Jump to content
This Entry
  • entries
    62
  • comments
    330
  • views
    97201

Sunday Goody sunday

Sign in to follow this  
louiseur

1068 views

Manquer la session du dimanche est une faute professionnelle pour un spécialiste de tournois MTT. Je m’installe donc confortablement devant mon ordi à 18 heures pour commencer ma série de tournoi. Le départ est sans commune mesure puisque je deep run dans l’ensemble de mes tournois.

Carl%20Lewis.jpg

Le dénouement est relativement bon puisque je vais jouer deux tables finales et remporter 3600€.

5ème dans le Sunday 6 max pour 1600€

3ème du 25K immanquable de ChiliPoker pour 2000€

Un petit mot sur chacun de ces événements :

Le Sunday 6 max

Ce tournoi est assez récent si je ne m’abuse. Et c’est une très bonne nouvelle, puisque je raffole des structures short handed*. Je m’étonne d’ailleurs que le Full ring* soit encore autorisé. ninja.png Poker stars a très certainement créé ce tournoi pour moi.

tf-MAX-SNDAY1.png

Home sweet Home !

Le field était assez relevé particulièrement à 12 joueurs lefts. C'est assez logique puisque ce tournoi attire les bons joueurs. Citons “El Weaky” excellent joueur loose agro et professeur sur pokeracademy qui nous quittera (malheureusement) un peu avant la table finale, Jackadi,un très bon reg, et Hakanburuk et Blechou que je ne connais pas mais qui sont de ce qu'on m'a dit de bons joueurs.

Après quelques minutes de jeu, je passe second en jetons avec la position sur le chip leader. Nous ne sommes plus que 5, et les 3 autres possèdent entre 10 et 15 grosses blindes environ. Excellente situation.

TF-sunday-6-max-2.png

Ca sent bon !

Malheureusement, j’ai la très mauvaise idée de faire doubler Jackadi. Je pousse à plusieurs reprises mon tapis en position de petite blinde.En l’absence de main, Jackadi n’a d’autres choix que de passer. Emporter par le mouvement, je pousse avec 53o. Je n'aimes pas du tout ce play. Qu'est ce qui m'a pris? Jackadi snap call pour ses 9 dernières grosses blindes avec QTs. Assez fâcheux puisque c’est la seule fois où je poussais avec une main inférieure à QTs. Mon adversaires finit Q haut ce qui lui suffit pour remporter le coup.

Quelques mains après, j’ouvre utg avec AKo. Le chip leader,qui m’avait évité jusqu’alors décide de 3bet. Je pousse mes 30 blindes. Il call avec les 99. Je perds malheureusement ce flip cruciale qui m’assurait, sinon la victoire au moins le podium.

Notons que je n’aime pas trop le call de mon adversaire. Etant donné mon image et l’ICM, il y avait très peu de chances que je 4 bet light à ce moment-là. Il n'en savait rien. J’ai donc remporté pleins de "G bucks" *, mais ça ne suffit malheureusement pas. Dommage qu'on ne puisses pas faire ses courses avec les G bucks et autres sklansky $ *.

Résultat assez décevant, mais restons concentré pour la suite des événements.

Le 25 000€ immanquable

Ce tournoi a été pour le moins épique.

Le niveau général des joueurs est très faible. Par ailleurs,la structure est beaucoup plus belle que les autres sites considérés comme « fishy ».J’ai donc pu monter tranquillement mon tapis sans prendre de risques importants.So sweet.

Précisons que la struture de paiement est très particulière.100 places payées pour 345 joueurs. Le buy in est de 50 euros et la première place payée, de 30 euros. Le 10ème prends 250 euros et le premier 6K.

Autant dire qu’il s’agit presque d’un Winner take all. Je vais donc adopter une stratégie très agressive afin de mettre toutes les chances de mon côté pour remporter le tournoi. Encore plus que pour un tournoi classique, seul le top 3, importeà mes yeux.

L’incident de parcours

Alors que je caracolais en tête avec environ 3 fois la moyenne depuis environ 4 heures, est venu un coup assez cocasse.

Je possède alors un tapis de 80 grosses blindes. J’ouvre au bouton avec 84s. Ce qui, je vous l’accorde, est un peu loose. La small blinde se réveille avec une main et pousse ses 7 grosses blindes, je paye.

Certains sont probablement choqué par ce type de jeu. Avant de me faire insulter, je tiens à clairifier la situation. Il s’agit tout simplement d’une stratégie maîtrisé qui consiste à prendre régulièrement des petits coups facilement et à casser son image pour pouvoir prendre de gros pots avec ses belles mains contre des joueurs désespérément Tight passif.

Quand soudain, je m’aperçois que la grosse blinde a poussé entre temps tous ses jetons, à savoir 40 grosses blindes. Arf ! Il retourne AJo et le short KK. Le pot fait 90 grosses blindes. L’extérieur est de 60 blindes. C’est un peu le moment de chatter.

Le flop vient 76T. Allez, un 9, un 8 un 4… Quelque chose vite !

Turn A. Un 8, vite !

Dans un film, un 8 serait arrivé avec une musique du style Eye of the Tiger. Malheureusement nous sommes dans la réalité et la rivière n’a rien changé. Ca m’apprendra à être étourdi. Je tombe donc à 40bb, soit 2 fois la moyenne. scratch.gif

Le retour au grind

Je continue à grinder tranquillement en développant un jeu très lose aggressif qui fonctionne assez bien. 25 minutes plus tard, je suis à nouveau chip leader du tournoi, heureux titulaire d’un tapis de 100 Blindes.

Trois flips important m’auraient permis de prendre mon envol. Malheureusement, je vais tous les perdre restant dans le top 5 mais sans réelle avance sur mes challenger.

La table finale

Arrivé en table finale, avec 345K. Je suis deuxième en jetons. Evidemment, le chip leader est à ma gauche. Qu’importe, « A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ».

Un des joueurs qui a été à ma table une grande partie du tournoi, Bedecarax, annonce sur le chat que je suis un « shark » e tque je suis selon lui, le favori de cet affrontement.

Je bombe le torse.

Très rapidement, un coup va m’opposer à lui dans lequel je perds avec les JJ contre AQo. Je tombe à 230K, soit 23 grosses blindes. Il s’excuse auprès de moi et je ne doute pas un instant qu’il soit sincère. La morale de cette histoire est que le fairplay paye.

TF-25K-chili.png

Les short stack vont mettre une éternité à sortir et je vaisêtre card dead durant toute la table finale si bien quel les forces en présence vont s’égaliser autour de 8 blindes et que je vais avoir un mal fou à tirer mon épingle du jeu malgré mes 15 blindes.

Un des joueur va littéralement raser la table en touchant KK QQ et deux fois AK d’affilés. Nous nous retrouvons donc à trois joueurs. Je possède un tapis identique au troisième joueur, soit environ 300K et le chip leader qui se cache derrière un tapis de 1,2 million.

Je pousse au bouton pour 12 blindes avec K9s. Le chip leader trouve encore une fois QQ. RIGGED !

Je finis donc 3ème pour 2000 euros. Ce qui est un bon départ pour un premier tournoi sur Chilipoker.

J'ai été assez content de deep run aussi dans le 200K de full tilt, le daily 50, ainsi que dans le Sunday special. Malheureusement, « ça veut pas ». Je sors notamment à 20 joueurs de la bulle dans le 200K, après avoir perdu un huge pot avec AA contre brelan de KK. Damn it !

Je n’ai jusqu’à présent pas très bien runné dans les tournois du dimanche . J’éspère qu’il s’agit là du début d’une longue série de performance.

Je crois avoir encore amélioré une des palettes de mon jeu à savoir la stratégie lose aggro particulièrement dans le tournoi sur Chili. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

A bientôt

Louiseur

short handed* : tournoi réunissant 6 joueurs au maximum par table. Ce type de structure a tendance à favoriser les meilleurs joueurs en présence.

Full ring* : Tournoi dans lequel les joueurs sont de 9 à 10 par table.

"G bucks"* argent que vous remportez sur le long terme avec votre range contre la main de votre adversaire.

sklansky $ : argent que vous remportez sur le long terme avec votre main contre celle de votre adversaire.

Sign in to follow this  


7 Comments


Recommended Comments

Merci de votre soutien

@ Zmaster : Un peu de brag ne fait jamais de mal. Précisons quand même que la norme est de buster en tournoi MTT (environ 80% du temps.)

@ Bandecdc : Effectivement, il y avait pas mal d'overlay. Je ne m'en étais même pas rendu compte. Je ne sais pas si c'est le cas à chaque fois, c'est la première fois que je joue sur Chili. je m'y étais inscrit pour tenter un satellite pour le DSO Marrakech.

L'itm à 60 % du buy in s'explique par le fait que 100 joueurs sur 350 sont payés. Cela correspond à environ 30% au lieu des 10% habituels. D'ailleurs, les 35 premiers remportaient 100 euros soit deux fois le buy in.

C'est le petit geste commercial Chili Poker.

Share this comment


Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

English
Retour en haut de page
×
PMU : Powerfest
PMU : Powerfest