vendredi 10 mai 2013 à 7:37

Gérard Gardelli, Didier Pitcho, Laurent Lagreve et Patrick Naxache font partie des 34 joueurs qui débuteront le jour 4 de l'EPT Grand Final à Monte Carlo. Ils défendront les couleurs françaises au milieu d'un océan de requins. Johnny Lodden, Steve O'Dwyer, John Juanda ou encore Daniel Negreanu composent le top 10.

Johnny Lodden
Johnny Lodden reste aux commandes du tournoi (crédit photo : Neil Stoddart)

Peu d'observateurs du circuit ont souvenir d'un parterre de joueurs aussi prestigieux à l'aube d'un jour 4. Même sur le rocher monégasque, où une kyrielle de grands noms se pressent pourtant chaque année à l'occasion de la finale de l'European Poker Tour.

 

Durant les quatre premiers jours de compétition, le field généré par les 531 entrées s'est effiloché pour ne plus compter que 34 unités. Parmi elles, on retrouve notamment John Juanda, Noah Schwartz, Jason Mercier, Daniel Negreanu, Freddy Deeb, Jake Cody, Andrew Lichtenberger ou Mickey Petersen.

 

Les mieux placés dans la course au pactole d'1,2 million promis au vainqueur se nomment toutefois Johnny Lodden et Steve O'Dwyer. S'agissant du Norvégien, il s'agit d'ailleurs du 2e jour consécutif passé au sommet du chip count.

 

Émile Petit et Flavien Guenan ont été moins heureux hier, puisqu'ils ont respectivement quitté le tournoi aux 42e et 53e rangs pour des gains avoisinant les 20 000 euros. Les espoirs d'une victoire tricolore demeurent cependant intacts grâce à Gérard Gardelli, provisoirement positionné à la 13e place.

 

L'Azuréen pourrait même recevoir du renfort en cas de double up rapide de l'un de ses trois compatriotes encore en lice : Didier Pitcho, Laurent Lagreve et Patrick Naxache. En attendant un petit coup de pouce du destin, tous sont néanmoins en difficulté en queue de peloton.

 

 

Le chip count complet avant le jour 4 :

 

1. Johnny Lodden 1 232 000

2. Steve O'Dwyer 963 000

3. Andrew Pantling 943 000

4. John Juanda 939 000

5. Vasili Firsau 837 000

6. Goran Mandic 822 000

7. Noah Schwartz 756 000

8. Jason Mercier 746 000

9. Andreas Eiler 709 000

10. Daniel Negreanu 684 000

11. Freddy Deeb 670 000

12. Jake Cody 639 000

13. Gérard Gardelli 561 000

14. Grant Levy 513 000

15. Andrew Lichtenberger 512 000

16. Mateusz Moolhuizen 482 000

17. Victor Ramdin 479 000

18. Conte Francesco Paolo 388 000

19. Mickey Petersen 368 000

20. Clyde Tjauw Foe 363 000

21. Oleksii Kovalchuk 327 000

22. Paul Volpe 247 000

23. Ville Wahlbeck 228 000

24. Kevin Vandersmissen 214 000

25. Luke Schwartz 188 000

26. Ismael Bojang 186 000

27. Didier Pitcho 156 000

28. German Dansker 150 000

29. Laurent Lagreve 139 000

30. Kevin Iacofano 131 000

31. Dario Sammartino 113 000

32. Noah Boeken 105 000

33. Guy Goossens 98 000

34. Patrick Naxache 44 000

 

 

L'échelle des gains jusque la table finale :

 

1. 1 224 000 €

2. 842 000 €

3. 467 000 €

4. 321 000 €

5. 251 000 €

6. 189 000 €

7. 137 000 €

8. 103 000 €

9-10. 76 000 €

11-12. 60 000 €

13-14. 47 000 €

15-16. 37 000 €

17-24. 30 000 €

25-32. 25 000 €

33-34. 21 500 €

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
EPT Grand Final Monte Carlo : quatre Français au milieu d'une pléiade de stars
Cette news a suscité 193 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.

Loin de moi l'idée de vouloir justifier le play preflop de Mercier, mais dire que Alti a été straightforward durant la TF n'est pas un argument, imo. Le HU est dans une autre dynamique.

Après, Mercier augmente peut être le côté gamble de son jeu parce qu'il est crevé et/ou qu'il sait qu'Alti a un certain edge sur lui en HU 50bb deep (la première raison me semble plus vraisemblable).

Tu as raison, mais on peut quand même profiler un minimum, et noter par exemple les différences avec un Sorel Mizzi qui a juste 4b 100% de ses spots ou pas loin. Je pense sincèrement que Mercier s'est fait bouffer, et a choisi une option faussement high-variance et en fait juste EV- pour s'en sortir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

put**n, j'ai 23 ans et j'ai pas encore gagné de High Roller 100k nan mais allo quoi !!!

 

Blague à part, à 22 ans, le gars part plus que bien :) HUGE

Share this post


Link to post
Share on other sites

This.

 

J'ai voulu post quelque chose de semblable hier mais apparemment c'est pas parti !

Les dynamiques changent pas mal et AMA il faut réevaluer les ranges de shove ou resteal PF suivant le play/dynamique de la table.

 

En voyant les replay des TF sundaymillion.com, vous verrez que l'open 10bb sans shove ou le 3b 15bb sans shove aussi sont devenu banal, ça mérite réflexion. (à éviter évidemment contre les joueurs ultraAGG/gambler)

 

Alors on est pas la pour dire le .com à raison, mais on sait tous qu'au poker et je dirai particulierement en MTT les styles de jeux/ modes du moment sont à adapter pour optimiser son jeu.

 

 

ps: je me permet de rajouter un 'lol' à ceux qui se foutent de Seidel, c'est logique que s'il se laisse mourir c'est pas sans raison vous faites pas de soucis pour lui... Imaginons qu'il n'ai eu que des Q3o ou autre, je vois pas pourquoi il devrait se forcer à shove meme ses 5bb sur une bulle a 220k.

Ou peut on voir des replay TF du .COM?

 

Merki

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Qu en pense Samir?

Suis assez d'accord avec toi sinon, Mercier n a que ce qu il merite sur ce coup...si un joueur lamba fait ca et hit ca sent le sick donkey et le chat ban.

Ca level sec, ici.

 

Xewod a tout dit, aucun spot d'open, que des resteals sans FE, donc des risk/rewards pourris, et j'imagine que le seul coup first-in qu'il a eu, il a du ouvrir une poubelle avec 7bb et 2 gros stacks qui attendaient derrière lui de payer ATC pour rentrer dodo.

 

Seidel est un monstre sacré.

 

Par contre, personne ne remet en question la dernière main ? Altergott a salement dominé le HU, et on parle de Mercier en face.

 

Pour rappel, ils ont entre 50 et 60bb tous les deux. 50/100, min-raise Alt btn avec QQ, Mercier 3b 500k avec K7dd, 4b 1M chez l'allemand, qui n'a jamais 4b light ou même 3b light de la journée, call chez Jason.

 

Flop Jx7 avec un D, c/c de Jason. Turn 4d, c/r all-in de Jason snap-call par Altergott.

 

Je trouve que Jason s'envoie en l'air et joue cette main à l'envers. Il thin-bluff des paires 88-TT ou un petit valet, fait fold les mains qu'il bat et se fait snap quand il a 30%.

 

Vous en pensez quoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

titrage-news.png

Max Altergott remporte le Super High Roller à 100 000 € de l'EPT Grand Final en dominant Jason Mercier en heads up. Cet Allemand de 22 ans, terreur des tables de cash game high stakes, quitte Monte Carlo avec 1,7 million d'euros en poche. Sorel Mizzi complète le podium.

[...] Lire la suite de la news

 

max-altergott-951438.jpg

Max Altergott (crédit photo : Neil Stoddart)

Je croyais qu'il était Australien ou Autrichien à la rigueur. En tous cas ce qui est sûr c'est que c'est un footballeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais les mecs j'ai jamais dit qu'il était nul, faut arrêter de croire que dire que quelqu'un est TAG c'est une critique. On peut etre TAG et très bon comme on peut etre LAG et une bonne grosse m**de.

 

A moins d'avoir un read de fou, tu ne couches pas KK !

...

 

Moi aussi j'me suis marré en lisant "tag standard". Il est complétement insane ce mec !

T'en connais beaucoup des mecs de plus de 50 ans qui ont réussi à rester à très haut niveau comme lui ?

Des mecs qui amasse (en 2011) plus de 6 millions sur une année, sans gagner le main event !

Cette année là d'ailleurs, Seidel a gagné 4 high roller et a fait top 4 dans 4 autres ! (C'est surréaliste !)

Derrière il enchaine en shipant le National Head's Up ...

 

Comme le fait remarquer Le-lecteur, il est capable de faire des moves. Même si sur ce coup là (6bet / one drop), il n'a pas air total, tu peux trouver tout un tas d'autres exemple où le mec fait des gros moves.

'Fin bon, ...pour un tag standard, il m'impressionne pas mal.

Concernant ses perfs de 2011, tu dis toi-même que c'est surréaliste ce qui implique que le mec a run like god pour parvenir à ses résultats (surtout en une si courte durée). Même un joueur jouant parfaitement ne pourrait avoir de tels résultats sans run extremment bien.

Par contre, je veux bien admettre que c'est surement le meilleur joueur parmi les plus de 50 ans mais il reste un joueur TAG, vous ne pouvez quand même pas me dire le contraire. Ce n'est pas parce que tu 6bet/fold (qui d'ailleurs ne me parait pas super quelque soit sa main) que tu n'es pas TAG. Moi j'ai un jeu TAG (voire nit) mais ce n'est pas pour ça que je ne vais jamais bluff, ça n'a aucune relation.

 

"C'est juste un tag standard" :/8 Vous vous rendez compte de ce que vous dites les mecs!!! Tu suis un peu le circuit?!

Focalise-toi un peu sur la carrière du type (surtout ces dernières années) et dis-moi combien de joueurs ont réalisé ses performances dans le monde en tournoi!! Le gars est un ovni du poker et a le même tempérament que Negreanu ; dès qu'il sent qu'il est dépassé techniquement il se remet au niveau et rivalise avec les meilleurs. Non, franchement le tag standard c'est pas lui ;) !

Un TAG standard ne peut pas adapter son jeu? Justement la standardisation c'est l'adaptation de son jeu au standard de l'époque. Le standard d'hier n'est pas le standard d'aujourd'hui. Donc oui, Seidel est un TAG standard d'aujourd'hui, ce qui ne l’empêche pas d’être bon.

 

Ca level sec, ici.

 

Xewod a tout dit, aucun spot d'open, que des resteals sans FE, donc des risk/rewards pourris, et j'imagine que le seul coup first-in qu'il a eu, il a du ouvrir une poubelle avec 7bb et 2 gros stacks qui attendaient derrière lui de payer ATC pour rentrer dodo.

 

Seidel est un monstre sacré.

Je suis ok avec ca mais Gounot semblait dire Seidel l'avait fait délibérément comme Big Roger qui fold des Ax à 5bb et que c'était EV+. Pour moi, il a juste pris la décision la moins EV- mais qui reste tout de meme EV-

Edited by Sn8ke

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais les mecs j'ai jamais dit qu'il était nul, faut arrêter de croire que dire que quelqu'un est TAG c'est une critique. On peut etre TAG et très bon comme on peut etre LAG et une bonne grosse m**de.

Concernant ses perfs de 2011, tu dis toi-même que c'est surréaliste ce qui implique que le mec a run like god pour parvenir à ses résultats (surtout en une si courte durée). Même un joueur jouant parfaitement ne pourrait avoir de tels résultats sans run extremment bien.

Par contre, je veux bien admettre que c'est surement le meilleur joueur parmi les plus de 50 ans mais il reste un joueur TAG, vous ne pouvez quand même pas me dire le contraire. Ce n'est pas parce que tu 6bet/fold (qui d'ailleurs ne me parait pas super quelque soit sa main) que tu n'es pas TAG. Moi j'ai un jeu TAG (voire nit) mais ce n'est pas pour ça que je ne vais jamais bluff, ça n'a aucune relation.

Un TAG standard ne peut pas adapter son jeu? Justement la standardisation c'est l'adaptation de son jeu au standard de l'époque. Le standard d'hier n'est pas le standard d'aujourd'hui. Donc oui, Seidel est un TAG standard d'aujourd'hui, ce qui ne l’empêche pas d’être bon.

Je suis ok avec ca mais Gounot semblait dire Seidel l'avait fait délibérément comme Big Roger qui fold des Ax à 5bb et que c'était EV+. Pour moi, il a juste pris la décision la moins EV- mais qui reste tout de meme EV-

Tu te contredits... Pour convaincre qu'il n'est pas le meilleur du circuit, tu avances l'argument que c'est "juste un tag standard", puis tu viens ensuite nous expliquer qu'être TAG n'est pas une critique. Si TAG n'est pas une critique, je comprends donc qu'en theorie, on peut être un tag et être le meilleur du circuit. Du coup, ton argumentation initiale n'a pas de sens. Rétropédalage in this thread, imo^^.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu te contredits... Pour convaincre qu'il n'est pas le meilleur du circuit, tu avances l'argument que c'est "juste un tag standard", puis tu viens ensuite nous expliquer qu'être TAG n'est pas une critique. Si TAG n'est pas une critique, je comprends donc qu'en theorie, on peut être un tag et être le meilleur du circuit. Du coup, ton argumentation initiale n'a pas de sens. Rétropédalage in this thread, imo^^.

Ba non, on peut etre bon sans pour autant etre le meilleur. En fait pour moi un top LAG sera toujours meilleur qu'un top TAG, ce qui n’empêche pas le TAG d’être bon dans l'absolu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

6bet/fold une premium ici serait tellement immonde que j'ose espérer qu'un joueur de la trempe de Seidel ne ferait pas ce genre de moove.

 

seul junkyboy peut faire ça.

ah non pardon, il tank call quoiqu'il arrive.

 

concernant Seidel ne vous fapfappez pas trop sur ses perfs, il joue des tournois super chers a tout petit field. donc évidemment c'est impressionant quand on lit le nombre de wins mais bon.

par contre se laisser tomber a 3.5bbs, quelque soit le tournoi et quelque soit le gap de la bulle c'est pas bon imo. personne va prendre le risque de bust et faire une bulle aussi grosse, même à ce niveau là et même si les mecs sont blindés. donc il doit prendre des shots quand il est short et qu'il a encore de la FE, soit sur openshove soit sur reshove pcq c'est très probable que personne ne prenne le risque de bust avant lui de toute façon. Je doute vraiment qu'il soit tombé de 15-20bbs à 3.5bbs juste en foldant main après main...

 

pas suivi la tf mais je suis très intéressé par ce vainqueur qui a l'air excellent. décidément ces allemands....

sur la main finale, je pense que mercier pense tout simplement que altergott bluff preflop et il prévoit de c/r si il touche rien ou de c/c si il touche. au turn check/call = c/r à peu près tellement le pot est gros, mais je déteste pas son play.

 

ca avait l'air super intéressant cette tf, faudrait que les organisateurs la mettent sur youtube :P

Edited by eckowezen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un joueur super agressif aujourd'hui est un Isildur 1 ou un Chris Moorman!! TAG, LAG c'que vous voulez...je n'y crois plus à l'heure actuelle!

C'était vrai à l'époque où Gus Hansen a révolutionné le poker avec son jeu ultra agressif! Aujourd'hui les grands joueurs s'adaptent à la dynamique de la table et aux différents moves des adversaires. Si tu es juste Tag ou juste Lag tu n'as plus ta place dans l'élite du poker!

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut considérer la question sous un autre angle, imo.


Tous les joueurs de cette demie-finale ou presque, et Seidel notamment, sont des top players. Ca signifie qu'ils sont suffisamment à l'aise pour changer de vitesse et s'adapter constamment à leurs adversaires.

 

Le jeu LAG implique un edge suffisant pour compenser la faiblesse relative de la range élargie face à des adversaires qui jouent un jeu plus TAG ou LAG et qui sont surtout susceptibles de commettre des erreurs.

 

A cette table, Seidel a sans doute simplement décidé d'éviter de jouer LAG contre des top players, dont certains jouaient alors LAG (Jason et Sorel notamment), car non seulement il ne leur ferait pas commettre d'erreurs en jouant des mains plus marginales, mais au final il risquait surtout d'en commettre lui-même, sa stratégie risquant d'être anticipée.

 

Enfin, je crois que Seidel a vu deux ou trois shorts partir à tapis et doubler devant lui à la bulle, donc on peut aussi considérer qu'il a déchatté les flips pour rentrer ITM. Une fois tombé en dessous de la barre des 7 ou 8 bb, il a juste du considérer sa FE nulle, et donc jouer l'équité pure de ses mains, sans doute des poubelles, et donc pris les décisions les meilleures en risk/reward, fold.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 193 commentaires sur le forum
Les news à la Une
jeudi 17 octobre 2019 à 17:56
Télex

C'était une annonce très attendue : PMU Poker confirme que la finale de la 3e saison du circuit France Poker Open se déroulera au Club Montmartre en janvier. Son programme et ses structures seront communiqués ultérieurement, mais il est d'ores et déjà acquis que le festival sera articulé autour d'un Main Event à 600 €, d'un High Roller à 1 200 € et d'un FPO300.

jeudi 17 octobre 2019 à 9:40
WSOP Europe : le premier bracelet pour l'Ukrainien Renat Bohdanov

Les WSOP Europe s'ouvrent sur la victoire du joueur ukrainien Renat Bohdanov au terme du 350 € Opener. Son compatriote Denis Drobina tentera de lui emboîter le pas cet après-midi lors de la table finale du 550 € Pot Limit Omaha. Les deux autres tournois en cours méritent aussi un coup d'œil : le 250 000 € Super High Roller avec ses visages familiers, et le 1 350 € Mini Main Event avec Julien Martini dans le coup après le jour 1A.

mercredi 16 octobre 2019 à 14:28
Télex

On commence à pouvoir en faire des choses avec 550 €... Qu'est-ce qu'on vous demande en contrepartie ? Oh, pas grand chose. Vous vous délestez d'un euro pour vous inscrire au Lucky CP de Winamax, puis vous élargissez votre range de call à toutes les figures suitées. Enfin, vous patientez jusqu'à l'apparition d'une quinte flush royale en sirotant une piña colada. Non, ne nous remerciez pas.

mercredi 16 octobre 2019 à 13:56
Size Matters : Leo Margets en mode Short Track sur Winamax

Leo Margets se lance ce jeudi dans un challenge Short Track sur Winamax. Chaque jour jusqu'au mardi 22 octobre, l'Espagnole s'installera comme ses adversaires devant une cave de cinq grosses blindes sur ces tables de cash game 5-max. Son objectif, tout comme le vôtre, sera alors de monter le plus gros tapis possible. Les meilleurs participants du défi se partageront quotidiennement un magot de 1 000 €.

mercredi 16 octobre 2019 à 13:03
Télex

En attendant le coup d'envoi du festival Powerfest de PMU Poker et partypoker, PMU Poker – Alexis vous détaille les différentes promotions qui accompagneront l'événement. À noter en particulier, pour tout premier dépôt d'au moins 10 €, un bonus de 100 % jusqu'à 100 € avec en prime un ticket d'une valeur de 5,50 € pour un event doté de 20 000 €. À lire sur le forum !

mercredi 16 octobre 2019 à 8:20
Winamax Poker Tour : Aranjuez avait des allures de La Villette

Avec environ 700 joueurs au rendez-vous à Aranjuez, le Winamax Poker Tour à la sauce espagnole s'est lancé sur de bonnes bases sous le regard de notre reporter cosmictrip. Le circuit va désormais mettre le cap sur Valence le 26 octobre, avant une quinzaine d'autres étapes qualificatives pour la finale à Torrelodones en mars 2020.

mardi 15 octobre 2019 à 8:22
Dette de jeu : les arguments de Rick Salomon devant la justice française

La presse française se penche depuis hier sur une affaire opposant devant la justice française le joueur de poker Rick Salomon au cheikh saoudien Raad Al-Khereiji. Cet intérêt médiatique découle d'une communication active des avocats de l'Américain, lesquels développent dans un communiqué les arguments présentés devant le tribunal de grande instance de Grasse.

lundi 14 octobre 2019 à 14:44
Télex

L'affaire est relayée par 20minutes, qui contre toute attente résiste au jeu de mots du cheikh en bois. En 2014, du côté de Théoule-sur-Mer, Rick Salomon et Raad Al-Khereiji participent à une partie de poker dont le bilan est nettement en faveur de l'Américain : 2,6 millions de dollars de gains... dont il ne verra jamais la couleur. Le tribunal de grande instance de Grasse a été saisi du litige par l'ancien compagnon de Pamela Anderson. À suivre...

lundi 14 octobre 2019 à 10:30
Télex

Adrien Delmas et João Vieira ont peiné. C'est donc au tour d'Ivan Deyra de se prêter au jeu des commentaires à froid pour l'équipe de Dans la tête d'un pro. Alors que les caméras entrent en action, "ValueMerguez" approche tranquillement des places payées du Main Event du PCA. Tranquillement ? Pas si sûr...

lundi 14 octobre 2019 à 9:55
Télex

Le Belgian Poker Challenge fera son retour au Grand Casino de Namur du 29 novembre au 7 décembre prochains. Cette 15e édition sera notamment marquée par un Main Event à 1 100 € de buy-in (500 000 € garantis) ainsi qu'un High Roller à 2 200 €. À noter la belle structure du tournoi principal, articulée sur des niveaux de 50 minutes lors des jours 1 puis de 70 minutes au jour 2 et enfin 90 minutes au jour 3.

lundi 14 octobre 2019 à 8:09
Télex

Au terme d'un heads up face à Pierre Merlin, Alexandre Amiel s'adjuge le premier prix de 22 982 de l'édition inaugurale du VSOP Championship 6-max. Le tournoi mensuel du Club Barrière Paris 104 Champs-Élysées avait auparavant généré un field de 21 unités parmi lesquelles de nombreux visages familiers, dont par exemple Jérémy Saderne (3e) ou Arthur Conan.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 24 octobre 2019 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 31 octobre 2019 à 19:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.