Aller au contenu
Ce billet
  • billets
    28
  • commentaires
    269
  • vues
    59 422

Expérience DSO St-Amand

Mr Sneeze

4 852 vues

Dans la première vidéo je commente 3 mains jouées au cours du DSO Saint-Amand de la semaine dernière, où j'ai fini premier. La qualité visuelle est parfois mauvaise, mais je pense qu'on arrive à suivre.

Dans la seconde, j'aborde des aspects plus généraux, plus psychologiques, sur mon approche du tournoi.

http://www.dailymotion.com/video/x1tcqq5_3-mains-du-dso_sport

http://www.dailymotion.com/video/x1tcr3i_commentaires-generaux_sport



17 Commentaires


Commentaires recommandés

Comme d'habitude, un billet tres interessant qui vient relever le niveau general et fait honneur a la communaute decriee des joueurs de poker, tout en apportant une vision originale et globale qui comprend psychologie et philosophie.

 

Les mains sont toutes dignes d'etre analysees mais j'aimerais tout d'abord rebondir sur la notion de destin que tu introduis dans ta deuxieme video.

Qu'est-ce que tu mets exactement derriere ce mot ? Si tu entends par la le chaos qui regit la vie et qui est aveugle a la volonte individuelle, disons alors fatalisme, a quoi bon s'inscrire a un tournoi si les des sont joues d'avance et qu'ils ne favorisent pas les plus meritants ?

Il doit forcement y avoir de la place quelque part pour le libre arbitre, car de la meme maniere que tu obtiens un profit regulier en cash game, qui est un format moins soumis a la variance, en ayant des dispositions naturelles et en ayant beaucoup reflechi au jeu, tu vas egalement transposer cette reussite en tournoi sur du long terme (biensur a l'echelle d'un tournoi le hasard parait demesure par rapport a tout le reste). J'imagine que tu ne dirais pas de ta reussite en cash game qu'elle ne t'appartient pas. C'est donc bien la preuve qu'il existe une part de choix et d'autodetermination en nous et que tes victoires ou defaites t'appartiennent, tout du moins en partie, comme etant l'aboutissement de ton implication dans le jeu et de ton 'run' (le facteur chaotique). Avoir un run exceptionnel est une chose, encore faut-il savoir l'exploiter et ce n'est pas le cas de tut le monde loin s'en faut.

Rien que la 1ere main de ta video par exemple, tu decides d'overbet river dans un spot ou selon toi la majorite des regs vont se contenter d'un 3/4 pot, et bien rien que ce choix t'as permis d'avoir ces 15bb en fin de day1 qui t'ont maintenu en vie et de garder tes chances.

 

Meme si je pense comme toi que le determinisme est tres present dans nos vies, il ne faut pas negliger toutes les decisions que tu as prises pour finir par remporter le tournoi, c'est colossal et ca ne provient que de toi !

Si tu employais le terme sous une autre acceptation, je te laisse me reprendre et preciser ta pensee.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Merci de ta réponse!

Je suis tout à fait d'accord avec toi que cette victoire est la manifestation d'un effort. J'ai beaucoup beaucoup bossé ces derniers mois. Donc oui, il y a bien une loi de cause / conséquence, et je suis fondamentalement convaincu que le travail paye.

Ce que je veux dire par destin n'est pas un 'déterminisme', mais plutôt que la vie nous présente les leçons qu'on doit apprendre à un moment donné. Après, nous sommes des êtres libres et nous avons, en permanence, le choix d'écouter ou de nier les leçons que la vie cherche à nous apprendre. Je vois le destin comme 'karma'. Le karma, c'est la tendance qu'on a à rencontrer les fruits de nos conditionnements, c'est aussi la loi simple mais implacable des causes et conséquences ; et la morale est complètement absente du karma. Ainsi, fondamentalement, nous sommes libres, nous faisons des choix, mais tout nous amène à rencontrer ce qu'on doit rencontrer ; ce n'est pas de la détermination, c'est plus des moteurs en nous, qui nous font rencontrer certaines personnes plutôt que d'autres, qui nous font buter sur des choses (et on bute souvent sur UNE chose qui prend plusieurs formes, je pense), qui nous font rechercher d'autres choses.

 

Ce sont des choses très complexes, que j'explore profondément avec la méditation zen (une pratique vieille de 2500 ans). La notion de karma ne me parlait pas du tout jusqu'à ce que je 'vois' le karma, chez les autres, et chez moi-même. C'est très récent, j'ai du mal à exposer vraiment ce que c'est à quiconque ne le ressent pas. Et je ne cherche pas à changer l'opinion de quiconque sur quoi que ce soit ! Le boudha disait : 'toute parole est aussi vraie que fausse'.

 

Pour revenir sur le destin donc, et ce qui me frappe dans cette victoire: évidemment il y a des efforts, et ils payent à un moment. Mais pourquoi payent-ils à tel moment plutôt qu'un autre?

Je parle de destin, parce quel que soit le boulot que je mets dans mon jeu de poker, ou dans ma vie en général, je ne mérite rien. Ce n'est pas parce qu'on bosse qu'on mérite soudainement d'avoir quelque résultat que ce soit. Ce que je vois en ce qui me concerne, c'est que les résultats arrivent précisément après un long effort de lâcher-prise, où j'accepte très profondément de ne pas contrôler mes résultats, et presque de m'en foutre. Quand je cesse de vouloir gagner, tout, tout de suite, et bien la victoire vient à moi. Je gagne ce tournoi à un moment où j'ai justement peu à me prouver, et peu à craindre.

Ca me questionne, c'est tout. Un peu comme si la vie aidait ceux qui abandonnent leur ego, et font confiance. Il y a un aspect de 'foi' là-dedans, qui est récent pour moi. Et qui est potentiellement illusoire.

 

Surtout, si je parle de destin, c'est pas tellement que nous sommes des marionnettes, je pense pas du tout ça. Je pense qu'on fait des choix, qu'on peut résister à notre karma (ce qui l'accentue!) si on en a envie, on peut s'agiter toute notre vie pour se préserver de la mort inévitable. Nous sommes libres dans le chemin qu'on choisit, même si on prendra certaines routes plutôt que d'autres presque 'malgré nous' (parce qu'on est poussé par des blessures, ou des peurs, ou des désirs, et que souvent on ne les voit pas, ils s'agitent en profondeur).

C'est plutôt qu'on est pas possesseur de sa propre vie. On arrive d'on ne sait où, on naît, et on meurt. Notre corps ne nous appartient pas, notre esprit non plus, et notre identité est quelque part une illusion. En tout cas l'existence est un sacré mystère.

J'ai l'impression profonde que nos réussites et nos échecs dépendent de notre aptitude à lâcher prise. Il faut bien voir que certains 'échecs' nous font grandir, tandis que certaines 'victoires' nous enfoncent dans l'illusion, et peuvent de ce fait être des tests importants que la vie nous propose.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Sur la derniere main, meme config, tu fais quoi avec un 9d river? un 9x? un Jx?

Quand tu décris vilain, notamment sur ses sizings de 3bet pre, on a l'impression qu'il aura tendance à raise fort ses mains à equité correcte (je pense notamment aux FD, en opposition avec ses monstres - meme si je suis d'accord que tendance pre <> tendance post - et probablement qques airs qu'il aura surement du mal à 3baba si c'est pour jouer son tournoi)

Tout ca pour dire que le call avec le J turn m'interroge

Ici river ca tombe bien tu bas sa range de F**k shove, mais il f**k shove aussi sur 9d et p-e meme aussi sur 9x. Dans ce cas la, que fais-tu?

 

Super interessant en tous cas comme post, faut que j'ecoute la partie audio aussi!

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Vraiment difficile à dire. J'ai joué cette main de manière très instinctive, il est très possible que mes instincts aient déconné et que j'ai eu de la réussite sur le board et les tendances de mon adversaire (le f*ck shove).

Bon point sur le fait qu'il pourrait check-raise fort ses flush draws. Sur le coup je m'attendais plus à ce qu'il les check-call. Si je m'attends à ce qu'il check-raise souvent ses FD je suis contraint de 3b flop (et d'espérer un fold, flop ou turn ; très aventureux), ou de fold ; par contre si je pense qu'il X/C la plupart de ses draws j'ai des 'bluff outs'.

Ma sensation est qu'à ce timing précis il pouvait XR bluff, et que sa range de XR comportait plus des weak pairs ou pur air que des draws. Comme je le dis dans la vidéo, ma première idée est de bet/fold le flop, mais je reconsidère dès que je prends en compte l'image que je veux avoir pour le reste de la TF. En rétrospective, c'est possible que je me sois level sur des aspects finalement pas si importants (être exploitable plus tard par les bons joueurs de la TF), au détriment du play standard, qui est juste de fold parce que je joue contre un joueur récréatif / relativement expérimenté, pas contre un maniac ou pro créatif.

 

Le fait de toucher le J turn me donne un peu de showdown value et augmente aussi mon équité (contre des mains que je mets pas trop dans sa range cependant, genre des Kx).

 

Je peux difficilement répondre à ta question sur ce que j'aurais fait sur d'autres cartes river. Mon thinking process a changé plusieurs fois au cours de cette main, et d'ailleurs quand je suis dans un coup, de plus en plus, j'essaie de laisser mon 'bide' décider. Ce qui fait que quand j'analyse la main en rétrospective, c'est parfois difficile de clarifier ce qui s'est passé.

Dans le plan que j'avais, il aurait check cette river (et d'autres) super souvent (à moins qu'il ait effectivement flush), et m'aurais sûrement donné des indications niveau timing et body langage, me permettant de shove si approprié. Il faut qu'il y ait suffisamment de scénarios (à la fois sur le board et dans les actions de mon adversaire), où je vais pouvoir tourner ma main en bluff, ou juste aller au showdown (ce que je pensais être le cas flop + turn... une fois river, je reconsidère, me rends compte que quelque chose ne tourne pas rond, probablement que j'ai chié sur les streets précédentes, mais que maintenant j'ai une vraie décision).

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Avant tout j'aimerai annoncer que je n'ai lu aucun commentaires précédent avant d'avoir écris ce post.

3ème main.

J'ai regardé ta 1ère vidéo et je trouve ça effrayant qu'a aucun moment durant ton analyse de ta 3ème mains tu évoques le fait que villain puisse c/r flop avec 9T. Même si tu bloques un 9 je trouve que ce combo est aussi très fréquent dans sa range de défense. Bcp plus fréquent que K8s-K7s que tu as cité.

T'annonces tout les combos sauf celui la. Même avec le profil que tu décris son petit c/r à 350k flop lui permet de:

1, Te faire give up tout tes airs et de gagner le coup au flop directement.

2. Reprendre le contrôle du pot pour pouvoir barrel une tonne de turn (any diamond 6s Js = 15outs) en bluff et/ou en value.

3. De développer aussi une image de joueur pas scared pour réduire tes fréquences d'open btn co et mp.

Même si tu trouves de la showdown value turn tu te mets dans un spot tellement compliquer ou tu draw parfois qu'un split que le call vs ce genre de profil est nettement EV-. De mon expérience de live ce genre de profil qui c/r bluff en pampa au flop le font normalement plus cher et s'ils sont call give up turn. Quand tu prends une énorme salve turn villain est unbalanced et est tellement souvent nutzer imo.

Peu importe le thinking process et le niveau de villain vu que tu trouves que t'as un edge sur la table est ce que tu veux transformer ton J en bluff river et shove sur des scare cards pour faire folder des 2p 87 - set 88 77 et des straight 9T s'il check ?  1. Est ce que villain est capable de folder les mains cité ?

SI on parle de cette main niveau ICM c'est encore plus une tragédie !

Sans être méchant je comprends ton thinking process de ne pas vouloir avoir une image weak post flop et de call  son c/r simplement parce qu’on à encore une gs et un backdoor f draw mais tu te level complètement si tu penses que le bon livetard français va c/r ce spot  avec pampa et qu'il snap bet turn une mise conséquente.

A ce moment la du tournoi en TF avec un bon stack on s'en fou de développer une image strong post flop et dêtre balanced. C'est pas des joueurs que tu vas joué en cash 4fois par semaine. La plus part vont être tellement exploitable que tu te retrouves à prendre un spot high variance avec des répercussions ICM catastrophique.

2nd Hand

Le squeeze de BB sur open utg d'un "pro" avec JJ même as deep je suis vraiment pas fan. Comme tu l'as dis toi même, tu vas très rarement prendre ce spot de squeeze en Pampa

1. Ta range est mega face up sur normalement AK+ QQ+

2. Avec JJ si tu te prends un 4b tu vas te retrouver à flat pour set mind et souvent call un barrel sur bcp de board sans broadways. Ce qui réduit tout pot contrôle contre le joueur que tu décris comme le plus compétent à table.

3. Même si l'over caller est une méga station tu lui donne la possibilité de fold pre alors que tu le veux dans le coup.

4. Quand tu flat de bb ta range est normalement tellement wide as deep (surtout pour un joueur de cash hein) que tu under rep ta main et en conséquence tu vas pouvoir bluff catch et prendre bcp de value sur tt les mains que les villains vont value cut. Sans même évoquer la possibilité de hit un set et qu'un des deux villains connectent aussi.

La line du pro de c/c 3 streets avec AA est totalement std (oublions les timings tells). Toi qui parle d'être balanced, si tu squeeze ce spot avec JJ tu vas le faire avec AK aussi. Quand tu 3barrel ce spot en multiway je suis totalement d'accord que t'as quasiment jamais de bluff.

Le simple fait qu'il y est AK dans ta range pousse le joueur pro à call la 3ème street. En revanche si luil avait AK sur ce spot river il devrait fold bcp plus fréquemment puisqu'il va tellement souvent perdre le coup ou splitter que ça devient un call EV- même s'il a un bloqueur sur full max.

 

Voila aussi pourquoi je vais sizer un poil moins cher river en général plus du 35/40%  pour pas que le "pro" fold AK et pour pousser le fish a over call aussi.

 

Ce sizing va permettre d'augmenter la fréquence de call du pro et de parfois obtenir un over call du fish. Peux être que tu vas vas parfois perdre 8k de value mais au long terme tu vas bcp plus souvent prendre 3 streets et parfois même faire ta baleine over call ce qui sera plus profitable que ton bet de 24k. 

 

Pas un détail très important mais à ne pas négliger imo. Ne soit pas RO parceque ce "pro" t'as dis que si tu shovais il callait.

 

Si ce mec que tu définis comme pro call un shove dans ce spot avec AA sur le Ts river c'est soit qu'il à un énorme read sur toi soit que c'est un énorme retard excuse moi. Ta seule main de value qu'il bat est AK et t'est tellement nutzer sur ce spot que le call all in AA est tout simplement atroce.

Ce post n'est en aucun cas un bash, c'est juste mon opinion personnel de ton analyse que je trouve développer.

Je te félicite pour ta performance mais je pense que 2 de tes 3 spot clez n'ont pas été joué optimalement au long terme mais les run outs t'ont permis de prendre des coups très conséquents qui ont contribuer à ta victoire.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Good points. Merci d'avoir pris le temps de développer ton analyse :up)

 

Sur la main avec le J9, je suis d'accord avec tout ce que tu dis. En rétrospective, le call flop me semble ok vu le prix qu'on a, par contre j'aurais préféré fold turn. Trop aventureux, high variance et optimiste. Et le tout basé sur des considérations assez parasites (comme je l'ai dit, mon premier instinct était de bet/fold flop, et j'ai fini par me level).

Manifestement une main clé que j'ai misplay, mais où j'ai eu de la réussite (et qui a un gros impact sur la win, obv).

 

Pour le JJ, jcomprends tes points, et je pense qu'ils sont 'standards' de la part d'un top reg MTT comme toi. Mais jsuis pas non plus totalement d'accord.

J'aime bien mon 3b preflop déjà, même si je vais être obligé de X/F certains boards, ou de transformer rapidement ma main en bluffcatcher postflop.

En fait je pense que j'aurais tendance à flat entre 100 et 150bb deep, et à 3b à mesure qu'on est plus deep. En dessous de 100bb deep, ça me semble vraiment flexible, suivant les situations, les stacks.

Sur ce spot, où on a tous 250-300bb deep, j'aime vraiment plus 3b que flat, étant donné que je suis contre une range loose d'open chez le pro + chez le joueur récréatif. Je m'attends pas à avoir énormément de fold equité, et bien que la jouabilité postflop OOP soit difficile, j'ai énormément de value à faire grossir le pot je trouve (parce que mes adversaires vont call un très gros % de leur range). J'imagine que chacun peut réfléchir à ce genre de spot à sa manière. Je comprends le flat preflop, ça a ses avantages aussi, notamment parce qu'on évite que le pot grossise 'out of control'. Mais justement c'est un risque plus minime quand on est ultra deep comme ça, c'est pas comme si j'allais me retrouver commit dès le flop ou la turn avec des sizings normaux.

A 100bb deep, flat me semble meilleur, je le répète, parce que squeeze va rapidement me mettre dans une situation où mon stack est engagé.

 

J'aime bien l'idée de bet smaller river pour induce un overcall. Jsuis pas trop sûr de ce spot ; quand le pro snap-call 3 streets et qu'on arrive à cette river comme ça, je pense qu'il va vraiment avoir du mal à fold. Du coup ça pourrait être intéressant de bomb river.

 

Je vois 2 leaks chez lui: d'abord le fait de snap-call qui me renseigne sur la force de sa main et sur le fait qu'il a pas envie de la fold, ever (ce pourquoi je ne blufferais sûrement jamais ce spot!). Ensuite qu'il décide de me call 'parce que je suis capable de bluffer'. Je ne peux pas nier que je sors parfois des bluffs de monkey, et quiconque m'a joué assez longtemps sait que je peux spew ; cependant je sais quand même réfréner mes tendances, et le fait que je sois 'capable' de bluff n'implique pas du tout que je le fasse sur ce spot précis, à ce moment là du tournoi, dans cette config, whatever.

 

Un autre avantage de bomb est que je me retrouve à être ultra polarisé sur FH. Et ce qui se passe quand on une range polarisée, c'est que beaucoup de joueurs se disent: 'ah il a les nuts ou air'. Sauf que j'ai jamais air, que les nuts... mais qu'ils vont quand même call. C'est très courant. Je vois beaucoup plus de bad calls que de hero folds contre des huge bets polarisés. C'est parce que tout le monde a du mal à fold de toute façon :).

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Enorme ta réponse sur la vie et sa compléxité, elle qui nous apprend beaucoup de choses plus ou moins cool sur nous même , les autres , le reste et pourquoi , comment nous en sommes la et pas ailleurs .

 J'ai arrété l'école assez jeune mais je me rends compte de plus en plus que  la psychologie , la philosophie de la vie , la méditation  et le recul sur ceux qu'on a fait ceux qu'on fait et c'qu'on veut "Karma "est un passage oblige pour apprendre  à se connaitre en profondeur ...

 Quelle livres sur ces domaines proposerait -tu à un débutant de 29 ans comme moi ?

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Tu peux essayer ça:

- le pouvoir du moment présent, Eckhart Tolle

Osho a écrit des trucs bien, Krishnamurti encore plus, mais un peu plus difficiles d'accès.

 

Bonne lecture ;)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Bonjour Mr Sneeze,

   j'ai écouté intégralement tes deux vidéos qui me permettent de mieux connaitre ta personnalité. Tu te décris avant tout comme un joueur de cash d'où mes quelques questions:

 

Préfères-tu le cash live ou le cash on line?  Pourquoi? Ton rendement horaire est-il meilleur en live?

 

   Je te trouve très expressif sur tes vidéos à l inverse des tables live où j avais le sentiment que tu étais réservé, voir timide mais avec toujours cette volonté de montrer que tu es le meilleur quitte parfois à perdre des plumes. Je pense que ça doit être ce paramètre que tu as travaillé ces derniers mois comme tu peux le faire comprendre dans une des vidéo.

 

   Ton partage de notre passion sur la toile est très intéressant et divertissant, bonne continuation. @ bientôt.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Je sais pas ce que je préfère, c'est vraiment différent. J'apprends beaucoup à apprécier le live depuis quelques mois, j'avais du mal en termes de patience avant.

Ce que j'aime bien dans le CG online: l'action. Et puis c'est je pense là où je suis le plus skilled, donc c'est là où je suis le plus en confiance. J'aime bien la flexibilité aussi, le fait de pouvoir jouer et stop très facilement selon les circonstances.

Ce que j'aime bien dans le CG live: ça m'a beaucoup appris à contrôler mes pulsions et mon énergie. Ce que je veux dire c'est que le poker live ne m'a pas seulement appris en tant que joueur, mais aussi dans des domaines plus profonds de gestion de moi même. Ya quelque chose d'assez intense dans le poker live, dans le fait de sentir tout le monde à la table, et ce que chacun apporte avec soi. Pendant longtemps c'était dur pour moi de gérer l'intensité d'une table de poker live. Jme faisais pas mal prendre par l'atmosphère ambiante, et je me reconnaissais pas toujours.

Au final, ça m'a fait comprendre bien des choses.

 

Le poker online est cool, mais ça reste un jeu vidéo. Le poker live, c'est un autre type d'intéraction.

 

 

Je te trouve très expressif sur tes vidéos à l inverse des tables live où j avais le sentiment que tu étais réservé, voir timide mais avec toujours cette volonté de montrer que tu es le meilleur quitte parfois à perdre des plumes. Je pense que ça doit être ce paramètre que tu as travaillé ces derniers mois comme tu peux le faire comprendre dans une des vidéo.

Ce que tu dis là est fort juste. Good read.

Cette volonté de 'dominer', gagner tout de suite, tout le temps, battre tout le monde, etc, clairement de l'ego indiscipliné, qui m'a fait perdre beaucoup de plumes en live, mais aussi online. Autant il faut peut être un certain ego, un rapport compétitif, pour vouloir jouer au poker et avoir du succès, autant pour moi ça a été un gros frein dans ma progression. Le fait de m'être calmé sur ce terrain m'a beaucoup fait progresser dans le jeu, et aussi profondément apaisé dans la vie.

J'ai beaucoup bossé là-dessus, et je cherche moins à forcer les choses.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Hi Sneeze,

Tu n'as pas voulu t'exprimer sur le comparatif des rendements horaires, je suppose que tu les étudies.

 

J'ai en mémoire un coup à Lille, à la suite de ce coup, tu t'ai levé et bye... Par la suite, j' ai analysé ce coup, je suis certain que tu l'as repensé bcp de fois. Tu avais KK. Vois-tu de quel coup je veux parler?

 

@bientôt en live à Lille.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Oublié :). Honnêtement je n'ai jamais calculé mon winrate live. Je pense pas avoir fait assez de volume pour avoir une estimation qui veut dire quoi que ce soit. Je peux regarder mon tracker pour mon rendement horaire online, mais même ça j'y fais plus trop attention, en tout cas je regarde plus jamais combien je gagne ou perd après une session online.

Avec le multitabling je gagne plus online. Sinon, aucun doute qu'une NL400 en live est plus rentable qu'une NL400 online par contre.

Pour ce qui est de l'edge, j'ai encore beaucoup à apprendre en live, mais c'est juste énorme toutes les infos qu'on peut obtenir, et celles qu'on doit apprendre à masquer... Donc l'edge potentiel est bien plus important en live (l'edge / main).

 

Oui je me souviens très bien du coup avec le KK XD. J'en parle d'ailleurs sur ce blog, regarde le post 'Le poker est réalisation, 1ère partie'.

@+

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

English
Retour en haut de page
×
Unibet : Streaming Open Sinaia
Unibet : Streaming Open Sinaia