Aller au contenu
Ce billet

Skip it imo

  • billets
    14
  • commentaires
    164
  • vues
    53 520

02/07/12 : Arrivée à Vegas

Skip

2 005 vues

Quelle épopée ...

Partant à Vegas avec un pote qui habite Londres, appelons le Ferdi, et le package avion+hôtel d'expedia étant moins cher de là bas que de Paris, j'ai passé le week-end dans la capitale anglaise pour qu'on en parte le lundi 2 au matin.

Nota Bene

J'avais prévu d'aller à Vegas avant de ship le sat Barrière, et bien entendu si je n'ai qu'un A/R en avion, les chambres sont non remboursables ni pour l'un ni pour l'autre et je me retrouve du coup dans la situation plutôt balla d'avoir deux chambres, une au Mirage à partir du 2 et une au Caesar à partir du 5. Bon, comme on avait réduit les frais en prenant une chambre pour deux au Mirage (moins balla), au final on a une chambre chacun c'est très bien.

Réveil 6h30 lundi matin donc, alors que mon avion est à 11h, mais bon Gatwick c'est loin, et puis surtout c'est un vol pour les USA, AND YOU DON'T MESS WITH SECURITY WHEN IT COMES TO USA.

J'arrive vers 8h à Victoria pour acheter mon aller/retour sur le gatwick express (35£ \o/) et prend l'express de 8h15, parfait je devrais être en avance. En effet une demi heure plus tard je suis arrivé et c'est avec un plaisir intense que je découvre que mon vol aura 2 heures de retard au décollage et partira à 13h10. J'ai par réflexe failli prendre le vol de 11h50 mais je me suis plutôt dirigé vers les hôtesses Virgin Atlantic (oui je dénonce).

hBtql.png

Bon, ça commence bien comme on dit :) Après un échec des négociations pour avoir une compensation en nature auprès de l'hôtesse d'accueil, Ferdi me rejoint, on check-in en quelques instants et on se retrouve coincés à l'aéroport avec 4 heures à tuer...

Allez c'est pas grave, on va en profiter pour imprimer l'ESTA au cas où les douaniers font chi** (pléonasme), puis aller se faire un bon english breakfast au Wetherspoon. Petite pinte malgré l'heure, mais m**de, c'était bien mérité. Nous finirons par passer les contrôles de douane en une vingtaine de minutes avant d'atteindre la zone d'embarquement très rapidement (bien la peine d'arriver 2h en avance ...)

Décollage à l'heure annoncée de notre beau petit Boeing 747, avec quelques turbulences dès le départ histoire de bien me mettre en jambe pour ce long vol de 10 heures. Bon obv le badrun continue et nous sommes dans la SEULE rangée de l'avion où les écrans personnels ne fonctionnent pas.

eI5iD.jpg

Il faudra 2 heures à l'hôtesse pour nous apporter des lecteurs DVD portables, avec une sélection assez remarquable, dont la note moyenne sur IMDB ne dépasse probablement pas les 2.5/10. Judicieux conseils de notre amie à qui je fais confiance en regardant The Sitter, qui a eu le mérite de me permettre de dormir un peu. Heureusement Bad teacher est à titre de comparaison digne de la palme d'or et sauve un peu mon périple culturel.

a5bYm.png

Bref, après ce douloureux trajet (grandes jambes et transports longue durée n'ont jamais fait bon ménage), nous atterrissons vers 16h heure locale malgré de nouvelles turbulences qui ont bien failli me faire rendre l'intégralité des 6 snack/repas servis au cours du vol (Lol, Americans).

L'épreuve de la douane est passée sans trop de soucis (Ferdi a quand même failli passer à la fouille du fait de sa gueule de terroriste) et malgré le retard, le chauffeur de la Limo nous attend. Je dois dire que ça fait bien plaisir d'être arrivé et que tout semble en place. Bon la limo avait été garée plusieurs heures au soleil il devait y faire 40°, mais on va pas chipoter, VEGAS PAPA !

Nous arrivons rapidement au Mirage, et filons au lobby pour check-in le plus rapidement possible, n'ayant que la piscine en tête. La chambre est réservée au nom de Ferdi et je tente donc de lui expliquer le 20$ trick (mettre 20$ dans le passeport que l'on tend au guichetier pour qu'il upgrade la chambre réservée). Il ose pas trop, signe pour la chambre prévue à la base, puis une fois que tout est réglé et que l'on s'apprête à partir, file les 20$ au mec. BALLA.

Bon je tilt un peu, la journée commence à être longue, mais on va pas se prendre la tête :) On monte les bagages à la chambre, qui est vraiment nickel, j'avais à mon actif le Luxor et le Treasure Island, je pense que le Mirage est légèrement devant. Puis direction la piscine tant attendue pour se faire un petit cocktail à l'américaine (1L de Frozen Daiquiri + Pina Colada) posés dans le jaccuzzi.

cCNk7.jpg

4e8BG.jpg

La piscine n'est pas aussi grande que je l'imaginais, mais ça reste très agréable, et on y restera à siroter notre boisson jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de soleil. Retour à la chambre vers 19h30, petit tour sur le net, puis malgré tous les efforts du monde pour résister à l'appel de la couette, coucher à 20h. Sick !



3 Commentaires


Commentaires recommandés

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : SCOOP
PokerStars : SCOOP