jeudi 6 janvier 2011 à 13:09
par Piercy

Sans forcément parler de patte de lapin ou de formule magique, nous avons tous plus ou moins des croyances liées au jeu, que nous soyons joueur pathologique ou pas (au poker ou ailleurs). Servane a regroupé de nombreuses sources, auxquelles elle a ajouté son analyse.

Les coyrances liées au jeu par Dudley
Voyez, même Ragnarok1er y croit.

Servane, dans le cadre d'une thèse, défriche peu à peu le vaste monde du jeu pathologique. Les relations entre un joueur et le jeu qu'il pratique (que ce soit du poker, du craps, de la roulette ou du black-jack) sont trop peu abordées sur le web.

Attention, nous ne parlons pas ici de la gestion du tilt après une mauvais session, mais bien d'autre chose : l'influence qu'un joueur pense avoir sur le hasard, les travers dans lesquels il tombe quand il s'agit d'évaluer une probabilité, etc.

Servane, suite à un vote des membres du Club Poker, a écrit un article concernant ces croyances liées au jeu. À ces fins, elle a rassemblé nombre de sources, et y a ajouté son analyse.

 

N'oubliez pas : afin de l'aider dans sa thèse, pensez à remplir le Q.C.M. qu'elle a mis en place sur le web (en cliquant ici : Recherche sur le poker), si ce n'est pas déjà fait.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Les croyances liées au jeu : au poker ou ailleurs, on y a recours
Cette news a suscité 41 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.

très intéressant, je n'ai pas levé les yeux une seule fois.

Mais il me semble que concernant le poker, la théorie du plus on joue plus on est sujet aux croyances irrationnels est erroné. Par exemple quand je dit à des personnes de mon entourage que ces derniers temps j'ai gagné pas mal d'argent au poker certains vont me dire " Tu dois être en veine, profite en et joue à des grosses tables!" et quand je leur dit que je ne croit pas en le therme "d'être en veine" ils essaient de m'aprendre comment les jeux de hasard marchent et entre autre, que quand on gagne on doit jouer plus et plus fort parce que c'est une période bénie. cette théorie ne s'appliquerait donc pas à tous les joueurs de poker même si je pense que beaucoup sont bien plus superstitieux que les non joueurs.

Il me semble que dans le cadre du poker l'illusion de contrôle active pourrait se substitué à une autre croyance. J'ai beaucoup d'amis, qui jouent beaucoup au poker et qui pour la majeure partie perdent beaucoup au poker. Malgré cela, ces "perdants" se croient très forts, alors que pour les avoir joués je peut dire qu'ils font partis des plus mauvais joueurs de poker que j'ai jamais rencontré. la cause entre autre est que bien souvent ils n'adoptent aucun système de bankroll management et qu'ils ne parviennent pas à identifiés clairement ce qu'ils ont gagné ou perdu. il suffit donc d'une seule grosse performance, ou même de plusieurs mais qui sont noyés dans la masse des pertes pour qu'ils se croient fort.

Et quand je leur dit qu'ils doivent avoir perdu plus qu'ils n'ont gagné ils me sortent les quelques rares fois ou ils ont perdu parce qu'ils n'ont pas eu de chance, que ce soit vrai ou pas d'ailleurs, et les identifient comme la seule cause de leurs pertes. Donc plus que les éventuels grigris, prières, séquences, comportements, gestes controlés ou autre je pense que c'est avant tout l'illusion d'avoir un niveau technique élevé qui poussent les joueurs de poker pathologiques à continuer en se disant que leurs gains vont forcément un jour ou l'autre être à la hauteur de leur supériorité face à tous ce fishs qui se révèlent finalement être meilleurs qu'eux. Même si ce type de joueur est aussi sujet aux croyances que tu sites.

Modifié par Mr.Anderson

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton dernier § veut dire que le joueur s'attribue la raison de ses gains, mais attribue à l'environnement ses pertes. Il me semble que Servane y fait déjà référence directement.

En fait c'était plus une précision qu'une rectification, c'est pour çà que je dit que l'illusion de la supériorité peut se substituer à l'illusion de controle ou vis versa. Je voulait simplement souligné l'aspect exeptionnel de cette croyance (supériorité technique) par rapport aux autres jeux de hasard parce qu'il est d'autant plus facile de se dire que l'on controle le hasard au poker même si ce n'est pas vrai pour tout le monde parce que ce controle fait partie intégrante du poker.

Modifié par Mr.Anderson

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je voulait simplement souligné l'aspect exeptionnel de cette croyance (supériorité technique) par rapport aux autres jeux de hasard

C'est vrai que c'est très classique d'avoir un mec qui tilt en devenant tight weak face à un bon LAG, en se disant en boucle dans sa tête à chaque main "dès que j'ai un gros truc, je lui prend tout, dès j'ai un gros truc je lui prend tout..." ou inversement un lagtard qui raise et bluff à tout va en gagnant 80% des coups, et qui lorsqu'il se fait déstacker se dit juste "c'était juste le bluff de trop, si je refais cette partie en enlevant juste ce coup, je suis le meilleur".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Byshop: Merci pour le lien, je suis allée voir ton article et l'ai trouvé très intéressant (je t'y ai laissé un commentaire). :)

@FabD: Tes idées sur le tilt sont intéressantes, merci pour les pistes de réflexion! Concernant la typologie de 1997 (Toneatto), elle a effectivement été établie grâce à des joueurs de jeu de hasard pur (idem pour les articles de Langer de 1975). Je suis assez d'accord avec toi sur l'idée qu'elle ne correspond donc pas forcément aux joueurs de poker. Après, l'intérêt est de voir quelles croyances sont communes, comment se manifestent les différences, et ce qui est spécifique au poker... C'est l'un des aspects que j'essaye d'étudier dans ma thèse, donc j'espère être en mesure d'apporter des idées plus précises dans le futur.

@Mr Anderson: Comme avec FabD, je te rejoins sur la question de l'illusion de contrôle chez les joueurs de poker. Je pense que cela ne serait pas la croyance la plus importante chez des joueurs (plus ou moins) expérimentés. L'idée de surestimation des capacités , du niveau technique, que tu proposes me parait pertinente, et peut-être en effet plus adaptée. Cela dit, en l'absence de preuves expérimentales ou de données, cela ne reste que mon humble avis :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super article servane !

J'ai juste noté un truc qui m'a fait tiqué.

Dans ton article, j'ai reconnu la representativeness heuristic de Tversky et Kahneman. J'ai des gros doutes sur la traduction de representativeness par représentabilité (représentativité ?)

C'est corrigé, merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[...]Je suis assez d'accord avec toi sur l'idée qu'elle ne correspond donc pas forcément aux joueurs de poker. Après, l'intérêt est de voir quelles croyances sont communes, comment se manifestent les différences, et ce qui est spécifique au poker... C'est l'un des aspects que j'essaye d'étudier dans ma thèse, donc j'espère être en mesure d'apporter des idées plus précises dans le futur.

Finalement en considérant la structure des jeux de hasard et du poker, c'est peut être au poker où les biais intellectuels sont les plus forts vu que de toute facon la stratégie est inexistante pour ces premiers jeux. Je trouve ça plus choquant d'entendre continuellement parler de chance au poker plutôt qu'à la roulette, où justement il n'y aucune marge de progression de la gestion (psychologique et technique) des résultats à court terme des tirages aléatoires.

Le truc avec ces jeux de hasard, c'est que l'expérience de victoire va être plus courante, même si elle est financièrement plus faible.

Au poker on a un peu le cash game équivalent du rapido et les tournois équivalent du loto. Les attentes irrationnelles sont un peu différentes dans ces deux cas, le questionnaire distinguait les deux formes d'ailleurs.

@Mr Anderson: [...]surestimation des capacités , du niveau technique, que tu proposes me parait pertinente, et peut-être en effet plus adaptée. Cela dit, en l'absence de preuves expérimentales ou de données, cela ne reste que mon humble avis :)

Il y a aussi l'ignorance totale du poids du rake, surtout en live (et un peu aussi sur les micro-limites online). Sur une 2/2 live sur Paris c'est souvent 2e prélevés à 12e puis 2e supplémentaires par tranche de 50e, c'est ahurissant en réalité.

On entend aussi en live des réflexions finalement couvrant un spectre assez large en ce qui concerne l'estimation de la structure des résultats :

- qualitativement, ça va de "50 % des joueurs sont gagnants, je suis pas loin" à "de toute façon 95 % perdent, je suis pas plus mal que les autres".

- quantitativement : de "on peut pas gagner plus de 2e/h. sur une 2/2 live ou une .25/.50e online .fr" à quelquechose qui signifierait "10% des joueurs gagnent 20e/h. ou 5e/table/h. sur ces même tables".

Chez les joueurs plus confirmés il y aussi l'obsession de la part légitime de chance qu'on peut estimer avec pas mal de précision ("être sous l'ev"). Plutôt qu'être obsédés par l'amélioration de son jeu (technique pure, psychologie et gestion globale du jeu), on entend constament parler de tirages qui viennent pas à répétition (live) et d'être "x € sous l'ev" (Internet, sous-entendu dans 150 ou 150000 mains je serai sur ma courbe véritablement méritée).

Il faut plutôt prendre du recul sur son jeu, je sais pas si cette ignorance de la structure profonde du jeu peut servir à borner des catégories en psychologie. C'est un peu comme un aveuglement scientifique où un chercheur ou un médecin compétent dans son domaine aurait une vision limitée de la réalité plus large. On peut aller très loin même en gardant ces biais mais ça peut aussi clairement planter beaucoup de joueurs, même à très bas niveau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Souvent, comme un con, derrière mon écran, je hurle:

PAS DE 3, PAS DE TREFLE!!!

ou

DU COEUR, UN K UN 7!!!!!!

Ma dernière lubie, en tournoi, c'est de me lever, de me casser dans une autre piece, pour ne pas voir ce qui se passe, et fais le même genre de complaite, avec des "ONE TIME, ALLLLLLLLLE".

Dans le même style, en cash game, je cache la table ou le "flip" se déroule, pour ne pas voir le resultat. Mais ça, ce n'est pas que de la superstition, c'est pour me concentrer sur les autres tables, et moins tilter quand je vois une deux outer river.

J'ai beau trouvé que la superstition est une ânerie, mais je sais que nous y sommes TOUS confrontés d'une manière ou d'une autre.

Promis, je lis l'article en entier demain, a tête reposée.

Nice job Servane.

Modifié par utopike

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La vidéo c'est pour répondre à l'idée que tout le monde est "exposer aux mêmes nombres de bad et de chattage". Ensuite il est acquis que le niveau des pros n'est pas uniforme. Je pense que tu me contredira pas si je te dis qu'il un fossé en un joueur regulier de NL100 qui sort 2000€/mois et un random team limpers qui dégage minimum 10 fois plus les mauvais mois.

75/25 Bad beat pour l'un coup de chattard pour l'autre, après la grosse différence c'est de les avoir bien accrochées pour payer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La vidéo c'est pour répondre à l'idée que tout le monde est "exposer aux mêmes nombres de bad et de chattage". Ensuite il est acquis que le niveau des pros n'est pas uniforme. Je pense que tu me contredira pas si je te dis qu'il un fossé en un joueur regulier de NL100 qui sort 2000€/mois et un random team limpers qui dégage minimum 10 fois plus les mauvais mois.

75/25 Bad beat pour l'un coup de chattard pour l'autre, après la grosse différence c'est de les avoir bien accrochées pour payer.

C'est juste mais quel est le rapport avec l'article?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est juste mais quel est le rapport avec l'article?

Dans une situation identique un joueur pathologique accuserait la plante verte de lui avoir envoyé des mauvaises ondes, il n'avait son slip porte bonheur donc obligatoirement il est normal de ce prendre un BB. Je pense que même les grands joueurs ont des "superstitions", mais ce sont peut-être plus des manies.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Je viens de tomber sur cet article et j'y lis:

[...

"Test d’hypothèse : paris placés sur l’hypothèse qu’un gain est probable. Exemple : « Je suis inspiré, et je pense avoir la capacité psychique de déterminer quel ticket est gagnant ».

...]

bref encore une fois on déforme la vraie définition du terme. Ou comment déformer le terme en quelque chose de négatif et inutile afin que la conscience collective ne s'y intéresse pas.

bien joué ^^

Modifié par youplala

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 41 commentaires sur le forum
Les news à la Une
dimanche 16 décembre 2018 à 1:11
Télex

Après 3 jours de combat intense, le GP Germany approche de son dénouement. Sur les 1 934 partcipants, 249 ont déjà décroché leur place pour le Day 2, en attendant le résulat des derniers flights, dont le dernier se jouera demain matin à 10h00.

8 français ont déjà validé leur ticket et retourneront donc dans l'arène demain à 14h00, pour la suite de ce marathon. Si le GP Germany était à priori réservé au petite bankroll, quelques joeurs de renom sont venus garnir les rangs des 8 flights qui se sont déroulés depuis jeudi. Parmi eux, un de High Roller, une star des échecs, un bracelet WSOP... Et nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises. Fausto est toujours à Rozvadov pour vous faire vivre l'évènement. Rendez vous demain à partir de 14h00 pour la suite du coverage de ce Grand Prix Germany !

vendredi 14 décembre 2018 à 9:52
Fisc et poker : la justice se penche sur les cas d'Antoine Saout et Nicolas Babel

Ouest France rapporte que le Trésor public réclame près de 1,5 million d'euros à Antoine Saout, dont le sort sera tranché par la Cour administrative d'appel de Nantes la semaine prochaine. Parallèlement, Nicolas Babel vient lui d'obtenir devant la Cour administrative d'appel de Versailles la décharge des pénalités pour activité occulte.

jeudi 13 décembre 2018 à 8:53
Pari d'isolement : Rich Alati est sorti de sa salle de bains

Le 21 novembre dernier, Rich Alati s'est laissé convaincre par son ami Rory Young de s'isoler pour une durée d'un mois dans une salle de bains, le tout dans le noir le plus complet. Le pari vient toutefois de prendre fin dix jours avant l'échéance prévue, les deux hommes s'accordant sur un montant inférieur à l'enjeu initial de 100 000 $.

mercredi 12 décembre 2018 à 10:06
Télex

C'est une tradition que xkaiizerx n'a pas l'intention d'abandonner : chaque année, notre CPiste établit un calendrier des principaux tournois programmés en France et dans les environs. Les rendez-vous de nos pays voisins sont évidemment inclus, au même titre que ceux de Marrakech ou Malte, et le tout sera mis à jour de façon régulière au gré des annonces des organisateurs.

mardi 11 décembre 2018 à 13:59
Télex

La ville du pêché peut faire tourner les têtes les plus pieuses. En témoigne l'histoire de ces deux religieuses de Los Angeles, qui durant plus de dix ans ont détourné des chèques destinés à une école pour financer leurs séjours dans les casinos de Las Vegas. Un manège pas très catholique, et dont le butin pourrait dépasser 500 000 $.

mardi 11 décembre 2018 à 13:27
Trash Talk, épisode 4 : Pokersphère, le duel Hairabedian/Guyon...

Le quatrième épisode de Trash Talk est en ligne. Dans cette nouvelle émission, Loïc Xans s'entoure d'Alexis Laipsker, Adrien Guyon, David Boivert et Yann Roudaut. Les thèmes traités sont une fois de plus divers et variés : le duel Roger Hairabedian / Adrien Guyon, l'affaire Pokersphère ou encore la place des people dans l'industrie du poker.

mardi 11 décembre 2018 à 10:54
Télex

Amarillo Slim est-il le plus grand tricheur de tous les temps ? C'est en tout cas l'angle choisi par Jérôme Schmidt dans un portrait fleuve pour le dernier numéro de Poker52. Live Poker, de son côté, donne la parole à Romain Lewis mais aussi à ShiShi qui signe un article sur sa vision du poker en 2027.

mardi 11 décembre 2018 à 9:52
Télex

Le King's Casino de Rozvadov, ce n'est pas seulement l'antre des WSOP Europe ou de tournois aux enjeux élevés. C'est aussi le théâtre de rendez-vous plus accessibles tout au long de l'année. En témoigne ce 200 € Grand Prix Germany dont Fausto assurera la couverture pour Club Poker à partir de jeudi. Bonne nouvelle pour notre reporter : il aura aussi droit à un 1 100 € PLO Birthday Party en l'honneur de Tony G ce week-end.

lundi 10 décembre 2018 à 15:58
EPT Prague : le 10 300 € High Roller pour Akin Tuna

C'est traditionnellement l'un des derniers grands rendez-vous de l'année poker : l'EPT Prague animera toute la semaine à venir avec plusieurs beaux tournois. Le festival tchèque de PokerStars s'est ouvert ce week-end sur une victoire turque : celle d'Akin Tuna au terme du 10 300 € High Roller. Davidi Kitai se signale de son côté par une belle troisième place.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 19 décembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 26 décembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés