je ne m'y attendais pas, je le pensais beaucoup moins fort que ça, même si c'était dans sa range, je pensais qu'il aurait 4bet préflop. "Et toi t'avais quoi ?" "Heuuuuu paire de 9, j'ai fais quinte river" . ;p

Bandecdc

J'avais dis trois billets plus tôt que j'allais faire une pause au poker online et finalement j'ai grindé quelques millers de mains en micro cg sh et une grosse centaines de petits mtt/sng durant le mois d'octobre.

Mais bon, au final je me rend compte que c'est pas raisonnable parce que cette année j'ai quand même à la fois des examens et des concours à passer et que je dois vraiment bosser plus. Le bilan de ce grind est d'ailleurs relativement positif étant donné que j'ai continué à jouer sur bwin et pokerstars, j'ai perdu le compte sans tracker (pas bieeeeeen =/) mais je dois être aux alentours de 60-70€ de gains à une ou deux vache prés. J'aurais quand même pu mieux, il y a encore plein de leaks et de spew dans mon jeu.

J'ai quand même réussi, durant ce laps de temps, à me rendre compte que ni le cash game ni les sng ne sont pour moi pour la bonne raison que je trouve ça moins marrant que les mtt.

Non pas que je ne puisse pas en maitriser les plus faibles niveaux sur le long terme (j'espère quand même : l'inverse serait inquiétant vu le nombre d'heures que j'ai passé à justement étudier comment les autres faisaient pour les battre), mais je prend juste moins de plaisir à jouer ces deux aspects, alors que j'apprécie beaucoup plus les tournois multitables.

Alors évidemment un joueur de poker complet doit être capable de maitriser toutes forme de jeu, et les mtt seuls ne sont pas le moyen le plus facile de gérer une bankroll, mais une fois encore je souligne le coté récréatif qui motive mon jeu, bien que le désir d'apprendre et de progresser soit cependant très présent.

Je vais donc faire une énième pause du poker en ligne et cela jusqu'à la fin de l'année scolaire, de mes examens et de mes concours. Je reprendrais pendant les vacances avec un gros programme, déjà tout réfléchis, de grindage de mtt de début de soirée.

En effet, je compte répartir ma bankroll (à l'heure actuelle d'environ 900€) sur les trois rooms en .fr qui me semblent pas mal au niveau offre de MTT : Pokerstars, Winamax et Bwin. J'ai donc décortiqué les mtt qui pouvaient m'intéresser entre 18h et 21h, d'un buy-in allant de 5 à 20€ (lol@BRM), sous la base de 2 ou 3 soirs par semaine et un maximum de 6 tables simultanément :

18h - Ps Deep Sh - 20€

18h - Ps - 10€

18h - Bwin - 20€

18h30 - Wam Deep - 10€

18h45 - Bwin Sh - 10€

20h - Ps French Kiss - 10€

20h15 - Wam Deep - 20€

20h15 - Bwin - 5€R (=20€)

20h30 - Wam Xtra - 10€

20h45 - Wam Deep - 5€

21h - Wam Deep - 10€

21h - Ps - 5€

A cela quoi il faut rajouter les tournois du dimanche soir le classico de PS à 10€, le dimanche deepstack de bwin à 20€ et le sunday surprise à 10€ de Wam.

Bon bien sûr je les feraient pas tous (techniquement impossible vu ma capacité limité à multitabler), c'est juste un point sur l'offre actuelle, qui sera sans doute différente d'ici juin prochain d'ailleurs.

Anyway, c'est la tranche de buy-in sur laquelle je pense avoir encore un petit edge si je reste bien concentré. Bien évidemment, ça nécessitera que je finisse par finalement me prendre un hud et que je progresse encore et toujours dans l'étude de cette branche particulière, mais ô combien passionante du poker.

Mon objectif à la fin de ces 2 mois de grind (et donc de 150-200 tournois environ) sera un ROI de l'ordre de 10%.

En attendant je vais continuer à jouer en live ("en live" = des petits sng cheap avec des potes) et normalement si tout se passe bien, ça sera session cash game de NL10 samedi après-midi car en live, je n'ai par contre aucun problèmes à jouer toutes sortes de jeux, cash game y compris.

Je jouerais aussi mes 4 derniers tournois online sur bwin mardi, mercredi, jeudi et vendredi soir puisque PokerAcad*mie m'a proposé un mini-championnat - un free, un 2€ et un 5€ et une finale - avec pricepool ajouté (sous forme de points market de bwin, qui ne valent pas grand chose mais qui en grand nombre peuvent s'échanger contre des trucs sympas).

Voilà, c'est tout, pour le moment.

Bandecdc

On est dimanche soir, demain c'est ferié, un petit classico avec mes jolis tickets step 3 ? Allez c'est parti, je vais poster ici les mains que je joue en louiseur'style (mais avec moins de panache) à chaque pause pour avoir votre avis !

Main 1 : 9875 de stack, blind 25/50, je suis de bb.

Je n'ai pas joué depuis le début (15 mains), à ma table au moins 4 huge fish, festival de limp à tout va. Je touche :8h:9h et je suis content de voir le flop avec 4 limpers, dont le joueur utg et la sb. le flop est plutôt bon

:8c:9c:Ts

et je fais presque pot pour value/protection, mais je suis payé par un joueur et la turn est presque la moins bonne carte possible.

:Tc

J'abandonne et check fold sur la mise de vilain qui est pourtant un bon client à première vue.

Main 2 : 9600 de stack, blind 30/60, je suis btn.

Je décide de limper :9s:7s comme la moitié de la table, adaptation à la table oblige, et fold sur un flop qui m'a pourtant pairé mon 9 (je n'étais pas venu voir le flop pour ça).

Main 3 : 9540 de stack, blind 30/60, je suis cu.

Main suivante, j'ai 66 et décide de limper encore une fois pour setminer. Le flop apporte :Th:3d:4c et tout le monde (5 joueurs) check. La turn est un 2 et après un check de tout les joueurs avant moi, j'ouvre deux tiers du pot pour value/protection, tout le monde passe et je gagne mon premier coup.

Main 4 : 9700 de stack, blind 40/80, je suis bb.

J'ai TT et il y a encore une fois 3 limpers, je raise à 400 et je suis payé une fois, le limp-caller fold sur mon cbet sur le très bon baby flop dry.

Main 5 : 10200 de stack, blind 50/100/10, je suis de bb.

Un tour plus tard, je décide de défendre mon JQs face à un raise de mp à 250, payé par le cu. Tout le monde check le flop A high et la doublette de l'as à la turn incite l'or à miser 2/3 du pot, surement rassuré avec sa probable paire de 10, tout le monde fold.

Main 6 : Stack 9600, blind 60/120/15, je suis btn.

J'ai AQs mais quand je vois que UTG mise 3bb et que c'est 3betté et suivi, je décide de sagement passer ma main. J'ai bien fait puisqu'il y avait KK et JJ en face, même si en shovant j'aurais gagné le coup en touchant mon as.

Main 7 : stack 9600, blind 60/120/15, je suis cu.

Je vole les blind avec T9s, ce qui est assez pittoresque pour être noté.

Main 8 : stack 9600, blind 60/120/15, je suis bb.

J'AI LES AS !! Mais seul la sb se permet de limp/caller ma mise de 333 et check/folder ma mise de value de 444 sur un flop anodin.

Main 9 : stack 10200, blind 75/150/20, je suis sb.

Main suivante je touche :Ah:Jh et mp minraise à 300, j'hésite à 3bet, mais j'ai peur de monter un gros pot contre un joueur qui va toujours payer anyway, alors je just call et check/fold sur le cb 2/3 pot sur baby board.

C'est la première pause, j'ai joué 9 mains sur les 57 de la table et j'ai 9878 de stack alors que l'arevage tourne autour de 12k.

Main 10 : 9600 de stack, blind 100/200/25, je suis sb.

J'ai :Qc:Tc et je prend la décision discutable de compléter après un open limp du fish de cu, le flop arrive

:Jd:8d:3c et je décide, fort de mon gutshot et de mon overcard, de tenter d'arracher le coup avec une mise moitié pot, ça ne passe pas puisque le fish paye et je check fold la turn qui est également un carreau après sa mise d'1/3 pot (?). Je tombe à 9k.

Je me rend compte que je joue super weak et fit or fold, mais d'un autre coté j'ai limite peur de bluffer et/ou rester dans les coups où je n'ai pas touché vu la tête des joueurs en face !

Main 11 : 8800 de stack, blind 100/200/25je suis mp.

Je touche :Ad:Qd et le joueur utg open raise 4bb, je décide de just call. On est également rejoint par un fish au stack énorme au bouton.

Le flop :Ks:8d:8c ne semble pas plaire à utg qui check tout comme moi, tandis que le client ouvre à 1/3 pot, provoquant le fold de l'or. Intrigué par cette petite mise signe de faiblesse, je décide de call avec A hi.

La turn est une triplette du 8, qui est checkée des deux cotés, comme la river qui est une brique absolue.

Vilain retourne :Ah:Th pour partage...

Main 12 : 9400 de stack, blind 125/250/30, je suis btn.

Je "vole" les blind avec A8o, ça passe. Notons que le niveau 125/250 me permet de raise pf à 666 de manière à maudire les adversaires qui payent (et qui ne payent pas, par la même occasion). C'est là toute la force du bet satanique.

Main 13 : 9300 de stack, blind 125/250/30, je suis mp.

J'ai paire de 7 et relance à 666, je ne suis payé que par le même gros fish qui a la position sur moi. Le flop arrive :4d:4c:6c et je cbet moitié pot. Il m'insta call et la turn arrive : :Ks.

Je suis un peu perdu face à la ligne de vilain et comme je suis oop, je préfère check, ce dernier insta go all-in pour deux fois le pot. Désabusé, je décide de passer en ruminant même si sa ligne ne représente rien, sinon une paire de 9 très mal jouée. Je tombe à 8k.

Main 14 : 8000 de stack, blind 150/300/40, je suis bb.

Tout le monde fold jusqu'à la sb qui décide d'envoyer ses 15 dernières blind en shovant contre moi. Je trouve ce moove un peu étrange et ça me couterait la moitié de mon tapis de payer et perdre, mais de toute façon je vais bientôt devoir bouger et je me dis qu'il doit avoir une range assez large pour faire ça, qui inclue des petites pp et des petits as. J'ai 88 et je décide de call, il retourne AQo pour un coinflip que je perd. Je tombe à 3700.

Main 15 : 3700 de stack, blind 150/300/40, je suis sb.

Un joueur en fin de parole open raise 3bb et je touche AJs, je décide de resteal avec mes 12 dernières blind, je suis payé par 66 et perd également le coinflip et est éliminé par la même occasion, à bientôt pour un nouvel essai foireux !

Sur les 15 mains que j'ai jouées, il y en a probablement plusieurs qui sont mal jouées, je ferais mieux la prochaine fois !

Bandecdc

Les Home Series Of Poker, comme je l'ai écrit dans un précédent billet, sont une série de tournois que j'organise au cours de cette année. J'ai joué le premier hier soir, un NLHE au buy-in de 10€.

Samedi soir et buy-in habituel doublé oblige, nous n'étions que 7 à venir tester mon nouveau tapis et mes nouveaux jetons : Mon meilleur ami et son frère ainsi que 4 des rég du championnat de l'année dernière. Le niveau promettait donc d'être bien plus relevé qu'à l'accoutumé, d'autant que vu le petit nombre de joueurs,j'ai décidé d'augmenter le stack de départ à 40 000 pour un meilleur confort de jeu.

Contrairement à d'habitude, je ne me souviens pas de tout les coups que j'ai joué hier soir, pour la simple et bonne raison que j'en ai joué beaucoup plus. En effet, j'ai commencé par un rush énorme après avoir relancé pp5 qui touche brelan au flop, ce qui me permet de passer à 44k, puis quelques mains plus tard KK qui touche également brelan sur un board tellement safe et dry, que je me suis permis de le slowplayer pour ne donner aucun sens à ma line. En effet, le flop montrait K73r, la turn un 2 et la river une dame. Mon adversaire s'est empalé pour presque la moitié de son stack avec juste un 7 (aux blinds 75-150!!).

Grâce à cette livraison, j'ai pu changer de mon style TAG habituel pour jouer un jeu LAG comme un vrai gros donk qui profite de son stack. J'ai joué peut-être 30/50 en payant beaucoup de coups en position et en 3bettant/squeezant light pas mal de fois (dont une fois avec 72o, mais bon ils se sont pas adaptés, c'est leur faute).

J'ai également joué ultra loose en callant des 3bet avec K5s et autres 78o. Ça m'a plutôt bien réussi parce que mes adversaires avaient un peu de mal à jouer postflop et devaient être un peu scared-money.

Pierre et Jérôme ont tout deux quand même tenté de s'opposer en commençant à ne plus m'accorder aucun crédit. Par exemple je relance 2200 (blind 500/1000/100)utg pour la nième fois, mais cette fois avec une vrai main : :Jd:Js , Pierre me 3bet au bouton à 5000 et je décide de call.

Le flop donne :Qd:Th:5c et je check/call son cbet à 3000 (?!)

Turn : :Td , double check

River : :5s , je check et il mise 7000 dans 16000.

Ça ressemble fortement à un value bet du full ou d'une bonne dame et ici avec ma paire de valet je ne bat pas grand chose. Néanmoins, j'ai quand même décidé de payer conscient qu'il y avait une grande part de bluff chez ce joueur agressif et avec mon image qui a rarement été aussi pourrie. Il insta muck et me dit "bien joué". En fait il m'avait 3bet avec J8s, MA main fétiche !

Bref, il n'y a rien de mieux que le poker quand tout fonctionne à merveille et qu'on run comme jesus dans un rush permanent. J'ai pu voir Jérôme sortir avec quinte max contre couleur backdoor. Nicolas un peu short est sorti avec A9o tombé sur pp6 qui tiens.

Puis c'est le tour d'Arnaud de tenter un méga squeeze all-in de bb pour 11 blinds dans un coup multi limpé. Jérémie décide de payer avec sa petite paire servie la mort dans l'âme et se retrouve étonnamment devant le 92s d'Arnaud. (C'est pourtant une bonne main pour faire des méga-quintes ^^)

Bien que le tapis moyen soit toujours de l'ordre de 40bb, la bulle ne durera qu'un temps : le temps qu'il faut à Nicolas pour éliminer Jérémie avec 88 contre AJ sur le flop AJ8.

Il reste donc seulement Pierre qui est ultra short, Nicolas et moi qui avons presque 80 big blind chacun. La sortie de Pierre est assez comique puisqu'au bouton je raise 2.2bb avec J8s et il me push pour 9 big blind. Ici sa range est environ le top 80% et je sais que je n'ai pas tout à fait la côte pour payer ici, mais je décide quand même de le faire puisqu'avec J8, j'ai environ 100% de chances de gagner le coup. C'est chose faite après avoir touché mon 8 pour battre son Q9o (finalement j'avais la côte) et nous voici en head's up.

au bout de quelques échanges de boutons, je prend un avantage de +60k sur Nicolas qui décide de 3bet mon 10 000ème button raise d'affilé et je paye en position avec :8c:8s et le flop nous apporte :3d:Jc:7s.

Je ne suis pas un spécialiste des hu, mais je pense qu'ici dans un pot 3bet contre un joueur également très aggro, je suis assez bien. Il check call ma mise de 10bb dans un pot de 18bb et décide de pousser pour ses 35 dernières bb en leadant la turn :7d . Lourde décision de call ou pas, isn't it ?

Si je passe, nous sommes even même si je pense avoir un petit edge sur lui. Si je paye et gagne, la partie est terminée et si je paye et perd je passe à 60 000, avec environ 30 blind, contre 220k chez lui. Je prend 3 minutes pour me refaire le coup dans ma tête est comparer avec tout les coups qu'il a déjà joué avant et je finit par pousser mes jetons derrière la ligne. Il retourne un peu confus une paire de 6 en ne sachant pas trop s'il est devant ou pas et je peux retourner en soufflant la mienne, très légèrement supérieure.

Le soulagement ne sera que de courte durée puisque un des deux derniers 6 du paquet à décidé de venir donner brelan à mon adversaire qui peut maintenant se targuer d'un avantage de presque 4 contre 1 en jetons.

Néanmoins le tournoi est encore loin d'être terminé vu qu'il me reste encore une trentaine de blind, donc j'ai encore beaucoup de résistance à opposer. J'arrive quand même à remonter par petits coups, 3bet, semi-bluff, floating et call avec A high pour finalement remonter à 137k quand arrive le coup suivant. j'ai :5d:7d et je relance au bouton comme 8 fois sur 10 environ et Nicolas semble vouloir 3bet, touche ses jetons, et finalement paye juste. Le flop amène :Ks:Jd:6d. Il check call mon cbet à 60% du pot est la turn est le magique :Kd qui me donne une petite flush (même si la doublette ne fait que rendre cette flush moins sexy), il check à nouveau et décide d'envoyer tapis pour la valeur du pot. Il insta-call et j'annonce couleur, ce qui déclenche une mou chez lui : il annonce quand même tirage pour :Ad:Qh qui ne touche pas à la river.

La partie finira deux coups plus tard vu le peu de jetons qu'il lui restait et j'empoche avec joie les 40€ destiné au vainqueur.

Pfiouuu, easy poker quand tout se passe bien comme ça !

Bandecdc

Eh oui, malgré le fait que j'avais décidé de limiter mon jeu en ligne à quelques sessions parsemée, ça ne me dispense en rien de faire un petit bilan après ces quelques semaines et ces quelques heures de jeu.

Rappelons que j'avais deposit 40€ pour tester la room après me l'être fait chaudement recommandé par les requins du forum qui voulaient sans doute un peu de dead money supplémentaire. J'ai donc un peu tout testé sans trop regarder le bankroll management, en ayant pour but avant tout de dcouvrir les différentes offres qui se présentaient à moi en terme de tournoi et de tables de CG. Voici mon petit bilan :

Le soft :

Absolument rien à dire, il est impeccable. Avant Pokerstars, j'avais testé à peu près l'ensemble des autres rooms, préférant garder celle avec le niveau le plus relevé pour la fin, afin de me constituer un capital de départ qui m'empêchera d'être dans le rouge si ça se passait mal. Et au final, qu'est-ce que je regrette toutes ces heures passées sur bwin et partypoker (.fr bien sûr), où les différences sont accablantes. Avec Pokerstars, j'ai pu multitabler 7 tables pour la première fois de ma vie, et cela sans que le logiciel ne plante (par contre c'est écrit petit lol). En comparaison, sur bwin ça laggait déjà énormément avec 4. Mais ça viens peut-être de ma connexion dite "Bisontine" qui me cause déjà pas mal de misère.

Notons également les nombreuses options de tables qui sont bien utiles.

Le niveau :

Comme prévu, le niveau est bien plus relevé ici que tout ce que j'ai rencontré jusqu'à là. Il est vrai que je n'écume que très occasionnellement les océans où c'est moi le poisson le plus petit. Comprenez ici que je ne m'aventure que bien rarement au delà de la NL10 et j'ai toujours un petit frisson quant à jouer un tournoi à plus de 5€. Néanmoins la différences avec les rooms de pari sportifs ou de casino est à mon sens plus que remarquable.

Par exemple en NL 5 sur bwin ou partypoker, je pouvais voir 90% des flops de grosse blind, parce que le coup n'étais presque jamais relancé. Je pouvais aussi value-better 2, voire 3 barrel avec second pair no kicker. Le slowplay consistait à checker une fois et à call le shove de 5 fois le pot de son adversaire.

Et bien tout ce que j'avais appris de ces aquariums géants n'a plus cours sur pokerstars. Bien sûr, il y a toujours des "adversaires favorables" qui sont là pour nous donner tout leur stack avec underpair de temps en temps, mais la proportion est bien moins réduite.

J'ai même du effectuer des ajustements avant d'être considéré moi-même comme "le fish de la table", si bien que je me suis rendu compte lors de mes premières centaines de mains que moi aussi je donnais des caves sans raison et ça m'a pas mal frustré au départ. J'ai donc du revoir à la hausse l'ensemble de mes adversaires rencontrés pour ne pas me broke.

Un exemple typique dans un sng 3€ : je suis au bouton avec AQs dans le deuxième niveau de blind et le joueur UTG ouvre 3BB. Ici normalement je dois fold préflop pour éviter d'être dominé. Mais mes habitudes des tables de bwin et party m'ont appris que c'est ev+ d'aller chercher un as pour destack un mec qui à A6, donc j'ai call.

Comme prévu le flop contient un as et deux briques, mon adversaire check et je mise 60% pot. Ce bougre me check-min-raise, que doit faire hero ici ?

Et bien la réponse est ici fonction de l'adversaire, et vraisemblablement du site sur lequel ce vilain joue. Ici bien sûr obv fold, sur bwin ce raise ne signifie rien et on peut confiant aller à tapis pour se voir payer par une paire qui ne m'a pas cru sur l'as (véridique).

N'étant pas encore convaincu que mon jeu était battu, je suis allé à l'abattage en payant encore quelques jetons et bien sûr vilain avec AK. J'ai donc fait 4 erreurs dans le même coup 0__0'.

Les tournois et les sng :

J'aime beaucoup les structures des mtt et les offres proposées sont d'une grande richesse. Les sng proposent également un large choix et les niveaux de blind à 10 minutes sont assez agréable pour attendre. J'ai aussi profité des petits freeroll de premier dépot (qui sont en fait équivalent à des mtt à 50 centimes) en me faisant quelques euros qui furent les bienvenu dans ce capital de départ.

Selon sharkscope, je suis gagnant de 40€ sur 45 tournois/sng, ce qui est bien sûr beaucoup trop peu pour être significatif, mais au moins ce n'est pas négatif.

Notons que j'ai aussi voulu me tenter une série de step pour finalement reperdre mon ticket au 3ème niveau, en ayant joué qu'une seule main de toute la partie (99 vs AA à 9 blinds left)

Le cash game :

Là encore, c'est très agréable à jouer parce que mon but est avant tout de progresser tout en m'amusant. Alors si mes quelques euros gagnés doivent être divisé par trois ou quatre parce que le niveau est plus relevé, qu'il en soit ainsi.

J'ai joué environ 1800 mains, principalement de NL2 et de NL5 avec quelques shoot en NL10 (qui heureusement se sont bien passé, vu le côté suicide niveau BKM).

Pokertabling m'indique que j'ai un gain de 27€, mais en comptant 10 de rake (aaarg).

De plus il semble qu'il oublie un certain nombre de mains et/ou de sessions.

Je pense que c'est du au fait que je ne ferme pas toutes mes tables en même temps. Il m'apprend aussi que je ferais du 16BB/100, ce qui est cool. Mais là encore sur moins de 2000 mains, c'est difficile d'avoir le moindre jugement avant d'avoir au moins 10 fois ce volume. Notons quand même que je préfère avoir 1800 mains en positive que 18000 en négatif (l'un ne va pas sans l'autre remarque =/).

La playmoney :

Oui j'ai aussi joué en playmoney. Lol, en fait c'était tout simplement parce que je voulais voir comment le horse se joue, vu que ne connais pas vraiment les règles et je voulais apprendre. "I'ts refreshing" disait Lex Veldhuis quand il s'est inscrit au horse des wsop, alors que lui non plus ne connaissait pas les règles. On a pas la même notion de freeroll lui et moi ! (Notons que je suis quand même passé de 1000 à 8800)

Le rakeback :

Comme prévu : petit volume, petit rakeback. Je suis actuellement à 117VPP, ce qui représente un peu plus de la moitié d'un palier de 10€ de déblocage de mon bonus. Youpiii !

Bilan :

Bankroll Pokerstars : 87.81 € (+47.81€)

Bandecdc

S'il y a bien une chose que j'adore au poker, c'est les parties lives entre amis ou même avec des adversaires que l'on rencontre pendant la partie.

Cette année une fois encore, et bien que j'aurais plus d'exams et de concours que j'en ai jamais eu depuis que je suis à l'université, je vais investir dans un relookage de mon matos poker. Nouvelles cartes, nouveaux jetons, peut-être une table de poker, à la place de celle de la cuisine.

J'ai d'ailleurs pas encore décidé du budget que j'allais y accorder si comment j'allais procéder et quoi choisir, mais le clubpoker est là pour m'aider non ?

Une fois ce détail de matos réglé, je vais ensuite débuter un mini-championnat pour l'année 2010-2011, sur le modèle des wsop.

Ça prendra la forme de 14 tournois, dont 10 de hold'em et 4 de mix entre le hold'em et d'autre variantes moins jouées. Voyez par vous-même

Programme des HSOP

#1 NLHE, 10€ (30K chips, lvl 24min)

#2 NLHE 5-max, 12€ (30K chips, lvl 24min)

#3 NLHE 1R1A, 5€ (10K chips, lvl 24min)

#4 Mix PLO/PLHE, 12€ (30K chips, lvl 24min)

#5 NLHE high-roller, 30€ (40K chips, lvl 24min)

#6 NLHE HU, 10€ (5K chips, lvl 15min)

#7 Mix PLO/NLHE 5-max, 8€ (30K chips, lvl 24min)

#8 NLHE, 8€ (30K chips, lvl 24min)

#9 NLHE ante up, 7€ (30K chips, lvl 24min)

#10 HORSE Limit 8€ (15K chips, lvl 18min)

#11 NLHE, 2R1A, 5€ (10K chips, lvl 24min)

#12 NLHE Shootout ,9€ (30K chips, lvl 24min)

#13 Mix PLO, NLHE, Stud hi Spread Limit, 5 card draw Pot limit, 6€ (30K chips, lvl 24min)

#14 Main event NLHE 20€ day 1 - level 1 ==> 11 - (50K chips, lvl 30min)

#15 Main event NLHE 20€ day 2

A savoir :

1) Dans chaque tournoi il y a une pause toute les deux heures.

2) La période de recave/add-on est toujours de 1h30.

3) Dans le tournoi mix, on jouera du PLO, du NLHE, du PL 5 card draw et le stud se joueras quant à lui en spread limit, ce qui est un compromis entre le no-limit est le limit : le joueur peut choisir son montant de mise entre 1 et 5 grosses blind à chaque street. Pour le HORSE, tout se joue en limit.

4) Les primes shootout représentent 2€ sur les 9 du buy-in.

5) L'ante up est un tournoi où seul les ante augmentent.

6) Dans tout les tournois mix, on alterne les jeux en parts égales.

7) Le main event se joue sur 2 jours, puisqu'il se joue avec plus de jetons et des niveaux plus long (30min au lieu de 24 et 50K chips au lieu de 30).

Maintenant il ne me reste plus qu'à trouver dans mon entourage des joueurs prêt à jouer des tournois de plusieurs variantes, et prêt à jouer jusqu'à 30€ dans la soirée (jusqu'à là c'était plutôt 5).

Bandecdc

Et oui, et oui, aujourd'hui il faisait vraiment pas beau et j'avais pas cours, donc je me suis permis une petite session online.

Mais alors, sur quel site devais-je jouer, vu que j'avais cash out l'ensemble de ma BK de bwin et que celle de partypoker est "inaccessible" pour le moment.

J'ai donc décidé de tenter Pokerstars parce qu'on me l'avait conseillé sur le forum. J'ai donc commencé par faire un micro deposit de 40€ pour tâter un peu le terrain (de toute manière on peut deposit 3 fois pour le fdb). J'ai commencé par prendre contact avec le support pour éviter de mauvaises aventures comme avec PP. Première bonne impression, le support est réactif et clair, une chose que j'apprécie beaucoup.

J'ai ensuite commencé à regarder l'offre des MTT, parce qu'il me semble bien que c'est le point fort de PS si j'ai bien compris.

J'ai trouvé l'offre assez complète mais le lobby est assez compliqué et confus. J'imagine qu'on s'y retrouve vite avec l'habitude. J'ai trouvé la structure vraiment très bien pour des tournois pas cher, j'apprécie beaucoup aussi !

Pour en venir au sujet, j'ai donc lancé une petite session pas très très orthodoxe niveau BKM, mais je m'en fous puisque j'ai juste mis un tout petit peu pour tester.

Un turbo 0.5€, 352 joueurs, 54 itm.

Un shootout 1€, 267 joueurs, 45 itm

Un régulier 5€, 147 joueurs, 27 itm

Un SNG 90 joueurs 3€, 12 itm

Un deepstack 1€, 202 joueurs, 36 itm

J'ai également lancé un sng 6 joueurs 1€ pour tester un peu le niveau. Soit au total : 10.5€ de buy-in

J'ai trouvé le niveau des joueurs bien meilleur pour la plupart que sur bwin ou PP. Et contrairement à ce qu'on pourrait penser, ça ne me dérange pas, car même si c'est moins bon sur le long terme pour le ROI, c'est quand même sacrément plus agréable à jouer quand on peut voler les blinds dans les premiers niveaux et quand ça ne s'envoie pas en l'air avec absolument rien !

Pour le premier, je finit 20ème/352 pour 1.10€ après avoir perdu le coinflip quand il fallait pas.

Je sortirais 61ème/267 du shootout quand mes 9 ont rencontrés les 8 qui font flush backdoor quand j'ai floppé mon set. RAS, c'est plutôt standard.

J'ai fait 39ème/147 du 5€ régulier, idem j'étais short et j'ai push AT au bouton, payé par BB avec AQ.

Pour les SNG, j'ai gagné sans trop de difficultés (j'ai eu du jeu) le petit SH une table pour 3.51€.

En ce qui concerne le 90j, j'étais bien jusqu'à ce que mes top two pair A9 se soient heurtées au AT de mon adversaire à tapis sur le flop A9x. Le problème ? Le 10 river (fuuuuuuuu inside). Out 45ème/90

Reste le petit 1€ deepstack. C'est un truc de fou ce tournoi, pour 1€ on a 5000 chips et des levels de 20 minutes.

Limite c'est trop en fait : le premier prix est de 37€ et le tournoi dure plus de 9h, ce qui fait du 4€/h même en finissant premier. Au final j'ai fini 4éme/202 pour 15.45€ en payant le raise all-in du seul adversaire qui me couvrait (bouh c'est pas bien je sais, pour presque 50 blinds en plus)avec AQ sur AKx-J. Mon adversaire ayant KJ =(. Pour ma défense ce type était très aggro et avait déjà fait ça plusieurs fois avec air, en fait je pensais avoir touché la nuts avec ma TPGK.

Au final de la session (de 9h de jeu donc =/) j'ai deux itm, dont une TF, pour les tournois les plus petits et une victoire dans un sng sh, soit un total de +8.45€.

Bon maintenant j'arrête le poker pendant une semaine, fiouuu. Pis je vais dormir aussi !

Bandecdc

King 5... Ou pas ?

Bonjour à tous, je profite de mon blog pour poser une question : un ami m'a parlé du king 5 et m'a demandé de monter une team et d'en être le capitaine.

Seulement voilà, ça fait un bout de temps que j'entends parler de cet événement et je me dis que ça a du commencer depuis un bout de temps et je sais pas si c'est encore possible de s'inscrire !

Alors je me suis renseigné parce que je sais à quel point c'est compliqué maintenant pour valider une inscription en argent réel, d'autant que j'ai pas de compte sur Winamax et je me suis dit "si ça se trouve il n'y a plus de place et c'est juste une astuce pour nous faire venir et valider nos doc".

Donc ma question est la suivante : est-il encore possible de monter une équipe, valider les docs, inscrire l'équipe et participer à la compétition ?

Bandecdc

"Je fais un petit tournoi de poker demain, tu veux venir ?

-Pourquoi pas, on est combien, c'est combien le buy-in ?

-Bah si tu viens, on est 16 et c'est 5€

-Ah ça va encore être un déglingo ton tournoi, j'sais pas trop...

-Si tu veux tu t'occupe de la structure"

Et me voilà parti une nouvelle fois chez Maxime, un petit jeune de 18 ans qui est un génie dans beaucoup de domaines, mais pas dans le poker heureseument. La dernière fois que j'y étais allé, on était 16 aussi et j'avais gagné, mais il parait que le skill n'entre pas en compte quand le tapis moyen c'est 4BB 8| .

J'ai donc concocté une structure sympa à base de 2000 chips et niveaux de 20' avec 5-10 en premier. Arrivé là-bas, j'ai commencé une petite partie de chauff avec les deux joueurs arrivés en premier qui montrent clairement qu'en fait ce soir ça va être fishyland "ah moi je joue super bien au poker" (ok je note :P ). On commence à 20h30,à deux tables de 8, trois itm : 40-24-16.

A ma gauche, le seul joueur que je connais, il est très actif et très loose et il a un accent du sud rigolo. Deux places à ma gauche Maxime, que je sais tout à fait incapable de faire du 1BB/100 sur la NL2, tout les autres sont inconnus pour moi. C'est parti au level 5-10, je suis utg je fold une poubelle, et là un spectacle sympathique : limp, limp,limp,limp,limp,limp, check. Bet 500, 6 fold. 0_0'.

Donc là je me dis "bah j'ai intérêt à toucher ce soir" ! Bref, je passe une dizaines de mains quand finalement je me rend compte qu'en fait c'est pas optimal vu la dynamique de la table, il faut clairement jouer des flops puisque ça ne couche pratiquement aucunes mains préflop et c'est super CS au flop.

Arrive au bouton à la fin du niveau 5-10, j'ai :Jc:8c , qui fut un temps était ma main préférée (maintenant c'est bien sûr paire d'as, parce que ça gagne plus souvent il parait). Et je décide de limper tout comme 3 joueurs avant moi (je rappelle qu'on est 8 par tables). Le fort joueur à l'accent Narbonnien Narbonnais de Narbonne à ma gauche complête et on est 6 à voir un flop :7c:9s:Td , pretty standard 8^ . Maxime ouvre à 100 (une fois et demi le pot quoi) et je relance à 300 (de toutes façon s'il à un 10 il ira tapis, même si c'est 10-2). Et la parole lui reviens après le fold de tout les autres. Il commence alors à me faire son habituel cinéma "wpt" wtfesteque "je me demande ce que t'as, je pense que tu bluff, s'il y avait des rebuy j'irais tapis blablabla..." et call les 200 demandés. La turn est plutôt mauvaise puisque c'est une doublette du :Ts.

Il donkbet 100 (?), je le met sur... En fait j'en ai aucune idée mais je pense encore être devant et que c'est un bloking bet maladroit. J'espère qu'il a un 10, ma main nécessite quand même une protection parce que si une deuxième doublette arrive, ma quinte servira plus à rien, donc je raise à 600 (presque pot) pour value principalement. Il refait deux minutes de cinéma (une minute de réflexion + la minute du time, parce que sincèrement c'est relou) et fold face up :8d:9s .

Donc là clairement je suis un peu dég parce que j'ai fait une erreur de sizing, 400 aurait été mieux pour extraire de la valeur en cassant les côtes, mais bon c'est plus facile à dire après avoir vu la main.

Ensuite petite période card dead pendant environ 40 minutes (j'arrive pas à jouer LAG, c'est fou ça), puis je touche :Ac:Kd que je relance à 120 (niveau 20-40), je ne suis suivi que par le bouton et la BB (cool... --') le flop arrive :7h:5h:3c .

BB open fold (super à la mode comme move, et la moitié de la table le pratique avec succès), je décide de pas Cbet parce que le bouton est le joueur qui s'est déclaré "très bon joueur" à la partie de chauff et qui en fait joue n'importe nawak, il check back. La turn offre un :4s . Je bet 200 et c'est insta-call par vilain. la river est la brique :3d , je check, il check back. J'annonce AK et dis "je pense que ça gagne", il me dit "bien vu" et montre :Ks:Jc (*facepalm*).

La main suivante est un peu plus difficile, peut-être que ceux qui lisent (s'il y en a) pourront m'indiquer ce que j'aurais du faire, j'ai :Ah:8d en BB et il y a deux limps et la Sb complête, je check pour toucher deux paires et/ou plus. En fait je touche un as sur le flop :As:5h:3s et je pense avoir la meilleure main assez souvent mais qu'elle mérite protection, je décide d'ouvrir moitié du pot en prob bet et je suis payé uniquement par le joueur qui avait KJo la main précédente.

La turn complète le tirage couleur, puisque c'est le :Ks , je check et il mise deux fois le pot. Contre un joueur loose passif (ie n'importe quel autre ou presque)c'est instafold, mais celui là aime profiter de la faiblesse et il sait qu'il représente bien la flush ici. Dans le doute et n'ayant pas envie de risquer mon tapis (bien que je le couvrait d'environ 1000), j'ai fold, c'est peut-être un peu weak. Il m'a dit m'avoir bluffé mais n'a pas montré, si c'est le cas, bien joué à lui. (C'est tout le problème des bet pour infos...)

Main suivante au blind 30-60, j'ai 3200 et touche :Ac:Kc au cut-off, il y a un limper avant moi à qui il reste environ 700 (!), je décide d'iso raise assez cher pour le commit et se retrouver en hu avec lui. Encore une fois je suis pas sûr du sizing, mais c'est un choix dicté par la table : je fais 350. Bien entendu ça serait pas marrent si la SB avec 1000 et la BB avec 1400 n'avait pas suivi as well. Le pot fait 1400 quand arrive le flop :Jc:Jd:6h avec un backdoor flush pour moi (mais ni roi ni as, là encore ça serait trop facile). Les deux blindeurs checkent et le limpcaller dit "oh bah au point où j'en suis je vais à tapis" (bah...oui..) pour 350.

Je sais vraiment pas quoi faire, mais à ce moment je pense avoir la meilleure main (la range de sb et bb c'est les paires, Ax, Kx, Qx, Jx,toute main assortie, n'importe quelles deux cartes au dessus du 8, la main de leur département, leur date de naissance, leur numéro porte-bonheur et aussi une range de bluff pour varier leur jeu). Donc je shove pour environ 1000 de plus (le tapis effectif) et je suis payé par la BB (obv).

Showdown, attention ça pique les yeux : Limper : :Ks:Jh , BB : :Ah:As . (wtf ?) au final j'ai 5% d'équité avec mon backdoor flushdraw, mais faut pas trop rêver non plus.

Après ce coup, je retombe à 1800 que j'arrive à grinder à 2400 en semibluffant un :Ks:8s de BB sur un flop :7s:5s:4h contre un des seuls joueurs qui tient la route. On arrive en table finale et rapidement on se retrouve à 8 à la table, quand arrive le coup suivant.

J'ai :Qs:Qh en BB aux blind 50-100, il y a trois limpers et j'ai 24BB. Sachant que je suis oop et que les joueurs sont vraiment de grosses cs, ça a vraiment été un spot difficile pour moi. J'ai décidé de faire 600, j'ai ainsi réalisé mon objectif de faire coucher... un seul des trois limpers. Je suis donc payé deux fois sur le flop de rêve : :As:Td:5d . Je suis sur à environ 100% (peut-être un poil plus) que l'un des deux a un as, et évidemment, c'est impossible de faire fold un as, vous en conviendrez. Je check, le "très fort joueur" check également, enfin le joueur que je considère le plus mauvais de tous fait 200. C'est super con, mais il faut trouver un fold ici, même si j'ai quasiment la côte pour aller trouver mon brelan. Enfin bon, encore en tilt d'avoir été payé deux fois, j'ai call le bet, là le "très fort joueur" min-check-raise à 400, ce qui est payé par le premier miseur.

Je rappelle que le pot fait à ce moment là 2600 et j'ai 200 à rajouter. J'ai 9% d'equity pour trouver ma dame en voyant la river gratuitement, 5% en voyant que la turn. Les deux joueurs me couvrent et il me reste 1600 si je me couche. C'est pas over-frustrant comme spot ça ? Au final j'ai fold, un peu énervé en lançant à "très fort joueur" qu'il ne représentait rien avec son min-raise. Effectivement il n'avait que :4h:4d à l'abattage, par contre l'autre avait :Ac:7s8xO .

On passe ensuite au niveau 60-120 et en push or fold pour moi. Après une série de fold, Maxime (qui est huge en jeton obv)limp tout comme deux autres joueurs (il vous faut quel niveau de blind pour arrêter de faire ça ??) et je trouve :Ts:Tc en sb et c'est un push avec mes 11 dernières blinds. Tout le monde fold sauf Maxime qui prend la pause de Chris Fergusson (c'est le seul à avoir des lunettes de soleil, parce qu'il a la classe avec) et trouve un call judicieux avec sa :4d:4h . "OH PUT*** M*RDE" Pas de chance, c'est le haut de ma range, c'est dommage, 3 fois sur 4 ici j'ai A2o ou 33.

Pas d'horreur ici et je double pour pouvoir rejouer tranquillement, ie :fold une orbite complète jusqu'au prochain BB ou je touche :Qs:Kc . Il y a encore une fois 3 limps, en comptant le joueur de Narbonne en SB et "super fort joueur" en MP. Je décide une fois encore de jouer passivement oop avec mes 20BB et ma main marginale et check pour voir un flop. Mon objectif ici n'est plus de toucher deux paires et plus, mais clairement une top pair devrait suffire, vu les CS en face. Relancer est ici une perte claire de jetons, étant donné l'historique des joueurs.

Je touche un flop plutôt décent : :Qh:2c:2d . Je mise 2/3 pot pour value et fait fold tout le monde sauf super bon joueur qui paye. La turn est un :3d qui amène un flushdraw. Quelle est sa range ici ? Pour moi elle est composée de toute paire, beaucoup de dames moins kickées et parfois mieux (si si !). De temps en temps un 2, mais pas assez souvent pour ne pas faire un deuxième barrel pour value, cette fois à 3/4 du pot, c'est payé.

La river est un :8s qui ne change rien à priori et j'ai mis environ 40% de mon tapis restant au milieu, je décide de check pour pot control, mais j'ai hésité à mettre le reste, toujours pour value, mais bon...

Vilain check derrière et j'annonce QK assez sur de moi. Ne voyant pas de réaction, vilain gardant sa main vers soi, je commence à ramasser le pot. Il me fait "hin hin", puis me montre un as, puis tout doucement un autre...

Bon, un petit coup joué un peu à l'envers (même bien comme il faut à l'envers)un clair missvalue et un petit slowroll pour la forme, ça fait toujours plaisir...

Toujours est-il que je tombe à 1600 aux blind 80-160 et j'attend encore une orbite pour recevoir :Ad:Tc en SB, avec encore une fois deux limps (c'est fou ça !): le joueur qui avait A7o quand j'avais les dames et Maxime. Bon je décide de shove parce que je peux me faire payer par mieux et je crush complétement leur range de limp (~50 à 70% des mains).

Grosse réfléxion pour le premier qui décide de call, avec sans doute un monstre, le second se sauvant en courant. Il montre :Ah:4d (nice call dude) et le flop :3d:2s:5c lui est plutôt favorable puisque je suis drawing dead à la turn et je sort ainsi en 6ème position.

Sur le coup j'étais un peu en tilt, mais j'ai quand même assisté au head's up 20 minutes plus tard entre le seul bon joueur qui restait (Maxime ayant suckouté l'autre avec QKo>AKs, parce que "j'ai deux figures, j'y vais, c'est le feeling". Il sortira finalement après avoir floppé une top pair kicker dix, qui a rencontré une top pair kicker roi) et le joueur qui en fait ne savait pas qu'on jouait 5€ ("ah bon fallait mettre de l'argent ? Bah c'est pas grave, vu que t'es deuxième tu es dans les prix ! Ah en plus je gagne de la thune, c'est cool")

Conclusion : le poker est un jeu superbe, mais tellement frustrant parfois. J'essaierais de faire mieux la prochaine fois en tout cas, je me doute que j'ai encore fait plusieurs erreurs ici, mais à froid j'ai aussi l'impression d'avoir pris cher sur certains spots.

Bandecdc

Bonjour à tous,

Je me suis enfin décidé de créer un blog sur ce site afin, à défaut d'être lu, pouvoir raconter un peu ma vie qui tourne autour d'une de mes nombreuses passion; à savoir le poker.

Avant tout, il me semble judicieux de me présenter comme le veux la tradition du premier billet. Alors voilà, mes amis m'appellent unanimement John, même si mon prénom administratif reste Jonathan, j'ai 21 ans et je suis étudiant à la faculté d'économie de Besançon (25).

Je suis un passionné de jeux de sociétés de presque toutes sortes, du monopoly aux échecs (dont j'ai fait 3 ans de club/compét') en passant par l'othello, le backgammon, les dames. Ah ! Et naturellement le poker que j'ai découvert il y a un an de cela. Je suis donc de la génération post-patrick-bruel-wpt.

J'ai appris le jeu (le hold'em) lors d'une partie privée chez un ami et j'ai rapidement été mordu par le jeu. Je me suis fissa mis à la playmoney, d'abord sur Titan, puis sur Winamax parce que les freeroll rapportaient plus (OMG !! $0.07 !!!!). Parallèlement, je jouais des petits home game entre amis à 5€, comme 1 200 000 de personnes le font en France, et j'adorais (j'adore toujours) ça.

Le déclic est apparu le jour où j'ai gagné un freeroll pour $50 (chatte inside). Je me souviens encore de la main finale où j'avais 4bet shove QTs pour suckouter les rois, parce que bon quand on joue des free, QTs= nuts quoi. A partir de là, j'ai commencé à me dire "plus jamais de tournois gratuits, ces $50, je vais les faire fructifier à mort". C'est donc tout naturellement que j'ai atterri ici sur clubpoker, histoire de pouvoir profiter du savoir que les autres joueurs avaient déjà emmagasiné. (Mon père m'a souvent dit que si je faisait la moitié de ce que je faisais au poker dans mes cours de maths, j'aurais pas été obligé de retaper mon année comme un kéké, il a sûrement pas tord, mais c'est une autre histoire...)

Bref, toujours est-il qu'entre le moment où j'ai commencé à jouer en réel - un peu de tout, micro CG et micro SNG avec quelques MTT - et le moment où nous somme passé en .fr, j'avais quadruplé mes petits $$, j'en étais pas peu fier d'ailleurs (pourtant avec le recul, il y a vraiment pas de quoi). Avec l'arrivée des rooms franco-françaises, l'offre qui m'a le plus attiré était le banquet de bwin.fr et ses 10K€ de freeroll quotidien pendant un mois. En trois jours j'ai gagné 30€ et quelques tickets pour des petits mtt qui m'ont permis de passer à 240€ au moment où j'ai cashout pour aller voir ailleurs. Je suis allé sur partypoker pour tester un peu une room qui m'a semblé très acceptable à priori, mais les problèmes que j'ai eu avec feront l'objet d'un billet à part entière (pas de hs dans cette omgesque intro).

Actuellement je fais une pause sur le on-line et ce blog n'aura pas pour objet de former des objectifs de chiffre de mes prochaines sessions, mais plutôt recenser mes quelques parties lives pour faire genre "compte rendu comme les pros du cp" et pis aussi parce que quand je repartirais pour le on-line, ça sera (probablement, sauf si une room avec un nom plus cool arrive sur le marché d'ici là) pour pokerstars et là j'aurais besoin de ce blog pour me donner quelques objectifs pour le fun, j'aurais plus besoin de faire ce blog.

Voilà pour le premier billet, en espérant avoir plus aux 2 qui m'ont lu. Bonne fin de soirée !

English
Retour en haut de page
×
PMU : Dream about Vegas
PMU : Dream about Vegas