Jump to content
This Entry
  • entries
    33
  • comments
    227
  • views
    46006

Re-entry !

NICEBET

225 views

Bonjour a ceux qui sont encore la, quasiment 10 ans après le premier post. Petit coup de nostalgie. En même temps, en tant que trentenaire qui passe un peu a coté de sa vie, je suis régulièrement sujet à la nostalgie, et ouais, les voyages, les meufs, la fast life, c'est cool mais on construit rien la dessus. Enfin on peut mais pas moi.

Reprendre le Run Rose ? J'y pense. Mais en même temps, je vais pas vous le cacher, votre fidèle serviteur à connu plus d'une gourgandine depuis mon dernier post et tout reprendre serait un exercice pour lequel je n'ai à présent que peu de motivation.

Mais, sait on jamais. Je suis tellement instable et autiste que je peux faire 10 000 ligne en une nuit. Autant que je ne peux prendre la plume pendant des années. 

J'en profite pour signaler ou partager, je suis un énorme étron quand je suis livré à moi même. J'ai des rêves d'indépendance mais une volonté en carton. J'ai pourtant, je le pense, toutes les cartes pour réussir. Mais l'envie manque et la peur prend trop de place. La peur de quoi ? De tout en faite. Du coup Mme Flemme prend le relais et me fait passer la pilule. Mais j'en peux plus de ces put**ns de médocs. Je suis esclave de mes addictions et de ma feignantise quand il s'agit de moi. Je dis quand il s'agit de moi car dès que j'ai un travail, je le masterise rapidement et j'aime faire des grosses journées pour me prouver que, quand même, je suis pas une m**de à 100%.

Je fais ce billet pour une tentative de motivation, qui me replongerait sur mon clavier des heures durant pour vous fournir des petites tranches de vie. Car oui, le plaisir d'être lu et les quelques retours sur mon "travail" d'écriture me remplisse bien mieux qu'une femme de 40 ans qui se tape un petit trentenaire (coucou Pamela) pour espérer ressentir la jeunesse qu'elle n'a plus. Le temps est cruel pour vous mesdames et c'est marrant de se rendre compte que la vapeur s'inverse à mesure que l'âge avance. 

A trente deux ans, je suis heureux de bien vieillir. J'aimerais simplement trouver cette motivation qui pousse tous les passionnés à vivre de leur passion. MAIS, je suis un énorme flemmard, se laissant aller au moindre acquis. J'ai au moins le bon sens de le reconnaitre.

Mais je m'égare, je parle de moi alors que chacun de vous attends du jus frais comme j'ai attendu l'été dans mon appartement mal isolé de Montpellier.

Donc, les filles ? Ca dit quoi ?

Ca dit que depuis 2015 (25 ans)  je suis dans le game du célibat et qu'a 32 ans mon désir de conquête s'est transformé.

Il reste beaucoup à apprendre des femmes et je pense, que toutes les frustrations, toutes les déceptions mais aussi, a chaque fois, cette flamme qui brule qu'un temps, façonne son Homme d'une manière sure. Ca doit faire 3 ou 4 ans que j'ai pas posté ici mais la leçon que m'a donné l'autre sexe, c'est qu'il faut d'abord se remplir soi même, vivre le moment présent, faire preuve d'empathie et se détacher de l'égo autant que possible pour qu'une relation intime fonctionne. 

Problème, nous vivons dans une société (en France) ou finalement le game est terriblement dur. Je me heurte à des obstacles pour lesquelles je n'ai aucunement envie de fournir des efforts pour les passer. Je deviens sage et patient. J'ai compris qu'a trop forcer, ca nous revient systématiquement dans la bouche. 

Quand je parle d'effort j'entends fournir une image propre sur les réseaux pour attraper de la 8-8,5 pépouse. Les réseaux sont un cancer, la fausse image de cette société impact le plus petit des hommes qui se refusent à étaler une vitrine de ce qu'il est sur insta. Et pourtant, récemment, je discutais avec une random tinder. Elle me disait que y'avait quasiment pas de photos de moi sur mon insta et que ca ne la rassurait pas (après quelques échanges, je lui dis "bon, et si on continuer de discuter autour d'un verre?" On habitait a 50 mètre l'un de l'autre et le bon sens aurait été d'aller au bar du coin, tranquille. 

Mais non ! Madame me dit qu'elle n'ai pas sure de mes intentions quand bien même je lui dis "POUR FAIRE CONNAISSANCE, PAS POUR KEN". 

Ce à quoi elle m'explique qu'elle a fait un date la semaine dernière avec un gars et que lors du date, il était relativement relou, qu'il a feint un oubli de carte bleu pour qu'elle paye et lorsqu'elle a payé, il lui a demandé de venir chez lui "boire un dernier verre". 

Elle l'a remballé en douceur. 

Je lui demande alors la question suivante : "Et il était comment son instagram ? Beaucoup de selfie ? Des citations de philosophe et/ou rappeur en dessous des photos ? Il avait l'air propre ? 

Elle répond oui à tout, je sens même a distance qu'elle se sent un peu conne mais vu qu'elle l'est vraiment, elle ne capte pas que moi qui suit si mystérieux sur les réseaux (quasi pas présent) je suis pourtant quelqu'un de normal. J'ai hésité à utiliser le terme "Safe" mais ca me fait trop penser à ces sous hommes de wokiste. Oui, j'aime pas beaucoup le wokisme. Bref, j'arrête la conversation, j'ai ma réponse. T'es bonne mais t'es conne ! Combiiiiiiiiien. Combien de filles bonnes ne prennent pas le temps d'être sympa, normal en fait ? Beaucoup trop. Car la société érige le physique au dela de tout et que juste après vient, les moyens, la situation. On s'attarde finalement assez peu sur l'intérieur, le fond, et ça me déprime. Je crois aussi que les filles que je vise sont systématiquement des avions de chasse et que dès que je leur parle, tout s'effondre tant elles sont esclaves des codes de notre bonne société.

La vie devient fade. J'ai passé 2 ans à déprimé, 1 an à remonter sur ma barque et là, maintenant, j'ai envie de reprendre les flots, de naviguer dans mes parties reculés pour grimper l'échelle sociale et au passage, un bon nombre de jeune femme pour le moment inaccessible. L'ascension sociale m'a toujours attiré mais je dirais qu'il y'a aussi un sentiment de vengeance. D'abord pour moi mais pour tous les mecs cool que je connais qui rame avec les gonzesses car celles ci cherche quasiment toujours, un idéal qu'elle n'auront jamais. 

 

Bref, vous l'aurez détecté, il ne s'agit plus du même Hugo ni de la même énergie dans ma prose mais je tente un petit comeback dans le game parce qu'il y'en a marre de se faire gruger par des mecs qui n'ont pas de cerveau, pas de vécu ou plus d'humanité. 

 

Je crois que j'ai finis mon message de retour à présent. Pleins de sujets me viennent en tête mais pour l'instant, ce n'est que ce blog de mot sans grand intéret qui sort.

 

Prenez soin de qui vous êtes au fond, pas ce que l'on attend de vous.

 

Bisous

 

Hugo



2 Comments


Recommended Comments

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Bonus 50 €
PokerStars : Bonus 50 €