Aller au contenu
Ce billet
  • billets
    17
  • commentaires
    206
  • vues
    98 661

Trois semaines de grind intensif

olivierp

10 241 vues

gallery_3939_383_88002.jpg

Les Canaries

"En mai fait ce qu'il te plait" :

Sauf que j'adore m'imaginer super original, donc je le fait en avril même si ça rime pas. En tout cas ça donne un programme d'avril chargé : famille - vacances et une petite semaine de poker.

  • · 1er jour poker, je perds pas mal. Sept jours après, je suis even. Donc une semaine qui sert à pas grand chose, mais j'ai déjà pris un rythme relativement cool.
    • · Puis un petit tour dans la famille, l'activité la plus constructive de ce court séjour est d'essayer un des très nombreux logiciel présent sur mon téléphone (et qui ne servent pour la plupart à rien d'ailleurs) : Cartoon Camera. En tout cas le p'tiot est ravi, c'est l'enfant roi, le petit fils prodig(u)e qui rentre voir ses grands parents.

      gallery_3939_383_94689.jpg

      Balade en forêt


      • · Et finalement deux semaines aux Canaries

        Argh, pas de guide du routard sur les Canaries !

        Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais à l'étranger si vous voulez repérer les français, c'est facile. Ils ont deux attributs : des vêtements quechua et le guide du routard à la main...

        Bon les vêtements quechua c'est pas obligatoire obligatoire (bien que préconisé bien sûr), mais le routard... Ben je me sentais presque en slip. Heureusement qu'avant de partir on a trouvé un "guide touristique" des Canaries : Lanzarote de Michel Houellebecq.

        Ok, ce n'est pas à proprement parlé un guide touristique, mais c'est tout ce qu'on a trouvé. Alors pour les incultes, ça parle surtout de quatre choses :

        • · Du fait qu'il n'y a pas de guide du routard des Canaries (hehe, je vous l'avais bien dit )

        [*]· D'histoires autour des raéliens

        [*]· De deux lesbiennes allemandes

        [*]· Et d'un cactus en forme de bite (c'est du Houellebecq hein)

        C'est surement un peu caricaturale, mais ça résume quand même pas mal l'histoire. Reste à voir ce qui peux nous intéresser dans tout ça. Bon, l'histoire du routard on s'en fou, ça se visite pas de toute façon. Pour être franc, les sectes c'est pas trop notre truc, donc on zappe aussi les raélliens. Les deux lesbiennes allemandes... ben on est en famille, ça va être compliqué et puis faut bien avouer qu'on a pas le sexe apeal de Houellebecq...

        Reste le cactus en forme de bite...

        Tenerife

        Manque de pot (et oui, encore une fois). On atterrit à Tenerife, il faudra attendre quelque jours avant de prendre l'avion pour Lanzarote. Donc on s'occupe, bien forcé. Chocolate con churros le matin - visite la journée etc... C'est pas moche quand même, faut bien l'avouer et puis les gens sont très accueillants donc ça passe et ça nous permet de contenir notre impatience avant de partir à la recherche du cactus...

        gallery_3939_383_71822.jpg

        Tenerife

        Lanzarote

        Ça y est ! le vrai voyage commence ! La chasse à trésor du printemps !

        La recherche du graal quoi.

        Et là faut bien dire qu'on est vachement fort. On trouve une carte de l'île, habilement subtilisée au loueur de voiture qui nous la tendait. Et on voit quelque chose qui s'appelle "Jardin de cactus". Bon, on parle pas espagnol, mais on se dit que quand même y'a de bonnes chance d'y trouver des cactus...

        Et le voilà, LE fameux :

        gallery_3939_383_33271.jpg

        Lanzarote by HouellebecqTM

        Maintenant restait à passer les quelques jours restant à Lanzarote, c'était quand même sympa :

        gallery_3939_383_50631.jpg

        Lanzarote

        Avec quand même une mention particulière pour la Geria, c'est les vignobles de l'île. Leur particularité étant que chaque vigne est plantée dans un creux au sol qui est lui même entouré d'un demi cercle de roche (noir en général) pour la protéger du vent. L'endroit est absolument magnifique, et le vin pas mal du tout...

        gallery_3939_383_59395.jpg

        La Geria

        Pour la petite histoire, et pour conclure. Avant de partir on flippait un peu que le p'tiot ne supporte pas bien l'avion.

        Premier voyage, il hurle pendant 20 minutes et fini pas en vomir à l’atterrissage... On est pas super rassurés à ce moment là.

        Le second voyage se passe correctement (il y a une escale pour arriver là-bas).

        Le troisième (Tenerife-Lanzarote) encore mieux.

        Et les deux voyages du retour : c'est la meilleure journée de sa (relativement courte vie). On arrive de nuit sur Paris, l'île de France illuminée et là il passe les 20 dernières minutes de la descentes collé au hublot, moitié debout - moitié assis (il est attaché) et train d'applaudir et de montrer les lumières de la nuit. C'est vrai que c'est beau...



3 Commentaires


Commentaires recommandés

Très belles photos, un article qui change de ceux qu'on voit souvent fleurir ici, c'est tant mieux :)

Bonne continuation !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

English
Retour en haut de page
×