Jump to content
This Entry
  • entries
    62
  • comments
    330
  • views
    97096

DSO Marrakech, Good beat pour les short stack !

IMG_00621.jpg

Louiseur : " Enfin un session gagnante!"

Je vous invite à lire la première partie de ce coverage du DSO Marrakech,

.

A la fin du day 1 du DSO Marrakech, qui a été riche en émotion, je suis allé prendre ma revanche en Cash game. Je dois avouer que la première session en arrivant a été catastrophique. En gros, c’était un peu kicker turn pour vilain. Cette fois-ci, l'issue a été plus heureuse.

Le tournoi reprends aux blindes 1200/2400 antes 300 pour une moyenne à 109k jetons. Je débute la journée avec 33K. Il va falloir trouver un spot rapidement.

Nos sourires

Nouvelle journée, nouvelle table.

Main 8

Sur les blindes 1200/2400 antes 300, Alexandre Dreyfus limp under the gun. Il est imité par deux autres personnes. De grosse blinde, je prie pour trouver un as, afin de tout mettre au milieu. Malheureusement, je n’en trouves pas, comme me le fera remarquer Tapis Volant. Me voilà avec un jolie … JJ.

Je pousse mes 30k jetons. Je suis uniquement payé par le PDG de Chilipoker qui retourne 99. Ma main tient et je passe donc à 65k dès le premier niveau de la journée. Nous ne sommes plus que 107.

Main 9

Je suis alors assez actif à la table lorsque vient un coup sympathique. Je trouve les KK en milieu de position. J’ouvre à 6500. Alexandre Dreyus me 3bet à 20K. Je pousse tous mes jetons, soit environ 60K. Monsieur épicé snap call avec les QQ. Jolie set up* en ma faveur qui me fait passer à 130K.

Main 10

Quelques mains après un joueur limp utg. Je raise à 6500 avec AQo. Alexandre Dreyfus pousse ses derniers 55K. Etant donné l’historique, c’est un call facile. Il montre A5s, ma main tient, ce qui me permet de passer à 210k après une heure de jeu. Le jeune fondateur de Chili Poker a manqué de chance et sa présence nous manquera puisqu’il mettait une certaine ambiance à la table.

alexandre-548969.jpg

Alexandre Dreyfus :« C’est ça que vous appelez la variance en tournoi ? !

Pour ma part, la situation a bien évolué puisque je passe de 14 blindes à presque 90 blindes. Malheureusement, dans le même temps, mon camarade Floatmeplease bust du tournoi.

Ça m'Aurait Plu

Je décide donc de sortir fumer une cigarette un instant afin de réfléchir à une nouvelle stratégie.

Tous les joueurs situés à ma gauche sont relativement bons et/ou possèdent un tapis qui m’empêche d’ouvrir trop light.

Un joueur de la villa Ballakech Julien, qui vient de s’installer à ma gauche, plutôt bon. Après lui, un joueur Marocain qui possède une tonne de jetons. Ensuite un short stack, puis un joueur Belge, Frederic Hebette, que j’ai trouvé assez bon et qui a l’arrogance de me couvrir en jetons.

En revanche, il n’y a à ma gauche que des joueurs serrés. Puis-je échanger ma place avec le joueur Belge ?

hebette-182430.jpg

Frédéric Hébette : "J'ai pas de jeu, ni de gouvernement, c'est dur!"

Ce dernier va ouvrir énormément de pot.

J’ai d’abord défendu quelques blindes avec un succès relatif. Une petit anecdote amusante, il mettait ses lunettes de soleil à chaque fois que je défendais ma blinde. Je faisais de même et la suite du coup se déroulait dans un silence de mort. La tension est palpable. Il est fort à parier qu’il va y avoir du sport entre nous.

Main 11

Alors qu’il ouvre en MP à 6000, je décide 3bet à 16 000 avec un magnifique 94s. La grosse blinde, Julien pousse tous ses jetons. Mauvais timing. Je demande à ce dernier, à tout hasard, s’il est capable de 4bet light dans ce spot. Il me répond par la négative et me dira plus tard avoir AKo. Info ou intox ?

Main 12

Quelques mains après, les blindes sont passées à 1500/3000 et mon voisin de gauche mise 7100 en milieu de parole. Je trouve les JJ. Timming parfait pour 3bet à nouveau, cette fois pour value. Je porte les enchères à 17K, Vilain se contente de payer. Il lui reste environ 40k.

Le flop vient Qxx rainbow. Et vilain shove après un instant d’hésitation. Je finis par fold avec une certaine amerture. Mon opposant me montre fièrement QTs.

Après quelques coups malheureux du même style, et des blindes qui se font pressantes, je tombe à 120K. . Pascal « Xmoon » Willemin, un joueur que je ne connais pas et qui semble être un membre du Club Poker s’installe à la table avec 130K.

Tout passe

tennis.jpg

Sur le fil du rasoir

Main 13

Au blindes 2000/4000 antes 500, je trouve AKo. J’ai ouvert jusqu’ici pas mal de pot. Je mise 11000. Le joueur Marocain, chip leader de la table 3bet à 32000. Je pousse mes 120K. Il tank un moment puis finit par passer les 99 face up. Ligne assez surprenante de sa part.

Je passe à 163K.

Main 14

J’ouvre à 11000 avec A7s en début de parole. Le joueur Belge complète du bouton. Xmoon, à la recherche du spot perdu, complète des blindes.

Le flop vient K7x. Je cbet àla moitié du pot. Le Belge passe rapidement alors que Xmoon réfléchit un long moment. Il compte ses jetons, évalue la situation, me regarde, compte le pot puis finit par passer. Deux hypothèses sont possibles. Soit il a passé une pocket paire, soit il a hésité à faire un move. Quoiqu’il en soit, je ramasse un petit pot sympathique. Je passe à 185K.

ATTENTION :les mains qui vont suivre font mal à la tête. Les blindes sont élevés.

Main 15

Quelques mains après, jerelance utg avec KQo. Tout le monde passe jusqu’à Xmoos qui me 3bet à 27K se laissant environ 70k derrière lui. De prime abord, j’envisage de passer sagement.dans la mesure où il est commit. Puis je me souviens des coup précédent. Bien qu’il ait été très sage jusqu’à présent, j’ai le sentiment, à tort ou à raison, qu’il cherche un spot pour gratter des jetons. Par ailleurs, je possède quelques blockers avec mon KQ. Je décide donc de 4bet shove.

Bonne nouvelle, il ne snap call pas et finit même par passer, après un instant de réflexion.

Je le croise un peu plus tard alors qu’il discute avec Tapis Volant. Il m’annoncera qu’il tentait un move avec A5o.

Mon tapis avoisine de nouveau les 200K.

J’ai accepté par erreur ton invitation

Je vais ici jouer une des mains clés de mon tournoi.

Les blindes sont maintenant 4k/8k antes1k. Il y a environ 20K au milieu à chaque tour et il devient de plus en plus difficile de s’en emparer.

Il reste encore 46 joueurs en course dans ce DSO Marrakech. Seul 37 d’entre nous se verra attribuer un prix.

J’ai continué de grinder tant bien que mal et je suis heureux titulaire d’un tapis de 250K environ, soit 30 blindes lorsque survient un coup clé contre Fred Hebette.

Main 16 :

Après être tombé à 2 grosses blindes, notre ami Belge remonte en plusieurs coups à un tapis de 100K, soit environ 12 grosses blindes. Il pousse au cut off en s’exclamant :« C’est maintenant que je suis short, que je touche du jeu ! ». Assez surprenant étant donné qu'il a quand même montré quelques premium durant la journée. Je découvre A7o en position de grosse blinde.

Beaucoup de joueur passerait cette main sans se poser de question, et ils auraient souvent raison. En effet, A7o est loin d’être une grosse main. Par ailleurs, perdre ce coup me mettrait à nouveau dans une situation inconfortable.

Toutefois, je ne suis pas décidé à passer aussi facilement un As, et ce pour plusieurs raisons :

- Je sais que Fred joue la gagne comme moi et est prêt à gambler pour revenir dans la course. Je suis donc très probablement devant sa range. Légèrement, je vous le concède, mais devant.

- Je ne suis pas hostile à l’idée de sortir un joueur compétant qui m’empêche de développer un jeu optimale.

- Si je sors vainqueur de cette confrontation, je passe à 350K, soit 45 grosses blindes et je vais pouvoir profiter (plus facilement) de la bulle.

Les arguments contre :

- Si je perds le coup, je tombe à 18bb. Je repars en mode short stack. La bulle risque d’être plus difficile à gérer.

- Je fais doubler un bon joueur qui passera à 24bb.

Alors, qu’auriez-vous fait à ma place ?

penseur.jpg

Payer ou ne pas payer, telle est la question.

J’ai choisi de payer. Fred Hebette a retourné K9o. Le flop est venu J9x. Arf ! Turn 5, River 2. Je tombe à 150K.

J’ai encore un petit pincement au cœur en vous narrant cet épisode. Remporter ce coup m'aurait sacrément simplifié la vie. Allons allons-ressaisissons nous !

Je repars donc au turbin.

La Valse

1311300018_small_1.jpg

« Etes vous prêts à swinger »

La bulle a été plus douloureuse que prévu. Les spots se sont faits plus rares. Lorsqu’elle finit par éclater, juste avant le diner break, je possède environ 210K. Un bon gueuleton me fera le plus grand bien.

Je retrouve Floatmeplease de très bonne humeur puisqu’il est chip leader dans le side event à 300 euros. Il possède près de 100K sur les 20K de départ. Autant dire qu’il a marché sur sa table. David Zenou est énorme avec 600K dans le Main Event.

Nous sommes 37 joueurs payés à reprendre le main event aux blindes 8k/16k antes 2k. Je possède13 blindes. Il va falloir bouger.

Main 17 : Un flip qui ne passe pas

Je pars à tapis avec AQ contre un short qui possède 44. Je perds ce foutu flip et tombe à 50K soit un peu moins de 4 grosses blindes.

Main 18 : Lets Gamble !

Deux mains après je suis de grosse blinde. Wow, je suis commit avec any two*. Le joueur qui vient de remporter le flip contre moi hésite un instant et fait tapis en fin de parole.

Avec une cote de 2 contre 1, je décide de payer avec 65o. Mon adversaire retourne AKo. C’est à mon tour de chatter le 60/40. Je repasse ainsi à 150K.

Alors que je m’empare des blindes pour passer à 180K, la table casse. J’ai le « plaisir » de retrouver mon ami Belge à ma nouvelle table. Je pousse tous mes jetons en début de parole avec A9o. Tout le monde passe jusqu’à la grosse blinde, Fred Hebette qui tank un instant puis finit par payer avec 66. Je remporte cette fois le flip et passe à 380k.

Nous ne sommes plus que 26 joueurs, lorsque nous passons au niveau 10k/20k antes 2k.

Je raise under the gun à 48K avec 77. La grosse blinde complète. Je lui demande combien il joue derrière. Il m’annonce 150K.

Mon adversaire check sur un flop T98 bicolore. Il y a 120K au pot, je pousse tous mes jetons. Mon opposant tanke 40 (longues) secondes et finit par payer avec KTo. Sa main tient et je tombe à 150k, soit 8 grosse blindes.

A l’envers

Le dernier coup est assez intéressant, et devrait faire couler beaucoup d’encre.

Main 19 :

Le prochain joueur à être de grosse blinde est un amateur qui a un bounty sur sa tête. Il ne dispose plus que de 4 grosses blindes. L’ensemble de la table s’amuse à dire qu’il devra payer quelle que soit sa main.

Guillaume Breuneval qui possède à peu près une tonne de jetons, relance under the gun à 45k. Un joueur plutôt serré, situé en milieu de parole se contente de payer. Probablement AJ, AQ, 99, TT. Je suis de small blinde avec 65 de carreau. Je dispose de130k, Il y a déjà 136K au milieu.

breuneval-576220.jpg

Un Guillaume Breuneval déterminé

J’ai deux possibilités. La première est de passer tranquilement. Après tout, j’ai hauteur 6 et aucune fold équité dans ce coup. Je tomberais donc à 120K, soit 6 grosses blindes. Je me retrouverais au bouton ce qui me laisse un tour pour faire tapis dans un pot non ouvert avec une main un peu plus forte et un semblant de fold équité. Je peux même espérer doubler.

La seconde solution, celle que je vais choisir est de tout mettre. Si je fais tapis, Guillaume Breuneval devrait logiquement shove pour m’isoler et je suis prêt à jouer un 40/60 pour espérer remonter la pente.

Comme je l’imaginais, Guillaume fait tapis et dévoile K3o. Il espérait simplement prendre le bounty à moindre frais et le voilà dans un pot de 350K qu’il est indispensable pour moi de remporter.

Le flop vient 3J7. Pas génial, mais on joue quelques cartes.

Turn 2. Allez, Un 5, Un 6, un 4 vite !

River 2 Arf !

Je finis donc à la 24èmeplace de ce Main Event du DSO Marrakech pour un min cash de 10 790 Dh soit un peu moins de 1000 euros. Dur dur !

Min-cash-a-Marrakech1.jpg

Louiseur : "Ca fait beaucoup de billets en dirham"

Je suis malgré tout relativement content de la manière dont j’ai joué ce tournoi bien que j’ai clairement fait quelques erreurs.

Il s’agit tout de même de ma 3ème ligne Hendon mob pour un peu moins de 10 tournois joués. Je ne désespère pas de pérfer.

Après un dîner au bord de la piscine de l'hôtel, accompagné de quelques musiciens, je suis passé à la "Villa Ballackech" pour me remettre de mes émotions. Ambiance détente très sympa ! Ca sentait bon le grind et le farniente. Je vous invite à leur rendre visite si vous en avez l'occasion.

IMG_0058.jpg

Louiseur : "Musique Maestro!"

N’hésitez pas à me faire part de vos analyses sur l’ensemble des coups que j’ai joués ou à me poser des questions sur des points que vous auriez mal compris, je tacherais d’y répondre, dans la mesure du possible.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Louiseur

Set up : situation dans laquelle les joueurs en présence possèdent tous une main forte et ont de grandes chances de partir à tapis quelque soit le déroulement du coup.

any two* : n'importe quelles cartes

Sign in to follow this  


9 Comments


Recommended Comments

Pas trop le temps de se coucher tôt ! Mais c'était quand même moins Rock'N Roll que la dernière fois.

Sinon, je vois plus Riga comme des vacances. Mais pourquoi pas perfer.

Share this comment


Link to comment

Main 13 : en quoi est-ce une line étrange de ton adversaire ? Tu dis ouvrir beaucoup de pots donc 99 est ok pour 3-bet et prendre le coup preflop assez souvent plutôt que de call et devoir faire face à un cbet voire 2nd barrel sur un board As high ou K high et devoir passer parfois la meilleur main ?

Ensuite tu 4-bet shove donc ta range est AQ+ 1010+, face à quoi 99 ne se débrouille pas très bien : à sa place quand on est chipleader on ne veut pas jouer de coinflip pour une partie importante de ses jetons donc le fold est ok.

Je trouve sa line correcte.

Share this comment


Link to comment
Main 13 : en quoi est-ce une line étrange de ton adversaire ? Tu dis ouvrir beaucoup de pots donc 99 est ok pour 3-bet et prendre le coup preflop assez souvent plutôt que de call et devoir faire face à un cbet voire 2nd barrel sur un board As high ou K high et devoir passer parfois la meilleur main ?

Ensuite tu 4-bet shove donc ta range est AQ+ 1010+, face à quoi 99 ne se débrouille pas très bien : à sa place quand on est chipleader on ne veut pas jouer de coinflip pour une partie importante de ses jetons donc le fold est ok.

Je trouve sa line correcte.

Lorsque mon adversaire 3bet/fold les 99 dans cette situation, Il effectue ce que l'on appel communément un "bet pour info". Tu sembles trouver plusieurs intérêts à cette stratégie. Je vais tenter de te démontrer pourquoi, selon moi, il n'en est rien. Puis j'évoquerais les solutions qui s'offraient à lui.

Le 3bet pour info, une stratégie à écarter

Transformer sa main en bluff

Il est des cas où il est utile de transformer sa main en bluff. Notamment lorsque notre adversaire a très souvent une meilleure main que la notre et qu'il va la passer un très grand nombre de fois. Ici, c'est tout l'inverse. Comme tu l'as souligné, mon adversaire possède une main qui domine ma range d'ouverture. Par ailleurs il ne va jamais me faire passer une meilleure main que 99.

En relançant ici, il fait donc fuir toute les mains qu'il domine. Je vais en effet rarement payer hors de position avec un main marginale contre le chip leader.

Si mon advsaire pense que je vais passer très souvent préflop, autant sur relancer avec des mains faibles.

Perte de valeur

En revanche, s'il se contente de payer, il va jouer en position contre une range qu'il domine. Il sera donc plus facile pour lui de prendre les meilleures décisions contre moi.

Tu semble redouter les cas où le flop présente une ou plusieurs overcards. Certes tu devra parfois passer la meilleure main. Mais la plupart du temps, tu prendras un joli pot. Avec une certaine expérience du jeu post flop, tu sauras déterminer à quel moment tu dois payer ou abandonner face à une mise des tes opposants en fonction de leur style jeu et de la texture du board.

Je vais te confier un secret, la majorité des joueurs sont assez peu agressifs et abandonneront rapidement.

Il offre à ses adversaires la possibilité de le manipuler :

Tu vas me dire que sur relancer ce type de mains permet d'obtenir une information. "Si mon adversaire 3bet, il a AQ+, TT+ je peux passer tranquillement."

En réalité, maintenant que je sais qu'il 3bet fold des mains aussi fortes que 99 pour passer lorsqu'il est relancé, je vais avoir une range de 4bet polarisé.C'est à dire que je vais pousser tous mes jetons avec des mains très faibles, tel que des Ax suited, des Kxs, des connecteurs, ainsi que des mains très fortes KK+.

Et au contraire, me contenter de payer avec des mains telles que AQ+ TT-QQ.

Ton objectif semblait être de ne pas se faire bluffer. Pourtant, tu donnes là une merveilleuse occasion à ton adversaire de te bluffer.

Tu effectues une erreur mathématiques

Quand bien même ton adversaire ne s'adapterait pas à ton style de jeu, et possèderait bien une range de 4bet très large, passer est une erreur mathématique.

Lorsque je fais tapis, il y a 163K (11 000 + 12000 + 32 000) au pot. Mon adversaire doit rajouter 88K (120 000-32000). Il a donc une cote de 2 contre 1. Il lui faut donc 33% d'équité pour suivre. Or, il possède 37% d'équité contre la range dont tu as parlé. En passant, il fait donc une erreur.

Les solutions à préférer

En définitif, deux solutions sont envisageables.

Le 3bet call.

Je te concèdes que cette option engendre beaucoup de variance. Par ailleurs notre ami est chip leader et devrait pouvoir trouver des situations plus profitables que de jouer un gros flip, particulièrement lorsque le field est faible. Elle peut toutefois se révéler très efficace lorsque les joueurs en présence sont très forts où lorsqu'on a a faire à un joueur très agressif qui ne s'attends pas à ce qu'on 3bet call des mains moyennes., capable de 4bet avec une range light.

Le call

Ainsi, le call semble être la solution la plus adaptée.

Je suis conscient que ce post est assez lourd, j'espère avoir été assez clair.

N'hésites pas à me demander d'éclaircir quelques points.

Share this comment


Link to comment

Lorsque mon adversaire 3bet/fold les 99 dans cette situation, Il effectue ce que l'on appel communément un "bet pour info". Tu sembles trouver plusieurs intérêts à cette stratégie. Je vais tenter de te démontrer pourquoi, selon moi, il n'en est rien. Puis j'évoquerais les solutions qui s'offraient à lui.

Le 3bet pour info, une stratégie à écarter

Transformer sa main en bluff

Il est des cas où il est utile de transformer sa main en bluff. Notamment lorsque notre adversaire a très souvent une meilleure main que la notre et qu'il va la passer un très grand nombre de fois. Ici, c'est tout l'inverse. Comme tu l'as souligné, mon adversaire possède une main qui domine ma range d'ouverture. Par ailleurs il ne va jamais me faire passer une meilleure main que 99.

En relançant ici, il fait donc fuir toute les mains qu'il domine. Je vais en effet rarement payer hors de position avec un main marginale contre le chip leader.

Si mon advsaire pense que je vais passer très souvent préflop, autant sur relancer avec des mains faibles.

Perte de valeur

En revanche, s'il se contente de payer, il va jouer en position contre une range qu'il domine. Il sera donc plus facile pour lui de prendre les meilleures décisions contre moi.

Tu semble redouter les cas où le flop présente une ou plusieurs overcards. Certes tu devra parfois passer la meilleure main. Mais la plupart du temps, tu prendras un joli pot. Avec une certaine expérience du jeu post flop, tu sauras déterminer à quel moment tu dois payer ou abandonner face à une mise des tes opposants en fonction de leur style jeu et de la texture du board.

Je vais te confier un secret, la majorité des joueurs sont assez peu agressifs et abandonneront rapidement.

Il offre à ses adversaires la possibilité de le manipuler :

Tu vas me dire que sur relancer ce type de mains permet d'obtenir une information. "Si mon adversaire 3bet, il a AQ+, TT+ je peux passer tranquillement."

En réalité, maintenant que je sais qu'il 3bet fold des mains aussi fortes que 99 pour passer lorsqu'il est relancé, je vais avoir une range de 4bet polarisé.C'est à dire que je vais pousser tous mes jetons avec des mains très faibles, tel que des Ax suited, des Kxs, des connecteurs, ainsi que des mains très fortes KK+.

Et au contraire, me contenter de payer avec des mains telles que AQ+ TT-QQ.

Ton objectif semblait être de ne pas se faire bluffer. Pourtant, tu donnes là une merveilleuse occasion à ton adversaire de te bluffer.

Tu effectues une erreur mathématiques

Quand bien même ton adversaire ne s'adapterait pas à ton style de jeu, et possèderait bien une range de 4bet très large, passer est une erreur mathématique.

Lorsque je fais tapis, il y a 163K (11 000 + 12000 + 32 000) au pot. Mon adversaire doit rajouter 88K (120 000-32000). Il a donc une cote de 2 contre 1. Il lui faut donc 33% d'équité pour suivre. Or, il possède 37% d'équité contre la range dont tu as parlé. En passant, il fait donc une erreur.

Les solutions à préférer

En définitif, deux solutions sont envisageables.

Le 3bet call.

Je te concèdes que cette option engendre beaucoup de variance. Par ailleurs notre ami est chip leader et devrait pouvoir trouver des situations plus profitables que de jouer un gros flip, particulièrement lorsque le field est faible. Elle peut toutefois se révéler très efficace lorsque les joueurs en présence sont très forts où lorsqu'on a a faire à un joueur très agressif qui ne s'attends pas à ce qu'on 3bet call des mains moyennes., capable de 4bet avec une range light.

Le call

Ainsi, le call semble être la solution la plus adaptée.

Je suis conscient que ce post est assez lourd, j'espère avoir été assez clair.

N'hésites pas à me demander d'éclaircir quelques points.

Excellente réponse merci.

J'étais plus ou moins conscient des points que tu as soulevé même si tu as éclairci certaines choses pour moi.

A vrai dire tu n'as pas précisé ta position ni la sienne lors de ce coup sur ton blog et bien que mon standard est le call comme tu l'as bien expliqué, je me demandais si le 3-bet dans les blindes pouvait être envisageable pour éviter de subir le coup hors position ou si tu opterais malgré tout aussi pour le call.

Share this comment


Link to comment

Il était toujours moins agréable de jouer hors de position. Toutefois, pour toutes les raisons évoqués précédemment, j'opterais tout de même pour un call. Je me préparerais à abandonner le coup un peu plus souvent.

Et j'opterais plus facilement pour un 3bet/call contre des joueurs agressifs.

Share this comment


Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

English
Retour en haut de page
×