Jump to content
This Blog
  • entries
    66
  • comments
    321
  • views
    97710

About this blog

Entries in this blog

Bandecdc

Voilà la suite et fin de ma session live filmé ! Au revisionnage, j'ai trouvé mon jeu particulièrement mauvais sur pas mal de spots et le son est toujours aussi médiocre. Je sais ça fait pas vendeur, mais bon ^^

Partie 1 http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=i_50hqMDeis

Partie 2 : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=QhW0_-ODBaY

Partie 3 : http://www.youtube.com/watch?v=Hju4omDCmy0

Partie 4 : http://www.youtube.com/watch?v=d284J-3IXc4&feature=plcp

N'hésitez pas à me jeter des cailloux sur les opens injustifiés et les fold super weaks !

Bandecdc

Comme je l'ai posté hier, j'ai tourné une série de vidéos d'une session live commentée. Le son est mauvais, je n'ai pas le micro approprié et j'ai un laptop ce qui ne simplifie pas les choses, mais la vidéo en elle-même est visible pour peu qu'on règle la qualité à 720p !

La partie 1 : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=i_50hqMDeis

Et la partie 2 : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=QhW0_-ODBaY

Notez que la partie 19h-20h à foiré lors de l'enregistrement =(.

Bandecdc

Hello à tous !

Je me suis enregistrer jouer dimanche dernier et j'ai fais une vidéo commenté de mes plays en live sur des micro-mtt et quelques sng multitables.

En tout j'ai 4 ou 5 parties, mais c'est très long à upload, je n'ai pour l'instant mis que la partie 1, qui correspond au créneau 18-19h.

Note aux intéressés qui vont regarder : vous devez régler la qualité de la vidéo en 720p sinon vous ne parviendrez pas à déchiffrer les pattes de mouches du hud et des sizings.

Toute remarque, critique, constat, avis, discussion, moquerie, chambrage est bon à prendre !

http://www.youtube.com/watch?v=i_50hqMDeis

Bandecdc

J'ai toujours aimé les jeux de sociétés de tout genre, que ce soit des jeux de plateaux ou de cartes.

C'est donc tout naturellement que mes amis les plus proches soient eux aussi des fondus de jeux de toute sorte. Exit les call of duty et autres truc de djeunes, nos soirées on les passe avec un jeu de tarot et une 4 fromages !

Tout ça m'a donné une idée de soirée que j'ai pu organiser il y a trois jours : avec trois de mes amis les plus habitués à jouer( Michaël, Nicolas et Jérémie), j'ai mis au point une sorte de mixed games qui rassemblait d'autres jeux de cartes que le poker et qui finissait par ce dernier.

Le principe est le suivant : On commence tous avec 500 chips et au cours des 5 jeux qui s'alternent, on se partage 2,000 chips à 4, au prorata du score dans le jeu en question (ce qui donne trivialement 12,000 chips à se partager à 4) .

Puis on termine par un freezeout au poker avec les chips accumulés, lui-même se jouant en dealer choice avec toutes les variantes autorisées. Autant dire que ma maitrise approximative du NLHE ne servait quasiment à rien dans ce format !

On se met d'accord pour jouer dans cet ordre : 8 levées de tarot, 3 parties de 7-Wonders, 1 partie de Dame de pique, 8 levées de 7-Sceaux, 2 rondes de Cul-de-Chouette et enfin le poker.

Pour ma part je n'avais joué qu'une fois au 7-sceaux et au 7-Wonders, qui sont des jeux assez techniques, que Nicolas et Jérémie maitrisent bien et sur lesquels ils comptaient bien nous own, Michaël et moi. Je pense en revanche avoir un petit edge au tarot pour avoir un peu étudié le jeu, et pouvoir breakeven le cul-de-chouette et la dame de pique.

Bien sûr j'avais prévu de rattraper mon retard si retard il y avait, au freezeout final. Évidemment rien ne se passe jamais comme prévu.



  • Tarot

    Dans ce premier jeu, on remonte le score du dernier à 0 et on ajoute d'autant le score des trois autres avant de distribuer les jetons au prorata approprié. Cette règle à 2 implications stratégiques importantes : On ne sera que 3 à se partager les 2000 chips puisque le dernier n'en prendra pas, donc la stratégie optimale est chercher à survivre pour ne pas finir 4ème. Par conséquent le dernier à la fin de l'avant dernière levée n'a pas d'autre choix que de faire une prise "in the dark" puisqu'il n'a rien à perdre à finir plus ou moins en négatif. C'est un peu comparable à un mec qui se retrouve avec un stack de 2bb en big blinde et qui doit call in the dark en fait.

    En même temps 8 levées c'est très court, à peine deux tours de table, mais bon on va pas jouer jusqu'à 8h du mat' non plus, faut pas déconner. J'ai pas eu beaucoup de jeu d'ailleurs, j'ai pas raise pré-chien une seule fois mais j'ai bien défendu et j'arrive à finir second à la fin des 8 levées. C'est Michaël qui a gardé in the dark sur la dernière et grâce à un main presque jouable et une défense relâchée de la part des deux autres, il ne chutera que de 6 points. Close enough.

    Je prend 575 chips quand Nicolas partira directement avec un bon 900.

    • 7 Wonders

      Pour ceux qui ne connaissent pas ce jeu de carte, il s'agit d'une sorte de jeu de construction/gestion de ressources/armée qui ressemble un peu à magic mais en moins agressif et plus simple, fwiw. http://www.scifi-universe.com/critiques/30019-68-7-wonders.htm

      Après la pause pizza, on reprend rapidement vers 21h.
      Je pense m'adapter relativement vite et les scores sont relativement serrés à la fin des trois parties, je finis 3ème avec 450 chips. Bien j'ai "limité la casse" on va dire. Nicolas gagne une fois de plus la manche mais ne prend "que" 625 cette fois.



      • Dame de pique

        Le principe de ce jeu est relativement simple : il faut faire le minimum de points et donc éviter les cœurs et la dame de pique qui en rapportent. Si vous ne connaissez pas ce jeu, je vous invite à ouvrir votre Windows/démarrer/accessoires/jeux/dame de pique et tenter une partie contre votre ordinateur, ça pourra vous sauver la vie un jour.

        Quoiqu'il en soit, le comptage des points s'effectue ainsi : la partie s'arrête dés qu'un joueur atteint ou dépasse les 100, on somme les 4 scores et on calcule un prorata sur 2000 chips. Évidemment comme le but est de faire le moins de points possible, le 1er prend le stack du 4ème score, le 2ème du 3ème et vice versa.

        Après une lutte très serrée où j'ai très mal commencé et où je suis resté à 97 pendant trois levées, je tombe à 102 sur la dernière au même moment que Jérémie qui tombe à 103 et me permet de finir 2und derrière Nicolas qui décidément est on fire en gagnant jeu sur jeu. Je prend une fois encore 575 et mon stack est de 2100 avec deux jeux restants. So far so good.


        • 7 Sceaux

        Je connaissais pas trop ce jeu, n'ayant fais qu'une seule partie de 4 ou 5 levées,en 6-handed en plus, mais j'ai tout de suite accroché. Il s'agit d'un jeu de défausse, à mi-chemin entre la dame de pique et le tarot mexicain, dans lequel on doit annoncer avec des jetons les plis qu'on va faire dans tel ou tel couleur. On prend des malus à chaque plis non annoncé ou chaque plis annoncé qu'on ne parvient pas à faire.

        Pour les curieux : http://www.scifi-universe.com/critiques/31822-70-les-7-sceaux.htm

        Encore une fois Nicolas prend un départ canon et Jérémie le talonne. Michaël et moi mettons un peu de temps à nous adapter mais j'arrive à passer devant Jérémie à un point près sur la dernière levée, Michaël finissant dernier et Nicolas premier avec une large avance. Un air de déjà vu qui me donne 500 chips de mieux.

        [*]Cul-de-chouette

        Qui aujourd'hui ne connait pas ce fameux sketch de la série d'Alexandre Astier ?

        Celui-ci : http://www.dailymotion.com/video/x3ya93_perceval-fait-raitournelle_shortfilms

        Celui-là : http://humour.streaming-video-gratuit.fr/kaamelott-saison-3-episode-17-perceval-chante-sloubi_iLyROoaftq_y.html

        C'est tout naturellement que vous avions, mes amis et moi, mis au point durant nos années lycées (il y a 4 ou 5 ans) un jeu de carte reprenant l'ensemble des références de ces sketchs, une sorte de private joke si l'on veut.

        On a donc adapté le jeu dit du "président" - c'est à dire un jeu de défausse au plus vite - pour y incorporer des règles à notre sauce et aux noms évocateurs de la série. Au fil du temps, l'ajout de plus d'une centaine de ces règles à rendu le jeu extrêmement riche et complexe, mettant la stratégie et le skill en avant.

        Pour faire simple, le facteur chance est réduit à peau de chagrin dans la mesure où quasiment chaque carte ou groupe de carte permet une combinaison différente qui a plus ou moins d'influence dans la partie. L'edge se dégage donc bien plus vite qu'au poker et c'est presque regrettable que j’eus ce jour là 3 des adversaires les plus skillés à ma table.

        On devait jouer deux rondes sachant que chaque ronde se joue toujours sur 4 levées. J'ai gagné la première d'une manière dont je suis assez fier, notamment grâce à un finish assez technique où j'ai pu outplay Jérémie, que je considère comme le meilleur joueur que je connaisse à ce jeu. Nicolas gagne la 2ème très facilement en jouant bien et en touchant comme un cochon d'inde, et on se partage le plus gros morceau du gâteau.

        Mon stack est de 3,150 à la fin des 5 jeux, Jérémie à 2,800, Michaël 1,450 et Nicolas 4,600 en ayant bien marché sur un nuage tout au long de la soirée. On peut passer à la phase poker qui sera aussi la dernière de la soirée. Il est déjà 1h30 du matin et tout le monde est un peu fatigué.

        [*]Poker

        Comme je l'ai précisé au début du CR, il ne s'agit pas d'un NLHE mais bien d'un dealer choice ou chaque personne au bouton peut réclamer de jouer une variante de poker de son choix. Nicolas étant conscient d'être outsider au poker (et oop contre moi d'ailleurs ^^) ne se fera pas prier donc à chaque bouton de mettre une variante différente pour me sortir de ma zone de confort.

        On commence à 25/50 et Jérémie prend un peu à Nicolas dans une main de Stud Hi limit pour redonner une grosse partie à Michaël qui trouve une flush en NLHE. Survient alors un coup sympathique.

        Je suis UTG/CO, et Jérémie au btn choisis NLHE, je trouve pp4 que je raise à 125 avec 3,300. Jérémie, qui est un joueur décent mais avec quelques leaks, 3bet à 300 avec environ 2,700 de stack, Michaël fold rapidement et Nicolas en BB cold 4bet à 600 avec environ 5,000 de stack. Je fold et Jérémie call rapidement.

        (Pot 1575) : :Kd:Ad:8h

        Nicolas C-bet à 800 et Jérémie call avec 1600 derrière.

        (Pot 3150) : :Kd:Ad:6s:Td

        Nicolas met rapidement Jérémie à tapis qui snap avec :Jd:Qd LA QUINTE FLUSH ROYALE PAPA !!!! Nicolas qui vient de hit sa GS avec :Jh:Qh est un peu dépité en constatant son équité à la turn. Oui oui 0.00%, c'est pas énorme du coup.

        Un peu plus tard je suis au BTN et choisi PLO Hi. Je reçois :Ad:Qd:7d:Ks et après un fold de Nicolas, je raise à 300 au blindes 50/100 avec 3,400 de stack. Michaël défend en bb avec environ 2,600.

        (Pot 650) :As:3s:7h

        Je cbet 350 et c'est call rapidement.

        (Pot 1350) :As:3s:7h:9s

        Bon pas la meilleure carte du deck,après son check je décide de check/back même si obv j'ai encore de la value contre un joueur qui n'a jamais joué de sa vie en PLO.

        (Pot 1350) :As:3s:7h:9s:7c

        Il va check rapidement et je value 800 et il se met à tank, pour finalement passer face up 22xx. Héhé je vais peut-être reprendre PLO à mon prochain btn moi ^^.

        Je me retrouve en bataille de blindes contre Nicolas qui me raise à 250 avec 3200 de stack. Le tour d'avant il m'a fais la même chose avec :Kh:4h et je trouve :Ax:Kx avec 4100 de stack. Je 3bet à 700 et il call oop à ma grande surprise. (enfin à moitié, je m'y attendais un peu quand même ^^).

        (Pot : 1400) :Ax:6x:2x

        Il open push pour 2500 et je lol-call dans la seconde, pour le voir show :Kx :Kx (???). Je le bust et il me traite de chattard. Alors oui c'est vrai j'ai chatté mais pas pour les mêmes raisons qu'il le pense je crois. Bref je me retrouve avec le chiplead à 3 left.

        Au btn j'ai 7k+ au début du coup et Michaël a 1,900. Je re-choisis PLO hi et j'open à 300 sur 50/100 avec :Qc:8c:9d:Ad (le haut de ma range puisque j'aurais ouvert 60% dans ce spot vu que Jérémie n'aime pas cette variante et joue nit et Michaël défendra au moins 80%. C'est d'ailleurs ce qui se passe.

        (Pot 650) :Jc:Th:9s

        Pas mal j'ai seconde nuts, je fold jamais ici. Je cbet 300 et il me check/minraise à 600. Vu la passivité qu'il a montré jusqu'ici je me dis "et m**de il a KQxx, fml" mais bon j’envisage pas de fold quand même alors je le met à tapis pour les 1200 qu'il lui reste. A mon grand étonnement il snap avec :Jx:7x :7x :2x et je ship.

        Je me retrouve en HU avec Jérémie qui a péniblement 1/4 des jetons alors qu'on passe à 100/200. Jérémie et moi avons beaucoup joué en HU, que ce soit pour de la playmoney comme ce soir, ou pour un peu de sous, et chacun de nous respecte le jeu de l'autre. Il faut dire que le bougre tient à peu près les cartes.

        Je le grignote un petit peu, avec notamment un coup où je value A hi river pour me faire call par moins bien. Il se rend compte qu'il a plus que 1800 et se rappelle de la règle "moins de dix blindes, tapis maintenant".

        Je trouve :Tx:4x au btn/sb et je trouve que c'est un peu close pour push mais je me dis qu'il doit call assez tight finalement. En fait il snap avec :9x 7x LOL évaluation en bois. Au moins je suis devant du coup ^^. Mais il touche un 7 et remonte à 18bb.

        S'ensuit un combat où on s'échange nos btn à coup de raise vs fold. Tombé à 12bb, il se met à open push trois fois de suite. La troisième fois il show AA en disant un truc qui ressemble à "mais paye moi conn**d !" et la bb genre juste après je trouve enfin :Qx :Qx dans ma tête je me dis "push me baby one more time" et c'est ce qu'il fait, obv je lol-call et en fait il a :Kx :Kx . Sick la rencontre !

        Du coup avec tout ça je suis down à 4,000. Je grind une dizaine de mains jusqu'à 4,700 et trouve :Ax:Kx face à son raise à 450, je push puisque j'ai resteal les deux mains d'avant et il snap dans la seconde. Évidemment je lui fais "t'es max bien sûr ?" et il me fait "même pas" en montrant :Kx :Kx , bah voyons, run better !

        Du coup je finis deuxième après plus de 7h de jeu, j'ai beaucoup aimé le concept c'était vraiment cool.

Bandecdc

Le titre de ce billet sera très évocateur pour la majorité des joueurs de poker un tant soit peu sérieux; un "so true" tout aussi valable pour les questions tel que " oui mais combien as-tu perdu aussi ?" et "si je te donne 100€, tu pourrais les doubler pour moi ?" ou encore le très énervant "mais tu as pas peur de devenir addict ? Tu t'autorises jusqu'à combien de pertes par mois ?" que les profanes ne cessent de poser lorsqu'un tel n'a manqué de rappeler que votre passion était justement le jeu de cartes qui cause tant de ruines et détruit tant de vies comme l'a si bien montré le dernier 7 à 8 de TF1.

Le mois se terminant et mon volume de poker s’apprêtant(encore plus) à décroitre durant l'été à venir, je vais faire un rapide bilan des quelques heures de jeux que je me suis accordé au cours des semaines qui ont suivi mon dernier billet. Après quoi j'expliciterai le titre un peu aguicheur en étalant les quelques bluffs les plus pourris, et par conséquent les livraisons les plus jouissives, que les mauvais menteurs ont tenté contre moi. C'est mon coté un peu braggi braggish, j'en conviens parfaitement.

Le mois d'avril s'est bien terminé, avec un pointe à +200€ . J'y ai joué principalement des sit and go head's up, avec un average buy-in à 10€ en faisant le gros du volume (volume est un grand mot : 106 games en tout et pour tout)en 5€ et en 10€ et quelques shoot en 20€ et en 30€ et enfin quelques sit and go 9 joueurs, rien de bien passionnant donc.

Le tout fait quand même un temps total de 25h dans le mois, ce qui est un peu moins que d'habitude mais pas beaucoup moins.

blogentry-38451-0-99146700-1338041086_th

J'ai encore moins joué en mai et un peu moins cher aussi puisque, exams oblige, je n'ai pas touché au soft durant les trois premières semaines du mois. Une fois ceux-ci terminés, j'ai vu une promotion sur la BOP neptune consistant à répartir 5000€ à tout les joueurs qui parvenait à faire mieux que Julien Brecard, membre de la team pro.

J'ai donc décidé de focus mon "grind" sur les 5€ 9j regular et les 6€ 27j KO dans l'espoir de faire un bloc de 20 avec suffisamment de points pour faire parti de cette promotion. C'est d'autant plus avantageux pour un "récréatif" comme moi que le nombre d'orbite low de Yu était limité à 5 et que les deux orbites high et low n'étaient pas splittés.

Après 60 parties et un score d'environ 760 points, je réussi à clôturer un bloc de 20 à 307 points quand le meilleur du team pro est de 306 points. D'ici lundi je prendrais donc environ 20€ supplémentaire grâce à cette promo.

J'ai aussi joué deux mtt donc un petit 5€ dans lequel j'ai finis 9ème sur 488 pour un gain de 46€ish >((( , et une quinzaines de HU que j'ai gagné en majorité.

Peu de jeu donc - un peu moins de 24h dans le mois- et pas très cher, mais un run good certain puisque je finis également à +210€ sur le mois.

Avec deux palier à 10€ (un stellar et un morceau du bonus scoop), le cash final de mai se chiffre à +250€ .

blogentry-38451-0-17452900-1338041106_th

Ma bankroll a donc atteint les 3680€ après ces deux mois. En ce qui concerne le défi qui consiste à arriver à 5000 avant la fin septembre, il va falloir sacrément se bouger maintenant !

Enfin voilà quelques mains que j'aimerais partager car elles m'ont fait rire. Je tiens à remercier mes adversaires de leur coopération et leur confirme que mes "bien joué mais pas de chance" dans le chat ne sont bel et bien pas ironiques.

Dans la plupart de ses mains je reçois la nuts ou quasi, il est probable que j'ai même malgré tout mal joué certaines d'entre elles. Il est également évident que j'ai moi-même de mon coté livré un bon nombre de jetons façon fed ex à beaucoup d'autres joueurs. J'ai juste trouvé ces mains assez drôle pour les partager.



  • Ici nous somme en milieu de SNG HU 10€, Vilain a pris un avantage en jeton et me fait beaucoup souffrir. Il décide d'employer une technique assez courante à cette limite, à savoir celle d'open shove toute les mains ce qui me cause du soucis jusqu'à ce que je trouve un call qui me permettra de remonter puis gagner le match. Même si je me moque un peu, open push avec cette profondeur (23bb effective) est une erreur pas exceptionnellement grave, c'est l'attitude de snap shove toutes les mains qui m'a fait relever la HH.


    PokerStars Hand #80882745420: Tournament #564738309, €9.35+€0.65 EUR Hold'em No Limit - Match Round I, Level IV (25/50) - 2012/05/23 14:22:19 CET [2012/05/23 8:22:19 ET]
    Table '564738309 1' 2-max Seat #2 is the button
    Seat 1: Bandecdc (1125 in chips)
    Seat 2: lennym63 (1875 in chips)
    lennym63: posts small blind 25
    Bandecdc: posts big blind 50
    *** HOLE CARDS ***
    Dealt to Bandecdc [:Kc:Ad]
    lennym63: raises 1650 to 1700
    Bandecdc: calls 1075 and is all-in
    Uncalled bet (575) returned to lennym63
    *** FLOP *** [:Jd:Td:Kd]
    *** TURN *** [:Jd:Td:Kd] [:8s]
    *** RIVER *** [:Jd:Td:Kd:8s] [:8h]
    *** SHOW DOWN ***
    Bandecdc: shows [:Kc:Ad] (two pair, Kings and Eights)
    lennym63: shows [:Tc:7c] (two pair, Tens and Eights)
    Bandecdc collected 2250 from pot




    • Dans cette main j'ai eu une petite tempête dans mon crâne face au donkbet et au clic-back de mon adversaire dont le pseudo et l'avatar laissait penser qu'il s'agissait d'un joueur très agressif. Son bet turn me laisse dubitatif tout en me laissant largement la côte pour full-miner et quant à la river j'ai un peu tank pour payer perdant. La vue de la main de Vilain a provoqué en moi un rire nerveux. J'ai probablement pas joué cette main de manière optimale mais je sais que lui ne l'a pas fait.


      PokerStars Hand #80884680666: Tournament #564773904, €4.67+€0.33 EUR Hold'em No Limit - Match Round I, Level I (10/20) - 2012/05/23 15:17:59 CET [2012/05/23 9:17:59 ET]
      Table '564773904 1' 2-max Seat #1 is the button
      Seat 1: Bandecdc (1740 in chips)
      Seat 2: Termi_83 (1260 in chips)
      Bandecdc: posts small blind 10
      Termi_83: posts big blind 20
      *** HOLE CARDS ***
      Dealt to Bandecdc [:Jd:Jh]
      Bandecdc: raises 40 to 60
      Termi_83: calls 40
      *** FLOP *** [:Td:7c:8s]
      Termi_83: bets 60
      Bandecdc: raises 120 to 180
      Termi_83: raises 120 to 300
      Bandecdc: calls 120
      *** TURN *** [:Td:7c:8s] [:Js]
      Termi_83: bets 40
      Bandecdc: calls 40
      *** RIVER *** [:Td:7c:8s:Js] [:6d]
      Termi_83: bets 120
      Bandecdc: calls 120
      *** SHOW DOWN ***
      Termi_83: shows [:4d:Kc] (high card King)
      Bandecdc: shows [:Jd:Jh] (three of a kind, Jacks)
      Bandecdc collected 1040 from pot





      • Dans cette main, là encore j'ai suivi un read résultant des stats de Vilain (ou Vilaine visiblement) qui était un peu fofolle pour go broke une overpair dans un single-raised pot en 4way aux blindes 10/20, 75 bb effectives. Mais bon après c'est un 5€...



        PokerStars Hand #80976943409: Tournament #565612431, €4.50+€0.50 EUR Hold'em No Limit - Level I (10/20) - 2012/05/25 11:45:17 CET [2012/05/25 5:45:17 ET]
        Table '565612431 1' 9-max Seat #3 is the button
        Seat 1: el garbi_fr (1460 in chips)
        Seat 2: Bandecdc (1490 in chips)
        Seat 3: G0GOL (1470 in chips)
        Seat 4: arsiesis83 (1470 in chips)
        Seat 5: QG-76 (1500 in chips)
        Seat 6: hilfiger06 (1500 in chips)
        Seat 7: demerish (1500 in chips)
        Seat 8: KalifKaz (1500 in chips)
        Seat 9: NOW1977 (1610 in chips)
        arsiesis83: posts small blind 10
        QG-76: posts big blind 20
        *** HOLE CARDS ***
        Dealt to Bandecdc [:Js:Jh]
        hilfiger06: calls 20
        demerish: folds
        KalifKaz: folds
        NOW1977: folds
        el garbi_fr: folds
        Bandecdc: raises 60 to 80
        G0GOL: folds
        arsiesis83: calls 70
        QG-76: calls 60
        hilfiger06: calls 60
        *** FLOP *** [:4h:8h:5s]
        arsiesis83: checks
        QG-76: checks
        hilfiger06: bets 180
        Bandecdc: raises 264 to 444
        arsiesis83: folds
        QG-76: folds
        hilfiger06: calls 264
        *** TURN *** [:4h:8h:5s] [:2d]
        hilfiger06: checks
        Bandecdc: bets 966 and is all-in
        hilfiger06: calls 966
        *** RIVER *** [:4h:8h:5s:2d] [:7s]
        *** SHOW DOWN ***
        hilfiger06: shows [:Kc:8c] (a pair of Eights)
        Bandecdc: shows [:Js:Jh] (a pair of Jacks)
        Bandecdc collected 3140 from pot



        • Toujours dans un sng 9j 5€, aux blindes 25/50 j'open une petite pp à 2.3x et me retrouve call par un joueur ip. Malheureusement pour lui on va toucher tout les deux :

        PokerStars Hand #80779399497: Tournament #563795294, €4.50+€0.50 EUR Hold'em No Limit - Level III (25/50) - 2012/05/21 13:41:01 CET [2012/05/21 7:41:01 ET]

        Table '563795294 1' 9-max Seat #6 is the button

        Seat 1: patrak66 (1515 in chips)

        Seat 2: SirRiviere (1495 in chips)

        Seat 3: COD EMERSON (860 in chips)

        Seat 4: Bandecdc (2615 in chips)

        Seat 5: _ermite38_ (3090 in chips)

        Seat 6: yanss77 (1165 in chips)

        Seat 7: Stupuledel (1530 in chips)

        Seat 8: keopsxxx (1230 in chips)

        Stupuledel: posts small blind 25

        keopsxxx: posts big blind 50

        *** HOLE CARDS ***

        Dealt to Bandecdc [:6c:6d]

        patrak66: folds

        SirRiviere: folds

        COD EMERSON: folds

        Bandecdc: raises 65 to 115

        _ermite38_: folds

        yanss77: calls 115

        Stupuledel: folds

        keopsxxx: folds

        *** FLOP *** [:8d:Td:6s]

        Bandecdc: bets 165

        yanss77: raises 885 to 1050 and is all-in

        Bandecdc: calls 885

        *** TURN *** [:8d:Td:6s] [:6h]

        *** RIVER *** [:8d:Td:6s:6h] [:9h]

        *** SHOW DOWN ***

        Bandecdc: shows [:6c:6d] (four of a kind, Sixes)

        yanss77: shows [:5d:5h] (two pair, Sixes and Fives)

        Bandecdc collected 2405 from pot

        yanss77 finished the tournament in 8th place

        [*]Celle-ci est marrante. Même contexte contre un adversaire "pastille jaune" qui doit run quelque chose comme 45/35 décide d'ouvre à 5bb sur 10/20, je trouve QQ et bien que cela ne soit pas le cas contre tout le monde, je suis prêt à go broke contre lui préflop. La suite était un peu inexpectée :

        PokerStars Hand #80977091157: Tournament #565612431, €4.50+€0.50 EUR Hold'em No Limit - Level I (10/20) - 2012/05/25 11:51:06 CET [2012/05/25 5:51:06 ET]

        Table '565612431 1' 9-max Seat #1 is the button

        Seat 1: el garbi_fr (1430 in chips)

        Seat 2: Bandecdc (3120 in chips)

        Seat 3: G0GOL (1640 in chips)

        Seat 4: arsiesis83 (1500 in chips)

        Seat 7: demerish (1490 in chips)

        Seat 8: KalifKaz (2930 in chips)

        Seat 9: NOW1977 (1390 in chips)

        Bandecdc: posts small blind 10

        G0GOL: posts big blind 20

        *** HOLE CARDS ***

        Dealt to Bandecdc [:Qh:Qd]

        arsiesis83: folds

        demerish: folds

        KalifKaz: folds

        NOW1977: raises 80 to 100

        el garbi_fr: folds

        Bandecdc: raises 180 to 280

        G0GOL: folds

        NOW1977: calls 180

        *** FLOP *** [:Tc:Qs:Qc]

        Bandecdc: bets 135 (Allez. Viens. C'est pas cher...)

        NOW1977: raises 975 to 1110 and is all-in

        Bandecdc: calls 975

        *** TURN *** [:Tc:Qs:Qc] [:2s]

        *** RIVER *** [:Tc:Qs:Qc:2s] [:4d]

        *** SHOW DOWN ***

        Bandecdc: shows [:Qh:Qd] (four of a kind, Queens)

        NOW1977: shows [:Jh:Kd] (a pair of Queens)

        Bandecdc collected 2800 from pot

        NOW1977 finished the tournament in 7th place

        Bandecdc said, "bien joué" :ninja:

        [*]Ici fin de sng, on est plus que deux et Vilain est très énervé car il s'est fait bluff catch la main d'avant. Il décide de me montrer que c'est lui le patron en faisant un sizing inhabituel préflop :

        PokerStars Hand #80729376267: Tournament #563367729, €4.50+€0.50 EUR Hold'em No Limit - Level IV (50/100) - 2012/05/20 14:45:56 CET [2012/05/20 8:45:56 ET]

        Table '563367729 1' 9-max Seat #9 is the button

        Seat 3: Bandecdc (7600 in chips)

        Seat 9: isard65 (5900 in chips)

        isard65: posts small blind 50

        Bandecdc: posts big blind 100

        *** HOLE CARDS ***

        Dealt to Bandecdc [:Jh:Jc]

        isard65: raises 2000 to 2100

        Bandecdc: raises 5500 to 7600 and is all-in

        isard65: folds

        Uncalled bet (5500) returned to Bandecdc

        Bandecdc collected 4200 from pot

        [*]Enfin une dernière qui m'a bien fait rire, début du mtt dont j'ai fais allusion, un joueur met à profit la maxime "ce ne sont pas les cartes qui comptent..."

        PokerStars Hand #80701052796: Tournament #559166104, €4.50+€0.50 EUR Hold'em No Limit - Level VIII (300/600) - 2012/05/19 21:53:17 CET [2012/05/19 15:53:17 ET]

        Table '559166104 42' 6-max Seat #4 is the button

        Seat 1: Mal's Vk6 (12308 in chips)

        Seat 2: Bandecdc (36028 in chips)

        Seat 3: psavoie73 (25225 in chips)

        Seat 4: squal74 (45861 in chips)

        Seat 5: juliusG187 (36200 in chips)

        Seat 6: sirbarth (30353 in chips)

        Mal's Vk6: posts the ante 25

        Bandecdc: posts the ante 25

        psavoie73: posts the ante 25

        squal74: posts the ante 25

        juliusG187: posts the ante 25

        sirbarth: posts the ante 25

        juliusG187: posts small blind 300

        sirbarth: posts big blind 600

        *** HOLE CARDS ***

        Dealt to Bandecdc [:8h:8s]

        Mal's Vk6: folds

        Bandecdc: raises 900 to 1500

        psavoie73: folds

        squal74: folds

        juliusG187: folds

        sirbarth: calls 900

        *** FLOP *** [:6c:8c:Jd]

        sirbarth: checks

        Bandecdc: bets 2000

        sirbarth: calls 2000

        *** TURN *** [:6c:8c:Jd] [:Ah]

        sirbarth: checks

        Bandecdc: bets 4000

        sirbarth: calls 4000

        *** RIVER *** [:6c:8c:Jd:Ah] [:Qh]

        sirbarth: bets 22828 and is all-in

        Bandecdc: calls 22828

        *** SHOW DOWN ***

        sirbarth: shows [:7d:Td] :la-classe: (high card Ace)

        Bandecdc: shows [:8h:8s] (three of a kind, Eights)

        Bandecdc collected 61106 from pot

        La belle vie quoi.

Bandecdc

Hello le CP, je profite du fait que j'ai encore les souvenirs frais pour vous ressasser une partie privée à laquelle j'ai participé la semaine dernière.

La partie à lieu chez Vincent, un collègue de l'ESC avec qui j'ai déjà joué de nombreuses fois (et qui est plutôt bon d'ailleurs). J'arrive à l'heure (21h30) avec une volonté de vaincre à toute épreuve, comme à chaque partie bien évidemment.

Comme tout le monde n'est pas encore là, je jette un oeil à la structure est je suis plutôt satisfait : Vincent à choisis ma structure standard de partie privée avec 30k, level de 25' qui commencent à 25/50, à la différence qu'au lieu d'un Buy-in de 10€, il a opté pour un 5€ rebuy. Soit mais j'ai peur que ça fasse même un peu TROP deep là non ? Non ? Soit, alea jacta est.

Nous commençons donc un peu après 21h30 et je découvre mon sit draw, Vincent que je connais bien et avec qui j'ai un historique très dynamique (beaucoup de 3bet light, 4bet light, floating, raise river en bluff... Bref ça va être funky) s'est consciencieusement mis en face de moi. Je ne connais pas les autres, mais visiblement j'ai :



  • Une fille à ma gauche, qui va s'avérer correspondre parfaitement au profil du préjugé de la fille weak/tight qui overbet nuts et limp/call le reste.




    • Deux crans à ma gauche, un récréatif loose/passif qui est là pour s'amuser et pas pour se prendre la tête à essayer de réfléchir, il le dit lui-même d'ailleurs.




      • En face de moi Vincent, LAG assez tricky mais pas fou, dont il faudra que je me méfie.



        • 3 Crans à ma droite : Hadrien, même profil que le second que j'ai cité.

        [*]2 crans à ma droite : Un "pro de la 30" auto-proclamé "très bon joueur qui joue les plus gros tournois", ce dont je ne doute pas un instant tant ce palmarès-type m'est étranger. Néanmoins il semble quand même avoir des bases et maitriser un minimum les notions élémentaires.

        [*]Immédiatement à ma gauche, Kevin, un autre collègue de l'ESC qui aura le même profil que Hadrien et celui deux crans à ma gauche.

        Au niveau 25/50, je découvre :Kc:Jc au BTN et fort de mes 600 blindes du au starting stack exagérément deep (rappelons que c'est un rebuy), je paye ip un raise à 150 du Hi-Jack, donc le fameux très bon joueur, et c'est payé en SB par la nana et complété par la BB.

        Sur un flop :Kx:5x :5x rainbow, les trois larrons check. Je décide avoir la meilleure main et ouvre à moitié pot pour value les pp et quelques Kx moins bons, je ne suis payé par la SB et l'OR.

        Sur une turn blank, à nouveau deux check rapides. Je pense être toujours devant la fille à ma gauche qui peut avoir anytwo parce que lol c'est pas cher, et probablement en face de 99-QQ chez le mec. Je mise une seconde fois pour value et me fait payer uniquement par OR cette fois-ci.

        La river est une belle brique des familles et là encore il check très vite. J'hésite à envoyer un troisième pruneau mais ne pensant pas pouvoir prendre grand-chose à moins bien, je checkback pour le voir révéler :Kx:Qx, ça gagne sir.

        Si mes souvenirs sont bons, je crois que c'est à ce moment là que le joueur qui venait de remporter le coup à commencé à m'expliquer sa théorie selon laquelle les rooms online, principalement Winamax, seraient truquées pour faire gagner les fish. Je n'avais jamais entendu une telle théorie et donc j'ai écouté avec attention.

        Non je déconne LOL. :ninja:

        Bref, je passe une dizaine de mains jusqu'à trouver :Tx :Tx sur 75/150 en BB, 4 limpers. On me dit "t'as qu'à checker, comme ça c'est un family pot !" Bon du coup j'ai raise 800, on m'a un peu insulté mais ça a quand même payé deux fois, dont Rigged au bouton et Kevin en sb. Baby flop, Kevin mise 1bb, je raise 3/4 pot pour value, il tank un peu et finit par avancer les jetons.

        Sur la turn :Jx, il jette négligemment un jeton de 5000, ce qui doit faire un peu plus que le pot, provoquant un snap fold de ma part.

        Un peu sonné et redescendu à 27k un tour plus tard sur 100/200, Kevin ouvre à 400 utg et je trouve :Qx :Qx utg+1, je fais 1200 avec pour plan de just call s'il 4bet pas trop cher et fold s'il fait quelque chose comme 10k. Après tout je pense value mass de mains à 3bet dans ce spot. C'est cold call en BB par le bon joueur et Kevin snap fold.

        Le flop donne :3x:6x:9x et la BB check. A ce moment là, j'estime que sa range est composée principalement de PP est de AJ-AQ, donc je décide de seulement faire mid-pot, qu'il paye rapidement.

        Turn :2x, plutôt une bonne carte pour moi car il n'a quasi jamais 22, il check encore et je value cette fois 60% pot. Il paye rapidement aussi. Quand il me paye, je me dis qu'il a souvent TT-JJ, voire 88 car je pense qu'il aurait raise un set.

        River :Jx, il check encore. Je prend une minute pour réfléchir aux mains que je bat et qui peuvent payer et à ce que je ferais si jamais je suis check raise, puis une fois le pour et le contre pesé, je décide de check-back.

        J'ai été étonné à ce moment là de le voir claquer fièrement :3d:5d et de m'annoncer "Hey regarde avec quoi j't'ai payé !" Heu bah je suis devant... "Bah oui je sais, jme suis dis je vais venir te chatter". :* AH ! OK LOL ! Je remonte à 32k après ce coup.

        Je redescend ensuite à nouveau à 29k après un vol au bouton +Cbet qui ne passe pas et un iso-raise contre Kevin où je me fais 3bet par Vincent.

        Je vois ensuite le bon joueur rebuy alors qu'il avait encore 25k et je m'interroge sur la rentabilité d'un combo rebuy/add-on alors que je suis encore bien deep sur 150-300. En effet, même si je joue sans aucune pression financière, si le price-pool est compris entre 50 et 60€ (on est 7 en tout dont 4 qui ne veulent absolument pas mettre plus de 5€ dans la partie), il faut que je gagne la partie au moins 40% du temps pour rentabiliser de mettre 15€. Je me dis que vu la structure il suffira de jouer nit et d'attendre les éliminations pour arriver au HU. Bref GAMBOOOOOL, insta rebuy et quelques mains plus tard l'addon qu'on ne sera que deux à prendre. :afro:

        Au bouton non ouvert sur 200/400, je trouve :Qx:Jx et compte les stacks de la nana en SB (22k) et de la BB (environ 30k) et ouvre à 1k, call par les deux, nous voyons ensemble

        :Ax:3x:8x

        Et deux check rapides, je tente un petit 1.4k pas très convainquant, payé deux fois.

        :Qx

        Qui ne me sert à rien puisqu'un des deux a toujours un as, check-check-check.

        :9x La SB ouvre à 6k, rapidement payé par la BB. Nothing to do here, et en effet :Ad:9d vs :Ax:2x.

        Quelques mains plus tard sur 250/500, Vincent (80k) ouvre à 1200, payé par le pro de la 30 (60k) je trouve :Kc:8c et évidemment je prend le spot de squeeze en montant les enchères à 3700. La fille derrière moi compte ses jetons et boite pour un peu plus de 34k. Pas mieux. :geek:

        Elle montre après coup :8x :8x mais j'avouerais que je ne saurais pas dire si elle pensait avoir bluffé ou qu'elle était en value. En tout cas elle était fière.

        Elle limp ensuite UTG et je check en BB avec :Jx:4x

        Flop :Jx :Jx :3x

        Je check pour c/r mais c'est une mauvaise idée contre ce profil je pense que lead est mieux. Bon j'ai de la chance elle ouvre à 1k, je fais 2.8k, elle call. Donc elle a toujours une pp vu qu'avec Jx c'était un 3bet. Les Yétis c'est pas pour elle.

        La turn est une blank dont je ne me souviens plus, je fais 4k et passe en maugréant que les petites paires c'est dur à jouer.

        Main suivante en SB sur 300/600, je trouve :As:Ts et Vincent ouvre à 1500, payé par le bon joueur (qui doit jouer 50/20 a priori) et je décide de défendre parce qu'on est deep. Squeeze est possible mais dommage, d'autant que Vincent n'a pas joué depuis une plombe. Fold est sans doute plus raisonnable étant entendu que je peux facilement me faire own à devoir parler en premier avec un kicker en mousse. La BB s'ajoute à la fête.

        On est 4 à voir :Tx:5x :5x, je check (donk est certainement possible mais je vois pas trop l'intérêt), BB check, Vincent fait 3500, payé par bon joueur et là j'ai eu comme une illumination j'ai C/r à 10k. LOL@move en bois ! BB passe rapidement et Vincent se gratte la tête. Je comprend qu'il a une overpair et je réalise ma connerie tout de suite. Il me dit qu'il sait que je bluff (ALORS QUE MOI JE SAVAIS PAS) mais qu'il sait aussi que quelque soit ma main je vais pas lâcher l'affaire et que je vais barrel comme un Scandinave sous extasy,

        il finit par fold, so as le caller. L'histoire ne dira pas si Vincent était en pampa avec J8 ou autre poubelle du genre, mais quoiqu'il en soit j'ai trouvé plus prudent de lui dire que j'avais chatté avec mon A5ss, parce que j'ai pas envie qu'il se mette en tilt et qu'il me 3bet mass comme la dernière fois. Je préfère grinder tranquillement les joueurs qui sont là pour s'amuser.

        C'est Kevin qui sortira en premier avec un set up 5ème paire vs full, 80bb deep. Puis très vite le joueur pro élimine celui qui était deux rangs à ma gauche, puis sa propre copine sur un coup marrant.

        Il open AJ et se fait 3bet, il décide de flat oop. Flop JJx, il check sournoisement, sa copine openshove 5 fois le pot, il paye et elle montre AQ (j'ai pas relevé le chipdumping :ninja:) . Pas de miracle et vers minuit on se retrouve à 4 left avec 15€ pour le 2ème et 40€ pour le premier. Je dois donc gagner pour rembourser mon buy-in et le mac-do de ce midi.

        Hadrien qui n'a quasiment pas bougé une oreille depuis le début de la soirée floppe 2 paires quand Vincent s'obstine dans un 3barrel bluff en 3way qui lui coûte beaucoup. Un peu en tilt, il 3bet de BB à 4k le min-raise à 1.6k du joueur pro, avec 21k derrière. C'est rapidement flat par l'OR et tout part sur un flop :Tx:7x:6x, Vincent qui n'est pas serein après avoir été snap sur son 3bet shove montre :Qx :Qx tandis que son fortuné adversaire dévoile :Ts:7s avec un chattage en règle. Pas de miracle et on se retrouve à 3.

        Vincent tente d'expliquer à son adversaire que payer un 3bet avec T7s c'est juste à chi**, mais je crois qu'il a répondu quelque chose à base de "c'est plus un 2.5bet qu'un 3bet de toute façon, pis je joue mon stack et le joueur".

        J'ai pas relevé mais quand il a dit qu'il adore ce genre de wrap, j'ai pas pu m'empêcher de faire "Whaaaat ? Le Wrap c'est un terme de PLO, qu'est-ce que ça vient faire là ?"

        Le jeu reprend et j'ai environ 110k à ce moment là, le joueur en question à environ le double tandis que Hadrien est mourant avec 27k.

        Je trouve :Ax :Ax en bb et Hadrien limp au BTN, passe de la SB, je fais 3k et il me snap reraise à 6k :dance: . J'hésite entre shove direct et min4bet puis finalement j'opte pour un 4bet à 13k ce qui fait la moitié de son stack. Je me fous de savoir que ça représente KK+ car je ne pense pas qu'il en tiendra compte. Il paye et sur le flop :Kx:Qx:2x, je le met à tapis. Il Snap avec :As:8s et est drawing dead ou quasi. Je le bust et nous faisons un chiprace pour le HU qui s'annonce épique, d'autant qu'on est quasiment 150bb deep effectif.

        C'est à ce moment là que sa copine, qui attend pour rentrer, lui demande de deal puisque vu qu'il gagne 150 lardons par jour il s'en fous de 25 balles. J'essaie d'en savoir plus sur le pourquoi du comment ce shark se fait 4500€ par mois mais il a la modestie de démentir, c'est tout à son honneur.

        Le HU durera environ 1h durant laquelle je grinde, profitant du fait qu'il défend 90% de ses bb et fold 90% sur des cb 1/3 pot. Puis je prend un set up ou je fais TPTK sur un board avec flush back door et je me fais check-raise all-in. Je prend ça pour un "move j'en-ai-marre" et paye quand il avait rentré la flush :suicide: . A froid c'est un obv fold, d'autant que je gardais du 2/1 en jetons. Bref j'ai bien run sur la fin puisque je gagne un flip et un set up full vs quinte qui l'achève aux alentours de 3h du mat. Au grand damn de Vincent qui avait bust depuis plus de 2h et qui en était réduit à faire sa vaisselle tellement il se faisait chi** !

        C'était vraiment une soirée sympa.

Bandecdc

Salut le CP, je reprend ce blog après plus de 6 mois d'inactivité ce qui doit représenter pas mal de temps passé à jouer devant mon pc ou avec des amis.

Ma bankroll à un peu grimpé, mon style de jeu a évolué, je me suis fais quelques progrès et quelques connaissances dans le milieu.

Malgré tout j'ai un peu moins joué que l'été dernier pour deux raisons.

La première c'est que mes cours me prennent beaucoup de temps et me demandent beaucoup d'énergie.

La seconde c'est parce que j'ai repris la compétition aux échecs à mon arrivé à Dijon (avec de bons résultats puisque j'ai gagné toutes mes parties officielles depuis la reprise, ah ah brag pourri).



  • Quoiqu'il en soit ma bankroll qui était de 2100-ish euro début septembre est désormais aux alentours de 3400€. Pour ceux qui ont suivi et qui savent que je me suis donné le challenge d'arriver à 5000€ d'ici fin aout, on peut à la simple lecture d'une droite de régression linéaire se rendre compte que j'ai encore du pain sur la planche pour rattraper le retard.




    • Je ne dispose plus d'aucun de mes trois tickets à 100€ gagné l'été dernier avec ma seconde place dans les sunset séries, mais à chacun des trois essais (un FCOOP, un Sunday Special et un SCOOP), je sort à 100-200 places de la bulle sur un coup moche. Je n'ai plus qu'à réitérer maintenant.




      • Dans l'ensemble j'ai breakeven les mtt : beaucoup de demi-finales, de petites TF, aucunes victoire notable tout juste suffisant pour se maintenir.




        • En revanche j'ai fais de bons résultats en SNG FR et SH, malgré le fait que je n'ose pas passer le pas des 20€ et + du fait de mes leaks de moins en moins présents mais toujours notable à la longue.




          • J'ai fais un passage aux SNG HU avec de bons résultats en commençant sur les 5€, puis en montant très vite sur les 10€ et 20€. J'ai ensuite shoot les 30€ mais en me rendant compte qu'il ne restait presque que des réguliers étrangers sur PS. J'ai migré sur Winamax pour voir et ça j'ai trouvé un niveau bien plus mauvais. J'ai ensuite fais quelques shoot aux 50€ quand j'avais dépassé les 70buy-in, mais variance, adversaires plus opiniâtres et tilt oblige, je me suis imposé de me limiter aux 30€ jusqu'à atteindre de meilleures conditions.

          [*]J'ai aussi décidé de franchir le pas du cash-game pour mixer un peu et devenir un joueur plus complet. D'abord en CG HU en NL50 en ciblant le(s) joueur(s) pour deux sessions, une qui s'est soldé par un -2 caves et une autre par +1.5 caves. Puis j'ai joué quelques centaines de mains en NL25 FR sur 4 ou 6 tables où j'ai pris +une-demi cave, donc grosso modo l'expérience montre que je suis un peu perdant en tout cas à ces limites. Reste à voir si en insistant un peu la tendance se confirmera ou non.

          [*]Quant au live, j'ai décidé de faire plus de volume et j'ai multiplié les parties entre connaissances de l'ESC. Je n'ai pas encore eu l'occasion de rejouer contre le membre du CP Pad, qui je l'espère reviendra bientôt car j'ai beaucoup à apprendre de lui. Quoiqu'il en soit, je prend environ 140€ aux tables en une douzaine de parties depuis septembre (en en gagnant les 2/3, lol run better). Je ferai un CR de la dernière d'ailleurs dans mon prochain billet car je l'ai trouvé intéressante.

          [*]Pour les SCOOP et les Winamax Series que j'avais attendu avec beaucoup d'impatience, et bien j'ai pu finalement en jouer très peu par rapport à mon planning. Une presque perf à 120 lardons sur Winamax me permet de finir un peu up, bien que la série ne soit pas encore finit sur Pokerstars. Mention spécial au 20€ FR de ce soir où j'ai tenu 1h malgré la structure deepstack. Bien monté à 27k grâce à un squeeze light + 2 barrel bluff, je perd les deux tiers de mon stack à cause d'un inévitable KK vs AA en face.

          [*]Ce même joueur qui me voyait certainement en tilt relance 5 mains plus tard, je flat son min-raise au bouton avec une paire de 5 et 40bb, touche brelan sur 578, je raise son Cbet et pot-shove après son check à la turn sur une Q. Il tank et finit par call avec 99, puis 9 river. C'est la vie.

          [*]Enfin niveau rackback j'ai run good sur les 10€ 310fpp classico ce qui m'a offert pas mal de buy-in que je n'avais pas à payer du coup. Beaucoup de places payées dans la bataille des planètes dont une nouvelle victoire sur un neptune low pour 140€le mois dernier. J'empoche une somme coquète qui rembourse quasiment l'intégralité de mon rake payé depuis septembre (plusieurs centaines d'euros). Coté bonus cash, j'ai bientôt débloqué le prochain stellar et j'avance à mon rythme dans le déblocage du bonus-dépot des scoop, qui me rapportera donc une centaine d'euros en mai prochain si tout se passe bien.

          Mes objectifs pour le mois d'avril, et donc pour les 3 prochaines semaines :

          [_] 250€ de profit net

          [_] Déblocage de 50% du bonus-dépot scoop

          [_] 3 parties lives dont une victoire.

          [_] Insister un peu sur le cash game, on sait jamais sur un malentendu ça peut passer.

          [_] Avoir choisi ma prochaine destination pour mon prochain poker-trip !

Bandecdc

Bonjour à tous ! J'avais rien écris depuis un bail sur ce blog ! Voilà donc à quoi j'occupe mon break poker : du live et des review de session. Pour cette première vidéo pleine de coquilles, de son pas terrible, de bafouillages et surtout d'erreurs de jeu, j'aimerai que vous me donniez un petit feedback !

Partie 1 : (46 minutes) http://www.pokerreplay.com/video/fLPgw1

Partie 2 : (31 minutes) http://www.pokerreplay.com/video/Egn3yj

Bandecdc

Bonjour la communauté !

J'ai pas donné de nouvelles depuis quelques semaines alors il est temps de m'y remettre ! :D

Pour ceux qui ont suivi, je m'étais lancé le mois dernier un challenge appelé "from 2k to 5k in 1 year", challenge qui consistait en gros à gagner 250€/mois pendant un an.

A ma grande surprise, beaucoup m'ont dit que ce défi n'en était pas réellement un, que c'était la progression normale d'un joueur de mtt et que ça manquait d'ambition.

Je pense toutefois que c'est plus difficile que ça n'y parait d'une part pour un joueur comme moi qui joue occasionnellement, et d'autre part qui est gagnant mais pas non plus gros gagnant pour autant.

Il faut le reconnaitre, je suis loin d'être aussi bon que les gens qui m'ont dit ça et si j'arrive au bout de ce défi alors oui je m'en lancerai un plus ambitieux (quelque chose comme "from 4k to 10k in 6 mounths").

D'ailleurs j'ai commencé par perdre : durant tout les trois premiers quarts du mois d'aout, je suis passé de 2000€ à 1880€, notamment après avoir pris un -25 buy-in en sng turbo et un breakeven en mtt.

Puis vers la fin du mois, je suis remonté à 2028€ en gagnant au passage un deuxième event des sunset series, assurant au minimum la seconde place, soit 3 tickets sunday special gratos.

Je passe à plusieurs reprises proche de la perf avec 4 demi-finales sur des 3+r et 5+r, ainsi qu'une tf d'un 5€/500j où je sort à la première main sur un set up.

Quant au cash game, qui n'est pas "inclu" dans le challenge mais qui a quand même une valeur comptable sur le cashier à la fin du mois, j'ai fais un peu moins de 1500 mains en limit hold'em (0.5/1 et 1/2) sur 4 tables.

Ça s'est plutôt bien passé jusqu'à la 1000ème main, puis un tilt + spew + mauvaise passe m'a couté pas mal.

Je reste quand même léger gagnant (de +42€) et c'est tant mieux parce que l'idée de base était avant tout de profiter de la promo de PS consistant à brader de 90% le statut vip, ce qui m'a permis d'être pour la première fois (et sans doute la dernière) platinium star.

Ensuite pause forcée d'une dizaine de jours suite à mon aménagement sur Dijon (plus internet du coup), et rebelote pour une petite session qui finit à +63€ pour arriver à un score actuel de 2091€ pour le challenge.

Si on suivait une progression linéaire, je devrais déjà être à 2255€ pour être dans les temps. J'ai certes encore le temps pour rattraper ce retard il n'est pas encore inquiétant pour le moment.

Enfin pour le rakeback : je change mes fpp soit en T€ (via les sat hyper turbo classico fpp), soit en achetant directement des coupons tournois 10€/800fpp et 20€/1600fpp. J'aime bien varier un peu les deux parce que les sat hyper turbo sont HT donc légèrement mieux au niveau rentabilité fpp/€ mais ont une plus grande variance aussi et il faut en jouer beaucoup pour lisser. D'autant que l'edge est nulle voire négatif sur une structure comme ça.

Pour les stellars, je suis toujours à la traine mais j'arrive bientôt au dernier palier à 10€ avant le palier à 40€. Concrètement j'ai donc 150€ à raker d'ici la fin de l'année pour en récupérer 50€ en cash.

Pour le défi, le rakeback qui donne en cash pur n'est pas additionné au total de la même manière que le résultat du cash game n'affecte pas la balance. Néanmoins tout les itm que je fais dans des tournois payés via les fpp sont rajoutés. Il en sera de même si je fais un itm dans un des trois sunday special que je vais pouvoir jouer gratuitement.

Je me rend compte que même avec des jolies couleurs, ça fait quand même pas mal de détails comptables imbuvable.

Laissons plutôt place aux graphes qui parlent bien mieux que moi !

blogentry-38451-0-74805600-1315219829_thblogentry-38451-0-91796700-1315219810_thblogentry-38451-0-38879300-1315219820_thblogentry-38451-0-61676900-1315219794_thblogentry-38451-0-04224200-1315219803_thblogentry-38451-0-47833900-1315220061_th

blogentry-38451-0-21742200-1315225562_th

Dernier petit point en ce qui concerne mes projets dans les mois à venir. Je compte me procurer the raiser's edge, dernier livre d'Elky dont on m'a conseillé la lecture et vu que j'ai beaucoup apprécié le vert !

Je réfléchis aussi à participer au tournoi de Xewod qui aura lieu en février à Dublin et qui a pour projet de rassembler 4000 joueurs dont un quart de français ! Même si la structure sera plus ou moins turbo, je serai bien tenté. Ça va dépendre de si j'arrive à prendre de l'avance dans le défi.

Enfin, dans un mois auront lieu les Winamax Series immédiatement suivis par les FCOOP de PS. Je pense utiliser une partie de mes fonds pour essayer de m'y qualifier et faire quelques entorses au BRM, surtout si le mois de septembre se passe bien ! A priori je serai intéressé par tout les event winamax en NLHE jusqu'à 20€ plus quelques shoot en 50€, voire 100€ si je fais de bons résultats avant. Pour les FCOOP, pas grand chose de jouable pour moi tant c'est cher et sharky ! Peut-être l'even #1 et le #9 et quelques tournois seconde chance !

Bonne journée à tous !

Bandecdc

Salut les bloggeurs : Dans l'optique de mon challenge "de 2000 à 5000 en un an" que je me suis lancé cette année et qui débutera en septembre un peu après la rentrée, j'ai décidé de jouer une session test, comme tout joueur de tournoi qui se respecte, ce dimanche soir ! Voici le programme de ma session, qui seras actualisée au fur et à mesure des bust :

Heure Nom Buy-in Nombre de joueurs Etat

14h /5€ deep/5/ OUT 33ème, +2.1€

18h / Classico /10 / OUT -10€

18h / Le Derby /20/ OUT -20€

18h30 / 10€ Deep Wam/10/ OUT 27ème +8.35€

19h / 3+r /15/ OUT -15€

19h15/cap 90j/5/ OUT -5€

19h30 / Deepstack (ps) /10/ OUT 11ème +11.16€

19h45 /1500 Garanti /5/ OUT 43ème +3.73€

20h30 / S. Surprise /10/ OUT -10€

20h30 / S. French Kiss /10/ OUT -10€

21h / Sunset S. Hi /10/ OUT -10€

Bon bah petit résumé de la session :

Le deep 5€ : j'arrive dans les prix quasi chipleader, je prend QQ <KK dés le début. j'arrive à une table ou un débile avec 300 000 s'amuse à relancer 100% des coups avec des sizing de forcené. Je 4bet QQ, il call ip : flop AKx à trèfle et j'ai pas la dame de trèfle. FFFFFFUUU. Je fold sur son overbet. Le coup d'après je trouve KK, je décide de limp trap au bouton, il shove je snap et il chatte sa quinte avec T9o...

Le classico : j'ai tenu une heure, je perd AK vs AQ puis TT vs JQo (lolwut ?)

Le Derby : Un débile open push 60 blindes, je snap pour les deux tiers de mon tapis avec AKs, il a A9o et touche full, obv. Je passe à 7000, regrind et finis par perdre un flip pour sortir rapidement.

Le deep 10€ de wina : en jouant 7/5 sur plus de 300 mains, (vraiment card dead) j'arrive à me frayer un chemin dans les prix pour faire un min cash après un banal coinflip JJ < AK.

Le 3+r : je double rebuy, mais un débutant m'oblige à double rebuy après avoir payé AK avec J7o et touché un 7. Une fois les rebuy terminés, je 3bet push les dix, payé par les 9 qui font brelan. Rideau.

les 5 cap : j'en ai joué deux, le premier je l'ai mal joué et perdu normalement. Le second je me met all in contre un joueur à 18 left avec AJ sur AxxJ, il paye avec QK et touche son T. Bust.

Le sunday french kiss : Pas de jeu de toutes les 100 premières mains, je me maintiens tant bien que mal au stack de départ tandis qu'un limper paye mon push avec AT, j'ai AQ mais il gagne quand même.

Le sunday special : Rien à signaler, je suis allé jusqu'à 1300 left, push 14 blindes au bouton avec A8o insta call par 55 qui tiens.

1500€ garanti : Je parviens à rentrer dans les prix aussi mais me prend les dames contre les rois et meurs quelques coups plus tard.

Sunset series : On était que 17, alors je l'ai joué comme un sng ou à peu près. Je resteal 18 blindes face à un raise du cut of loose avec A9o, la big blinde se réveille avec les valets et ça tiens.

10€ Deep ps : J'ai joué comme un gros nit et je tente des moves parce que j'ai vraiment pas de cartes. Je monte à 70k mais en reperd 50 sur les dames contre les rois (troisième fois ce soir), je tente de survivre tant bien que mal. Je remonte à 30k et resteal pour 20 blindes un raise du bouton depuis la sb. Il snap call avec A7o. Bien joué. J'ai 44 et il touche son 7.

Bilan de la soirée : Winamax -21€, Pokerstars -38€. Bankroll du défit : 1941€

Ps : Pour ce qui est du compte rendu du jour 2 du ppd, j'ai commencé la rédaction et je la terminerai dés que j'aurais la motivation pour !

Bandecdc

Rebonjour à tous, voici la suite et fin de ce day 1 du ppd !

Main 25 : Blindes 400/800/75, 78 000 de tapis.

Juste après être revenu à 100 blindes après ce flip gagné, j'ai rejoué un coup un peu nul à chi** borderline qui m'a fait chuter pas mal : Le Hi-Jack (donc le joueur avec A3s pour ceux qui suivent, on est toujours à la même table) relance à 2400, Kawashenko paye au cut of et je m'invite à la fête avec :Ks:Js, les deux blindes ayant la côte nous rejoignent.

Je suis un peu léger avec ma main dominée, mais il y a beaucoup de profondeur et j'aime bien les rois suités au bouton. Et pis pour être franc j'ai rien joué depuis 40 minutes et je m'ennuyais un peu.

Flop : :3s:5s:7x (pot : 12700~)

Typiquement le flop sur lequel je voulais m'engager, même si je n'ai rien ici.

Les deux blindes checkent rapidement, l'or et le cut-of aussi. Je décide de prendre le coup car même si je n'ai pas la meilleure main, je représente énormément de force si je mise ici ! J'ouvre donc à 9000 et la sb passe.

En revanche la grosse blinde insta check-raise all-in pour 26000 au total, faisant rapidement passer les deux autres.

J'ai donc 15k à mettre dans un pot de 47.7k ! Il me faut 25% d'équité à peine (je mise 1 pour gagner 3, j'ai besoin de gagner une fois sur 4) pour que le call soit bon, je met mon adversaire sur : overpair ou set ou nut flush draw, range contre laquelle j'estimais avoir au moins 30-35%, ce qui était le cas. Donc j'ai call et je suis tombé sur le bas de la range adverse, à savoir :8x :8x pour un 55/45 en ma faveur puisqu'en plus du fd, je joue les valets et les rois, soit 15 cartes au total.

Malgré tout, la pièce ne tombe pas de mon côté et après deux briques, je suis de retour au tapis de départ !

Main 26 : blindes 400/800/75, 50 000 de tapis.

Le joueur au hi-jack-1 (le livetard qui avait défendu in the dark K4s) ouvre à 1600. Kawashenko en petite blinde - toujours très actif mais avec néanmoins une range forte hors de position 3bet à 5000.

Je suis en grosse blinde avec :Qx :Qx, 50 000 de tapis, soit 62.5 blindes et un M de 27.7. Comme je l'ai expliqué je 3bet pas mal depuis le début de la partie, mais j'ai quand même une image de nit et je n'ai encore jamais 4bet jusqu'à présent. Action et plan ?

Après un tank de quelques minutes, je décide d'opter pour le plan de 4bet/call. Sizing ? Pour pouvoir induire des shove light, je dois montrer un sizing qui "laisserai la place" pour de la fold equity, mais avec 50 000 (je suis bien sûr le plus petit stack dans le coup, l'or dépasse 100k et la sb doit avoir 60k~), c'est pas facile ! Du coup j'ai opté pour relancer à 12 000. Snap fold de l'or et début du tank chez le 3-better !

A la fin de sa réflexion, Vilain folda - à mon grand étonnement - :Ac:Kc face up, estimant que QQ était vraiment le bas de ma range et que j'étais commit sur un push.

Très bien joué de sa part, même si j'étais loin de rechigner à jouer un flip étant donné que je suis pas au mieux et que mon edge est quasi nul sur ce type de field. Je reprend 7k sur ce coup !

Main 27 : blindes 500/1000/100, 55000 de tapis.

Après près de deux tours de passe, je trouve enfin les :Kx :Kx utg. J'open bien sûr à 2400 et tout le monde passe, sauf la bb qui est encore et toujours ce joueur du CP qui me donne du mal.

Il check sur le flop : :Ax:2c:4c (j'ai les rois rouges)

Ici j'ai entendu a peu près tout et son contraire sur la nécessité de Cbet ce flop ou pas, pour ma part je ne l'ai pas fais car je pensais prendre éventuellement une street de value fine d'ici le showdown contre une medium pp.

Turn : :4x Il check à nouveau. J’interprète ça comme un give up et je pense avoir la meilleure main. Le pot fait à peu près 6000, et j'ouvre à 2500 pour prendre un peu de valeur sur un certain nombre de mains que je bats. Il paye rapidement.

River : :2x Il check encore. Estimant ne pouvant jamais faire fold mieux et jamais faire payer moins bien, je check aussi pour le voir montrer :Ah:8h. "L'as ça gagne". Une fois encore, retour au stack de départ.

Je suis alors changé de table à la fin du level 500/1000/100 pour arriver à la table (et à la droite de Mayern, du Cp également). Il a monté un stack énorme de quasi 380k.

Il m'explique alors que nous avons à la table un joueur étranger ultra loose passif complétement nul et très collant (contre lequel, pour une raison qui m'échappe, il va s'acharner à tenter de le 3barrel bluff alors que ce même Vilain check-call A2o et call 3 barrel ace hi), une femme également nulle qui gueule quand on la suckout et trouve ça normal quand c'est elle qui le fait. A ma gauche se trouve un joueur très discret et qui a tout l'air d'être plutôt du genre shark online, et donc je devrai me méfier.

Main 28 : Blindes 500/1000/100, 50 000 de tapis.

Je trouve :Qd:Kd en bb et le joueur utg (donc celui dont je viens de parler) relance à 2.5x. Le standard étant de fold - je pense - avec cette main dominée, je décide quand même de défendre.

Une fois n'est pas coutume, je check in the dark pour faire comme les pros de la 30 et nous voyons le flop : :Kx et deux blank (il me manque ce coup dans mon carnet :/) Je call son Cbet et nous checkons la turn qui est un blank également. Mon plan était de value river, mais il s'agit d'un as, seule carte qui m'oblige à changer de plan pour un check/call. Heureusement il check aussi et muck devant mon roi. Mayern ne manque pas de me charrier sur mon "check in the dark", qui était selon lui risible. Il n'a pas tord, mais j'avoue que j'avais vraiment pas envie de checker et abandonner les flop ou j'aurais miss, je crois que c'est quasiment la seule main avec laquelle je défendrai de la sorte.

Main 29 : Blindes 500/1000/100, 55000 de tapis.

Je trouve :Qs:Ks la main suivante en sb et tout le monde folde jusqu'à moi. J'ouvre donc à 3000 contre le joueur à qui je viens de prendre un pot avec la même main. Il me 3bet à 9000. Action ? Sans infos sur le joueur autre que celle qu'il peut Cbet avec moins bien que top pair good kicker. Du coup j'ai fold sagement en préférant attendre un meilleur spot.

Main 30 : Blindes 600/1200/100

Mayern qui a été très actif, jouant pas loin de deux coups sur cinq depuis mon arrivée à la table open à 3000 au cut of. Je défend mon bouton avec :Ad:Tc (discutable ?) et nous voyons le flop : :9x:8x:2x Il décide de ne pas miser et de me laisser l'initiative. Ca ne manque pas car je m’engouffre dans la brèche en me dépêchant de miser 5k dans un pot qui en fait environ 7.5k. Il hésite un peu et paye la somme demandée.

Turn : :Qx Nous checkons à l'unissons.

River : :Ax Il check à nouveau. Action ? J'ai hésité à value bet ici, sa range est vraiment faible ici et il y a très peu de gros jeu. J'ai cependant estimé que je ne serai pas suffisamment souvent payé par moins bien pour justifier le risque de m'auto-value. Je check back et il montre pp5.

Main 31 : Je dispose un tour plus tard d'un first in au cut-of que je m'empresse de réclamer avec KTo. Une ouverture à 2900 suffit à prendre les blindes.

Main 32 : J'ouvre les as utg mais ne trouve pas d'action après mon open à 3k. Mayern semblait pourtant bien chaud pour jouer anytwo, mais a du trouver une vrai poubelle en bb, dommage.

Quelques minutes plus tard, le td annonce que nous jouons les trois dernières mains. C'est formidable : il me reste 55 000 et je sais que maintenant tout le monde va ralentir la cadence pour revenir demain. Je m'empresse donc de steal en mp avec KJo, qui passe.

La main suivante je reçois 65o et j'enlève mon casque pour demander au croupier si le pot à déjà été ouvert (c'était pas très clair au niveau des jetons sur la table), il me dit que non et le joueur à ma droite plaisante en disant "vite vite, je dois prendre ce spot !!" Je rigole à mon tour en disant "arf, c'était pour savoir si j'allais devoir 3bet sur l'avant dernière main" et j'ouvre une fois encore à 3000, tout le monde fold.

Je décide d'arrêter les frais quand je trouve K9o utg, faut pas déconner quand même.

Je termine donc ce day 1 à 61 000 exactement pour une moyenne à 98500, soit la moitié des joueurs restants. Demain nous reprendrons aux blindes 800/1600/200 et nous seront 255 à tenter de se frayer un chemin parmi les 50 places payées.

Bandecdc

On continue donc la série avec cette nouvelle partie, cette fois un peu plus longue puisque je vais narrer deux fois plus de mains, c'est parti !

Main 9 : Blindes 100/200, 49000 de tapis effectif

Probablement la main la plus difficile de mon tournoi, et sans doute la plus mal jouée.

Kawashenko toujours à ma droite open 500 utg pour la nième fois, je le 3bet utg+1 à 1400 une fois encore avec cette fois-ci une vrai main : :Ac:Kc . Après un fold général, il tank un moment et décide de 4bet à 3825. C'est la première fois qu'il me 4bet, il en a peut-être marre que je le 3bet pas mal. D'un autre côté il ouvre utg, au moment de la main, je me vois mal 5bet à 8000 et fold sur un push.

Je décide de flat ip pour voir un flop et éventuellement call au moins le cbet.

Le flop est assez dégueu :

:3s:8s:Tx

Il size son Cbet à 4k. Je sais qu'il va certainement second barrel et il y a de bonnes chances qu'il me batte à ce moment. J'hésite à call, mais finalement je fais ma fiotte et je fold. Il y a d'autres spot à la table pour s'emm**der à aller call A-hi ou à raise bluff des regs dans des pot 4bettés. Je perd tout de même près de 4k dans ce coup.

Main 10 : Blindes 100/200, 45 000 de tapis effectif.

A la fin du niveau et après une quinzaine de main sans avoir bougé, j'ouvre :As:Qs utg, j'open 525 et je suis call par un joueur plutôt mauvais en mp.

Flop : :Ts:5s:2x

Plutôt décent, bien qu'en ce moment, je n'ai rien. Le pot fait 1350, je mise en continuation à 1000 et je suis call par mon adversaire.

Turn : :5x

Check/check. Ici je pourrais barrel mon equity, mais d'une part le 5 est une mauvaise carte à bluffer qui ne fera jamais fold Tx, et d'autre part mon équité s'est dégradé avec la doublette, je suis prêt à check/call une fois selon le montant.

River : :Kx

Alors j'ai miss, mais le roi est une carte qui améliore énormément ma range et un peu moins la sienne.

Je peux représenter tout un tas de mains qui étaient prêt à abandonner turn et qui sont maintenant en value. Je décide d'arracher à 2500 dans 3350. C'était sans compter la bonne lecture de mon adversaire déterminé, qui tank call avec :Qx:Tx pour second pair.

Je perd 4k - une fois encore - dans le coup et j'avoue que j'aurais préféré un flop Q hi, mais je ne peux m'en prendre qu'à moi de bluffer des Vilains qui payent un raise utg d'un nit avec any broadway.

Anecdote intéressante, lorsqu'au tablage j'annonce "Ace hi" et que Vilain dévoile QT, j'en profite pour muck.

L'un des livetard qui n'est pas dans le coup demande au croupier de retourner ma main parce que l'autre a payé pour voir mes cartes et qu'il en a marre de jamais voir mes showdown.

Le croupier lui explique calmement que comme Vilain à montré la main gagnante, j'ai le droit de muck et donc qu'il doit aller se faire foutre. C'est d'ailleurs ce même livetard contre qui je vais jouer la main suivante.

Main 11 : Blindes 150/300, 41 000 de tapis effectif.

Un tour plus tard, je relance 800 JJ en ep et je suis payé par un autre gambleur de casino. Ce dernier annonce qu'il check in the dark.

Flop : :Qx:4x :4x

Ne comprenant pas avec quoi mon adversaire peut check blind de la sorte, je check back ce flop ultra dry avec ma paire de valet.

Turn : :2x

Mon adversaire prend les devants et lead 1000. Le pot fait actuellement 1750, donc ça ressemble à un sizing de value, néanmoins je suis un peu trop collant pour abandonner si vite. Je paye. Notez que ma main est clairement face up dorénavant.

River :7x

Vilain lead une fois encore à 2000 cette fois-ci. J'avoue être confus et je call après un temps de réflexion : le temps qu'il m'a fallu pour me convaincre - à tord certainement - qu'il y a une part de bluff et de TT, 99, 88 dans la range de Vilain.

Obv il a montré fièrement :Kh:4h pour brelan floppé. Je tombe à 36 000.

Alors que j'étais remonté au stack de départ, j'en ai reperdu un tiers en l'espace d'une heure et de trois coups !

Main 12 : Je complète une relance 3x d'un joueur en mp avec 66 depuis ma bb et fold sur un flop A hi, ras.

Main 13 : Je relance en mp avec AQo, je touche un as sur A23, je Cbet et ça gagne. OUF !

Main 14 : Blindes 150/300, 36000 de tapis effectif.

Je touche :Qh:9h et Kawashenko m'affronte en bataille de blindes. Il me raise à 750 depuis la sb et je call en position. Étonnamment il check/fold sur un flop Q hi. Je dois avoir une sacrée image de nit, voyons comment on peut en profiter !

Main 15 : Blindes 150/300/25, 37000 de tapis effectif.

J'ouvre :9s:7s en mp à 750 et je suis call par le même joueur qui avait QT précédemment.

Flop : :Tx:5x :5x

Je Cbet (pas noté le montant) et je suis payé assez rapidement. Je pense être contre une pp ou un dix fatigué, mais évidemment dans tout les cas je suis derrière.

Turn : :9x

Ah ! Je choppe un peu de showdown value, voyons ce que ça donne à l'abattage, check/check et check/check sur un 10 river.

En voyant ma main, la plupart des livetards ont fait les gros yeux : il est vrai que durant ces 4 premières heures, j'avais joué quelque chose comme une main sur 8 ou 9. Me voir relancer avec 79s et qui plus est miser sur T55 a du les étonner.

Quoiqu'il en soit, ça suffit pour battre le AJo de mon adversaire qui l'a retourné dépité genre "sick set up put**n". Toujours ça de pris !

Main 16 : blindes 150/300/25, 38000 de tapis effectif.

Après 3 limp qui ont débuté depuis l'utg, je trouve 40% d'une quinte flush au bouton avec :7h:8h. Ma première pensée est d'overlimper, ce qui serait le coup standard, mais n'ayant pas joué depuis une demi-heure, un petit secouage de cocotier à 2000 me permet de ramasser 4.5 blindes et 9 ante sans souffrance.

Main 17 : blindes 150/300/25, 39000 de tapis.

Je trouve :Ax:Kx en big blinde et utg ouvre à 1200 (4x), c'est payé une fois par le bouton. Les deux joueurs sont assez mauvais, j'ai une main très forte et une image de nit. Spot on ne peut plus favorable pour sqeezze quasi anytwo, mais ici ça sera pour value. Je fais 4500 et l'or insta fold. Le bouton - qui n'est autre qu'un random pas très bon, complète. Le pot fait déjà plus de 10500.

Flop : :Qc:Tc:3c

Sans vérifier ma main, je sais que j'ai AK rouge, je décide d'abandonner le coup, le flop touchant quasi tout le temps la range de vilain qui ne fold jamais le moindre dix ou la moindre dame, ou le moindre tirage. Après 6 check et 2 briques, il retourne A3s pour 3ème paire qui suffit amplement devant mon regard médusé : finalement un Cbet aurait gagné le pot (peut-être). Je part en pause avec à peine plus de 35000 et en plein tilt !

Main 18 : blindes 200/400/25

Je trouve pp7 au cut-of et je paye un raise à 1000 d'un joueur correct en milieu de parole.

Le flop montre : :8x :8x :6x

Étrangement mon adversaire décide de checker. Du coup conforme a l'image agressive que j'ai à la table, je pot et Vilain accepte avec plaisir l'invitation en payant rapidement. Nous checkons jusqu'au bout sur une turn 3 et une river 6.

Il montre ATo et je remporte le coup, assez étrangement.

Main 19 : blindes 200/400/25, 37000 de tapis.

Kawashenko venant de perdre un énorme pot sur un bad beat (je m'en souviens plus malheureusement) n'a plus que 40k quand il trouve un first in au bouton, il open donc à 1100 sans trop se poser de question.

Profitant du fait qu'il open sans doute 100% de ses mains dans ce spot, je décide de 3bet en carnaval complet avec :5x:2x en sb à 3300. Il réfléchis un peu pour l'image et parce qu'il essaye sans doute de se contrôler pour ne pas 4bet avec sa poubelle (en l’occurrence ça serait une bonne idée, mais ça il peut pas le savoir), puis fold à mon grand soulagement.

Main 20 : Blindes 200/400/25, 39000 de tapis.

Main suivante je refuse de lâcher mon bouton face à au hijack qui open à 1200 avec :Kc:Jc, après tout c'est le joueur qui call des sqeezze avec A3s, non ?

Flop pas mauvais : :Ks:Ts:5x

Il mise 2000 et je paye rapidement pensant être souvent devant.

Turn : :6h

Belle brique qui me permet de call un second barrel à 4k de la part de Vilain.

River : :Qs

Vilain pose deux jetons bleu devant lui. Bon bah il me semble que je ne bat absolument plus rien vu la river tout simplement horrible, je me résous à fold après un temps de réflexion. Je tombe à 32 000, mon niveau le plus bas dans le tournoi après, bien sûr, le moment où j'ai bust !

Main 21 : Blindes 200/400/25, 32 000 de tapis.

Main suivante encore (mazette, quel rush !), je trouve :8c:9c et je paye au cut of une relance à 1100 d'un joueur utg, payé par un joueur en mp. Les deux me couvrent quand le flop annonce :

Flop : :6c:7c:9x

Et c'est là que tout s'emballe : Vilain 1 mise 1000 dans un pot de 3500~, ce à quoi Vilain 2 opte pour un raise à 2500. Moi je suis là avec top pair + straigh draw + flush draw avec 31000. Action ?

J'ai tellement d'équité ici que je suis près à raise/call contre n'importe qui, quitte à jouer un flip contre middle set ! Du coup j'ai minraise à 5300 et Vilain 1 à snap fold. Vilain 2, qui ne s'y attendais probablement pas, complète la somme demandée.

Turn : :4c

Ah bah voilà, c'est quand même plus facile le poker quand ça rentre ! Je suis maintenant en mode "2 out" contre toutes flush supérieure, mais très bien contre n'importe quoi d'autre, le pot fait 14000 et il me reste 27000 derrière. J'ouvre à 6000 et vilain call après réflexion après son check.

River : :2x

Vilain check, le pot faut 26000, j'ai 21000 derrière et push ne serait pas dégueulasse. Néanmoins je pense qu'il foldera sur une trop grosse mise.

Je suis d'ailleurs pratiquement sûr qu'il ne sait lui même pas combien il y a dans le pot, il sait juste qu'il a TT-JJ-QQ ou quelque chose du genre et que moi j'ai visiblement une grosse main.

Du coup j'ai tenté une thin value à 11000 en me laissant 10 000 derrière, mais ça n'a pas marché non plus, il a foldé. Faut croire qu'il avait déjà abandonné à la turn pour fold sur un 2 qui ne change rien. Je remonte ainsi quasi au stack de départ.

Main 21 : Blindes 300/600/50, 49000 de tapis

Je raise :8x :8x utg à 1450, payé une fois par le bouton, Kawashenko de bb sqeeze à 4550, je complète les 3100 manquant pour aller chercher un brelan, même si cela représente une bonne partie de mon tapis, j'ai la conviction que bouton va venir aussi de toute façon. Nous foldons tout les deux sur son Cbet sur un flop AKx.

Main 22 : Blindes 300/600/50, 45000 de tapis.

Main suivante, je paye une relance à 1500 avec 66 en big blind et me couche face à une mise adverse sur un flop horrible ATx.

Main 23 : Blindes 300/600/50, 43000 de tapis.

Deux mains plus tard, encore une pp, je paye au bouton une mise à 1800 du joueur "A3s", payé par Kawashenko au cu avec 77. La sb se réveille et sqeezze à 8000 (omg sizing), et le plus étonnant : BB flat call sans broncher. Obv je me casse vite fait, n'ayant en rien les côtes pour set miner, même au bouton en 3way. En voyant le flop : 78Ar, j'ai pleuré. Puis en voyant les mains 88 et AK en face, j'ai arrêté ! Live is rigged.

Main 24 : Blindes 400/800/75, 40 000 de tapis.

Après un resserrage de range, ou plutôt une période card dead, j'ouvre les valets au bouton, first in, je suis tout content d'ouvrir à 1900 quand la petite blinde, ce même joueur qui une heure avant m'avait 3bet avec 88 et touché son set, me propose 6000. Regardant mon tapis de 40000~, et considérant sa range pour faire cela, je décide de relancer à tout mon tapis sauf 100. C'est à dire que j'ai bien annoncé que je n'étais pas all in puisque je gardais un jeton dans ma main. Amusé, Vilain se contente de call et nous voyons le flop :

:5x:6x:Ax

Pas terrible mais bon, parait que je suis commit, je mise donc 100 et tapis et sans surprise Vilain call avec :Ah:Kh. Un peu dépité, je souhaite bonne chance à tout le monde, juste le temps qu'il faut au croupier pour retourner un valet à la river et me redonner un peu d'air !

Je reviens donc à 80 000, soit la moyenne ou un peu plus à ce stade du tournoi !

Bandecdc

Hello les Cpistes !

Comme promis plutôt et comme annoncé dans ce titre brillant d’originalité, j'ai décidé de poster les notes prises sur mon petit carnet entre deux coups joués au Pasino d'aix et lors de mon plus gros tournoi live à l'heure actuelle, à savoir le partouche poker deepstack du 8 au 10 juillet dernier.

J'ai joué au total 76 mains sur la vingtaine d'heure de jeu (autant le dire tout de suite, je sort otm), je compte en détailler une trentaine parmi celles-ci, en trois ou quatre parties.

Alors accrochez vous, c'est parti !

La particularité de ce tournoi Partouche et la raison principale pour laquelle je l'ai choisi, c'est qu'il a une excellente structure et que c'est un réel deepstack ! Des niveaux d'une heure et on commence avec 1000 blindes, que demande le peuple ?

D'ailleurs au début on est tellement deep que seul un tiers des joueurs étaient présent à l'heure au top départ à 13h !

Moi qui était tellement exigé à l'idée de jouer 50 de mes buy-in habituels en même temps(enfin 20 en fait, rappelons que je suis stacké à 3/5), et deux autres joueurs qui seront respectivement deux places à ma gauche et juste à ma droite.

A priori le joueur a ma droite n'a pas l'air d'un livetard que je l'aurai espéré, mais pas non plus d'un joueur online. J'apprendrai par la suite qu'il s'agit d'un redoutable joueur du CP, rien que ça ! Les premiers coups qui vont suivre sont joués en format un peu spécial : 3-handed mais avec des blindes qui bougent sur les 10 sièges, très intéressants pour se faire la main.

Main 1 : Après avoir relancé 4 des 6 premières mains (et moi les deux autres) et volé les blindes avec succès, le joueur du CP relance une énième fois en premier de parole. Je décide de flat en position avec :Ad:5d. Nous sommes deux à aller voir le flop, on à tout les deux un peu plus de 1000 blindes.

Flop : :2d:5x:Ax

Plutôt sympa dés le début de tournoi, Vilain Cbet tout à fait normalement à 225, ce à quoi je répond par une relance immédiate par une relance à 650. L'idée c'est bien sûr de value les Ax.

Après quelque secondes de tank, ce dernier call et nous voyons ensemble :

Turn : :4d

C'est à la fois une bonne et une mauvaise carte : d'une part j'ai toujours top two + maintenant nut flush draw. D'un autre côté, le moindre 3 dans la main adverse fait quinte. Comme le pot fait déjà aux alentours de 1600, je décide de value 1000 après son check, m'attendant à gagner le coup très souvent. Contrairement à mes expectations, le joueur en question me relance à 2500 !

Peut-il avoir un trois dans sa main ? Une main du type A3, K3, 53, 43 ? Bien qu'il était loose en 3-handed, je ne m'attendais pas à en voir souvent. De plus j'ai toujours 9 outs sain pour l'absolute nuts. Du coup j'ai call, peut-être à tord, mais je pensais que ma main était à l'heure actuelle assez forte pour ne pas être foldée.

River : :7h

La brique ultime. Alors que je m'attendais à voir Vilain check, à cela quoi j'aurais pu check back tranquillement, ce dernier mise un énoooorme bet à 6000. Le pot fait dans les environs de 6600, et cela représente donc pratiquement un bet pot.

Whaou, mais bordel je suis assis depuis 10 minutes à tout casser et je suis déjà confronté à un pot de 200bb !!

La main évidente que possède mon adversaire est un 3x, c'est à dire soit une main qui avait pair + gutshot au flop et qui pouvait (à tord ou à raison) se contenter de call le raise du Cbet, soit un 3x alone qui a suivit pour l'horreur et pour m'outplay hors-position - ce qui par ailleurs m’irait très bien - soit un bluff.

Je le voit mal bet pot un set floppé, ou deux paires. Néanmoins, l'un dans l'autre, ça doit rester un fold à froid.

Évidemment, comme un fish j'ai call après avoir tank quelques minutes, il a snap show :Qx:3x et j'étais dégouté.

Après ce coup je suis descendu à 41 000ish alors que le tournoi venait tout juste de commencer. "Paye tes call de cs" me disais-je à moi-même bien sûr, je n'étais pas obligé d'aller vérifier la main adverse suite à sa dernière mise. Pas de spew cependant, toujours 820 blindes, de quoi se refaire tranquillement !

Main 2 : blindes 25/50, 4 à la table, 41000 de stack effectif.

Je relance :Kx:Tx au bouton, je suis payé par les deux blindes. Le flop montre :As:2s:3s et la small blind donk 150, soit 1/3 pot, nous lui laissons le coup.

Main 3 : blindes 25/50, 4 à la table, 41000 de stack effectif :

Le joueur du CP ouvre encore une fois en début de parole, ce joueur est définitivement très loose aggro. Maintenant que j'ai vu qu'il raise Q3o, mon monstre au bouton, :Jd:8d me suffit amplement à 3bet 3x pour le voir insta fold et prendre mon premier coup de plus de 1.5 blindes.

Main 4 : Niveau 50/100, 41 000 de stack effectif, table complète.

Une fois que la table entière est arrivée, je me suis mis à la stratégie que je m'étais fixé, à savoir jouer super tight et profiter des livraisons ! Non je déconne, j'ai juste été card dead pendant environ une heure - ce qui ne s'appelle pas vraiment être card dead d'ailleurs - sur des levels qui n'entament pas vraiment notre tapis.

Je relance à 300 :9s:8s en mp et je suis payé par la grosse blinde. Il s'agit d'un joueur assez mauvais, tant par ses sizing que les mains qu'il joue et la façon dont il le fait, un habitué des casinos semble-t-il. Il défend et check blind sur le flop

:9x :9x :7x bicolore. Je bet 400 et il fold. Pour l'image je montre un :9s afin de montrer à quel point j'étais sérieux. Il me répond instantanément et lui-même avec tout le sérieux du monde "heureusement que je n'avais pas le 7, tu m'aurais pris un gros paquet" O RLY ? Ok, note taken sir.

Main 5 :

Je relance les rois et prend les blindes. En fait cette main n'a aucun intérêt, mais ce qui est notable, c'est la main suivante où je suis impliqué : un joueur à misé 15025 dans un pot de 300 sur un board du type Q52. Les deux autres joueurs lui font "15 000 ????" et il fait "ouuuups, je me suis planté dans les jetons". LOL oui c'est ça, on la connait la technique du fake missclic avec la nuts, l'un des deux joueurs à passé bottom set. put**n je m'amuse bien ici !

Main 6 : Niveau 75/150, 42000 de stack effectif, table pleine.

Alors que ça fold jusqu'à moi au hi-jack, je me décide de relancer à 400 :As:3s après une heure d'inactivité. Je suis payé par la grosse blinde qui est également un habitué des casinos pas très bon a priori.

Le flop : :8x:4x:3x

Je touche bottom pair et Vilain check. Alors Cbet or not Cbet ? Ici la range de Vilain c'est anytwo. mais vraiment any two, il serait donc pas étonnant que j'ai la meilleure main ici, misons donc pour prendre la dead money. Je bet donc 600 dans 875 et je suis snap call par l'adversaire. Ah bon tant pis. Sur une turn :Kx et une river :8x, nous checkons 4 fois.

Ici mon adversaire garde ses cartes en main et ne veux pas les montrer. Mais moi je veux les voir, donc je ne retourne pas les miennes non plus. Un floor présent à ce moment incite donc l'adversaire à tabler et celui-ci ne peux montrer mieux que hauteur 5 avec :5x:2x. "Oui mais j'avais tirage quinte", Certes. Du coup je prend de quoi me remettre à passer pendant une heure avec ma 4ème paire.

Main 7 : Après quelques mains sans intérêt et aucun gros coup, nous passons au level 100/200, toujours avec 10 joueurs à la table. Environ 43 000 de tapis

J'ai :Jh:Th en sb et utg raise 500, je suis le seul à complète parce que je suis un fish et qu'un fish ça aime bien voir des flop avec des mains souitaid.

D'ailleurs le fish run good :

flop : :9s:8s:Qx La nuts papa !

J'hésite entre donk et check raise, parce que je crains quand même les piques et les doublettes et je peux pas trop slowplayer. J'opte au final pour le C/R et je fais 1500 sur les 650 adverses. Sur une turn absolute blank, je second barrel à 1500 et Vilain fold. IZI poker ! Quoi comment ça j'ai toujours que 45000 ?

Main 8 : Niveau 100/200, 10 joueurs à la table, 45 000 de tapis effectif.

Le joueur du Cp ma droite ouvre à 500 utg, je le 3bet (pour la troisième fois) avec AA à 1250, je suis call uniquement par un mauvais joueur en blindes.

Flop : :Jx:Tx:7x

Il donk 1000 et ne comprenant pas trop quelle main il représente ici, je décide de raise à 3000. Il call et nous checkons tout les deux la turn :4x .

La river est un :7x et Vilain check à nouveau. Je soupçonne le 7 d'être une mauvaise carte pour lui, mais je ne sais pas exactement ce qu'il peut avoir. J'hésite à valuebet, pensant avoir très souvent, sinon toujours la meilleure main ici, mais le call du raise flop m'a fait un peu peur et j'ai décidé de checker back. Il a show :Jx:Tx et j'ai chatté la river pour remonter à 49000.

Voilà pour le moment, je rajouterai des mains au fur et à mesure de mon temps dispo !

Bandecdc

Salut les Cpiste !

Petit bilan financier à 2 semaines des vacances à Aix-en-Provence et à 3 semaines du PPD !

Seulement 3 sessions mtt online pour +92€ et un mini sitngo live entre potes à 15€ que je gagne -non sans chatter un important 40/60 ou deux <ahttps://www.clubpoker.net/forum-poker/uploads/emoticons/default_ninja.png' alt=':ninja:'> - pour +45€ prenant ainsi la tête des HSOP, mon championnat de parties live !

Le tout pour un total de +137€ en 14h ce mois-ci !

Ma Bankroll finale et définitive est donc de 1948€.

Ça tombe bien parce qu'avec mon amie avec qui je part en vacances, on était à peine juste niveau budget : ça coute cher un hôtel à cette période de l'année dans le sud de la France, mine de rien !

Pour ce qui est du PPD, je suis vraiment impatient, d'autant que je jouerai pas du tout scared money : je suis stacké à 60% maintenant (par ma famille, z'ont confiance eux ^^).

Ce billet est l'avant dernier de mon blog, le prochain relatera le tournoi et sera un compte rendu détaillé de tout les coups joués, en attendant c'est repos poker !

blogentry-38451-0-65961800-1308857877_th

blogentry-38451-0-51351800-1308857900_th

blogentry-38451-0-22580700-1308857915_th

Bandecdc

Fin du mois de mai, début de mon "tour de France" des oraux pour mes écoles. J'ai assez peu joué depuis les 3 semaines passées depuis mon dernier billet et mon projet de partir à Aix-En-Provence jouer le ppd local.

Bien m'en a pris car du peu que j'ai joué, je n'ai encore jamais gagné autant au poker en si peu de temps, et ça fait vraiment plaisir !

Pourtant rien de mirobolant jusqu'à hier : +17€ en CG sur Winamax sur environ 2000 mains dispatchées en plusieurs petites sessions de 30-60 minutes (je suis très occupé en ce moment) à divers moments de la semaine.

Puis hier, motivé et en forme, je décide de lancer une session mtt de "grande" envergure en m'y mettant vers 17h30. Je lance la plupart des tournois cap 90 joueurs (qui même s'ils n'ont pas la même structure ni la même garanti qu'un mtt, sont extrêmement profitables) à 5 et 10€. Puis je rajoute plusieurs autres mtt entre 2 et 10€, dfk inclus.

Au final en fin de soirée je finirais avec seulement 3 itm mais aussi et surtout 3 tables finales ! Deux 3ème places sur des mtt cappés et une seconde place sur un 5€ standard de 300 joueurs (après pourtant être tombé à 8 blindes en early).

J'ai eu guiguettte38, un pote à moi irl, à ma table depuis la demi-finale jusqu'à la fin et du coup j'ai mis un peu l'ambiance à la table à base de "C QUI LE PATRON ???" et autres phrases tiltantes du genre. Il est vrai que les joueurs étaient tellement weaktight que j'ai passé mon jeu de 18/15/2 habituel à 46/41/5 en volant énormément de coups pré et postflop, en faisant des bluffs plus ou moins moisis et disons le franchement en touchant un peu quand même ^^ ! Du coup les joueurs commençaient à s'énerver et certains me livraient allégrement.

Du genre un mec que je resteal alors que c'est le 5ème coup de suite que je raise, il a snapcall avec A6s. Bon bah là j'avais ATs, tant mieux ! Il m'a quand même insulté dans le chat, au cas où. Un autre à défendu avec Q7s et openshove 5 fois le pot sur JJ8r, j'ai tankcall avec A8o et ça tiens.

Il y en a qu'un qui s'est vraiment défendu et c'est lui qui a gagné d'ailleurs : dans un coup 3betté double-checké au flop, je lead 2/3 pot sur une turn qui complète le flushdraw avec air total (Ace high), il tank un peu et raise pas cher. Je le vois sur le mec en tilt qui raise en bluff total alors je prend la décision discutable de min-3bet. Il réfléchis un peu et envoie son tapis. Je fold ma bouse et il montre K2s pour... whaou encore moins que moi !

Au final lors du HU, c'est lui qui me bustera sur un coup où je pense n'avoir rien à me reprocher : flush over flush, même 30bb deep, c'est pas facile de s'en sortir !

A la fin de la soirée, j'étais plus riche de +255€, de quoi aller bien dormir ! Sur le mois ça fait +410€, mon meilleur mois jusqu'à maintenant !

Quant à mon challenge "atteint les 1600€ avant fin juin" il est bien sûr complétement explosé puisque j'arrive à un total de +1823€ . Je maintiens donc mon départ dans le sud pour aller en découdre avec les livetards locaux !

Oh et accessoirement, j'ai eu pour la première fois de ma vie le petit icône de requin sur sharkscope, je suis fier même si je ne sais pas sur quels critères on détermine cet icône !

Voilà voilà, bonne journée à tous !

blogentry-38451-0-71847200-1306413883_th

blogentry-38451-0-56989300-1306402201_th

blogentry-38451-0-07420800-1306402225_th

Bandecdc

Eh oui fidèles lecteurs, nous y sommes : Il me reste moins de deux mois à jouer au poker, après quoi mon déménagement dans mon appart et les études prenantes qui vont suivre auront raison de l'ensemble du temps libre que je me réservais à jouer.

J'ai donc pris la décision sage et réfléchie de stopper le poker vers mi-juillet et de me payer une dizaines de jours à Aix-en-Provence pour ENFIN prendre des vacances et surtout pour tester au moins une fois dans ma vie un Partouche-Poker-Tour, vous savez le tournoi à 500€ qui dure trois jours, où il y a 400-500 joueurs et où on commence avec 1000 blindes ?

Je poserai d'ailleurs prochainement une série de question à ce sujet sur le forum dans la section appropriée.

Cela revient donc à jouer full-bankroll vu que le reste des frais pour moi et la personne qui m'accompagne devront - en théorie - être payés intégralement par ce que j'ai gagné au poker dans ma vie, histoire de dire "tavu il est pas si rigged que ça le poker online" et pis c'est pour pouvoir se rendre compte que ces 18 mois de grind (je gagne lentement) auront servi à quelque chose !

Donc niveau chiffres ça donne quelque chose du genre "je vends 20% de mes parts à mes parents, il faut donc que j'arrive à peu près à 1600 de Bankroll avant fin juin, le tournoi étant le 8 juillet, je partirai la première semaine".

Lors de mon dernier billet, je vous avait laissé avec +1347€ de roll et un bilan à la troisième semaine d'avril pour +74€, que s'est-il passé d'ici là ?

-J'ai rejoué la dernière semaine d'avril et j'ai finis en fanfare grâce à la seconde place dans un mtt 5€ cap 90j pour 81€ et la seconde place d'un sng 27j 12€ko pour finir ainsi le mois à +140€ et un compte de +1413€

-J'ai en revanche subit un downswing assez violent, un tilt en sngHU 10€ et une série de mtt où plus rien ne passait. Je passe à -82€ dans la première semaine de mai.

-Je décide, pour reprendre confiance, de rejouer ce qui m'avait bien réussi : les sng 3€ et 5€. J'en joue une trentaine qui se passent bien et je regagne à nouveau quelques HU.

-Je crée un compte Winamax pour tester les W séries, au final je n'en jouerai qu'un où je sort au bout de trois mains (quinte + redraw flush vs set à la turn qui full river), avec un ou deux tournois ici et là, je perd environ -26€.

-Je choisis de retenter un peu de CG en 5max et NL5 "pour le fun" et tester les évolution de mon jeu de nit vers un jeu carrément plus lag. Grand bien m'en a pris puisque ce style de jeu ô combien non recommandable en micro me permet de reprendre un peu d'air grâce à 6 caves gagnées en 3200 mains (18.75bb/100), soit +30€.

-Retour sur PS, quelques mtt infructueux dans lesquels je joue mal et je fais des erreurs, jusqu'à ce que je gagne un 2€ de 216j pour +85€ in da pocket, malgré le fait que lors de la review j'ai constaté un grand nombre d'imprécisions que j'éviterai de refaire.

-J'ai un peu de rackback qui tombe : un stellar 1000vpp à 10€, une partie de mon bonus de bienvenu chez Winamax, des miles et des fpp que je vais transformer en tickets tournois puisque c'est là que le taux est le meilleur. Enfin j'ai fais une place payé dans la bataille des planètes sur les 3€, j'espère finir mon bloc d'ici ce soir et en faire une seconde sur les 5€.

-L'un dans l'autre on arrive à un total de +115€ sur ces deux premières semaines et une bankroll totale de +1528€. Mon objectif d'arriver à 1600 d'ici fin juin est donc tout à fait réalisable.

A suivre les updates et les questions pour le ppd à Aix-en-Provence.

blogentry-38451-0-38969700-1305371378_th

Bandecdc

Allu à tous, comme d'hab le petit bilan de la presque fin du mois !

J'ai pas pu beaucoup jouer ces 4 dernières semaines à cause des concours, partiels et de mon job, mais quand même j'ai accordé quelques soirs à mon jeu préféré. Comme toujours je mix entre les sng mtt KO(les seuls qui se remplissent) à 6/12€ et les sng hu 10€ ainsi qu'une partie de mtt lowstakes. Dans l'ensemble ça fait toujours très peu de volume (lol@forever bronzestar).

En revanche les swings sont d'autant plus impressionnants puisque j'ai enchainé les sessions perdantes/even avec une seule grosse soirée à +132€ (deux tf le même soir \o/).

Au final je ne compte pas jouer ce soir, ce qui explique que je poste mon bilan en début d'aprém : je suis à +74€ rakeback non compris (ie genre 1-2€ quoi -__-'). Ma bankroll atteint dorénavant 1347€, youhou, Macao me voilà !

Je joins deux choses à ces chiffres dont tout le monde se fout : mon graph en sng et celui des mtt.

On peut voir qu'après 225-ish sng, je suis toujours à 25% de R.O.I, ce qui témoigne d'un bon good run qui je l'espère va durer ! Les perturbations sur la seconde moitié sont dues à la diversification vers les hu et les sng 3 tables, qui engendrent plus de variance que les 6j et les 9j.

Ah et pis, j'ai remarqué que j'avais une majorité de billets whine sur mon blog, c'est assez injuste puisque en réalité je suis plutôt une sacré luckbox.

Démonstration :

Première main du sng, je raise mon bouton avec K6s et décide de compléter le min raise, compte tenu du gaysizing et de ma lecture du desk, la suite est priceless.

PokerStars Game #61240514658: Tournament #388419829, €9.35+€0.65 EUR Hold'em No Limit - Match Round I, Level I (10/20) - 2011/04/24 13:43:57 CET [2011/04/24 7:43:57 ET]

Table '388419829 1' 2-max Seat #1 is the button

Seat 1: Bandecdc (1500 in chips)

Seat 2: recompenses (1500 in chips)

Bandecdc: posts small blind 10

recompenses: posts big blind 20

*** HOLE CARDS ***

Dealt to Bandecdc [:Kc:6c]

Bandecdc: raises 33 to 53

recompenses: raises 67 to 120

Bandecdc: calls 67

*** FLOP *** [:8c:9c:7c]

recompenses: bets 360 ON ME LA FAIT PAS A MOI

Bandecdc: raises 1020 to 1380 and is all-in

recompenses: calls 1020 and is all-in

*** TURN *** [:8c:9c:7c] [:Th]

*** RIVER *** [:8c:9c:7c:Th] [:3d]

*** SHOW DOWN ***

recompenses: shows [:4c:Ad] (high card Ace) :hello:

Bandecdc: shows [:Kc:6c] (a flush, King high)

Bandecdc collected 3000 from pot LOL U MAD ??

recompenses finished the tournament in 2nd place

Bandecdc wins the tournament and receives €18.70 - congratulations!

Btw, je run a 74% d'itm et 40% de roi sur... 31 games. INFINITE MONEY ! :big-boss:

blogentry-38451-0-17552500-1303648248_th

blogentry-38451-0-68085100-1303648233_th

Bandecdc

Petite rétrospective de la période durant laquelle j'ai appris à jouer au poker. Voici les réflexions qui ont trotté dans ma tête de fish pendant quelques mois.

Pour être franc, ce sont la cinquantaine d'adversaires que j'ai affronté en tête à tête durant cette semaine qui m'ont donné l'idée de ce billet.

En effet, même si pour l'instant je galère à être plus que breakeven, faute à mes leaks à corriger et une fâcheuse tendance à perdre les flips, j'ai quand même remarqué que le niveau était contre toute attente moins bon que je le pensais à ces limites.

La majorité des joueurs ont mon niveau après deux mois de poker, certains sont bien meilleur que moi et d'autre encore moins bon que moi quand j'ai appris les règles, trop rare malheureusement. (La palme à Pyranas.69, probablement l'un des 10 plus mauvais joueurs de PS, playmoney inclus)

Commençons donc :



  • Lors de ma première partie live, un mtt à 82 joueurs organisé par ma fac en 2008, au buy-in de 2.5€+1R, j'avais rapidement appris les règles du texas hold'em sur wikipédia une heure avant le début de l'event. Il se trouve que j'avais rien compris sur le coup.




    • Lors de ce même tournoi, je me souviens avoir été très maladroit avec les chips, les faisant tomber tout le temps montrant ainsi à tout le monde que oui, c'était ma première partie ever. Bon il faut avouer que c'était le cas pour 90% du field de toute manière.




      • Je me souviens d'un coup en particulier, j'ai :Ah:2h et je paye une relance en bb d'un joueur qui m'avait fait comprendre qu'il était bon.
        Le flop avait montré :Kh:Qx X et j'avais check/payé son C-bet à hauteur du pot (normal quoi). La turn m'apporte la moitié de mon backdoor flush avec une brique à coeur, je check/call une seconde fois. La river le suckout du genre violent en sortant un troisième cœur et là encore je check/call un gros bet. (Normal quoi, je suis max)

        Il montre KQo et annonce deux paires sur de lui. Je dis "couleur max" sans retourner mes cartes, il rigole et commence à prendre les chips au milieu. Je rajoute "non non c'est pas une blague" et je montre mon MAGNIFIQUE SLOWROLL CHATTE sans trop savoir si j'avais bien joué le coup ou pas. Apparemment non parce qu'il était pas content.




        • Plus tard dans le tournoi sur un board TJ8x9, un autre joueur qui avait été l'openraiseur check sur la river. J'avais répondu "bon bah tapis" pour environ 5 fois le pot (normal quoi) et il a tankfold un peu énervé. Il m'a demandé "t'avais la quinte ??" et j'ai répondu "Ché pas, je me souviens pas". :zorro:
          Où est la blague là dedans ? Et bien c'est que je ne me souvenais véritablement plus de ma main à ce moment du coup. J'ai quand même vérifié et ouvert pp6 avant de muck.

          En fait non j'avais cru, mais il manquait le 7 :embrouille: . Après ce coup, l'organisateur est venu nous engueuler parce qu'on avait pas augmenté les blindes en même temps que les autres. Donc au final on est passé d'un coup de 20-40 à 400-800, pretty standard pour un stack de départ de 1600 (je m'en fous j'avais 6000 :la-classe: )



          • Dans une autre partie, je paye un push à 15bb d'un short avec :Ks:Qs, il a :Qd:Jd et perd un peu dégouté. Je lui explique que c'est un 60/40 pour moi (normal quoi), et lui de me répondre "c'est bon hein ? T'es qu'un cran au dessus de moi, et pis je joue les carreaux". J'étais d'accord.

          [*]Plus tard dans la même partie, j'ai payé un open shove à 40 blindes avec :4s:5s parce que je pensais que cette main était au moins à 50% contre la main de l'adversaire, vu toutes les combinaisons de quinte et couleur qu'on pouvait faire ! à L'époque j'avais pas compris que même une main comme :7x:8x était favorite.

          [*]J'ai déclaré, après avoir payé un push avec :Ac:2c et perdu contre KK "c'était un 50/50, je pouvais toucher mon as, couleur ou quinte". Et le pire c'est que j'en étais persuadé !

          [*]A l'époque de winamax.com, quand j'hésitais à venir jouer fullBK mes gains en freeroll en NL4, je regardais les tables pour voir si les joueurs étaient pas trop fort pour moi. D'ailleurs je trouvais que ça jouait super bien, et du coup j'ai pas osé y aller de peur de me faire défoncer par des gros regs.

          Voilà pour moi, à vous maintenant !

Bandecdc

Salut à tous, juste un petit billet pour raconter comment je vais depuis hier soir.

Avant de me mettre au poker, j'avais fais quelques années en club d'échecs, et donc je jouais beaucoup en "blitz" (parties de 5 minutes) en live ou sur internet.

Quand j'ai commencé le texas hold'em, j'ai tout de suite été attiré par le HU, parce qu'on retrouvait un peu la même ambiance : on joue contre un seul adversaire et la partie dure à peu près la même longueur, je ressens les mêmes sensations quand je gagne ou que je perd, à ceci près qu'on peut aussi parfois (souvent) perdre en ayant bien joué, sans avoir besoin de blow up la cruelle "boulette" qu'attend notre adversaire dans une partie d'échecs.

De la même manière, je n'ai jamais considéré l'argent joué au poker comme du vrai argent - ce qui est débile - mais plutôt comme des points dans un jeu, avec comme but de trouver le moyen de le faire fructifier le plus possible.

Il y a environ un an, j'avais profité de l'offre des $50 de pokerstrategy pour aller m'entrainer sur un site anglais plutôt méconnu nommé bet365, et sur lequel je m'étais pas mal entrainé au tête à tête, allant même jusqu'à doubler mon capital de départ (youhouuu, c'est la richesse !!). Je note d'ailleurs que le niveau était assez élevé même pour des sng à $1+0.05 ou $2+0.10. Je me souviens avoir vraiment galéré pour monter tant nos amis d'outre-manche étaient solides et raisonnés.

Après l'ouverture (lol, ce mot me fais toujours sourire) du marché, j'ai essayé un peu tout le reste : cash game full ring, sh, sit n go 6max, full ring, omaha, fixed limit, mtt, freezout, rebuy, deepstack, turbo...

Et plus récemment j'avais réussi à me fixer en sng 9max regular, sur lequel j'avais fais un peu de volume.

Puis, une envie de changement ressemblant étrangement à celle de changer de chaussures ou de copine, j'ai décidé de me lancer dans les sngHU entre 1 et 10€, ce qui est overoveroverrollé pour mes 1250ish€ de bankroll, mais mettons ça sur mon côté scared money.

Je m'attendais à une nuée de reg tous plus dur les uns que les autres et une poignée de fish me permettant de rendre rentable l'opération tout en m'amusant et bien j'ai été surpris : sur les 37 games jouées depuis avant hier, j'ai rencontré seulement deux regs, que j'ai pris plaisir a rejouer, parce qu'après tout je suis là pour progresser.

En fait, j'ai surtout eu beaucoup de coups de ce style :

PokerStars Game #59735110860: Tournament #378454680, €9.35+€0.65 EUR Hold'em No Limit - Match Round I, Level I (10/20) - 2011/03/24 21:23:03 CET [2011/03/24 16:23:03 ET]

Table '378454680 1' 2-max Seat #2 is the button

Seat 1: GIUSE38FURBO (1310 in chips)

Seat 2: Bandecdc (1690 in chips)

Bandecdc: posts small blind 10

GIUSE38FURBO: posts big blind 20

*** HOLE CARDS ***

Dealt to Bandecdc [:As:Ah]

Bandecdc: raises 40 to 60

GIUSE38FURBO: calls 40

*** FLOP *** [:6c:5h:8c]

GIUSE38FURBO: bets 1250 and is all-in "AU POKER CE NE SONT PAS LES CARTES QUI COMPTENT, MAIS CE QUE VOUS EN FAITES"

Bandecdc: calls 1250

*** TURN *** [:6c:5h:8c] [:9d]

*** RIVER *** [:6c:5h:8c:9d] [:2d]

*** SHOW DOWN ***

GIUSE38FURBO: shows [:6d:4c] (a pair of Sixes)

Bandecdc: shows [:As:Ah] (a pair of Aces)

Bandecdc collected 2620 from pot

GIUSE38FURBO finished the tournament in 2nd place

Bandecdc wins the tournament and receives €18.70 - congratulations!

Ou encore celle-ci, à la toute première main du match : (Et sinon en réponse aux questions qui vont suivre : oui je me vois devant tout les jours au flop, enfin du moins au moins du lundi au vendredi ^^)

PokerStars Game #59729046458: Tournament #378420989, €2.79+€0.21 EUR Hold'em No Limit - Match Round I, Level I (10/20) - 2011/03/24 19:45:21 CET [2011/03/24 14:45:21 ET]

Table '378420989 1' 2-max Seat #1 is the button

Seat 1: Bandecdc (1500 in chips)

Seat 2: Mattinra49 (1500 in chips)

Bandecdc: posts small blind 10

Mattinra49: posts big blind 20

*** HOLE CARDS ***

Dealt to Bandecdc [:Jh:8h]

Bandecdc: raises 30 to 50

Mattinra49: calls 30

*** FLOP *** [:6d:7c:8s]

Bandecdc said, "salut et bonne partie"

Mattinra49: bets 360

Bandecdc: raises 1090 to 1450 and is all-in

Mattinra49: calls 1090 and is all-in

*** TURN *** [:6d:7c:8s] [:3d]

*** RIVER *** [:6d:7c:8s:3d] [:5c]

*** SHOW DOWN ***

Mattinra49: shows [:Qs:Td] (high card Queen) :*

Bandecdc: shows [:Jh:8h] (a pair of Eights)

Bandecdc collected 3000 from pot

Mattinra49 finished the tournament in 2nd place

Bandecdc wins the tournament and receives €5.58 - congratulations!

Évidemment, j'ai aussi eu ma dose de suckout vu que sinon ça serait pas marrent !

PokerStars Game #59724600571: Tournament #378391757, €4.67+€0.33 EUR Hold'em No Limit - Match Round I, Level I (10/20) - 2011/03/24 18:24:24 CET [2011/03/24 13:24:24 ET]

Table '378391757 1' 2-max Seat #2 is the button

Seat 1: RobertDalban (1560 in chips)

Seat 2: Bandecdc (1440 in chips)

Bandecdc: posts small blind 10

RobertDalban: posts big blind 20

*** HOLE CARDS ***

Dealt to Bandecdc [:Ad:Kd]

Bandecdc: raises 30 to 50

RobertDalban: raises 130 to 180

Bandecdc: raises 250 to 430

RobertDalban: calls 250

*** FLOP *** [:Ts:2d:2h]

RobertDalban: bets 1130 and is all-in

Bandecdc: SNAPcalls 1010 and is all-in

Uncalled bet (120) returned to RobertDalban

*** TURN *** [:Ts:2d:2h] [:5s]

*** RIVER *** [:Ts:2d:2h:5s] [:5h]

*** SHOW DOWN ***

RobertDalban: shows [:Jh:5d] (a full house, Fives full of Deuces)

Bandecdc: shows [:Ad:Kd] (two pair, Fives and Deuces)

RobertDalban collected 2880 from pot

Bandecdc finished the tournament in 2nd place

RobertDalban wins the tournament and receives €9.34 - congratulations!

Anyway, l'un dans l'autre cela donne :

blogentry-38451-0-94455300-1301005607_th

(Notons que la dernière session de 4h, j'étais en train de réviser en même temps, si si j'te jure papa !!)

Voilà +36€, pour l'instant ça marche, espérons que ça continue, pas forcément à cette vitesse, mais au moins dans le vert !

Bandecdc

Q7o ? Seriously ?

Un petit billet pour décompresser de la session toute pourrite de ce soir !

Depuis quelques semaines, je me suis mis au sng + mtt à micro-limites, et ça m'a permis de gagner un peu plus de 140€ (rakeback compris) depuis le début du mois, ce qui n'est pas négligeable pour ma bankroll, qui atteint maintenant les 1238€.

Pour les mtt j'ai pas fais de résultats à proprement parler, exception faite de deux demi-finales respectivement dans un 10€ et un 2€+R (2 fois 11ème), ainsi que 30T€ dans un 5€ deepsat. Pour en gros un gain d'une centaine d'euro suffisant à plus que compenser le reste des buy-in spew comme je le fais si bien.

Pour les sng, je continue à jouer les 3€, que je mix avec un tiers de 5€, pour faciliter le move up de manière progressive. Je joue aussi quelques 27j et 45j pour varier un peu les plaisirs.

Au final, je ne connais pas le ROI standard à ces limites pour un regular, mais j'ai runné like god pendant 140 games, en étant au dessus de mon EV avec un ROI improbable à 30%.

Évidemment je me disais "bon ça va pas durer, je vais prendre un violent retour de bâton dans la face un de ces quatre"

Bon il se trouve que c'était aujourd'hui : je me suis fait éclater la tronche à des tables souvent entièrement composées de fish, ou presque ! J'ai commencé direct dés la deuxième main d'un 5€ par KK < AA (obv -__-") puis AA < 55, QQ < TT, AK < A7o... Toutes mes AA,KK ne volent que les blindes, aucunes pp ne trouve de set, quand on a AQ l'autre à AK et quand on a JJ, l'autre a QQ...

Bref le genre de session où on se fait massacrer parce que la variance - cette coquine - elle rigole pas quand elle vient en force !

J'ai même frôlé le tilt quand en bataille de blinde, je suis tout content de push de manière inexploitable mon KJs pour 8 blindes pour avoir la surprise d'être payé, après toutefois un long tank, par Q7o, qui finira en quinte justifiant ainsi la bonne lecture de mon adversaire me voyant sur un vol et décidant d'investir les 3/4 de son tapis avec son puissant bluffcatcher.

Je finis la session d'aujourd'hui à -24€, soit -8buy-in alors que la veille et l'avant-veille je les clôturait à +30€ deux fois.

Mon ROI après 158 parties est toujours de 22%, ce qui doit indiquer que malgré aujourd'hui, c'est encore au-dessus du standard compte tenu que je ne suis pas un expert de l'icm et que je fais encore des erreurs. Concrètement, je pense que je "mérite" 10 à 15% maximum, il faudra donc s'attendre à ce que les prochaines parties fassent tendre mes gains vers ce taux plus réaliste.blogentry-38451-0-92921200-1300840175_th

Bandecdc

Need More Info

Salut à tous, compères CPistes !

Une fois n'est pas coutume, je ne vais pas faire ici de billet dressant le bilan comptable de mes résultats financiers, mais j'avais envie de me risquer à l'écriture d'un billet technique. N'ayant ni le niveau nécessaire, ni la prétention d'apporter quelque information nouvelle que ce soit, je privilégie donc mon blog à la création d'un post sur le forum.

J'aimerais parler de la prise de note et de la recherche d'informations en mtt/sng à micro-buy in car comme le savent déjà ceux qui lisent mes billets, je suis une quiche en cash game et petit gagnant aux petits tournois.



  • Pourquoi prendre des notes en mtt/sng ?


    Le poker étant un jeu d'information partielle par nature, celui qui en emmagasine plus que son adversaire prend de facto l'avantage sur lui en diminuant la probabilité de faire une erreur.

    C'est d'autant plus vrai au poker online, où l'information disponible est bien plus facile d'accès qu'en live. Ok, c'est vrai : vous n'avez plus accès aux tells et vous ne pouvez plus profiter de la piètre pokerface de votre adversaire quand vous jouez en ligne. Mais le joueur équipé d'un tracker pourra indiquer au bout de 100 mains le vpip et le prf de chaque joueur de la table, et ainsi déterminer des ranges de manière bien plus précise.


    Alors bien sûr ces informations sont vitales en cash game, où les regs se rencontrent parfois sur des dizaines de milliers de mains et que les joueurs ont dix lignes de notes sur les lines employées tout au long des coups joués.

    On peut toutefois s'interroger sur l'utilité de ces données en tournois et en sng et en mtt, surtout en micro-buy-in comme je les joues actuellement.

    Certains très fort joueurs, Thibavol pour ne citer que lui, considèrent ne pas avoir besoin de tracker en SNG en soulignant le fait qu'il est inutile dés lors que les statistiques principales changent à chaque niveau de blindes.

    Il est vrai qu'il ne sert à rien de savoir qu'un nit -mais néanmoins reg- à joué 7/4 sur 45 mains quand ce dernier nous push ses 8 dernières blindes en bvb, parce qu'on sait qu'il va le faire pratiquement tout le temps de toute façon.

    On peut également arguer que dans un mtt, nous restons très rarement longtemps à la même table avant que celle-ci ne casse et que nous soyons amené à une toute nouvelle peuplée une fois encore de randoms que nous n'avons jamais joués.

    Je parle bien évidemment pour moi et pour la plupart des débutants/amateurs n'ayant pas un volume énorme à leur actif. Évidemment des grindeurs de micro/low mtt tels que AAthefishAA vont finir par avoir (ou ont déjà) une database très importante sur presque tout les joueurs à force de jouer ma bankroll en buy-in deux fois par jour.

    Je pense toutefois qu'un profiling partiel est toutefois important et possible, même quand on multitable. L'utilisation du code couleur et de la prise de note permet, en arrivant à une table, de ressentir l'agréable sensation d'avoir des read sur des joueurs qui n'en ont probablement pas sur nous avant même d'avoir joué une main à la table.




    • L'analyse des sizing



      Pour moi l'analyse a priori la plus importante est de déterminer le niveau de compréhension du jeu d'un joueur.
      Ça peut paraitre évident, mais tout les joueurs d'un mtt micro/low buy-in auront un niveau qui va varier entre celui de bon regular gagnant à celui qui apprend les règles.

      Et suivant ce niveau, avec les mêmes cartes et le même nombre de jetons, ces différents joueurs vont effectuer des mises différentes. Il convient donc, afin de s'adapter au mieux, de les repérer le plus rapidement possible de manière à trouver la façon optimale de réagir face à leur line.

      Le moyen le plus rapide de se rendre compte du mauvais niveau d'un joueur est d'observer ses sizing sur chacune des street. C'est parfois le seul moyen pour catégoriser un joueur dés les 5 premières mains, avant même de savoir s'il joue loose ou tight, bien ou mal.

      Il existe au poker des mises qui sont mauvaises quel que soit vos cartes et les joueurs n'en ayant pas conscience ne se prive pas de le montrer rapidement.

      Prenons par exemple le cas du min-raise préflop. Il existe des situations dans lequel relancer préflop a exactement deux fois la blind est précisément le coup optimal, par exemple lorsque nous somme en HU d'un sng ou d'un mtt qui a duré très longtemps et que les tapis effectifs sont très faible, rendant le raise 3x exploitable car trop couteux pour raise/fold profitablement. On verra aussi parfois de très bon joueur relancer à 809999 sur les blindes 200k-400k-50k parce que tout le monde à entre 12 et 20bb et que les joueurs sont assez malin pour ne pas s'amuser à call même (et surtout) en position.

      En revanche pour toutes les autres situations, le min-raise préflop est significatif des mauvais joueurs n'ayant pas la notion des tailles de mises. Sans plus détailler les raisons pour laquelle ce move est non-optimal et comment l'exploiter, retenons que c'est un des moyens les plus rapide pour déterminer si oui ou non un joueur à reçu une éducation mathématique et technique du jeu.

      Une autre mise permettant de repérer facilement un joueur récréatif, est le minbet postflop, ou le so-called gaybet. C'est-à-dire une mise ridiculement petite par rapport au pot, qui ne représente rien et ne sert qu'à induce-tilt des joueurs sensibles au niveau du cœur comme moi.

      Miser 30 dans un pot de 760 est toujours mauvais qu'on soit en bluff (parce que ça marchera jamais), en value (parce qu'on gagne presque rien) ou en recherche d'info avec une main moyenne (parce que l'info obtenue ne sert jamais à rien ici).

      A contrario, l'overbet massif est lui aussi significatif du débutant. Bien qu'il soit parfois utilisé dans des conditions particulières à la river par des joueurs de bon niveau, l'overbet est rarement une mise profitable.

      C'est à prendre avec des pincettes, miser 1.5x ou 2x pot river avec flush max parce qu'on pense que l'adversaire à brelan est tout à fait différent de miser 14k dans un pot de 2.5k parce qu'on a :Ax:8x sur :Ax:3x:4x . Dans le dernier cas, la mise est mauvaise dans presque tout les cas, sauf à provoquer des tilt-call avec moins bien,tout aussi mauvais. (Enfin je dis ça, mais c'est le genre de choses qui m'arrive le plus souvent en ce qui me concerne :/).

      Notons que souvent ces exemples correspondent à différent profils de fish : le fish passif et le donk agressif, qu'il faut également parvenir à catégoriser le plus rapidement possible.

      En ce qui concerne les rég, ils aiment bien montrer que ce sont des rég en misant de manière à ce qu'on les reconnaisse rapidement. Déjà le sizing sera bien meilleur - normal- mais aussi et surtout ils vont souvent taper les montants manuellement du genre relancer a 1499 sur 300-600 et Cbet 1999 dans 3200. Typiquement ce type ne mise ne signifie qu'une chose "hey, je suis conscient que je relance à 2.5x et que je Cbet 60%pot, donc maintenant que tout les autres regs ont vu que j'étais un reg, je vais pouvoir tenter des moves contre eux", même si parfois il arrive aux fish de jouer à ce petit jeu aussi (et vice-versa, tout les regs ne s'amusent pas à mettre des 9 partout dans leurs mises). Il est vrai aussi que mettre beaucoup de jetons de cette manière c'est joli, j'aime bien.




      • L'analyse classique du vpip/pfr et la chasse aux openlimp

        Une autre manière de rapidement se rendre compte du niveau d'un joueur est la proportion de coups dans lequel il rentre, ou du moins paye des jetons pour voir un flop. Je pense notamment à ceux qui openlimpent, c'est à dire à ceux qui payent juste la blind préflop alors que personne n'a payé ou relancé avant eux. Dans la grande majorité des cas, il s'agira de mauvais joueurs.

        Il m'est déjà arrivé d'avoir à ma droite un joueur qui jouant 46/38 (dans un tournoi en 6max) qui m'avait fait un limp/reraise depuis le bouton. J'avais pris une note comme quoi ce joueur était un fish (après l'avoir éliminé sur un suckout, j'ai honte :super-desole: ), or j'ai découvert après le tournoi que ce dit joueur était en fait un gros shark qui jouait simplement très très loose et tentait des move nouveaux comme le limpe/reraise avec KK au bouton.

        Cela reste toute fois une exception : pour moi tout joueur qui open limp au bouton ou au cutoff sera noté comme "a priori fishy", de même que tout joueur ayant un vpip dépassant 40%, ou ayant un écart trop important avec son pfr. Dans une moindre mesure, ça marche aussi pour tout ceux qui continuent à raise préflop à 4x quand le tapis moyen est de 22 blindes.



        • Le pseudo et l'avatar


          La troisième chose que je regarde sont le pseudo et l'avatar. Il parait qu'on joue au poker comme on est dans la vrai vie. Je n'irais pas jusqu'à là, mais il est vrai que seul une infime partie des joueurs online est gagnant et qu'il s'agit de ceux qui ont travaillé le jeu et donc qui ont fait l'effort intellectuel de s'y pencher. Parallèlement on peut parfois en déduire qu'un pseudo et un avatar ne présentant pas ces caractéristiques peuvent amener à penser à un mauvais joueur.

          Par exemple :


          1. Un avatar de requin ou de Phil Ivey et un pseudo du type "fishkiller59"



          1. Un avatar de bébé ou d'un chien et un pseudo du style "nounourstoutdoux"



          1. Un avatar d'un balla qui se prend en photo dans ses toilettes avec son Iphone et un pseudo du style "bobogoss75" sont tous des combos qui vont souvent attirer mon attention.

          Je peux même en déduire que le premier et le troisième vont souvent aimer openshove 12 fois le pot avec deuxième paire un flop A hi, tandis que le second avec le même jeu optera pour bet 1bb trois fois de suite. :ninja:

          En revanche :



          1. Un avatar type "l'arjel ma tuer" suivi d'un pseudo type "ilapasle2papa" ou "HU4TITS" va de suite me mettre la puce à l'oreille.



          1. Un avatar d'un rageguy ou d'un écusson du CP, de pokeracadémie, ou de limpers aura le même effet.
          Heureusement pour moi j'en croise pas tout les jours sur les 3€ deepstack et les 2€rebuy.



          • Les étoiles des joueurs qui affichent leur statut vip

          Je m'intéresse aussi à ceux qui ont montrent leurs étoiles. Pour rappel, sur PS :

          -Une étoile : à rapporté ce mois-ci entre 0 et 100€ de rake.

          -Deux étoiles : entre 100 et 400€.

          -Trois étoiles : entre 400 et 1000€.

          -Quatre étoiles : 1000€ et plus dans le mois.

          -Cinq étoiles : 13333€ dans l'année.

          -Six étoiles : 133333€ dans l'année.

          On peut donc en déduire qu'un supernova est rarement un fish, de même qu'un platinium, ou alors ce sont de gros joueurs compulsifs.

          (A quelques exceptions près, les régulars de NL5 et 10 connaissent sûrement algarve1002, qui est supernova alors que les quelques mains que j'ai joué contre lui, il openshovait son tapis de 1.5€ en NL5 (!). Au début j'ai cru que c'était juste un reg de NL400+ qui venait détilter, mais en fait non apparemment. Je ne sais pas si cette personne est gagnante ou non, mais il jouait pas très bien quand il était à ma table. :lol: )

          Tout ça pour dire qu'en général j'ai tendance à me méfier quand à ma gauche l'un des joueurs montre 4 étoiles.

          [*]L'utilisation du chat comme source d'information supplémentaire

          Un autre élément très important à prendre en compte est l'utilisation du tchat, pour ceux qui ne multitablent pas trop.

          Beaucoup de joueurs sur le CP préconisent de le couper pour ne pas être influé dans le jeu, mais mon avis et qu'il s'agit là d'une mine d'information à utiliser à volonté quand la configuration le permet. Pour ma part j'utilise le chat pour :

          -Prendre des infos sur le niveau de maitrise du français de mon adversaire. Le cas échéant, quand je le vois répondre en caps lock/en sms, je note "Kevin" dans l'espace alloué aux notes et je continue à prendre des informations.

          Tout joueur classé "Kevin" ne me donne pas d'informations immédiate sur son niveau, mais expose son manque de savoir vivre et de culture à la table. Curieusement ou pas, la corrélation avec un mauvais joueur est souvent proche de la réalité, de la même manière qu'à l'époque où je jouais aux échecs sur internet un joueur insultant en faisant des fautes d'orthographe n'était jamais bon.

          -Leur demander de montrer leur main ou de me dire ce qu'ils avaient dans tel ou tel coup, on est souvent surpris du nombre de fois où ils répondent et acceptent de montrer leur bluff avec fierté, surtout quand on ne leur dit pas qu'on a passé une main moins forte. Parfois un joueur ne montre pas mais annonce ce qu'il avait. On ne peux bien sûr pas prendre cette information comme argent comptant, mais on sait désormais qu'il répond sur le chat et qu'on pourras certainement lui soutirer d'autres informations.

          -Dire à un joueur "bien joué" quand il a mal joué, comme ça il refera pareil la prochaine fois. Et la prochaine il la touchera pas sa ventrale ! Il y a une petite chance pour que je finisse par profiter du fait qu'il refera la même erreur plus tard, et il est également possible que d'autres joueurs à la table se manifestent pour donner leur avis.

          -Sympathiser avec ceux que j'appelle les "bébé-nounours", c'est à dire les fish passif. Leur demander où ils habitent et depuis combien de temps ils jouent. Cette sympathisation permet de le rendre encore plus passif et à miser moins ou moins cher contre nous.

          -Faire tilter les plus aggro. Ces joueurs viennent pour killer des fish et quand ils relancent tout les coups avec n'importe quoi pour montrer qui est le patron, j'aime à exploiter ce comportement sous-optimal en l'amplifiant, c'est à dire en l'énervant (encore plus) pour qu'il me prenne comme cible. Évidemment il est de bon ton de toucher rapidement une paire d'as à ce moment là.

          Une phrase que j'aime bien dans ces cas de figure c'est de marquer "LOL U MAD ??" et d'ajouter "TA PERDU DONC TA MAL JOUER LE COU". Effet garanti : la dernière fois que j'ai utilisé cette stratégie, le joueur à tilt-call 3barrel dont le dernier à tapis avec A hi lorsque j'avais flush max.

          [*]Les showdown.

          Enfin évidemment le plus important reste, si le nombre de table le permet, de prendre une note sur le jeu et la line étrange de chaque joueur à chaque showdown.

          Aucun intérêt à noter "a 3-bet AQs et deux barrel un flop A hi" ou encore "à overbet 5 fois le pot au flop, mais je sais pas sa main par contre". Du moins en micro-limite, il n'est pas nécessaire de prendre des notes sur un coup plutôt standard et/ou ne connait pas les cartes de vilain.

          En revanche chaque showdown nous dévoile un peu du mode de pensée de l'adversaire même si celui-ci est persuadé de varier son jeu pour rester illisible.C'est parfois vrai, mais rarement à ces limites.

          Quand on arrive à la table et qu'on regarde la note prise sur un joueur "MTT 5€ : ne lâche pas 77 sur K8482 contre 3-barrel, 80 bb deep", ça donne une sacrée bonne idée de la manière d'adapter son jeu contre lui, à commencer par ne pas bluffer, mais value value value.

          [*]Utiliser le code couleur pour les notes.

          Voici le code couleur que j'utilise pour appuyer mes notes (toujours sur PS, mais toutes les rooms ont un système similaire):

          -La pastille jaune sert à désigner les joueur qui viennent tout juste d'apprendre à jouer. J'aime a catégoriser les plus aggro d'entre eux, du style ceux qui openshove préflop pour 200 blindes. Je l'utilise aussi pour les joueurs n'ayant vraiment aucune notion de ce qu'il faut faire ou ne pas faire avec telle ou telle taille de stack. Par exemple les joueurs qui limp/fold avec 6 blindes.

          -La pastille verte regroupe les "fish a priori" et les fish passif. Je met donc d'entrée de jeu une pastille verte à un joueur que je vois min-raise préflop et j'adapte en pastille jaune si 5 mains plus tard, je le vois overbet/call avec troisième paire. Il m'arrive toutefois de faire des erreurs et d'identifier trop rapidement un joueur comme étant mauvais alors qu'en réalité il a gagné bien plus que moi. Cependant ces quelques erreurs de jugements sont vite compensées par toutes les fois où je me dis " Wtf, pastille verte qui call mon CBet quand j'ai TPTK ?? Let's 3barrel for value baby !!" et que j'ai raison.

          -La pastille bleu ciel me permet d'identifier les reg encore exploitable. Typiquement il s'agit des joueurs ayant un vpip/pfr correct, des sizing qui tiennent la route mais qui jouent straightforward et contre lesquels je pense encore avoir un (petit) edge post-flop. Cette catégorie de "semi-reg" va donc contenir les joueurs qui ont compris qu'il fallait relancer préflop, mais vont le faire trop cher ou pas assez. Autre exemple, cela va contenir les joueurs qui ont compris le principe de push or fold mais qui l'appliquent mal.

          -Les pastilles bleu, bleu marine et rouge. Servent à désigner respectivement les gros grindeurs, les gros shark et les joueurs pro.

          -Enfin la pastille violette me sert à désigner les joueurs que je connait dans la vrai vie et contre lesquels je ne vais pas jouer mon poker habituel, mais plutôt passer à l'occasion à un mode récréatif propice à l'erreur.

          Notons qu'il existe un autre moyen de prendre des notes sur les joueurs consistant à noter tout les joueurs sur lesquels nous avons une note en jaune et de donner une couleur pour les nits, une pour les lag, une pour les tag... C'est aussi possible, mais j'argumenterais que dans la mesure où la grande majorité des joueurs de micro-limite font n'importe quoi, il est plus utile d'utiliser un code pour situer leur niveau que leur style de jeu.

          [*]Pour résumer

          -Prendre des infos est bien utile en MTT, peut-être un peu moins en SNG, même si je le fais beaucoup quand même.

          -Utiliser les sizing préflop et postflop ainsi que les stats rapidement fiable pour se donner une première idée du niveau d'un joueur. Adapter son jeu en fonction de la catégorie en face de nous.

          -Un joueur qui open limp autre chose que AA en ep (et encore, j'aime pas du tout ce trap en mtt =<10€), quelque soit la situation, est très souvent un fish.

          -L'avatar et le pseudo peuvent donner une idée du style de jeu de l'adversaire. C'est peu souvent fiable, mais ça l'est parfois.

          -Le nombre d'étoile indique le niveau vip et donc le volume de jeu de l'adversaire. Un joueur platinium est peut-être un fish, mais il y a de fortes chance qu'il sache ce qu'il fait.

          -Le chat permet de rendre un fish passif encore plus passif et un donk aggro encore plus aggro, tout en leur permettant d'assouvir leur égo en échange d'infos sur leur jeu.

          -Utilisez le code de couleur pour catégoriser un joueur, et prenez des notes sur tout les showdown que vous voyez, même si le coup s'est joué sans vous.

          Voilà ouf ! Ça fait un bon pavé mais j'ai réussi grosso modo à exprimé ce que je voulais dire. J'espère que c'est assez clair !

          Pour la bd, c'est tiré du blog de +ev que voici : http://plusev.keenspot.com/d/20071210.html

Bandecdc

Ce qui devait arriver arriva !

Pour la première énième fois le tilt, le défaut qui fait le plus de ravages chez les joueurs de poker (après toutefois les tendances calling station si naturelles chez le nouveau joueur), m'a atteint de plein fouet et m'a fait une fois encore réfléchir sur mes compétences réelles présentes et futures à rester un joueur gagnant sur le long terme, ou pire encore, à continuer de progresser.

Pourtant rien ce soir ne m'incitait a priori à aller lâcher mes caves d'une manière tout à fait horrible.

En effet la session mtt de hier soir s'était pourtant relativement bien passé : j'avais finis bien positif grâce à une 11ème place (grrrr, "11ème") dans un mtt à 10€ à 312 joueurs, et la victoire d'un sng 27j, compensant largement les pertes de autres tournois sur lesquels j'étais inscrit, lesquels s'étaient évidemment terminé prématurément d'une manière bien trop cruelle à mon goût.

Cette après midi j'avais testé pour la première fois le sat deep à 5€ pour le triomphe (on est toujours sur PS pour ceux qui suivent, hein ?), et j'avais en effet beaucoup apprécié la structure, au moins 50bb deep tout le long et même la bulle tournait encore à 35 blindes. J'ai d'ailleurs assez heureusement réussi à ship le ticket dés le premier essai pour ce fameux tournoi du dimanche à 30€, que je ne jouerais pas car préférant utiliser les 30 T€ à ma guise, et la venue prochaine des scoop n'est pas totalement étrangère à ce choix.

Bref tout allait bien quand j'ai lancé une petite session de NL5. Après avoir trouvé quelques tables parfaites (celles avec que des pastilles vertes et jaunes cavées max), j'ai tout d'abord commencé à me faire chatter assez méchamment en perdant quelques 70/30 et 80/20 et autres top two vs gutshot-turn=nuts, puis voulant à tout prix piéger ce joueur au style ma foi très créatif, j'ai commencé à spew. Mais quand je dis spew, c'est VRAIMENT spew, j'ai vraiment joué n'importe comment et j'ai du lâcher 4 ou 5 caves en l'espace de de 100 mains, et ce sur la même table.

Il faut dire que le joueur en question, et deux ou trois autres, avaient une fâcheuse tendance à toucher trips avec A5o après avoir call mon 3bet hors position, bien que je n'écris pas ici pour critiquer leur jeu, mais le mien.

J'ai commencé à me rendre compte que je faisait n'importe quoi quand un des joueurs à la table -pourtant clairement une pastille verte- m'a dit sur le chat "lol, arrête Bandecdc", et qu'un autre à répondu "j'ai pas compris lol". Il faut dire que je m'étais lancé dans un 4bet bluff avec A3s sur un flop pairé à ce moment là...

C'était la première fois qu'un joueur que je considère comme visiblement moins expérimenté que moi (ah ça... l'égo...) me donnait un conseil qui me semblait judicieux sur mon jeu. Et il me demandait d'arrêter de lui donner des caves sans raisons. Dur...

Au final et après maintes tentatives de reprise d'esprit, je sort crippled de "seulement" -3 caves, soit à peu près -15€. Tout à fait standard si l'on se place d'un point de vue de la variance. Mais la façon dont j'ai joué ce soir n'a rien à voir avec la variance, j'ai juste tilté quoi. Je n'ai plus qu'à espérer que ça me servira de leçon et que cela ne m'arrivera plus. Cet épisode aura quand même au moins le mérite de me faire douter une fois de plus sur mon niveau effectif en ce qui concerne le cash game. Je crois que j'ai réussi à me prouver à moi-même que je pouvais battre au moins un peu les tournois et les sng à petit buy-in, mais je ne suis pas sûr de pouvoir en dire autant pour le cash game. C'est dommage parce que le poker c'est un peu tout ça à la fois...

(Du coup pour détilter, j'ai tenté sans grand succès de ship un ticket classico via le splendide sat 1fpp+R à grand coup de level "LA BOITE PAPA ONE TIIIIME !!!! AAAAALLL IIIIINNNN" et du coup je me suis délecté des réactions à la table : ça fait du bien ! :ninja: )

De toute façon d'un point de vue financier, cet accroc ne m'empêche pas de rester positif de 45€, T€ non compris, depuis le début du mois (un bon début pour moi !), je m'apprête à cashout l'ensemble de mes liquidités, vu que j'ai maintenant accumulé assez de T€, tickets step et tickets tournois de la boutique vip pour jouer une bonne partie du programme idéal des scoop que je m'étais planifié. Au grand damn de mes courbes sharkscope et topshark qui me font passer pour un huge fish à compter toutes ces qualifs en pertes nettes ! Je n'ai donc plus besoin d'argent qui "dors" sur mon compte. (Oui je suis à la fois un paranoïaque des hackage de compte et un perfectionniste des placement de fonds =/)

Voilà voilà, story of my life... Bonne soirée et bonne nuit à tous !

Bandecdc

Salut à tout les CPistes !

Comme beaucoup dans la période de fin de mois, je fais un bilan financier des différentes parties que j'ai joué depuis le dernier billet. En avril prochain, et pendant une bonne partie du mois de mai, je serais la tête pris dans les examens et les concours et j'aurai bien moins de temps à consacrer au jeu, du moins jusqu'à ce que j'ai les mains libres et le fait que je ne sois plus célibataire depuis peu va également jouer dans ce sens -le poker n'étant que secondaire à ce niveau-, mais tout ça c'est une autre histoire.




  • 1) Bilan Financier.


    En live, depuis le début de l'année je n'ai joué que deux fois, dans deux tournois où j'ai sauté avant le cash (voir les deux billets précédents pour le CR complet), et le bilan est donc sans appel, bien que modiquement préjudiciable du point de vue financier.

    -15€

    On-line, bien qu'ayant diminué à la fois mes limites et mon volume depuis quelques mois, je sors quand même gagnant de quelques dizaines d'euros sur l'ensemble de la période, en ayant arpentés un peu tout les types de jeu que j'ai un tant soit peu étudié.

    Rappelons que pour moi l'objectif premier du poker est de m'amuser et que ma bankroll n'est qu'un moyen de m'assurer de ne pas faire n'importe quoi.

    Je joue donc sans considération de move up ou de move down, je mélange des tables de sng/50 fifty (1€,3€,5€), de mtt (jusqu'à 5€), de cash game (NL5 et 10), de limit hold'em (0.25€/0.5€ principalement, mais aussi quelques shoot en 0.5€/1€ et même un en 1€/2€ parce que je voulais suivre "un joueur fort aimable" afin de le jouer en position, ce qui s'est heureusement très bien passé, même si j'avais commencé par un missclic qui m'a couté 20€ en foldant au lieu de cap la nuts river...) et parfois de omaha et je suis - dans l'ensemble- plus ou moins "breakeven+" si on veut.

    Notons que comme je passe pour la seconde fois silverstar pour ce mois-ci (il me manquait 6.5 points à faire ce matin ^^), j'ai raké plus que je n'ai gagné ce mois-ci. Enjoy !

    Voyant que je finissais le mois en positif et les scoop pointer leur nez, j'ai décidé de lancer quelques step 1 et 2 dans le but de financer quelques buy-in pour des events low. C'est chose faite car pour 21€ en tout et pour tout (comptés en tant que pertes), j'ai obtenu 4 step 3, 2 step 2 et un step 1, soit 47€ qui me servirons très prochainement.

    +73€


    Au final, la somme d'argent que je destine uniquement au poker avoisine les 1100€ (1098.20€ pour être tout à fais précis, bien que je songe clairement à arrêter de compter les centimes si je venais à continuer de monter), comme peuvent en témoigner ces deux graphs "fait maison" (= mon tracker est un coquin qui perd mes hand history sans raison valable, et cela pour la seconde fois) ci-joint.



    • 2) Agenda des scoop.

    Comme beaucoup de joueurs le savent déjà, Pokerstars, mon site principal du moment, organise à partir de fin mars jusqu'à mi-avril une série de donkaments (http://www.pokerstars.fr/scoop/) dans lesquels plusieurs milliers de joueurs sont attendus. Les buy-in sont divisés en "haut" et en "bas", ce qui va me permettre d'en jouer quelques uns.

    Je compte jouer, en bas, les events #1 (10€), #2 (10€), #4 (20€),#5(10+10€),#6 (7x5€), #7(15€),#8(30€),#9(10+10+10€),#11(30€),#12(10€),#15(50€)

    ce qui représente un buy-in total de 260€, soit près d'un quart de ma bankroll ! Cependant, plusieurs éléments à rajouter pour être fair :

    1) Il s'agit du buy-in maximum à apporter, rien ne m'assure que je vais devoir double rebuy plusieurs fois, où que je devrais utiliser ma second chance dans les tournois avec un seul rebuy.

    2) Je dispose d'or et déjà de 40€ en ticket step utilisable pour les event à 10€, je tenterai d'en décrocher d'autres, puis de tenter de monter pour des 30€. De plus j'ai aussi suffisamment de fpp pour me financer quelques tickets tournois, et je compte faire beaucoup de satellites, si rentable, pour me payer les autres et notamment le main event low.

    3) Mauvais timing, mes exams tombent juste après ces tournois, il est fort possible que je décide finalement de ne pas me tenir à ce programme pour privilégier mes révisions.

    4) Si jamais je ne perf pas, ce n'est pas un drame, je joue super overrollé de toute manière.

    Voilà. Wish me good luck !

Bandecdc

Bonjour à tous, ça faisait un bail que j'avais rien écrit sur ce blog, toujours pour la même raison à savoir ma pause on-line du à la reprise des études. (Cool story bro btw)

J'ai quand même le temps de faire quelques tournois live quand j'en ai l'occasion, je vais d'ailleurs faire un compte rendu du dernier que j'ai joué samedi 29 janvier.

Il s'agit d'un mtt à 31 joueurs organisé par des amis à des amis, au buy-in de 5€, dans lequel j'ai pris soin de prendre des notes pour faire une review plus détaillée. Ça à d'ailleurs étonné pas mal de gens que je note mes mains, pourtant je vois pas trop ce que ça a d'extraordinaire, mais bon.

En tout cas l'ambiance était sympa et le niveau...Comment dire ? Hétérogène diras-t-on, malgré que le matos était de bonnes qualité compte tenu du buy-in (top, boutons dealers classes, chips corrects même si les étiquettes collées dessus indiquant leur valeur est chiante pour les chip trick). Seul hic, c'était la structure la plus hard-core qu'il m'aie été donné de jouer.

En fait le principe est simple, on commence 85 bb deep (?) et les blindes doublent à chaque niveau. Oui A CHAQUE NIVEAU, et ce jusqu'à la fin. C'est à dire qu'en comparaison, les hyper-turbo de partypoker, c'est le deepstack pca.

On commence donc avec 1700 chips au level 10/20 pendant 25 minutes, à ma table on est 8, dont deux filles et seulement un joueur que je connais. Il s'agit de Laurent, un joueur d'un niveau correct sur lequel j'aurais heureusement la position.

Je passe les 4 premières mains (A4o UTG+1, T6o, K3o et J5s) mais la tendance est lancée : tout le monde limp, tout le monde mise 3 fois le pot ou check, tout le monde est fit or fold. A ma gauche un Maghrébin d'un certain âge à un vpip de 100% mais ne mise jamais. La jolie blonde en face de moi à relancé une fois avec les as, et mise 1/4 pot au flop, 1/6 pot turn sur un board drawy et à fièrement montré ses flèches quand son adversaire à foldé. Laurent à fait un 3barrel bluff qui s'est transformé en flush max backdoor face à un autre joueur passif qui avait trouvé top two.

C'est dans ce contexte un peu fou que je décide de jouer mon premier bouton.

J'ai :6s:7c et seule les deux filles avant moi ont limpé. Je pourrais probablement attendre encore un peu un meilleur jeu, peut-être une pointe d'égo qui m'a poussé à vouloir aller les outplay au flop tant elles étaient weak. J'isoraise à 4.5x et ne suis payé que par la CS à ma gauche en bb.

Le flop comes :Ad:5h:2c Le joueur regarde longuement ses cartes, soupir et check. C'est le flop parfait pour Cbet, ce que je fais à 65%pot, il regarde à nouveau ses cartes et paye.

La turn est le :Tc qui entraine un double check rapide : j'ai 0 équité et je ne tenterai de bluffer que si j'ai un read sur la river.

La river est la :Qc qui complète la flush backdoor et mon adversaire check à nouveau non sans avoir regardé à nouveau longuement ses cartes comme s'il les avait oublié.

Selon Mike Caro, c'est un tell de faiblesse, et son betting pattern (check/call/check/check) n'indique pas une force énorme. Je mise donc 60% pot et il passe. Youpi je gagne mon premier pot !

Je passe ensuite 6 mains (73o, 52o, QTs mais relancé avant moi,73o, encore 73o,et 64o) quand je trouve :As:Js en bb après deux limp au level 20-40. Je décide que ma main est assez forte pour jouer un gros pot hors position, bien que ce ne soit pas non plus une premium. Je raise à 5x et seul le premier limper en mp complète la somme demandé.

Le flop est très bon puisque c'est :Jc:Ts:3s. TPTK+ nfd. Malheureusement mon adversaire insta check. "Heu c'était à moi de parler en premier -Ah oui pardon", Bon bah 260 (55% pot) -Je passe".

D'où ma question : face à un joueur passif et un spr de 5, avec un aussi bon jeu hors position : est-il correct de checker pour lui laisser toucher un petit quelque chose au risque de me faire chatter, où bien c'est toujours un Cbet et tant pis s'il passe c'est qu'il n'y avait aucune value à faire ?

Je passe ensuite 7 mains d'affilé sans intérêt jusqu'à trouver une paire de 9 UTG. Nous somme à la fin du niveau 40-80 et j'ai 2200 de stack soit légèrement plus que l'arevage. La plupart des stack ont la taille parfaite pour resteal, mais seul celui à ma gauche immédiate connait le truc (il resteal avec les mains qu'il a peur de mal jouer au flop, il n'a plus que 1400), les autres se contentent de suivre les relances quand relance il y a. C'est la raison pour laquelle j'ai ouvert à 3x alors que mon standard à ce niveau de profondeur est plutôt de 2.3x.

J'ouvre donc à 240 (notez que j'aurais pu fold, j'aurais du fold ?) et le joueur dont je viens de parler fait tapis pour 1400ish, la parole me reviens et là, décision.

J'ai 1260 à mettre pour gagner 3020 et j'ai donc du 2.4/1. Stratégiquement gagner ce coup me fait passer à 3800 et je serais parmi les chipleaders, ce qui serait apréciable. Concernant sa range, je le met souvent sur AJ/AK et les pp petites et moyennes. Pourquoi pas les grosses paires ? Et bien parce que ce fourbe aurait sans doute min-raise préflop, bouuuuh ! Quoiqu'il en soit je call et il tourne :Ah:Qd pour un flip qui malheureusement décide de ne pas passer ! (Cruelle turn d'être un as, cruelle river de ne pas être un 9). Je repasse donc à 800, soit la moitié du stack de départ tandis qu'on va bientôt passer à 80/160, youpi !!

Je suis réduit à un stack de push or fold et ne peux rien faire dans un pot minraisé/payé avec mon 32o en big blind, pas plus que je ne peux bouger avec mon J3o en sb face à deux limp.

Je trouve :Ad:6d au bouton face aux limp des deux filles de la table. J'hésite un peu, j'ai quand même encore 8.5 blindes, mais finalement je pense avoir encore de la FE et un peu d'équity en cas de call (malgré que je soit souvent dominé). Je push, ça passe. f*ck YEA. En réalité ce qui se passe c'est que pour beaucoup de joueur, les push préflop représentent une force énorme, du style QQ+. Donc en fait j'ai une FE énorme, bien supérieur à celle sur un tournoi du même buy-in sur internet et je vais pas mal en profiter pour refaire des jetons, du coup.

La main d'après je trouve :Ad:Kh et Laurent raise 2.2x, j'insta shove tout content d'avoir 0 FE cette fois, obv il a aussi AKo et c'est un split. Par contre j'ai gagné en image (hum m'voyez, je push AK quand même, j'me fous pas de votre gueule).

Dernière main du niveau : j'ai :As:5s au niveau 80/160 et encore une fois deux limpers. Cette fois c'est quand même plus tendu de push une troisième fois de suite avec une main aussi faible, mais je me dis que bon. Il faut bien que je revienne dans le tournoi. Je push encore une fois, cette fois ça énerve, ça saoule, ça grommelle, mais ça fold. Je repasse à 1600, soit un peu moins que le stack de départ quand c'est la pause. On se reforme en 3 tables on est plus que 22 et nous passons au niveau 150/300 (wtf ? Arevage à 8 blindes =/).

Ma nouvelle table à l'air relativement pareil que la première, exception faite des deux joueurs à ma gauche qui ont l'air plus corrects, voire bons. Je commence en MP face à un limp (oui un limp, 8bb deep)du joueur me précédent, une jeune maghrébin qui parle beaucoup et qui selon ses dires aurait arrêté de jouer sur internet parce qu'on y apprendrait mal, il trouve.

Je trouve :Kh:Jh et c'est un easy push pour 5 blindes (non pas pour 5 blindes, pour 1600 !! AH AH ça fait peur 1600 hein ???) compte tenu de la dynamique présente (j'ai juste hein ?). Évidemment il passe quand la parole lui revient et il me dit qu'il me trouve dangereux avec mon petit carnet à prendre des notes. Il dit qu'il va me surveiller de près maintenant. Il rigole bien sûr.

Je passe les trois prochaines mains jusqu'à trouver pp4 en bb dans un coup où deux joueurs, dont mon cher voisin de droite, ont limpé. Je push pour 2000ish : Fold/fold, beau gosse. Main d'après j'ai :Js:5c en sb mais comme tout le monde à fold avant moi, que mon adversaire a à peine plus que mon stack et que j'ai quand même deux cartes noires, je push à nouveau. Il ne met pas longtemps à fold et me revoilà à 3300 sans le moindre abattage. Par contre à peine le temps de passer mon bouton qu'on passe déjà au level 300/600.

Je trouve donc un sexy :Ac:6d au cut-off quand je décide de push mon tapis qui a maintenant l'arevage (faut pas déconner !). Cette fois l'un des joueurs qui réfléchis beaucoup à chaque coup hésite à payer, il ne comprend pas ma logique de faire tapis.

Je lui demande quel est le f*ck quand il m'explique que voilà, avant j'avais que 1600 donc je pouvais faire tapis c'était normal, mais là c'est bizarre parce que j'ai quand même beaucoup plus de jetons donc c'est possible que j'essaye juste de voler les blindes. Je lui dis qu'en effet c'est logique et il passe.

Je passe les mains jusqu'à la prochaine bb où je trouve :Kh:Td dans un coup où deux joueurs limpent à nouveau. Bon bah... Je push quoi, fold fold, izi game.

Main d'après en Sb j'ai 45o mais face à un limp utg et un isoraise à 3.5x (?), je décide assez sagement de fold. En revanche je push mon bouton la main d'après avec :Ts:Js . J'obtiens deux fold et je monte à 5.5k. C'est là que je me demande, j'ai quand même été très actif et je sais pas trop si je dois continuer l'agression vu que visiblement personne ne s'adapte et tout le monde veut finir itm, ou ralentir un peu ? Je décide de baisser un peu la tendance. Impression confirmé quand le joueur deux crans à ma gauche au bouton décide push pour 3 blindes avec J9o et est payé par le joueur en bb par A6o qui tiens.

Le tour suivant je suis utg (d'une table à 5 maintenant) et je tombe sur :Kd:Jd et je peux pas résister à push mes 8 blindes, sachant que j'ai toujours un fold equity de ouf et que je couvre la plupart des joueurs. Je suis payé par Laurent qui nous à rejoint, je fais un peu la grimace parce que ma main n'est quasiment jamais bonne et qu'il a quand même 5 blindes. Il montre le surprenant :Qs:Ts qui dépasse ma main au flop. Aaarg, faut tout recommencer !

Je vie la très frustrante situation qui est de devoir fold avec :9h:2d et trois blindes left face à un push utg qui trouve un payeur. En revanche je push sans regarder mes cartes en sb, je suis insta call par KJo, je ne peux afficher mieux que Q5o. Coup de bol, je vais trouver une quinte miracle avec mon 5 et me voilà back in the business avec 4 blindes !

Au bouton la main d'après je m'empresse de les push avec :Qc:8c et ça passe ! Je refais la même pour 5.5 blindes avec :As:9c la main suivante et une fois encore personne ne s'adapte et tout le monde se couche, bien qu'un joueur ai fortement hésité à le faire, j'ai probablement fais passé une meilleure main que la mienne du type 66 ou ATo vu comment le joueur a essayé de me cuisiner (non non je t'assure, je push AQ+,TT+, pourquoi ?), c'est dire si j'ai de la fold equity.

Arrive la big blind, je trouve :Ac:Jc quand le joueur qui avait push J9o fais tapis utg pour 1400 (blindes 600-1200, oui, c'est à dire avec 2.5 blindes de profondeur en moyenne). Le maghrébin à ma droite avec lequel j'ai sympathisé se contente de call avec 2500 derrière, que je met avec plaisir. Il a pas du trop comprendre parce qu'il pensait être en big blind, mais bon il paye quand même.

Le short à :Kh:2d tandis que la sb à :Js:5h. Obv ce chenapan va toucher son 5 et réduire mon stack à 2k. Mais bon, comme il me l'a expliqué, il le sentait bien, des fois il sent les choses comme ça. C'est aussi ça le poker m'a-t-il dit.

Comme je suis de sb, je fais donc tapis in the dark avant de recevoir mes cartes (des fois que je gagne de la fold equity sur les autres joueurs. C'est le cas puisque tout le monde passe sauf la bb bien sûr, qui n'a plus que 800 à rajouter, il montre JTo tandis que je n'ai pas mieux que 62o, qui ne touche ni 6, ni 2.

Je sort donc du tournoi 12ème (ou 11ème, aucune idée) avec la légère frustration de n'avoir gagné qu'une seule confrontation à tapis préflop sur 5.

Je trouve quelques minutes après (le temps qu'il fallu à Jérémie pour me mettre la raclé au badugi, ça m'apprendra à lui montrer de nouvelles variantes) le joueur qui m'avais resteal avec AQo, on discute un peu et il me propose un HU à 5€ que je m'empresse d'accepter.

On a pas beaucoup de jetons dispo vu que beaucoup de joueur sont encore en jeu (au blindes 2k/4k, wtf ?) et on joue donc 40bb deep.

Première main je touche :Ac:Qc et je relance mon bouton à 2.5x, il just call nous voyons ensemble le flop :Jc:Ax:5c , à vrai dire plutôt favorable. Je ne sais pas ce qu'il a en main à ce moment, mais il décide de donkbet 6bb, que je me contente de call. Au turn qui est une blank il shove pour le reste, j'insta call obv il n'a pas mieux que J9o transformé en bluff (ou pas, je sais pas trop en fait =/).

Alors évidemment maintenant que je suis even au bout de une main, j'ai pas pu m'empêcher de lui proposer un quitte ou double, c'était ev+ à mon sens.

Au bout de 5 mains, j'affiche 6.5k vs 1.5k quand viens le coup suivant : j'ai A8s et je raise 2bb quand il resteal à 15 blindes, j'insta call et il n'a pas mieux que KJs qui touche brelan de roi. Le revoilà de retour à 3k. Je décide de varier mon jeu au bouton et limp/call JTs, le flop arrive T52r, il pot. Je pense être très souvent devant mais je veux garder ses bluff dans sa range comme dans le premier hu, donc je paye juste. Turn 2, il mise suffisamment pour que si je paye je soit commit. Heureusement pour moi je pense être encore devant, donc je paye juste quitte à le laisser bluffer son psb quelque soit la river. C'est peut-être une erreur, des avis ? Compte tenu du profil y a-il d'autres lignes possible ou meilleures ?

Toujours est-il que la river est un 7, il check. Il me reste un pot size bet que j'économise en checkback, au cas où je sois derrière quitte à perdre de la value sur T9 et 88,99. A ma grande surprise il dit "fais chi**" et retourne 77 pour full. Gloups... Nice play sir.

Après ce coup, je grind jusqu'à revenir à 3.5k vs 4.5 quand je touche paire de roi au bouton, je raise 250 et il me sur-relance à 600. Si on suit mon read que j'ai sur lui depuis le début de la soirée, il n'a que AA dans ce spot, mais bon je vais jamais fold ma main de toutes manières.

Je shove il insta call avec AA et on touche tout les deux brelan au flop. C'est beau le poker parfois.

Anyway, je n'ai donc pas récupéré mon investissement mais j'ai passé une bonne soirée dans tout les cas, beaucoup de gens sympa !

Je pense que pratiquement personne ne lira jusqu'à là, mais s'il y en a, avez vous des avis sur les coups que j'ai joué, où vous auriez fait différemment à un moment ou un autre ?

Concernant mes prochaines parties, ça sera probablement on-line, je compte jouer quelques event low des scoop en mars/avril, et peut-être quelques mini GSOP en février/mars, à voir selon mon emploi du temps. Ma bankroll ne me le permet pas tout à fait, si on s'en tiens à la strict règles des 100 buy-in, mais bon c'est une fois de temps en temps, donc ça va.

Bon allez maintenant, au boulot !

Bandecdc

Samedi dernier, nous avons joué le deuxième event de mon mini championnat de poker.

Malgré ma pause online jusqu'aux prochaines grandes vacances scolaires, j'accorde toujours un petit peu de temps à inviter et à participer à quelques après-midi ou soirée poker entre potes.

Nous n'étions que 5 à venir jouer ce deepstack à 10€ : Jérôme, Pierre, Thomas, Clément et moi-même.Qu'à cela ne tienne, on démarre avec 50k chacun, blindes 50-100 et niveaux de 25 minutes, de quoi jouer du beau poker en shorthanded !

Je connaissais et j'avais déjà joué plusieurs fois contre tout les joueurs : ils sont tous LAG, très loose préflop et assez calling station postflop. Clément est le moins expérimenté, il se contente de min-3bet avec de nombreuses mains et n'a pas vraiment de notions de sizing de bet. Pierre et Jérôme sont un peu plus solide mais surestiment largement leurs mains postflop, ils profitent de la faiblesse affiché et aiment bluffer en overbet (surtout Pierre). Quant à Thomas, c'est sans doute le joueur qui se débrouille le mieux, même s'il a quand même tendance à missvalue quelques belles mains dans le but de les protéger.

Ma stratégie sachant cela était donc contraire à ce qu'on pourrait conseiller : à savoir jouer tight au début et ouvrir sa range quand les blindes augmentent. Au contraire j'ai prévu de jouer extrêmement loose pour profiter de mon (prétendu) edge postflop et resserrer mon jeu si cela n'a pas fonctionné.

Cela sous entend de rentrer dans beaucoup de coups avec des mains à potentiel et 3bet light dés le début pour se forger une image de maniaque qui me servira pour quand je ferai ça avec paire d'as ou paire de roi.

Force est de constater que cette technique est purement inefficace quand le jeu n'est pas avec vous. Durant les trois premiers niveaux, je suis rentré dans beaucoup de coups avec des connecteur suited, des one-gapper suited, toutes les paires, les as suited et quelques rois suited en position et en isoraise. N'ayant percutés aucuns flop lors des 10 premiers essais, je tombe à 47k lorsque surviens le coup suivant :

J'ai :Kd:6d au bouton, Pierre raise x2.5, payé par Thomas, par moi-même (au mépris des reverse implied odds) et par Clément en sb.

Le flop est un anodin 455r, que je te tente d'arracher après trois check. Je suis juste payé par Pierre qui visiblement refuse d'abandonner son bon Ax sur un seul bet.

Après une brique au turn que je second barrel après un second check il se contente de call à nouveau.

La river est une doublette du 4 et il check à nouveau, je dis en rigolant "ah ah, t'es bien maintenant avec tes deux paires kicker as" et j'envoie un troisième barrel à 5k , quand il me répond "et bien le fait que tu dises ça suppose que tu as encore moins bien et que je gagne avec mon hauteur as" ce qui entraine un call rapide de sa part avec :Ad:Js. 0_0" Heu... nice read bro, me voila down à 37k dés le niveau 75/150.

Pas de problème, pas de souci, c'est un deepstack et largement le temps de changing gear et de passer en mode serrure.

Au niveau 100-200 (rien rejoué depuis), Jérôme raise à 3.5x que je complète joyeusement au sb avec 77.

Le flop :Kc:8s:5d entraine un check de ma part, n'ayant pas touché mon flop adéquat, tandis que Jérôme bet un peu fébrilement 800 dans 1600. Je décide de payer une fois et d'aviser turn et give up turn sur un second barrel.

La turn :6c est une bonne carte pour moi puisque je joue maintenant un tirage quinte parler debout. Voyant Jérôme mal à l'aise devant cette carte qui ne l'a probablement pas aidé, je prend le lead à 1650 ce qui suffit à prendre le pot.

Je m'accorde une entorse à mon range tight en 3bettant light :9h:7h, qui passe sans encombre.

Main suivante j'ai :Ah:Kd au bouton quand Thomas open urg à 2.3x à 700 au niveau 150-300 et je 3bet à nouveau à 1950. Je le sens un peu embêté avec sa main sans doute bancale mais défend quand même oop, non sans m'avouer "tu vas voir, je vais te chatter !", Il a déjà plus de 75k tandis que je suis à peine remonté au dessus des 42k. Le flop est à priori parfait : :Ad:2c:3s quand ce bougre me donkbet 1.5k. C'est un move étrange vu l'action et le sizing (le pot fait 4200ish) et j'aurai pu me contenter de call, mais sur le coup j'estime être bien devant sa range et je relance à 5.5k soit presque pot. Je n'avais pas prévu - pour être honnête - un franc 3bet commitant à 15k ! J'hésite quelques minutes en faisant la liste des mains que je bat : uniquement AQ, peut-être AJ, mais j'en doute fort, et des mains qui me battent : 22, 33 et très rarement A2, A3. Après une réflexion douloureuse, je décide de fold. Ce dernier m'avouera quelques minutes après avoir 33. Bon fold certes (quoique évident), mais me revoilà retombé à 37k.

Dans la même orbite, je touche QQ utg que je raise 2.4x à 725 au niveau 150-300, je suis gaiement payé par toute la table (!) quand arrive le flop à priori pas mauvais :2c:2s:4d. Le pot fait 3625 et je bet 2.5k après un check des blind, seul Clément à ma gauche paye la mise assez rapidement, la turn est un :3s et je pense toujours avoir la meilleure main très souvent, je rajoute un petit bet à 4k (dans 8625) qu'il s'empresse de payer.

La river est une carte fantastique :5d ! Youhou maintenant le moindre as ou 6 fait quinte ! Connaissant le profil de Clément, je décide de privilégier le check/call au bet/fold, nous checkons donc tout les deux et je retourne mes queens avec soulagement, s'en suis le dialogue suivant :

"T'as quoi, t'as rien ?

-J'ai deux dames.

-Ah oui deux paires... (Il slowroll un moment et montre juste un deux)

-FFFFFFFFFFFUUUUUUUUUUUUUU...

-Hé hé oui, moi le 2 c'est ma carte fétiche, je touche toujours quand je joue des deux !

-... Heu oui d'accord... C'est quoi l'autre carte ?

-Un 9.

-Heu, ah ! Bien joué alors ! Un petit peu chanceux quand même, mais bien joué !

-Oui mais je jouais la couleur aussi !

-La couleur ? (Je regarde le board pour voir si j'ai pas missread un flushdraw)

-Non mais je veux dire préflop, enfin c'était de la même couleur quoi.

-Ah ! D'accord, ah bah ça va alors, en plus 92 tu peux faire des méga-quintes, donc c'est des bonnes cartes, hésite pas à refaire la même chose !"

Toujours est-il qu'après ce coup de Trafalgar, je retombe à moins de 30k et je passe en mode serrure en attendant vraiment le bon spot pour doubler.

Je touche 3 fois AJo, deux fois raise puis j'ai du me coucher face un 3bet conséquent (ils ne font jamais de 3bet light, d'ailleurs les deux fois j'avais raison), puis une fois payé deux fois par Clément (dont le vpip à du dépasser les 80) et Jérôme, qui abandonnent sur un baby flop après mon cbet.

Je regagne un petit pot en ayant pris de gros risques puisque j'ai retenté de bluffer un super combo draw qui finit misérablement Q hi à la river. Pour ce faire j'ai du miser 1.5 fois le pot afin d'augmenter ma fold equity au maximum, tout à fait conscient que les joueurs ont sur moi cet historique comme quoi je ne fais un overbet river qu'en value parce que trop risqué en bluff. Me voilà de retour à 33k.

Quelques mains non jouées plus tard, au niveau 250/500, je suis de bb avec :Kd:Jd et Clément se contente de minraise utg, payé par les trois autres joueurs. Je décide de compléter, fort de mes 32k, avec mon onegapper suited, toujours au mépris des côtes implicites inverses si jamais je touche un roi.

Le flop est relativement bon : :Qc:Ts:3h . Je réfléchis un moment et j'opte pour la solution de donkbet à 3.5k avec l'idée de 3bet shove pour 32k si je suis raise afin de garder la fold equity de mon côté, de cette manière je peux même faire passer une dame fatiguée. Clément qui l'est l'OR décide qu'il ne doit pas se laisser faire et min-raise à 7k. J'ai un read concernant ces min-raise chez lui, cela signifie une main faible ou moyenne qui ne sait pas où elle en est, j'opte donc pour exécuter mon plan et fait tapis. Ce dernier insta call (FFFFUUUUUUU..) pour dévoiler un surprenant :Ks:9h "de toute façon je devais partir" (Everything went better than expected =D). Ah d'accord... Toujours est-il que la turn fut un 3 et la river un T qui lui apporte le partage --' avec deux paires T,3 kicker roi.

Je gagne donc 1.5k dans l'histoire et décide de rester en mode serrure jusqu'à ce que Clément soit éliminé, ce qui ne devrait pas tarder puisque le joueur doit véritablement s'en aller et s'est mis à 3bet 100% des mains (et chatter, au passage). Il se fera éliminer par Jérôme tout de suite après avoir du abandonner un 5bet light(pourtant largement commitant) contre Thomas en possession des rois "t'as les as Clément, j'en suis sur ! Bon bah tapis !", me faisant éviter l'honneur de finir dernier à mon propre home game.

Arrivé au niveau 400-800-100, je suis tombé à 24k quand je décide de 3bet light avec :9c:7c à 5k la mise à 1900 de Thomas au bouton. Ça passe pour cette fois, je retente la même avec A8o un tour plus tard, cette fois je suis cold call par Jérôme et Thomas décide de 4bet shove, ce qui entraine curieusement deux fold. (Il avait les dames, beaucoup de réussite pour Thomas aujourd'hui, il pointe à 110k).

Tombé à 21k, je resteal shove avec JJ Thomas, qui call logiquement avec AQo et par la même occasion touche son as, m'éliminant ainsi à la 4ème place.

S'en suit un long passage moins intéressant (vu que je n'y suis plus ;p) de la bulle (deux places payées, à 38€ et 12€) Ou Pierre se sauve de justesse après avoir poussé son Shortstack en 4bet shove avec A3o face à Jérôme qui a payé avec AQs, mais qui a quand même perdu le coup. Ce même Pierre s'est empalé sur un bluff moisi quelques mains plus tard en overbettant à tapis en bluff total quand Thomas aura touché top 2, calmement et proprement slowpayé (ce n'est pas une faute), lui laissant l'avantage décisif de 6 jetons sur 7 sur Jérôme. Le head's up, malgré la profondeur, n'aura duré que quelques mains et finira sur un random coinflip.

Au final ma 4ème place me laisse toujours en 1ère position du classement provisoire, mais cette fois fortement talonné et concurrencé, il faudra que je gagne la prochaine fois ! Voilà voilà pour mon compte rendu, j'espère que j'ai pas joué trop d'erreurs dans les coups que j'ai joué, même si je suis à peu près sur d'en avoir fait.

English
Retour en haut de page
×