jeudi 20 août 2020 à 12:27

Le penchant de Michael Jordan pour les jeux d'argent a été documenté dans l'excellente série The Last Dance sur Netflix. Une autre star de la Dream Team, Charles Barkley, évoque aujourd'hui son rapport au jeu dans une interview accordée à l'émission In Depth with Graham Bensinger.

Charles Barkley poker
Charles Barkley lors d'un tournoi caritatif (crédit : Ethan Miller/Getty Images)

Parmi les témoignages édifiants et anecdotes savoureuses dont regorge le documentaire The Last Dance, le séjour improvisé par Michael Jordan à Atlantic City en 1993, entre deux matchs de la finale de conférence Est, figure en bonne place. Quelques jours plus tôt, un homme d'affaires nommé Richard Esquinas avait publié un livre au titre provocateur : Michael and Me: Our Gambling Addiction…My Cry for Help. Il n'en fallait alors pas davantage pour ressusciter une polémique née deux ans plus tôt quand, en pleine enquête sur un dealer nommé James Bouler, le FBI avait mis la main sur un chèque de 57 000 $ signé à son profit par MJ en guise de remboursement d'une dette de jeu.

 

Si elle dresse avant tout le portrait d'un champion aussi orgueilleux que talentueux, la série de Netflix consacre donc aussi une bonne partie de ses épisodes 5 et 6 au goût d'Air Jordan pour les jeux d'argent, et en particulier les paris en tout genre. Au détour d'un marathon de golf d'une dizaine de jours à San Diego, la star des Bulls aurait par exemple contracté une dette de 1,2 million de dollars selon Esquinas. Une affirmation que tend à confirmer son collègue Charles Barkley lorsqu'il se remémore ses longues après-midis à ses côtés sur les greens.

Charles Barkley

On jouait des trous à 1 000 $ quand il m'a demandé de faire une pause. Il voulait se concentrer sur un putt important dans une autre partie disputée en parallèle. Je n'ai pas pu m'empêcher de lui poser la question.

- Il est pour combien ce putt ?

- Mmh, 100 000 $*.

- Attends... Quoi ?!!!

 

* Deux ans plus tard, il relatait la même anecdote dans le Dan Patrick Show en évoquant cette fois des paris à 300 000 $ le trou.

L'ailier des Suns se souvient aussi des parties de poker disputées par les piliers de la Dream Team en marge des JO de Barcelone : "Tous les soirs... Je dis bien tous les soirs, pas un ou deux ou même dix. Tous les soirs on jouait aux cartes avec Michael, Scottie et Magic. Et à peu près à chaque fois, Michael essayait de voler le pot en nous mettant une grosse pression. C'était vraiment quelque chose. Avec Scottie, on n'avait pas autant d'argent à jouer que Magic et Michael. On était parfaitement conscients que trois ou quatre fois par soir, quelles que soient ses cartes, il allait essayer de voler le pot en alignant les billets". Une habitude qui à l'époque avait également un impact sur le quotidien des Bulls, doit la moitié de l'équipe préférait disputer de son côté des parties aux enjeux moins élevés.

 

Mais Charles Barkley lui-même n'a pas grand chose à envier à sa légende de confrère sur le terrain du gambling. Le second rôle de Space Jam ne s'en est jamais caché et de toute façon, il n'aurait pas pu. Ses fans savent par exemple que quelques réactions épidermiques vis-à-vis des croupiers lui ont valu d'être interdit de jeu dans plusieurs casinos du Michigan. Et dans un autre registre, sa réticence à rembourser une dette de 400 000 $ au Wynn avait donné lieu à une procédure du casino devant la justice en 2008. Le champion s'était finalement acquitté de la somme... avant de s'offrir un répit de deux ans loin des tables.

 

Depuis, Barkley s'adonne à sa passion pour le poker, le baccara, le blackjack ou encore les paris sportifs avec davantage de parcimonie. Dans une interview au micro de Seth Davis en 2015, il expliquait ainsi : "Vous savez, c'est comme tout : quand vous faites preuve de modération tout va bien. Alors je continue de jouer parce que j'adore ça, l'action, l'adrénaline... Mais j'ai appris à le faire avec modération". Oubliées donc les sessions de blackjack de six heures avec 2,5 millions de dollars dans le rouge, ou encore les mises pharaoniques chaque année sur le vainqueur du Super Bowl (malgré parfois de jolis gains, comme ces 700 000 empochés grâce à la victoire des Colts sur les Bears en 2007).

 

Comme Jordan dans The Last Dance, Charles Barkley a certes régulièrement martelé que son addiction n'avait jamais représenté une source d'inquiétude : "C'est peut-être un problème aux yeux des gens, mais pour moi ça n'en est pas un. Les sommes que j'ai jouées, je pouvais me permettre de les perdre". Mais dans une récente interview pour l'émission In Depth with Graham Bensinger, il reconnait être plus épanoui dans sa pratique actuelle. Celui qui se fixait jadis comme objectif de gagner un million de dollars lors de chaque séjour à Vegas s'impose aujourd'hui un stop loss de 200 000 $. Un choix pertinent puisque comme il le reconnaît lui-même, s'il lui est arrivé de "gagner un million de dollars lors d'une seule journée quatre ou cinq fois", le même montant a bien fait le trajet inverse "entre dix et vingt fois".

Extrait : Charles Barkley dans In Depth with Graham Bensinger

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Charles Barkley et les jeux d'argent : le plaisir par la modération
Cette news a suscité 9 commentaires :
News

Le penchant de Michael Jordan pour les jeux d'argent a été documenté dans l'excellente série The Last Dance sur Netflix. Une autre star de la Dream Team, Charles Barkley, évoque aujourd'hui son rapport au jeu dans une interview accordée à l'émission In Depth with Graham Bensinger.

[...] Lire la suite…




Charles Barkley lors d'un tournoi caritatif (crédit : Ethan Miller/Getty Images)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, petercrouch a écrit :

Ce bon vieux Sir Charles ! ça nous change des joueurs NBA fadasses actuels!

Je comprends ton impression, mais l'intensité physique de nos jours est telle que si t'es pas sur entraîner tu dégages de la ligue. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je parlais plus des déclarations très policées aux médias.

Le jeu est également beaucoup plus édulcoré maintenant,avant ça envoyé du bois dans la raquette,il fallait le mériter son panier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sir charles c'est comême 14 saisons en double double face à des malone, oakley ou rodman qui niveau kilo de muscles et intensité physique n'avait rien à envier aux intérieurs actuels. Il suffit de revoir ces matchs, ça post up, ça coast to coast, ça tape des dunks de ouf et même à 3 pts il etait pas manchot. Et son trash talk de folie. P****n quelle me manque cette nba !

Edit : niveau gambling il estime avoir perdu dans les10M$ (itw espn de 2007) ! Quel malade, rien que la somme me donne le vertige ! Lol

Edited by locat08

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, petercrouch a écrit :

Je parlais plus des déclarations très policées aux médias.

Le jeu est également beaucoup plus édulcoré maintenant,avant ça envoyé du bois dans la raquette,il fallait le mériter son panier.

Dans ce cas je te rejoins totalement, mais ce n'est pas spécifique au basket, toute la société est édulcorée... Regarde la dernière mésaventure de winamax sur Twitter 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 9 commentaires sur le forum
Les news à la Une
vendredi 24 septembre 2021 à 7:29
Télex

Le Happy Sunday, vous connaissez ? À partir de 17h ce dimanche, dix tournois majeurs de la grille Daily Legends vous seront proposés pour un buy-in réduit de moitié sur PMU Poker et partypoker. Et tout ça avec des dotations garanties inchangées, à l'image du Titan et de son prize pool garanti de 20 000 € pour un buy-in exceptionnellement fixé à 50 €.

jeudi 23 septembre 2021 à 9:23
Télex

Au studio, Comanche et ShiShi retrouveront comme prévu Jean-Marc Thomas et Madskills813 pour parler Pot Limit Omaha. S'y ajoutera en seconde partie d'émission une interview décrochée par gaellej pour rebondir sur une actualité toute chaude : Anatoly Filatov, star du poker russe qui vient de signer sur GGPoker la plus grosse victoire de sa carrière. Rendez-vous à 21h pour le direct !

mercredi 22 septembre 2021 à 14:09
PokerStars vs Kentucky : la room transige et réduit la facture

C'est la fin d'un feuilleton judiciaire vieux de onze ans. Flutter Entertainment, la maison-mère de PokerStars, accepte de verser la somme de 300 millions de dollars à l'État du Kentucky. Le fond du litige portait sur la période comprise entre 2006 et 2011, années durant lesquelles la room au pique rouge avait continué d'accueillir sur ses tables les joueurs du Bluegrass State.

mercredi 22 septembre 2021 à 12:18
Télex

Et si on parlait un peu de Pot Limit Omaha ? Ce jeudi à 21h, l'équipe de Club Poker Radio reçoit deux spécialistes de cette variante : Jean-Marc Thomas, agent immobilier parisien qui a ses habitudes sur les tables de cash game PLO des clubs ; et Ludwig alias Madskills813, ancien champion de motocross reconverti en joueur pro qui raffole lui aussi des parties de PLO en cash game.

mercredi 22 septembre 2021 à 8:20
Télex

Ils vous ont manqué les livetards ? À veunstyle aussi ! Ce mercredi à partir de 15h, notre reporter reprend du service au Club Montmartre pour assurer le coverage d'un tournoi événement : l'APO 2500. Des coups d'anthologie, des anecdotes croustillantes et des photos par centaines : vous allez en prendre plein les mirettes jusqu'à dimanche !

mercredi 22 septembre 2021 à 7:34
Télex

Il y a quelques jours, theangler remportait le 4 Million Event KO des Winamax Series pour un gain de 276 980 €. Dans une vidéo réalisée pour Kill Tilt, Flavien Guénan analyse dans le détail le déroulement de cette finale. Le coach décrypte des mains clés en revenant notamment sur les notions d'ICM, de ranges et de positions. Un contenu de grande qualité qui vous fera peut-être voir certains concepts sous un nouveau jour.

mardi 21 septembre 2021 à 10:08
HOT !
Road to High Stakes : le championnat de Winamax revient avec 2 500 € de tickets offerts

À vos agendas ! Le championnat Road to High Stakes de Club Poker et Winamax fera son retour le mardi 28 septembre à 21h avec une première manche à 1 € de buy-in. La compétition mettra en jeu une dotation de 2 500 € sous la forme de tickets pour des tournois de référence comme le High Roller, le Battle Royale ou le Main Event.

mardi 21 septembre 2021 à 8:50
Joe Biden confirme la réouverture des frontières américaines aux Européens début novembre

C'est désormais officiel : les joueurs de poker français pourront participer à la dernière ligne droite des World Series Of Poker sans emprunter de voies détournées. Il leur faudra pour cela être totalement vaccinés mais aussi testés négatifs, le tout avec port du masque obligatoire et système de suivi des contacts.

mardi 21 septembre 2021 à 7:06
Télex

Vous rencontrez des problèmes de tilt qui impactent votre winrate ? Vous n'êtes pas le seul. Valentin Huvelin a donc décidé de concevoir une formation spécifiquement focalisée sur cette problématique. Développée durant huit mois en collaboration avec une dizaine de beta-testeurs, celle-ci est accessible à un prix relativement accessible pour ce type de contenu. À découvrir sur le forum !

lundi 20 septembre 2021 à 14:23
Télex

Vous vous êtes fait une raison : vous ne pourrez pas participer aux prochains World Series Of Poker. Selon le Financial Times, le président Biden pourrait pourtant annoncer ce soir la réouverture des frontières américaines aux voyageurs européens totalement vaccinés à partir du mois de novembre. Si l'information venait à être confirmée, cet assouplissement ouvrirait la porte à un contingent français plus important sur des tournois comme le Little One For One Drop, le Crazy Eights et bien sûr le Main Event.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 30 septembre 2021 à 19:04
$125 ajoutés