Aller au contenu
Billets

Blogs

Nos blogs communautaires

  1. Skip
    Dernier billet

    Well, well, well ...

    Pratiquement un an que j'ai raccroché les gants, et entre et la description de je dois bien dire que j'ai moi aussi l'envie de reprendre ma plume...

    What's up, donc ?

    Et bien mon année fut bien chargée, ayant depuis l'été dernier un nouveau poste dans ma boite, entraînant des responsabilités accrues, et les horaires qui vont avec...

    Peu de temps pour le poker donc, mais je conserve un attachement certain pour ce milieu, et continue à squatter allègrement la cuisine de la radio le mardi soir tout en côtoyant fréquemment les regs du CP, autour d'une table, d'un verre ou même d'une balle de basket.

    Je vous avais d'ailleurs laissé l'an passé sur ce petit clin d'oeil présageant que Deauville serait mon prochain grand rendez-vous poker:

    Quelques heures plus tard j'arrive chez moi. Petite douche, petite collation, petite sieste, puis j'allume mon macbook pour taffer mon Objective-C. M**de, réflexe à la con, je double click sur l'icône de ma poker room favorite. Ah tiens ! Le sat pour la finale des FPS a commencé ...

    Oops, un nouveau missclick ... :ninja:

    A la prochaine ! wink.gif

    gy0XU.jpg

    Et bien je n'ai pas été déçu, et je vais donc me permettre un petit aparté pour mieux remettre les choses dans leur contexte ... Deauville, c'est un grand festival de poker, avec la finale des FPS et l'EPT qui s'enchaînent, avec tout un tas de sides supplémentaires. Tous les ans, c'est LE rassemblement du poker français, mais cette année était particulière puisque je m'y rendais pour la première fois ;)

    Enfin pu mettre une tête sur tous les regulars de PS.fr que je ne connaissais pas encore, et je dois dire qu'on a vraiment passé de bons moments, tout le monde (ou presque, ) s'entendant très bien malgré les tensions inévitables rencontrées aux tables par le passé.

    Arrivé en voiture avec G2T6R, nous retrouvons ainsi la veille du day1(b) une joyeuse bande de SNE en train de diner au Drakar, qui deviendra rapidement notre repère : Bilou, Plato, Popi, Tof, Quintinio, Niko44, Nodix ... que du beau monde. Ca parle inéxorablement de poker, mais pas que. L'ambiance est très bonne, et on a rapidement l'impression de se connaître depuis plusieurs années, ce qui n'est au final ... pas tout à fait faux.

    Nous sortons du resto vers 1h, et le tournoi commençant à midi le lendemain, nous avons plein de temps pour discuter avec tous ces ballas ... autour d'une table au Seven ... Et oui, nous ne couperons pas à cette boite de renomée mondiale, que nous saignerons chaque soir avec entrain, à coup de tournées de vodka malgré la cruelle absence d'autres clubbers.

    Bon, je suis mauvaise langue. Sur le coup de 3h débarquent quelques TV stars PS et bien entendu Poloker et ses acolytes, dont la dernière soirée sans commander de bouteille de Dompé ou de Greygoose doit remonter à l'année 2010. La soirée bat donc son plein, et c'est sans réelle surprise que je me retrouverais à faire la fermeture, comme un con, alors que j'ai un tournoi à jouer 6h plus tard.

    bg_529.jpg

    Réveil pépouze à l'hôtel du Golf 10 minutes avant le début du tournoi, transport express jusqu'à une boulangerie du coin pour éponger un peu tout ça, et on retrouve une demi heure plus tard (bah oui, ils nous ont foutu dans un hôtel à 5kms du casino, standard :)) Virus Zubz, Shishi, NTZ, Zozo et surtout Horn33t devant le casino. Pourquoi surtout Horn33t ? Vous allez comprendre très vite.

    Quelques semaines avant ce FPS, petite session MTT chez Bilou avec Horn33t, Utopik, Zozo et Virus, au cours de laquelle nous mettons en place un side bet sympathique : le premier qui bust du sunday special devra jouer le FPS dans le déguisement choisi par les autres participants. Sautant sur l'occasion, Horn33t shove quelques minutes plus tard avec 4ème pair contre nut flush, impatient de connaître son déguisement...

    Après avoir pensé dans un premier temps à un déguisement de Fish + une pancarte "ça m'apprendra à slowroll" (sa spécialité), nous tomberons finalement sur un déguisement lui allant à la perfection, celui de DONKEY. Nutsé. Il me fallait donc impérativement lui remettre le déguisement avant le début du tournoi, et le temps qu'il l'enfile, nous négocions non sans mal son entrée dans le casino (C'est Deauville qu'han même) avant de prendre nos bracelets*. Ship it !

    *d'entrée

    HaQo1BJ.jpg

    Bon nous finirons par rentrer en jeu avec une petite heure de late reg, et toujours 2g dans chaque bras. Difficile dans ces conditions de monter du jeton ? Tu parles ... jamais aussi bien grind un donkament :D Probablement relancé plus d'une main sur trois, pour passer rapidement de 30 à 55k et me placer parmis les chipleaders au premier break.

    Malheureusement l'alcool finit par redescendre un peu, et la gueule de bois est sévère. Je me souviens pas bien des coups, mais je finis par faire un call litigieux sur le shove de Patrick Braga - Spoiler : le vainqueur de l'épreuve - avec :Kc:Qc alors qu'il cold 4bet shove 23bb suite à mon 3bet à 6bb façe au spot de la table (contre qui je 3bettais mergé 1 main sur deux)

    Il avait :6h:6d et, oh, surprise, je perds le flip, me retrouvant à mon tour dans une situation délicate et perdant, toujours contre le même joueur, mes jetons sur un random combo draw vs trips qui ne passe pas.

    Toute ma vie toussa, il est temps de retourner à l'O2, bar du casino et rendez vous incontournable tant que le seven n'est pas ouvert. NTZ à bust rapidement aussi, Olivier (qui nous a rejoint au passage) est à l'average, Horn33t, qui fait les gros titres de la presse spécialisée avec son costume, est plutôt bien, et Popini est énorme. Bon CSB, mais il est temps de retourner se la coller.

    Rapide diner au Drakar, rencontre mouvementée entre Junkyboy et Bilou au Seven, et je ne tarderais pas à rendre les armes, sur le coup de 3h, me préservant pour le lendemain.

    Le lendemain, donc, réveil tardif, remise en forme avec un rapide passage sur la plage, puis retour au casino vers 15h pour faire l'ouverture des tables de cash game avec Zozo. Que de la 5/10 qui tourne, on décide ainsi de swap 50% avec ce dernier pour réduire la variance. Bon, il perd sa cave en 10 minutes de tilt, et je me retrouve dans une situation délicate. Heureusement Papa est là et réussit à remonter la pente, avec un petit bonus pour la soirée.

    Cette dernière arrive d'ailleurs très vite puisque le day2 du FPS s'achève et que tandis que Horn33et et Olivier ont bust, le chipleader n'est autre que Niko44, ce balla, qui a au passage chopé le numéro de Vanessa Rousseau parce qu'elle voulait une part de son action, et plus si affinités. eZ.

    Bon, le day3 est demain matin (enfin midi) et il y'a un beau billet à la clé, mais on ne va pas s'asseoir sur une si belle occasion de célébrer tout de même. Petit tour au Royal où Bendo a organisé un bel apéro pour les SNE & consorts au frais de la princesse ; belle tablée au Drakar puisque nous sommes ce soir une petite vingtaine, et débarquage massif en boite, une autre que le Seven, mais dont j'ai oublié le nom :(

    Les bouteilles sont de sorties, Niko est ivre saoul et tente d'apeller Vanessa pour lui demander de nous rejoindre, mais ce balla n'a plus de crédit sur son portable. LoL. Bon, il est 3h, l'heure où débarque tout le monde au Seven, ne manquons pas au rendez vous. Finement joué, il y'a pour une fois pas mal de monde, et nous y retrouvons Farfalla, LTH Corp, MerciFish et d'autres encore probablement mais je suis moi aussi dans un état d'ébriété avancé.

    Refusant finalement de quitter la salle lors de la fermeture, la sortie n'en sera que plus violente, mais de retour à l'hotel, et après avoir couché Niko dans un état proche du coma alors qu'il joue le tournoi de sa vie quelques heures plus tard, nous partons en after avec Bilou, son pote Pierrick, Plato, Quintinio et Popini dans la chambre de Bilou.

    minibar.jpg

    Un minibar et une télécommande dans le jardin plus tard, on a faim. Popi essaye bien de commander une entrecôte, saignante, au room service, mais ces enfoirés lui raccrochent à la gueule en lui faisant remarquer qu'il n'est pas dans son état normal. Well, il est 8h, le petit déj est servi, let's go !

    Et LA ... ce qui devait arriver arriva. Le roi du trashtalk et du trashplay, le grand, l'unique n0testin, est le seul client attablé, en compagnie de sa nana. La rencontre est pleine d'émotions, notamment pour Quintinio, autre grande figure du trashtalk .fr, qui ne se privera pas de lui rappeler tout au long du petit déjeuner que ça reste lui le patron en trashtalk live.

    L'ambiance est tendue, le maître d'hôtel excédé, et tandis que Plato mange littéralement l'intégralité du saumon du buffet, il nous refuse à plusieurs dizaines de reprises le whisky demandé, ce qui n'est, vous en conviendrez, pas digne d'un hôtel à plusieurs centaines d'euros.

    Nous finirons par quitter les lieux à son grand soulagement, non sans avoir croisé un Dominik Nitsche enchanté de trouver tant d'animation avant son footing matinal, mais se coucher ne semble toujours pas être une option. Nous décidons ainsi de repartir au casino, et attendons plusieurs dizaines de minutes la navette censée venir nous chercher, avant de nous rendre compte que cette dernière ne passait pas avant 10h.

    Embettés mais pas découragés pour autant, nous embarquerons rapidement sur une voiturette de golf. Les clés ne sont pas disponibles, mais qu'à cela ne tienne, la route est en descente jusqu'au casino après tout. C'est dans un buisson que le maître d'hôtel viendra rechercher l'engin, fort heureusement en parfait état puisqu'il remontera sans problème jusqu'à son emplacement initial.

    3861906_std.jpg

    C'est lorsque Popi à décidé de remonter en scelle que j'ai compris qu'il était peut être temps d'aller se coucher. Mieux vaut tard que jamais ..

    Bon la soirée était assez epic mais le réveil n'en a été que plus difficile. Je trouverais tout de même la force d'aller déjeuner vers 14h avant d'aller rail un peu Niko, qui somnole à sa table à l'approche de la TF. Il finira par bust 14ème me semble t-il, sur un beau spew, on peut désormais le dire je pense : Niko, c'était terriblement spewy :D

    Pour cette dernière soirée, PS organise une petite sauterie ou tout le monde devrait se retrouver, à la veille de la TF du FPS et à l'aube de l'EPT itself. On y fait donc un tour, mais ça sera rapidement un fold, entre ceux qui ne se sont pas remis de la veille et celui qui n'en revient toujours pas d'avoir bust si près du graal.

    Désormais traditionnel diner au Drakar, puis petit tour au Seven pour la forme, mais nous finirons bien tôt après un dernier verre bien appuyé et la promesse que l'on se reverra tous bientôt.

    Retour sur Paris le lendemain après un petit détour par la charmante Honfleur, et il est temps de revenir à des réalités bien moins sexy ...

    metro+boulot+dodo2.jpg

    Bref, tout ça pour dire (oui, je sais, c'était un long aparté) que nous avions envie de remettre ça.

    danette_vanille_hd_0.jpg?1300465380

    Et quoi de mieux pour cela que ... Las Vegas ?

    ET OUAIS on y est, il est là le UP, bien caché sous une danette à la vanille : Las Vegas, episode II, bitches !

    BOOM.

    Longue préparation donc, au moins un mois à l'avance, pour décider des circonstances de cette nouvelle réunion. Pensant être entre 6 et 8, on a longuement hésité à louer une villa, notamment celle ci : https://www.airbnb.com/rooms/810977

    Mais bon, loin du strip toussa, pour un court séjour finalement, c'est peut être mieux de rester dans un hôtel. Du coup Zozo à eu une idée bien sympa, de prendre une suite bien balla + des rooms standard, et de partager les frais. C'est donc tout naturellement que nous nous sommes tournés vers cette merveille au Mirage :

    miragehospitality2bedroomfloorplan_540.gif

    110m2, deux chambres, 3 lits, un énorme living room, c'était parfait.

    Mais bon comme on est des branleurs, on s'y est pris trop tard (elles sont toutes book 3 mois à l'avance), et il faudra attendre l'année prochaine pour ce kiff.

    Nous nous retrouverons au final dans des suites bella (à une lettre près on était bon) au Venetian, avec notamment Zozo, BVRPS et Horn33t. C'est un cran en dessous mais ça reste bien sympa, et put**n que j'ai hâte de retrouver cette ville de degens.

    Bon au passage vu que j'allais à Vegas j'ai joué quelques sats, et obv j'ai ship, à la fois l'event #60 (un 1500$) et le main event, les deux sur Barrière. On prend les même et on recommence, donc ! Sauf que cette fois c'est tout bonus, pas de pression, on va juste essayer d'apprendre un peu de nos erreurs, et attendre un peu dans le main avant de jouer trop aggro :)

    Du coup mon planning est assez MTT oriented, dans l'idée ça donne ça :

    Programme des festivités

    Arrivée le 28 juin -> repos / unjetlaggage

    29 juin à 12h au Venetian : DSE 600$ day 1A pour bien se mettre dans le bain

    30 juin au Bellagio: grosse session CG 5-10 / 10-20 tant qu'on a quelques $ en poche :D

    1er juillet à 12h au Venetian : DSE 600$ day 2 ou sats pour WSOP #57

    2 juillet à 12h au Rio : WSOP event #57 - 5000$ NLHE si qualifié, ou 235$ donkament à 15h (jusque 2000 joueurs + et 100k + à la gagne)

    3 juillet à 15h au Rio : 235$ donkament

    4 juillet à 14h au Marquee : Pool party day

    5 juillet à 12h au Rio : WSOP event #60 - 1500$ 3days event

    6 juillet à 12h au Rio : day 2 event #60 ou SPA

    7 juillet à 12h au Rio : WSOP event #62 - 10k$ main event

    8 juillet : retour Paris (Jinx Jinx Jinx)

    Tout ça entrecoupé avec parcimonie de CG (on va essayer de shot assez haut) et de clubbing, on devrait se mettre assez bien :)

    ONE TIME !

    bSF2YIW.jpg

  2. Ce voyage à Saint Martin aura été pour nous tous une expérience extraordinaire. On a vu et fait des choses qu’on ne pensait pas pouvoir réaliser de toute notre vie. Voila un petit florilège de ce que nous avons appris à Saint Martin à travers nos différentes expériences.

    En vrac :

    Ramener un travelo à la maison n’est pas une bonne idée

    La réparation d’un phare d’une Hyundai Accent ainsi qu’une partie de sa carrosserie avant droite coûte 2000 dollars.

    Coté hollandais, la conduite nocturne d’un véhicule sous l’emprise d’alcool, drogues ou autres substances est fortement recommandée. En revanche, la ceinture de sécurité n’est, quand à elle, pas obligatoire.

    Le monument le plus visité à Saint Martin est un strip club.

    Toujours vérifier quand on envoie une copie d’ecran par email, qu’il n’y a pas d’onglets de sites pornographiques ouverts, surtout lorsque le destinataire est le propriétaire de la villa.

    Le changement de date de son billet d’avion retour est possible 2h avant le départ du vol.

    Voir des vaches, chèvres ou animaux de basse cour traverser la route, c’est normal.

    Les strip teaseuses ont un nom de scène durant leur service.

    Mon charme et mon sex appeal montent crescendo en fonction de la taille de la liasse de billets que je sors de mon futal.

    Prendre les réacteurs d’un avion en pleine tronche quand on s’y attend pas, ça fait bizarre.

    L’alcool est gratuit et a volonté dans tous les casinos de l’ile.

    En boite en France, t’as 5% de chance de serrer une meuf, et 95% de chance de rentrer bredouille. A Saint Martin, c’est l’inverse.

    Erection et taux d’alcoolémie supérieur à 3 grammes 5 ne font pas bon ménage.

    La température de l’eau de mer peut être supérieure à la température de l’air.

    On pourrait croire que faire la fiesta tous les soirs c’est lassant, et en fait non.

    Les prostituées d’Europe de l’Est sont plus chères que les prostituées d’Amerique latine.

    Mes trois années d’espagnol à l’école m’ont finalement servi à quelque chose.

    Vivre trois semaines dans une immense villa et une semaine dans un hotel à 150 dollars la nuit, c’est chouette.

    Le pourcentage moyen de showdown sur les tables d’Omaha à Saint Martin est de 100%.

    Le tarif d’une prostituée n’est pas forcément en adéquation avec son physique.

    Il existe une ribambelle de livetards qui ont raté une grande carrière d’humoriste.

    Il ne faut rentrer sur une table de poker, que si « on est en forme ».

    Serrer une fille sans même lui avoir parlé, c’est possible.

    On peut boire de l’alcool tous les jours pendant plus d’un mois sans avoir de séquelles ni d’effets secondaires.

    Demander en mariage une strip teaseuse d’Europe de l’Est que tu croises pour la première fois de ta vie débouche la plupart du temps sur un refus.

    Il est possible de faire ALL IN avant même que les cartes ne soient distribuées.

    Le sperme se solidifie au contact de l’eau chaude.

    Un américain bourré ne connait pas le sens du mot fold.

    Je ne verrais pu jamais l’expression Alléluia comme avant.

    Si en pleine nuit, tu croises un mec et qu’il ne te propose pas de drogue, c’est qu’il est louche.

    La copine de Booba a du souci à se faire.

    Les croupiers peuvent exercer leur travail sans même connaitre les règles.

    Acheter un billet d’avion la veille du vol en espérant qu’il y ait encore de la place, c’est risqué.

    Conduire, quand on ne voit pu la route, c’est pas facile.

    Une fille que tu ne connais pas, qui vient t’embrasser et qui te propose dans la foulée de coucher avec elle, est forcément une prostituée.

    Avoir un fou rire continu de deux heures à une table de poker à Saint Martin, c’est standard

    Bref, Saint Martin c’est un peu un notre monde, pas parfait, mais totalement fou. Un « départ à Saint Martin 2, le retour » aura probablement lieu cet hiver, période de l’année la plus moisie en France et la meilleure la bas. N’hésitez pas à vous manifester pour les intéressés.

    C’est ainsi que se termine ce résumé, j’espère qu’il vous a plu.

  3. a.aaa-Harsh-Wake-Up-Call.jpg

    Pfiouuuu 6 mois déjà ! J'ai honte... :super-desole:

    Quand je vous avais quitté en décembre, j'étais supernova avec un put**n de bonus à 100kFPP à clear.

    Oui, mais le changement de status VIP sur PS début janvier a quelque peu changé tout ça. J'ai donc participé au boycott avec mes "maigres" 15k€ de rake sur 2011.

    Ce début d'année a également + ou - coïncidé avec la refonte du championnat online de mon club. Pour faire simple, no more freerolls !

    Du coup, ayant à peu près 0€ sur mon compte winamax, si je voulais participer au championnat online, il me fallait une bankroll. Pas besoin de beaucoup, le MTT hebdomadaire étant à 2€ avec 1 deepstack à 5€ de temps à autres.

    Qu'à celà ne tienne, j'ai donc déposé 50€ prêt à grind les micro limites de winamax ! Par un heureux hasard, winamax a décidé d'ouvrir la NL2 à ce moment là (la + petite limite avant était NL5). Un arrivage massif de fishs à micro-roll et micro-cerveau est arrivé pour tester ce nouveau joujou, j'ai pris 50 caves sur le mois en god mode.

    Du coup, j'ai retiré mon dépôt de 50€ histoire d'être en freeroll pour la suite.

    Puis je suis monté en NL5 où j'ai + ou - stagné à coup de retour de variance et monster tilt...

    Parallèlement, le blocus PS s'est arrêté mais l'envie n'y était plus. Je me suis quand même sorti les doigts du cul en février/mars pour faire les 20kFPP qu'il me manquait pour le bonus 100kFPP, tant que j'avais encore le status supernova. Une fois le bonus clear, j'ai cashout 2k€ me laissant environ 600€ pour jouer sur PS si jamais j'en ressentais le besoin.


    C'est le moment où j'aborde le coté orienté #my_life...

    Ca faisait + ou - 1 an que j’étais en colocation avec ma copine/ex pour diverses raisons.

    Ce début d'année a débloqué la situation, je me suis donc mis en quête d'un nouvel appart ; le déménagement a eu lieu fin avril, d'où une petite coupure dans le grind.

    Paradoxalement, alors que maintenant plus rien ne me stoppe pour faire des sessions de tarés jusqu'à pas d'heure, je ressens une certaine lassitude.

    Je veux dire... après un peu + d'1 an à grind comme un gorêt sur PS, un status supernova qui brille et tout pleins de FPP, le bilan n'est pas fameux. A cause de ma propension au tilt, je suis tout juste break even AVEC rakeback ! Pas fameux.

    Alors, ok, j'ai progressé dans mon jeu, j'ai dépassé le million de mains jouées, je suis capable de jouer 16 tables SH... oui, et ?

    Bref, petit coup de mou passager, la machine à grind s'est enrayée.


    Mais revenons à nos moutons.

    Après avoir cashout sur PS, et perdu le status Supernova je me suis concentré sur winamax. Mes tilts/pertes en NL5/NL10 ont été compensés par un run de folie sur le championnat online de mon club, que j'ai outrageusement dominé.

    Sur 8 MTT à 2€ (50-60 joueurs), je fais 2 wins et 1 runner-up, et je me tape le luxe de win le deepstack à 5€ pour un total de 150€ environ de gains.

    Du coup, je décide en mai de me concentrer sur les MTT. Je n'ai quasi pas grind en CG, et ca s'est de toutes facons, assez mal passé de manière générale.

    Coté MTT, j'ai run comme une chèvre asthmatique, j'en veux pour preuves ces quelques HH:

    A 5 places de la bulle sur un deepstack 2€:

    Holdem no limit Tournament (1,80€ + 0,20€)

    Winamax Poker - 6 players

    Converted with HandConverter.fr

    Stacks:

    UTG - luckydeal (17562) - M:2

    MP - Hero (101933) - M:9

    CO - poulou25 (109850) - M:10

    BTN - ari.s (89495) - M:8

    SB - elezra (75438) - M:7

    BB - juju17000 (87404) - M:8

    Blinds: 2500/5000 (+ Ante 620)

    Preflop: (11220, 6 players) Hero is MP with :Kh:Qd

    luckydeal calls 5000, Hero raises to 15000, 4 folds, luckydeal calls 10000

    Flop: :5c:3s:9s (41220, 2 players)

    luckydeal bets 1942 (all-in), Hero calls 1942

    Turn: :2d (45104, 2 players, 1 all-in)

    River: :9d (45104, 2 players, 1 all-in)

    Total Pot : 45104

    Hero shows :Kh:Qd (One pair : 9)

    luckydeal shows :2h:5h (Two pairs : 9 and 5)

    luckydeal wins 45104 from pot

    Le pire ! 3% flop ! :roulette:

    Digestif - 10€

    135 places payées, il reste 136 joueurs

    Tapis moyen 200k

    Holdem no limit Tournament (9€ + 1€)

    Winamax Poker - 6 players

    Converted with HandConverter.fr

    Stacks:

    UTG - TTISCH (134639) - M:10

    MP - Marvine 84 (190885) - M:14

    CO - randomtheory (271077) - M:19

    BTN - blanquto1 (319491) - M:23

    SB - Hero (203734) - M:15

    BB - topgun91 (43213) - M:3

    Blinds: 3000/6000 (+ Ante 820)

    Preflop: (13920, 6 players) Hero is SB with :6c:6s

    1 fold, Marvine 84 calls 6000, randomtheory calls 6000, 1 fold, Hero calls 3000, topgun91 checks

    Flop: :7s:6h:Ts (28920, 4 players)

    Hero bets 27000, 2 folds, randomtheory raises to 96000, Hero raises to 196914 (all-in), randomtheory calls 100914

    Turn: :7c (422748, 2 players, 1 all-in)

    River: :7d (422748, 2 players, 1 all-in)

    Total Pot : 422748

    Hero shows :6c:6s (Full of 7 and 6)

    randomtheory shows :Qc:Th (Full of 7 and Tens)

    randomtheory wins 422748 from pot

    Ou par exemple cette magnifique soirée:

    Pour se chauffer, ventrale touchée malgré l'overbet...

    Le Cinq Majeur : 21h29

    Holdem no limit Tournament (4,50€ + 0,50€)

    Winamax Poker - 8 players

    Converted with HandConverter.fr

    Stacks:

    UTG - eddyz62 (31737)

    UTG+1 - furtifstilt (27363)

    MP - Hero (20000)

    MP2 - bilbain12 (31031)

    CO - bettyboop31 (20000)

    BTN - Motcho (20375)

    SB - LAFLOR (19925)

    BB - Inpokveritas (41275)

    Blinds: 150/300

    Preflop: (450, 8 players) Hero is MP with :6h:6d

    eddyz62 calls 300, 1 fold, Hero calls 300, bilbain12 calls 300, 1 fold, Motcho calls 300, LAFLOR calls 150, Inpokveritas checks

    Flop: :6c:Qd:9c (1800, 6 players)

    LAFLOR checks, Inpokveritas checks, eddyz62 checks, Hero bets 2100, bilbain12 calls 2100, Motcho calls 2100, LAFLOR folds, Inpokveritas folds, eddyz62 folds

    Turn: :Js (8100, 3 players)

    Hero checks, bilbain12 checks, Motcho checks

    River: :2h (8100, 3 players)

    Hero bets 3300, bilbain12 calls 3300, Motcho raises to 17975 (all-in), Hero calls 14300 (all-in), 1 fold

    Total Pot : 46975

    Hero shows :6h:6d (Trips of 6)

    Motcho shows :Ks:Tc (Straight King high)

    Motcho wins 46975 from pot

    Puis un petit 5% flop

    Mini-roll : 21h39

    Holdem no limit Tournament (0,22€ + 0,03€)

    Winamax Poker - 9 players

    Converted with HandConverter.fr

    Stacks:

    UTG - poven91 (24338)

    UTG+1 - d17s (3946)

    UTG+2 - pilou24 (5780)

    MP - gabypranos (5690)

    MP2 - Hero (2340)

    CO - WinDon (2505)

    BTN - bouby2206 (7762)

    SB - LAPIOCHE (3110)

    BB - asthen (1570)

    Blinds: 100/200 (+ Ante 20)

    Preflop: (480, 9 players) Hero is MP2 with :As:Ah

    poven91 calls 200, 1 fold, pilou24 calls 200, gabypranos calls 200, Hero raises to 800, 4 folds, poven91 calls 600, pilou24 calls 600, 1 fold

    Flop: :Ts:Ac:9d (3080, 3 players)

    poven91 checks, pilou24 checks, Hero bets 800, poven91 raises to 1600, pilou24 folds, Hero calls 720 (all-in)

    Turn: :8d (6200, 2 players, 1 all-in)

    River: :7d (6200, 2 players, 1 all-in)

    Total Pot : 6200

    Hero shows :As:Ah (Trips of Aces)

    poven91 shows :Ad:Kd (Flush Ace high)

    poven91 wins 6200 from pot

    On se finit 3mn + tard par un 4% turn

    Deepstack à 2€ : 21h42

    Holdem no limit Tournament (1,80€ + 0,20€)

    Winamax Poker - 5 players

    Converted with HandConverter.fr

    Stacks:

    UTG - Vogi9397 (18400)

    BTN - alliase95 (20000)

    SB - chaiko (20000)

    BB - Hero (17020)

    Blinds: 75/150

    Preflop: (225, 4 players) Hero is BB with :As:Ah

    Vogi9397 raises to 300, 1 fold, chaiko calls 225, Hero raises to 1275, Vogi9397 calls 975, chaiko calls 975

    Flop: :2s:8d:6d (3825, 3 players)

    chaiko checks, Hero bets 2850, Vogi9397 calls 2850, chaiko folds

    Turn: :Ks (9525, 2 players)

    Hero bets 12895 (all-in), Vogi9397 calls 12895

    River: :7h (35315, 2 players, 1 all-in)

    Total Pot : 35315

    Hero shows :As:Ah (One pair : Aces)

    Vogi9397 shows :7s:7c (Trips of 7)

    Vogi9397 wins 35315 from pot

    Bref, même si ça ne veut pas dire grand chose mon EV bb/100 en MTT sur mai était juste lollant:

    3878792012May21lolEVMTT.jpg

    Entre ça, et quelques tilts en CG, ma roll sur wina a pas mal fondu pour descendre sous les 100€. :et-bam:

    Jusqu'à ce lundi...


    Comme quasi tous les lundi depuis que je suis célibataire, je suis allé chez mon pote gopatouf pour jouer le MTT online du club. Et comme à chaque fois depuis 1 mois, je lance en parallèle quelques MTT low buy-in (Cinq Majeur, kill the fish, etc.)

    Grosbibi était également là, et il décide de buy-in des MTT un peu + chers avec ses miles et autres tickets gagnés au club. Je décide de l'imiter et me buy-in l'Xtra à 10€ avec mes miles.

    Sur le Cinq Majeur, pas de surprise, la structure a beau être plutôt pas mal, et le field bien fishy, je n'y arrive tout simplement pas ! Je me prends systématiquement des set-up et des bads, et je bust en général en resteal avec AJ+ qui tombe tout le temps sur QQ+/AK... Bordel arretez de steal avec des premiums !!! >(((

    Coté Xtra, c'était plutôt mal parti... AK en pot 3bet où je ne touche pas face à un donk bet pot, suivi de KK que je 4bet face à un triso qui open shove un flop avec un As. :(

    Au bout de 5mn, j'ai déjà perdu la moitié de mon stack, vive les MTT !

    Mais la structure est lente, les fishs bien présents, et je vais m'accrocher pour être ITM... puis gratter les palliers... puis arriver en TF... puis être chipleader en TF !

    A 5 left, quand le gain assuré est à 4 chiffres, je vous laisse imaginer les 3 blaireaux que nous sommes derrière le PC qui poussaient des petits cris de pucelle :drool:

    D'autant plus que j'étais toujours chipleader, avec 2 joueurs compétents visiblement submergés par l'enjeu, un sick mongol et un huge fish.

    Le sick mongol va s'envoyer en l'air comme prévu, et PAN le pallier à +500€ :dance:

    Le huge fish va réussir à me faire tilt, mais les potos étaient là pour assurer le coaching mental. En vrac, en TF on va le voir faire :

    - limp call allin 10bb pour la moitié de son stack avec A5o

    - continuer de raise 4bb quand tout le monde a 20bb

    - raise 3bb pour tank-fold sur un push d'un short à 8bb (sa spéciale !)

    Il va m'instant call mon 3bet shove avec KQ et hit son board face à mon AT, ce qui va le relancer alors que je pouvais le sortir.

    Un bon gros rush de cartes va m'assurer le chiplead alterné avec le fish, et les shorts vont sauter un à un, et je me suis donc retrouvé en HU ! :D

    Le HU a commencé avec des stacks équivalents et environ 25bb deep, mais le fish va rapidement prendre l'avantage avec son J3o > KT sur QT9xK

    Puis quelques minutes + tard je 4bet shove :Ad:Tc qui ne fera pas le poids face à son :Jh:Js

    Je finis donc 2e pour 2 695,54€ :yahoo:

    Avec toutefois une petite déception face à une win qui était largement à ma portée... un fish qui vous met 1500€ dans la bouche, ca file forcément les glandes.

    Voilà, je crois que c'est pas trop mal pour un post de retour après 6 mois d'absence :)

    Le programme prévu pour les prochaines semaines restera le même, je vais cashout une grosse partie de ce gain, et continuer comment en mai sur les MTT low buy-in avec un peu de cash de temps à autre NL5/NL10 sur wina, et NL10/NL25 sur PS.

    Mais dans l'immédiat, ca sera repos car ça fait 2 jours que je ne dors pas à cause de l'adrénaline... à moins que ce soit les 10 cafés par jour :D

    Merci de m'avoir lu ;)

    739387xtra.jpg

  4. Bonsoir à tous,

    Cette semaine j'ai créer un pack sur le site www.pokeretassocies.fr

    Grâce à cela,j'ai vraiment jouer tres tres serieusement mes tournois sur barrierepoker, et cela m'a permis de réaliser sur 8 tournois 4 TF et sur mon pack 1er et 2ème sur 231 joueurs pour 511€ et 375€ de gains....

    De bon augure pour la suite en tout cas.....Ce site me porte bonheur ainsi qu'à mes investisseurs....Je vous laisse verifier en cliquant sur le lien..

    http://www.pokeretassocies.fr/membre/informations/DESCRIPTOR

    Pour le reste du mois à fond dans le boulot avant de rattaquer Online début décembre...

    Bon poker à tous et à bientôt...

    Franck :ninja: DESCRIPTOR :ninja: Rousselle

  5. Prêt pour la suite ? Prêt encore à vous foutre de ma gueule ? Prêt pour un nouveau récit ? vous avez fait vos pronostics j’espère ?

    Je reprends là ou je vous ai laissé :

    “J ai qd meme reussi q trouve un dormitorio craignos ou passer la nuit pour 15€ et vous raconter ma life. Je sais pas si beaucoup auront eu le courage de lire jusqu a la fin mais je me sentais un peu seul alors veuillez m excuser. Promis la prochaine fois je parle poker.

    demain leve 6 h pour m accouder de nouveaux aux comptoirs car j ai toujours pas de billets...”

    2h30 du mat : Je finis donc mon billet sur le blog et je ferme le PC de mon pseudo hôtel.

    Je vais me fumer une dernière clope avant d’aller au lit.

    Je vais voir le jeune gérant mexicain avec qui j’ai un peu symathisé . En même temps, on était que 2 clients,un vieux mexicain qui avait sa chambre perso (peut être à l’année ou qui bosse à l’aéroport, ça avait l’air d’être un habitué) et moi donc seul dans le dortoir de 12 lits pour un prix difficilement batable mais qui reste cher pour ce taudis (250 pesos)

    Il m’a fait rêver avec sa playlist dans le lobby de l’hôtel avec au passage ce super remix de Chinese Man, qui éveilera surement des souvenirs aux gens de ma génération. Ca vaut bien le clic :

    Je vais lui demander du feu, et là derrière son comptoir, je le vois en train de se préparer une belle ligne blanche (qu’il n’aura pas peur de traverser de long en large…)

    “et un peu de sucre en poudre…”

    il m’allume ma clope. J’suis à deux doigts de craquer mais j’ai + envie de fermer un peu l’oeil en fait.

    Arrêtons les conneries.

    Je vais me poser dans mon lit mais je dors ptet 2h encore agité par cette journée.

    Lendemain 7h, je me lève, je me trace. De toute façon, j’ai pas de savon, pas de serviette et bien sur c pas compris dans les services de l’hôtel.

    J’ai dormi tout habillé car en plus je me suis gelé les couilles, j’ai défait 2 autres lits pour récupérer les dessus de lits qui servaient de draps. Fait chaud a journée mais froid en soirée à cette période.

    Je me dis que c’est cool que ma copine soit rentrée. Ce nid douillé aurait scellé à coup sûr notre union.

    7h30. Je suis devant les comptoirs Air France qui avait promis qu’ils m’aideraient si le super plan our Amsterdam fonctionnait pas.

    Comptoir fermé.

    Ça ouvre à 16h comme hier en fait. OK donc si je veux tenter ma chance avec Air France faut que je repasse 12h de plus ici et attendre leur premier vol sans aucune garantie. C’est con, c’est les seuls qui m’avaient proposés de l’aide jusqu’à maintenant.

    C’est pas grave j’ai quelque comptes à régler avec Delta, la compagnie qui m’avait refoulée la veille sur mon vol initial et qui voulait me faire payer un nouveau billet.

    8h : J’arrive au guichet. J’explique la situation au gars et le fait que j’ai été victime d’over booking. Il préfère attendre son collègue qui m’avait reçu. PARFAIT : MON POTE. Je me re-pointe 20 minutes pus tard et je suis bien reçu. Le conn**d en question, une responsible et la personne qui m’a accuillie ce matin.

    Ils connaissent le dossier. Je leur fait part de mon point de vue. Ils se montrent compréhensifs malgré le fait que j’avais pas mon VISA. Plus de question de payer le billet. Les rôles sont un peu inversés. J’ai capté la supercherie et pointe les défaillences et l’incompétence du type devant sa chef. Ils m’enregistrent pour le premier vol pour Paris via Atlanta dans 30 minutes. Seul hic, je dois rester + de 6h aux US en attendant ma connection pour Paris et qui me fait arriver qu’à 11 h à Paname. Trop tard pour aller taffer.

    Y a bien un vol plus tôt d’Atlanta pour Paris mais il est complet.

    Je me dis que je pourrai batailler au comptoir pour le prendre. Je sais un peu y faire maintenant.

    J’essai de ne pas enregistrer mon sac à dos et de prendre en bagage à main. C’était passé pour Air France la veille. Pas moyen. Le type m’explique que si je parviens à prendre le vol d’avant, il n’y aura aucun probème pour le transfert. Ça se fait très facilement , c’est automatique. Parfait. C’est ce que je voulais entendre.

    9h30 :J’embarque sans souci pour Atlanta. J’achète même un T shirt Frida Kahlo pour ma soeur La sauce piquante, c’était pourri en fait comme Kdo. (ben ouais, il me reste des pesos, j’ai fait des bes économies sur la nuit d’hotel…)

    Ca reste entre nous mais si je suis si généreux, c’est qu’elle m’a preté son appareil photo que j’ai légèrement défoncé. Mes 2 frères eux n’auront rien.

    15h20 heure locale j’arrive aux US. Direction le comptoir d’Air France. J’attends 30 minutes son ouverture. J’explique la situation puor choper le prochain vol à 17h (au lieu de 23h) qui arrive à 8h30 à Paris.

    Il me fait comprendre qu’il y a moyen mais je dois attendre la fin de l’enregistrement of course. Je lui expique aussi pour le bagage. No soucy.

    Les mouches ont changé d’âne on dirait, Coooool !!!

    16h10 : C’est bon ! Il m’édite un ticket ! Un vrai ! j’ai même un siège attribué.

    Comme quoi, tout est bien qui finit bien. J’ai rien déboursé et je pourrai même aller taffer. J’ai juste raté les tournouis du dimanche ce qui est surement une autre bonne économie.

    This is the end ? My friends?

    Non trop facile…

    8h30 :J'arrive à Paris comme prévu, un peu éclaté qd même, j'ai pas fermé l'oeil une minute. Je passe la sécurité, j'attends pour récupérer mon bagage, j'attends encore et je peux toujours attendre en fait.

    m**de, mon bagage a pas suivi. C'est bien, j'ai l'impression que je suis le seul à qui ça arrive. OK, je me dis que je vais devior attendre l'arrivée de mon vol initial à 11h. Le transfert a pas du avoir lieu.

    J'en peu plus. Mais comment est-ce possible que tout s'enchîne aussi mal ? encore et encore ? Allez je me dis que j'ai tenté un pari en avançant mon vol et que j'ai pommé. C'est un peu qd on perd tous ces coins flips...et les 70/30...et les 80/20 aussi.

    Je vais au comptoir Air France pour voir ou en est mon bagage. l'hôtesse regarde : "Il arrivera demain Monsieur". ?????

    Mais comment cela se fait-il que donc? Mon bagage s'est fait la malle ? il avait pas le bon visa? C'est le gars de Delta qui s'est vengé? pourquoi demain ? Je cherche même pas à comprendre. Le point positif (toujours positiver), c'est qu'il sera livré dans 2 jours à mon domicile. Du coup j'ai pas à attendre et je vais pouvoir faire ma loque au boulot à temps.

    Oui, dans 2 jours, il m'aurait dit 12 c'est pareil. J'en ai plus rien à foutre en fait. Je veux rentrer chez moi, prendre une bonne douche...et aller bosser. Je remplis un formulaire de réclamation Je repars avec un T-shirt Air France et une trousse de toilette garnie svp pour voyager.

    Je crois que je commence à vraiment à faire pitié aux gens.

    Bon ben j'y vais, je rentre chez moi...

    et j'ai pas les clés de mon appart qui sont restées dans mon sac...

    Encore bien joué Bürük ! Normalement je les mets jamais dans mon sac, mais là ma copine avait les siennes. Bref, j'ai même pas à me justifier, je suis mauvais c'est tout.

    C'est pas un bad. C'est un bad run.

    Y a plus qu'à à aller les chercher au taf de ma copine...à Bagneux.

    9h45.Je suis cassé, j'en peux plus. Je pars prendre le RER B de l'aéroport pour rejoindre Bagneux donc. Y en a facil pour 1h15 Le temps de repasser chez moi, je peux arriver puor midi au taf.

    "En raison d'un incident technique suivi d'un malaise voyageux en gare de Châtelet, le traffic est interrompu".

    Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!! Quelqu'un m'en veut mais qui ? Il est où là? Le premier qui me fait chi** je lui casse la gueule ou il me casse la gueule en fait. Je m'en fous Je suis énervé, j'ai envie de me battre. J'ai envie de chouter dans un truc. Y a personne qui veut qu'on s'explique je suis chaud là.

    j'appelle ma boss. Elle me dit qu'il est trop tard pour me rendre au boulot. Par contre, elle veut que j'assiste à 2 réunions importantes en audio cet après depuis chez moi = pas payé.

    Là je give up. Qu'elle compte pas sur moi aujourd'hui. "Non, impossible : dodo. " On va arrêter les frais. Je suis pas en état.

    13h : j'arrive chez moi, je me douche, je me piote. Je somnole car bien sûr dés que je ferme les yeux je me vois encore dans un aéroport.

    Je reprends le taf le mardi mais j'attends encore des nouvelles d'Air France pour mon sac. j'ai rien de valeur à part la carte SD pleine de l'appareil photo...

  6. En hommage aux animateurs et invités de CP Radio au cours des 300 premières émissions.

    http://www.dailymotion.com/video/x2tqlu4_cp-radio-n-300-la-radio-aura-t-elle-lieu_sport

    Texte de la chronique (à lire après avoir écouté la chronique, pour éventuellement découvrir d'autres pseudos subliminaux)

    Inscrit depuis à peine six mois sur Club Poker, je reçois un MP de Laurent.

    Il s’agit d’une invitation Dumont documentée, mais également illustrée par une

    photo de ses sept enfants. Une invitation, donc, à l’occasion de

    l’enregistrement de la première de CPR, avec FPC, deux Ws, un __Q__… moi

    qui aime le Scrabble, je trouve quand même que ça manque de voyelles.

    Qu’à cela ne tienne : le jour J – encore une consonne ? – je me

    pointe rue des grands O – Aaaaaah, enfin une voyelle ! – ah non, rue des

    grands O-gustins. Sur la route je croise Sylvain, sur sa ArtPlay Davidson, qui

    fait la course avec johny001, qui a tellement customisé sa Peugeot 205 qu’on

    dirait une renaud123.

    D’un pas décidé, je poursuis ma route et, une fois arrivé, je découvre un

    chantier de ce qui semble être un studio en construction : Patrocle grand, et même plutôt petit-muss

    sympa quand même. Malheureusement, la construction n’est manifestement pas

    terminée. Inquiet, je demande à un ouvrier, Manuel, Bevand une bière pendant

    sa pause, si l’émission de radio va vraiment avoir lieu. Il me répond qu’il ne

    sait pas et je me retrouve tout bête. Pour info, il vaudrait mieux m’adresser selon

    lui à l’autre maçon, celui qui est en train de construire une Barrière. Je me

    tourne donc vers Pedro, qu’analyse son fil et qui me répond, plein d’aplomb

    (Pedro, pas le fil), que j’en saurai plus en allant dans la pièce d’à côté.

    Je traverse donc le micro-salon, au milieu des gravats. À droite,

    j’aperçois Nassim, en train de PonceP sa table de mixage et Davidi, qui taille

    une bavette et qui boit une Leffe avec l’as du Heads-Up, j’ai nommé Chob, NLegend

    du poker lui aussi. À gauche, je vois Gabriel, qui remue les gravats à la

    recherche d’une breloque en or Nassif. Un peu plus loin Philippe, Ktorza-ns,

    est en train de draguer Marion pour le deuxième jour d’affilée. Mais on ne la

    lui fait pas à Marion, qui certes Voj le détour, mais qui n’est pas Nedellec

    dernière pluie.

    Il ne me reste que quelques pas à faire avant de savoir si cette foutue

    émission de radio aura bien lieu. Mais d’abord, je dis bonjour à Pierre, qu’est

    la muse à Flavien. Je dois même enjamber Michel, l’abbé qu’est assis par terre

    et passer sous Nicolas, en pleine Lévi-tation. Après toutes ces rencontres, je

    pousse enfin la porte de la Meetic pièce d’à côté.

    Oh My God : dans à peine 5 mètres carrés, au -15

    personne (et pourtant il fait chaud) se pochtronnent. Et, s’ils ne sont pas

    encore tous tout à fait cuits, z’ils n’s'arrêtent pas d'boire pour autant.

    « Alors, elle va débuter cette émission ou pas ? » dis-je au

    premier venu. Pas d’bol, il s’agit de John Nash, qui a tellement bu de jaybee

    qu’il en a perdu l’équilibre. Dans le mètre carré d’à côté, Skip fait le

    Zozo devant Gaëlle Baumann qui est soûle elle aussi, ElkY était enceinte il y a

    quelques mois à peine. Patrick, quant à lui, vient de se Brueller la gorge avec

    un Cointreau flambé préparé par WebDesigner.

    Tout ce beau monde tente malgré tout d’éponger l’alcool ingurgité en

    grignotant des sa-Shishi-mis rapportés par WebMaster dans son SuperCaddy. Ce

    dernier me rassure : la radio aura bien lieu. Ouf !

    Au programme en tant qu’animateur, Olivierp-ère de Gabriel le chercheur

    d’or, Comanchera par l’interview d’Anaïs, qui a tellement bu qu’elle Lerouge

    comme un rubis. Skub s’occupera du montage et la partie technique sera

    présentée par Alexis, Laipsker en poker.

    D’ailleurs, tout est en place : fauteuils, micro, cravate… J’entends

    même un jingle de début… Bip bip, bip bip, bip bip… ah m**de, c’est en fait mon

    CP Radio-réveil qui me tire de mon sommeil.

  7. icounet
    Dernier billet

    Salut à tous!

    Je reviens vers vous juste pour vous dire que depuis très peu de temps j'ai mis en place un streaming poker sur le site twitch.

    Donc vu qu'un blog sert à ça je fais ma petite promo.

    Ca se passe ici --> http://www.twitch.tv/pairefusion

    Il y aura d'ailleurs une session ce soir (le 12/07) qui commencera aux environs de 17h, donc si des gens sont motivés à venir me regarder et discuter dans le chat des coups que j'ai joué, j'en serai ravi! Ca me permettrait de faire évoluer mon jeu.

    Voilà, voilà! :mon-maitre:

  8. Et oui, il faut bien que ca se termine un jour....Je n'aurai pas encore fait la moitié des choses que je voulais faire. Une bonne excuse pour revenir...avec un objectif en tête, les WSOP... J'en rêve.

    Le Main event est l'une des choses que je veux cocher sur ma To Do List avant de mourir.

    Le soleil est au RDV, la température grimpe en flèche... Après le traditionnel starbuck en bas de l'ascenseur et son café latte, bagel, blue berry muffin, un petit passage à la salle de fitness s'impose. Histoire de rentabiliser les fees de l'hotel et de perdre les excès calorifique des margaritas et autres bloody mary.

    Un des appareils sympa de cette salle, est la rope machine. exercice qui consiste à dérouler du cable (hum hum) le plus vite possible. Facile au début, au bout de 500 feet ca devient un cauchemar.

    20130207_155812.jpg

    La matinée glande se finit à la piscine de l'Aria...Jacuzzi, bouquinage, bronzage...le tout avec une musique lounge et des jolies serveuses qui te font des grands sourires...(ca doit être les effets de la rope machine)...le pied intégral.

    aria-resort-casino.jpg

    140526030804399003.jpg

    140526030844190554.jpg

    Comment finir cette matinée en beauté ?.....hmmmm...un bon resto par exemple !

    On a tous envie de bon vin, on se dirige naturellement vers le Julian Serrano. Restaurant typé tapas et bar à vin.

    On y mange bien, la déco est sympa mais étant situé à l'entrée de l'Aria et étant complètement ouvert, il y règne vite une ambiance de hall de gare.

    C'est dommage pour le côté intimiste.

    La nourriture est raffinée et si vous voulez manger à votre faim attention à la douloureuse.

    016+-+Julian+Serrano+(6).JPG

    Petite ballade digestive jusqu'au Mandalay et sa facade couleur OR.

    On traverse le New York, l'excalibur (en courant) puis le Luxor ou j'ai déjà séjourné il y a 10 ans et qui n'a pas bougé. Bon rapport qualité prix, des chambres très grandes et le fameux inclinateur. Mais vraiment trop excentré.

    J'ai un bon souvenir de la poker room ou j'y avais fait mon seul et unique quad de Vegas

    ;4d;4c;4h;4s et en plus d'avoir rasé 2 joueurs, j'avais reçu un extra 100 $.

    140526034945782077.jpg

    140526034832139195.jpg

    140526034908344843.jpg

    J'avais également passé une nuit au Mandalay lors d'un trip cote Ouest. Mon fils de 10 ans à l'époque était présent et c'était régalé dans la piscine à vague. Il y avait une plage en sable et un torrent circulaire ou tu te laissais porter sur d'énormes bouées.

    mandalay-bay.jpg

    140526035015812330.jpg

    140526034754659676.jpg

    Mais un dernier jour sans poker ne serait pas parfait. Ma balance est positive, voyons voir si je peux la faire gonfler d'avantage.

    Même si l'essentiel est ailleurs, les rencontres toujours très animées, les sensations bonnes ou mauvaises, le plaisir du beau jeu, l'adrénaline....Ouais non....mon cul, je veux gagner du pognon.

    Je l'ai d'ailleurs toujours en travers de m'être fait overplay à l'Aria. c'est l'heure de ma vengeance.

    Ils vont gouter à l'incroyable style du Serval, le souffle des 4 vents décuple ma puissance, des longs mois....m**de j'ai oublié de couper mon MP3.

    Je rentre dans la poker room et en ressort 30 minutes plus tard, la queue entre les jambes avec 150 $ en moins. WTF. c'est quoi ce bordel. J'ai même pas eu le temps d'analyser la table. J'ai touché rapidement du jeu... j'ai joué un jeu standard...J'ai même fait du pot control sisi...

    un bel ;As;Qd qui perd contre un ;Ah;5d

    une belle paire de ;Jd;Jc qui se font retourner par une paire de Houite ;8h;8s

    Bon je finis par tilter en envoyant la boite au Cutt Off avec ;Ad;3d et le seul joueur de la table n'ayant encore pas joué une main en 30 minutes annonce ALL IN....Classique...je me lève, je vois au loin qu'il retourne les As.

    Je renfile les écouteurs "et j'ai crié, criééééé All in pour qu'elle revienne"

    C'est mon dernier soir, je vais pas whine, Hoppenhagen m'a dit que le PH était soft. je le texte "si t'es par là et que tu veux ta branlée, je suis chaud comme la braise."

    La room est sombre mais l'accueil est bon, il n'y a que 3 tables actives et elles ne sont pas pleines. j'ai le choix, je choisis un siège avec vue et au PH ça a tout son sens puisque que des danseuses à moitié à poil avec des plumes dans le ... défilent sans arrêt....hehehe ...bonne pioche.

    Il doit y avoir un club pas loin mais bon revenons à nos moutons.

    La table est sympa. la plupart des jetons sont entre les mains d'un reg avec le smile qui lâche rien. A lui on va pas lui faire.

    Plusieurs joueurs récréatifs dont une femme dans la cinquantaine plutôt bien conservé qui est le centre d'attraction des mâles de la table. elles jouent très mal et ne sait pas se coucher (désolé messieurs).

    Je suis patient, la dernière session est encore bien présente. je me décontracte et fini par commander à boire (j'avais commandé un corona à l'aria que j'ai pas eu le temps de voir).

    Je sympathise avec un joueur online allemand (il est à ma droite), c'est un bon joueur mais allez savoir pourquoi il me prend pour un tueur...et se couchera sur 2 des mes bluffs...Et oui messieurs, le talent pour le sizing (voir day 2 notamment) ça s'improvise pas.....

    Je monte vite à 400 $ mais pas question de hit and run ce soir, je profite de la soirée.

    Je passe un bon moment

    je reçois ;Jd;Jc

    suis UTG, je bet 12 et j'embarque avec moi 5 joyeux lurons. Le pot prend de bonne couleur.

    Le reg, lady bonnasse et le deutsh sont présents.

    Flop ;7c;8d;Th rainbow....miam miam

    je bet 25, 1 Asiat call puis lady Bonnasse part all in pour 55, le reg call, le deutsh fold...

    La parole me revient et je 4 bet (ou tribet va savoir) 150 $, je vois le reg torde le nez, l'asiat call et le reg lâche l'affaire (il dira plus tard être sur un draw).

    un side pot se crée

    Turn ;6c pas terrible pour moi, il me reste environ 250 $

    je checke mais j'ai l'intention d'aller nulle part.

    L'asiatique bet 150 $ et je le couvre de peu

    je réfléchis longuement, pendant ce temps la table commente et donne son pronostic. Et à priori je suis pas dans les favoris.

    Je marmonne je dois fold ici, c'est évident, je le sais et pourtant je perd le contrôle de moi même et dis calmement à l'asiat "i must be behind...but i m all in"

    c'est d'autant plus con que je lui donne un indice incroyable s'il n'est pas sur un bluff.

    En gros, je fais 2 conneries en une (comme head and shoulder) et l'asiat insta call

    Il retourne ;7d;7h

    Ooops i did it again, Britney passe d'ailleurs à l'Arena du Planet Hollywood.

    la river arrive comme une fleur ;Js

    "sorry bro", inutile de vous dire de quoi je me fais traiter, si ma pauvre maman tombe sur ce blog, elle pourrait mal le prendre.

    Il se lève, quitte la room non sans dire une nouvelle fois ce qu'il pense de moi....

    La table est morte de rire, so i am...

    Lady Bonnasse gagne le side pot avec ;Ah;9x

    Je reste encore 2 bonnes heures à la table sans rien voir d'intéressant et quitte la table avec plus de 550 $ de bénef.

    f*ck You l'ARIA,

    Voilà, mon épopée pokeristique se termine ici, j'aurais été rigoureux dans le récit de mes mains en prenant des notes systématiques.

    J'ai fait en sorte de les sélectionner et de vous épargner ces dizaines mains qu'on trouve sympa sur le moment et qui n'ont aucun intérêt un fois relu.

    J'ai fait de nombreuses erreurs sur l'aspect technique du récit et m'en excuse une nouvelle fois.

    Merci de m'avoir suivi.

    je me suis pris au jeu et suis ravi d'être allé au bout. ça me laissera de bons souvenirs à relire dans quelques années.

    (merci à Webdesigner d'avoir mis en avant mon day 6 et d'avoir eu plus de 3000 vues sur un seul billet, j'ai pu faire le kéké dans ma cage d'escalier)

    CIAO

    quelques photos que j'ai pas réussi à caser

    La chaleur est si intense à Vegas que les buildings fondent

    140526035053126098.jpg

    140526035133492269.jpg

    Le lendemain à l'aéroport un haie d'honneur se forme pour l'entrée dans notre avion.

    On comprendra plus tard que c'est pour remercier des "héros de guerre mutilé pour sauver la freedom".....

    Ca ne les empêchera pas de les laisser s'entasser en deuxième classe....

    quelle hypocrisie

    14052605191326048.jpg

    140526051923319240.jpg

  9. Ragnarok1er
    Dernier billet

    Bonjour les amis!

    Ca fait longtemps hein? Je ne vais pas vous raconter tout ce qui s'est passé ces 20 derniers mois (pas encore du moins). Mais je vais mieux, je vais même bien, et je me remets doucement en condition pour SNE 2013.

    En attendant j'ai déposé 500€ sur PS (stupides limites de dépôt!) et je compte streamer mon grind sur les hyperturbos.

    Ca se passe ici : www.twitch.tv/ragnarok_1er

    Je vais essayer de répondre aux questions du chat et d'intéragir avec les spectateurs autant que possible, mais s'il y a trop de tables ça sera difficile.

    A bientôt!

    PS : Pour les petits malins qui compteraient en profiter pour se la jouer POTRIPPER sur Absolute, il y a un délai de sécurité qui fait que vous ne me voyez pas en direct total ;)

  10. Avant tout je souhaite à tout ceux qui passeront par là une excellente année 2013 pleines de réussite autour des tables de poker!

    En ce qui me concerne ma fin d'année 2012 elle à été extrêmement calme niveau poker.

    Comme pour vous tous, les fêtes de Noël et le jour de l'an n'ont pas aider à maintenir une grosse activité. 

    J'ai jouer en dilettante sur quelques tables de cash game NL10 et 25 avec pas mal de réussite, de quoi rattraper les 70€ perdu recement non sans avoir eu une belle part de chattage je l'avoue ;-)

    Quelques soirs je me suis réinstaller dans mon antre pour jouer quelques MTT et au final atteindre aujourd'hui 127€ sur ce nouveau type de format de poker.

    Perso, je prend vachement plus mon pied sur ce format que sur le cash game, évidement les gains sont plus lent mais pour le moment ils ont le mérite d'être régulier 

    Cela donne en chiffres : 

    Nbre de jeux : 91

    Place payées : 27

    Tables finales : 10

    Win : 1

    Gain NET : 127€

    Bonus : 3€

    Bankroll : 130€

    J'atteins donc les places payées 30% du temps et 1 fois sur 10 je fais une table finale.

    Bon évidement 91 tournois, cela ne represente ( mais mes lecteurs en ont desormais l'habitude) qu'un faible échantillon mais cela m'encourage à persévérer. 

    Les gains, auraient pu être un peu plus important si hier soir en lançant mes 4 tournois dominicaux, je n'avais pas par erreur ouvert le Extrême for speed  à 15€ soit complètement hors BRM pour moi mais je n'ai pas réussi à me desinscrire... Après quelques recherches sur le net j'ai pu constater naïvement qu'à un certain délai écoulé soit quelques minutes avant le commencement du tournoi la desinscription n'était plus possible!!! Du coup pas de surprise je n'ai jamais su jouer les turbo alors sur ce super turbo je me suis fait défoncer par les blinds... Bref du coup -15€, mais on ne m'y reprendra plus!!!  Erreur du débutant!!!

    Quoi quil en soit, cette fin d'année 2012 aura mis les bases de mes resolutions poker pour l'année 2013.

    Elles sont simples :

    - Jouer uniquement des MTT

    - Ne pas ouvrir de tables de cash game 

    - Ne pas faire de dépôt. 

    J'ai donc pour l'année 2013 une nouvelle bankroll constituée de les uniques gains en mtt soit 130€.

    Je joue à la base en cash game et ce nouveau format implique donc une grosse formation des bases en MTT. Je vais donc partager mon temps entre la pratique et une bonne grosse dose de théorie, que je piocherais dans les quelques bouquins que je possède sur le sujet mais que je n'ai encore jamais lu.

    Mon rythme quand à lui ressemblera a ceux des deux annees ecouler cest a dire tres tres tranquille ( surement le sang reunionnais qui coule dans mes veines;-) (Stan elle est pour toi celle la !!!!)

    Non sans déconner je vais essayer de jouer au moins une session dans la semaine et une autre dans la nuit du dimanche au lundi  cela représente donc entre 25 et 30 tournois par mois.

    Question BRM, je ne joue que les tournois (non turbo) a faible buyin allant de 0,50€ à 5€

    Principalement les tournois garantis entre 100€ et 1500€ a heure tardive afin d'avoir le moins de joueurs possible et d'optimiser mes chances d'être payer.

    Ma moyenne de buyin étant de 2€ j'ai devant moi de quoi jouer une soixantaine de tournois, donc environ 2 mois de poker.

    On verra bien ce que ça donne je ferais quoi qu'il arrive un point sur la situation donc minimum en Mars, d'ici la j'ai un autre gros projet en route et qui risque de prendre une grosse place dans mon emploi du temps mais peut être que je reviendrais sur ça prochainement.

    Encore une excellente année à tous et merci à ceux qui me suivent et qui régulièrement demande des news ça fait plaisir!!!

    Tcho!

  11. Le retour du Run Rose, 6ème partie.

    Bon ok, j’ai quasiment mis 4 mois à poster alors que le billet est presque fini depuis 3 mois.

    Néanmoins, ça m’a permis d’identifier un leak chez moi.

    Lorsque je ne joue plus ou que je suis broke, j’arrête de poster des mains, d’en commenter et globalement, de parler poker.

    Bon bah, lorsque je ne baise pas, j’évite de me replonger dans mes vieilles histoires de barrel. Dimanche, ça faisait 4 mois que je suis dans ma ferme de vache, seul, dans la campagne Australienne.

    Bref, rigolo de faire le parallèle.

    C’est ti-par.

     

    L’arrivé en Australie, la chasse aux drapeaux et l’observation du Mulet hair style dans son environnement naturel.

    Je viens donc d’arrivé sur ce beau territoire rempli de vide et je ne parle pas des grands espaces désert.

    Après des débuts difficiles aux tables du Crown Perth et un échec cuisant auprès d’une petite fraicheur à stan smith blanche (lien), me voilà arrivé à Fremantle, au « Beach Backpacker ». Une belle boucherie ce backpack. 4 étages de n’importe quoi, aucuns admins, uniquement un gérant présent de 10h à 15h (lol). Le reste du temps, ce sont les backpackers qui gèrent le lieu. En gros, c’est freelance totale.

    Mon plan est relativement simple, je vais bosser dans cette station balnéaire pour gros beauf et réduire les sessions au crown. Je me fixe 2 sessions semaines maximum.

    Je trouve un pti taf de plongeur (payé 24$/h lolilol #australia) au Northfolk hotel le lendemain de mon arrivé. Je chatte un joli set-up. Petite CSB si ça vous intéresse.

    Spoiler

     

    [Le soir de mon arrivé au BB, je descends me poser à la table qui se trouve à l’entrée de l’hotel avec un bon gros jokoss. Rapidement, un mec arrive. Je l’avais spotté dans le couloir de mon étage, il était assis à côté de son gros sac et écouter du rap kainri sur son enceinte. Le mec me demande une clope, je m’éxecute. On discute et le type me dit qu’il part demain matin pour Melbourne et que du coup il squatte le canapé pour pas payé de chambre. Il me demande ce que je fous ici et je lui dis que je recherche un taf- n’importe quel taf. Là, le type me dit « bah je viens de lacher mon taf de plongeur, ce matin, si tu veux je te file le numéro du chef » Je dis oui sans me faire prier.

    Le lendemain, j’envoie un message au chef qui me dit de passer après le service du midi, ce que je fais. Le resto est cool, y’a deux serveuse qui mériteraient bien un bon gros barrel matinal.

    Le mec voit bien que je n’ai pas d’expérience mais il m’offre un essai.

    Je fais l’essai et j’obtiens le job.

    Bon, ce n’est pas la CSB la plus trépidante mais plus tard, lorsque je me suis fait quelques potes dans le backpack, je me rends compte que tout le monde me jalouse « c’est lui qui a eu le poste de Harry ». Apparemment, y’avait du monde sur la corde à linge, et ce bon Harry a fait tourner rapidement au premier venu. Durant le mois que je suis resté, j’ai pu constater que bien peu arrivé à trouver du taf ici car c’était très demandé.

    Un an plus tard, je retourne à Fremantle et malgré les 50 cv déposés et les relances, zero taf à la clé. J’ai alors réalisé la chatte que j’avais eu la première foi et j’ai mieux compris la haine de tout l’hôtel quand j’ai annoncé que j’avais trouvé du taf en moins d’une journée.


     

    Durant les 3 premières semaines, je passe mon temps à bosser. Lorsque je ne bosse pas, je vais au crown. Du coup, je ne rencontre pas des masses de gens. Je crois être dans un de ces moments où je préfère être seul, plutôt que mal entouré. Les backpackers sont une espèce, pour la majorité, qui ne m’attire pas vraiment. Des gens broke, mange quignon au possible, parfois bobo, très centré sur « leur voyage », faussement cool, surement superficiel. Ajouté à cela que chaque mini short un peu bien gaulé qui se trimballe se voit systématiquement escorter par une bande de mec qui ont besoin d’aller à Montélimar pour épingler du nougat. Bref, je n’ai pas des masses de potes mais finalement ça ne me dérange pas.

    Il y’a bien cette petite Française, Camille, aux tatouages qui mérite quelques cartons rouges, qui me tourne autour mais je suis fine bouche et son 5/10 ne me satisfait pas. Je suis aggro, certes, mais j’ai appris à sélectionner mes starting hand et je sais que tous les spots ne sont pas bons à prendre.

    MAIS BON TU M’CONNAIS.

    Lors de ma dernière soirée, je me fais à l’idée que je n’aurais pas mis « tout dedans » en un mois d’Australie, le slip de carton prend forme. Quand Camille apprend que je pars pour Adelaïde le lendemain, elle m’invite à une soirée sur la plage avec d’autres Français et mon moi bourré du futur se résigne petit à petit me contenter de la moyenne et d’un tatouage étoile très limite.

    C’était sans compter l’apparition de…

     

    Jackie, 24ans. Américaine. Voyage depuis 1 an, essentiellement en Asie. Elle est arrivée en Aussie il y’a 1 mois. 1M60, petits boobs mais un tarma COMPETITION. Une américaine bien gaulé from Calipornia. Très souriante, avenante. Un accent bien de la bas et une façon de parler assez suave, une voix un chouilla cassé. Je me vois déjà l’honorer des couleurs du drapeau. Surtout celle du milieu.

    Alors que je suis au Coles (supermarché), Camille m’envoie un message pour me demander si je peux lui prendre une bouteille de vin et un pack de bière. Rendre un service, c’est toujours plaisant mais surtout ça crée une espèce de redevance inconsciente.       Instant call. 

    En arrivant au backpack, je la vois assise avec d’autres brokepacker, notamment à côté d’un petit T9s des plus sexy. Je donne le sac à Camille et le connecteur suité m’adresse un:

     

    « oh it’s for me, thanks darling » tout en prenant ses bières.

     

    Comment on joue un SC quand on est un trongol ? On le surjoue. Qu’importe la position, qu’importe le flop : T9s c’est trop sexy. Pis j’ai vu Kitai faire un call hauteur T un jour sur un DLTDP. CA VA PASSER.

     

    «Ow, hello you !  I’m Hugo »

    « Hayy, I’m Jackie » combo sourire freedent

     

    S’en suit une discussion banale mais on connecte le flop mon con !

     

    Camille, voyant que je suis bien plus intéressé par cette petite américaine en 1 minutes que par elle en 3 semaines, interrompt notre conversation pour me dire qu’on part dans 20 minutes.

     

    Je lui réponds sans la regarder « Ouais je prends ma douche et je vous rejoins. »

     

    30 minutes après, je redescends tout beau tout propre, prêt à sortir mon double décimètre au premier spot américain.

     

    On finit par décaler une trentaine de minutes plus tard. On est un petit groupe.

    4 Français, 1 irlandais, 1 australien, 1 Allemand et 2 américains. Sur le coup je crois que le mec de New York est le mec de Jackie. Pas très content, mais plus moyen de fold la soirée donc on y va. J’ai entendu tellement d’histoires sur les ricains que je me dis qu’avec un pti coup dans le pif, on pourra ouvrir une table de three handed bien aggro.

    On arrive au French Barbecue, ou tout le monde est censé être cool mais finalement, tout le monde est en groupe et personne n’en sort vraiment. Comme d’hab’, toutes les meufs bonnes on un ratio de 1 sur 4. 1 meuf bonne, 4 mecs dessus.

     

    On se met donc en cercle et j’applique mon plan de Fish. Je bois comme un trou en faisant passer Caballero pour un fumeur du dimanche. Mon compagnon de boisson est Irlandais. C’est un sick degen. Le mec me raconte ses histoires de bagarre, de coke, de la meuf de 15 ans qu’il a mis en cloque. Il me dit avoir des problèmes avec l’alcool. Il a une descente de breton le con.

    A un moment donné, alors que j’avais refilé mon lutin irlandais qui commençait à être en boucle sur sa vie, je me mets à écouter le groupe Camille/ L’américain/Jackie. Cette dernière m’interpelle.

     

    « And what about you Hugo, how many flags ? »

     

    Je commence à être bien bourré à ce moment-là et je ne comprends pas bien ce qu’elle me demande. J’aurais pu demander de quoi il s’agissait mais sur le coup je préfère penser que je n’ai pas besoin d’aller chercher l’info.

     

    Je comprends : « avec combien de filles as-tu couché »

     

    Je la regarde, lui dit que comem c’est un peu gênant mais son côté américa f*ck yeah in god we trust me dit en gros « dont be a faggot »

     

    « 27 »

     

    Les trois me regardent avec des yeux ébahis.

     

    « 27 ??? »

     

    Un peu timidement « Yeah, 27 »

     

    Je me suis toujours considéré comme un joueur agressif m’enfin 27 ca me parait pas non plus énorme. En tout cas pas à créer tel étonnement.

     

    Puis Camille me dit « C’est énorme, t’as quel drapeaux alors ? »

     

    « Comment ça quel drapeaux, de quoi tu parles ? »

     

    Elle m’explique que les « Flags » correspondent aux nationalités avec lesquelles j’ai couché.

     

    Moment forever alone ou je passe pour un énorme étron, ça m’apprendra à call in the dark.

     

    Obligé de dire que je n’avais pas compris en espérant passer sous son radar de détecteur de queutar.

    Je réponds donc « 2 ».

     

    Et là, comme ça, alors que tout le monde écoutait suite à mon annonce de trongol, la belle Jackie me lâche texto :

    « Ow, I would be happy to be your third »

    Un micro silence s’installe.

    Lol wat ?

     

    Camille la regarde de travers genre « mais quelle pute », l’Américain sourit, un des français me regarde l’air un peu dépité et l’Irlandais me eye contact et son regard me dit : BAISE LAAAAAAAAAA

     

    Le même genre de regard de Kayron dans bref. Bref.

     

    Sur le coup, avec l’alcool et les bédos j’ai l’impression de ne pas comprendre. La meuf m’a vraiment lâché cette bombe devant tout le monde ? Elle a vraiment dit qu’elle se ferait bien sauté par l’énorme bg que je suis ? Suis-je vraiment choqué ? Ça se passe comme ça chez l’oncle sam ? Est-ce qu’un présidant américain s’est déjà poli le chinois dans le bureau ovale? Que penses-t-elle des zboub non circoncit ? Autant de question qui traverse mon esprit.

    Entre temps j’ai compris que le New Yorkais n’étais pas son mec quand je l’ai vu enfourné sa langue dans une random francaise après avoir joué « au champs élysée (en francais monsieur) » On distribue un carton « goss bo » pour ce Samy.

    La voie est dégagée, le flop est très beau, je vais la gagné cette main, f*ck yeah.

    Je vais pisser et lorsque je reviens je raise immédiatement et je me mets en position. Je hume son odeur. Elle sent le soleil. Un parfum de meuf qui glande rien à la plage. J’adore cette odeur.

    Je m’assoie juste à côté d’elle, je fais en sorte de bien me coller.

    Elle me dit qu’elle à froid. Bon prince, « so french » que je suis, je lui file mon pull. Elle me remercie et se blottie contre moi. Rien de bien ouf, mais je sens clairement que j’ai un spot de all in assez évident. J’ai passé tout le tournoi « fremantle » à être card dead, je pars demain, j’ai un connecteur suité qui me fait de l’œil et une dizaine de blind...

    Quelques instants après, le groupe décide de partir. On ferme la marche avec Jackie. Elle me dit « slow down, slow down ». Okay, je slow down poupey. Elle me regarde et me dit en Français « Je t’ayme bien Yougo ».

    Bon, comme dirait un des mecs les plus malaisant de youtube en 2017 : AMOLINEEEE.

    Ni une ni deux, je lui offre un french kiss et on s’assoie dans la pénombre du parc, juste devant la butte, avant la plage. On s’embrasse et je sens que la petite monte très vite en température. Elle me demande si je « like son ass ». J’acquiesce et lui cale des doigts instantanément. A ce moment-là, je suis convaincu d’avoir des capotes dans mon sac et lui propose d’aller sur la plage pour la démonter et bon et dur forme. Clairement, le flop est bien connecté, j’ai mon combo draw : Baisé une américaine sur une plage Australienne, deux premières fois en une.

    On se cale sur la plage, seulement run better, je n’ai pas les capotes. La turn est donc pas ouf mais on espère que tout va rentrer à la river parce qu’elle a payé la ptite, faut faire un gros hold now.  La meuf à l’air de s’en branler, elle descend sa jupe et se met en levrette. J’ai donc la vision de son cul divin face à moi mais aucune armure de latex. Je lui cale encore des doigts en pensant que je pourrais mettre mon poing. Sans déconner, elle pourrait accueillir deux togolais dans sa caverne.

    Mais là mes cons, je me retrouve dans un dilemme un peu chiant. Je me suis juré de ne plus jamais subir un stress post relation non protégé. Je suis du genre méga angoissé avec ce genre de bail. Avant de partir j’ai passé des analyses. J’avais limite pas dormi pendant 3 jours en imaginant ce que serais ma vie si les résultats étaient positifs. Finalement tout était négatif, le sentiment d’avoir chatté une tonne, j’ai limite lâché une larme de joie lorsque j’ai appris la nouvelle. Je me suis aussi promis de ne plus m’infliger ça.

    L’hôtel est à une bonne trentaine de minute à pied, il est 1h du mat, il fait froid. Autant vous dire que je sens que si je lui dis « ouais mais non, je n’ai pas de capotes », la chaudière qui me tend son cul va vite se refroidir et le dealer va me sortir un jolie brique river.

    Finalement, je choisis l’option low variance et prend le risque de louper le spot.

    « No condom, we have to go back to the hostel and then, I’ll show you my french touch ».

    « Ow » Assez froidement.

    Elle remonte son string et sa jupe et on part de notre plage.

    Elle marche devant moi à une bonne dizaine de mètre.

    Je suis entre le « Putaaaaain Hugo, putaiiiin » et le « putaaain je suis fier de toi Hugo ».

    Elle commande un Uber et pendant l’attente, j’arrive à la faire rire. On se ré-embrasse et je fais tout pour la garder à température ambiante.

    Dans la voiture, j’accélère et passe en mode raise any two. Je lui lâche des trucs salaces en français dans le creux… De l’oreille, et lui caresse le nougat discrètement.

    Arrivé devant l’hôtel, elle me demande de descendre en premier et de l’attendre dans les chiottes du 2eme. Elle ne veut pas qu’on soit vu ensemble.

    Lol ?

    Elle m’explique qu’elle a couché avec un autre français la nuit d’avant (laul) et qu’elle n’a pas envie de passer pour une trainée car elle vient tout juste d’arriver. (infinite lol).

    Bon balec, je me marre quand même un peu parce que je me rappelle plus tôt dans la soirée qu’un des français m’avait parlé d’une meuf qu’il avait baisé la veille et je comprends que vu le regard qu’il m’a lancé plutôt que c’était elle et qu’il voulait un match retour.

    Sorry bro, tu vas chauffer le banc ce soir. Je me charge de représenter le pays.  Bleu blanc rouge bordel !

    Je l’attends donc dans les chiottes et c’est un moment dont je me souviens. Le temps semble long mais elle finit par arriver. Elle met la poubelle devant la porte et vient vers moi. Les chiottes sont en long. Il y’a 8 éviers dont un plan de « travail » propice au démontage de petit boule d’américaine. Elle se déshabille doucement, limite en me faisant un strip tease  en me regardant avec un put**n de regards de coquine. Je l’embrasse et la démonte littéralement sur « le plan de travail ». Elle me dit d’y aller plus fort, que je peux lui faire tout ce que je veux, « do you like m yass ? » mais lol. Je la retourne, lui met des claques de mutant sur son pti cul bombé, elle hurle. A un moment donné, je sors et lorsque je me remets en position elle me ressort « do you want m yass ? ». Je comprends que je n’avais pas compris la première fois donc « why not ! ». Je tente alors d’inséré mon gourdin mais sans lubrifiant, c’est mort. Elle me dit ok ok, f*ck my pussy, f*ck me please, f*ck me hard !

    J’en rajoute pas.

    La river rentre donc, aussi bien que ma clé de 19 dans son antre, et put**n, c’est un énorme kiff. Comme quoi, même en jouant comme un manche, on peut ship. Jeu de con.

    En plein ébat, la porte s’entrouvre. Quelqu’un essaye d’entrer. Paniquée, elle se retire et me traine dans les toilettes. (On était sur les éviers, les toilettes sont dernières nous et ont une porte qui ferme à clé). On attend 10 seconde de voir si la personne va entrer mais finalement, rien. Je continue de la prendre sur les chiottes. put**n qu’est-ce qu’elle en veut, rarement eu autant de répondant la première fois!

    Vu que je suis bien bourré, j’ai du mal à finir. Je lui propose donc de me gober le chybre, ce qu’elle accepte avec une certaine joie. Pendant qu’elle me suce divinement, elle me regarde dans les yeux, me crache sur la queue en me répétant « give it to me ». Oui oui, comme dans les film de boule, j’en reviens pas.

    Je finirais rapidement, en lui en mettant bien partout. Après avoir payé mon tapis, elle continue de me sucer 30 secondes, me fait un bisou sur le gland, ouvre la porte, se débarfoutre dans l’évier, se rhabille, m’embrasse sur la joue et me dit « Have a nice trip to Adelaide ». Elle quitte la pièce en faisant des petits sauts, telle une put**n de biche.

    Je l’ai tringlé pendant 30 bonnes minutes, c’était put**n de intense et la meuf se casse genre 1minute 30 après. Pas de dialogue post coitale, même pas une chance de lui mettre un deuxième barrel. Je me retrouve à poil dans les chiottes, seul avec mon zgeg qui coule.

    Quelle baise ! Spoiler : La meilleure de l’année d’ailleurs.

    Le lendemain matin, le réveil est difficile, j’ai une grosse barre au front et dans le zlip, put**n, un ptit barrel matinal ça ne m’aurait pas dérangé. Retour rapide à la réalité, je dois check out avant 10H et chopper mon avion en début d’après-midi, pas le temps d’imaginer un plan pour une autre main avec elle. J’admets avoir furtivement pensé « rater » mon vol mais heureusement, mon cerveau s’est servi de ma gaule de taulard pour latter mes couilles et revenir à la réalité : Pas de match retour.

     Lorsque j’arrive à la réception pour rendre mes clés, qui je vois derrière le comptoir ?

    Jackie.

    Y’a une autre personne à côté d’elle mais lorsque je rends mes clés, elle me fait un grand sourire avant de me souhaiter bon voyage.

    Je ne la reverrai jamais même si par la suite, j’ai essayé de la retrouvé dans des amis commun potentiel.

    La moralité de cette histoire, les américaines sont élevés au film x, l’Amérique, cette porn nation.

     

    KATE, 25 ans, étudie je ne sais quoi, travaille en parallèle. 1er (set et) match sur Tinder. Australienne pure souche. 1m60, fine, un joli sourire, des yeux de chat. A fait un séjour en France, à Tours quand elle était au collège et depuis elle « love le France ». Aime le vin mais végan/ chiante au possible. Adore sa m**de de pti chien.

     

    Après avoir délaissé cette belle application, le « spin & go » de l’amour refait surface lorsque j’atterris à Adelaïde. 

    Je suis donc là depuis une grosse semaine, fraichement débarqué dans ce nouveau backpack « le blue galah hostel ». L’offre des filles ici ressemble à l’offre MTT de PS.FR  et je décide donc, assez logiquement, d’ouvrir PS. Com.  

    Ca match bien, on discute pas mal,  à raison d’un ou deux message par jour pendant une semaine. Quand même.

    On se rencontre dans un petit café Français dans le très joli quartier « Vardon » d’Adelaide, au « Hey Jupiter ».

    Elle arrive habillé tout de noir vêtu, lunette de soleil et un peu en retard.

    Je lui fais machinalement la bise, elle recule « j’ai forget » qu’il ne fallait pas open 2bb mais plutôt faire une poignée de main ou un « hug », mœurs anglophone oblige. Mais je m’en fou, je suis Français moi Modame. Je lui tape une bise. Elle a un rictus un peu coincé  du style «ow  it’s a bit chocking » mais ça passe.

    On s’assoie, je commande une pinte bien balla à 18$ et elle prend un thé.

    On discute, c’est fluide, malgré mon niveau d’Anglais peu respectable au moment de l’action. Elle m’explique qu’elle ramasse un peu car elle est sortie hier soir, mais qu’elle est contente de me voir.

    Pas très compliqué à lire cette Australienne, même sous ses lunettes teintées.

    On finit nos breuvage et elle me propose de décaler récupérer un truc à son lieu de travail. On est Dimanche, mais elle a les clés.

    All right, let’s go.

    On arrive devant un immeuble, on monte dans l’ascenseur et je ressens comme une tension sexuelle qui s’installe.

    Arrivé à son étage, elle me montre son bureau, m’explique ce qu’elle fait etc. C’est vide de chez vide et je crois que j’ai un spot pour la déglingué immédiatement. Avec le recul, je suis quasi sûr qu’elle n’avait rien à foutre ici et que son intention était de se faire mettre tout dedans pour raconter l’histoire à  ses copines le lendemain. Seulement voilà, j’ose jamais faire ce genre de move aussi tôt dans le tournoi donc je fold, n’étant pas sur de la force de ma main, lâche que je suis. La tension est tellement palpable que même sur le coup, j’ai l’impression d’être une petite lopette qui squatte la NL10 depuis 5 ans.

    Elle prend sa m**de et on reprend l’ascenseur. A peine arrivé dedans, un silence lourd de sens éclate et lorsque je tourne la tête, je la vois me regarder en se mordillant la lèvre. Bon, on n’est pas un pédé, c’est parti. Je raise et ça snapcall chez maman kangourou.

    Alors qu’on est en plein patinage artistique, l’ascenseur stop et un mec en costume rentre. L’ankwartitude est complète. Le mec se met dos à nous et on pouf de rire, nerveusement j’imagine. Une fois au rez de chaussé, on sort tranquillement et je lui demande si elle le connait. « Yeah, he works with me ». LOL. Bah il a pas dit bonjour, il va niquer sa mère.

     

    On va donc se poser dans un parc et on alterne entre séquence de roulage de patin intensif et discussion sur la France et l’Australie. C’est cool, c’est léger, ça fait du bien.

    On se quitte en fin d’après-midi car elle à des trucs d’Australienne à faire, probablement promener son chien ou se maquiller.

     

    27751762_10155180643787681_4192142636802241831_n.thumb.jpg.24beacb9c9c63c7010a49a0f59d4beae.jpg
    Kate (à gauche)

     

    Elle est finalement assez peu dispo et on se revoit le samedi soir qui suit.

    La tenue n’est pas la même, petite robe verte sexy, talons, maquillage étonnement sobre pour une australienne du Saturday night. Elle est put**n de pas mal en fait !! Le 6/10 que je lui avais octroyé se transforme en 7.5/10 puis en 8.5/10 lorsque j’en suis à mon 4ème verre de pinard.

    On se retrouve dans un bar français qui coute une blinde mais au diable l’avarice, j’ai une envie de faire all-in dans sa cavité muqueuse donc on paye papa, on est là.

    A la fermeture des bars, je la raccompagne à sa bagnole.

    Sur le trajet, on s’arrête toutes les 5 minutes pour se rouler des patins et je tâte allégrement ses fesses. Ça m’a l’air bien plat tout ça mais put**n, y’a pas un cas où je la baise pas ce soir, j’ai lâché 100$ en boisson bordel, j’ai mon biscuit, faut le tremper now. Cependant, la note repasse à 6.5/10 malgré l’alcool. Un cul plat, si petit et de graisse dépourvu soit-il, c’est carton rouge direct monsieur l’arbitre.

    Lors d’un énième stop, la rue est déserte et lorsque je l’embrasse, je remonte sa petite jupe de façon à ce qu’elle ait le boule complétement à l’air. Là, elle me propose de venir chez elle en se mordant la lèvre. Ouuuuuh tu vas le prendre ton barrel, tu vas le prendre !

    J’accepte, évidemment.

    Je vois le drapeau Australien flotté au-dessus de ma tête et un kangourou me fait un check.

    Elle habite à 20 minutes du centre et pendant le trajet la température ne descend pas, j’ai appris à les garder chaude même dans des phases de déplacement, du coup c’est thermostat à 180° et touchage de crustacé pendant qu’elle pilote.

    On arrive chez elle, une maison assez balla qu’elle partage avec sa coloc…  Quand elle voit mon air surpris en voyant une barre de pole dance dans le salon, elle m’indique que sa coloc est Strip teaseuse. A ce moment-là, je pense à Jackie, qui j’en suis sûr, m’aurait payé une ptite démo pour me mettre en appétit. Puis je pense à sa coloc, qui aurait pu, m’accueillir un peu plus dignement.

    Après présentation de son ignoble étron qui lui sert de chien, on va direct dans la chambre, pas de case « tu veux un verre » ? Non non madame, ça sera immédiatement la TF en position de CL. Je la déshabille sauvagement, ce que je vois n’est pas déplaisant si ce n’est l’affreux choix de sous vêtement. Disons que c’est tout sauf sexy mais ballec, je fais l’impasse. Je lui demande pas d’être Française.

    On commence à baiser, elle a un peu mal et me dit que du lubrifiant serait pas mal. Ok balance du lubrifiant. Je m’attends à ce qu’elle fouille dans son tiroir, mais non, elle se lève, à poil donc, sors de la chambre et revient avec le précieux. Elle est allée demander à sa coloc et je vois la scène depuis le lit. Celle-ci ne manque pas de lui balancer littéralement une poignée de capote dans le couloir en lui disant un truc que je ne comprends pas. Probablement un truc du genre « tape trois fois contre le mur si tu veux que je vous rejoigne ».

    Ça passe mieux mais j’ai du mal à rentrer dans l’action. Je pense à Jackie. Malgré ma demande, elle refusera de me pomper le nœud. Tristesse infini mais bon, premier soir je peux comprendre. M’enfin tout de même. « Tu veux baiser sans sucer bouffonne, GARDE LA PECHE ». Cette punch ne quittera pas mon esprit, juste à coté du « give it to me ». Bref. Elle est quand même bien chaude même si ce n’est qu’une petite victoire d’un 3.30$ rebuy 180 max.

     

    12993466_1021896581196982_8160565589804055131_n.jpg.8eadf0de9cfffff130261e261d59b93c.jpg

    Kate (a droite hein) avec une copine moche, basique. Je souligne que le port de lunette de cochonne est une invitation a la facialisation, ne l'oublions pas.

     

     

    Le lendemain matin, vous me connaissez maintenant, je lui mets son barrel matinal. C’est ok, un peu moins sauvage que le soir mais ça reste une prestation correcte. Seulement voilà, la capote craque. put**n.

    Je lui demande si elle est ok et elle me répond que oui, elle fait des tests régulièrement. Je me sens soulagé mais put**n, je suis une flipette total sur le sujet. Franchement, je prends le truc comme un bad beat qui va me hanter pendant les jours à venir.

    Mais bon, vu que je suis dans un backpack de mutant avec plein de monde et un bar en terrasse, je n’y pense pas trop. L’alcool coule à flot tous les soirs et finalement, je suis plutôt serein.

     

    On se revoit le Vendredi soir, cette fois je la rejoins directement chez elle car Mme à un diner de gala. J’arrive avant elle devant sa maison, je l’attends une bonne quinzaine de minute.

    Je vois un gros gamoss ultra balla arrivé et je la vois en descendre habillée en tenue de soirée avec des perles autour du cou.

    Elle est déglingué, elle me saute au coup alors que le 4x4 pars à deux à l’heure. Je comprends ici qu’elle exhibe son trophée à ses ami(e)s. On finit par rentré, même scénario, pas de verre, directement au lit ! Je la tringle, elle se donne davantage mais j’y suis pas. Je suis obsédé par son petit cul si plat. Fais des squat bordel !!!

    Le lendemain, elle me ramène à mon backpack et ça sera la dernière fois que je la vois. Pourquoi ? Deux raisons. La première, j’avais ouvert un pti SNG en parallèle avec une Polonaise qui venait d’arriver au backpack. Vous comprendrez dans la troisième partie de ce billet. La deuxième et pas des moindres. Le dimanche, alors que je me lève pépère et que je me prévois une belle soirée de grind online (le vrai grind online pour le coup), j’ai la mauvaise surprise de pisser des caillots de sang. Vision d’horreur de voir du sang sortir de son urètre. Je ne le souhaite à personne. Dépucelage de MST pour papa, cette pute m’a filé le Chlamydia. Après une journée à totalement paniqué, je suis au labo à la première heure le lundi matin. La toubib me fait faire des analyse, me file un antibiotique et c’est réglé. Mais put**n, quel stress ! Une semaine plus tard je reçois les résultats- Négatifs sur tous les trucs qui craignent. Double rassurement quand trois mois plus tard je vois que Kate à partager « à donner son sang » sur FB. Plus tard, je lis dans les commentaires elle dit que son sang été donné à un patient. Ouf.

    Moralité : Protégez-vous bordel et choisissez des filles qui font des Squat. Les culs plats, c’est comme les grosses chevilles, c’est dégueulasse.

     

    Voilà, je sais, il n'y en à que 2 (et si peu de photo) mais c'était déjà bien long ! Je vais tâcher de pondre le prochain billet en moins de 4 mois, promis !!!

     

    La bise

  12. J'ai un peu délaissé le blog ces 2 dernières semaines, j'ai aussi très peu jouer par manque de temps principalement, les sessions 27 a 29 en SNG 3€ ne se sont pas tellement bien passé j'ai fais le yoyo pour finir a -10 BI environ, j'ai pris 3-4 jours de réflexion sur la meilleur stratégie à adopté en prenant en compte différents paramètres:

    1) Mes disponibilités pour jouer

    2) Le trafic faiblard en sng régular sur ps surtout pendant mes heures de disponibilités

    3) Ma motivation à continuer en SNG

    Et avec tout ça j'en suis arrivé a la conclusion suivante: les sng ça me casse les couilles j'ai envie de jouer en mtt, je ne pourrais pas jouer tout les jours mais au moins si je perf ça sera plus significatif.

    Bien sur il fallait tout de même être raisonnable, jouer des mtt sur pokerstars avec 70€ de roll ça veux dire jouer des 1€ de buy in avec souvent 1k joueurs, bien trop hight variance a mon gout, j'ai donc décidé de transférer ma roll sur le réseau Ipoker pour ses petits field de 200/300 joueurs.

    Je décide qu'avec 70 balles j'allais quand même essayé de me faire 10 sessions a 7€ et puis sa passe ou sa casse, session 30 cagoule rien pas 1 itm, session 31 presque cagoule, juste ship un ticket 5€, session 32 je décide d'utilisé mon ticket 5€ sur le " comet " et BOOOOM la WIN !

    Gros Up de la roll avec une win à un peu plus de 200€, comme elle fait du bien celle là, et c'est sans doute result oriented mais j'ai vraiment le sentiment d'avoir bien fait de changer de stratégie.

    Me voilà un peu plus deep en roll ( c'est pas encore super mais bon! ) et par le même coup un peu plus serein pour la suite du challenge.

    Motivation au max d'avoir retrouvé les mtt que j'aime tant et surtout la win.

    J'essayerai de me tenir à au moins un billet par semaine, si mon taff IRL me le permet !

    Gl a vous!

    Bilan:

    Bankroll de départ: 10€

    Bankroll à la fin de la 32eme session : 274.32€ :yahoo: <ahttps://www.clubpoker.net/forum-poker/uploads/emoticons/default_dance.gif' alt=':dance:'>

  13. Voila petit bilan :

    Je vous rappelle les objectifs que je m’était fixer :

    Objectif 2011 :

    [] Devenir un reg des low limit ( NL50 )

    [X] Progrésser dans le poker

    [X] Toujours progrésser dans l'orthographe de mes billets.

    [X] Continuer à être gagnant.

    "FAIL" devenir un reg de la NL50

    Malgré que je reste gagnant a cet limite, peut être pas ce que je runné comme Jésus, je pense que je suis loin d'être un reg de la NL50 .

    Un autre objectif que je ne mettais pas fixer :

    -"être gagnant en MTT" (Une grosse satisfaction)

    Quand je relis les premier billet de mon blog, sa me rappelle de très bon souvenir, je commençai avec 10 € de BR et puis je booster ma br et je cash out, alala la belle époque.

    Je me suis inspiré de ces tout premier billet pour réaliser mes objectif 2012

    Je commencerai cet année 2012 avec 100 € de BR ( ci dessous la BRM que j'ai opter )

    Les OBJECTIFS pour 2012 :

    [] Faire plus de billet ( comme a l'ancienne)

    [] être gagnant au poker

    [] Devenir Supernova

    [] Play plus de MTT

    [] Play sur wina et ps

    [] Monter une BR a 5 chiffres (En comptant le CG et MTT)

    [] Ne pas cash out ( enfin, trouver un systéme de cash out )

    BRM 2012 :

    100 € = NL10

    300 € = NL20

    800 € = NL30

    2000 € = NL50

    6000 € = NL100

    :super:

  14. C'est aujourd'hui (je ne sais pas vraiment pourquoi je m'évertue à utiliser le présent, vu que je suis rentré en France depuis plus d'un mois :D) qu'Eileen doit prendre son avion et repartir, on décide donc d'aller faire la fameuse photo de touriste au pied du panneau "Welcome to fabulous Las Vegas Nevada" (pas grand chose d'autre à faire à Vegas en plein après midi avec seulement 1h ou 2 de dispo de toute façon).

    En bon broke que nous sommes nous prenons donc le bus, qui nous dépose à l'extrémité sud du Strip. On se rend vite compte qu'il y a un petit hic, le panneau est encore à un bon kilomètre au sud. Pas de soucis pense t'on naïvement, on va marcher un peu ! 20 minutes plus tard à se déshydrater sous un bon 43°C bien frais, on a changé d'avis. On arrive quand même à peu près entier sous le panneau, on l'aura mérité cette photo ! Il y a carrément une femme employée là à plein temps qui passe ses journées à photographier les touristes et se rémunère aux pourboires. Tout se monnaie à Vegas !

    809cb72e5691d2c3c7ec1915b6b50c2c.jpg

    La fameuse photo qui nous aura coûté un tip de 1$ ainsi qu'une déshydratation

    Eileen chatte un taxi qui passait par là et qui allait à l'aéroport, pour ma part mon run de chèvre continue, après avoir attendu un bus 20 minutes il passe en trombe devant l'arrêt, le chauffeur me faisant non de la tête devant mon signe lui suppliant de s'arrêter. 'foiré, je l'aurais étripé si j'avais pu. Je me retape donc le chemin du retour, et j'arrive complètement décomposé sur le Strip. Pas la force de continuer plus loin, je m'arrête au premier casino que je croise, ce sera l'Excalibur.

    6b30da6d519c2b7a0045fe8d4a874020.jpg

    L'excalibur et son environnement médiéval

    Après avoir descendu approximativement 3,5 litres d'eau et retrouvé mon état normal, je ne peux m'empêcher d'aller gamble un peu en 1-2 avant de poursuivre ma route. Je m'installe donc à la seule table disponible à cette heure-ci de l'après-midi, un mec m'explique qu'il vaut mieux limper les rois et les dames préflop afin de vérifier s'il n'y a pas d'as au flop avant de tout envoyer, chose qu'il ne tardera à me prouver en limpant :Kx :Kx UTG pour check/minraise un flop :Qh:Jh:9s en 6way. La main suivante miss deal, un type claque :Ah:Kh sur la table et alors que je m'apprête à le voir râler (l'habitude française sûrement), il remercie de tout son coeur le croupier pour la fausse donne et l'argent qu'il lui a fait économiser. Bref, cette table me plait :)

    J'y resterai près de 6h, pas vraiment de coup intéressant à se mettre sous la dent, je finis up de 252$ + un 1$ chip pour ma collection. L'ambiance était vraiment excellente et bon enfant à cette table en tout cas, la meilleure qu'il m'ait été donnée de voir à Vegas !

    Il est donc près de 22h quand je quitte l'univers médiéval de l'Excalibur, je décide de rejoindre papa_grinde et toute la troupe. Pas de wifi disponible, allez je suis d'humeur gamble je tente l'activation du mode 3G pour envoyer un mail. 60€ pour approximativement 3 minutes de connexion, mmmh j'espère qu'ils le liront à ce prix là :D

    On se retrouve finalement au Encore, le point de ralliement habituel. Ils ont pris pas mal d'avance sur moi niveau grindage de cocktails, va falloir rattraper ça ! J'y arriverai plutôt bien et sur les coups de minuit on décide de bouger au Bill's Gambling. On prends donc un taxi pour faire 500m, j'ai eu ma dose de marche pour aujourd'hui de toute façon.

    f1243c477f6a15be21fe60880e5078b9.jpg

    Le Bill's Gambling Hall Saloon, repaire de brokes et d'amateurs de beer pong

    A l'intérieur c'est plutôt vieux et moche, mais je n'y accorde pas vraiment d'importance vu que je suis déjà bien amoché. Je me contente de suivre le mouvement et je me retrouve à côté de papa_grinde à une table de 0,50/1 (en position obv) avec des pièces de 0,50$ en guise de small blind, balla ! S'en suivra une session assez epic à base de rencontre avec des canadiens à peu près dans le même état que moi, d'iso raise à 20bb, de "good luck all-in" qui deviendra le rituel à chaque fois qu'un français est à tapis. Bref, on s'est bien marré et je finis miraculeusement à -3 blindes (sachant que j'ai du en filer une bonne trentaine en tips entre le croupier et la serveuse) pendant que le fish à ma droite perdra tous ses flips :P

    J'aurais au final passé pas mal de temps à grinder aujourd'hui, mais toujours dans une ambiance conviviale et parfois alcoolisé, ça change des sessions du Venetian ou du TI par exemple où tout le monde a son casque vissé sur les oreilles. Demain ce sera jour off poker, petit trip au Hoover Dam en prévision !


  15. Salut les amis,

    j'espère que vous avez passez de bonnes fêtes de fin d'année en famille et bien profitez de vos proches .

    Avant toutes choses je tiens à  vous souhaiter de merveilleux voeux pour 2019 :magic:

     

    C'est donc avec un peu de retard cette année que je viens vous faire part
    de mon bilan annuel de mes objectifs et résolutions , je le fais bien plus
    tard que les années précédentes comme beaucoup de choses cette année qui fut
    tournée sous le signe de la procrastination.

     Je ne vais pas tourner trop longtemps autour du pot ; cette année est
    vraiment un échec sur le plan poker et physique notamment ce dernier
    trimestre. D'autre part sur le plan personnel ce fut probablement une des
    années les plus riche et heureuse car j'ai rencontré une fille géniale avec
    qui j'ai passé et passe toujours des moments inoubliable ; j'ai pus vérifié
    la maxime malheureux au jeu heureux en amour!

    J'ai eu de bonnes périodes d'upswings mais c'qui m'a le plus manqué c'est la
    régularité et la rigueur à bien faire et à gérer les moments difficiles IRL sans que cela ne me coûte cher aux tables .
    Je penses également clairement ne pas avoir suffisamment taffé mon jeu malgré
    quelques pics de motiv entre mars avril et juillet août ainsi que début
    décembre . Le reste du temps je n'étais pas assez dans mon jeu trop distrait
    par d'autres choses de la vie .

    Sur le plan sportif ce fut également pas terrible hormis en début d'année
    jusqu'à mars , ensuite j'ai manqué de régularité avec quelques pics
    occasionnels de motivation mais le pire fut comme au poker le dernier
    trimestre à partir de septembre.

    J'ai vraiment sentis qu'en ne me forçant pas plus couplé à l'envie plus
    grande de passé du temps voir bcp de temps avec ma chérie que ma capacité à
    envoyer du volume de taf à baisser .

    L'un des rares points positifs est la rencontre de ma chérie et les voyages
    que l'ont a fait ensemble , des moments vraiment unique et inoubliable que
    je souhaites à tout célibataires !

    Je reprends cette conclusion que j'avais déjà utilisé l'an dernier et qui est
    clairement encore d'actualité et une bonne chose à garder à l'esprit .

    "j'ai remarqué une chose cette année c'est qu'il est vraiment très difficile
    d'être très compétitif tout en étant régulier tout au long de celle-ci sans
    une routine bien rodé et un taff très intense en dehors des tables tant sur
    plan physique que technique ! J'ai ressentis également un leak récurent sous
    la forme d'une envie trop importante de perfer au détriment d'une envie saine
    de simplement jouer le meilleur niveau possible qui ont le sait bien est la
    seule choses vraiment importante à ce jeu ".

    En conclusion je vais devoir être plus organisé et moins procrastiner afin de
    me redonner les chances de retrouver un jeu compétitif et un bon physique
    afin d'être dans de bonnes conditions pour y arriver .


    Voila un bilan détaillé des objectifs et résolutions que je m'étais fixé en
    début d'année :

    SPORT et HYGIENE de VIE (VItal pour play son Agame et aussi pour la santé,le
    moral et le mental !):

    -Faire plus de vélo qu'en 2017 ECHEC   J'ai stoppé mais je me suis m'y à courir et à marcher PEUX MIEUX FAIRE  Pas mal entre février et Avril mais trop irrégulier ensuite .

    -Faire plus d'exercice d'étirements et d'assouplissements avant et après .PEUX MIEUX FAIRE

    -Faire un peu de muscu (abdos, pompes,machine )surtout du haut du corps 2
    fois/ semaine (pour éviter les maux de dos et arrêter de fondre )
    j'essaierais de m'y mettre tout doucement afin de ne pas me faire mal et
    arrêter trop vite ! Y A DU MIEUX J'en ai assez peu fais mais j'ai débuté en novembre , j'essaierais de continuer cette année

    - Mieux dormir. J'essaierais d'écouter des vidéos de relaxations et
    d'hypnoses qu'un membre du CP m'avait  conseillé fin 2016! ECHEC J'ai eu pas mal de choses à gérer hors poker qui m'ont un peu pris la tête mais j'ai eu quelques bonnes période de sommeil

    -Retrouver une meilleur alimentation  dans la lignée de 2016( c'est bon pour
    le moral )  Y A DU MIEUX J'ai mangé plus de légumes.

    -Continuer de regarder moins de séries tout en essayant de faire plus
    d'activités.(je ne manquerais obv pas les GOT , walkings dead , Big bang
    theory et better call Saul mais c'est quasi tout ; c'est déja pas mal ). YA DU MIEUX J'en ai finalement assez peu regardé .

    - Re bosser mon mental afin d'être dans de meilleurs conditions ;
    j'essaierais de progresser dans d'autres choses que le poker pour prendre de
    la confiance . PEUX MIEUX FAIRE mais j'ai ressentis de bonnes vibes lorsque  j'étais bien focus dans mes périodes de footing à progresser!

    - Essayer de combattre ce leak observé par un de mes amis qui est d'avoir du
    mal à supporter les gros enjeux ; je ne sais pas encore comment je vais
    devoir procéder , je vais voir avec mon chan la ligne et les choses à
    travailler pour venir à bout de ce put**n de leak afin de pouvoir enfin
    décrocher mon One time ! Pas eu vraiment l'occaz 

    -Trouver le temps pour continuer le tennis, ping pong , pétanque... et
    essayer de reprendre un peu le billard et les fléchettes  .PEUX MIEUX FAIRE 

    J'ai quasi stop le tennis et le ping volontairement par manque de temps mais je me suis un  peu remis au billard

    -faire de nouveaux trucs comme le saut en parachute , le yoga , la méditation
    , pourquoi pas le théatre .... ECHEC 

    -Continuer de voyager régulièrement ! ATTEINT

    - Moins spew bêtement dans des conneries ou je m'en veux le lendemain matin ! ATTEINT
     

     

    EN MTT :(Pour la gloire , le rêve et l'argent)

    -Continuer d''être gagnant sur les 10€  ( Le niveau reste moyen et il y a des
    tonnes à se faire en étant sérieux et appliqué !) PEUX MIEUX FAIRE

    -Réduire de plus en plus les 5€ avec pour objectifs si le run est bon en 10€+
    de ne quasi plus en jouer Y A DU MIEUX

     -Continuer de jouer de plus en plus de 20€ (afin de m'y installer
    progressivement) ECHEC

    -Continuer de shot les 50€ (afin de me préparer à jouer de meilleurs joueurs
    et why not y faire un gros truc ) ECHEC 

    -Continuer de Travailler mon jeu via les forums,vidéos,les replays des
    majeurs sur PS.fr et .com super enrichissants ,reviews mutuel avec d'autres
    grinders motivés, groupe skype ainsi que les rails pour se motiver et
    progresser ...ECHEC notre chan est mort et est passé sur discord depuis c'est le désert

    - Allez ship un majeur du dimanche Type Classico , Sunday surprise, After
    Work,Warm-up, Million Event ...ECHEC

     -Allez ship un W-Séries ou SCOOP/FCOOP ou why not un nouveau festival pour
    l'arrivé du EU !ECHEC

     

    Comme l'an passé je n'ai atteint seulement que 2 objectifs eu 8 échecs mais progressé dans 3 choses , le gros point négatif est comme l'an dernier de n'avoir validé aucun objectif en terme de pure poker ; je suis assez déçu de çà mais je n'ai pas assez focus et n'ai pas suffisamment  fait l'effort régulier afin de me mettre  dans un  bon mindset et un  bon karma essentiel pour espèrer perfer .

    Physiquement j'ai été également trop irrégulier par manque d'organisation et de motivation .

     

    C'est donc une année encore plus décevante que l'année précédente qui n'avait déja pas été très bonne ; mais comme l'an passé j'ai encore trop procrastiné et je le paie naturellement !

     

     Je repasserais dans les prochains jours vous faire part de mes nouveaux objectifs et résolutions pour cette nouvelle année , à bientôt les amis ;)!

     

     

     

  16. Comme je le pensais c'était injouable. Déjà, nous n'étions que 5 à table. Pas un pot sans au moins 4 joueurs... des relances tout le temps payées, des limps/call à gogo, des call 3bet OOP avec des J9o, KJo qui lachent plus 3ème paire puisque de toute façon commit.... Donkbet et on lache plus les GS.Des Cbet 2 fois le pot avec des tirages ou des 2nd paire....Bref, ev+ sur le long terme une fois la mire réglée.

    L'adaptation va être plus compliquée que je ne le pensais; surtout si après 1h15 de jeu on se retrouve encore à 3....

    La table casse après 2h30 de jeu. Je repars avec quelque chose comme -10bb,

    Next.

  17. Gounot
    Dernier billet

    Une observation rapide des joueurs permet de dresser une typologie tripartite dans laquelle chacun pourra peut-être se reconnaître. On aurait d’abord les joueurs réfléchis, qui gagnent de quoi vivre, et qui sont heureux de leur qualité de vie parce qu’ils maîtrisent leur rapport au jeu. On perçoit bien, ensuite, les joueurs d’agrément, le plus souvent perdants, qui jouent de façon fort épisodique et sans se mettre en danger, de sorte que le bilan fait d’abord ressortir joie et amusement. Puis il y a enfin les vraies victimes de ce jeu, parfois comptablement gagnantes d’ailleurs, celles qui vivent la dépendance et l’isolement, quand la précarité et le surendettement ne rendent pas totale la descente aux enfers. Ceux qui, frénétiques, cherchent à combler une vacuité que seul le jeu semble pouvoir obstruer. Ces boulimiques du carton ressentent bien ce que la pratique compulsive a d’une somatisation, à condition qu’ils aient la lucidité de bien regarder les choses en face.

    De temps à autres, j’étais de ces victimes. Assez honnête avec moi-même, je décidais qu’il fallait arrêter. Je clamais ma décision. Et immanquablement, je jouais à nouveau parce qu’il n’était pas question de volonté mais de besoin. J’abandonnais finalement cette méthode à la fois vaine et vaniteuse. Il fallait un changement profond en moi-même pour accomplir ce détachement.

    Or je m’aperçois que jouer n’est plus, depuis de nombreux mois, une nécessité. La posture morbide a disparu, sans que cela ne procède d’une résolution fermement posée. Je ne sais pas bien pourquoi mais j’ai compris que le changement de comportement a requis une forme de mutation interne assez profonde, tout à fait irréductible à l’exhortation de sa propre conscience morale, culpabilisante et fondamentalement ineffective.

    Voilà, c’est mon brag à 0 €.

  18. Ok, ca a duré 20 minutes à peine...

    En MP je limp :Kc:5c dans un multiway. En SB libanais pousse son jeton de 5, la croupière le prend, la bb check, mais libanais dit " nonon tu as oublié mon 5, j'en ai mis un autre". Apparemment, il a minraise 10 depuis la SB.. La croupière dit que non, c'est trop tard, mais il insiste, et la croupière va montrer le flop on voit juste un K et il je me souviens plus exactement de ce qu'il dit mais genre "baah si c'est comme ca" et il balance all in super vnr.

    Obv vous connaissez la suite de l'histoire... Je tank 5 minutes, je finis par call, car je me souviens plus s'il a balancé all in avant ou apres. Et je perds 480$ contre KQ dans un pot qui faisait 25 vs un bon gros angleshooter de m**de...

    Mais bon, je ne peux m'en prendre qu'à moi meme. Jamais je serais tombé dans un piège aussi grossier si je jouais mon A game. Je crois que c'est le signe qu'il faut que j'arrête. Déjà hier j'ai eu de la chance de finir bien up malgré la fatigue. Aujourd'hui, en arrivant à cette table de nit, j'étais déjà découragé en me disant que ca allait être une corvée...

    En plus au final j'ai foiré mon rdv avec la bombe, mais bon, peut etre j'aurai le temps de me rattraper plus tard.

    Bref. Je finis down d'une cave après 11 sessions, c'est pas non plus la mort. Je ne m'étais pas fixé d'objectif financier, sinon celui de récupérer mon A game. Je sais que je suis très fier de mon jeu vers les session 5/8 au moment où j'ai commencé à accumuler les reads contre les regs et que j'étais en pleine forme. J'étais peut etre pas aussi bon que ce que j'ai été à un moment, mais je suis assez content du jeu que j'ai produit malgré tout, et de m'être tenu aux CR a chaque session.

    Le bilan de tout ça, c'est encore une fois, je joue malgré que je suis tout à fait conscient de deux leaks majeurs :

    - je suis scared en NL400+

    - je persiste à vouloir jouer fatigué.

    Faut que je me donne des grosses claques pour m'obliger à ne plus le refaire. J'aurais jamais du jouer quelques sessions vers la fin, dont celle d'aujourd'hui, mais bon...

    Je vais donc a priori arrêter le poker à Panama. Les prochaines parties auront lieu dans quelques semaines au Costa Rica, à San Jose probablement.

    J'espère que malgré tout vous avez kiffé. Je pense que oui. Et je vous donne rendez-vous bientôt sur www.facebook.com/worldpokertrip et www.worldpokertrip.net quand je posterai la vidéo du mois...

    ciao !

    cave : 400

    gain : 0

    profit : -400

    total : -552

  19. Salut à tous,

     

    Je ne vais pas y aller par quatre chemins, ma première semaine de shots en NL 10 ne c'est pas bien passé. Je vais donc rapidement, dans cet article, revenir sur ce qui c'est passé cette semaine et ce que je compte faire pour la suite.

     

    • Les résultats

    graph__2.2.thumb.png.b4cb9b21e0398647dce

    Pas de suspense cette semaine, les résultats ne sont pas brillants. En plus la courbe est fausse, le résultat réel est de -73,19 €. 

     

    • Pourquoi les shots ce sont mal passés ?

    Plusieurs raisons peuvent expliquer cet échec :

    - J'ai vraiment eu du mal à me concentrer sur la plupart des sessions. Pas mal de fatigue durant cette semaine, j'ai essayé de faire des pauses, je n'ai pas joué tous les jours, seulement le dimanche, lundi, mardi, jeudi et samedi. Mais rien à faire, j'étais assez loin de mon A-game, notamment samedi ou j'ai réussi à perdre 5 caves en 650 mains et à arrêter ma session au bout de seulement trois quart d'heure tellement que je n'arrivais pas à jouer ; 

    - J'ai eu du mal à m'adapter au niveau de la NL 10. Les écarts de niveau entre les joueurs sont plus grands qu'en NL 2. Il y a beaucoup plus de joueurs réguliers qui ont un niveau qui me semble supérieur ou égal au mien. Du coup j'ai eu pas mal de difficultés à prendre de la value. 

    - J'ai run assez moyennement, malgré que je sois 4,5 caves au dessus de l'all-in EV. Durant toutes les sessions, j'ai eu le sentiment de ne pouvoir rien faire j'ai eu beaucoup de set-up en ma défaveur et la plupart des gros coup que j'ai gagné sont des set-up en ma défaveur qui se sont transformés en bad beat pour mon adversaire.

    Petit exemple (même si villain joue plutôt mal ce coup) :

    Winamax - €0.10 NL (5 max) - Holdem - 5 players

    CO: 62.7 BB
    Hero (BTN): 110.7 BB
    SB: 100 BB
    BB: 180.1 BB
    UTG: 66.3 BB

    SB posts SB 0.5 BB, BB posts BB 1 BB

    Pre Flop: (pot: 1.5 BB) Hero has  :9c :9d  

    fold, fold, Hero raises to 3 BB, fold, BB raises to 5 BB, Hero calls 2 BB

    Flop: (10.5 BB, 2 players)  :Tc :Qd :9h 
    BB bets 44.4 BB, Hero raises to 105.7 BB and is all-in, BB raises to 167 BB

    Turn: (221.9 BB, 2 players)  :Td  

    River: (221.9 BB, 2 players)  :3d 

    Hero shows  :9c :9d  (Full House, Nines full of Tens)
     (Pre 53%, Flop 35%, Turn 100%)
    BB shows  :Jc :Kc (Straight, King High)
     (Pre 47%, Flop 65%, Turn 0%)
    Hero wins 207.5 BB
    BB wins 61.3 BB

     

     

    • Qu'est ce que je vais faire pour la suite ?

    Pas de panique ! Il me reste 295,54 € de bankroll, donc pour la suite je vais faire ou mettre en place plusieurs choses pour avancer sur la route de la NL 50 :

    - Tout d'abord, je vais descendre de limite. Je vais jouer en NL 5 le temps de remonter 10 caves, débloquer mon bonus VIP du mois de mars et atteindre les 350 € de bankroll pour recommencé à shot la NL 10 ;

    - Travailler mon jeu. Je vais continué à lire des contenus stratégiques et analyser mon jeu pour progresser ;

    - Mettre en place une sorte de rituel avant chaque session. Je m'explique, un des plus gros problème que j'ai eu cette semaine à été la concentration. Avant chaque session je vais donc faire une mini séance de relaxation avec dans un premier temps une série de cinquante respirations qui auront pour but de me vider la tête de tout ce qui ne concerne pas le poker puis je vais me remémorer pendant deux ou trois minutes le plan de jeu que je veux appliquer durant la session de sorte à retrouver mon A-game.

     

    Je vais maintenant prendre mon temps pour monter ces dix caves en NL 5 et j'espère que ça va bien se passer. À la prochaine pour la suite de mon aventure ;)

     

    • 0
      billet
    • 0
      commentaire
    • 31998
      vues

    Aucun billet pour le moment

  20. aprés des hauts et des bas je suis quand même à 118$, je me concneter toujours sur les sit n go 6max même si ca gagne pas beaucoup à chaque fois 11$ ou 6$ pour les 2 premiers mais au moins j'arrive sur le long terme à faire grimper vers le haut ma bankroll.enfin c'est pas encore génial mais bon faut commencé par petit

    x ray

  21. Dans cette partie 3, on va continuer de monter dans les cases de la table de CRAPS

     

    Au dessus du FIELD dont on parlé dans la partie 2 il y a la case COME

     

    Come-Image.jpg.7d872d269d585ffac918f557890718ee.jpg

     

    La case COME se comporte exactement comme le PASS LINE (gagne si 7 ou 11 sort et perd si 2-3-12 est tiré) et si un nombre valable sort (4-5-6-8-9-10) la mise est automatiquement placé sur le nombre comme un pari normal. C’est un bet idéal pour se protéger du 7 et contrebalancer certainement perte mais j’y reviendrai peut être dans un autre article.

     

    En dessus du COME il y a les nombres valables qui ont chacun une case 4, 5, 6, 8, 9, 10 avec chacun un payout différent :

     

    Le 4 et le 10 payent 9:5 soit 18$ pour une mise de 10$

    Le 5 et le 9 payent 7:5 soit 14$ pour une mise de 10$

    Le 6 et le 8 payent 7:6 soit 14$ pour une mise de 12$

     

    Vous avez certainement remarqué que les mises sur le 6 et le 8 sont un multiple de 6x, afin de simplifier le payement et de ne pas commencer à faire des payements avec des virgules.

     

    Ce n’est pas comme PASS LINE, DONT PASS BAR, FIELD ou COME des cases dites self-service, ou vous vous occupez de placer vous même les mises (il faut aussi bien les placer devant soit pour éviter de se faire voler !!!!). Les mise sur les NOMBRES sont placées par un employé du casino …vous devez lui annoncer vos mise clairement en mettant les jetons sur la case COME …attention si il ne vous voit pas et donne les dés à un joueur pour le lancement votre mise ne sera pas placée et sera jouée comme mise sur la case COME

     

    —————————-

     

    Pour continuer sur la stratégie débutée dans la partie 2 : IRON CROSS …. Beaucoup de joueur aiment l’action et suivre chaque coups en plaçant le plus de bet apportant un peu d’action régulièrement à l’inverse des joueurs passifs qui placent des BET sur PASS LINE et attendent de vois si le nombre valable établi sort avant le 7 au fil des lancés de dés.

     

    La base de la stratégie IRON CROSS est de couvrir tous les nombres sauf le 7 en espérant gagner … un peu … plusieurs fois avant qu’un 7 vienne annuler toutes les mises.

     

    Une fois qu’un 4, 5, 6, 8, 9 ou 10 est sorti et que le jeu devient ON …les joueurs jouants la stratégie IRON CROSS vont miser 22$ sur une table avec mise minimum 5$ (Downtown) ou 44$ sur une table minimum 10$ (Strip). Leurs mises seront de :

     

    5$ sur le 5

    6$ sur le 6

    6$ sur le 8

     

    et. 5$ sur FIELD (2, 3, 4, 9, 10, 11, 12) pour un total de 22$ (ou le double si la table est minimum 10$)

     

    De cette manière ils couvrent tous les chiffres sauf le 7 … le tableau suivant est certainement plus parlant …la mise sur FIELD (en bleu)  est soit gagnante soit perdante à chaque tirage des dés contrairement aux mises sur les nombres 5,6 et 8 qui sont uniquement perdants lorsque le 7 sort …sinon la mise reste en jeu (en jaune). On constate rapidement qu’on ne gagne que 2$ si le tirage est 5, 6 ou 8 en gagnant 7$ vous perdez votre 5$ sur FIELD.

     

    Reste à espérer avoir beaucoup de FIELD gagnant avant un 7 et pas beaucoup de 5, 6 ou 8 !

     

    5c3776bb7c12a_Capturedcran2019-01-1017_38_56.png.cf471877bc6fef9b76ce6c24c346b315.png

     

    Cette stratégie de jeu semble intéressante ... mais est-ce vraiment la bonne stratégie ? …. ( on en parlera dans le prochain article …)

     

    Si vous avez des compléments ou des corrections à faire n’hésitez pas, j’écris ces petits articles en même temps que j’apprend à jouer au CRAPS :-)

    Field-Image.jpg

  22. Hello les Cpistes !

    Comment allez vous depuis 6 mois (déjà) ? Je viens vous donner des nouvelles...

    Alors 2013 n'a pas été glorieux mais 2014 démarre plutôt bien.

    J'ai essayé différentes room fin 2013: Winamax, Pokerstars, PMU,.. J'ai eu quelques résultats mais rien de significatif. Des gains à 2 chiffres et rarement à 3 chiffres. Dur dur quoi !

    Et puis début février, j'arrive sur Turbo Poker via l'offre 50€ offerts par PokerStrategy + 20€ de dépôt perso. Et depuis j'ai "déjà" 400€ de profit dont 300€ cash out (et ouai j'ai des factures à payer vous savez bien :P). Je ne joue pas souvent mais je gagne régulièrement et ca fait vraiment plaisir !

    Bon je passe à chaque fois à côté de la win en finissant souvant à la 3, 4 ou 5ème place...mais c'est génial de jouer des TF et de se dire que la win est toute proche. Je sais que je vais décrocher ma perf sur cette room et j'espère bien ce mois-ci !

    Le plaisir de jouer ne m'a jamais quitté même si parfois j'en avais vraiment marre des ITM tout pourri...vous savez ceux qui vous font jouer pendant 6h ou + et qui vous rapportent entre 5 et 10€ grrrr

    Aujourd'hui je prends encore plus de plaisir à jouer car je me place mieux sur les mtt, ces derniers durent moins longtemps (peu de monde sur la room) et je ramasse de petits billets doux qui m'aident un peu financièrement. Je me suis même offert un joli salon de jardin pour profiter de ma terrasse cet été :la-classe:

    Héhéhé c'est génial le poker vu comme ca...pourvu que ca dure sérieux !

    Donc voila je reviens sur le CP avec le smile et une motivation d'enfer pour aller chercher ma perf t'en espérée...

    Allez je vous laisse...bon poker, GL aux tables et à bientôt ;)

    Ladymix

    BR: 155€

  23. AAmadeus
    Dernier billet

    Hey les CPistes,

    I'm back to business !

    Après 9 mois passés à avoir joué de temps à autre (par manque de temps), je suis de retour sur les tables pour un jeu plus sérieux et plus régulier.

    Un an après mon dernier billet, je dépoussière ce blog avec un nouveau challenge.

    Il est simple, pas trop ambitieux et quasi anti-tilt : c'est le challenge "Up & Down". Je vais le réaliser en head's up cash game dans un premier temps (ma "spécialité") sur Wina.

    Quelque soit le bankroll (50 € pour ma part), il faut respecter un sytème d'ascenseur en commençant par le bas :

    NL2 : je "up" en NL5 à +5 caves

    NL5 : je "down" en NL2 à -5 caves et je "up" en NL10 à +10 caves

    NL10 : je "down" en NL5 à -5 caves et je "up" en NL20 à +20 caves

    NL20 : je "down" en NL10 à -5 caves et je "up" en NL50 à +50 caves

    Une règle à respecter : suspension de session si le cap des -3 caves est franchi.

    Je mettrai à jour l'évolution du challenge chaque semaine.

    Merci pour vos retours et suggestions !

    Bonne journée et bon courage aux tables !

    AAmadeus

  • Statistiques des blogs

    2 215
    Total des blogs
    6 052
    Total des billets
English
Retour en haut de page
×