Aller au contenu
Ce billet
  • billets
    6
  • commentaires
    11
  • vues
    1 437

Jour 6 - D-1 Las Vegas - Fly me to the moon

oONemoOo

851 vues

Hello,

J-1 avant mon départ pour Vegas !!! Comme indiqué dans un précédent billet, je pars 6 jours en solo au Wynn, rejoint par ma douce pour 6 jours dans les parcs et retour à Las Vegas pour 2/3 jours finaux au Encore.

Je prévois de grind un max en solo, principalement NL500 au Encore / Bellagio / Venetian. Je vais essayer de faire 1 à 2 billets de blog et ouvrir un topic trip report pour mettre au fil de l’eau mes sessions, photos chip porn / food porn / b**b porn :ph34r:

 

Pour ce billet, je vais vous mettre un condensé de mon dernier voyage à Vegas, au Venetian, que j’ai fait en Avril 2016. J’avais fait un trip report très consciencieux (un peu plus de 9 pages de notes et de hh) mais finalement pas eu le courage de le poster et on va éviter de faire un pavé immonde en vous assommant avec les 9 pages et on va faire un bilan et un florilège des anecdotes / hh les plus intéressantes. xD

 

Le voyage avait d’abord commencé par 2 énormes bad beats :

  • Enorme loupé avec ma banque et je n’avais pas pu ramener un put**n d’USD de France et impossible de retirer plus de 600 USD en arrivant avec mes 2 CB. F*ck my life :/8

  • Mon voisin dans l’avion me pète la prise jack de mon Bose QC25 flambant neuf à 300 boules. put**n de sa mère !!!!

Pas les meilleures dispositions pour commencer une semaine de grind ¬¬.

Bon au final, pour le coup du cash, la semaine s’est tellement bien passée que pas eu besoin de recaver B| et pour le coup du Bose, après un aller retour à la boutique Bose et un échange standard, tout est rentré dans l’ordre.

 

Côté bilan de cette semaine de grind : on run plutôt très good avec 18 sessions consécutives positives :8]

Sans titre.png

J’ai joué les 2/3 du temps au Venetian et le reste joué un peu partout.

Côté niveau, toutes les rooms globalement blindées de récréatifs et de regfishs très mauvais sauf quelques grinders perdus et surtout sauf à l’Aria où je me suis senti être le fish de ma table sur la seule session avec un concentration de sharkys assez impressionnante.

Côté run, j’ai globalement runné correctement, pas l’impression d’avoir marché sur l’eau ou d’avoir chatté comme und dingue, juste joué vraiment très en ligne (voire nit au début) et surtout aucun set up ni favorable ni défavorable avant les 2 dernière sessions, ce qui au final est confortable en live pour éviter la mauvaise variance.

 

Côté anecdotes de cette semaine :

  • Dimanche :

Le dimanche matin (arrivée tard la veille), on n’arrive pas à dormir obv, je vais me balader à 5h du mat et vais jusqu’au Bellagio mais pas de place L. On continue la balade et on échoue finalement au Harrahs en NL200 et a priori on n’est pas les seuls à avoir échouer là.

Un florilège de vieilles carnes faisandées et rednecks complètement imbibés à table pour la moitié de la table, ça pue d’ailleurs l’alcool à en gerber, l’autre moitié de la table pourrait faire de la figuration dans walking dead, no joke.

Ca ne parle pas, ça ne rigole pas, ça hurle littéralement, ça se trashe talke dur, voire limite d’ailleurs mais l’alcool aidant, ça finit toujours en check five pour se réconcilier.

La 1ere fois d’ailleurs où je vois une croupière essuyer un joueur, redneck ultra imbibé qui hurle littéralement, qui s’est renversé son cocktail sur lui ou réveiller un autre joueur, un vieux zombie asiat complètement saoul qui dort et ronfle à table. Epic !!

On a d’ailleurs 2 places gauche Junior, croisé black indien de 2m 150 kg dont la spécialité est de jouer blind, littéralement blind. Un coup marrant d’ailleurs où il joue 3 streets blind et finit par gagner un pot de 450 USD tranquillou en trashtalkant la table.  Et, 2 places à droite, on a le redneck que la croupière a nettoyé, Steve jeune redneck ultrabruyant ultraimbibé qui donne des cours à la table et se la joue degen.

Bref, totalement card dead et joué 3 coups mais ils réusissent à me faire une donation collective de 330 USD. Merki les copains !

 

  • Lundi :

Petit tour à l’Aria et session en NL500.

Que des regs à table avec notamment 4 sharkys en waiting list pour la NL1000 avec entre 2K et 3K5 devant eux… Environnement un poil hostile   :sos:

La seule table du séjour où j’ai vu une telle concentration de bons joueurs alors que c’était plus une proportion de 7 récréatifs / 2 regs d’habitude aux autres tables.

 

Session ensuite au Venetian avec un coup sympa en NL200 :

J’ouvre  :5s:5d au bouton et suis en 4way sur une relance preflop à 8.

Flop  :5h :7h:9d 

OR mise 15 au flop, 1 caller, je raise 65, insta raise 150 dans les blinds par le seul joueur décent et qui me couvre largement, Tells physiques assez énormes qu’il est confiant.

OR fold, caller tanke-call allin pour 160 et j’insta folde en flashant mes cartes.

BB avait  :9s:9c et caller  :Ah:2h  :D

 

 

 

  • Mercredi :

Une session très marrante au Venetian à 7h du mat avec un random pro Nordic avec 4K+ devant lui en mode total maniac, un poil bourré et probablement fatigué d’ailleurs. Il a dû jouer quelque chose comme 75-50-35 oklm :towel:, en trash talkant tout le monde tout le temps et au final mettait une ambiance de dingue.

Il était ultra survolté, 3bettait 100% des raises de ces 2 voisins de droite, qui étaient déjà bien chauds : un jeune ricain qui jouait décemment et un vieux random fish, qui avaient les balls de le play back systématiquement.

Pendant 2 heures, ça a été un feu d’artifice à tous les coups avec des pots colossaux à chaque coup.

Il finira par feed ses voisins pour environ 6 K au total :poke:

J’arrive à lui prendre 1K contre lui en serrant les fesses et en callant TPGK sur un énième de ses pushs allin au flop

Le coup :

Je relance 35 avec  :As  :Qc sur l’option du maniac, call du vieux random victime et du maniac. La range des 2 est absolument any2 avec tout de même un cap assez fort du maniac qui a 3betté une tonne depuis 2 heures

 Flop  :Ad  :Js:3c 

All check.

Vu la dynamique de la table, je check pour trap et suis ultra déçu du check général

Turn  :Td 

Je checke.

Le plan finalement est le même qu’au flop, à savoir trap.

Vieux open 60, maniac just call 60, je raise 250, vieux fold, maniac all in, je snap call.

River :Jd

Il retournera :Ad:2c

 

  • Jeudi:

Session très sympa au Venetian où je sympathise avec un ricain qui me raconte avoir joué à l’ACF il y a une dizaine d’années et avoir assisté cette nuit là à un braquage en direct à l’ACF avec tout le monde sous les tables toussa toussa Oo

Quelques très gros folds pour me sauver une tonne et à chaque fois à raison :

  • Fold  :Qc:Qs sur flop  :Ts:6d:2c contre un vieux ricain au bord de la crise cardiaque de joie qui me relance sur le flop pour juste une perte de 80. (stacks effectifs de 300 en NL500) . Il avait top set obv  

  • Fold  :Ac:Ah sur flop   :8h:6s :Ts sur un check raise de BB en 4way pour une perte de 75 (stack effectif de 700). Il avait quinte floppée obv

 

  • Vendredi :

Session très sympa au Bellagio où je sympathise avec le sosie de papa Flintstone qui a chaque fois que je faisais une blague m’envoyait un punch dans l’épaule qui me déboitait à chaque fois J Bien rigolé quand même et bien eu mal aussi J

La session négative de la semaine qui vient clore le win streak de 18 sessions positives assez dingue. Pas mal joué, pas de spew, mais que des spots inévitables où je dois lâcher des ronds.

Un peu frustrant mais en ayant eu une semaine comme ça, je ne pouvais pas pleurer !!!

 

Donc départ demain pour Vegas pour grind !

 

 



0 Commentaire


Commentaires recommandés

Aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

English
Retour en haut de page
×