Jump to content
This Entry
  • entries
    26
  • comments
    176
  • views
    22708

Le bet/raise pour info

natanoj

980 views

Aujourd'hui je vais jeter un petit pavé dans la mare en parlant d'un move considéré par tout le monde comme le move de fish ultime : le bet/raise pour info.

Avant de m'insulter ou d'aller crier sur tous les toits que j'ai perdu la raison, je vous encourage à lire les quelques lignes qui suivent.

Hier soir à Dunkerque en 2/4, j'ai joué un coup assez intéressant.

Après plusieurs limps, je décide d'overlimp :Ks:9c au bouton (tapis 600). J'ai assez confiance en mes reads et en ma position pour penser pouvoir jouer cette main profitablement. La parole arrive à la bigblind, un jeune profil paire de couille qui a triple up ses 100 à sa première main avec une premium à son arrivée il y a quelques minutes.

Dans un pot avec 6 limpers, paire de couille décide de faire un raise pour éliminer un max de monde puisqu'il relance à .....12. Evidemment toute la table call, moi y compris, et je mets vilain sur une range de laquelle j'exclue JJ+;AQ+. Eventuellement, je l'oriente vers les small pp, sc moyens+, mais je connais pas encore assez vilain pour être sur de ce read.

Flop : :Qc:9s:5h (pot 84)

SB check et vilain cbet 20. Toute la table fold. Je suis relativement convaincu que vilain n'a ni la Q, ni overpaire. Pas de main forte à vrai dire. Vu le profil "paire de couille" de ce mec, je suis quasi sur qu'il a pas peur de mettre 62 s'il veut value Qx contre 6 limp/callers.

J'oriente donc sa range vers des mains qui sont pas mal, mais pas ouf, genre 66, 9x ou des draws TJ,78 like... Rarement, il aura 99/55 pour brelan qui veut induce, mais ça, je vais assez vite le savoir. De temps en temps aussi, il aura TT qui se chie dessus.

Contre cette range, j'ai théoriquement un easy call, surtout sur un board aussi sec, mais contre ce profil, je sais que j'ai de la value à raise ma 2e paire, qu'il peut s'enflammer, et surtout qu'apres son triple up, il est hyper en confiance et peut faire de grosses erreurs. De plus, en SB, il reste un dernier joueur à parler, c'est un joueur compétent, et si je peux lui faire fold une Q qu'il aurait check, c'est une bonne chose.

Je décide de raise à 60.

SB fold.

Et là,il se produit un truc intéressant : vilain SNAP call.

Un vrai snap. Genre le mec a meme pas réfléchi une seule seconde à ma main. Il m'a même pas regardé, il a pas cherché à savoir ce que j'avais. Je me dis que si vilain avait 9x, ou TT, ou 55, il se serait au moins posé ne serait-ce que 5 secondes pour se demander si oui ou non j'ai cette Q. Il n'y a qu'un seul type de main qui peut faire ça : un draw. J'oriente donc sa range sur : TJ/KT/78/67/74 etc..

Je vais barrel toutes les cartes turn, et partir à la pêche aux tells sur les K et 8 qui font entrer les obv draws.

La turn est assez intéressante puisqu'elle entraine un changement de plan :

turn : :5c (pot 204)

turn vraiment dégueu s'il est sur un draw, car les gens (je sais pas trop pour lui, mais c'est vrai en général pour les mauvais hand readers) aiment pas trop chasser leurs tirages sur des boards à doublette. Il check. Je décide que la line qui a le plus de value c'est de check back pour induce un bluff.

river : :5s (pot 204)

Ca ne manque pas, il snap bet 100, je snap call, il show 76o et je ship ce joli pot.

Tadaaaaa...

L'exemple est peut-être un peu mal choisi ici, car j'ai une paire après tout. Mais imaginons que j'ai :Ac:6c dans ce spot, et que je décide de raise en bluff face à son weak sizing flop. J'aurais tiré exactement la même info de son snap call, et j'aurais gagné le coup différemment puisque j'aurais probablement barrel la turn qu'il aurait fold (ou bien j'aurais aussi check back et call A high river)

Ce qui est intéressant, c'est que bien que mon bet ou raise n'était pas destiné à choper une info, de facto, j'ai obtenu cette info. C'est un truc que j'ai compris ces derniers mois, et que je commence à appliquer à mon jeu : en live, on peut bet pour info parce qu'on a une information supplémentaire au online : l'attitude physique de vilain.

J'ai compris que je pouvais appliquer ce principe dans un tas de spots différents, et contre un tas de vilains différents.

Ca a bien marché ici contre un aggro donk, mais imaginons par exemple une autre situation contre un reg straightforward.

Casino Oostende, 2/2, début de soirée. Vilain est un reg straightforward, il bet ou c/r ses TP+ pour value, il joue ses draws passivement oop. Pas trop station avec ses mains moyennes sauf quand elles sont accompagnées d'un draw.

Hero 300 open :Ac:Tc à 10.

Fish call bouton

Vilain (300) call SB.

flop : :Kc:Qh:2h (pot 32)

vilain check, avec mon ov+gutshot+nutbackdoor flush je décide de contibet 22. Fish fold, vilain c/ca rapidement.

A ce moment, sa range est constituée de Kx, Qx, 99/TT/JJ , flushdraw et tous les broadways qui ont une gutshot.

turn : :Ts (pot 72)

il recheck.

Je sais que dans ce spot, j'ai de la value à faire sur tous les draws et que je me value cut sur tous ses K et Q. A ce moment, aucun moyen de savoir de quel côté sa range penche. Je décide donc d'être créatif et de bet 16. WTF?

Le thinking process est le suivant : s'il a Qx, Kx il va call tout le temps assez vite, mais quand même time quelques secondes pour se demander pourquoi je bet si faible et si ca vaut pas la peine de raise. Je vais give up river sauf si j'ameliore. S'il a dp+, il va pas trop se poser de questions, il va dire wtf ce sizing de toute manière j'ai les nuts, je raise et moi je vais fold sans trop me poser de questions sachant que c'est un reg weak et sfwd et que je vais pas induce ici. S'il a 99 like ou Tx, il va tank un peu plus longtemps, et finir par call, et je vais pouvoir suck bet river.

Et surtout, ce qui est intéressant, c'est que s'il a un draw, il va tout le temps snap call, sans même se poser la question de ce que peux signifier mon bet. Je vais pouvoir prendre la meilleure décision possible river en fonction de ce qui va tomber.

Ainsi, pour 16€ dans un pot de 72€, mon small bet me permet de définir beaucoup mieux sa range et de pouvoir savoir quoi barrel ou give up river. Si j'avais fait un sizing standard online genre 58, je l'aurais fait timer quelque soit sa main (Kx, Qx meme s'il aurait call, il aurait quand meme réfléchi plus longtemps) et du coup je n'aurais chopé aucune information.

Dans ce spot, vilain a snap call les 16€, je le mets donc sur des mains genre T9,TJ/9Q like et flush draws.

river : :4s (pot 104)

il check, je bet 22 pour value les A high & co, et un peu dégoute il finit par call TJ.

Je pense que j'aurais difficilement pu optimiser autant ma ridicule 3e paire. Attention, ce genre de move ne fonctionne que contre des adversaires straightforwards, dont vous savez qu'ils ne sont pas capables de raise bluff face à un sizing qui induce des tonnes...

Voila donc pour la réflexion.

L'important dans tous les cas, c'est de savoir pourquoi vous bettez, ce que vous cherchez à accomplir, contre qui vous le faites, et ce que ça va induire...

Je vous laisse y réfléchir.

Sinon rapide feedback sur mon challenge :

J'ai fait la semaine la plus sick depuis longtemps. En ce moment, je run sur les tables, j'ai l'impression de bien jouer et en plus je gagne mes flips... J'ai fait quelques sick calls gagnants et nice bluffs. Tout va bien et comme vous le voyez, je suis a 8k désormais... Keep it up!



10 Comments


Recommended Comments

Billet intéressant, à un moment si la notion de bet pour info a emergé de décennies de jeu live, c'est qu'elle a quand même une certaine pertinence... dans certains spots bien précis comme tu le dis, contre des profils bien précis (mais pas rares du tout en live).

Share this comment


Link to comment

Tu commences à avoir une bonne expérience du live. Je me demande si le coeur de ton article, ce n'est pas tout simplement l'interprétation des timing tells, spécialement face à une mise adverse (bet ou raise). 

Mais comme tu le dis, tu ne bet pas que pour l'information. Mais tu as raison de faire un titre provocateur haha :D

Share this comment


Link to comment

J'aime beaucoup la premiere main.

Pour la deuxieme je suis moins d'accords:

j'ai de la value à faire sur tous les draws et que je me value cut sur tous ses K et Q. A ce moment, aucun moyen de savoir de quel côté sa range penche. Je décide donc d'être créatif et de bet 16. WTF?

En misant 16 dans 72, tu ne values rien du tout car tu lui offre des odds magiques pour ses draws, il ne fera aucune erreur mathematique.

 

il bet ou c/r ses TP+ pour value, il joue ses draws passivement oop.

C'est quand meme assez embetant s'il CR une main comme KQ dans ce spot tellement ta main a d'outs.

Si le mec est plutot str8tfoward et un peu weak, je prefere bet turn (sizing normal) et shove river en bluff si rien ne change.

 

Mais je comprends ta line, en fait c'est plus un blocking bet que tu fais ( en gardant l'initiative tu l'empeche de donk bet value lui meme river) et tu te permet un joli milk river.

Share this comment


Link to comment

 Je me demande si le coeur de ton article, ce n'est pas tout simplement l'interprétation des timing tells, spécialement face à une mise adverse (bet ou raise). 

 

 Oui en effet, dans les exemples que j'ai choisis, ce sont les timing tells qui me permettent de prendre une décision. Dans d'autres cas, mes bets vont plutot déclencher des tells physiques qui me permettront également de savoir si vilain est à l'aise ou non. Je ferai probablement une suite à cet article pour donner d'autres ex.

 

En misant 16 dans 72, tu ne values rien du tout car tu lui offre des odds magiques pour ses draws, il ne fera aucune erreur mathematique.

 

effectivement, il a les odds, mais moi j'ai l'info, la position, et je thin thin value quasi tout le reste de sa range. De plus, je préfère que lui soit face up et que ca le rende fou que je check back quand il hit enfin sa quinte que de lui couper ses odds.

 

En fait, ce suck bet turn c'est presque un check back sauf qu'il me permet en plus de choper des infos et de faire de la thin value... (du coup, je peux meme bet 8 ca accomplit la meme chose)

 

Si le mec est plutot str8tfoward et un peu weak, je prefere bet turn (sizing normal) et shove river en bluff si rien ne change.

 

Autre possibilité, mais je suis jamais trop fan de shove en bluff au casino même contre un reg. Je rappelle que le niveau ressemble plus ou moins à de la NL20 online, et rien ne garantit que le mec soit capable de fold Kx ici. Dans l'absolu oui, mais c'est une solution un peu plus high variance que la mienne car de temps en temps il va dire " oh et puis whatever, I call" et show son KJ...

Share this comment


Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

English
Retour en haut de page
×