Aller au contenu
Ce billet
  • billets
    18
  • commentaires
    138
  • vues
    179 254

Vegas 2015...le poker!

Shawn Michaels

87 355 vues

Comme je l'avais expliqué dans un précédent post, j'aime beaucoup le poker, mais pas autant que 95% du forum. Je fais parti de cette catégorie de gamblers border line, plus broke que balla et qui rêve...

Quand je vois un jackpot énorme à une machine, je rêve tout de suite...beaucoup moins quand il faut que je pose mon cul sur une chaise pendant des heures pour éventuellement gagner un peu, car en plus d'être un gambler, je suis un piètre joueur de poker, faut parfois être lucide sur ses compétences.

Bref, en tout et pour tout, j'ai joué 3 tournois pendant cette semaine. Le 125$ du vendredi soir à l'Orleans, le Monster Stack WSOP puis un event à 150$ au Golden Nugget. On notera que j'ai donc dépensé 275$ en tournois vu que le Monster Stack était en freeroll suite à la win du package. Pour un gambler invétéré, on à vu pire quand même...

The Orleans Hotel and Casino:

J'ai un petit faible pour ce tournoi que Calouminou à fait découvrir à la communauté CP.

Déjà j'ai un gros coup de cœur pour l'endroit en lui même. Clairement, c'est pas balla, mais c'est toujours blindé, que ce soit le casino ou la poker room. Énormément de joueurs locaux, d'ailleurs j'ai reconnu plein de tête alors que la dernière fois que je l'ai joué c'était il y a 2 ans. Un peu comme si j'arrivais à la maison. Ma serveuse préférée est là, un peu défraichie mais peu importe, je la kiff toujours, et j'aime par dessus tout l'atmosphère qui règne dans cet endroit.

Alors j'ai pas pu en profiter comme j'aurais voulu, car la fatigue de la veille avec mes soucis d'avion était vraiment omniprésente, puis j'aurais du clairement me reposer tranquillou à l’hôtel, mais bon, on est à Vegas, c'est un privilège, c'est pas souvent, et même ultra fatigué, je suis heureux d'être là. Je fais découvrir les lieux au poto Ntach et Calouminou est aussi de la partie, mais je n'ai rien à lui apprendre sur le lieu en vieux briscard de Las Vegas qu'il est!

Pas grand chose à raconter sur ce tournoi hormis le fait que ça joue très très mal, c'est un peu le fond de la gamelle du poker. Par contre c'est sympa. Je le savais déjà, mais j'ai eu une petite piqure de rappel: un papy nit ne bluff pas quand il envoie gras sur la river, il value 100% du temps! Et c'est vrai pour 90% des américains en général je pense. Je n'ai pas voulu les croire, et plusieurs fois! Pourtant, à chaque fois ils m'ont bien montré les nuts. Je gagne le last longueur gratos, il me semble qu'on était en gros 200, je dois finir 65 ou un truc dans le genre. Ntach à fini depuis un bon moment et m'attend pour rentrer, Calou à lui pris le temps de busto, re entry, jouer un moment à ma table et se barrer en taxi depuis belle lurette. Puis première rencontre furtive avec Divinerites et sa femme qui ont play le tournoi également.

Voilà, en gros je tenais à être là, plus pour être là que pour jouer un poker gagnant d'ailleurs car j'ai fait les montagnes russes, mais le niveau est vraiment horrible, je ne pouvais clairement pas espérer mieux. Il est tard, il est grand temps de penser à dormir, car demain, c'est le Monster Stack!

blogentry-52964-0-61738100-1435336782_thblogentry-52964-0-03753700-1435336793_th

WSOP Monster Stack Rio all-suite Las Vegas Hotel&Casino:

Samedi 13 Juin 2015, en voiture Simone avec Ntach, Calouminou, Memeir2736 et Clément! Nous voilà parti du Palazzo plein d'espoir mais aussi plein de curiosité! Nous étions passé la veille pour nous inscrire histoire d'éviter de faire la queue et pour partir l'esprit tranquille.

Le premier truc qui me marque en arrivant, c'est l'attroupement de français après les marches sur la petite place à gauche. C'est full français! Bon, ça me fait ni chaud ni froid, c'est comme ça! J'ai revêtu mon maillot de l'ASM Clermont Auvergne, la finale du top14 débute dans 2h (12h à Las Vegas). Je m'attends a deux trois chambrages ou un truc dans le genre, mais rien du tout lol, de tt façon personne se regarde, ou alors quand on te regarde c'est un peu méprisant donc rien à branler. Au passage Calou me présente ZozoleClown, un autre Cpiste et Skip. "Ha, c'est toi qui pleure sur les expressos"...oui voilà c'est ça mon ptit Skip, next!

J'attaque dans la grande salle à l'entrée à gauche dont j'ai bouffé le nom. C'est immense de chez immense, ça grouille de monde, ma table est en plein milieu, pas très loin d'une vieille connaissance clermontoise que je passe saluer, le poto Phil est dans la place.

Ma table à l'air plutôt soft...full USA sauf un jeune tchèque à ma droite qualifié sur William Hill. Il y a un acteur de cinéma en face de moi à la table, mais je suis incapable de mettre un nom dessus, je sais juste que je l'ai déjà vu. Je vais vite m'apercevoir que c'est pas si soft que ça puisque le tchèque est en fait un sick maniac et que ça va être compliqué.

Les américains fan de sport sont interloqués par mon maillot et il me demande d’où je viens, quel sport, quelle équipe etc., bref bien sympa!

Je me dis que j'ai le temps, donc on va prendre les bon spot tranquille Emile...

Quelle stupeur quand deux mecs se retrouvent à tapis au bout de genre 5 minutes dans un pot 3bet sur un flop Q99. Pwoua, je me dis qu'il va pas falloir faire n'imp car les mecs ont la gâchette facile! Bon pour le coup ils ont tous les deux Q9, ça rigole et puis c'est reparti. Je navigue entre 12 et 20k pendant cette première heure en jouant quand même quelques coups histoire de pas trop s'ennuyer non plus. Le tchèque est maniac, n'hésite pas à 3bet, on va attendre pour le chopper. Ça tombe bien, j'ai les AS! Comme prévu le tchèque relance, et je décide de le 3bet. On doit être sur 50/100, il fait 300, je fais 900, il call. Sur un flop 568 rainbow, le poto bet 300, je remet 900 et il call. Le croupier retourne obv un 7 sur le turn. Il check, je décide de bet genre 925, et il 3bet à 2100...! Cool story, j'ai les As, soit il a flop set, soit il a fait quinte, soit il est en carnaval, et je décide de fold face up mais deux beaux as (pas sur que ça se soit passer exactement comme ça, mais en gros c'est ça) . Il muck en me disant qu'il m'avait bluff. J'y crois pas une seule seconde, si c'est le cas, c'est la vie. Je montre pour envoyer aussi un message à la table, je suis faible et je couche mes monstres, ou je suis fort et je suis capable de jeter des monstres, c'est à eux de voir!

Il est midi, la finale du top 14 commence en France, et je peux regarder en streaming live sur mon phone! La connexion du Rio est apparemment au top cette année...mouai mouai mouai, ça marche moyen, mais je peux regarder quand même un peu mon match, ça me permet de pas faire n'imp à la table parce que je m'ennuie. Les américains s’intéressent au truc, ils rigolent quand je bouge tout seul comme un con, me demande le score etc...vraiment super sympa. Bon vous connaissez le résultat du match, mais vu qu'en Auvergne on est habitué, pas de tilt, juste une infime pointe de déception mais si petite que c'est pas bien grave.

Bref, je prends quand même quelque pot, souvent en position. AT ou je fais quinte river que je value comme un cochon, A6 ou je flop set sur 266 que je vais aussi bien value, puis, puis, je vais pas trop vous parler des coups car je m'en souviens plus, puis je suis nul pour raconter, donc je vais un peu abréger sur la partie technique!

Au bout de genre 5 heures de jeu, ma table casse, j'ai 26k et une bonne image, et je change carrément de salle pour aller dans une un peu plus petite et surtout plus classe. Il y a un espèce de shark à la table mais je ne saurais vous dire son nom. Il me semble qu'il n'y a que des américains et le niveau me semble plus relevé qu'à la précédente. Je vais pas jouer un coup pendant une heure, et quand j'ai commencé à jouer, j'ai eu l'impression qu'on me prenait au sérieux et que j'étais assez respecté donc plutôt cool. Je décide de jouer un coup sympa vs le shark de la table avec KQs...flop ATx...je bet il call, turn x, je bet il call...river J miam miam...je bet, il 3bet, je fais ma tête des mauvais jours, je tank puis je 4bet...il fold en me disant GG pour mes nuts! Bien vu l'aveugle, néanmoins je te montrerais pas qu'effectivement j'ai les nuts, même s'il me demande de show avec insistance...

Bref, je grind tranquille jusqu'à 60k pour un moyenne à 30k je crois, c'est pas mal...mais un truc me guette depuis un moment...l'ennui.

Ça fait bien 7 ou 8 heures qu'on joue, et ça ne m'est pas arrivé souvent. La fatigue + le stress + l'ennui, je commence à rentrer dans des coups foireux...puis je commence à me level un peu, et ce qui est entrain de se passer n'est pas très cool.

J'ai oublié de raconter que pendant le dinner break, nous sommes partis avec Calou et Ntach manger dans un resto asiatique pas très loin du Rio, car tous les restau étaient full...on a tout juste eu le temps, on est arrivé aux tables à 30 secondes de la reprise, nice timing.

Une pause salvatrice arrive, je suis un peu tilté, je suis prêt à balancer mes jetons et rentrer à l’hôtel, mais Pascal allias Calouminou va me recadrer d'une manière assez musclée. En gros il m'explique qu'il a passé sa journée entre 15 et 17k, qu'il a pas vu une main et qu'il est la et heureux d'être là. Moi le soucis c'est que j'ai vu beaucoup de main, mais j'ai du folder les AS, j'ai perdu deux fois avec KK, deux fois avec QQ bref, j'ai vu des monstres toutes les journée mais j'ai pas été vraiment chanceux. Il m'explique qu'il est temps de penser un peu à mes proches qui me manquent, de relever la tête et que tout va bien se passer, que je vais doubler que nous reviendrons au jour 2 ensemble sur-motivé. Il m'explique aussi qu'il a vécu des tournois a l'ACF ou il s'est retrouvé avec 10BB toute la journée, 5BB à la bulle et qu'il est arrivé en TF et s'est refait la cerise rapidement. Bref, il me remotive complet, me remet le moral à bloc, et comble du comble se retrouve à ma table à la reprise juste a ma droite!

Un grand grand merci à lui, il était pas obligé, et sans se recadrage dans les règles, je serais déjà à l’hôtel entrain de me lamenter sur mon sort!

OBV, tout ce passe comme prévu, je touche les As 15 minutes après pour un bon double up qui me remet en course! Bim, merci Calou, c'est reparti pour jouer un bon poker, et on va aller ensemble à ce put**n de jour 2! En plus de doubler, je prend des bon spot, puis on a un ricain bien lourd à la table qui ne fait que parler et qui discute avec le rail en permanence, bref un bon relou que je vais mettre à l'amende plusieurs fois dont une fois ou je lui demande son tapis en bluff dans un pot 4bet...la jouissance est de retour, et je dois remercier une personne, Pascal. Merci encore.

Fin de journée, on est en jour deux avec 55.7k pour une moyenne à 40k peut être ou 50k, je ne me souviens plus. Le plus important, c'est que j'ai pas spew, que je reviens demain avec Calou, avec Ntach, mais aussi Memeir qui lui a 120k, et que le kiff est encore permis! Demain il faudra être patient, et attendre sagement la bulle, le stack le permet, donc go au lit!

Jour 2

Retour au Rio, comme d'hab on arrive au Rio pile poile à l'heure, et on a changé de table. M**de, il va falloir recommencer à jauger la table, fait chi**. Le pote Calou est encore juste à côté de moi, mais à la table d'à côté!

Bon nous sommes juste dans un coin de la salle en bord de rail, voyons voir. Oula, ya un mec qui a pas mal de jetons, j'ai déjà vu cette bonne bouille à quelque part...probablement un pro, j'en sais rien. J'ai une femme à ma table, toute fine, toute petite avec pas mal de jetons et des grosses lunettes noires. On dirait une asiatique, elle doit être aggro à mort, ya moyen de l'attraper!

Bref, je prends des petits coups, puis je perds quand même pas mal de coups face à cette petite asiatique qui joue vraiment bien. C'est sizing sont parfait, elle hésite pas à 3bet, 4bet avec une assurance de fou...méfiance, elle sait tenir les cartes la maïmaï...puis le pro ricain que je ne reconnais pas n'a pas l'air farouche non plus, il va falloir serrer les fesses...

PREMIER LEVEL DE LA JOURNEE, au bout d'un heure à lutter avec la ptite asiat, j'ai une vision...et quelle vision. Ça fait juste une heure que j'envoie et que je ramasse des grosses sacoches par...Annette Obrestad! Le rail était bien épais, mais j'avais pas compris. Puis quand elle a enlevé ses lunettes, j'ai compris tout de suite lol.

cd8092cbe4.jpg

Malheureusement, j'aurais préféré ne pas la reconnaitre du tout, puisque je n'ai pas joué le même poker contre elle après, je lui ai apporté beaucoup plus de crédit qu'en début de partie, et elle m'a pris pas mal de jetons. Tout ça parce que je l'ai reconnue et que j'ai pas joué de manière naturelle...sick!

Bref le mec à ma droite bust, et il est remplacé par un gros rouquin qui faisait un peu gay, mais qui avait surtout beaucoup de jetons, vraiment beaucoup de jetons. Et bim, ça tarde pas, il se met en action et trouve de la résistance vs le pro que je ne reconnais toujours pas. Ça envoie des sacoches PF, sur un flop QQx ça continue, bref, jusqu'au bout, le pro tank river pour pousser son tapis! C'est chaud car il avait gras au début du coup, et le gros rouquin aussi...si ça call va yavoir une machine à la table. Obv le rouquin insta call. Notre ami le pro fait la gueule et montre AT pour air, et mon rouquin retourne tranquillement carré de Q floppé! On y est, juste a ma droite j'ai un mec qui a 20 fois plus de jetons que moi et qui va me casser les couilles...il reste quelque jetons au pro inconnu, et il va décider de les pousser 5 minutes plus tard quand j'ai AK en main, insta call, il montre KT je crois et sort de ce tournoi tête basse, un peu honteux d'être tombé face aux nuts en bluff, ça se sent.

Pour la ptite histoire, ce fameux pro inconnu que je viens de bust, bein en fait c'est Michael Gathy.

15751.jpg

Bref, je me retrouve avec le maxi CL juste à ma droite...il me reste genre 30K sur les blinds 1000/200 avec ante, et c'est tendu pour moi. Annette qui est chaude la braise, mon voisin qui peut call mon tapis any two...ça va être gay!

A ce moment du tournois, Calou a autant que moi et Ntach moins que moi. Ils me disent qu'il faut serrer les dents et attendre que ça se passe pour être au moins ITM.

Malheureusement, j'aurais pas cette patience. Comme prévu, le CL décide de push dès que je suis de BB ou dès que j'ouvre. Au bout d'un moment je suis à bout de nerf, et je décide de call avec 66. Il a Q9o et touche son 9, fin de l'histoire. Je sors dans les 1000 pour 700 de payés.

Descente de la pression, je suis exténué, et pas déçu plus que ça pour le moment. Je le serais un peu plus tard quand Ntach qui avait moins que moi a été bien moins débile, il a mis la carapace, a attendu d'être ITM, puis est retourné au charbon pour finir dans les 200 et ship 7K! Tellement déçu pour moi et tellement heureux pour lui!

Calou lui a attendu, attendu, attendu pour push KK et tomber sur AA presque à la bulle. Ce jeu et parfois cruel, et Calou n'a vraiment pas chatté depuis son arrivée à Vegas...bien sick.

Juste après mon bust, je suis allé pour la première fois prendre un vrai repas tranquillou au "all american grill" dans le Rio. OBV j'ai pris des Ribs, full rack, c'était pas terrible, je m'en suis mis partout, mais je me suis quand même casser le bide, c'est bien la le principal!

C'est la fin d'un rêve. Je me suis suicidé tout seul, j'avais de quoi attendre à un moment après avoir bust Gathy, je ne peux que m'en vouloir à moi même, mais je suis pas trop du genre à jouer pour être juste ITM en fait.

Une leçon à retenir, j'ai autant pris de plaisir que je me suis ennuyé. C'est un constat pas cool, mais un constat réaliste. Niveau poker je suis plutôt rassuré car j'ai quand même bien joué, j'ai perdu masse de coup avec mes monstres, si j'en passe qu'un quart je me mets bien de chez bien, mais c'est comme ça, c'est la vie, par moment il faut être patient, et je ne sais pas faire. NEXT!

Golden Nugget Grand Series, event #33 , 150$

golden-nugget-grand-poker-series.png

Alors celui-ci, j'y vais tout seul, décontracté du gland, sans objectifs aucuns. D’ailleurs j'hésite entre celui-ci et son jumeau en face au Binions. Je choisi celui du Golden car je n'aime pas la salle improvisée du Binions, et je trouve bien sympa celle du Golden.

Je suis tout seul, le tournoi commence à 13h, j'arrive à Downtown à 11h histoire de manger un bout avant et de profiter de cet endroit que j'aime plus que tout ici.

De 11h à 12h30, je bloque sur une wheel of fortune au Binions, j'adore ce jeu et j'y joue une heure et demi pour un gain de 100$ en gros.

Faut vite que j'aille manger, donc je m'installe au Binions Café puis je commande un steak avec des frites, et je me sens incroyablement bien. J'aime être ici, ya pas à chi**, les avis sont partagés, mais ma maison à Vegas c'est ici point barre.

14h15, le tournoi a commencé depuis plus d'une heure, faudrait peut être que je me bouge le cul!

J'arrive dans la salle, puis je vois que Divinerites et sa femme son assis et play le tournament. D'ailleurs je suis à sa table. Je suis plus que détendu, et je m'aperçois que je m'amuse avec les jetons etc...ce que je n'ai pas fait pendant le Monster Stack tellement j'étais tendu comme un string en fait, et je m'en rendais même pas compte.

Bref, on discute, c'est plutôt cool, je sens l'ami Divinerites quand même un peu tendu, mais franchement bonne ambiance. Si je vais loin tant mieux, si je bust tant pis, aujourd'hui c'est no stress!

On a un jeune bien maniac à la table qui passe son temps à 3bet, un Danois je crois ou un truc dans le genre. Je lui explique rapidement qu'on va être copain sur le ton de l'humour, mais il n'a pas bien envie de rire, et il me demande de parler anglais quand je dis un truc rien a voir avec Divinerites alors qu'on a plus de cartes...bref, il est pas mignon, mais on va s'occuper de lui plus tard.

Dernier coup avant la pause, j'ai KK donc j'ouvre, papy nit 3bet et je 4bet push, c'est la pause, on va pas se prendre la tête hein! Sauf que Papy à AA. J'ai pas le temps de me poser la question de re entry ou de leave que le croupier me donne un K river. Thank you papy et have a nice day ;-)

Quand le moral et la, la bonne humeur et la pêche, bizarrement ça passe.

Bref, après la pause je me retrouve encore à tapis PF avec AKs face au KK de la meuf qui a joué un coup en deux heures? Tellement obv, je touche un A direct puis je suis énorme, j'ai plus qu'à dérouler.

C'est bizarre, je sais pas si vous avez déjà eu cette impression, mais il y a des tournois ou tu sais d'avance que tu vas ship, ou que tu vas perfer. J'avais clairement cette sensation, j'étais bien, puis je jouais bien, puis j'avais la chatte, donc je savais déjà à 80 left (145 au départ) que j'allais le faire.

J'ai donc déroulé tranquillement jusqu'en demie, j'ai bien own mes tables, puis j'ai expliqué clairement à tout le monde que c'était pas le jour pour prendre mes jetons. J'ai quasi tout fait, des 4,5bet, des monstres bluff, etc...!

La demie a attaqué genre à minuit, après 10 heures de jeu, et on a joué une bulle interminable de 2h...et mes démons m'ont rattrapé.

Que ce fut long, qu'est ce que je me suis fait chi**, qu'est ce que j'ai pu livrer...! J'avais tellement envie de faire sauter cette bulle interminable que j'ai animé la partie, totalement en ma défaveur, mais j'ai mis de l'ambiance et de l'action. J'ai attaqué la bulle avec 60BB pour finir avec 16BB avant d'être convié à revenir le lendemain à 14h. Pff, quel sick FDP je suis franchement. Je joue pour la win, puis maintenant je joue pour gagner un pallier et prendre 250 balles....pffff balltingue.

Bref, on verra demain, on va se rentrer, se calmer, demain est un autre jour, on verra!

Le pote Divinerites à sauté juste avant la bulle, je l'ai senti complètement vert de chez vert. Au diner break, on avait mangé un hot dog ensemble à The D avec sa femme. Ces gens sont vraiment cool, super état d'esprit!

Retour le lendemain à 14h avec les idées plus claires. on est encore 9, dont un français aussi discret que sympa. Bref, je suis revenu avec l’œil du tigre, c'est reparti pour le show. Les américains savent que je suis pas complètement débiles et me respectent, puis je remonte tout doucement.Je sors un mec puis deux.

Truc de fou, ya un papy qui a foldé sur une ouverture avec 2BB...et il a eu raison le papy, il a gagné un pallier! Bref, à 4 left, je suis second en jetons, les stack sont assez proches et les ricains décident de chop à l'ICM. Au début je suis un peu contre l'idée, car je me sens fort et je joue bien, mais je suis le seul qui est pas ok, et rapidement je décide de pas faire mon français moyen. Il y a 4k à la win et genre 1,5k pour le 4ème. Le chop me permet de finir deuxième et de prendre 3k sans risques. Allez go, on sert la main à tout le monde, on ship pas, mais on prend quand même 3k, c'est pas rien pour moi et il faut être raisonnable.

Je finis au bar du Golden à déguster un jus d'orange bien frais, je savoure, j'aime cet endroit et je suis bien ici...

Voilà, j'ai raconté en gros ma partie poker à Vegas en 2015. Je ferais en sorte de corriger les fautes au fur et à mesure car le texte en est truffé, puis aussi de rendre le texte plus clair. J'ai tapé vite, il manque plein de truc, mais si je le fais pas aujourd'hui, la semaine prochaine tout est oublié. Je m'excuse d'avance, je sais que je ne suis pas précis sur les coups, mais je n'ai pas la compétence pour expliquer mieux que ça. Je voulais vous expliquer un peu plus ce qui me passait par la tête par moment, mais ça aurait été trop long, vraiment trop long. Si vous avez des questions ou des remarques, n'hésitez pas.

Je raconterais dans mon prochain billet mon vegas hors poker, et ce sera fini pour ce blog. J’espère que vous avez passé un moment agréable à me lire, même si je trouve ce billet pas terrible.

@Bientôt



9 Commentaires


Commentaires recommandés

J'écris plus mais je lis encore et obligé je me reconnecte pour cette phrase assez magique: "Je montre pour envoyer aussi un message à la table, je suis faible et je couche mes monstres, ou je suis fort et je suis capable de jeter des monstres, c'est à eux de voir!"

 

You made my day bro.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Pas terrible parce que c'est vraiment fouillis, puis je ne sais pas expliquer les coups...ça fait une semaine mais c'est déjà oublié. J'ai joué plein de coups énormes super intéressants, et malheureusement je ne peux pas les partager car je ne m'en souviens plus. Puis quand je suis dans le feu de l'action, je note rien. C'est con parce que il y a vraiment matière.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Shawn, un garçon que je ne connaissais pas physiquement
avant ce Vegas, mais uniquement au travers de ses écrits 
sur le CP.
Un personnage pour lequel j’ai eu dans un premier temps
 de l’affection bien qu’il apparaissait grognon,
 puis de l’agacement tellement j’avais l’impression
qu’il n’était que négatif pour finalement comprendre
qu’en fait, il n’était pas la majeure partie du temps
dans le jugement mais dans le constat. 
Bref, j’ai enfin compris comment il fallait parfois le
lire pour ne pas engendrer d’incompréhension.
J’ai rencontré un garçon qui ressemblait bien à l’idée
que je me faisais de lui, le genre à penser que c’est
soit noir, soit blanc quand moi je pense que rien n’est
noir, rien n’est blanc.
Il a des avis tranché là où je pense que cela demande
nuance.
Il y a en réalité pas mal de choses où je ne pense pas,
ni n’agit comme lui.
Je suis également loin de partager toutes ses opinions,
 que ce soit sur des personnes ou sur la meilleure façon
d’évacuer après un bon repas (scène culte).
Pour certains à l’image d’un Patrick Sebastien,
ils diraient de lui que c’est un beauf, pour d’autres,
ils diraient de lui que c’est un homme du terroir,
vrai et brut de décoffrage.
Pour ma part, je dirai qu’il a de vraies valeurs
humaines et qu’en plus avec lui, à la différence de moi,
il est possible de débattre. (Si, si !!!) 
Quand je l’ai appelé après ma déconfiture sur le Monster
Stack, il a compris que j’avais besoin de ne pas rester
seul et de sortir de ce trou horrible que devient le
Strip dans des moments pareils.
Du coup, nous sommes allés à… Downtown !
Ce quartier me repose… 
C’est tout aussi bruyant mais on retombe dans une 
certaine normalité. 
L’ambiance est décontractée, bon enfant.
Un côté plus authentique 
Même si à mon goût, plus l’heure avance… 
Plus le lieu peut se transformer par certains côtés en
cour des miracles moderne.
Ce qui permet en contrepartie de vite relativiser les
choses.
On passera un bon moment et j’oublierai vite mes
malheurs. 

Merci Shawn !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

English
Retour en haut de page
×