Aller au contenu
Ce billet
  • billets
    5
  • commentaires
    14
  • vues
    3 157

Fancy play en NL5.

kirikoulol

158 vues

J'ouvre Stars comme on va au boulot le lundi matin, alors que je préfèrerais une partie de PES (jeu de m*rde). Aller, faut débloquer ce bonus for the win.

-C'est loin, Vegas?

-Tais-toi et rame.

Je joue distraitement mes 200 mains quotidiennes sur 2 tables de NL5, en plus de deux petits tournois. C'est sûr qu'à ces limites et avec ce volume je pense à autre chose qu'à mon A-game, s'il existe. C'est la NL5, pas le Main Event, et j'ai fait mon cash-in en économisant sur le budget des soldes, alors j'ai le droit de brader mes jetons.

Je joue de moins en moins TAG à mesure que les bouteilles de bières se vident. A un moment je remarque des lignes écrites en bleu dans le chat, que j'ai oublié de désactiver. Et puis des lignes en gris (un observateur que je viens de sortir d'un MTT et qui vitupère). Tous m'insultent, me traitent de fish et me parlent de ma mère. Ben quoi, qu'est-ce que j'ai fait de mal? Marrant ces joueurs qui se plaignent des fishes : on est en NL5, ils s'attendaient à quoi? Si c'est comme ça je vais leur infliger encore plus de bad beats pour qu'ils se réfugient en NL1000 de peur de me croiser à nouveau ici, dans les profondeurs menaçantes (25 cl, au bas mot, comme ma Hn'Ken) de l'aquarium. Aller, du beau poker qui fait rêver.

Vilain UTG+1 ouvre à 3bb, je ne sais pas comment il joue : pas de tracker c'est la NL5.

J'ai :4x :4x en MP2 et calle poussivement (les stacks effectifs sont deep).

Une des blinds calle.

Flop :Kc:7x:6c.

UTG+1 cbet 2/3 du pot.

Sa ligne est trop évidente, c'est chiant, je joue en NL5 pour m'amuser, moi.

Je peux représenter un flush-draw (même s'il peut avoir :Ac:Qc pour une flush draw avec redraw broadway) ou un set (même s'il peut avoir 77 ou 66) et j'ai un straight-draw backdoor. Youpi...

Je tanke un peu en essayant de calculer ma fold equity, mais le calcul me casse le cerveau alors je décide que je vais gagner cette main de toutes façons (avec un Jedi Mind Trick), et je calle en floating et pis c'est tout. Yeah baby.

La blind se couche.

Turn :3x.

Vilain mise à nouveau 2/3 du pot.

Oué, je réfléchis à ce qu'il protège/value, mais j'ai une image de fish alors je shoverai la river sur any scary card comme un CS qui a couru après son tirage hors-cote. Je sais que je spew. Sauf que je viens de trouver une ventrale en plus de mes "bluffing outs" à couleur, et son timing me semble faible, alors je calle.

River: :5x qui fait rentrer ma ventrale (45678) tout en ratant la couleur. Youpi. Sauf qu'effectivement la card est scary (je peux avoir :8c:9c et avoir payé avec un combodraw).

Vilain checke, dommage.

Je me dis qu'il a un mid-set au mieux, et mise 3/4 du pot en me disant que je serai payé par TPTK, et qu'il relancera s'il est tellement bête qu'il m'a outplayé avec une quinte supérieure.

Il calle. J'aurais p'têt dû envoyer la boîte à la yes papa?...

Il montre AK ou KQ ou KJ, franchement je n'y prête pas une grande attention, je suis déjà en train de virtuellement ranger mes jetons quand PS lui montre mes (2èmes) nuts.

Un des joueurs dans le chat dit : "lol".

Vilain dit : "#?!$!666!&?! espèce de #?!% de fish, tu call xbb au flop puis xbb au turn bla bla bla", et idioties habituelles de mecs avec top-paire.

Du coup, moi dans ma tête : "Ah zut, il a peut-être raison qqpart: si je shove pas la river je suis sûrement EV-. Je m'en veux de plus en plus mais j'ai toujours la flemme d'évaluer ma FE et mes cotes implicites on the fly (yes baby com'on!), où est ma bière?" Mais un biiiip! de time-tank me ramène à un MTT que je joue.

Donkament 0.45€+0.05€ à ~300 joueurs(ça fait rêver, hein? J'ai même pas regardé combien y a à la gagne)

Un énervé veut faire des flips depuis une orbite. Je paie enfin son tapis PF avec KJ, il a une poubelle (on dit "live cards"), il saute et m'insulte pendant 2 minutes en observateur dans le chat. Lol. J'adore les donkaments. Mais seulement quand j'ai bu.

MTT 4.5€+0.5€ (joli fee) UTG+2 ouvre à 3bb avec un stack qui fait le double du mien.

J'ai 25bb OTB et j'en ai un peu marre, alors je calle avec :8h:5s (ouais, je suis comme ça des fois).

Flop :7x:Kx:9x rainbow.

Vilain checke, je checke aussi, merci pour la gratuité de ma ventrale. Je prévois un delayed cbet comme si j'étais en CG, mouahaha, et s'il ose payer c'est qu'il a du jeu! (je fais des analyses de range hyper-fines) Ou alors sa femme/son homme/son maître d'hôtel a crié "A taaaaable!" alors il/elle spew son buy-in avant d'aller manger sa bolognaise. Bah on verra bien.

Le :6s au turn fait rentrer ma ventrale.

Vilain(e) bet, je relance, on finit à tapis.

Vilain(e) montre :6c:6d pour un set au turn. 9 outs pour un full, 1 out pour un carré.

Je montre quinte hauteur 9. Ma chatte est devant le Vilain Je suis favori grâce à mon edge, 77/23. (J'ai pas de tracker mais je PokerStove qd même a posteriori de temps en temps, ça m'apprend des trucs :shock:).

River :6h, Vilain(e) touche son carré, et je rigole en pensant à sa bolognaise qui refroidit pendant qu'il/elle hurle de bonheur, et je rouvre une bière sur le rail en retournant à mon donkament.

Ah, crotte, j'avais même pas remarqué que le fameux donkament est Turbo!

Bon, j'aime pas les Turbo alors je paie un tapis avec une ventrale dans un pot à 5 et je saute contre brelan et quinte floppée, yeehah! Je retourne à mon NL5 Full-Ring.

Je "steame" après un bad-beat très injuste, si si (all-in pré-flop AQ<AK contre un loose passif short-stack qui vient de relancer pour la première fois de sa vie).

Le CO limpe. J'ai :Jc:2h OTB et je le raise pour la n-ième fois en position, en essayant de garder un timing-tell crédible. Villain doit croire que je lui en veux personnellement, ce qui est vrai: ça lui apprendra à s'asseoir à ma droite. Il me 3bet, trop vite pour que je croie à son back-raise. Je réfléchis un peu et je décide que c'est un mec qui a lu dans un forum qu'il n'y a pas de 3bet ou 4bet light en NL5 et qui a décidé de 3bet light pour avoir un "edge". Je 4bet à poils pour avoir un "sur-edge", baby. Il folde et j'ouvre une bière. Ah, je me sens mieux. Je me sens comme Phil Ivey. Mais est-ce que Phil Ivey boit de la bière, ou bien c'est seulement digne de Scotty? Hm, je devrais aller bluffer un Nic Feuillate au Franprix...

Je regarde les stats de ma session : +80bb en 250 mains (+4€!!! Waouh, ça paie presque les tournois!). Je décide de quitter la table à la prochaine blinde, devoir accompli. Evidemment, je spew d'abord 40bb en une orbite avec deux bluffs pourris qui se font sur-relancer, ensuite je ferme Stars et j'ouvre la dernière bière.

-Alors, c'est encore loin, Vegas?

-C'est au bout de la rue, tu vois là-bas après le salade-tomates-oignons? Vas-y devant, je te rejoins. Promis.



3 Commentaires


Commentaires recommandés

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : SCOOP
PokerStars : SCOOP