lundi 5 mars 2012 à 16:37

Erick Lindgren est sous le feu des critiques sur le forum anglophone 2+2. L'ancien membre du Team Full Tilt Poker peinerait à rembourser de très nombreuses dettes de jeu, la plupart contractées dans le cadre d'une ligue de fantasy football.

Erica Schoenberg
"Pourquoi faut-il toujours que je tombe sur un broke ?" (crédit photo : flopturnriver)

Erick Lindgren et David Benyamine ont de nombreux points communs : Erica Schoenberg, Full Tilt Poker et, dernièrement, des rumeurs de difficultés financières.

 

Dans le cas de l'Américain, ces embarras présumés ont pris un tour peu enviable ces derniers jours. Un sujet ouvert sur le forum 2+2 a en effet permis à plusieurs créanciers du joueur de se manifester publiquement.

 

La plupart d'entre eux évoquent des dettes contractées à l'occasion d'une ligue de fantasy football. Les sommes en question oscilleraient entre 5 000 et 65 000 dollars, mais auraient pour point commun de dater de plusieurs mois.

 

La majorité des joueurs mécontents reprochent à Erick Lindgren de ne manifester aucune volonté de remboursement. Certains n'ont d'ailleurs pas hésité à publier de longs historiques de conversation à l'appui de leur argumentaire.

 

Tout en reconnaissant les erreurs du principal intéressé, Daniel Negreanu a pris part aux échanges pour souligner — assez maladroitement — un clivage générationnel, les joueurs expérimentés étant plutôt coutumiers de paiements différés.

 

Mais si certains créanciers ont confirmé que Lindgren s'était jusqu'alors toujours acquitté de ses dettes de jeu (en dépit de délais atteignant plusieurs mois), la plupart ont confessé leur inquiétude en estimant que la situation s'était dégradée depuis la fermeture de Full Tilt.

 

La contribution la plus intéressante est sans doute l'œuvre d'Haralabos Voulgaris. Connu pour ses talents de joueur de poker autant que de parieur sportif, le Canadien a en effet révélé son propre historique commun avec Erick Lindgren.

 

Titulaire de créances "très importantes" depuis 2005, il n'en aurait obtenu le remboursement partiel qu'après plusieurs années. Aujourd'hui, il dresse entre les lignes le portrait d'un gambleur invétéré qui n'a jamais mis d'argent de côté et qui, surtout, s'est toujours montré "allergique au paiement de ses dettes".

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Erick Lindgren : controverse autour de dettes de jeu
Cette news a suscité 30 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.

j'avoue que ca casse le mythe toute ces histoires

quant tu les regardes apres à la teloche et que tu les vois dépenser des fortunes aux highstakes ou que tu les retrouve en table finale d'un grand tournoi... tu peux te demander s'ils l'ont mérité et avec quel argent ils sont arrivés la...

et comment savoir qui est blanc et qui ne l'est pas?? j'ose espérer que certains sont cleans

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

De toutes façons les High Stakes c'est sick.

N'importe quel bad run met à terre même le plus chevronné des joueurs.

Des pots à 500k , sérieusement c'est du suicide.

Les high stakes bah c'est juste du gambling de fou, il suffit de voir les courbes de Durrr et de Isildur.

Isildur a perdu 2 millions en 1 journée sur le net.

L'article de Phil Galfond est très intéressant.

il explique qu'il est quasi impossible pour les joueurs à haute limite de ne jamais emprunter à cause de la multiplicité des supports (les casinos, le cash, le jeu en ligne ) et que forcément on se retrouve à un moment ou à un autre à court sur un des comptes donc les emprunts sont très courants.

La seule règle qui parait saine au poker c'est : ne pas emprunter, ne pas prêter même si il peut y avoir quelques exceptions.

Pour les pros l'important c'est de savoir gérer sa bankroll , le reste c'est du cirque Barnum ( mais ça peut être sympa le cirque ok)

Modifié par lofuwa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello, pour ceux qui auraient manqué LE scoop sur 2+2, j'avais laissé mon PC allumé toute la journée sur cette page, sachant qu'ils ont delete tous les posts pendant la journée, j'ai pensé utile de partager avec vous :)

therealfirstpoast.png

therealsecondpoast.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous comprenez bien qu'avec le nombre de main qu'on peut jouer en live, il est impossible pour un joueur d'atteindre les nosebleed s'il respect le moindre BRM. On ne retrouvera donc à ces limites que des personnes ayant un problème avec l'argent et ayant chatté leurs shots en limites supérieures, exception faite de ceux ayant commencé il y a 30 ans en live, ou il y a 5 ans sur internet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Ty la Solette et Bobi, et en plus tu m'as fait découvrir l’acronyme "Ainec" lol (and its not even close pour ceux qui se sont fait ban de google).

Gros +1 avec Byshop sinon (suis broke), sauf sur le nombre d'années, je dirai ceux qui ont commencé y'a 7 ans+ à l'époque où la 600 de PP.com avait le niveau d'une NL25 d'aujourd'hui. Je suis nostalgique de cette époque que je n'ai pas connu lol

Modifié par waddle13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais c'est sick l'évolution. J'ai mate 1 vidéo de HU en NL 2k qui datait de janvier 2009.

Les mecs 4bet à 30bb(100deep obv) et ils cbet 3/4 pot dans les pot 3bet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 30 commentaires sur le forum
Les news à la Une
vendredi 16 novembre 2018 à 14:23
Télex

Jusqu'à l'ouverture des tables de PokerStars aux joueurs internationaux, sa petite entreprise ne connaissait pas la crise. Mais depuis, la courbe de BV77 s'est inversée et la moutarde commence manifestement à lui monter au nez. Rien de mieux qu'un challenge en toute transparence pour repartir sur de bonnes bases. Topic à suivre !

vendredi 16 novembre 2018 à 9:32
Caribbean Poker Party : Steffen Sontheimer vainqueur du Super High Roller

Grand habitué de l'exercice, l'Allemand Steffen Sontheimer domine le tournoi le plus cher du Caribbean Poker Party pour un gain de 3,7 millions de dollars. Parallèlement, Paul Tedeschi continue de faire des siennes sur le Main Event : à l'entame de la dernière ligne droite, le Français pointe le bout de son nez sur le podium.

vendredi 16 novembre 2018 à 9:15
Télex

Benjamin Buhr, troisième de l'EPT Deauville 2015, joue les têtes d'affiche parmi les huit premiers prétendants au contrat de 50 000 € mis en jeu par Winamax. À noter que la première semaine de la compétition sera rythmée par une compétition au principe sympathique : les candidats disputeront "l'équivalent de seize tables finales fictives, chacun démarrant à chaque fois avec un tapis différent".

jeudi 15 novembre 2018 à 15:44
Affaire Gordon Vayo : la contre-attaque gagnante de PokerStars

Il y a six mois, Gordon Vayo attaquait PokerStars en justice suite au refus de la room de lui verser 692 000 $ de gains. L'ancien November Nine niait alors fermement avoir remporté ladite somme en jouant en ligne sur le territoire américain. La room a depuis obtenu l'abandon des poursuites. Preuves à l'appui, elle accuse même le joueur de falsification de documents.

jeudi 15 novembre 2018 à 9:23
Caribbean Poker Party : le Main Event limite la casse mais n'évite pas l'overlay

Sans surprise au regard de son départ poussif, le Main Event du Caribbean Poker Party n'évite pas l'écueil de l'overlay. Un afflux significatif de joueurs lors du jour 2B permet toutefois à partypoker de ramener l'ardoise sous le million de dollars, ce qui reste loin du record du genre. Voilà pour les histoires de gros sous. Pour le reste, reprise du streaming ce soir avec la finale du 250 000 $ High Roller !

mercredi 14 novembre 2018 à 10:54
WPT Deepstacks : la première partie du calendrier 2019

Au lendemain du coup d'éclat d'Alexandre Réard à Bruxelles, et à trois semaines d'une nouvelle édition du WPT Deepstacks Deauville, le World Poker Tour dévoile la première partie du calendrier 2019 de son circuit secondaire. En Europe, la compétition visitera Berlin, Sotchi, Bruxelles, Barcelone, Amsterdam et Nottingham de janvier à avril.

mercredi 14 novembre 2018 à 9:42
LIVE
Caribbean Poker Party : le 25 500 $ Millions World pour Roger Teska

Victorieux de Steve O'Dwyer en heads up, Roger Teska met la main sur le pactole de deux millions de dollars du 25 500 $ Millions World. Mais côté français, on retiendra surtout de la nuit bahaméenne le formidable parcours de Paul Tedeschi, quatrième pour un gain de 700 000 $. La grande fête de partypoker continue ce soir avec le streaming du 250 000 $ Super High Roller.

mardi 13 novembre 2018 à 9:28
Caribbean Poker Party : le Super High Roller pour Giuseppe Iadisernia

Vainqueur de Sean Winter en heads up du 50 000 $ Super High Roller, le Vénézuélien Giuseppe Iadisernia remporte le premier trophée du Caribbean Poker Party de partypoker. Paul Tedeschi, short-stack de la table finale du 25 500 $ Millions World, est encore en position de marcher sur ses traces. Quant au Main Event, il s'oriente vers un overlay significatif.

mardi 13 novembre 2018 à 8:44
Télex

La seconde partie du Snowball Championship débute ce soir sur Winamax. À mi-parcours, ce sont lolodo59 et dropy06 qui dominent les débats. Les points sont plus précieux que jamais dans la course aux packages Winamax Live, d'autant qu'une place dans le top 20 du classement général suffit à s'ouvrir les portes de la finale. Ou un podium lors du tournoi du jour si vous préférez la voie rapide.

lundi 12 novembre 2018 à 14:45
Rapport trimestriel de l'ARJEL (T3 2018) : les tendances se confirment

Dans son dernier rapport trimestriel, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) souligne que chaque secteur de jeu en ligne est en situation de croissance. S'agissant du poker, cette dynamique est notamment portée par l'ouverture des tables internationales. Même si les tables de cash game et les tournois ne sont pas tout à fait logés à la même enseigne...

lundi 12 novembre 2018 à 13:24
Télex

Le voici enfin ! Le premier épisode de la nouvelle saison de Dans la tête d'un pro met en scène Leo Margets sur le Warm Up à 2 700 € du partypoker Millions Barcelona. Très vite, la sympathique Espagnole est rejointe à la table par une autre ambassadrice de Winamax en la personne de Gaëlle Baumann. Idéal pour pimenter le retour de cette saga très populaire qui, comme à l'accoutumée, emmènera bientôt le spectateur du côté de Las Vegas et des World Series Of Poker.

lundi 12 novembre 2018 à 9:15
Caribbean Poker Party : le festival bahaméen de partypoker

Le Team PMU Poker, une bonne partie du Team Winamax et bon nombre d'autres joueurs français sont en ce moment aux Bahamas pour l'un des grands événements de la saison de partypoker : le Caribbean Poker Party. Le festival s'est ouvert avec un 25 500 $ High Roller et le 5 300 $ Main Event. Ses principaux tournois font l'objet d'une diffusion en streaming avec aux commentaires Bruno Fitoussi et Tom Jarry.

lundi 12 novembre 2018 à 7:59
Télex

SECOOP, Winamax Circus et Powerfest : en ce moment, les amateurs de tournois en ligne en ont pour leur argent. Deux valeureux représentants de Club Poker en ont profité pour tirer leur épingle du jeu ce dimanche. BV77 se hisse à la 4e place de son "plus gros buy-in ever", le 1 000 € de PMU Poker, tandis que xkaizerx se qualifie simultanément pour le WPT Deepstacks Deauville et l'EPT National Prague. Bravo !

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 21 novembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 28 novembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 5 décembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 12 décembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 19 décembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés