Jump to content
This Entry
  • entries
    41
  • comments
    35
  • views
    17823

Le sprint final !

Sign in to follow this  
tonysdetable

270 views

anneaux-olympiques.jpg

Voilà... La dernière ligne droite de la course. Enfin l'arrivée est en vue et je suis plus qu'impatient de franchir la ligne! Je ne sais pas encore ce qui m'attend vraiment derrière mais c'est peut être cette incertitude qui nous fait vivre, ou en tout cas l'espoir de s'accomplir pleinement.

Comme prévu, la course fut semée d'embuche. Des obstacles réguliers, des rivières à traverser, et courir, courir, courir jusqu'au bout. Ca ressemble assez à un 3000 mètres stiple finalement. J'ai du mettre de côté le poker pendant quelques temps, même si le passionné que je suis n'a pu s'empêcher de placer quelques sessions par ci par là, pour pouvoir en vrac isoler une pièce avec de la laine de verre, poser du placo-plâtre, fabriquer un placard dans un renfoncement, poser des étagères, monter des meubles, fabriquer une table à langer dans la salle de bains, faire du shopping et enfin pas mal de rangement et de nettoyage... Enfin bref, faire tout un tas de truc pour lesquels on m'avait pas programmé au départ. C'est pas vraiment que ça m'ennuie de faire tout ça mais d'une part je suis fainéant(et j'en suis fier :P), et d'autre part pas du tout bricoleur. J'aime bien bricoler finalement, on tire une certaine fierté à réaliser soit même des choses dont on se sentait incapable même si c'est légèrement de travers ou qu'il y a un trou par ci par là :D . En tout cas ce fut beaucoup de boulot, et encore ce n'est pas tout à fait fini mais le plus urgent est accompli et validé par le chef de chantier, dont il a fallu ménager les humeurs de femme enceinte. On est passé par des moments difficiles mais ca va mieux et désormais une seule chose compte.

Dans le mois qui va venir ma vie va changer indéniablement. Le passioné sera toujours là mais il devra cédé la place au papa poule de temps en temps. Comme si ce n'était pas assez, j'ai décidé d'arrêter l'activité sportive qui me tenait en haleine depuis 15 ans et qui m'a apporté la plupart de mes meilleurs potes. Pour l'instant ca va, mais une fois que la petite sera née, et qu'elle sera couchée dans son petit lit, rapidement je risque de me retrouver au milieu d'un grand vide personnel. Sans projet à long terme, c'est difficile pour moi de me lever le matin, heureusement qu'il y a le poker et la barre des 400$ que je viens de passer. Certains diront que je devrais passer au dessus de ça, mais que voulez vous on ne se refait pas. Je suis le plus heureux des hommes de savoir que je vais devenir papa dans les 4 semaines qui viennent mais ma fille n'aimera certainement pas avoir un papa perdu et sans ambitions même si ces dernières sont souvent un peu folles. J'ai besoin de ça pour avancer et tous les enfants du monde n'y pourront rien. Peut-être est ce de l'égoisme ? Je me pose souvent la question... En tout cas je suis sûre d'une chose, c'est que pour être heureuse et épanouie rien de tel pour une enfant que d'avoir des parents heureux et épanouis.

La course va s'emballer dans les derniers mètres avec l'accouchement, le sprint final. Je finirai la course épuisé(sans doute moins que la maman mais quand même ;)), j'aurai droit à un petit temps de repos puis il faudra repartir mais cette fois pour un marathon. Le plus beau, celui de la vie. Au bout de la course, je ne suis pas vraiment certain d'empocher la médaille d'or ni même l'argent ou le bronze d'ailleurs, trop de choses jouent contre moi mais qu'importe, quelqu'un a dit un jour que l'important était de participer.

Sign in to follow this  


2 Comments


Recommended Comments

Dans la course que tu entreprends, sûrement la plus belle, l'arrivée n'est finalement pas aussi importante que le voyage qui y mène.

Un enfant (ou plus) change la vie de manière définitive et les papas (comme moi...) qui ont des ambitions un peu folles (comme toi...) mais la tête sur les épaules savent où sont leurs priorités pour assurer le nécessaire à leur famille sans pour autant se résigner à abandonner leurs rêves. C'est ce qui fait que nous sommes comme ça. De l'égoïsme ? Probablement mais cela ne nous empêche pas d'aimer nos proches de manière un peu différente peut-être. Notre individualité a besoin d'être préservée.

Bravo pour tes réalisations manuelles (je sais vraiment de quoi du parles, j'en suis moi-même victime :P ). Comme quoi nos chemins ne sont pas si différents.

Heureuse et longue vie à tout ton petit monde.

Share this comment


Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

English
Retour en haut de page
×