Aller au contenu
Ce billet
  • billets
    10
  • commentaires
    71
  • vues
    26 898

CR VEGAS: We did it

LeGwen

1 818 vues

Partie I

L'opposition grinders/livetards ayant pour l'instant tenu toutes ses promesses, je me devais de trouver un final digne de ce nom. En y réfléchissant bien, une destination s'imposait d'elle même: Las Vegas. Arf, me voilà donc forcé et contraint de partir dans la ville du vice pour les quelques lecteurs de mon blog. FML!

Las Vegas, la ville où les péchés ont un prix. Certains y vont pour gagner de l'argent, devenir millionnaire; nous on y va pour jouer aux cartes... Enfin mes coéquipiers car il fait trop chaud à Vegas pour que je joue au poker. Je me cantonnerai donc à un rôle de coach durant ce périple.

Appliqué, j'ai établi un programme exigeant afin de préparer au mieux mon team. A peine arrivés que je les ai déjà inscrit à un tournoi: le 300 dollars du Ceasar Palace appelé "mega deepstack". Le principe est simple: on commence avec 25K de jetons, un megastack donc, pour jouer avec un M de 4 après 2 heures de jeux. Toutefois, les tapis sont encore profonds quand arrive la première main jouée par Crazyoliver:

120bb effectives, Crazyoliver relance AKo (oui, c'est un nit, il n'a de crazy que le surnom) à 600, payé une fois, surrelancé par un livetard américainà 2400. Oliver 4bet à 7200, vilain paye en position.

Le board arrive :8c:8h:2d, notre grinder mise assez cher pour se commit, c'est normal c'est le premier tournoi du périple, il n'est pas encore au top.

Vilain reraise en se laissant 900 derrière (4.5bb). La croupière annonce rapidement un call qui semble logique au vu de l'action mais aussi de la cote offerte (1 pour 50)... Grossière erreur! Le livetard la fustige d'un regard signifiant "C'est ma décision pas la tienne!" et commence à réfléchir. Toute la table regarde notre ami pensif et commence déjà à s'énerver. On assiste alors au time le plus rapide de l'histoire (18 secondes!) qui sera même validé par le floor.

Une minute passe, la main de vilain est brulée, le crazy retourne calmement son missed AK. L'histoire ne dit pas si c'était la gagne, mais plusieurs joueurs sont allés voir le floor en se plaignant d'une collusion grossière.

Grinders I - Livetard 0

Mon second poulain s'appelle LeCoco. Normalement je choisis à mes joueurs un casino en fonction du field, des limites de jeux, du rake... Mais pas pour lui. Comme son nom l'indique, coco est une nuts machine, je préfère donc l'envoyer à l'imperial palace pour son "jackpot main faîte". En bon coach je l'accompagne mais ce n'est pas innocent : à une table de poker un sex on the beach c'est 1 dollars, au Tao un redbull c'est 14.

Notre Coco se retrouve donc sur un flop :Ad:Qd:Td face à un livetard américain avec qui j'ai sympathisé et qui n'hésite donc pas à me montrer ses cartes et me donner ses reads.

Le ricain check call une mise de Coco en me montrant son :Ah:8c et m'explique son read: "il respire fort là, je sais qu'il a une meilleure main que la mienne mais j'ai envie de savoir ce qu'il va faire si un quatrième carreau sort". Ce qui, hors de position, est somme toute un plan de jeu décent. Je le mets cependant en garde: "méfie toi, il n'a rien d'un shark mais les chutes de noix de coco provoquent chaque année la mort de 150 personnes dans le monde, soit 15 fois plus que le nombre de décès attribués aux requins".

Ni le turn ni la rivière n'apporteront un carreau, ce qui obligera mon nouvel ami à check/fold la river. Coco, qui en bon joueur pro, a tout compris du piège américain, retourne sa main pour lui donner sa réponse: il a :Kd:Jd pour une quinte flush royale floppée.

C'est parfait: le jackpot de la quinte flush est pour nous soit 250 dollars, Coco est prêt pour les futures échéances et on a déjà de quoi se payer 1/4 de bouteille de vodka au surrender.

Grinders II - Livetard 0

Il est 23h27, je suis dans un tournoi appelé le main event des WSOP. Aucun joueur connu à ma table, aucun bon joueur en fait même; normal c'est les championnats du monde. Je commence à paniquer, je n'avais pas prévu de jouer aussi tard, j'ai laissé mes poulains tout seuls depuis trop longtemps. Bon, il faut que je saute... Ah voilà 82o en BB! ça devrait le faire.

Le board affiche 286T quand les jetons partent... Pfff j'arrive à faire deux paire même avec des poubelles. Tan pis, j'espère qu'il a brelan mais je n'ai pas trop d'espoir vu qu'il tank sur mon raise allin... Il finit par call avec 86 pour deux paire. Ouf! J'espère que ce n'est pas trop tard.

Je ne prends pas le risque de prendre une bière et file directement au Rhino. Malheureusement, je ne trouve pas mes joueurs... Il n'y a qu'une explication, j'ai échoué dans mon rôle: ils sont déjà dans la black room.

Libido 1 - Grinders 0

Je ne tarde pas à partir, il faut que je sois en forme, demain Coco joue le day2 du Main event du Ceasar qui je l'espère, sera un beau final. Quoi que... il joue à 14h, j'ai encore un peu de temps devant moi...



7 Commentaires


Commentaires recommandés

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

English
Retour en haut de page
×
King's Resort : WSOPC 2019
King's Resort : WSOPC 2019