Aller au contenu
Ce billet
  • billets
    28
  • commentaires
    269
  • vues
    59 425

The Fire of Nevada

Mr Sneeze

1 159 vues

3 jours que je suis ici, ou 3 nuits, je sais pas quelle heure il est en fait.

 

J'ai commencé doucement le poker du coup, je joue pas au top. Fais un mtt hier où je joue assez meeh mais survis tout de même au day 2 avec stack de départ. Voulu joué en cash tranquille aujourd'hui. Perdu 300bb, 100 en 1/3 et 200 en 2/5. Joué " à l'européenne ". Ya un temps d'adaptation. Je l'accepte. Ca fait chi** mais je commence à remarquer ce pattern: quand je développe un jeu explo dans un sous-environnement pokéristique particulier (un endroit surtout), dès que j'arrive dans un nouveau environnement le radar est un peu off.

 

Ca fait chi**, mais je commence à remarquer ce pattern qu'on fait souvent les choses pas au top, nous joueurs de poker 'cherchant à gagner'. Mais c'est juste un trait humain.

En tout cas je réalise un truc, qui me diffère de beaucoup de 'collègues' (ou amis, ou rivaux, ou autre chose, le poker c'est spécial) : I take full responsibility for my actions. I don't blame variance, or luck. I know and accept my destiny (which is, ultimately, to die). Therefore I accept to make mistakes.

 

Pourquoi blâmer la variance, ever? La variance, c'est la roulette de l'argent qu'on appelle poker. C'est l'ingrédient du cocktail en somme. Alors la blâme pas, ta mère nouricière. A laquelle tu es addicte au passage.

 

La seule variance, c'est nous. C'est notre attitude par rapport au game. Au jeu 'Poker', et aussi au game en général, if you know what I mean. On est faibles, tous, faut pas se leurrer. Et un peu fous aussi, une bande de primates qui s'amuse avec des lumières. Avez-vouz déjà remarqué le toit rouillé du Rio. Ou les gens qui vivent dehors, dans la ville, à différents endroits. Avez-vous songé à l'absurdité énergétique, au gachis que crée se lieu. Pour que nous 'hommes du monde' puissions battre les cartes et l'argent. C'est n'importe quoi.

 

Bon. Tout cela stimule mon instinct de combat, et je sais que je vais le mettre à la table. Sur la table en somme. Mais alors je risque de jouer à l'européenne. Ou à l'asiat après tout, j'ai souvent du metagame avec les asiats. On ne sait pas tout simplement.

 

 

 

"Full responsibility"

 

 

A la table de poker, c'est vous qui créez votre monde, votre réalité. Votre attitude, votre posture même, font partie de l'équation. Tout en fait. Si vous êtes plus occupés à mater des culs (ou des nuques, en l'occurrence) qu'a jouer un poker de qualité, faut pas s'étonner de randomly spew. Parce que nos émotions nous mènent, tous autant que nous sommes. Nous réagissons simplement différemment, tous, à ces mêmes émotions -qui nous mènent.

Désir / rejet. Bien / mal. Ca sent bon / ca sent pas bon.

 

Accepter la responsabilité totale, c'est accepter la maîtrise. De se mettre sur cette voie, où toute action est perfectible. Chaque erreur est à accepter, pas à rejeter sur un objet extérieur. Je fais ça dans ma vie courante depuis quelque temps maintenant, et c'est assez délicieux je dois vous dire. De ne plus se blâmer.

Ah bon, dans un processus d'apprentissage, il faut faire des erreurs?! Bon, voilà, un des secrets du poker: le processus ne s'arrête pas. Donc erreurs, tout le temps, tout le monde. Tout le temps. Quand on y réfléchit vraiment, tout le monde est la moitié du temps en semi-tilt à une table live. C'est assez intéressant. Ca ouvre des pistes en termes d'edges à développer.

 

Etre humain, c'est être traversé d'irrationalité. J'ai fait le drôle de choix de l'accepter, et de ce fait (on en revient à: se permettre de faire des erreurs), mon processus d'apprentissage du poker est rigoureux. Car j'apprends de chaque main, réellement. Au final c'est même pas un effort. C'est l'Art du poker, qui depuis le début m'a fasciné.

 

Au poker, on apprend à se connaître par l'erreur. Ne craignez pas de suivre vos reads. Affinez-les ainsi. Ne craignez pas d'être pris pour un fish. Car c'est la meilleure image du monde pour développer un poker profitable, et indétectable. Pour un temps.

 

Full responsibility = Freedom from guilt

 

Bien à vous, à plus.



4 Commentaires


Commentaires recommandés

Je suis d'accord. On est seul responsable de sa réalité et on crée chaque instant quelque chose pour la vie.

 

Par contre une question qui me taraude : Pourquoi est ce que c'est l'anglais qui vient s'imposer dans tes mots quand tu veux exprimer ta conviction ?

Modifié par kqiNou

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Je suis d'accord. On est seul responsable de sa réalité et on crée chaque instant quelque chose pour la vie.

 

Par contre une question qui me taraude : Pourquoi est ce que c'est l'anglais qui vient s'imposer dans tes mots quand tu veux exprimer ta conviction ?

No idea. Peut-être plus l'environnement que la conviction. Je sais que je pense pas mal en anglais, surtout au poker, où je parle littérallement en anglais dans ma tête ou à haute voix. Même tout seul derrière mon écran...

 

De manière générale j'aime bien le multi-langues parce que chaque langue capte mieux certaines choses, donne plus de force ou de subtilité à une idée. Donc peut-être oui, pour signifier de la conviction ici, mais c'était pas volontaire, j'ai écrit un peu dans un état second.

Modifié par Mr Sneeze

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

De manière générale j'aime bien le multi-langues parce que chaque langue capte mieux certaines choses, donne plus de force ou de subtilité à une idée. Donc peut-être oui, pour signifier de la conviction ici, mais c'était pas volontaire, j'ai écrit un peu dans un état second.

Je parle espagnol à Dieu, italien aux femmes, français aux hommes et allemand à mon cheval.

1025.jpg

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

English
Retour en haut de page
×