Jump to content
This Entry
  • entries
    6
  • comments
    39
  • views
    17901

Préambule : Faut vraiment avoir envie de se cagouler

Torino

1823 views

Préambule : Faut vraiment avoir envie de se cagouler

Après un mois d'attente interminable, on y est, je ne sais pas si je l'ai déjà dis mais c'est ma première fois à Vegas, et je peux vous dire que ça a été vraiment très dure de penser à autre chose qu'à ça, heureusement le week end avant le départ a été bien arrosé du coup c'est passé assez rapidement pour finir. J'ai quand même réussi à m'imaginer gagner des centaines de milliers d'euros, être le king de vegas tout ça tout ça, j'étais déjà prêt à organiser le voyage de ma femme et de ma fille pour qu'elles me rejoignent et viennent me suivre pendant la table finale des wsop (l'event 5k de préférence que j'aurais cash in après avoir détruit les tournois au ph et au Wynn).

Bref il était tant que je parte, mais je vous rappelle que j'habite au fin fond de la Corrèze et que chaque voyage se révèle être toujours un périple de tous les instants, et cette fois ça ne va pas changer. C'est parti.

On est le 10 au matin, il est 5 heures, ma fille est pas d'humeur pour dormir plus, bon c'est pas bien grave, je suis pour le moment chez mes parents à 2h30 de chez moi. J'allume la télé car je suis bien entendu le seul levé, ma femme est déjà partie embaucher en se tapant 2h30 de route en pleine nuit. Et là une petite surprise pour bien commencer le trip, la SNCF décide de faire grève, mmmh, j'ai deux trains à prendre le 11 et un train sur trois circule, la question c'est est-ce qu'on va commencer à chatter ses 33 % de chance de gagner ? On verra bien.

L'après midi, voir le soir la sncf met en place un système permettant de voir si les trains que l'on doit prendre sont maintenus ou non. Et boom mes deux trains ne passeront évidemment pas, je trifouille un peu à gauche à droite mais j'ai pas de solution super cool. (trajet de bus de 7 heures pour faire USSEL-Limoges, alors qu'il faut 1h30 en caisse) Je me lance pour la première fois de ma vie dans le covoiturage sans grand espoir vu que j'habite quand même un endroit légèrement reclus Et là chatte de ouf comme dirait Mr Nassif, un mec part pour limoges et habite à 5km de chez moi. Snap call et c'est parti pour la première expérience covoiturage de ma vie. Et honnêtement c'était pas triste, le mec part 2 heures plus tôt finalement (donc 9 heures du mat sinon c'est pas drôle) il roule dans un espace des années 90, il a 19 ans et conduit comme un dingue, dans tous les virages un peu serrés les pneus crissent et j'ai même la sensation que de temps en temps on est sur deux roues, btw il se plante 3 fois de route. On arrive dans le centre ville de Limoges, à un feu une mère de famille nous klaxonne pour qu'on ouvre la fenêtre, je m'exécute :

- Votre voiture fume énormément, vous devriez faire attention.

- Merci madame, je suis presque arrivé et vivant finalement yeaaaaaaa !

- No soucis c'est normal. Nous sort ce pilote de l'extrème.

Tans mieux si c'est normal il tombera en panne 3 minutes après.

- Bon ben salut hein.

Je me taille à la gare, arrivé là bas le train est bien annulé, j'appelle Benz oui je voyage avec Benz mais lui il est encore au taff. Je lui dis que ça semble compromis le train que y en a juste aucun qui circule au départ de Limoges pour Paris, encore une fois on matte à gauche à droite comment monter à panam, mais cette fois je n’émets pas d'hypothèse covoiturage. Finalement on dira non au plan caisse, et on choppera un train qui apparaitra vers 20h15.

Il est 11h00 du mat, j'appelle 2-3 potes pour aller bouffer en ville et passer l'aprem à jouer à la console, finalement tout s'arrange, et heureusement qu'on avait prévu large niveau timing pour l'avion, on prend la machine volante le lendemain à 11h00. On est censé dormir chez la tante de Benz, alors je pars acheter du vin pour la remercier, un petit argentin de plutôt bonne qualité et un bon Bordeaux feront bien l'affaire.

Ça y est Benz débauche et passe me chercher pour filer à la gare, j'ai reçu quelques offres de stacking de dernière minute, c'est gentil de la part des coupains, le pote courtier va passer à la gare me filer le cash.

Arrivé à la gare le train aura minimum 2 heures de retard, il est donc 18h30 et il partira minimum à 22h00, pour une arrivée probable à Paris à 01h30 du matin. Très vite on abandonne le plan dormir chez tatie Benz quand on entend parler d'une gréve des taxis qui a bloqué l’aéroport aujourd'hui + les rer qui ne circulent pas des masses. Le plan ça va être de passer la nuit à l’aéroport.

Bon on a du temps à perdre avant le départ en train, donc on s'assoit au bar de la gare et on se met à discuter de tout et de rien avec l'ami Benz et Nasri le courtier, puis là on croise un pote qui doit monter à panam également et qui deviendra notre compagnon de galère.

On décide de se mettre bien :

140626011428148904.jpg

Allez on bouge, on a pas de billet pour le train mais on nous a dis de nous assoir où on voulait, j'opte donc pour la première classe, on essaye de motiver Nasri à faire enfin un truc fou dans sa vie, à sauter dans le train et venir à Vegas, mais btw, il est prof et a un devoir moral. La blague.

On vient donc se poser tranquillement, le train à l'air moitié vide, bon ce qui est chiant c'est qu'on est bien chaud pour continuer la fête mais on a pas de tire bouchon, mais voilà, Francis, le chariot ambulant passe et on lui soudoie un tire bouchon, il a l'air bien attaqué alors on l'invite à boire un coup, il va ranger son chariot et nous rejoindra boire 2-3 verres pour balancer un peu sur la sncf.

On commence les choses sérieuses, je défonce le hu en omaha, pour être franc c'était du flash omaha une main mais c'est gagné ! Je vais arriver plein de confiance à vegas c'est bon ça ! Là on commence à faire des tours de magie (retenez bien notre passion pour la magie, on en reparlera par la suite). Et 3 petites nanas passent devant notre wagon et nous voient en train d'improviser un spectacle digne des plus grands talents mondiaux, on sympathise et elles s'installent avec nous, nos tours sont abracadabrants et on se met à jouer au kems (que je vais obv gagner).

140626014820242120.jpg

Bon notre chere demoiselle de droite se met dans le trip de retrouver le blog qu'elle tenait à 14 ans elle dit que c'était un truc comme Xx-lalie-xX. je vous laisse faire les recherches hein... Mais elle ira quand même jusqu’à filer son pass mail à Benz pour qu'il l'aide à le retrouver et il a maintenant accès à son entière life, ça va que Benz est un bon mec et qu'il s'en fou royalement, cette jeune fille ne se fera donc pas scam.

Bref on arrive à Paris vers 01h30, et maintenant faut trouver un taxi pour l’aéroport

140626015403454410.jpg

Y a la queue et les taxis sont en gréve, y en a un qui passe toute les 20 mins (sans exagérer) un rapide calcul nous fera dire que ça va pas le faire, benz se rappelle qu'ils font gréve à cause des "vtc", un concurrent déloyal, bon ben c'est un call, appli smartphone -> commande vtc -> 5 min après vtc est là. On félicite l'association des taxis parisiens qui font de la pub pour leur concurrent déloyal. De plus les vtc proposent un service de très bonne qualité avec des chauffeurs plus que courtois, je pense que les taximan se tirent un peu une balle dans le pied et il va falloir qu'ils revoient leur service pour pas sombrer ou devenir à leur tour vtc. Benz pose 1 milliard de questions au chauffeur, j'ai l'impression qu'il veut écrire une thèse à ce sujet, perso je lâche l'affaire. On arrive à l'aeroport vers 2h30, puis on va essayer de dormir à l’aéroport. Ben je peux vous dire que tout est fait pour pas dormir dans cet aéroport, tout est calculé au centimètre près pour que ce soit assez inconfortable pour pas dormir, bravo pour les calculs savants, il manque juste 4-5 centimètres à une combo fauteuil + table pour que ce soit confortable et obv tout est scellé. Tans pis on dormira demain dans l'avion. Je fais mes 150 tours d’aéroport au milieu de mes semblables et j'ai des flashs de Tyler Durden quand je rentre dans les chiottes, ça fait flipper.

Boom l'avion est là il est temps de prendre notre fly, CDG-Charlotte première partie du voyage, j'ai pas perdu mon passeport (chose qui arrive à chaque fois que je sors d'Europe).

140626020444534248.jpg

Le plan est obv de dormir dans l'avion, mais j'ai fait une erreur de débutant, je suis en short, t-shirt et je me les caille grave malgré deux couvertures (très fines) impossible de fermer l’œil, surement la combo, froid, excitation, et siège inconfortable et n'oublions pas les 2 bébés brailleurs :D. Bon c'est pas grave 1 heure de sommeil en 48 heures pour arriver à Vegas pour 6-7 jours de grind, y a mieux comme préparation mais c'est les aléas de la vie.

La correspondance Charlotte-Vegas se passe plutôt bien également mais quasi sans dodo et on y est. J'arrive à sin city non sans mal et je suis prêt à pousser des jetons ! 18h10 heure locale, il est temps d'aller poser les affaires à l’hôtel avant de commencer la première session !

140626021958726108.jpg

Je suis bien conscient que ce premier post est pas passionnant, mais j'ai décidé de faire un report assez complet, et ça aide à mettre dans l'ambiance la première partie : voyage.

A demain pour la suite.



1 Comment


Recommended Comments

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

English
Retour en haut de page
×