mardi 4 mars 2014 à 10:54

Qui a oublié Cyril "The Frenchman" Mouly, ce joueur qui a défrayé le chronique en 2009 par ses coups d'éclat à Las Vegas ? Objet de l'un des plus gros buzz de l'histoire du poker, le Français est depuis hier soumis à l'examen du tribunal correctionnel de Bordeaux. Il aurait arnaqué des dizaines de sociétés.

Cyril Mouly
Le portrait-robot signé Garlick a fait le tour du monde.

Août 2009. La présence d'un Français inconnu au bataillon dans la Bobby's Room du Bellagio suscite de nombreuses questions sur le forum anglophone 2+2. Jusqu'alors, David Benyamine était le seul joueur originaire de l'Hexagone à mettre régulièrement les pieds dans la célèbre salle de jeu. Chacun cherche donc à connaître l'identité de ce mystérieux joueur, rompu à l'exercice des swings et décrit comme un flambeur compulsif.

 

Rapidement, cette quête frénétique prend un tour humoristique. Les joueurs américains s'emparent du personnage, qui involontairement devient le catalyseur de nombreux clichés sur les Français. Le buzz amuse Garlick, un membre du Club Poker, qui en quelques coups de crayon dresse un portrait-robot de l'individu (voir ci-contre). Le croquis est publié 2+2. Il y sera recyclé dans des dizaines de montages photos et vidéos tous plus loufoques les uns que les autres. La légende du "Frenchman" est en marche.

 

Au fil des jours, de nombreux détails filtrent sur l'identité du joueur et son train de vie de nabab. En cette fin d'été 2009, quelques mois avant qu'un autre mystérieux highstaker — suédois cette fois — n'éjecte l'idole Tom Dwan de son piédestal et ne forge sa propre légende, c'est bien le nom de Cyril Mouly qui cristallise l'attention des passionnés de poker. Ce joueur dont on ne sait pas grand chose, mais dont on dit qu'il réside dans l'une des plus luxueuses villas privées du Bellagio, dont on susurre qu'il aurait connu un rush incroyable lors de ses premières apparitions dans la Bobby's Room un mois auparavant... Ce personnage qui tour à tour fait rêver, interpelle, amuse et interroge des milliers d'amateurs.

 

La légende va pourtant vaciller aussi rapidement qu'elle a contaminé la Toile. D'abord parce que le good run du fameux Frenchman ne va pas durer éternellement. Ensuite et surtout parce que la justice française va faire irruption dans le joli conte de fée. En janvier 2010, la presse (voir par exemple Le Parisien) révèle que le trentenaire est soupçonné d'avoir arnaqué des dizaines de sociétés et d'artisans pour une quinzaine de millions d'euros. Avec le concours de complices et d'une société écran, il aurait ainsi "obtenu des versements financiers des victimes sur la base d'engagements contractuels frauduleux, portant sur des promesses de publications d'encarts publicitaires dans des annuaires administratifs".

 

L'horizon de Cyril Mouly s'assombrit brutalement : un mandat d'arrêt international est délivré à son encontre, Interpol se lance à sa recherche... Concomitamment à ces révélations, le flambeur apparait pourtant comme si de rien n'était devant les caméras du Full Tilt Poker Million Cash Game. Mais dans les jours qui suivent, on apprend qu'il s'est déjà réfugié en Israël. Seule sa compagne consent alors à se rendre aux autorités. Le principal intéressé, lui, va se faire plus discret quelque temps. Jusqu'à ce qu'un High Roller à 100 000 $ de buy-in ne finisse par sonner le glas de sa cavale.

 

À la fin de l'été 2010, le Rocancourt de la planète poker est en effet arrêté sur la route de Marrakech. Avec le culot qui le caractérise, il prévoyait de se mêler à quelques grands noms du circuit comme Phil Ivey, Tom Dwan ou Michael Mizrachi. Les gros titres, néanmoins, il ne les fera désormais plus que dans la chronique judiciaire. Le 18 mars 2011, une dépêche AFP annonce son extradition vers la France. L'y attendent une mise en examen et un placement en détention provisoire, à la maison d'arrêt de Gradignan en Gironde.

 

Trois ans plus tard, tout le monde n'a pas oublié que Cyril Mouly a un temps appartenu à l'univers des cartes et des tapis verts. Hier, La Charente Libre a ainsi titré sur le début du procès d'"une ancienne figure du monde du poker". Comme trente autres prévenus, celui qui approche aujourd'hui la quarantaine s'apprête à être jugé à Bordeaux pour escroquerie et blanchiment en bande organisée. Selon les enquêteurs, le Frenchman ne se serait pas contenté de participer aux méfaits, mais en aurait été le principal bénéficiaire en tant que "cerveau du réseau". Les juges du tribunal correctionnel décideront de son sort le 14 mars.

 

Un coup disputé face à Tom Dwan lors du Full Tilt Poker Million Cash Game :

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Cyril "The Frenchman" Mouly : des spotlights aux tribunaux
Cette news a suscité 126 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
il y a une heure, brokament a écrit :

a chaque fois que je lis qqch sur eux je suis en hallu total.

Il est evident qu'il y aura un film sur cette histoire tant c'est une folie de A à Z.

Share this post


Link to post
Share on other sites

wow. bon article.

 

Je n'ai jamais joué avec cyril mouly, parce qu'il jouait les plus grosses tables; mais je viens de percuter que j'ai joué qques fois avec marco a l'ACF, a la PLO principalement.

Un mec sympa, qui a le parlé de la rue, mais pas méchant. toujours drole avec son bonnet sur la tête, je me rappelle que j'aimais bien l'avoir a ma table... :D

Edited by Loorent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour avoir jouer des heures entières avec Marco, cèdt vraiment le personnage à crier hurler de partout poser les billets sur la table comme à LB, insulter les croupiers les joeurs...

Il était fou faisait la loi , refuser des joeurs à " sa table " car il aimait pas leurs tronches. 

Un phénomène que l'on détestait ou adorait. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est beau l'inconscient quand même. non parce que l'un comme l'autre auraient pu s'en sortir n'importe quand comme plein d'autres comme eux. 

juste en se faisant oublier et en arrêtant à temps. parce que bon au bout de quelques centaine de millions, un de plus un de moins, ça set qd même à rien. 

mais non faut montrer qu'on est le cador, même si on sait qu'au final on va se faire choper. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça se passe il y a plusieurs années, dans le carré VIP d'une boite huppée de Paris.

Marco est en compagnie d'une brochette de jolies filles quand il aperçoit Patrick Bruel.

Il va le voir et lui dit:

-Patrick, je te donne 5000€ si tu viens me voir tout à l'heure et que tu me dis "salut Marco mon ami! Comment tu vas?"

Bruel, amusé, accepte évidemment pour les 5000€ les plus faciles de sa vie.

Plus tard donc, Bruel se pointe à sa table:

-Oh Marco! Mon ami t'es là! Comment tu vas?

Petit temps de réflexion:

-Mais c'est qui celui la? Dégage de ma table ouais!

 

Pour l'avoir joué souvent à l'acf c'est vrai que c'était un phénomène, mais il en a traumatisé plus d'un..

Share this post


Link to post
Share on other sites

8 ans et on rembourse !

Le Monde - Escroquerie à la « taxe carbone » : jusqu’à huit ans de prison et 1 million d’euros d’amende en appel

La cour d’appel de Paris a confirmé les peines prononcées contre les principaux prévenus dans une affaire de fraude à la TVA sur le marché de la « taxe carbone ».

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/06/28/escroquerie-a-la-taxe-carbone-jusqu-a-huit-ans-de-prison-et-1-million-d-euros-d-amende-en-appel_5152488_1653578.html

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 126 commentaires sur le forum
Les news à la Une
dimanche 15 décembre 2019 à 8:40
Télex

Mais qui arrêtera loorent ? Ces derniers mois, le divin chauve du CP a multiplié les perfs. La plus belle est peut-être à venir puisqu'après avoir donné des maux de tête à Bryn Kenney hier, l'homme à la veste en cuir se présentera cet après-midi avec 27 blindes parmi les 41 survivants de l'EPT Prague. À suivre en direct sur la chaîne YouTube de PokerStars en compagnie de Benny et Yu !

vendredi 13 décembre 2019 à 9:21
Télex

Des trains qui ne partent pas, des rames de métro bondées... Il ne manquerait plus qu'une longue série d'Expresso x2 pour noircir votre journée. Eh bien non ! En ce vendredi 13, Winamax a décidé d'alléger votre fardeau : disputez au moins cinq Expresso x2 consécutifs et vous serez convié lundi à 20h15 pour un freeroll doté de 5 000 €.

vendredi 13 décembre 2019 à 9:00
Télex

Il fait partie des plus pédagogues au sein du Team Winamax. Adrien Delmas reprend du service avec la deuxième partie de sa review du Battle Royale (une troisième reste à venir). Alors que la table finale est désormais à portée de clic, "Ragnarok235" continue de décrypter chacun des coups qui se dressent sur sa route vers la victoire.

mercredi 11 décembre 2019 à 9:27
Télex

Deux Français se hissent en finale du Super High Roller à 50 000 de l'EPT Prague (44 entrées) : Jean-Noël Thorel et ElkY. Le duo aura fort à faire cet après-midi face à un Adrián Mateos au sommet de son art, mais aussi Steve O'Dwyer, Stephen Chidwick et Ben Heath. Les six hommes se partageront des chèques de 149 000 à 726 000 €.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 19 décembre 2019 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 26 décembre 2019 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 2 janvier 2020 à 20:04
$125 ajoutés