Jump to content
This Entry
  • entries
    31
  • comments
    126
  • views
    122765

Un démarrage en douceur

Introl

1537 views

Mercredi matin, 37ème étage du Palazzo.

Le soleil se lève doucement sur le strip, ses faubourgs, et au loin le désert. La vue par la baie vitrée de la suite est des plus spectaculaires.

La journée d'hier est passée à toute vitesse, et plusieurs petits bad-beats font que je ne peux pas encore la partager avec vous en images.

Tout avait commencé de bonne heure mardi matin. Les valises étaient bouclées depuis longtemps (je voyage très léger).

10 minutes de marche jusqu'au Skytrain (le métro de Vancouver), puis 10 autres de trajet et me voilà à l'aéroport. Ce qui est bien de vivre si près de la frontière US, c'est que les ricains ont carrément annexé une aile du terminal principal. Ce qui fait que toutes les formalités d'immigration se font avant le départ, et qu'une fois arrivé sur place il n'y a plus qu'a récupérer ses bagages (ou pas) et à prendre au choix le bus, un taxi ou la navette pour le parc de locations de voitures.

Le vol s'est déroulé tout en douceur, malgré les conditions météo peu clémentes au départ. Mais passées les 10 minutes initiales de turbulences, un seul mot : smooth ! Westjet a en plus la bonne idée d'équiper toute sa flotte de boeing 737 next gen, ce qui veut dire sièges en cuir pour tout le monde et beaucoup de places pour les jambes.

Comme en plus il s'agissait d'un vol direct, il n'a fallu que 150 ridicules petites minutes pour gagner Sin City. C'est la première fois que j'atterris de jour, et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est beaucoup moins spectaculaire qu'une arrivée de nuit. Lorsque dans le noir total du désert on commence par apercevoir un point lumineux au loin. Un point qui grossit, grossit et grossit encore à mesure qu'on se rapproche. Une sorte d'Oasis de lumière au milieu du vide absolu. Puis c'est le survol du strip, au large, avant l'atterrissage.

Dès la sortie de l'avion, pas moyen de se tromper, on est bien à Vegas. Les bandits-manchots trônent dans les salles d'attente. Ca surprend un peu la première fois, mais on finit par ne même plus faire attention.

Sortie de l'aéroport, navette pour le terminal de locations de voiture à 5mn de là. Il s'agit d'un gigantesque complexe dans lequel sont centralisées toutes les compagnies. Au comptoir Avis, il ne faut que 6 minutes montre en main pour que tout soit réglé. La préposée nous donne une allée, et on n'a plus qu'a choisir le modèle/couleur qui nous plaît, les clés sont sur le contact. J'opterai pour une Camry Rouge, qui se révèlera très vite excellente, sur ce que j'aurai eu l'occasion de voir.

Sortie du Vegas rent-a-car, droite, droite, et nous voilà sur Las Vegas boulevard. Passage devant le célèbre panneau "Welcome to Fabulous Vegas" sous lequel deux bonnes douzaines de touristes patientent en attendant leur tour de se faire immortaliser sur pellicule. J'y repasserai tôt le matin pour éviter la foule.

Ensuite on arrive au Mandalay Bay, et c'est parti pour la remontée du Strip jusqu'au Palazzo. J'aurais pu gagner 20 bonnes minutes en passant par derrière, mais il est obligatoire de se faire le strip la toute première fois. Les hôtels-Casinos défilent : Louxor, Excalibur, Tropicana, MGM, New-York New-York. Puis arrive le nouveau complexe City Center composé du Aria, Vdara, Mandarin Oriental et Cosmopolitain. Ce dernier n'était pas encore construit la dernière fois que je suis venu, et il faudra que j'aille y faire un petit tour car je n'en ai lu que du bien.

Le Bellagio et sa fontaine, le Paris, le Flamingo... Le O Shea's qui vit ses dernières heures, l'IP... Un petit coude à droite et voici le Mirage, le Treasure Island, le Venetian, et enfin le Palazzo.

Le check-in ne sera qu'une formalité, et je découvre donc ma suite. C'est grand, 700 pieds carrés (environ 65m²). C'est joli, de bon goût. La vue est spectaculaire, mais là je me répète.

C'est alors que je me rends compte que j'ai oublié à la maison la carte mémoire de l'appareil photo, les pics attendront donc mercredi.

Je m'installe puis file faire un petit tour à la Poker-Room du Venetian pour y prendre le programme des tournois pour la semaine. Il me faut 8mn30 pour faire le trajet, ce qui est plutôt, je m'attendais à pire.

Ce soir, c'est un $150 avec $25 de Bounty. 10.000 chips et niveaux de 30 minutes. Je remonte alors faire une petite sieste et prendre un bon bain afin de me ménager un peu... Ne surtout pas se griller trop vite !

Que dire du tournoi ? Et bien j'ai décidé de vous éviter des compte-rendus fastidieux et totalement inintéressants, je ne posterai donc pas de mains sauf si elles présentent un intérêt et/ou que je souhaite un avis sur la manière dont elles ont été jouées. 114 entrants, 13 places payées, un peu moins de $3400 à la gagne.

Je sortirai après environ 3h15 de jeu, sur un 70/30 pour un pot de deux fois la moyenne.

Histoire de finir la soirée en douceur, je m'assieds à une $4-$8 Omaha8, et repartirai après deux petites heures avec un gain net de $33.

1h, il est temps d'aller se coucher. Un programme chargé m'attend aujourd'hui. Vous découvrirez tout ça ce soir, si tout va bien !

Edit : Epic fail pour la suite (pas du séjour, qui se passera très bien, mais de l'update du blog... Vegas is Vegas, et j'admire sincèrement ceux qui sont capables de produire un compte-rendu quotidien !)



1 Comment


Recommended Comments

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

English
Retour en haut de page
×
PMU : Summer Freeroll
PMU : Summer Freeroll