Jump to content
This Entry
  • entry
    1
  • comments
    11
  • views
    2472

Joueur gagnant au poker l'est il dans la vie?

pokeurchomeur

2513 views

28 Ans , Parisien ou banlieusard selon les années, diplomé (bac +5 , je suis là hein !) d’ecole de commerce en 2010 et donc maintenant chômeur.

Un Parcours somme toute classique , me direz vous...

En revanche , à la différence des autres je ne suis pas vraiment dans le besoin.

Et oui mon couillon j’ai la chance d’être gagnant au poker depuis plusieurs années ( on va dire depuis 2006) ce qui me permet de vivre plus ou moins confortablement même quand je suis au chômage.

Mais , Mais, Mais, mais, mais, mais,pendant ce temps là...

il faut tout de même penser à se poser cette jolie question existentielle :

Le joueur de poker gagnant est il gagnant dans la vie ?

Alors biensur je ne parle pas de Davidi, Tom, Viktor et consorts qui jouissent d’avantages que très peu de joueurs peuvent avoir, donc laissons cette catégorie de coté pour parler de jeunes joueurs comme moi qui savent jouer qui gagnent mais qui ne savent pas ou cela les mène.

Alors moi, comment ai je découvert ce jeu ?

Une matinée , un random conn**d crevard de mon école vient taxer sa clope quotidienne à mon groupe de potes et dèvoile au milieu d’une conversation qu ‘il avait hier gagné 500 Euros au poker en ayant joué sur les champs à l’ACF...

What ?what ?what ?

500 euros !!! c’est quoi ce bordel ? vous remarquerez qu'il vient comme tous les jours gratter sa garro alors qu'il vient de prendre 500 boules.

Je ne sais pas si ceci est du à mes origines mais en tout cas ce qu’avait dit ce trou de balle m’avait retourné le cerveau.

Faut dire que l’on était en 2005 , je n’avais aucun revenu , je sortais d’une année de fac en sciences humaines à Nanterre (3mois effectif).

J'ai eu un 15 en géo. Mais c'était pas la bonne classe, j'avais suivi une bonasse qui était avec moi en anglais, je suis resté 3 mois dans un cour qui n'était pas le mien.

Les exposés sur les sépultures du moyen âge à faire devant 50 personnes alors que j'ai pas levé le doigt pendant 15 ans? non mais on est où là.

Des exposés à faire partout,même en anglais, que veux tu j'ai paniqué.Je me suis cassé de là vite fait. Trop dur la fac, je suis immature moi.

Je n'aurai gardé de Nanterre finalement que de nouveaux plans cité pour aller m'alimenter en drogue paralysante.Vous voyez...

Puis en même temps j'étais pion à Issy les moulineaux.Ah c'était folklo, vous savez comme disait mon ex, j'ai un physique de lâche à belle gueule (type Neuilly, un chal un peu quoi, et oui avec l'apparence,on rentre tous dans une case )...Autant dire que le premier jour à la première récré je ne faisais peur à personne , pas même à ce petit yougoslave d'1m50 de 5ème, qui me dévisagea avant de lancer son mollard blanc ,ferme et en boule à 20 cm de mon iep ! exemple parmi tant d'autres.

Donc vous constaterez que c'était bien trop fatiguant de cumuler les deux...fac et travail,ah ouais laisse tomber! Large respect aux autres, moi je peux pas. Bah ouais, aujourd'hui y'en a ils peuvent même plus s'acheter un biftek! ils ont pas le choix! C'est pas faux, t'as raison.

Je sais aussi que tu sais qu'ils peuvent aussi s'acheter du poisson https://www.clubpoker.net/forum-poker/public/style_emoticons/#EMO_DIR#/wink.png

bref bref bref,

Le fait donc de pouvoir gagner 500 euros en quelques heures me dépassait complètement ;qui plus est par un mec que je n'estimais pas! rappelez vous on parle du crevard qui vient de gagner un peu d'oz à l'ACF.

Puis vu que j’adorais déjà parier sur le sport il était évident que j’allais tomber dans les cartes. Je le savais.

Ca n’a pas manqué .

C’etait parti…

J’ai d’abord joué comme n’importe quel abruti sur les rooms ayant pignon sur votre pc de l’epoque.

EN 2005 : Des rooms comme Everest et ses cheques postaux, titan, unibet, nordicbet,williamhill,paddypower,bet365…

EN 2006 : Voyage à Dublin Erasmus pendant 4 mois, on joue en live avec un pote les deux premiers mois non stop.

Dublin et le poker c'est comme les irlandais et la bagarre , on en voit PARTOUT!

Cercle en face de l'école...en face!!

1ER jour à Dublin en live : mon pote gagne le bad beat jackpot…on est max. Il me donne un peu, je gagne sur ma session...Ca s'annonce pas mal. C'était notre premier jour en live à tous les deux. Je ne sais même pas si on savait ce qu'était un bb jackpot.

Facile à avoir le BB : Full as par les JJ battu par mieux...mon pote à JJ l'autre KK. Mon pote il couche pas les JJ pre flop, puis s'en suit AAA sur le board.

Gimme the money! enfin à lui.

EASY POKER...

En live , tout ce que je sais, c'est qu'on était pas bons.trop scared money...Mais on kiffait trop.

1er souvenir de set up et l’un des seuls dans ma chambre de Dublin sur William Hill..qui me laissa pantois.Mais alors , je crois qu'à l'époque je ne savais même pas que ça pouvait arriver.

J’ai 900£ sur 1£/2£ mon adversaire doit avoir sensiblement la même somme , flop vient QQK, Mr a kk j’ai qk…j’ai mal dormi…vraiment. La livre sterling de l'epoque était haute messieurs dames.

A savoir qu’en plus de ça ma coloc à l’epoque était une grosse Irlandaise rousse qui n’hesitait pas à hurler à la mort pendant qu’elle se faisait tringler par un irlandais avec des trous partout au niveau des cheveux…franchement c’était pas facile.

Je ne vous dis pas la deuxième coloc.Un bordel indescriptible.Triste.

Mais pourquoi t'étais là dedans bilux ?

Escroquerie Ebay. trop long à expliquer. Mais un grand bravo à Thomas Grey aka Mr du Burkina.Elle est belle. T'es un champion, je suis un Fish.

Mais bon on s’en sort quand même dans cette maison angoissante/cauchemardesque.

On arrive à prendre 3k sur un MTT sur willhill , on file à NYC voir les potes pour halloween qui sont meilleurs à l’ecole et qui eux ont eu le droit de traverser l'Atlantique.

Tandis que mes camarades vont donc continuer de boire des bières dans des villes Irlandaises ( un peu de culture pour vous , CORK,GALWAY,BELFAST). Moi je file à l'américaine.

La première force du poker commence à se faire sentir...à faire la différence.

Je n'aurai gardé de Dublin que les bagarres, un restaurant Chinois super bien à côté de chez moi super bon où figure toi que les chinois cuisinent devant toi, un filet de poulet type KFC épicé au supermarché (rayon surgelé) super bon aussi,

Un bar où il y a TOUS les matchs diffusés en même temps de toute l'Europe.Il y avait 120 écrans et à l'époque NO STREAMING AVAILABLE donc tous les week ends il y a avait l'EUROPE ENTIERE dans ce bar. Va trouver ton Paris SG - Lens sinon....

Que de personnes réunis chaleureusement dans le fairplay le plus total autour d'une bonne bière en trinquant au traité de Maastricht et à ses bienfaits.

Ou plutôt ces bagarres géniales entre gens de l 'UE.

Salle fermé , dernier étage du bar, REAL-LYON, supporters livrés à eux même.

Un Carton.Les Lyonnais étaient chaud. Dés le coup de sifflet final,verres et chaises dans la gueule, c'était le ROYAL RUMBLE.

Je n'aurai gardé de Dublin que les bagarres, un restaurant Chinois super bien à côté de chez moi super bon où figure toi que les chinois cuisinent devant toi, un filet de poulet type KFC épicé au supermarché (rayon surgelé) super bon aussi,

Très bon souvenir, Dublin.

Moi je suis plus dans le Hola que tal, hmm que linda... tu vois ou pas?

2006 : Madrid ,Erasmus, colocation 7 mecs .je retrouvais donc quelques potes de nyc..

poker tous les jours dans le cyber café d’en bas , frequenté par des putes et des roumains.

Concretement, ça donnait les prostituées mexicaines , péruviennes ,vénézuéliennes en train de skyper avec leurs parents.

Les roumains sur les sites de rolex, sony pour voir le prix des articles qu’ils venaient de voler.

Et nous sur Nordic Bet ( je ne sais pas pourquoi nous étions sur ce site à l’epoque…) en train d’essayer de gagner de l’argent aux NL 100… si mon souvenir est exact.

Ah quelle belle époque.. c'était vraiment folklo.

Après c'était Barcelone avec deux potes pour un stage 7 mois.

J'étais payé 450 euros. J'avais du ouvrir un compte là bas; 1er virement, il a fait 2H sur william hill , j'vais mis 1 mois à gagner cet argent. Ah ouais le mec a trop d'oseille, il a de BR il s'en fout de l'oseille.

T'as raison, il est vrai que je n'ai jamais eu peur d'être broke.

Parce que a) je sais que je remonterai. b) j'ai une mère formidable qui je dois l'avouer ne me laissera jamais mourir de faim.Elle ne m'a pas arrosé mais quand même il est toujours bon de préciser cela.

Je n'aurai gardé de l'Espagne que les fêtes,les filles, les potes.

2008 et 2009 : Aucun souvenir poker. J’y jouais mais pas de souvenirs.Bizarre.Je ne devais pas jouer tant que cela.C'est vrai j'ai fait de longs stages qui au final me prenaient du temps.

Vous saviez que fumer de l’herbe cassait la mémoire en 12 , je confirme.

Surement pas mal de passages à Wagram…

2009-2010 : On est diplomé , on decide de se casser faire son stage de fin d’etudes en Argentine, on est SOLO. On veut aller au Brazil , on veut tout faire et on va le faire parce que faut le faire!!!

Bah là , j’étais content , j’étais bien.

Je foutais rien , j’avais pas de stage ( mais je m’étais arrangé pour avoirune convention signéee, je jouais au foot tout le temps,j'allais voir les buts de Palermo à la bombonera, j'allais voir RIVER-BOCA au Monumental avec ceux de BOCA (ça c'est du BRAG de fou), je nikais des meufs vraiment pas mals par rapport à ici et je jouais au poker soit dans des salles clandestines de Buenos aires soit dans le casino officiel (qui est sur un bateau…la loi argentine ne permettant pas d’installer un casino en ville).

Alors voilà pour ceux qui veulent faire un casino à Paris peut être que sur une péniche pont du Garigliano y’aurait moy’ !

Les parties clandestines étaient vraiment un pur bonheur , des souvenirs à foison .

Les argentins sont pratiquement tous descendants d’italiens , je vous laisse imaginer leurs réactions quand ils se prennent un 1 outer….à se pisser dessus.

J'étais la star, ah j'étais bien.

Mes potes du foot étaient tous poker pro , c’etait des ricains , irlandais, je ne l’ai appris qu’au bout de qq mois alors que je grindais dans ma chambre tous les jours.SNE,reg de plo 1000 , participations au ME, EPT..ah ouais ,les mecs avaient déjà rodés..

Bien que je les côtoyais 2 à 3 fois par semaine au foot je n’ai jamais assisté à une de leurs sessions poker..je ne sais pas pourquoi je ne leur ai pas demandé sachant que moi dans le même temps je grindais dans ma chambre de Buenos aires .

Stupide ? ah bah oui complétement..pire même.

Y’avait même Tommy , un petit irlandais rugueux d’1m60 qui m’avoua au diner de Noel parier plus de 50 000 £ per week sur betfair…

Ce mec me disait qu’il pouvait m’apprendre à ne pas perdre…interesting.

Bet Only DARTS & SNOOKER qu’il me disait, n’est pas irish qui veut .

Leurs conseils m’auraient été précieux c’est évident mais allez savoir pourquoi je ne leur ai rien demande…

Stupide ? oui oui toujours.

J'aurais du m'investir plus avec eux à cette époque. Un bon pote à moi était quand même le plus gros gagnant de la PLO 1000 sur PS en 2009...

Bref ,back in France février 2010.

En mars, je deal à 2 un mini ftops , un 33$ rebuy , 3600 joueurs. On est bien pour un an !

Beaucoup d’argent d’un coup, au lieu de chercher comme prévu un travail …forcement ça devient difficile de trouver la motivation..

D'ailleurs sur ces 55k, 15 iront aux regs de la PLO 1000 et 2000 de FT.

Bravo quel professionnalisme ,quelle audace!

Mais de toute façon je n'ai jamais voulu être pro !

Pourquoi?

Ca ne me plaît pas assez pour pouvoir envisager de faire ça tous les jours.Pourquoi tu joues tous les jours alors depuis si longtemps ? ferme là !

Puis je pense que c’est bien trop difficile pour moi, je n’ai jamais pu avoir de gestion de BR, je ne sais pas pourquoi mais c’est impossible pour moi. Je n'ai jamais joué de NL2, j'ai commencé à jouer en NL50 aprés avoir joué deux mois sur le play money d'everest.

Les paris sportifs viennent depuis toujours se mêler à cet argent. Par exemple, hier on a perdu 1600€ sur Barcelone contre Madrid alors qu'on avait gagné 2000€ en PLO 200 en 8h de jeu.Bravo quel professionnalisme!

Et enfin je me sens incapable de multi table au dessus de 4 tables.

Revenons à nos moutons, depuis 2010 j’ai travaillé en tout et pour tout 8 mois dans la vie réelle.

Un mois d’essai non concluant dans une compagnie aérienne.

7 mois de période d’essai dans une multinational allemande en tant que Branch manager junior.

Je ne fais plus rien sauf du poker depuis Mai. Et oui, en cette période de crise , je vous jure , croyez moi , c’est pas facile de trouver quelque chose de BIEN ces temps ci.

Parce que le joueur de poker gagnant mais chômeur que je suis ne va pas accepter n’importe quel job à la différence du chômeur normal qui lui se devra d’accepter de travailler pour pas grand chose sans avoir le choix !

Là , où je veux en venir , c’est que le joueur de poker n’est pas un chômeur comme les autres…vraiment pas.

Je ne sais pas si je me sur estime au niveau professionnel où si les faibles salaires me repoussent mais depuis quelques mois je ne cherche même plus..Ca va me foutre dans la m**de plus tard c'est evident.

Mieux vaut que j'arrête maintenant et prendre mes 1800€ mensuels dans un poste de commercial.

En attendant on va faire les sats pour deauville...dans l'espoir de devenir millionnaire et niker le systeme. Voilà en fait pourquoi je continue.

L'argent facile...oui je sais ,c'est moche.

Le probleme c'est que si tu ne nikes pas le systeme avec le poker (500K minimum) c'est lui qui t'auras bien niké.

Donc faut savoir s'arrêter un jour même gagnant,

Chose vraiment très difficile que je tenterais dés que j'en aurais marre de cette vie socialement nul (pour moi en tout cas) , pécuniairement agréable. Ca ne saurait tarder.

A bientôt.



11 Comments


Recommended Comments

waoww ca ve pouvait pas mieux tomber. J'ai exactement le même état d'esprit en ce moment ..

le joueur de poker gagnant me valorise, le rythme de vie qu'il offre, pouvoir finir sa soirée de grind sur un bon match nba qui start a 3,4h du mat sans ce soucier du lendemain parce que tu viens de ship 500balles et tu peux te lever a 14h ..

de l'autre bah la lassitude, le fait que je pourrais pas y jouer toute ma vie, que ca m'éloigne de plus en plus d'une reprise des études, que sans étude je suis du coup vouer a faire un boulot pas génial ...

bref en ce moment j'hésite vraiment a arreter :(

Share this comment


Link to comment

C'est justement pour ça que j'écris , parce qu'il est évident que je ne suis pas le seul qui ne se revendique pas pro mais qui au final joue au poker la majeure partie de son temps et qui gagne.

N'oublions pas que cette manière de gagner de l'argent est née en 2003 aux USA et que nous petits jeunots que nous sommes sont les pionniers/cobayes de ce nouveau "travail" ...

Share this comment


Link to comment

Une question sans réponse que tu nous pose là, le vrai soucis ça va être le jour ou le poker sera devenu inabordable car trop taxé, trop peu de fields, changements de législation ou je ne sais quoi encore et que l'on va tous devoir se mettre à aller faire les 3-8 à l'usine ou accepter un job pour le salaire mensuel qui nous aurait payé une soirée avant...Et là ça va poser problème, le retour à la réalité va être très dur...

Share this comment


Link to comment

So good le compte rendu.Spécialement kffé le passage en Argentine. Moi je repart pour la Thailande là et je compte enchainer sur Brésil en 2014 (ca se manque pas qd on a la liberté :) )

Good luck pour la suite

@Zmaster

Je ne suis vraiment pas d'accord avec ce point de vue. Partout on entend "ouai mais tu fais quoi qd le poker sera fini" "tu peux pas jouer au poker toute ta vie" "bla bla bla"

D'une personne ne peut dire de quoi demain sera fait, donc à tous ceux qui prédise la fin du poker allez donc raconter votre point de vue à ceux qui sont encore dans leur bunker pour survivre à la fin du monde.

Secondo, ca va on est pas infirme. Si le poker c'est out ba on fera autre chose. Mais put**n y a pas que l'usine quoi xD

Un joueur pro si il est pas con il met des sous de côté. Il vis là ou il peut optimiser son rapport qualité/prix de la vie pour pouvoir mettre bon de côté. Et si un jours il veut/doit passer à autre chose ba il aura une bonne marge de manoeuvre.

C'est un problème récurrent en France, ce pessimisme ambiant.

Sur ce GL et au plaisir de te relire

Share this comment


Link to comment

Interressant ton billet...

En ce qui me concerne, mon parcours est le parfait opposé du tien.

 

J'ai eu un parcours standart...Diplomé... période de chomage + CDD... CDI depuis plus de 10 ans... Vie en couple pendant plus de 8 ans... Bref, le Métro, Boulot, Dodo... Classique.

 

Franchement, je n'étais pas malheureux. Mais ma vie ne me stimulait plus, je commençais grave à m'ennuyer.

 

Puis découverte du Poker... Fish d'abord, puis interet du jeu, travaille et progression. Aujourd'hui, je commence à gagner de la monnaie. Je suis en année sabatique... Je voyage... Je grind... Et là franchement, je reprends gout à la Vie.

 

C'est vrai on ne sait pas de quoi sera fait demain.

Mais dire: "(zmasters): le vrai soucis ça va être le jour ou le poker sera devenu inabordable" n'a pas de sens. C'est comme dire a une personne, qui va signer un CDI dans l'industrie automobile, si il a fait le bon choix. Car avec la Crise, le secteur automobile se casse la gueule. Et qu'il va bientot se retrouver au chomage.

 

Mais on n'a qu'une vie bordel, et je pense qu'il faut la vivre à fond.

 

Le Poker (pour ceux qui peuvent dégager un profit) nous permets d'obtenir une certaine Liberté qui est un Luxe et qui n'a pas de Prix. 

La seule contrainte (si il faut parler de contrainte) est qu'il faut constamment travailler son jeu pour continuer à progresser (et donc gagner plus).

 

Mais après avoir gouté à ces 2 façons de vivre, mon choix est définitivement axé sur le Grind... Pour le Meilleur et pour le Pire...

Share this comment


Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

English
Retour en haut de page
×
Unibet : New Poker Face
Unibet : New Poker Face