Aller au contenu
Ce billet
  • billets
    10
  • commentaires
    71
  • vues
    26 920

CR Clichy: Bluff me if you can!

LeGwen

547 vues

Au poker, tout joueur a sa spécificité: Isildur l’overbet, Tony G le trashtalk, Elky sa coupe blond platine… Difficile dès lors de se démarquer et de se trouver une identité. Pourtant j’ai moi aussi la mienne : en live tout le monde me bluff. Si un joueur tight/nit ne joue pas pendant deux levels, ne vous demandez pas qui il va relancer en bluff si je suis à votre table : je serai forcément sa cible.

Quand Zeloozer m’a parler de ce tournoi et de sa structure vraiment deep (d’autant plus pour un buy-in de « seulement » 500 euros), j’ai de suite été emballé, j’en aurai pour mon argent : avec cette profondeur les vilains pourront me bluff préflop, flop, turn et river voir même sur plusieurs streets.

Nous voilà donc à Clichy, un 14 janvier comme un autre. Il y a du beau monde, enfin surement vu que tout le monde connait tout le monde, avec en autre des personnalités du cp (gloub, roroflush,…), le team Oktopus, le team Poker Bank… Je n’en connais pas beaucoup mais je me présente poliment et essaie d’être le plus courtois possible. Ça fait partie de ma stratégie depuis que, lors d’un tournoi live, un joueur m’a 3 barrel bluff allin juste après que je lui ai payé une bière. Je tombe alors sur Valentin Messina : fidèle à mon plan machiavélique, je lui propose de boire un coup avant le début du tournoi. Tout se présente pour le mieux même si les joueurs tardent à arriver : il y aura 100 joueurs au total. Tant pis si j’en ai manqués, je m’en occuperai à table.

Le tournoi commence, je ne connais aucun autre joueur mais la table est somme toute assez classique : un grindeur online qui veut gagner tous les pots, deux gambleurs ne sachant pas lâcher les As, deux LCPFCFF (joueurs qui limp call préflop et check fold flop), deux nits, un siège vide et valentin. Parfait, j’ai bien eu raison de lui payer un café, il ne pourra pas s’empêcher de vouloir m’outplay.

Main 1 :

Valvegas ouvre UTG et je découvre A4s au BU, tout excité. Je décide de call en espérant que les blinds complètent. La SB fold et la BB (le grindeur fou) complète après un moment d’hésitation. C’est un élément important puisque je retire par défaut toutes les pockets pairs de son range.

Le flop arrive A47ds, Valentin check, je mise, BB call. Hm… Il va y avoir de l’action.

Le turn est un 8 ne complétant pas la flush. Je mise à nouveau et vilain me relance. Ah, on y est enfin. Je le sens vraiment sur un move et paye rapidement, il ne représente 56 et A8, mais peu importe, je n’y crois pas.

La river est une doublante du 7 qui contrefait ma double paire et vilain se met allin. Sick, je comptais payer toutes les rivières, mais celle-ci est une des pires. Je décide de passer (oui, je me dégonfle en fait) et vilain retourne un J9o magnifiquement joué. Je savais que j’en aurai pour mon argent.

LeGwen 0 – Reste du monde 1.

Main 2 :

Peu actif depuis le dernier niveau, je découvre un spot parfait : je n’ai pas joué un coup depuis que vilain est arrivé, il ouvre au BU, il a 32bb. Je le 3bet de bigblind et il me 4bet assez vite (commit donc). Comme tous les livetards je regarde une dernière fois ma main… Oui, j’ai toujours Q3s… Je jette et vilain décide de montrer une de ses cartes, un 4 de piques… J’étais surement dominé mais je considère ça comme un bluff. Bien joué.

LeGwen 0 – Reste du monde 2

Main 3 :

Le siège vide se remplit enfin. C’est un joueur sympathique qui n’apporte guère d’importance aux premiers niveaux du tournoi. Il m’explique qu’il en a profité pour se faire faire un massage thaïlandais très relaxant et m’invite à venir avec lui la prochaine fois en me touchant le bras. Je vois clair dans son jeu : il a la même stratégie que moi, en plus poussée encore, il veut que je le bluff. Aussi, il ouvre chaque fois qu’il est UTG et que je suis de bigblind pendant 4 orbites : je folde quatres fois rapidement et rend sa stratégie caduque.

LeGwen 1 – Reste du monde 2

Main 4 :

Je suis de bigblind quand le joueur au Cutoff openshove pour près de 20bb. C’est beaucoup, beaucoup trop pour mon tapis. Je me remémore les quelques échanges que l’on a eu ensemble et ça ne fait pas de doute. Il veut me bluff pour prendre ma blind. Je décide de call avec ATs (oui, il faut un sacré read) et vilain retourne T4s.

LeGwen 2 – Reste du monde 2

Match nul et donc logiquement ITM (12ème). Aucun regret, je suis plutôt satisfait de mon jeu sur les deux jours et de mon adaptation à mon image. On parle souvent de l’importance de celle-ci, mais les joueurs sont à tort plus focalisés sur l’image des autres que sur la leur. Toutes les images sont exploitables, il n’y a pas de bonne ou mauvaise image (même si en tournoi on préfère toujours avoir de la fold equity). En live, il n’y a pas que le jeu à table et les showdowns, l’attitude générale et les discussions avec les autres joueurs sont tout aussi important. J’irais même jusqu’à dire qu’il y a souvent plusieurs bonnes manières de jouer une main au poker d’un point de vue technique, mais il n’y en a toujours qu’une seule optimale : celle en corrélation avec votre image.

Pour finir, je pense participer à tous les events parisiens proposant une aussi belle structure qui renforce l’edge des pros et le plaisir des joueurs récréatifs. Bref, vraiment un beau tournoi avec un niveau comme souvent très hétérogène; et si vous me rencontrez et que je vous semble poli et courtois, voir vous paye un coup à boire, ne tombez pas dans le piège



7 Commentaires


Commentaires recommandés

Vraiment sympa ce CR!!

Sur le plan technique, en plus, c'est toujours bénéfique de voir la réflexion d'un joueur pro!

Quelques questions me viennent :

- sur le Q3s où tu te fais 4Bet, tu ne penses pas que caller est bon? J'ai vu une vidéo de Davidi Kitai (un super pro mondial) où il flat call en position Qxs et il a gagné le tournoi!!!!! Parce que si tu touches flush au flop, tu peux doubler!!!

- Est-ce que tu as une main préférée/fétiche en live avec laquelle tu lacheras rien quoi qu'il advienne?

- est-ce que tu as accepté le massage thailandais? Si oui, c'était bien? si non, penses tu que si tu avais accepté, le joueur t'aurais laissé tes blindes?

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

@chico:

-La situation n'est pas vraiment la même: Kitai est en position contre une range mergée et gagne le tournoi alors que je suis OOP contre une range inconnue et finis 12ème.

-J'ai pas de main fétiche à proprement parlé mais je ne lâche jamais T8o "une main intermédiaire".

-Pour le massage c'est vrai que vilain me mets dans un tought spot. Je n'aurais pas du répondre et faire ma tête de méchant, il m'aurait surement laissé mes blinds. :(*)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

English
Retour en haut de page
×
Unibet : Unibet Open Londres
Unibet : Unibet Open Londres