lundi 30 mars 2020 à 8:24
par gaellej

Nous sommes bien d'accord, oui, la situation est grave, la progression de l'épidémie est alarmante, et le risque de saturation de notre système de soin préoccupant. Néanmoins, au-delà de la tristesse et de l'angoisse, certaines des conséquences qui commencent à apparaitre permettent de redonner un peu d'espoir et de sourire. Voici plusieurs bonnes nouvelles pour aborder la crise du covid-19 sous un autre angle et retrouver des raisons de sourire s'il en fallait !

Bonnes nouvelles covid-19

Nette baisse de la pollution

Nous avons souvent vu ces images satellite de la Nasa montrant une baisse significative de la pollution atmosphérique en Chine, provoquée en grand en partie par le ralentissement forcé de l'économie. Pour parler scientifiquement, le dioxyde d'azote, responsable de nombreux problèmes respiratoires, comme l'asthme, est relâché dans l'air principalement par le trafic de véhicules et les centrales thermiques. L'Agence européenne de l'environnement sur la qualité de l'air estime que ce vilain dioxyde d'Azote (NO2) est responsable de 68.000 décès par an, et ce chiffre est valable seulement pour l'union européenne. Or, depuis le début du confinement, des baisses significatives de concentrations du dioxyde d'azote sont observées dans plusieurs villes. La qualité de l'air dans les régions du Nord de l'Italie s'est nettement purifiée. A Milan, les données récoltées par Copernicus montrent que la concentration de N02 a chuté d'environ de moitié entre la mi-janvier et la mi-mars. A terme, cette diminution de la pollution des particules peut même rallonger et sauver des vies en diminuant les maladies chroniques, respiratoires ou cardiovasculaires et les cancers du poumon. Alors, le virus représente-t-il le recadrage dont l'humanité avait tant besoin ? L'avenir le dira car il appartiendra aux gouvernements et aux hommes de proposer de nouvelles alternatives face à ces données, très instructives pour notre futur.

Les animaux reprennent leurs droits

Venise eaux

Et que dire de ces images de Venise, ou les habitants découvrent, certains pour la première fois, la clarté naturelle de l'eau ? De ces poissons et de ces cygnes qui reviennent tranquillement barboter dans les canaux ? Depuis la réduction des bateaux à moteur au service minimum, ainsi que des déchets plastiques, les eaux de Venise laissent dévoiler leur véritable nature. Et de ces vidéos de ces dauphins nageant le longs des quais du port de Cagliari en Sardaigne, d'habitude encombré d'innombrables cargos et ferrys? A Paris, les habitants entendent de nouveau le chant des oiseaux, qui n'avaient pourtant jamais désertés la ville, et des canards sont aperçus dans les rues. Au Mexique, les jaguars se prélassent tranquillement dans les jardins des immenses resorts d'habitude bondés. Le constat est là, quand les hommes s'arrêtent, la nature revient, et plus vite qu'on ne l'aurait cru. Le confinement soudain offre une bouffée d'air frais pour la planète et les écosystèmes bien trop mis à mal. Une fois encore, simple répit ou début d'une nouvelle ère, il reviendra aux hommes de choisir le bon virage une fois la crise passée.

Regain de l'entraide citoyenne

Malgré ces terribles vidéos de gens dévalisant les rayons de papier toilettes dans les supermarchés autour du monde, un élan de solidarité semble pourtant apparaitre plus les jours de confinement avancent. Plusieurs initiatives d'entraide citoyenne voient le jour, grâce aux réseaux sociaux, pourtant plus habitués disons-le au narcissisme et à l'autopromotion. Des groupes pour aider les personnes les plus fragiles et isolées se créent, on fait des courses pour ses voisins, on chante sur les balcons, on prend plus de nouvelles ses proches, on applaudit le personnel soignant tous les soirs dans différents pays.. Et si au final cette quarantaine ne faisait-elle pas renaitre la vie de quartier ? Des enseignes consacrent des tranches horaires pour que les plus âgées et le personnel médical puissent faire leurs courses. Des grandes, comme des petites entreprises offrent leurs masques au personnel soignant, ou en fabriquent gratuitement. Les groupes LVMH et L'Oréal contribuent à l'effort en consacrant leur chaine de production à la fabrication de gels hydro alcooliques à destination des hôpitaux. Et le bénévolat est à la fête. La directrice générale de Santé publique France, Geneviève Chêne, a annoncé l'inscription de plus de 36.000 personnes à la réserve sanitaire. Autre exemple, l'agriculture biologique et les circuits courts profitent de la crise. Les ventes directes auprès des agriculteurs ont la côte, qui écoulent mieux leurs stocks que sur les marchés ! La Ruche qui dit oui, qui met en relation producteurs et consommateurs, à quasi doublé sa vente de paniers hebdomadaires. Partout, le confinement laisse place à de nouvelles formes de solidarité, que l'on peut espérer durables et profondes. Un nouveau sens de la communauté apparaît dans notre société individualiste.

Le système de santé et les hôpitaux à l'honneur

Depuis la montée de l'épidémie, le personnel soignant est en première ligne et les hôpitaux pris d'assaut. Dans tous les pays du monde, la question du système de soin revient en force au premier plan. On assiste à une prise conscience mondiale sur l'importance d'avoir un système de santé efficace, des lits d'urgences, du matériel disponible et un accès aux soins rapide. Le manque de moyens, et notamment de masques en France à destination du personnel de santé, est soudain devenu criant et peut laisser présager une réelle remise en question du gouvernement et des administrations précédentes. Précisons que de 2008 et jusqu'en 2012, un milliard de masques étaient en stock ainsi que 700 millions de FFP2, les masques indispensables à la protection du corps médical, stocks qui n'ont malheureusement pas été renouvelés. Aux États-Unis, la question de l'injustice d'un système de santé favorisant les plus riches, avec un accès aux tests indisponible pour beaucoup d'américains, revient sur le devant de la scène. En Italie, le ravage sanitaire causé par le virus fait réapparaitre les inégalités encore très présentes entre le nord et le sud, beaucoup plus sous-équipé. Dans de nombreux pays, le covid-19 a pour conséquences de remettre en question les moyens alloués aux hôpitaux publics, la course à la rentabilité et les conditions de travail du personnel soignant, pour laisser entrevoir des réformations tant attendues. Et cette perspective positive peut aussi être appliquée au système éducatif. Devoir faire l'école à la maison représente la meilleure des publicité sur le travail du personnel enseignant !

Une avancée dans le trafic d'animaux sauvages

Pangolin

Depuis le 10 mars, les autorités chinoises ont officiellement interdit la consommation et le commerce d'animaux sauvages, mesures réclamées depuis des décennies par les militants de la cause animale. Le pangolin, suspecté d'être à l'origine de l'épidémie de Covid-19, est considéré comme l'une des espèces les plus braconnées au monde. Particulièrement appréciées par la médecine chinoise, ses écailles représentent une mine d'or pour les vendeurs. Parce que des chiffres sont parfois plus parlant, l'ONG Traffic estime qu'entre 2010 et 2019, environ 900 000 pangolins venant d'Afrique ont été vendus au marché noir en Asie du Sud-Est, faisant figurer le petit animal sur la liste rouge des espèces menacées. Mais depuis la crise du nouveau coronavirus, les ventes de pangolin ont drastiquement diminuées.   Ironiquement donc, le coronavirus pourrait lui sauver la vie. Cette décision de la Chine, qui on l'espère sera suivie de contrôles stricts, ouvre la voie à une interdiction mondiale de ce type de marchés, très répandus en Asie du Sud-Est et en Afrique notamment. Selon le WWF, le trafic d'espèces sauvages représente plus de 15 milliards de dollars par ans le monde, et pourrait donc enfin s'assécher fortement si la demande diminue. L'occasion aussi, de redonner sa vraie place au débat sur la sauvegarde de la biodiversité, trop souvent laissé au second plan.

Recul de la grippe

Enfin, la crise du covid-19 a offert une publicité de choix aux fameux gestes barrières qui n'ont jamais été aussi populaires. Se laver les main, éternuer et tousser dans un mouchoir ou dans sa manche, et respecter des distances de sécurité sont devenus les nouveaux comportements à la mode. En France, selon le bulletin de Santé publique publié le 4 mars, "l'activité grippale est en diminution dans la majorité des régions en métropole". De plus, l'épidémie grippale de 2019-2020 a été moins virulente que celle des deux années précédentes. Une nouvelle bienvenue quand on sait que la grippe a tué 8 000 personnes en France en 2018-2019, et est responsable de 290.000 à 650.000 décès par an selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). On peut donc espérer que cette prise de conscience collective aura de bonne répercussions pour les hivers prochains, et pourra éviter de nombreux décès.

Et les poker dans tout ça ?

Masque poker

Évidemment, les annulations en chaine de tous les événements live dans le monde entier ont fortement impacté l'industrie. WPT Barcelone, EPT Monte-Carlo, BPT Ribeauvillé, UDSO Aix-en-Provence, Golden Poker Million, ect… la liste des festivals annulés ou reportés et salles de jeux fermées est interminable, mettant de fait au chômage technique une grande partie des équipes de terrain, croupiers et les couvreurs en première ligne. Les clichés d'un Las Vegas à l'arrêt, casinos dans le noir sur un strip désertique, ont de quoi choquer tous ceux qui ont connu le tumulte de cette ville d'habitude infatigable, devenue elle aussi une de ces ville fantômes de western. Les États-Unis étant devenu l'épicentre de l'épidémie, la perspective d'une annulation des WSOP pour la première fois depuis 1977 devient plus que réaliste.

Pourtant…. Là aussi, les raisons de sourire existent. Le poker online online ne s'était pas aussi bien porté depuis longtemps. Avec le confinement obligatoire mais aussi l'arrêt des paris sportifs faute de matchs, les tables ne désemplissent pas. De quoi donner un coup d'accélérateur au regain de popularité du poker après plusieurs années de disette depuis 2010, et laisser espérer de beaux succès du live une fois le virus maîtrisé. Nul doute que les joueurs et de nouveaux passionnés seront au rendez-vous, et plus motivés que jamais. De quoi aussi faire apparaitre là aussi des démonstrations de solidarité dans un milieu parfois décrié pour son égoïsme. Des personnalités du poker comme Julien Martini et Davidi Kitai se mobilisent pour collecter des fonds à destination du personnel soignant, une tournoi caritatif est organisé chaque jour sur Winamax et une cagnotte Leetchi est mise en place pour aider les croupiers. Par ailleurs, cette pause forcée pour de nombreux travailleurs du secteur peut représenter un opportunité, à condition de choisir de voir le verre à moitié plein. L'opportunité de poser enfin ses valises quelque temps, d'avancer sur des projets mis de côté, de travailler son jeu, et enfin pourquoi pas, de réaliser sa dépendance au live et d'en profiter pour se tourner vers les activités de travail à distance qui fleurissent sur le net. Les plateformes de formations gratuites ne manquent pas, tout comme les sites de télétravail tels que Upwork ou Fiverr, qui ont vu leur activité augmenté. Enfin, d'un point de vue plus pratique, la prise de conscience massive sur les questions sanitaires ne pourra avoir qu'un effet bénéfique sur les futurs événements live, avec on l'espère un nettoyage plus régulier des jetons et davantage de mesures d'hygiène.

Et pour compléter cet élan de positivisme, n'oublions pas que malgré tout, jamais nos sociétés n'ont été aussi bien préparées à une pandémie. La recherche de vaccin bat son plein et des prototypes de vaccins existent déjà, élaborés dans le cadre de huit projets différents. Pour rappel, dans les années 80, plus de deux ans ont été nécessaires pour identifier le virus du sida quand il aura fallu seulement 10 jours pour le Covid-19, dont la courbe de la progression a commencé à ralentir en Italie. Alors oui, les sources d'espoir et de changements positifs sont bien là ! Le « je n'ai pas le temps » n'a plus sa place et les challenges de toutes sortes, autant individuels que collectifs, s'offrent à nous. Mais la grande question est, une fois la pandémie maitrisée, que choisirons-nous de faire de ces enseignements ?

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Covid-19, les bonnes nouvelles existent aussi
Cette news a suscité 134 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
Il y a 1 heure, loorent a écrit :

tu es sur ? aucun jeux de tables (hors poker) ?

Pas de date précise dans le mail que j'ai reçu pour la réouverture des jeux trad, mais c'est explicité que ca sera pas fonctionnel au moment de la réouverture (en plus des entrées limitées)

image.png.5113fd0360ff0040101207ab7718c578.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Difficile de faire du full ring vu le contexte sanitaire avant quelques temps de toute façon :) 

 

Pour Berri : beau coup de Partouche vu qu'ils ont du pouvoir reprendre le club pour genre 10€ et une VHS de Camping Paradis (+le passif obv) - ca leur permet de s'implémenter dans Paris dans un bel emplacement tout de même sans pour autant avoir eu a galérer initialement, et avec plus d'attrait que "hé venez chez nous on à des tables chères"

https://lesclubsdejeuxparisiens.fr/2020/05/29/groupe-partouche-acquiert-le-club-berri-et-dispose-dun-club-de-jeux-parisien/?fbclid=IwAR3iW07Qi4D-Y6vGh6Q4dcAsl-z1vqdcj8StosVHRP6zm1TFO8p7ZwmOme8 L'article de Julien Tissot parle même d'une convention signée en Février donc pré-Covid, autant dire que le club était déjà vendu depuis quelque temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello

je bosse en casino en suisse mais en France j’ai des contacts aussi de responsables.

y aura pas de jeux de tables en Suisse avant la fin de l’été: on rajoute des MAS en lieu et place des tables.

cote français ce serait pareil même après le 22 juin. Ou alors un ce sera limité. Une table sur deux ouverte avec un siège sur deux libre. Pas de cash à table etc.

Poker tournoi où cash pas de date mais c’est clairement pas la priorité.

faut maximiser l’espace pour mettre des MAS afin de rattraper le PBJ perdu.

en clair on fait venir les piques et vu qu’il y a un nombre de place définit dans le caz personne va perdre de l’espace avec des joueurs de poker.

en terme d’emploi; ça saute pas mal dans les petits casinos. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, FRusername a écrit :

y aura pas de jeux de tables en Suisse avant la fin de l’été: on rajoute des MAS en lieu et place des tables.

 

Merci pour les infos. C'est plus facile en Suisse d'ajouter des MAS à la volée à la place des tables de jeux trad' ? (ici si je ne m'abuse faut des autorisations, y'a des limites et un nombre de tables de jeux nécessaire pour avoir les jeux automatiques)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Setsunael a écrit :

Merci pour les infos. C'est plus facile en Suisse d'ajouter des MAS à la volée à la place des tables de jeux trad' ? (ici si je ne m'abuse faut des autorisations, y'a des limites et un nombre de tables de jeux nécessaire pour avoir les jeux automatiques)

On a demandé à la CFMJ ( confédération des maisons de jeux ) en prétextant qu’on pourrait pas établir les mesures sanitaires demandées par le conseil fédéral. Ça a été accepté dans la journée 

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Déjà privés de finale du Winamax Poker Tour, les amateurs de 6-max, de beer pong et de pool parties devront prendre leur mal en patience : la prochaine édition du Sismix ne se tiendra pas au Gran Casino Costa Brava de Lloret de Mar en septembre 2020, mais en 2021 à des dates qui seront communiquées ultérieurement. "C'est une décision difficile", admet la room. "Mais c'est la seule décision qui, à l'heure actuelle, nous semble logique et raisonnable."

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites

Je serais curieux de savoir quand même ce qu'en pensent les gens ici de cette crise et de se gestion croquignolesque. 

Je serais à la place des responsables des clubs je deviendrais fou. 

C'est quand même une belle mascarade toute cette histoire. 

On nous a installé une psychose totale, les 3/4 des gens pensent que la vie ne pourra jamais reprendre comme avant. C'est dingue où on en est arrivé en terme de manipulation mentale des masses. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les tournois TexaPoker à Divonne-les-Bains annulés en septembre et en octobre

Dans un communiqué, le Casino de Divonne-les-Bains et TexaPoker ont annoncé que les tournois poker qu'ils devaient organiser ensemble en septembre et en octobre étaient annulés. Les organisateurs n'ont pas voulu prendre de risques à cause de la hausse du nombre de cas positifs au Covid-19 dans la région Rhône-Alpes et autour du lac Léman. En conséquence, les TexaPoker Series qui devaient se tenir du 22 au 27 septembre au casino de Divonne sont annulés.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 31.05.2020 à 06:27, FRusername a écrit :

Hello

je bosse en casino en suisse mais en France j’ai des contacts aussi de responsables.

y aura pas de jeux de tables en Suisse avant la fin de l’été: on rajoute des MAS en lieu et place des tables.

cote français ce serait pareil même après le 22 juin. Ou alors un ce sera limité. Une table sur deux ouverte avec un siège sur deux libre. Pas de cash à table etc.

Poker tournoi où cash pas de date mais c’est clairement pas la priorité.

faut maximiser l’espace pour mettre des MAS afin de rattraper le PBJ perdu.

en clair on fait venir les piques et vu qu’il y a un nombre de place définit dans le caz personne va perdre de l’espace avec des joueurs de poker.

en terme d’emploi; ça saute pas mal dans les petits casinos. 

A car le CG et le MTT était une priorité avant ^^


 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 134 commentaires sur le forum
Les news à la Une
vendredi 18 juin 2021 à 12:40
Club Poker Radio S14E35 avec Baki et Alibabar

L'équipe de Club Poker Radio recevait cette semaine deux membres actifs de Poker Académie : le coach Baki qui propose des vidéos de cash game de grande qualité ; et Alibabar qui travaille sur le développement d'un trainer GTO. Cerise sur le gâteau : le pro américain Chance Kornuth était également des nôtres en seconde partie d'émission.

jeudi 17 juin 2021 à 11:50
Breaking News
Le WPT Heads Up Poker Championship en intégralité sur Club Poker TV

Le WPT Heads Up Poker Championship, vous connaissez ? Du 18 au 22 juin, cette compétition à 25 000 $ de buy-in mettra en scène 32 cadors parmi lesquels Phil Ivey, Tom Dwan ou encore Doug Polk. Eh bien nous avons une bonne nouvelle pour vous : tous les matchs feront l'objet de commentaires en direct sur Club Poker TV sous l'impulsion de veunstyle, mama913 et quatre pros de renom.

jeudi 17 juin 2021 à 7:42
Télex

Grégory Chochon est à l'honneur de French Morning, site d'actualité autour des Français résidant aux États-Unis. Le directeur des WSOP y revient sur son parcours et évoque aussi la présence de Tony Parker lors du prochain Main Event suite à un tournoi caritatif organisé en début d'année : "J'ai pu lui parler au téléphone et il m'a dit qu'il viendrait sans doute avec d'autres joueurs de NBA".

mercredi 16 juin 2021 à 12:33
Télex

L'équipe de Club Poker Radio continue de faire connaissance à distance avec des grinders du .fr. Ce jeudi à 21h, ce sont ainsi Baki et Alibabar qui répondront aux questions de Comanche et ShiShi. Ces deux membres actifs de Poker Académie seront rejoints en deuxième partie d'émission par une terreur du circuit live : Chance Kornuth, récent vainqueur du Main Event MSPT du Venetian pour plus de 400 000 $.

mercredi 16 juin 2021 à 8:05
US Poker Open : le 50 000 $ NLHE pour Sean Winter

L'US Poker Open s'est refermé cette nuit à l'Aria sur la victoire de Sean Winter devant Stephen Chidwick au terme du Main Event. L'Américain empoche 756 000 $ mais sa performance ne lui permet pas de se hisser plus haut que la seconde place du classement général, lequel est sans surprise remporté par David Peters à la faveur de son impressionnant triplé.

mercredi 16 juin 2021 à 7:09
Télex

Le 10 000 $ NL 2-7 Lowball Draw Championship des WSOP 2018 devait être son dernier tournoi. Doyle Brunson, bientôt 88 ans, annonce sur Twitter qu'il entend prendre part à quelques events lors de la prochaine édition du festival. Sans trop s'avancer, on peut imaginer que le Poker Hall of Fame Bounty et au moins une des deux versions du Poker Players' Championship feront partie de son programme.

mardi 15 juin 2021 à 12:31
Télex

Si vous n'en avez rien à carrer de France-Allemagne, veunstyle vous donne rendez-vous dès le début de la soirée pour une session de tournois Winamax sur Club Poker TV. Mais si vous êtes accro au ballon rond, pas de stress : la session se prolongera après le match avec un tournoi privé. Inscription possible dès 22h30 et re-entries illimités jusqu'à 23h16 !

mardi 15 juin 2021 à 12:21
Télex

Après Hearthstone, les échecs ! Si vous rêvez de vous mesurer à Dicomaniaque, ce tournoi à venir sur Lichess constitue sans doute une excellente occasion de sauter le pas. Un Doodle vous permet d'ores et déjà d'indiquer vos disponibilités, mais comme ilares fait bien les choses vous pouvez aussi donner votre avis sur la cadence des parties.

mardi 15 juin 2021 à 9:18
NutsR : une team pro live avec Sylvain Loosli au casting

Le centre de formation NutsR élargit son horizon avec la constitution d'une team pro appelée à écumer le circuit live dans les prochains mois, à commencer par les WSOP cet automne. Articulée autour de Romain Nussmann et Jean-Robert Autran, l'équipe comptera aussi dans ses rangs l'ancien November Nine Sylvain Loosli.

mardi 15 juin 2021 à 8:04
Télex

Du 18 au 22 juin, tous les regards convergeront vers le WPT Heads Up Poker Championship et ses matchs diffusés en streaming. On savait déjà que Phil Ivey, Tom Dwan, Nick Schulman, Brad Owen et Landon Tice seraient présents sur la ligne de départ de ce tournoi à 25 000 $. Doug Polk et Darren Elias s'ajoutent aujourd'hui à la liste des 32 participants.

mardi 15 juin 2021 à 7:24
US Poker Open : David Peters écrase tout sur son passage

Et de trois ! Déjà auteur de deux victoires sur des épreuves à 10 000 $, David Peters a ajouté le 25 000 $ NLHE à la liste la nuit dernière. Il n'y a désormais plus aucun suspense au classement général : le champion de l'édition 2019 a brillamment défendu son titre et aura droit à un bonus de 50 000 $ en plus de son butin de 833 000 $ depuis le début du festival.

lundi 14 juin 2021 à 8:26
Télex

Accro à Hearthstone ? Les gamers du forum planchent sur une CP Cup Battlegrounds qui pourrait animer vos soirées des prochaines semaines. Un Doodle vous attend pour partager vos dispos, l'objectif étant idéalement de constituer deux "tables" de huit participants. N'hésitez pas !

vendredi 11 juin 2021 à 10:00
Club Poker Radio S14E34 avec Sarah Herzali et Tarym

L'équipe de Club Poker Radio recevait ce jeudi, toujours à distance, l'un des couples les plus brillants du poker français : Sarah Herzali, membre du Team PMU Poker qui a collectionné les perfs ces derniers mois ; et Tom Jarry alias Tarym, aussi à l'aise cartes en main qu'au micro pour assurer les commentaires des tournois. Cerise sur le gâteau : le pro canadien Alex Livingston était également des nôtres pour une interview signée gaellej.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 24 juin 2021 à 19:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.