lundi 26 février 2024 à 9:26

Au terme une table finale express, c'est l'Anglais Barny Boatman qui s'est imposé sur l'EPT Paris 2024. Face à des joueurs peut-être meilleurs que lui techniquement, le fondateur de “hendonmob“ a fait parler son expérience et profité d'un sacré bon run en table finale pour soulever le trophée et remporter les 1 287 000€ de la victoire. À 68 ans, il devient ainsi le plus vieux vainqueur d'un EPT.

Barny Boatman

“Ca faisait longtemps que je le voulais", déclarait Barny Boatman au micro de veunstyle et mama913 quelques minutes après sa victoire. Il est vrai que s'il avait déjà remporté deux bracelets WSOP dans sa carrière, l'Anglais n'avait jamais réussi à s'imposer sur le circuit EPT, même s'il s'en était approché de près en terminant quatrième de l'EPT San Remo 2011 (225 000€). C'est donc désormais chose faite avec sa première place sur l'EPT Paris 2024 pour 1 287 000€. La performance de Boatman est d'autant plus belle qu'il a réussi à se défaire d'un field record de 1 747 entrées, soit une centaine de plus que les 1 606 inscriptions enregistrées en 2023. La semaine précédente déjà, des records avaient déjà été battus sur le FPS à 1 100€ avec 4 149 entrants.

Lorenzo Arduini

Malgré la forte affluence, les Français n'ont pas réussi à briller sur ce Main Event à 5 300€. On notera tout de même les très belles places d'honneur de Slimane Mameche (26e pour 34 800€), de Terry " TerryTate" Vlastos sorti sur un terrible bad bead (24e pour 34 800€), de Youssef Zereg (23e pour 40 000€) et de Grégory Fournier, 19e pour 46 050€. Italien par la nationalité mais CPiste par le coeur, Lorenzo " Sissendeux" Arduini, déjà vainqueur du FPS Paris Stade Jean-Bouin en juillet, a lui rendu les armes aux portes du Day final, huitième pour 154 800€.

Dimanche, ils n'étaient donc plus que six en lice pour tenter de décrocher le titre. Mais les regards tournés en particulier vers Peter Jorgne. Deuxième l'an dernier, le Suédois a réalisé l'exploit de se hisser deux ans de suite en table finale de l'EPT Paris. Malheureusement, son parcours s'est arrêté dans la première heure de jeu en cinquième position pour 340 100€, quelques minutes seulement après l'élimination d'Eric Afriat (6e pour 61 650€).

 

Troisième short-stack de la table en arrivant sur la finale, Owen Dodd a été sorti dans la foulée (4e pour 442 150€) pour laisser la victoire se disputer entre David Kaufmann, arrivé chipleader en TF avec la moitié des jetons en circulation, Aleksejs Ponakov, joueur régulier des tournois High Roller live, et Barny Boatman. Et des trois, c'est donc Boatman qui a pris le meilleur grâce à un très bon run pour s'imposer au terme d'un heads-up de deux mains seulement et inscrire son nom encore un peu plus dans la légende.

Car si son nom est peut-être assez peu connu en France, Barny Boatman est un véritable mythe outre-Manche et outre-Atlantique. Avec son frère Ross et ses amis Joe Beevers,et Ram Vaswani, Boatman est en effet un membre originel du groupe “The Hendon Mob”, qui s'est fait connaître grâce à ses apparitions dans des émissions comme Late Night Poker. Ils ont aussi fondé le site du même nom, thehendonmob.com, base de données de référence du poker.

 

Ce titre EPT vient donc couronner une carrière déjà bien remplie. À 68 ans, Boatman devient d'ailleurs le vainqueur EPT le plus âgé de l'histoire du circuit. Mais son aventure autour des tables de poker est loin d'être terminée. En effet, Boatman n'est plus qu'à un titre WPT d'une triple couronne, qu'il garde dans un coin de sa tête...

Finale EPT Main Event Paris 2024 (1 747 entrants - Prizepool : 8 385 600€)

  • 1. Barny Boatman (Royaume-Uni) - 1 287 000€
  • 2. David Kaufmann (Allemagne) - 804 750€
  • 3. Aleksejs Ponakovs (Lettonie) - 574 850€
  • 4. Owen Dodd (Royaume-Uni) - 442 150€
  • 5. Peter Jorgne (Suède) - 340 100€
  • 6. Eric Afriat (Canada) - 261 650€

Le replay de la table finale

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
EPT Paris : Le sacre de la légende Barny Boatman
Cette news a suscité 131 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
Et bon dimanche à tous

 

giphy.gif

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le joker plie en premier, Jorgne le suit... et ce n'est pas fini !

Il n'aura pas fallu bien longtemps aujourd'hui avant de voir, non pas une, non pas deux, mais trois éliminations rapides ! 

Le premier joueur à avoir dit adieu à ses rêves d'EPT, c'est le meilleur ami d'Eric Sfez, le dénommé Eric Afriat, qui termine donc 6ᵉ pour 261 650€. Le Canadien s'est pris pour Davidi pendant deux secondes, avant de finalement se prendre... les pieds dans le tapis, en défendant :Qc:8d en BB, sur un open de Barny Boatman, qui avait :Kd:Kh

Le flop est venu :Qs:Ts:Tc, et on savait déjà que c'était fini : check Afriat, bet Barny, check raise tapis, payé.

Le joker a vu apparaitre un :8c puis un :2s, avant d'aller chercher son prix de 261 650€, la 6ᵉ plus perf' de sa carrière. Après avoir cash le FPS (250ᵉ), Afriat va pouvoir retourner en Amérique sereinement, les poches pleins d'euros.

 

large.65db3804a642f_Capturedecran2024-02

 

Une vingtaine de minutes plus tard, sensation du côté du Palais des Congrès, puisque le géant Suédois Peter Jorgne quittait le navire ! 

Le runner up de ce même tournoi l'an passé, n'aura pas vu le jour aujourd'hui. Il a fini par pousser ses 5,5bb, premier de parole, avec :Ad:9c, pour se faire payer par Alexsejs Ponakovs en BB, avec :8c:7c. Le flop est venu :6c:Jd:5s et, je ne sais pas vous, mais quand je vois ça perso, je sais déjà que c'est fini.

La turn :4s fut sans pitié pour Jorgne, qui s'incline directement suite à cette carte. La river :3s est anecdotique, et le grand viking s'apprête à quitter la capitale française, une nouvelle fois, avec un billet de 6 chiffres, puisqu'il empoche 340 100€ pour cet incroyable performance ! 

 

large.peter_jorgne.jpg.43aa54482f9f05b8a
Ce moment où la journaliste Ukrainienne découvre que Jorgne a déjà fait TF l'an passé :poke:

 

Et alors même qu'on récupérait quelques mots chez le suédois... un troisième joueur sortait sous quelques applaudissements, trois mains après l'élimination de Jorgne !

Owen Dodd termine 4ᵉ de ce Main Event EPT après avoir envoyé son tout petit tapis de moins de 10 blindes avec :2d:2c

En BB, Kaufmann a trouvé un call facile avec :Ad:Th, et on partait donc pour un premier flip moustache aujourd'hui : flop, :Kh:Kc:9h, wallou, turn :7c, wallou, river... :Ah, bingo ! 

L'anglais, spécialiste online de parties aux enjeux bien élevés, ajoute un billet de 442 150€ à sa bankroll.

large.owen_dodd.jpg.cb5416c6566576f42f5f

 

David Kaufmann monte à 21,4 millions de jetons après ce coup, tandis que Barny Boatman (15,15 millions) et Aleksejs Ponakov (15,15 millions) sont juste en embuscade.

Signification de tout ça : on est loin d'avoir trouvé un vainqueur, sachant que je vous le rappelle, il est interdit de deal en France. 

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pendant ce temps-là, à Paris 


Si vous voulez suivre l'Event #39 DeepStack à 550€ où la moitié du field était tricolore à 45 left, n'hésitez pas à vous rendre sur le reportage dédié au France Poker Series de début de semaine. J'étais partie pour vous faire un post sans photo ni trop d'info sur les tournois annexes en cours pour vous dire qu'il y avait des infos à prendre sur ce side moins onéreux, mais on va quand même faire un petit checkpoint. Il faut bien le dire, les Français ne sont pas au top sur les gros !

 

Vainqueur d'un Super High Roller à 50 000€ qui lui a permis d'entrer dans le Top 100 All Time France, Thomas Santerne était frais pour débuter le Jour 2 d'un High Roller 25 000€ de fin de festival, l'Event #41... Chipleader à la reprise, la nouvelle terreur tricolore s'est inclinée en 10ᵉ position d'un événement qui payera finalement son Top 6. 348 000€ à prendre pour le vainqueur avec Chris Brewer, Ameer Jamil, Viacheslav Buldygin toujours là en poursuite derrière l'Indien Santosh Suvarna que vous avez pu découvrir avec les DLTDP de Mustapha Kanit... 

 

53551031386_795100ce26_c.jpg.9b4984c9912f9d19fc8f3498585629ed.jpg


On descend un peu niveau buy-in pour filer sur le High-Roller à 10 300€, l'Event #35 qui a rassemblé 512 entrants. C'est le Final Day et le Jour 3... avec un seul et unique tricolore à 16 left. Alors que les joueurs ont déjà assuré 48 000€, le champion empochera 970 000€. De quoi donner envie à Cedric Schwaederle de se battre avec ses 13 blindes. Let's go Crazy Donkey! 

Sur ce tournoi, c'est l'Allemand Oliver Weis qui a pris les commandes, mais la route est longue avec un field de qualité. Robin Ylitalo, Ihar Soika, Vladas Tamasauskas, Sergey Lebedev ou Joey Weissman sont encore dans le mix...

 

Joao Vieira (17ᵉ), Timothy Adams (18ᵉ), le Français Badr Douch (20ᵉ), Enrico Camosci, Marton Czuczor, Ben Heath ou encore Scott Margereson étaient présents sur ce Jour 3, mais ont rendu les armes tout comme Mika Guenni (30ᵉ) et Alexandre Reard (31ᵉ) qui encaissent chacun 27 300€. 

 

53550165457_1b85d4965b_c.jpg.5b3d76b9d489a7ca1afb47a354fa21e7.jpg

Weis terminerait bien son festival par un "presque" million accompagné d'un trophée

 

Pour finir, quelques mots sur l'Event #40 Deepstack à 2200€ l'entrée. Disputé sur deux jours, ce tournoi a rassemblé 369 joueurs pour générer un prizepool d'un peu plus de 700 000€. Le vainqueur du tournoi encaissera 141 680€ et ils ne sont plus que 15 en lice. 

Chipleader à l'entame du Final Day, Mohamed Aissani est désormais en queue de peloton, tout de même assuré d'un gain de 9 200€. Les 13 derniers joueurs en lice toucheront un gain à 5 chiffres et un autre tricolore y croit encore. Yoni Perez a plus de jetons que son compatriote mais il a encore du chemin à faire. Sur sa route se dressera notamment le runner-up du FPS Paris 2024, le Slovène Blaz Zerjav...

Enfin, si vous avez des sous et encore envie de bastonner... ne manquez pas le dernier tournoi du festival à 1 050€ l'entrée. L'Event #46 est un freezout Hyper Turbo, ce Last Chance se dispute sur des niveaux de 5 minutes! Coup d'envoi à 18 heures avec 10 levels d'inscription tardive... pour une late reg' à 19 heures 10. Malgré un stack de 50 000 jetons, il n'y aura pas le temps de trop traîner en route sur cet événement de clôture. 

 

65db52c487573_53529259925_ded44ed80e_c(1).jpg.c091ac6ccad794e87c356623ad7a5aa1.jpg

 

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cap'tain Barny


Barny Boatman est un capitaine de bateau solide sur ce Final Day de l'EPT Paris 2024. L'Anglais peut devenir le plus vieux vainqueur d'un Main Event European Poker Tour s'il s'impose... et il a les cartes en mains puisqu'il est désormais chipleader à 3 left de cette édition parisienne 2024.

 

53550897246_08ff9d91a4_c.jpg.db62be9efc33abfc4fd9a42d4d564dcb.jpg


Le fondateur de HendonMob est en piste pour détrôner Uri Gilboa, vainqueur à 61 ans de l'EPT Sochi 2019. Actuellement âgé de 65ans, le Britannique tient la corde fermement alors que la partie se déroule désormais sur le niveau 35 et les blindes 200 000 - 400 000 (400 000). 

Prochaine pause à 16 heures 30 mais Barny a actuellement 29 millions contre 11 millions à Aleks Ponakovs et 12 millions à David Kaufmann. Le Letton a doublé deux fois à tapis préflop et donne le tempo avec son activité mais Barny est dans une dynamique incroyable. "Il touche tout c'est indécent", a-t-on entendu sur le banc de la presse il y a quelques minutes. 

Un exemple ? Ponakovs ouvre :Ax:7x juste après avoir doublé et Barny défend les :9x pour trouver un flop :As:9s:Td et lui réprendre une montagne... 

Un autre exemple? Barny Boatman se lance avec :Qd:4d et trouve un tableau :Th:3s:7d:5d:9d pour valoriser rivière et encore prendre des jetons au Letton qui avait défendu :Ts:4h... 

 

La moyenne est à 17,470 millions soit 44 blindes avec 574 850€ assurés pour les trois derniers joueurs en lice. 

Il reste 45 minutes à jouer sur 200 000 - 400 000 (400 000)...

Share this post


Link to post
Share on other sites
574.850€ et le bronze pour Aleks Ponakovs 

 

Le joueur letton Aleksejs Ponakovs s'incline en troisième position de l'EPT Paris 2024. Habitué des high-stakes, ce joueur pro a pu jouer de manière détachée face au premier prix de 1,3 million d'euros, il est ainsi entré dans une multitude de coup pour finalement empocher près de 575 000€. 

Sa séance de yoyo a finalement été mise à mal quand il a fait doubler le short de cet ultime trio. Alors qu'il restait 40 minutes à jouer sur les blindes 250 000 - 500 000 (500 000), le Letton a perdu un coup à tapis préflop contre l'ancien chipleader. David Kaufmann était dernier de la classe quand il a joué sa survie avec :Ah:8d de grosse blinde et 6 millions devant lui. Sur la troisième main de ce level 36, Ponakovs avait directement mis son tapis de 7,1 millions au milieu... son :Kd:Jd ne sera pas suffisant à l'issue d'un tableau :Qx:5c:Ac:2h:2c

Avec 13 millions, Kaufmann prenait alors une option sur l'ultime duel avec Barny Boatman (40 millions). Tombé à 2 blindes, Pnakovs triple directement avant de doubler une nouvelle fois avec :Qs:3s contre le chipleader et sa paire de :2x

Mais 20 minutes après l'affrontement crucial des shortstacks, Ponakovs va donc rejoindre le rail après un parcours plein de panache. Il paye en grosse blinde pour ses 3,6 millions avec :Ah:8c et perd le flip face à David Kaufmann qui avait open-shove :3s:3h


Le tableau :7d:Ts:Qd:5s:Tc précipite le head's up. 

 

53551459384_98ac569437_c.jpg.e31ea07b687f3a731ce025c80ba08e46.jpg

 

Barny Boatman a l'avantage et le momentum, l'accomplissement serait énorme pour le joueur anglais qui détient déjà deux bracelets WSOP et a cumulé 4 millions de dollars de gains sur le circuit. En plus d'être un des fondateurs du site de référence The HendonMob. 

Face à lui, David Kaufmann n'est pas résigné et a montré qu'il avait les qualités pour y croire. L'Allemand va-t-il réussir à contre le sens de l'histoire et empêcher Barny Boatman de devenir le plus vieux vainqueur d'un Main Event EPT. Le duel va t-il s'éterniser ou être accroché, les niveaux passent à 20 minutes ce qui devrait accélérer une cadence déjà plutôt folle.

HU4ROLLZ
Siège 6: David Kaufmann 🇩🇪  16 700 000 (33bb)
Siège 9: Barny Boatman 🇬🇧  36 500 000 (73bb)

53527927612_891fcd31af_c.jpg.517c5da57ca1b00f3acc8e5400d4d5fd.jpg

 

Finale EPT Main Event Paris 2024 (1747 entrants - 8 385 600€ prizepool)
Champion : 1 287 000€

Second : 804 750€
3e : Aleksejs Ponakovs 🇱🇻  574 850€
4e : Owen Dodd 🇬🇧 442 150€
5e : Peter Jorgne 🇸🇪 340 100€
6e : Eric Afriat 🇨🇦 261 650€

 

 

Edited by mama913

Share this post


Link to post
Share on other sites
David Kaufmann Runner Up pour 804 750€

 

Le dernier duel aura duré deux mains malgré la profondeur. Alors qu'il avait une trentaine de blindes contre près de 75 à son adversaire en début de head's up, David Kaufmann n'a pas mis la main au milieu. 

L'Allemand a foldé sur la mise de continuation de Barny Boatman sur le premier flop... il a sauté derrière en ouvrant 1 million du bouton avec :Ad:9c

Joueur considéré comme solide et pas trop fantasque, Barny a décidé de passer la seconde en plaçant une relance à 2,8 millions de grosse blinde. Le capitaine de Paris va se faire payer pour découvrir un flop :Jh:9s:6s sur lequel il mise 2 millions de jetons. 

David Kaufmann paye pour former un pot de 10,2 millions soit la taille de son stack. Sur le tournant :5d, Barny Boatman envoie le pudding... et l'ancien kaiser du tournoi paye en 120 secondes pour découvrir la mauvaise nouvelle. 

Avec deuxième paire il est en position critique face au :Jd:2d du chipleader. Le dealer déballe une river :Qc qui met fin à l'EPT Paris 2024. Une victoire de légende pour Barny Boatman, son dauphin n'a pas a rougir d'un parcours quasi-parfait. 

Peu présent jusque là en live, David Kaufmann n'atteint pas le million de dollars de gains avec cette performance à 805 000€. Le joueur de Cologne n'est pourtant pas n'importe qui. Kaufmann a déjà dépassé la bankroll à 7 chiffres online, il y a une dizaine d'années en remportant notamment le Main Event WCOOP 2013 sur PokerStars pour 1,5 million de dollars... avant de prendre du recul avec le jeu. 

Après avoir fait un break pour ses études d'économie, le jeune homme de 33 ans confirme qu'il va être un peu plus présent sur les tables réelles. Il avait signé 7 places payées sur les festival EPT Prague et Chypre... il a désormais une confiance accrue et un portefeuille en hausse pour le faire...

 

53551567120_ca5ff6586a_c.jpg.048aa01a7446638989769cc880134c38.jpg

 

C'est mon dernier post sur le Main Event, merci pour votre attention depuis la Saint-Valentin, @veunstyleprépare une conclusion amaaaaaazing pour the myth, the legend, capt'n Barny !

 

Finale EPT Main Event Paris 2024 (1747 entrants - 8 385 600€ prizepool)
Champion : Barny Boatman
 🇬🇧  1 287 000€
Second : David Kaufmann 🇩🇪  804 750€
3e : Aleksejs Ponakovs 🇱🇻  574 850€
4e : Owen Dodd 🇬🇧 442 150€
5e : Peter Jorgne 🇸🇪 340 100€
6e : Eric Afriat 🇨🇦 261 650€

 

Edited by mama913

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un trophée de prestige pour Barny Boatman

53551931060_2389209dd5_c.jpg

 

Encore une belle nouvelle qu'on n'avait pas senti venir : à 17h30 pétantes, le Main Event de l'European Poker Tour Paris 2024 se terminait sur la victoire de Barny Boatman !

 

Du haut de ses 65 ans, l'Anglais devient le joueur le plus âgé de l'histoire à poser la main sur le trophée du Main Event, détrônant ainsi un joueur que l'histoire ne retenait que pour cette stat', Uri Gilboa 61 ans, et qui va pouvoir tranquillement rentrer dans le rang.

Aujourd'hui, l'un des fondateurs du site Hendon Mob, pose la main sur un magot de 1 287 800€ : "J'ai juste envie de profiter maintenant. C'est une sensation incroyable de gagner un EPT. Ça faisait longtemps que je le voulais."

 

Grâce à cette victoire, Barny Boatman va dépasser la barre des 5 millions de dollars de gains en carrière et se glisser tranquillement 13ᵉ ou 14ᵉ de la All Time Money List England, dépassant d'anciens vainqueurs d'EPT comme lui, les Jake Cody, Mark Teltscher et Roland De Wolfe

 

Après avoir répondu à une interview en espagnol, une langue qui ne lui semble pas totalement étrangère depuis qu'il a passé quelque temps du côté de Madrid, Barny Boatman a répondu à Pokernews en Anglais, avant de finalement se tourner vers les Français. Il avait pas mal de choses à dire l'ami Barny, très satisfait de sa performance, très fier de lui à juste titre... et très pressé d'aller profiter de sa famille ensuite, histoire de mieux savourer. 

 

Néanmoins, il ne met pas le poker de côté, bien au contraire, avec notamment en ligne de mire les prochains WSOP... et la conquête d'un titre WPT. Qui n'est finalement "plus que" le dernier trophée à gagner pour lui, avant d'intégrer le cercle très fermé des vainqueurs de la Triple Crown. "Vu le temps que j'ai mis à gagner un EPT après un WSOP, je ne sais pas si j'y arriverai", plaisantait-il. 

 

 

53551487961_74aa8d6317_c.jpg

 

Le Main Event s'arrête ici, mais il est encore bien tôt dans la journée pour vous dire au revoir totalement. Merci Mama pour le soutien cette semaine, et rdv sur Insta pour découvrir les dernières perfs de ce festival EPT.

Ah et... rendez-vous à Monaco pour la prochaine étape du circuit EPT, on sera de nouveau sur place pour faire suivre tout l'évènement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, loorent a écrit :

Merci a vous pour le super coverage !

 

j'aimerais vraiment en savoir + sur Delfoco et son 73o !

Tout le monde sait que tous les joueurs foldent toujours leur premières mains de day. Il a juste totalement déchatté de voir AA en face. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Au terme une table finale express, c'est l'Anglais Barny Boatman qui s'est imposé sur l'EPT Paris 2024. Face à des joueurs peut-être meilleurs que lui techniquement, le fondateur de “hendonmob“ a fait parler son expérience et profité d'un sacré bon run en table finale pour soulever le trophée et remporter les 1 287 000€ de la victoire. À 68 ans, il devient ainsi le plus vieux vainqueur d'un EPT.

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites

Je tente ma chance... 

Je cherche le nom d'un joueur sponso Red Bull (il avait casquette et tee shirt), a priori portugais mais pas sûr, qui participait au turbo 330 de dimanche mais qui, j'imagine, avait participé à un certain nombre d'events lors du festival.. 

Il avait une petite équipe et filmait les tables sur lesquelles il était 

Si jamais vous avez ça 😁

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 131 commentaires sur le forum
Les news à la Une
vendredi 19 avril 2024 à 13:34
Télex

Les équipes de PokerStars reviennent au Circus Casino Resort de Namur pour une nouvelle édition du Belgian Poker Challenge du 8 au 20 mai 2024. Au menu, une ribambelle de beaux tournois parmi lesquels le Main Event à 1 100 €, la Cup à 330 € en ouverture, un Super High Roller à 3 300 €, un High Roller à 2 200 € ou encore un Mystery Bounty à 800 €. Le programme complet est dispo sur le forum.

vendredi 19 avril 2024 à 9:19
Télex

À mi-parcours, 329 entrées ont déjà été comptabilisées sur le Main Event du festival cannois. Parmi les joueurs ayant validé leur ticket pour le jour 2 hier, on retrouve notamment loorent, Julien Martini, Alexandre Réard, Anthony Mahaut, Thierry Gogniat, Isabel Balthazar, Mathieu Quantin ou encore Nicolas Oger. Suite du coverage à 14h avec le jour 1C, puis à 21h avec le jour 1D !

jeudi 18 avril 2024 à 13:05
Télex

Durant la semaine du 22 au 28 avril, PMU Poker vous invite à cumuler un maximum de points de fidélité pour atteindre les différents paliers de l'offre The Grind, et ainsi débloquer automatiquement des primes en cash. Attention : il est nécessaire d'activer au préalable la promotion dans l'onglet Offres de l'appli PMU.

mercredi 17 avril 2024 à 8:01
Télex

Plus de 300 heures de streaming : telle est la promesse des équipes de PokerGO à l'approche des WSOP 2024. La plateforme diffusera l'intégralité des 14 journées de compétition du Main Event, mais aussi une trentaine de tables finales dont celles du 50 000 $ Poker Players Championship, du 250 000 $ High Roller, du 25 000 $ Heads Up Championship, du 1 500 $ Monster Stack, du 1 500 $ Millionaire Maker ou encore du 1 000 $ Ladies Championship.

mercredi 17 avril 2024 à 7:55
Télex

Patient et discipliné, Abou Sy a bénéficié d'une belle confrontation en fin de journée (AAvsKK) pour conquérir le chiplead du High Roller. Il sera accompagné en finale de son ami Alexandre Réard, avec dans le viseur une bague assortie d'un premier prix de 40 556 €. À suivre à partir de 14h sur le coverage de mama913, avec également au menu la suite du Colossus et le dénouement du Pot Limit Omaha.

mardi 16 avril 2024 à 7:57
Télex

Pas de doublé pour Thomas Perrin, toujours fringant mais éliminé à la 5e place de ce Monster Stack à 700 €. Le trophée revient à Ori Elul, un Israëlo-Espagnol installé à Vienne et qui avait fait ses premiers pas en casino au Ruhl de Nice. Du haut de ses 22 ans, il domine un podium composé de Julien Bolimowski et Laurent Ciup pour mettre la main sur un chèque de 25 667 €. Le coverage continue avec le High Roller !

lundi 15 avril 2024 à 9:15
LIVE
WSOP Circuit Cannes : les premières bagues pour Thomas Perrin et Rémi Le Meur

Malgré des fields internationaux, les deux premières épreuves du WSOP Circuit Cannes ont souri à des joueurs français au Casino Barrière Cannes Le Croisette. Thomas Perrin s'impose au terme du Gladiators Of Poker à 300 €, tandis que le revenant Rémi Le Meur décroche lui le trophée du Mystery Bounty à 500 €.

lundi 15 avril 2024 à 7:27
Télex

Et si vous intégriez la fine équipe de reporters de Club Poker ? Nous recherchons un(e) passionné(e) de poker qui aime les joueurs et écrire. Le poste nécessite d'être mobile et disponible régulièrement sur des périodes de quatre à cinq jours, le plus souvent du jeudi au lundi. Candidatures et CV bienvenus via l'adresse mail webmaster@clubpoker.net.

vendredi 12 avril 2024 à 9:23
Approbation de la stratégie promotionnelle de Winamax : une victoire à la Pyrrhus

Retoqué en janvier, le volet "Bonus et gratifications financières" de la stratégie promotionnelle de Winamax pour 2024 vient d'être approuvé dans sa nouvelle version par l'Autorité Nationale des Jeux. Le régulateur obtient néanmoins de l'opérateur une "réduction significative du budget alloué aux gratifications financières". Un coup de rabot qui concerne aussi bien le poker que les paris sportifs.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.