Aller au contenu
Ce billet
  • billets
    59
  • commentaires
    358
  • vues
    63 156

No luck, no glory

Zeloozer

1 257 vues

J'ai fini par arriver à Vegas. Je pourrai vous raconter le calvaire que ça a été, les heures de retards de l'avion, le plan « on a plus d'essence, on doit se poser à Madison pour faire le plein », le coup des mes valises perdues à l'arrivée, ou le summum, le macdo ouvert 24/24 qui est fermé pour maintenance alors que je suis en hypoglycémie et en life tilt (j'avoue, la maintenance d'un macdo, je sais pas ce que c'est). Mais vous en avez rien à foutre. Ce qui vous intéresse c'est le poker. Et j'ai assez raconté ma vie dans les précédents billets pour réduire mon lectorat à peau de chagrin. Y a qu'à voir le nombre de commentaires sur le dernier. Donc je vais vous causer de poker.

Rapidement, ma première journée : un sat pour un 1000$, 2 tickets, je bust 3ème mais ils ont la bonté de me rembourser donc on va pas pleurer. Ensuite un petit venitian pour le fun, je monte une tonne de jetons, genre Chipleader à 4 tables left, je spew le tout en trois mains. Mais, ils ont la bonté de me rembourser en cash game donc on va pas pleurer.

Bref, dure première journée mais ça ne m'empêche pas de payer le sat pour le WPT à 25k. Bien sûr comme je suis un peu en tilt, j'y vais pas seul, j'ai deux potes qui m'accompagnent. Le premier, à ma droite, 50 kilos tout mouillé, une barbe de 2500 jours et un déguisement à la Mickael Jackson (ambiance Vegas oblige) – C'est ainsi que tu me présentes ? – le second à ma gauche dans les 125 kilos tout sec, des cornes de bouc et habillé à la Elvis – Ah, ça c'est ma gueule !.

Je m'assoie à la table et je plains déjà mes adversaires qui ne savent pas ce que c'est que d'avoir un loozer qui est là pour chatter.

Et c'est parti pour la stratégie habituelle, un mélange de loose passif et de tight aggro, que je masque en jouant les maniaques.

Tu devrais observer d'avantage. N'oublie pas Tight si right.

Quoi ? Mais jouer serré c'est pour les mickey ! Loose is yours !

Dois-je vous rappeler le résultat de nos dernières tentatives en la matière ?

Tu veux parler de quoi ? De la 9ème place au SH du clubpoker ? Les places payées aux SCOOP ? Ou le tournoi à 10€ où on a défoncé plus de deux cents cons ?

Certes. Mais l'humilité, par contre, n'a rien à voir avec Disney.

Quoi ? Mais tu débloques ! Tu...

Vos gueules ! Y en a qui joue ici !

Bon pas un coup de perdu, pas une main de montrée. Allez hop, un R10 de coeur au cut-off. Je CBet sur un flop magique AD9 avec AD de coeur. Tiens, la big blind a l'air d'avoir défendu avec un as. Mais pourquoi il donk sur le 7 à la turn ?

On s'en fout, met lui tout !

Prudence est mère de sûreté.

Tu nous gonfle avec tes remarques de père de famille ! Raise ! Point barre !

Mouais. On va payer, on verra à la river.

Ah tiens, il continue de miser sur le coeur à la river.

Boîte !

Tapis, me paraît approprié.

I'm all-in !

6 et 7 de coeur ? Ouais, bah ça gagne pas coco, et non, j'avais pas ni les As, ni les Dames.

On est bien. Il est temps de mettre un peu la pression. J'isole un limper juste devant moi à chaque fois qu'il joue. Et il prend dans sa gueule. Mon image un peu aussi. D'ailleurs ça loupe pas, la grosse blind défend sur une énième isolation. Pourtant, j'ai ARo, il est mal tombé.

Arf, il donk sur un board V65 avec 2 trèfles...

Met lui tout ! Je...

Non, ça va, je sais ce que tu penses. Je vais payer on va voir.

Arf, il continue sur le trèfle qui rentre. Mouais. J'ai l'as de trèfle en même temps. Call.

Ah quand même ! Il check la dame à la river. Allez hop, une petite secousse et quelques jetons de plus dans mon escarcelle ! Bon bah ça se passe bien. C'est cool.

Je te l'avais dit. Faut les agresser les ricains !

Mmmh. Restons humble. On ne sait jamais dans quel sens soufflera le vent demain. Les voies du hasard sont impénétrables.

Crois-en mon expérience, Mickael, rien n'est impénétrable.

Oh ! Vous êtes un grossier personnage !

Du tout. Je suis comme toi, toujours prêt à offrir la bonne parole aux âmes égarées.

Et vous blasphémez par dessus le marché !

Vos gueules ! Ici, y en a qui 3bet light !

Bon mon stack monte mais je sens mes adversaires qui commencent à s'agacer. Y a notamment un chinois qui joue pas mal et qui est pote avec Scotty Nguyen (on est à Vegas, pour une fois il ne s'agit ni d'une façon de parler, ni d'une blague raciste). Je sais pas si le maître a observé mon jeu et conseillé son poulain, mais quoiqu'il en soit, il va en avoir pour son argent !

A5s au cut off, raise !

Il me 3bet de petite blind ? Mmmh... Reraise ! Hop 8000 avec près de 30k derrière.

Ca qu'c'est bon !

Oh mon papa. Quelle infamie...

Ah ah, l'a pas l'air content le bridé (ça non plus ce n'est pas une blague raciste, mais une simple vérité observée) ! Il paye mourant ? Bon, c'est bien ce que je pensais, les pros du live sont tous des fish et ils payent des 4Bet hors de position.

AR7 et il check ? Bah moi aussi. De toute façon, il lui reste genre 16000 et le pot en fait 16000.

Turn un 8, tout pareil.

River un 2. Il check soulagé ? Non, t'as pas compris Bruce Lee (ok là ça commence à devenir limite les vannes...). Mmmh, 6500.

Quoi ? Mais c'est une mise de pédé !

Très malin. Vraiment. J'aime beaucoup.

M'étonne pas. C'est un truc de vicieux qui aiment les petits garçons !

Oh !

Vos gueules !

put**n c'est pas vrai, on peut pas jouer tranquille ?

Bon le chinois jette ses dames face up. Je retourne un 5. Scotty viens me taper dans le dos et DevilFish, qui est à la table d'à côté, se lève pour me féliciter. ZeLoozer est dans la place !

Y a 140 cons au départ, et ça s'écrème petit à petit. J'ai un joli tapis et je suis bien. Mais, la moyenne baisse, les blinds montent et la chatte remplace la technique. Bientôt, c'est tapis sur tapis. Ca ne présente pas grand intérêt. J'ai perdu plusieurs 70-30 d'affilée sur le même mec. Je finis par le payer en tilt avec les 10 et je lui craque ses dames sans scrupules. Et la valse des coin-flips reprend. Y a 13 tickets, le 14ème prend 15000 comme lot de consolation. Le 15ème est remboursé parce que les joueurs sont magnanimes. Dommage pour moi qu'ils ne filent rien au 16ème...

Arf. Dur gamin.

C'est dans les défaites les plus dures que se construisent les victoires les plus belles.

Euh, dis Bob, t'as gardé les clous ?

Bien sûr, gamin.

Envoie le marteau aussi et tiens moi cette tafiole de pédophile philosophe.

Non, mais lâchez moi. Je sais que c'est dur, mais... Aïe. Me faire du mal, ne te faciliteras... Aïe... pas la tâche. Je... Aïe... compatis, mais... Aïe... tu dois te montrer fort dans l'adversité. Eh mais vous allez pas me laisser comme ça. Eh ! Revenez !

Autant vous dire qu'après ça, lâché seul dans Vegas, ça a été très chaud. Si j'avais voulu parler d'autre chose que de poker, j'aurai pu intituler le billet « Very bad trip », mais j'ai dit que je vous raconterai pas ma vie. Sachez juste que le truc le plus fort qu'ils vendent dans les bars c'est un shoot d'un truc verdâtre qui doit être de l'absinthe. Que Smirnoff Rapsberry, c'est de la vodka pure aromatisée à la framboise et que prit en quantité, ça engendre des amnésies. Que je me suis réveillé avec le crâne ouvert, la chambre d'hôtel complètement retournée. Mes potes m'avaient bordé comme un bébé. D'après l'historique de mes appels, je devrais être élu client de l'année par Bouygues Telecom sans trop de difficulté. Par contre, de retour en France, je risque d'en recontrer quelques unes, autant avec les gonzesses qu'aves les autorités, les unes comme les autres n'appréciant pas trop la polygamie. D'après des observateurs neutres, j'aurai fait plusieurs demandes en mariage... Moi je me souviens de rien. Je sais juste que j'ai pas pu m'éloigner de la salle de bain pendant plus de 24h. Que je récupère à peine. Que j'ai chialé comme une fille et que les fenêtres du planet hollywood sont suffisamment solides pour résister à une chaise en fer.

Il semblerait que les ricains, la CIA ayant lu mes billets, connaissaient mes plans de conquête du monde et en bons sauveurs de l'humanité, après avoir fait la peau à Oussama, ils se sont faits le Loozer.

Je peux pas promettre que je vais continuer de poster. Là tout de suite, j'ai un peu la gueule de bois niveau poker et penser à m'asseoir à une table me fait le même effet que des vapeurs éthyliques.

J'ai la tête vide et je n'ai plus qu'une certitude, je conchie la framboise !

Take care Guys. :roulette:



11 Commentaires


Commentaires recommandés

J'espère que ça va mieux et que tu es bien entouré (moi, je l'avais été par deux lits...).

Mais je ne doute pas une seule seconde que l'arrivée de Corbier et de son fidèle massacre de croissants quotidien a dû te remonter quelque peu un moral en berne...

Et puis si ça peut t'aider, dis toi que tu n'es pas le français le plus malchanceux des États Unis en ce moment...

Allez courage, ressaisis toi, retourne voir tes amis rouquins et remonte sur scène glaner tout le succès que tu mérites puisqu'il faut qu'il y ait une justice... Même à Vegas!

Quelques paris sur les play offs de NBA, un peu de piscine sur la terrasse du PH avec du bon son à t'en crever les tympans, quelques centaines de dollars sur le rouge combiné aux petits chiffres, un petit tour au club des délices nocturnes, un ÉNORME Burger King et ça repars!!!!

Vivement la suite des aventures des 4 mousquetaires...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

fady il est foutu l'animal, il ne retrouve plus son poker!

la remontée est lente mais on y croit encore, c'est pas fini!!

Ca va revenir, c'est sûr!!!

Tu dois le chaperonner et le remonter petit à petit à la surface!!!

Je connais le bestiau, un bon buffet au PH et il est requinqué...

Amusez vous bien et ramenez la maille!!!

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

English
Retour en haut de page
×
Unibet : Streaming Open Sinaia
Unibet : Streaming Open Sinaia