lundi 6 mai 2019 à 9:10
LIVE

En remportant le 25 000 € High Roller de l'EPT Monte Carlo, Benjamin Pollak a parachevé le week-end tricolore que les victoires de Romain Lewis et Camel Meriem avaient dessiné. Le Main Event du festival monégasque échappe tout de même à cette razzia : bravo à son champion allemand Manig Loeser !

Manig Loeser champion

Durant tout le week-end, veunstyle en a pris plein les mirettes sur le Rocher. Notre reporter vous a fait vivre comme si vous y étiez les rebondissements du festival de PokerStars, que ce soit sur le forum avec un coverage aux petits oignons ou sur Instagram avec l'une de ces stories dont il a le secret. Il n'est d'ailleurs pas trop tard pour aller y jeter un œil !

 

Les derniers protagonistes du festival se sont tellement plu à Monaco qu'ils ont joué les prolongations lors d'une finale d'une quinzaine d'heures. Quand le voile d'incertitude s'est enfin dissipé, c'est Manig Loeser qui a eu le bonheur de prendre la pose devant les photographes. L'Allemand n'en est pas à son coup d'essai, mais ce chèque de 603 000 représente tout de même le second plus gros gain de sa carrière.

 

Les autres héros de cette dernière ligne droite ? Le Chinois Wei Huang, runner up comme son ami et compatriote Haoxiang Wang l'an dernier, mais aussi Ryan Riess qui a longtemps entrevu la possibilité d'une Triple Crown avant de rendre les armes au pied du podium. Enfin, difficile de ne pas dire un mot de la plus belle performance française du tournoi : elle est l'œuvre du Top Shark Aladin Reskallah, 13e pour un gain de 45 500 €.

Les résultats du Main Event

  • 1. Manig Loeser - 603 777 €
  • 2. Wei Huang - 552 056 €
  • 3. Viktor Katzenberger - 529 707 €
  • 4. Ryan Riess - 265 620 €
  • 5. Nicolas Grieco - 206 590 €
  • 6. Luis Medina - 152 800 €

Le 25 000 € High Roller pour Benjamin Pollak

Benjamin Pollak champion

Si Aladin n'est pas allé au bout de son rêve, plusieurs de ses collègues tricolores ont eu le privilège de se saisir d'un trophée. Camel Meriem a ouvert le bal en s'adjugeant le premier prix de 77 000 € d'un tournoi à 1 100 € (409 entrées). Romain Lewis lui a emboîté le pas au terme du 2 150 € Hyper Turbo Knockout (78 entrées) avec à la clé un magot de 30 000 € primes incluses. Mais ce n'est pas tout !

 

Le plus beau coup d'éclat du week-end est en effet à mettre au crédit de Benjamin Pollak. Une fois de plus, l'homme qui talonne ElkY au sommet de la All Time Money List tricolore a mis à profit les derniers instants du festival pour se signaler. Vainqueur du 25 000 € High Roller, MagicDeal ajoute 706 000 € (après deal) à son compteur personnel. Au micro de Steven, il préfère cependant mettre en avant son trophée en forme de pique étoilé.

Benjamin Pollak

Ce trophée, je vais le mettre à côté des autres. Mais les autres sont plus petits. Là c'est mon premier gros et je suis trop heureux ! [...] Ça fait des années que je courais après cet énorme trophée. La table finale était super relevée, mais je me suis battu comme un diable entre 10 et 20 blindes jusqu'à 3 left. J'ai été très méticuleux sur mes spots. Le 3-handed était très intéressant, il a bien dû durer 2h, et en tête à tête Koray m'a mis un mal de crâne pendant 2h ! Et puis la roue a fini par tourner... On a convenu d'un deal quand on est revenu à stack similaire, ce qui a fait descendre un peu la pression de son côté. Moi j'étais hargneux, je voulais ce trophée, et je pense qu'il a alors baissé un peu sa vigilance, et c'est là que j'ai agressé, et c'est là que j'ai pris un avantage en jetons de 3 contre 1. Sur le dernier coup, j'ai eu un peu de chance c'est vrai, mais je reste super content du jeu que j'ai appliqué pendant toute cette finale, même si je pense que dans ce heads up, il a réussi à me mettre super mal à l'aise.

Les résultats du 25 000 € High Roller

  • 1. Benjamin Pollak - 705 840 €
  • 2. Koray Aldemir - 655 840 €
  • 3. Marton Czuczor - 364 460 €
  • 4. Lazlo Bujtas - 300 340 €
  • 5. Michael Addamo - 241 290 €
  • 6. Sergio Aido - 188 980 €
  • 7. Laurynas Levinska - 141 730 €

Les photos de nos deux autres champions

Romain Lewis champion
Camel Meriem champion
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
EPT Monte Carlo : des héros nommés Manig Loeser et Benjamin Pollak
Cette news a suscité 148 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
Posted (edited)
Le 5 majeur

large.chipcount_5.png.73de99a7d45d42cce7

 

C'est ce que j'appelle un ENORME chipcount ! 5 left, on fait un point rapide avant que j'aille m'envoyer un burger à 18€.

- Nicola Grieco fait n'importe quoi, c'est officiel. "C'est marrant d'entendre les commentateurs ne s'en rendre compte que maintenant", me glissait @Flegmatic, spectateur un peu ahuri comme nous tous, du niveau de jeu proposé par l'Italien. Et pas que depuis aujourd'hui... A jouer tout et n'importe quoi, on finit souvent par se faire rattraper. Pour le moment, il est quand même toujours vivant, notamment grâce à deux petits double up salvateurs. Tombé à moins 700 000, il a doublé une première fois contre Katzenberger... avant de redoubler contre ce même joueur un peu plus tard.

- Ryan Riess a trouvé un double up rapidement au début du niveau, avec 77 vs AA, qui trouve un board 86539, contre Huang. Il n'est pas champion du monde pour rien le mec.

- Manig Loeser a la chance d'avoir Aylar Lie dans le rail pour le supporter. L'Allemand n'est pas le joueur le plus spectaculaire, mais le grand habitué des Highrollers reste archi favori pour l'emporter.

- Wei Huang nous impressionnerait presque, avec ses call hauteur Roi, avec sa bonne prestance à table, sa bonne vision du jeu. Il reste l'un des rares joueurs à avoir deux specateurs rien que pour lui.

- Viktor Katzenberger, plutôt solide dans l'ensemble, est le chipleader actuel, même s'il a fait doubler Grieco deux fois, sur un flip et sur un 70/30.. Le charisme, ce n'est pas tout à fait son truc, mais les montagnes de jetons sont quand même pour lui et rien que pour cette raison, sa cote pour remporter le tournoi 

large.grieco.JPG.798306690181352ae2227e0
Nicola Griego

 

Il reste 5 joueurs (sur 922 inscriptions)
Level 29 - Blindes : 50 000/100 000, ante 100 000
Gain assuré : 206 590€

Souvenir

Quand je vois Grieco jouer, et surtout gagner un coup (bon, aujourd'hui, ça n'arrive pas souvent), je ne vois que ça :

 

 

 

Quand on sait d'avance à quoi va ressembler la réaction d'après bust

 

 

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Retour sur le parcours d'Aladin

Désolé, je ne peux pas troll tout le temps, cette interview est plus sérieuse pour le coup.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Cool chinese bro

large.Haoxiang_Wang_Wei_Huang.JPG.fc5472
Haoxiang Wang et son poulain finaliste de cet EPT Monte Carlo, Wei Huang

 

Une nouvelle pause est en cours, les cinq mêmes joueurs sont toujours sur la table finale, et les jetons continuent d'aller d'un joueur, puis vers un autre, et encore un autre, même si le grind est plus actif chez Manig Loeser que les autres.

Résultat, l'Italien Grieco par exemple, est tombé à 700 000... avant de faire une belle remontada, afin de pointer à plus de 5 millions ! Qui a trinqué dans cette histoire ? Un peu tout le monde. Le dernier coup important dans ce niveau, étant notamment arrivé lorsque le Chinois Wei Huang a tenté un NYBR avec deux beaux Rois en main. Le move était super bien placé... sauf que le Chinois s'est fracassé les dents contre les As de l'Italien.

Tout ça m'a donné envie d'en savoir un peu plus sur notre ami chinois du coup. Dans le rail, un joueur connu de nos services le marque à la culotte depuis hier soir, il s'agit de son compatriote Haoxiang Wang, le dernier runner up de l'EPT Barcelone 2018. Bingo, j'ai trouvé la personne parfaite !

"Wei Huang n'est pas un joueur professionnel, c'est un véritable amateur. Il vient du même club que moi à Shanghaï, mais tu sais, dans notre pays, c'est assez compliqué de jouer au poker librement, vu que ce n'est pas très bien vu. On fait des parties, mais ça reste très privé. Et puis le jour où j'ai fait runner up à Barcelone, il avait un petit pourcentage de mon action. (Haoxiang Wang a gagné un peu plus d'un million d'euros sur ce tournoi). Du coup, je lui ai dit qu'il fallait qu'on profite de cet argent, mais en Europe. Parce que le problème, c'est qu'en Chine, les structures de tournois sont catastrophiques, on joue en 10-handed tout le temps, ce n'est vraiment pas l'idéal pour jouer au poker. Je pense au contraire que les tournois EPT proposent la meilleure structure au monde. Et puis Monaco... c'est tellement beau ! Aujourd'hui, Wei se sent super bien, il pratique un bon poker, comme je le connais capable de jouer à un très bon niveau. Ce qui serait marrant, c'est que mon poulain finisse par réussir là où j'ai échoué, c'est à dire repartir avec le trophée. C'est vraiment ce que je lui souhaite... et je crois même que ça va arriver"

Chipcount au break

Ryan Riess : 2 975 000
Wei Huang : 3 940 000
Nicola Griego : 5 165 000
Viktor Katzenberger : 5 620 000
Manig Loeser : 10 015 00

La partie reprendra sur le niveau blindes 80 000/160 000, ante 160 000

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
On finit mardi ?

large.TF_dinnerbreak.JPG.26af1cad5f7e06c

 

Il est déjà l'heure d'aller diner par ici. Les organisateurs n'avaient pas spécialement prévu d'organiser une pause repas, sauf que plus de 7h après le début de cette finale... ils sont toujours 5 joueurs en lice ! Pas qu'on s'ennuie, mais un peu quand même.

Il y a notamment un "problème" sur cette table, un problème qui se nomme Viktor Katzenberger. Le Hongrois joue plutôt bien aux cartes, mais il lui manque une arme à sa panoplie de joueur de poker, le value bet. Je suis un type sympa, et si un jour il s'égare sur le CP, j'aimerai le re-diriger vers la bonne section du forum. De rien bro.

L'homme qui pourrait nous sauver d'une cagoule intersidérale est Allemand, comme souvent à ce jeu. Sauf que le pauvre Manig Loeser grind comme un ours tous les coups... avant de faire doubler untel, puis untel.

Brefff, encore une fois, ce sont les croupiers qui vont décider du sort de notre soirée, et du destin de nos finalistes. Rappelez vite Saïd !

 

large_said.JPG.c1fb9fda139ad86f99b60db07
Les Super-héros n'ont pas toujours de cape. Amenez nous un professionel du deal sur cette finale pleasssssse !

 

large.virage_loeser.JPG.fc1b471de6f7f45c
Manig Loeser reste patient et calme... il va falloir avoir les nerfs accrochés pour tenter de gagner !

 

large.Haoxiang_Wang_Wei_Huang2.JPG.76a19
Grosse vibration pour le clan Chinois : dans ce dernier niveau, Wei Huang est parti à tapis avec :As:2s contre Manig Loeser :Jc:Jd . Il a frappé un 2 au flop, puis un As sur la turn. Toujours pas d'élimination...

 

Chipcount au break

Ryan Riess : 2 480 000
Wei Huang : 4 650 000
Nicola Griego : 7 170 000
Viktor Katzenberger : 4 285 000
Manig Loeser : 9 030 000

La partie reprendra sur les blindes 100 000/200 000, ante 200 000

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Citation

Il y a notamment un "problème" sur cette table, un problème qui se nomme Viktor Katzenberger. Le Hongrois joue plutôt bien aux cartes, mais il lui manque une arme à sa panoplie de joueur de poker, le value bet. Je suis un type sympa, et si un jour il s'égare sur le CP, j'aimerai le re-diriger vers la bonne section du forum. De rien bro.

Pour info il joue cash game nl 20k (quand il y a  des spots bien sur =)) et a mon avis il cherche a gagner ce tournoi sans prendre de risque .... low variance ... mais sinon oui cest plutot quelqu'un qui joue du côté nit :P

Edited by DreamCatcher

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, DreamCatcher a écrit :

Pour info il joue cash game nl 20k (quand il y a  des spots bien sur =)) et a mon avis il cherche a gagner ce tournoi sans prendre de risque .... low variance ... mais sinon oui cest plutot quelqu'un qui joue du côté nit :P

Pour info, il fold des paires dans tous les sens :frantics::frantics::frantics::frantics:

On fait commeeeeent pour finir ce tournoi ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
En-fin !

22h39. Je répète : 22h 39 !

La seconde élimination de cette table finale vient enfin d'intervenir. Le mot "enfin" est un peu juste, je n'en ai pas d'autres sous la main. Huit ou neuf heures après Luis Medina (on l'avait déjà oublié), c'est l'Italien Nicola Grieco qui a réussi à être éliminé en 5e position. 

Il s'agirait presque d'un exploit, tant il parait difficile de bust de ce tournoi. Mais amomendoné, quand vous secouez un peu trop la bouteille, le champagne finit par gicler dans tous les sens.

Comment l'Italien s'est-il retrouvé à se prendre les pieds dans le tapis, alors que personne n'y arrivait jusque là ? C'est très simple (lol, pas vraiment, mais simplifions les choses). Deux coups cruciaux l'ont amené à sa perte. Sur le premier, on va dire que la fatigue a pris le dessus sur le talent si grand du joueur. Après avoir open à 500 000 (def par le Chinois en BB), il décidait de shove pour mettre en danger son adversaire (à qui il restait 3,7millions, quand même) sur un flop :9s:5d:3h

Une mise de 3,7 fois le pot, voilà qui a longuement fait hésiter le Chinois, qui aura cramé pas moins de 5 time bank. Wei Huang finira par call... avec :Ah:5s. L'Italien retourne alors :6h:5h. Comme l'impression qu'il s'est fait souiller sur ce coup. La turn :4d et la river :8s ne changent rien à l'ordre des mains, Wei Huang continue d'impressionner alors que l'Italien continue de balancer.

Quelques instants plus tard, Grieco est très short, 1,475 million et décide de shove au bouton avec :As:Kh. Manig Loeser a longtemps hésité avant de call depuis sa BB avec :8c:7d. Les dieux du poker se sont bien marrés toute la semaine, mais ont bien envie aussi d'aller se coucher, et le flop est alors naturellement venu :3c:7s:8h, pour offrir deux paires à l'Allemand.

Rien n'est venu aider le bourreau de Romain Lewis et Aladin Reskallah, obligé de s'incliner sur cette main, il repart de cette finale avec un billet de 206 590€.

Un bustoooo je répète, un bustooooo !

 

large.grieco_bust.JPG.121c81434fa3bd06ee
Ciaoooo bello

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
"Showdown moustache"

Ça y est, Brian Benhamou craque aussi aux commentaires quand il observe les showdowns à tapis à cette heure-ci. On peut le comprendre, ça fait des heures qu'il parle dans un micro, de poker, de profondeur, de deepstack toussa toussa... pour finir par voir :Jd:6d contre :Qc:3s à tapis préflop.

C'est un peu le risque quand on se fait rattraper par la structure. Ryan Riess a retourné la hauteur Dame, il avait 4,5bb, et a bien cru s'en sortir lorsque le flop :Qs:Ah:Ad a fait son apparition, face à la main de Wei Huang. C'était très mal connaitre les croupiers du jour, qui ont l'air de bien se marrer sur cette finale. La turn :Td a fait réagir tout le monde dans la salle, offrant désormais une gutshot et un flush draw pour le Chinois... et c'est un :Kh qui est venu s'abattre sur la rivière, pour offrir le pot à Wei Huang,  et surtout éliminer le champion du monde 2013 !

Davidi Kitai avait raison, pour la triple crown, il faudra retenter sa chance.

"J'ai été très chanceux d'arriver jusque là, je ne vais pas me plaindre, 4e c'est très bien. Ma copine est Européenne, je crois que vous me reverrez sur d'autres étapes de l'EPT."

Ryan Riess remporte 265 620€, et le field est désormais down à trois joueurs.

 

large.riess_bust.JPG.76ece21ada1df4164ac

 

large.chip3.jpg.ebbc900c0886083643bb595d

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Et à la fin, c'est toujours Pollak qui gagne

large.pollak_win.JPG.2b207c77ddbb83aadb7

 

Au milieu de cette longue soirée quelque peu ennuyeuse, un énorme rayon de soleil est venu éclairer une dernière fois cette Salle des Etoiles : Benjamin Pollak est le grand vainqueur du dernier tournoi à 25 000€ de ce festival, il remporte 705 840€ après deal !

L'étoile Française du poker a encore brillé de mille feux aujourd'hui. Ben Pollak s'est séparé, excusez du peu, de Laurynas Levinskas (7e), Sergio Aido (6e), Michael Addamo (5e), Laszlo Bujtas (4e), Marton Czuczor (3e) et enfin Koray Aldemir (2e) ! 

"Celui là, je vais le mettre à côté des autres (brag). Les autres sont petits, c'est mon premier gros, je suis trop heureux !"

Parti shortstack de cette finale, Ben n'a jamais paniqué, a remporté les flips qu'il fallait et a eu le brin de réussite nécessaire à la fin. Sur la dernière main, les tapis ont volé sur un board hauteur Roi, tout à couer alors qu'il possédait une paire de 9, avec un coeur. L'Allemand Aldemir possédait un Roi... et la rivière a faire apparaitre un troisième 9 pour lui offrir brelan. Facile ce jeu, non ?

"Ça fait des années que je cherchais cet énorme trophée, je suis super content. La table finale était super relevée, mais je me suis battu comme un diable entre 10 et 20 blindes jusqu'à 3 left et j'ai été très méticuleux sur mes spots. Le 3-handed était très intéressant, il a bien du durer 2h, et en tête à tête, Koray m'a mis un mal de crâne pendant 2h ! Et puis la roue a fini par tourner, on a convenu d'un deal quand on est revenu à stack similaire, ce qui a fait descendre un peu la pression de son côté. Moi j'étais hargneux, je voulais ce trophée, et je pense qu'il a alors baissé un peu sa vigilance, et c'est là que j'ai agressé, et c'est là que j'ai pris un avantage en jetons, de 3 contre 1. Sur le dernier coup, j'ai eu un peu de chance c'est vrai, mais je reste super content du jeu que j'ai appliqué pendant toute cette finale, même si je pense que dans ce heads up, il a réussi à me mettre super mal à l'aise. C'est une partie du jeu que je dois travailler encore, parce que je ne joue pas forcément beaucoup de HU, vu qu'on ne se retrouve pas souvent dans cette situation. Et face à un très grand joueur comme Koray Aldemir, c'était difficile. Toute la table finale, il a joué sans lunettes de soleil... et pour le Head's up, il les a remis. Moi je suis un joueur de live, et les yeux ça sert quand même chez un joueur à repérer ses craintes, ses peurs, mais aussi sa force, ses convictions, son âme... et du coup ça m'a enlevé pas mal de tells que j'avais sur lui au préalable, donc ça m'a mis quelques bâtons dans les roues, mais je suis quand même content du résultat."

Avec cette victoire, Benjamin Pollak se rapproche encore et toujours un peu plus d'une place qu'on pensait difficilement atteignable, la numéro 1 de la All Time Money List France. Il ne lui manque "plus que" un million d'euros à remporter, et il pourra s'asseoir sur un trône occupé par ElkY depuis presque une décennie !

"Ce n'est pas mon objectif principal, mon objectif numéro 1 c'est de continuer à prendre du plaisir avec ce jeu. Je vais moins jouer dans les mois et les années qui arrivent, mais à chaque fois que je me déplacerai, ce sera pour frapper fort à chaque fois, je veux venir avec autant de coeur, autant de joie. Il faut aussi que j'arrive à trouver du temps pour travailler le jeu, et le jeu des autres aussi, c'est important. Et évidemment, si j'arrive à quitter ce milieu numéro 1, je serai ravi d'ancrer ça dans la pierre et de devenir le numéro 1 Français de la All Time Money List. On dirait que je suis tout proche, mais ça peut prendre des lustres, attention ! Ce n'est pas parce que j'ai pris autant aujourd'hui que je prendrai un million très vite. Mais si tu veux, on en reparle dans un mois... ;)"

Résultats :
Vainqueur - Benjamin Pollak : 705 840€*
Runner up - Koray Aldemir : 655 840€
3e - Marton Czuczor : 364 460€
4e - Lazlo Bujtas : 300 340€
5e - Michael Addamo : 241 290€
6e - Sergio Aido : 188 980€
7e - Laurynas Levinska : 141 730€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Coucou, tu veux voir mon deal ?

large_deal.JPG.872a4e668cab8842cac5a2124

 

Après avoir discuté pendant de longues minutes (50 minutes environ, jamais vu ça), les trois derniers joueurs se sont mis d'accord, sur un partage équitable de l'argent. Le Chinois Wei Huang repart avec la plus grosse part du gâteau, 552 056€, à peine plus que les deux autres. 

Le tournoi n'est pourtant pas complètement terminé, puisqu'il reste 78 061€ à offrir pour le futur vainqueur. 

 

Wei Huang : 552 056€
Viktor Katzenberger : 529 707€
Manig Loeser : 525 716€

78 061€ pour le vainqueur

Share this post


Link to post
Share on other sites
Katz toi pov'con

Je suis en totale roue libre sur les titres, veuillez m'excuser, il est 2h du mat' passé.

Le podium commence à se remplir gentiment, et sur la plus petite marche, on va pouvoir y mettre le grand Hongrois Viktor Katzenberger. L'animal a disputé un flip contre un Allemand (lol) et n'a pas réussi à s'en sortir : Open au bouton de Loeser à 600 000, 3-bet à 1,9 million du Hongrois, tapis 7,85 millions chez Loeser, payé chez Katzenberger, avec 3 blindes de plus au compteur.

:Ac:Jc vs :3h:3s chez l'Allemand. Le tableau :2s:2c:Ts:Qh:8h est favorable à Manig Loeser et plonge Katzenberger dans les bas fonds. 

La main suivante, le Chinois Wei Huang limp son bouton à 300 000 et le Hongrois shove 1,175 million. :As:Kc chez Huang, :Ad:8c chez Katzenberger... et pour la seconde fois de suite, Alice ne fait pas dans le sale, en claquant un tableau :5c:6d:4s:Qh:Jc.

Viktor Katzenberger repart avec 529 707€ et abandonne les deux derniers joueurs de ce tournoi, qui vont donc se battre pour aller décrocher ce titre EPT. Il est temps de trouver un successeur à Nicolas Dumont !

 

large.katzenberger_bust.JPG.84f1284f7b76
VGG Viktor, 3e place d'un tel marathon, ça reste une énorme performance

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Un Allemand, évidemment

Manig Loeser est le grand vainqueur de ce PokerStars and Monte-Carlo®Casino European Poker Tour 2019 !

large.winner_manig.JPG.893e666e4caf0b94e

 

Après 15h de finale, l'Allemand Manig Loeser s'empare du trophée et de 603 777€, le second plus gros gain de sa carrière. Il succède ainsi au Français Nicolas Dumont au palmarès. Le Chinois Wei Huang s'incline en deuxième position et remporte 552 056€.

J'aurais adoré vous donner les premières impressions de notre nouveau champion EPT, mais lui et ses amis Rainer Kempe, Koray Aldemir, Albert Daher et compagnie nous ont précisé qu'ils avaient un avion à prendre très rapidement. Vous comprenez bien qu'ils n'allaient tout de même pas prendre le vol suivant pour kiffer un peu, ça ne reste qu'un EPT après tout.

Mais alors comment s'est déroulée cette dernière main du head's up ? Et bien de façon un peu surprenante. Comme si deux fils s'étaient touchés chez notre ami Wei Huang et hop, terminé. 

Après avoir ouvert à 1,2 million (sur 250 000/500 000) et trouvé un call de Manig Loeser, Wei Huang a décidé de ne pas miser sur un flop :9c:Jd:5s. Il faut donc attendre la turn :Tc pour que l'action s'emballe totalement : Manig Loeser prend le lead à 1,4 million, et Wei saisit l'occasion pour mettre un bon coup de pression en annonçant tapis pour 8 millions... snap call chez Manig Loeser, qui couvrait son adversaire. 

Les mains ? :Qh:8h pour Manig Loeser (big up Davidi), et une quinte trouvée à la turn, contre :Ks:8c pour Wei Huang, et... beaucoup d'espoir de faire un semblant de quelque chose. Le craquage de 3h12 du mat', pas facile à contrôler celui-la. La river :Ad n'est pas l'un des trois derniers outs du Chinois (il jouait les dernières Dames) et le tournoi s'achève ainsi, d'une façon brutale que personne n'avait prévu.

"Deux fois ! Deux fois runner up, ce n'est pas possible !" s'exclamait son ami Haoxiang Wang, qui avait lui aussi fait runner up de l'EPT Barcelone l'été dernier. T'inquiètes baby, on est Français, on sait ce que c'est.

 

large.wei_huang_2e.JPG.71a119e548ae0bbd7

 

De cette finale, on retiendra surtout la durée : plus de 15h de poker ! Si Luis Medina a rapidement disparu, il aura fallu attendre ensuite le milieu de soirée pour voir l'un des grands acteurs de ce tournoi, Nicola Griego, disparaitre à son tour.

C'est ensuite Ryan Riess qui nous a longtemps tenu en haleine, lui qui pouvait décrocher la Triple Crown en cas de victoire. Le champion du monde 2013 se contentera finalement d'une 4e place, synonyme de 265 620€. 

Bravo à Viktor Katzenberger pour cette 3e place, même si j'ai un doute sur le fait qu'on se souvienne longtemps de lui, mais surtout bravo à Wei Huang pour cette place de runner up. Rappelons qu'au début du jour 4 hier, il démarrait la journée à 30 left... en 30e position !

One chip one chair !

 

Résultats de la table finale : 

Vainqueur - Manig Loeser (Allemagne) : 603 777€
Runner up - Wei Huang (Chine) : 552 056€
3e - Viktor Katzenberger (Hongrie) : 529 707€
4e - Ryan Riess (USA) : 265 620€
5e - Nicolas Grieco (Italie) : 206 590€
6e - Luis Medina (Portugal) : 152 800€

 

large.winner_friends.JPG.f0e151608498a4b

 

large.winner_manig2.JPG.a00bf61659414633

 

 

Il est 4h40 précisément au moment d'écrire ces dernières lignes, et derrière moi, la femme de ménage est en train de claquer son petit câble, car deux zigotos (coucou @Flegmatic) sont toujours en train de taper sur leurs ordinateurs, alors qu'elle ne rêve que d'une chose, finir son travail et rentrer chez elle. Et bien je crois qu'on va lui faire plaisir et quitter ce Rocher très vite. Perso, j'ai un train dans moins de 3h direction la capitale, alors pour la nuit de sommeil, on verra ça ce dimanche soir. 

Je voulais juste préciser que le compte Instagram du CP s'est gentiment mis à décoller sur ce tournoi en terme d'abonnés, à ma bonne surprise, et j'en suis ravi. Les stories dans le poker, c'est un complément au coverage qu'il ne faudra plus zapper, qu'on se le dise ! 

On se voit très vite le CP, il parait qu'il y a déjà un tournoi de poker la semaine prochaine et j'y serai pour vous raconter tout ça. 

¡ A por ellos !

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

En remportant le 25 000 € High Roller de l'EPT Monte Carlo, Benjamin Pollak a parachevé le week-end tricolore que les victoires de Romain Lewis et Camel Meriem avaient dessiné. Le Main Event du festival monégasque échappe tout de même à cette razzia : bravo à son champion allemand Manig Loeser !

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 148 commentaires sur le forum
Les news à la Une
lundi 20 mai 2019 à 9:09
Télex

Après Guillaume Diaz, c'est au tour de Romain Lewis d'être suivi au Rio par les caméras de Dans la tête d'un pro. Le Girondin se présente sur la ligne de départ du 5 000 $ 6-Max gonflé à bloc. Quelques jours plus tôt, il a signé l'une de ses plus belles performances lors d'un autre tournoi des World Series pour un gain de 195 000 $.

lundi 20 mai 2019 à 7:41
Télex

C'est un rendez-vous que les chasseurs de tickets connaissent bien, et qui pourrait bien devenir la première marche de votre propre ascension. Chaque lundi à 21h, Winamax ajoute 180 € de tickets à la dotation d'un tournoi à 1 € de buy-in. Ce soir, son vainqueur mettra par exemple la main sur deux tickets de 20 € et un autre de 10 €.

vendredi 17 mai 2019 à 8:26
First Fifty Honors : 50 ans de World Series Of Poker dans le rétroviseur

Quel est le coup le plus mémorable de l'histoire des World Series Of Poker ? Quel est le visage le plus emblématique de la compétition ? Le favori des fans ? Les World Series Of Poker vous soumettent toutes ces questions dans une grande consultation qui aura pour objet d'honorer, le 29 juin, les hommes et femmes qui ont marqué un demi-siècle de WSOP.

vendredi 17 mai 2019 à 7:47
Télex

La Texacademy de Texapoker passera par Paris du 2 au 9 juillet prochain. Cette session de formation au métier de croupier, surtout axée sur les tournois de poker, se décomposera en sept jours consacrés à la théorie puis dix jours de stage sur le terrain. Aucun niveau de diplôme n'est requis, ni aucune expérience professionnelle, mais une grande mobilité géographique est souhaitable.

jeudi 16 mai 2019 à 8:22
Sismix Costa Brava : le compte à rebours avant la fiesta

La parenthèse espagnole du Sismix de Winamax s'ouvrira dès lundi avec les premiers tournois et concerts d'une longue série. Depuis quelques jours, de nombreux CPistes fignolent les derniers détails de leur périple à destination de Lloret de Mar. L'équipe de Club Poker Radio est dans le même cas, tout comme FloFlo M. qui assurera le coverage de l'événement sur le forum.

mercredi 15 mai 2019 à 13:08
Télex

En se hissant au Monténégro sur le podium du tournoi remporté Rui Cao, Romain Arnaud a empoché 1,5 million de dollars et signé ce qui constitue à ce jour sa performance la plus lucrative. Sur le forum, moirhums dresse une analyse aussi éclairée qu'élogieuse sur ce circuit auquel il prend part avec régularité depuis sa création en 2016.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
demain à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 30 mai 2019 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 6 juin 2019 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 13 juin 2019 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 20 juin 2019 à 19:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.