mardi 20 décembre 2016 à 9:39
HOT !

L'European Poker Tour tire sa révérence sur un feu d'artifice tricolore : Sylvain Loosli remporte le 10 000 € Turbo Knockout tandis que Benjamin Pollak se classe 3e du 10 000 € Turbo 6-max, avec en prime la victoire de Quentin Lecomte sur le 330 € Turbo. Le Main Event et le dernier High Roller consacrent de leur côté le Néerlandais Jasper Meijer van Putten et la star de l'été Will Kassouf.

Le Main Event pour Jasper Meijer van Putten

Jasper Meijer van Putten

On attendait David Peters, le joueur le plus régulier de l'année 2016 avec Fedor Holz, et on voyait mal qui d'autre que le chipleader Marton Czuczor pourrait lui barrer la route. C'était oublier que les cartes se montrent parfois facétieuses et, surtout, que rien n'est jamais écrit d'avance à une table de poker.

 

La victoire du dernier EPT de l'Histoire revient donc au Néerlandais Jasper Meijer van Putten, qui se lançait pourtant à l'abordage de la table finale parmi les deux short-stacks. Après un deal avec Czuczor, ce dénouement lui offre un chèque de 699 300 € synonyme de plus belle performance de sa carrière. Et de loin puisque son résultat le plus lucratif plafonnait jusqu'alors à 31 000 €.

Les résultats du Main Event (1 192 inscrits)

  • 1. Jasper Meijer van Putten - 699 300 €
  • 2. Marton Czuczor - 630 000 €
  • 3. David Peters - 397 300 €
  • 4. Sergii Petrushevskii - 284 550 €
  • 5. Marius Gierse - 203 800 €
  • 6. Sam Cohen - 145 900 €
  • 7. David Lopez - 104 510 €
  • 8. Kiryl Radzivonau - 74 850 €

Le High Roller pour Will Kassouf

Will Kassouf

Will Kassouf vous manquait ? Le principal animateur de la retransmission du dernier Main Event sur ESPN se rappelle à votre bon souvenir en s'adjugeant le 10 000 € High Roller du festival de PokerStars. Un trophée en forme de cadeau d'anniversaire, et qui confirme que l'on n'a sans doute pas fini d'entendre parler du roi du trash-talk.

 

À noter toutefois que c'est dans l'escarcelle de son ultime adversaire Patrick Serda que tombe le plus gros gain financier de ce tournoi. Les deux hommes ont décidé de stopper la partie alors que le Canadien détenait un net avantage en jetons, mais ne se souciait semble-t-il pas autant du trophée que son partenaire de jeu.

Les résultats du 10 000 € High Roller (407 entrées dont 90 re-entries)

  • 1. William Kassouf - 532 500 €
  • 2. Patrick Serda - 719 000 €
  • 3. Tue Ullerup Hansen - 351 000 €
  • 4. Viliyan Petleshkov - 283 850 €
  • 5. Paul Leckey - 224 600 €
  • 6. Grzegorz Wyraz - 172 910 €
  • 7. Matas Cimbolas - 128 700 €
  • 8. Jens Lakemeier - 93 170 €
  • 9. Ihar Soika - 75 400 €

Les Français au rendez-vous

Sylvain Loosli
(crédit photo : Winamax)

Absents de la dernière ligne droite du Main Event, nos représentants ont en revanche mis à profit les side events pour faire honneur jusqu'au bout au festival de PokerStars. Sylvain Loosli, d'abord, a dominé une table finale à laquelle participaient également Justin Bonomo (5e) et Ole Schemion (6e) pour décrocher le premier prix de 57 530 € (auquel s'ajoutent 30 000 € de primes) du 10 200 € Knockout.

 

Benjamin Pollak a quant à lui confirmé qu'il excellait dans l'exercice du Turbo 6-max. Habitué à se signaler lors de l'ultime journée des grandes compétitions, l'ambassadeur Betclic s'est hissé à la troisième place de ce tournoi à 10 000 € pour un gain de 36 000 €. Enfin, cerise sur le gâteau, Quentin Lecomte a de son côté glissé 11 000 € dans sa chaussette de Noël en remportant le 330 € Turbo.

 

Voilà donc pour les chiffres et les perfs de la nuit. Mais puisque l'EPT serait loin de se résumer à des lignes de crédit sur des comptes bancaires, et comme il faut bien reconnaître que tout ne sera plus tout à fait comme avant l'an prochain, on ne saurait trop vous recommander d'aller faire un petit tour du côté du coverage de Winamax. Un brin nostalgique, Benjo s'y est prêté à l'exercice de la rétro-photo. L'occasion de se remémorer quelques-uns des nombreux bons moments qui ont jalonné l'existence de ce superbe circuit.

Quentin Lecomte
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
EPT Prague : Sylvain Loosli, Benjamin Pollak et Quentin Lecomte à l'honneur pour les adieux
Cette news a suscité 50 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
Il y a 7 heures, Sou33 a écrit :

David Peters était pas chipleader c'était Meijer.  Tout le monde a retenu le "let's play " de David Peters. Mais  j'ai l'impression que c'est surtout le hongrois Cuzczor qui a tout fait capoter a demander bcp trop d'argent. 

Autant pour moi j'étais pas sur le stream j'ai vu les mecs sur le livechat en parler et je pensais qu'il était encore CL à ce moment!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi, je trouve ça strange de les voir se "chipoter" quelques k€ qd il sont en train de dealer des montants de l'ordre de 500K.

à 3 left, ils se voient tous plus fort les uns que les autres avec des ego sur dimensionnés.... sans avoir un once de lucidité pour reprendre la valeur de l argent et de deal à 3.

 A trop vouloir en prendre, Peters a eu le lot de consolation théorique promis au 3ème (397K€), et puis après le deal à 2 pour se départager 1.6Millions d'euros... c'est bon ca!

Sinon, GG à Meijer qui a bien poser les c**** sur la tables à plusieurs reprises, surtout en début de TF il il a 3 bet shove 2 fois et heureusement pas de premium en face...

le stack goufflant, ça grind bien avec ses sizing patates et il a montré une fois de plus que pour chip, il faut de l agressivité associée à un bon timing.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, ZadiG a écrit :

C'est moi qui capte rien à l'anglais ou bien ce n'est pas du tout ça qui c'est passé ? Moi j'ai compris un truc : Peter avait le boulard du "lolilol j'ai crush en live cette année c'est sûr que je vous défonce donnez moi des sous" sans même être le chip leader, le hollandais (qui était chip) à bien voulu lui laisser 8k mais le hongrois à dit non pour laisser autant de sous.

(Peter voulait il me semble 35k de plus que ce que l'icm lui donnait)

 

Perso toujours content de voir ça, faut arrêter de croire que parce qu'on est bon et qu'on a chatté quelques mtt ça veut dire qu'on un edge de ouf. Bien joué au hongrois de pas s'être fait marché dessus.

 

(Le débat du hu cash game était entre le hollandais et le hongrois au sujet de qui devait lacher du blé à "boulard peter")

Merci pour l'explication:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Patrick Serda, l'amateur canadien qui a dealé le High Roller avec Kassouf (et récupéré 719.000 euros), a droit à un petit article de Radio-Canada: 

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1007278/serveur-pizza-winnipeg-gagne-un-million-dollars-poker-prague

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

Faut-il autoriser le short-stack d'un heads up à acheter la victoire de son tournoi dans le cadre du deal ? Cette question, le directeur de tournoi du 10 000 € High Roller de l'EPT Prague y a répondu par l'affirmative le week-end dernier. Max Silver, présent lors des négociations entre Will Kassouf et Patrick Serda, apporte un éclairage intéressant sur son blog.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Imaginez un instant que ça ait eu lieu sur le main event. Enfin comment quand t'es directeur de tournoi tu peux accepter ça,  ça dévalorise totalement ton produit. Tout idée de palmarès et de competition perd son sens, de premier joueur à remporter deux titres ept etc bha ça ne vaut plus rien. Enfin c'est juste tellement nimp que ce soit autorisé  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les HR ont du prestige pour les pros (pratiquement que des pros qui les font, field plus resserré donc moins de variance), mais pas pour le tournoi ou le grand publique qui "rêve" d'avantage du Main Event.

Sur ce dernier je suis pas du tout persuadé que ça aurait été accepté, il faut au moins laissé quelque chose à gagner pour le vainqueur du HU.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu peur. J'ai cru lire une news où Kassouf acheté un trophé, dans un tournoi de poker où le but est de finir premier... Le poker de tournoi, le poker de compétition. Jouez le trophée pour 10k mais jouez bordel, c est çà le poker de tournoi... on va où là ? Dans pas longtemps un mec sortira de l argent de sa poche pour se payer tous les titres ? Une honte que cela soit accepté par le TD

Modifié par TimeToRaise

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, catlover a écrit :

Les HR ont du prestige pour les pros (pratiquement que des pros qui les font, field plus resserré donc moins de variance), mais pas pour le tournoi ou le grand publique qui "rêve" d'avantage du Main Event.

Sur ce dernier je suis pas du tout persuadé que ça aurait été accepté, il faut au moins laissé quelque chose à gagner pour le vainqueur du HU.

Pas d'accord , j'ai le sentiment que pour le grand public ce qui compte avant tout c'est l'argent : + c'est cher + ça les excite.

Là on est dans la gamme de tournoi les + chers au monde. Jouer régulierement par les mêmes joueurs . Du coup les mêmes noms reviennent. Imo c'est + excitant pour le grand public de voir " Fedor Holz remporte le Super high roller 50000€ de Barcelone pour 1,3 million ; Il a accumulé  16millions cette année ! "

que " Random35 remportel'EPT Prague un tournoi à 5300€ , il empoche 700 000€ " 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 50 commentaires sur le forum
Les news à la Une
vendredi 14 décembre 2018 à 9:52
Fisc et poker : la justice se penche sur les cas d'Antoine Saout et Nicolas Babel

Ouest France rapporte que le Trésor public réclame près de 1,5 million d'euros à Antoine Saout, dont le sort sera tranché par la Cour administrative d'appel de Nantes la semaine prochaine. Parallèlement, Nicolas Babel vient lui d'obtenir devant la Cour administrative d'appel de Versailles la décharge des pénalités pour activité occulte.

jeudi 13 décembre 2018 à 8:53
Pari d'isolement : Rich Alati est sorti de sa salle de bains

Le 21 novembre dernier, Rich Alati s'est laissé convaincre par son ami Rory Young de s'isoler pour une durée d'un mois dans une salle de bains, le tout dans le noir le plus complet. Le pari vient toutefois de prendre fin dix jours avant l'échéance prévue, les deux hommes s'accordant sur un montant inférieur à l'enjeu initial de 100 000 $.

mercredi 12 décembre 2018 à 10:06
Télex

C'est une tradition que xkaiizerx n'a pas l'intention d'abandonner : chaque année, notre CPiste établit un calendrier des principaux tournois programmés en France et dans les environs. Les rendez-vous de nos pays voisins sont évidemment inclus, au même titre que ceux de Marrakech ou Malte, et le tout sera mis à jour de façon régulière au gré des annonces des organisateurs.

mardi 11 décembre 2018 à 13:59
Télex

La ville du pêché peut faire tourner les têtes les plus pieuses. En témoigne l'histoire de ces deux religieuses de Los Angeles, qui durant plus de dix ans ont détourné des chèques destinés à une école pour financer leurs séjours dans les casinos de Las Vegas. Un manège pas très catholique, et dont le butin pourrait dépasser 500 000 $.

mardi 11 décembre 2018 à 13:27
Trash Talk, épisode 4 : Pokersphère, le duel Hairabedian/Guyon...

Le quatrième épisode de Trash Talk est en ligne. Dans cette nouvelle émission, Loïc Xans s'entoure d'Alexis Laipsker, Adrien Guyon, David Boivert et Yann Roudaut. Les thèmes traités sont une fois de plus divers et variés : le duel Roger Hairabedian / Adrien Guyon, l'affaire Pokersphère ou encore la place des people dans l'industrie du poker.

mardi 11 décembre 2018 à 10:54
Télex

Amarillo Slim est-il le plus grand tricheur de tous les temps ? C'est en tout cas l'angle choisi par Jérôme Schmidt dans un portrait fleuve pour le dernier numéro de Poker52. Live Poker, de son côté, donne la parole à Romain Lewis mais aussi à ShiShi qui signe un article sur sa vision du poker en 2027.

mardi 11 décembre 2018 à 9:52
Télex

Le King's Casino de Rozvadov, ce n'est pas seulement l'antre des WSOP Europe ou de tournois aux enjeux élevés. C'est aussi le théâtre de rendez-vous plus accessibles tout au long de l'année. En témoigne ce 200 € Grand Prix Germany dont Fausto assurera la couverture pour Club Poker à partir de jeudi. Bonne nouvelle pour notre reporter : il aura aussi droit à un 1 100 € PLO Birthday Party en l'honneur de Tony G ce week-end.

lundi 10 décembre 2018 à 15:58
EPT Prague : le 10 300 € High Roller pour Akin Tuna

C'est traditionnellement l'un des derniers grands rendez-vous de l'année poker : l'EPT Prague animera toute la semaine à venir avec plusieurs beaux tournois. Le festival tchèque de PokerStars s'est ouvert ce week-end sur une victoire turque : celle d'Akin Tuna au terme du 10 300 € High Roller. Davidi Kitai se signale de son côté par une belle troisième place.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 19 décembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 26 décembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.