vendredi 20 juillet 2018 à 9:13

Comme chaque année, Russ Fox du cabinet Clayton Financial and Tax se penche sur les régimes fiscaux auxquels sont assujettis les gains des finalistes du Main Event des World Series Of Poker. Selon ses estimations, le champion John Cynn sera ponctionné à hauteur de 44 % sur son magot de 8,8 millions de dollars. Des estimations qui ne tiennent pas compte des éventuelles parts cédées par les joueurs concernés.

Centre des impôts

Le plus gros gagnant du Main Event des World Series Of Poker est le fisc américain. Tel est en substance le message que délivre chaque année Russ Fox à pareille époque. En 2018, ce constat se trouve même renforcé par un élément qui n'a échappé à personne : la présence aux six premières places de l'épreuve de six représentants américains, par dessus le marché tous considérés comme des joueurs professionnels.

 

Selon les estimations du fiscaliste, l'Internal Revenue Service (IRS) ponctionnerait à lui seul 9,8 millions de dollars sur le magot de la table finale, soit davantage que les gains réels de John Cynn et Tony Miles combinés. À ces prélèvements s'ajouteraient par ailleurs ceux d'autres services portant à près de 11 millions de dollars le montant du gâteau fiscal.

 

Parmi tous les finalistes, c'est naturellement le champion John Cynn qui cédera la somme la plus importante : 3,8 millions sur les 8,8 millions empochés, soit une ponction de l'ordre de 44 %. Antoine Labat, quant à lui, sera selon ces estimations assujetti à un prélèvement d'environ 369 000 euros par le fisc français, soit un gain réel réduit à 485 000 euros.

L'ensemble des taxes prélevées sur les finalistes

Taxes prélevées sur la finale du Main Event WSOP

Les gains des finalistes avant et après les taxes

Gains avant et après taxes des finalistes du Main Event WSOP
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Fisc et poker : les taxes prélevées sur les finalistes du Main Event
Cette news a suscité 39 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
Posté (modifié)

Salut!

Pour ma part, après mon gain, j’ai demandé à droite à gauche si j’allais être imposable, j’entendais tout et  son contraire donc difficile de savoir qui croire. J’ai demandé à une AGA (ou AGL) qui m’a dit que je serai imposable en citant le fait que le poker n’est pas considéré comme un jeu de hasard (BNC, etc...).

Au final mon cas était, je pense, relativement inédit donc j’ai joué la sécurité en faisant une demande de rescrit fiscal (question posée au fisc par écrit et dont la réponse est un engagement de leur part, sous réserve que les faits que j’ai écrit dans la lettre ne changent pas). La réponse s’est faite attendre 3 ou 4 mois je crois donc ils ont du plancher dessus assez longtemps. 

Au final, je n’ai pas été imposé car je ne répondais pas aux critères qui rendent un joueur pro (sans plus de détail de leur part). Pour info, j’avais une activité principale (étudiant) et je ne remplissais pas non plus le critère de régularité des gains (c’est mon premier et seul).

 

Pour le reste, oui j’ai vraiment arrêté complètement. J’ai fait le King 5 et c’est tout en gros. C’etait assez dur, surtout juste après mais bon, on va dire que la raison a pris le pas sur la passion ahah! Je me vois mal jouer pour ne gagner « que » 4K€ par exemple, et être imposé sur 4 + 103k€.

 

Ca fera 3 ans en mars prochain et je pense qu’apres ce sera bon. Ils ne remontent à 10 ans qu’en cas d’activité occulte et ma situation est connue d’eux donc a priori pas de souci la dessus.

 

Encore une fois, mon cas (et chaque cas) est très particulier donc je ne pense pas qu’on puisse en déduire quoi que ce soit pour le cas du thread, mais si ca peut aider!

 

Il y a 2 heures, kzu a écrit :

jusque maintenant il avait réussi a rester caché !:rofl:

Ahah bien vu, je retourne hiberner jusqu’à mars ;) 

Modifié par MrTartopoire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Il y a 3 heures, manub a écrit :

Tu oublies un petit détail. 

Oui bien entendu, mon post était uniquement théorique pour expliquer que quand on est pro, l'EV d'un tournoi ne change pas tant que ça mais que ça oblige a augmenter son buyin moyen. Il faudrait toutefois faire des calculs sur les tournois à gros field où les premières places impliquent de gros changement de taux d'imposition. 

NB: élément important, il vaut mieux avoir 3 ans d'activité pro déclarée avant de faire le tournoi, sinon on se retrouve quand même à avoir la même problématique que les joueurs amateurs qui font une performance.

Modifié par LeGwen
Montant buyin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, MrTartopoire a écrit :

Pour le reste, oui j’ai vraiment arrêté complètement. J’ai fait le King 5 et c’est tout en gros. C’etait assez dur, surtout juste après mais bon, on va dire que la raison a pris le pas sur la passion ahah! Je me vois mal jouer pour ne gagner « que » 4K€ par exemple, et être imposé sur 4 + 103k€.

Hello, merci pour ton retour. Ça m'interpelle un peu ce passage : une fois que tu as reçu la réponse à ton rescrit fiscal et que tu es considéré comme non-imposable sur ton gain, il me semblait que c'était définitif et que le fisc ne revenait pas dessus. Si après cette victoire (et cette réponse à ton rescrit fiscal) tu décidais de devenir pro et tu gagnais des tunes, seul ces nouvelles tunes seraient imposées, ton premier gain étant 'protégé' par ton rescrit fiscal.

Je dis une connerie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils ont bien précisé dans leur réponse qu’elle ne les engagerait plus si les conditions évoquées dans la lettre changeaient. Pour moi ça veut dire que si j’avais voulu « passer pro » après, ils auraient pu revenir sur leur réponse.

Par exemple, le gain date de mars 2016, si j’avais voulu « passer pro » et que j´avais gagné disons 20k€ en 2017, je pense qu’ils auraient pu revenir sur 2016 avec pénalités etc...

Je mets passer pro entre guillemets parce que je considère que pour la loi, ce sont les gains qui disent si l’on est pro ou pas et pas la volonté du joueur. Donc même si j’avais eu la volonté de ne passer pro qu’en 2017, mes gains de 2016 m’auraient rendu pro aussi je pense.

 

Après c’est ma lecture, j’ai décidé de jouer le coup de la  façon la plus safe et low-variance possible pour éviter les problèmes! Certains auraient peut être joué juste après sans être inquieté et d’autres auraient été imposé. C’est difficile à dire!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, MrTartopoire a écrit :

 ça veut dire que si j’avais voulu « passer pro » après, ils auraient pu revenir sur leur réponse.

Juste pour précision sur «ils ne remontent pas à plus de trois ans»: en fait si. Ils remontent à trois ans si tu as une activité pro déclarée depuis 3 ans sinon c'est 10ans comme les joueurs non déclarés lol.

Ça a été un des gros problèmes des joueurs qui se sont déclarés pro: se déclarer pro ne les protéger pas d'un contrôle sur les 9 années précédentes...

C'est vraiment n'importe quoi, d'autant plus quand tu vois le temps et l'argent que coûte un contrôle.

Bref faut vraiment aimer notre pays pour y rester exercer une activité de joueur pro.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, LeGwen a écrit :

Juste pour précision sur «ils ne remontent pas à plus de trois ans»: en fait si. Ils remontent à trois ans si tu as une activité pro déclarée depuis 3 ans sinon c'est 10ans comme les joueurs non déclarés lol.

Ça a été un des gros problèmes des joueurs qui se sont déclarés pro: se déclarer pro ne les protéger pas d'un contrôle sur les 9 années précédentes...

C'est vraiment n'importe quoi, d'autant plus quand tu vois le temps et l'argent que coûte un contrôle.

Bref faut vraiment aimer notre pays pour y rester exercer une activité de joueur pro.

J'ai relu trois fois mais n'ai pas compris le sens de ton propos. Cela m'a l'air contradictoire tes deux phrases...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, SOON a écrit :

J'ai relu trois fois mais n'ai pas compris le sens de ton propos. Cela m'a l'air contradictoire tes deux phrases...

Tant que tu n'as pas 3 années d'activité professionnelle complètes de déclarées ils peuvent remonter jusqu'à 10 ans en arrière.

Ce n'est pas: «dès l'instant où je me déclare ils ne peuvent remonter que 3 ans.».

Hors se déclarer induit souvent un contrôle si ce n'est pas fait comme il faut. Par exemple, déclarer une nouvelle activité en septembre avec un CA important induit un gros risque de contrôle. 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais c'est vraiment de la m**de. En fait Mr Tartopoire ne peux pas prendre le risque de jouer un seul MTT pendant 10 ans ? O.o

Le mec joue et chatte son 1er tournoi ever, et donc il est presque interdit de jeu sous peine de se faire taper 80k sur son one time ? Voilà qui fait rêver les amateurs de ce jeu...

Enfin quelques sessions de cash game live en basse limite ne peuvent pas faire de mal amha.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
10 hours ago, Linfirmier62 said:

Comment est-ce possible de dire que l’on peut supprimer le hasard? On ne peut pas les contrer sur ce point là?

Le meilleur argument est l’arrêt de la Cour de Cassation de 2012 qui dit le contraire: un joueur, même professionnel, ne peux pas atténuer ou supprimer le hasard. Sauf que c'est du droit pénal, pour empecher les joueurs d'arguer que le poker est un jeu de skill et donc que l'organisation de parties est légale. Cet argument a donc été rejeté par toutes les cours de justice (edit: administratives). 

C'est bien simple: le poker est considéré simultanément comme jeu de hasard et pas de hasard, selon ce qui arrange l'Etat dans le domaine concerné, en vertu de ce bon principe de l’indépendance du droit fiscal. Apres le chat, la jurisprudence de Schrödinger...

Modifié par manub

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
58 minutes ago, De Coco said:

Mais c'est vraiment de la m**de. En fait Mr Tartopoire ne peux pas prendre le risque de jouer un seul MTT pendant 10 ans ? O.o

Le mec joue et chatte son 1er tournoi ever, et donc il est presque interdit de jeu sous peine de se faire taper 80k sur son one time ? Voilà qui fait rêver les amateurs de ce jeu...

Enfin quelques sessions de cash game live en basse limite ne peuvent pas faire de mal amha.

Non, si ton premier gain a été réalisé comme amateur complet (une qualification pas encore clarifiée mais qui semble bien être le cas de @MrTartopoirequi devrait être safe vu le rescrit) tu peux rejouer A PRIORI sans risques de voir ce gain devenir imposable. Mais c'est vraiment du cas par cas. Par exemple je connais le cas d'un joueur français qui a gagné une très grosse somme alors qu'il avait une activité pro a coté et qu'il jouait en amateur. suite a ce gain, il devient pro. Lors de son contrôle, le fisc a considéré que ce premier gain était quand même imposable... 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
6 hours ago, dudu said:

Excellent cas d'école... tous les joueurs amateurs devraient lire ça. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Magnifique...

 

il y a 7 minutes, manub a écrit :

Le meilleur argument est l’arrêt de la Cour de Cassation de 2012 qui dit le contraire: un joueur, même professionnel, ne peux pas atténuer ou supprimer le hasard. Sauf que c'est du droit pénal, pour empecher les joueurs d'arguer que le poker est un jeu de skill et donc que l'organisation de parties est légale. Cet argument a donc été rejeté par toutes les cours de justice. 

C'est bien simple: le poker est considéré simultanément comme jeu de hasard et pas de hasard, selon ce qui arrange l'Etat dans le domaine concerné, en vertu de ce bon principe de l’indépendance du droit fiscal. Apres le chat, la jurisprudence de Schrödinger...

ou comment n'avoir ni les avantages, ni les avantages.

 

J'aimerais qu'ils nous expliquent comment être pro fait gagner plus de flips que de ne pas l'être.

Je comprends bien le reste, l'habilité toussa, avec plus d'entrainement et de pratique qui permet de mieux gagner que celui qui débute ou fait n'importe quoi, mais il y a des situations et c'est même une majorité des cas ou le fait d'être pro ne change rien aux tirages ni n'atténue le hasard.

 

Sur le long terme, une situation de flip qu'on soit pro ou pas ne change rien au résultat.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vraiment dommages le manque d'aides des rooms à propos de la fiscalité pour les grands gagnants comme "holdembrain"et les petits gagnants.

Nous qui cherchons tous en marjorité un pti one time, sa fait peur.

Au final l'argent va toujours dans la même direction➡️ Caisse de l'Etat...avec leur histoire de dette qui n'en fini plus.

Je me souviens des fameux débats pour savoir si le poker etais un jeu de hazard ou pas pour au final décider de son imposition. Ce racket incessant....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 39 commentaires sur le forum
Les news à la Une
dimanche 16 décembre 2018 à 1:11
Télex

Après 3 jours de combat intense, le GP Germany approche de son dénouement. Sur les 1 934 partcipants, 249 ont déjà décroché leur place pour le Day 2, en attendant le résulat des derniers flights, dont le dernier se jouera demain matin à 10h00.

8 français ont déjà validé leur ticket et retourneront donc dans l'arène demain à 14h00, pour la suite de ce marathon. Si le GP Germany était à priori réservé au petite bankroll, quelques joeurs de renom sont venus garnir les rangs des 8 flights qui se sont déroulés depuis jeudi. Parmi eux, un de High Roller, une star des échecs, un bracelet WSOP... Et nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises. Fausto est toujours à Rozvadov pour vous faire vivre l'évènement. Rendez vous demain à partir de 14h00 pour la suite du coverage de ce Grand Prix Germany !

vendredi 14 décembre 2018 à 9:52
Fisc et poker : la justice se penche sur les cas d'Antoine Saout et Nicolas Babel

Ouest France rapporte que le Trésor public réclame près de 1,5 million d'euros à Antoine Saout, dont le sort sera tranché par la Cour administrative d'appel de Nantes la semaine prochaine. Parallèlement, Nicolas Babel vient lui d'obtenir devant la Cour administrative d'appel de Versailles la décharge des pénalités pour activité occulte.

jeudi 13 décembre 2018 à 8:53
Pari d'isolement : Rich Alati est sorti de sa salle de bains

Le 21 novembre dernier, Rich Alati s'est laissé convaincre par son ami Rory Young de s'isoler pour une durée d'un mois dans une salle de bains, le tout dans le noir le plus complet. Le pari vient toutefois de prendre fin dix jours avant l'échéance prévue, les deux hommes s'accordant sur un montant inférieur à l'enjeu initial de 100 000 $.

mercredi 12 décembre 2018 à 10:06
Télex

C'est une tradition que xkaiizerx n'a pas l'intention d'abandonner : chaque année, notre CPiste établit un calendrier des principaux tournois programmés en France et dans les environs. Les rendez-vous de nos pays voisins sont évidemment inclus, au même titre que ceux de Marrakech ou Malte, et le tout sera mis à jour de façon régulière au gré des annonces des organisateurs.

mardi 11 décembre 2018 à 13:59
Télex

La ville du pêché peut faire tourner les têtes les plus pieuses. En témoigne l'histoire de ces deux religieuses de Los Angeles, qui durant plus de dix ans ont détourné des chèques destinés à une école pour financer leurs séjours dans les casinos de Las Vegas. Un manège pas très catholique, et dont le butin pourrait dépasser 500 000 $.

mardi 11 décembre 2018 à 13:27
Trash Talk, épisode 4 : Pokersphère, le duel Hairabedian/Guyon...

Le quatrième épisode de Trash Talk est en ligne. Dans cette nouvelle émission, Loïc Xans s'entoure d'Alexis Laipsker, Adrien Guyon, David Boivert et Yann Roudaut. Les thèmes traités sont une fois de plus divers et variés : le duel Roger Hairabedian / Adrien Guyon, l'affaire Pokersphère ou encore la place des people dans l'industrie du poker.

mardi 11 décembre 2018 à 10:54
Télex

Amarillo Slim est-il le plus grand tricheur de tous les temps ? C'est en tout cas l'angle choisi par Jérôme Schmidt dans un portrait fleuve pour le dernier numéro de Poker52. Live Poker, de son côté, donne la parole à Romain Lewis mais aussi à ShiShi qui signe un article sur sa vision du poker en 2027.

mardi 11 décembre 2018 à 9:52
Télex

Le King's Casino de Rozvadov, ce n'est pas seulement l'antre des WSOP Europe ou de tournois aux enjeux élevés. C'est aussi le théâtre de rendez-vous plus accessibles tout au long de l'année. En témoigne ce 200 € Grand Prix Germany dont Fausto assurera la couverture pour Club Poker à partir de jeudi. Bonne nouvelle pour notre reporter : il aura aussi droit à un 1 100 € PLO Birthday Party en l'honneur de Tony G ce week-end.

lundi 10 décembre 2018 à 15:58
EPT Prague : le 10 300 € High Roller pour Akin Tuna

C'est traditionnellement l'un des derniers grands rendez-vous de l'année poker : l'EPT Prague animera toute la semaine à venir avec plusieurs beaux tournois. Le festival tchèque de PokerStars s'est ouvert ce week-end sur une victoire turque : celle d'Akin Tuna au terme du 10 300 € High Roller. Davidi Kitai se signale de son côté par une belle troisième place.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 19 décembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 26 décembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.