Jump to content
This Entry
  • entries
    5
  • comments
    15
  • views
    2368

P'tit bilan quasiment un an après le dernier billet... xD

cantona90

388 views

Alors après ces beaux articles pondus l'été dernier un peu avant que je quitte mon taf pour me mettre au poker a plein temps, j'avais promis de donner régulièrement des news mais je ne l'ai pas fait (bouhhhh le vilain)

La raison principale est que je n'étais pas a l'aise au début pour raconter les bonnes et mauvaises choses de ce changement de vie et que j'avais l'impression que ca m'aurait mis plus la pression qu'autre chose.

Mais 8 mois plus tard les choses ont changées et je me décide enfin a m'y mettre :)

Donc je m'y suis mis en octobre et on peut dire que l'adaptation a été beaucoup trop 'pépère'. Surement un besoin de se relâcher après quelques années en CDI dans un taf qui ne me plaisait pas.

En gros c'était couché a 3/4h, levé vers 11h le matin et ce tout les jours (normal pour un joueur de poker non? xD)

fain-antise.jpg

Sauf que le volume de jeu et surtout le travail sur le jeu n'y étaient pas...

J'ai quand même eu la chance de faire 1k de profits lors de ces 2 mois (en NL30, si si ya des gens qui try de vivre du poker en NL30) sur Eurosport.

Début janvier, les nouvelles résolutions toussa toussa, il faut s'y mettre plus coco!

ebook-bonnes-r%C3%A9solutions-267x300.jpg

Malgré les 2 mois pas trop mauvais sur ESP, je décide d'essayer le .com car le rake sur les .fr est vraiment sick...

Et là je fais un mois catastrophique, je descends a -700 rapidement en prenant bad sur bad et de mauvaises décisions aussi, je pense que je ne me suis pas asser adapté par rapport au .fr

Je fini le mois a +25€ (avec le RB...) chouette je vais pouvoir payer ma tournée de pizzas...

Niveau travail sur le jeu c'est pas vraiment ca, les résolutions sont parties en fumées en même temps que le bad run est arrivé, dur dur de rester motivé et de se discipliner quand ca tourne pas rond.

Mi-février je décide de revenir sur le .fr et se sera sur Everest. Tout en changeant de train de vie, levé a 9h le mat' pour taffer un coups son jeu le matin puis aller au sport :) Pour Sparteeeeeeeeeee!

300.jpg

La bankroll monte un peu (entre autre grâce au bonus 1er dépot) et je décide de faire mon 1er shoot en NL50.

Et là c'est le drame... 3h de jeu pour faire -450, de mauvaises rencontres mais aussi du tilt, j'en ressort dégouté.

Le reste du mois se passe bien en NL30 et je fini positif de 850€.

En mars je me dis what the f*ck je peux pas envisager de continuer le poker a moyen/long terme si je reste en NL30, il faut se sortir les doigts et up up up de limites!

Je suis asser conservateur niveau BRM et argent de côté en banque, je décide que je commencerai la NL50 quand j'aurai 7k de côté en banque (rien a voir avec la BR poker mais j'aime savoir que j'ai de quoi couvrir mes arrières).

Ca tombe bien j'ai quasi 6k de côté (parti avec 4k au début de mon projet) et je fais un bon mois en NL30 tout en se mettant a taffer plus mon jeu, j'atteins les 7k et je franchis un palier niveau technique.

Avril et enfin le grand départ en NL50 (il était temps...) et là je me rends compte que le gap n'est pas énorme avec la NL30 mais que ca joue quand même bien différemment entre regs (plus de 3 bet, plus de défense des blinds), il faut s'adapter mais j'aime ca, le jeu est plus interessant.

Je passe sur BWIN car le rake sur Everest est le pire du .fr j'ai l'impression, et apparemment BWIN est quand même bien fishy...

Je fini le mois up de 1k2 en NL50 alors que je breakeven en NL30! Pour enfin un mois a 70kh (ce qui était mon objectif a là base)

J'ai pas mal fais de progrès techniques mais mon gros gros point faible restais le côté psychologique (résistance aux bad run, ne pas stop win comme je fais toujours...) En mai c'est décidé je me penche a fond sur le côté psy du poker.

Et là je suis servi... Je fini le mois -1300€ en NL50 (avec 700€ d'EV de diff) et heureusement +1k en NL30, avec un léger bonus je finirai positif de 13€...

Cette fois c'est la tournée de kebabs que je peux payer!

Je n'aurai pas progressé niveau mental et j'ai failli craquer a plusieurs fois, c'est vraiment dur d'enchainer les journées en se prenant bad sur bad, la motivation et la confiance en prennent une claque et a chaque fois c'est plus dur de s'y remettre...

C'est dingue au poker comme on peut se sentir tout puissant quand ca run good et comme on peut plonger mentalement lors de bad run comme ca...

C'est décidé, si je veux avoir une chance de continuer a plus long terme, fin juin après avoir déménager et être installé, je prend un taf a MT.

Le mois de juin voit un nouveau départ, départ de mon appart (colloc poker qui s'est mal passée) pour déménager et se mettre en appart avec ma copine :)

Jusqu'à aujourd'hui j'ai peu joué ce mois (30kh) mais je réalise mon meilleur mois avec 1k5 de bénéf NL30 et 50 confondues :)

J'ai un peu changé mon style de vie en me levant désormais a 8h et je me force a plus bosser mon jeu, arrêter de regarder ma courbe de gains toutes les 5 minutes (désormais je ne le fais qu'en fin de session car ca m'influençais trop) et aussi arrêter les stop win! Comme beaucoup quand je perds je continue de jouer alors que quand je gagne j'arrête...

J'ai le sentiment également d'être en train de franchir un nouveau palier techniquement. Pendant la période déménagement ou je n'avais pas le web je me suis penché sur mon jeu pour me rendre compte que j'étais trop passif postflop. Je suis en train de durcir mon jeu avec réussite :)

Je pense que le fait d'habiter avec ma copine m'aide a me bouger par rapport a la colloc poker, quand on voit sa chérie se lever a 6h du mat' pour aller taffer, on a pas le droit de faire la feignasse a côté et de se plaindre...

CONCLUSION

Non rien de rien, non je ne regrette rien :)

C'est vraiment du bonheur d'avoir quitté un taf 'classique' pour faire cette expérience qui je l'espère durera aussi longtemps que possible...

Après ca peut être très agréable comme vraiment une torture dans les mauvais moments. Quand on commence a rentrer dans un enchainements de mauvaises journées, c'est dur de s'en relever indemne et le moral est affecté négativement bien plus que positivement lors des goods run.

Rien n'est jamais acquis et les périodes de bad run font vraiment mal.

Je pense qu'il faut vraiment beaucoup de qualité pour y arriver (que ce soit niveau poker ou niveau psychologique), je ne les ai pas encore toutes mais j'y travaille de plus en plus.

Je crois que le plus dur est de s'auto-discipliner: on gueule sur nos responsables et moi le premier mais quand on est lâchés seuls dans la nature en étant son seul responsable, c'est pas facile de se faire violence.

Se détacher de la valeur de l'argent est également très dur: je fais régulièrement des journées à +300€ ou -300€, ce qui corresponds à une semaine de mon ancien salaire... Il faut essayer de ne pas voir les choses comme ca mais les voir en tant que buy in, barometre et surtout pas le prendre pour de la valeur monétaire avec laquelle ou aurait fait telle ou telle chose.

Vivre du poker est bien plus dur que ce que certaines personnes voyant ca de l'extérieur peuvent croire, il faut s'investir vraiment et travailler dur (ce que j'ai eu du mal à comprendre au début, disons que je suis un diesel qui mets du temps a monter en puissance mais qui progresse quand même) et ne pas se laisser trop distraire par le facilités d'en faire peu, mais tout en gardant une vie sociale et des loisirs. Sacré équilibre a trouver!

Je continue a grind la NL50 en parallèle avec la NL30 (j'suis un pussy qui refuse de jouer trop de tables de 50 à la fois si elles ne sont pas asser bonnes a mon gout) avec pour objectif d'attaquer la NL100 quand j'aurai mis 10k de côté en banque (sécurité, sécurité).

Pour le taf a MT c'est toujours en réflexion, car là je 'profite' (hannnn pas bien) des aides pour me lancer jusqu'à fin septembre et après je suis laché dans la nature sans autres sources de revenu que le poker.

D'un côté taffer a MT c'est pas la mort, ca apporte une base financière, plus de vie sociale mais aussi on cotise pour la retraite et la sécu donc ca peut être un bon équilibre (surtout quand on ne joue qu'en NL50) d'un autre ca enlève de la liberté qui fait tant le charme de cette vie...

A réfléchir suivant les résultats des mois a venir, tout en sachant que pour continuer a plein temps, une fois que je n'aurai plus d'aides, il faudra faire bien mieux que 1k par mois en moyenne.

Merci a tout ceux qui m'ont lu jusqu'au bout, j'essaierai de reposter avant 1 an et promis ca ne sera pas un si gros pavé :)



9 Comments


Recommended Comments

Joli post.

Très intéressant ce post. J'étais dans la même situation (limite, BK, aide de l'état, travail à mi-temps..) il y à un mois.

Au final j'ai pris un travail 20H semaine qui me paye le loyer et je peux grind en parallèle ce qui me permet de taffer un peu mon jeu, de prendre du plaisir et d'arrondir les fins de mois. A mon avis à moins que t'arrives vraiment à up et à crush tu devrais prendre en septembre un travail à mi temps histoire de pas jouer sous pression. :)

Share this comment


Link to comment

Merci pour les réponses

A la base je ne jurais que par du poker a plein temps, mais la pression lors des mauvais mois est vraiment grosse sur les épaules, et encore j'ai le chômage qui tombe derrière pour le moment... de plus quand c'est les finances pour en vivre qui sont en jeu, le bad run ne s'arrête pas qu'au poker mais a la vie privée

il a y aussi le problème de la sécu et de la cotisation pour la retraite, voir dans les mois a venir des impôts...

Même si ca ferait chi** de reprendre une activité à MT, je pense que les chances de réussir a long terme pour un joueur comme moi n'en sont que décuplées

Imo pour rester a plein temps il faudrait être joueur gagnant de NL100 et dégager 2k5 de profits par mois mini pour cotiser et pour compenser les mauvais mois

Pour l'omaha je m'y suis jamais vraiment penché mais pas convaincu niveau variance et toussa que se soit EV+

Share this comment


Link to comment

Post très intéressant. Je n'ai jamais tenté cette expérience ( piètre random de nl 10 que je suis ) mais on ressent vraiment la réalité de jouer au poker à plein temps à travers ton post. En tout cas bonne chance pour la suite, donne de tes nouvelles, et prend un travail à mi-temps ca me parait être le meilleur compromis :)

GL ! :up)

Share this comment


Link to comment

Sympas ton post cantona :) ca fera réfléchir les petits grinder qui pensent que de win sur 1Mois 1k les feras vivre envers et contre tous...parfois il faut savoir démistifier (désolé si faute d'ortho :P) le poker , ne pas oublier sa variance si cruelle soit elle....et de toujours se remettre en question...tu as une mentalité qui a mon sens te fera devenir un bon reg 100 si tu continue , au plaisir de te retrouver aux tables (eh oui je t'es deja croisé ;))

GL

Share this comment


Link to comment

Tu vois je suis venu lire.

Et quand je lis je me rends compte que tu as pas les épaules pour être pro.

Se laisser 10k en bnaque comme amrge de sécurité est vraiment beaucoup trop faible. Imo pour devenir pro avec une bonne marge c'est joué en 100 sur au moins 2 sites avec 100 caves et 100k€ de coté avec ça tu peux y aller tester 1 an voir ce que ça donne ça changera rien.

++

karatetiger

Share this comment


Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Carnival Series
PokerStars : Carnival Series