Jump to content
This Entry
  • entries
    14
  • comments
    164
  • views
    53551

09/07/12 : Very Bad Trip

Skip

1614 views

Réveil midi la bouche pâteuse et le cerveau en chou-fleur, un mal de crâne comme jamais je n’ai eu et beaucoup de mal à me souvenir de quoi que ce soit, ça sent la journée de m**de.

Je tente un instant de remettre mes souvenirs en place, je fais le point, je suis bien dans ma chambre, aucun tatouage n’est soudainement apparu sur mon corps, et il semblerait que j’ai conservé tous mes organes. Le plus important est donc là. Vient l’épreuve redoutée du vidage de poche. Facture, facture, facture, des tips de plus en plus élevé, mais tout semble être dans l’enceinte du Caesars, c’est plutôt bon signe.

Bon, j’ai mon portable, mes deux clefs, mon portefeuille … Ah par contre il est vide comme jamais … Omg, plus un $, pas même un cent, et par ailleurs mon permis de conduire manque à l’appel :/ Sick, j’avais quand même dans les 800$ sur moi hier, et j’ai payé toutes les consos avec les gift cards. Raaah enfin bon, mes cartes de crédit sont bien en place, au final y’a juste cette histoire de permis qui me fait vraiment chi**, mais j’ai trop la tête en vrac, on essayera d’y remédier plus tard.

Rapide purge, douche, je descend me chercher une grande bouteille de flotte le temps que la femme de ménage fasse ma chambre, et je tente de me rendormir. Seulement un étrange phénomène m’assaille, chaque fois que je suis sur le point de m’endormir, je me réveille en sursaut avec une boule au ventre, comme si j’avais peur de mourir en me laissant aller. Ca me rend fou de m’en rendre compte et de le subir malgré tout, mais rien n’y fait, je n’y arriverais pas.

Je comate malgré tout une bonne partie de la journée à regarder de la m**de sur internet, avant de recevoir un SMS de Ferdi me disant un truc du genre “Wtf mec, on a été drogué ou quoi ? Je ne me souviens de rien et suis dans un état lamentable”. Après avoir établi la liste des possibilités, passant de “c’est le barman qui nous a vraiment filé du GHB (on en rigolais la veille)” à “on a voulu faire comme dans “The hangover” et prendre des roofies pour oublier ce foutu main event (en plus l'endroit est à quelques mètres près le même)”, nous abandonnerons finalement notre enquête en statuant que les armadas de shots ingurgitées n’avaient pas du aider.

hangover-roofie_480x360.jpg

Ferdi trouvera finalement le courage de bouger à l’aéroport pour louer une bagnole et se faire un road trip de 2 jours direction le grand canyon. Déclinant son offre, je continuerais à chercher en vain mon permis de conduire dans la chambre et à errer sur le net. Malheureusement, le CP, twitter et même facebook n’avaient de cesse de me remémorer le main event et me rappeler que j’avais bust dès ce put**n de day1.

Je le vivais bien plus mal aujourd’hui que la veille, ce bust prenait enfin tout son sens, et, couplé à cette gueule de bois plutôt nutsée, je badais sévèrement. J’avais beau avoir encore plusieurs jours sous le soleil de Vegas devant moi, avec en perspective le cirque du soleil, le SPA et le vol en hélico, je n’avais qu’une envie, c’était de rentrer à Paris, quitter cette ville de fous et dormir 48 heures d’affilée dans mon lit.

A propos de vol en hélico, c’était censé être mon tour aujourd’hui. Après une longue hésitation, je me motiverais finalement à y aller. Le problème c’est que lorsqu’on a rendez vous devant un hôtel aussi vaste que le Caesars Palace, il vaut mieux savoir où attendre... Je me poserais une quinzaine de minutes devant l’entrée principale, puis finirais par give up, préférant aller me refoutre au pieu.

Je finirais par émerger vers 17h quand Ponzi et Madoff me signaleront qu’ils sont sur le départ pour New York. Je les rejoindrais au Bellagio histoire de me faire une petite crêpe – qui à ma grande surprise passera crème – et de refaire un peu le film de la soirée. Madoff s’est couché vers 2h, après le pure, mais Ponzi à fini bien mal, avec un passage au Rhino dont il garde un souvenir ému. Pour autant, tous deux ont perdu ma trace vers 2h et n’ont aucune idée de ce qu’a pu devenir mon permis de conduire.

Les deux compères finissent par partir, et je rentre tranquillement à ma chambre en passant par le lac du Bellagio ou je regarderais pour la première fois du séjour le spectacle des fontaines en entier. Plutôt sympa, mais je tanguait tellement que j’ai failli en tomber à l’eau. Il me semble ainsi plus sage de rentrer sans passer par la moindre poker room, ce que je ferais rapidement.

Bellagio-Fountain-Show.jpg

Un petit passage sur les réseaux sociaux le temps d’entrapercevoir les plus gros deep run de la journée me fait découvrir le petit buzz qui a eu lieu autour de mon 3bet avec :Jc:8c et dont je vous parlais dans mon précédent billet. Voici le tweet original d’Elky à la première pause du day1 :

3GmLI.png

Puis alors que Galfond se plaint lors de son day1 de s’être fait 3bet à plusieurs reprises au cours de la même orbite, Elky en remet une couche :

L2uyI.png

Ce tweet sera alors salué par mon japonais de bourreau tandis que John Juanda prendra ma défense.

1fFf0.png

Tec4N.png

Du coup je proposerais un Heads Up for Rollz à Elky, mais toujours pas de nouvelles, il est probablement terrifié.

80nhk.png

Bref, la fatigue se fait ressentir, le temps de regarder un random nanar et je me couche, sur le coup de 23h. Quelle journée palpitante :)



7 Comments


Recommended Comments

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

English
Retour en haut de page
×