jeudi 26 mars 2020 à 14:07

Il y a deux mois, Isai Scheinberg se rendait aux autorités américaines dans le cadre du dernier dossier ouvert par la justice suite au Black Friday. Le bureau du procureur a diffusé un communiqué, ce mercredi, pour annoncer que le fondateur de PokerStars avait décidé de plaider coupable. Sa peine reste à déterminer.

Isai Scheinberg et son fils Mark
Isai Scheinberg et son fils Mark

Pour ses anciens salariés mais aussi une frange de joueurs nostalgiques, il incarne toute une époque. Celle d'une gestion familiale de PokerStars, axée entre autres sur des principes d'écoute et de proximité. Mais aux yeux de la justice américaine, il reste surtout le visage d'un système qui, durant des années, a opéré au mépris des régles édictées par l'Unlawful Internet Gaming Enforcement Act (UIGEA). C'était en 2006, et Isai Scheinberg avait alors décidé — contrairement par exemple au leader du secteur partypoker — de continuer à accueillir sur ses tables des joueurs américains.

 

Si le couperet est tombé un soir d'avril 2011, les onze personnalités inculpées n'ont pas toutes connu le même sort. Au fil des années, dix d'entre elles ont été amenées à transiger avec la justice américaine, le plus souvent en consentant de lourdes peines financières. Une dernière est en revanche parvenue à faire de la résistance durant neuf ans, et pas n'importe laquelle : le big boss de la plus grande salle de poker en ligne du monde.

 

Ce n'est qu'en ce début d'année que le piège a fini par se refermer sur Isai Scheinberg. À la faveur d'un séjour en Suisse du septuagénaire, les autorités américaines ont émis une demande d'extradition à son encontre. Le principal intéressé s'y est dans un premier temps opposé avant de se résigner et d'accepter, le 17 janvier, d'emprunter un vol à destination de New York. Accueilli à sa descente de l'avion, il a un peu plus tard été présenté à un juge... avant de verser une caution d'un million de dollars pour retrouver sa liberté.

 

Deux mois plus tard, la situation se décante. Dans un communiqué, le bureau du procureur new-yorkais annonce ainsi fièrement que l'homme d'affaires plaide coupable. Pas des chefs d'accusation de fraude ou de blanchiment d'argent, mais de celui de gestion d'une entreprise illégale de jeux d'argent. "En plaidant coupable aujourd'hui, Isai Scheinberg admet qu'il savait que son entreprise violait la loi en acceptant des joueurs américains à ses tables, et que le gouvernement avait clairement fait savoir que proposer du poker en ligne sur le sol américain était illégal".

 

Le message est double : non il n'existait pas de "zone grise" comme le clan Scheinberg et d'autres ont tenté de le faire valoir entre 2006 et 2011 ; et surtout non, il n'est pas possible d'échapper indéfiniment à la justice américaine. D'aucuns y verront avant tout une stratégie de communication. Ils n'auront pas totalement tort. Car si le texte du procureur souligne qu'Isai Scheinberg encourt aujourd'hui une peine pouvant aller jusqu'à cinq ans de prison, l'Israëlo-Canadien ne mettra probablement jamais les pieds derrière les barreaux. Avant même son envol pour New York, les deux parties ont en effet négocié un accord de principe. Quels en sont les termes ? C'est la juge Lewis A. Kaplan qui répondra à cette question lors d'une audience dont la date reste à déterminer.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Black Friday : Isai Scheinberg décide de plaider coupable
Cette news a suscité 1 commentaire :
News

Isai Scheinberg, cofondateur et ancien président de PokerStars, s'est rendu il y a dix jours aux autorités américaines. Cette décision marque la fin d'un long feuilleton : le septuagénaire était la dernière personnalité à faire l'objet de poursuites dans le cadre du Black Friday.

[...] Lire la suite…




Isai Scheinberg et son fils Mark

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Il y a deux mois, Isai Scheinberg se rendait aux autorités américaines dans le cadre du dernier dossier ouvert par la justice suite au Black Friday. Le bureau du procureur a diffusé un communiqué, ce mercredi, pour annoncer que le fondateur de PokerStars avait décidé de plaider coupable. Sa peine reste à déterminer.

[...] Lire la suite…




Isai Scheinberg et son fils Mark

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire le commentaire sur le forum
Les news à la Une
mercredi 1 avril 2020 à 8:22
Télex

C'est une trilogie mémorable qui attend les fans de la saga de Winamax. Un premier épisode de 60 minutes décryptera le processus de réflexion du champion portugais, tandis que le second donnera la parole au génie belge. Le troisième sortira lui des sentiers battus en emmenant le spectateur en immersion dans la tête de Stéphane Matheu, seul homme parvenu à assister à l'ensemble de ce coup pourtant conclu avant le flop.

mardi 31 mars 2020 à 11:59
Télex

L'émission de débat de Loïc Xans se penche cette semaine sur les récentes difficultés rencontrées par les salles de poker en ligne pour absorber les grosses affluences. Côté casting, Alexis Laipsker rempile en compagnie de Florence Mazet, batmax et Bacchus. Avec en renfort David Boivert, l'un des deux patrons du Florida Poker Tour.

lundi 30 mars 2020 à 9:20
Télex

La dernière session du challenge a une fois de plus souri à Phil Galfond, dont le retard sur VeniVidi ne s'élève désormais plus qu'à 154 000 €. Alors qu'il ne reste que 5 637 mains à disputer sur les 25 000 prévues, le principal intéressé s'efforce de tempérer l'enthousiasme de ses fans : "Maintenant tout le monde s'attend à ce que je gagne, mais je tiens à vous rappeler que nous ne vivons pas dans un film. Je ferai de mon mieux".

lundi 30 mars 2020 à 8:56
WPTDeepstacks Online Series : partypoker et PMU dégainent du lourd

Entre les Poker Masters Online, les WPT Online Series ou encore l'Irish Open Online, peut-être étiez-vous frustré de voir partypoker chouchouter ses joueurs internationaux. Rassurez-vous : votre tour est venu de profiter des initiatives sympas de la room. Également accessibles sur PMU Poker, les WPTDeepStacks Online Series EU garantiront trois millions d'euros du 5 au 20 avril.

lundi 30 mars 2020 à 8:24
Covid-19, les bonnes nouvelles existent aussi

Nous sommes bien d'accord, oui, la situation est grave, la progression de l'épidémie est alarmante, et le risque de saturation de notre système de soin préoccupant. Néanmoins, au-delà de la tristesse et de l'angoisse, certaines des conséquences qui commencent à apparaitre permettent de redonner un peu d'espoir et de sourire. Voici plusieurs bonnes nouvelles pour aborder la crise du covid-19 sous un autre angle et retrouver des raisons de sourire s'il en fallait !

vendredi 27 mars 2020 à 17:19
Télex

Winamax s'associe à l'alliance #TousUnisContreLeVirus et lance un tournoi caritatif qui se déroulera chaque jour à 20h45. La moitié de son buy-in de 10 € sera reversée au profit des soignants, des chercheurs et des personnes les plus vulnérables. Quant à l'autre moitié, elle constituera le prize pool et ne sera assujettie à aucun prélèvement. Une initiative parfaitement complémentaire de la collecte organisée par salette.

vendredi 27 mars 2020 à 9:47
Télex

Le durrrr challenge s'était terminé en eau de boudin, le Galfond Challenge démarre lui tambour battant avec un premier duel épique. Après une nouvelle session déficitaire de 85 000 € hier soir, VeniVidi n'a plus que 233 000 € d'avance. Les 6 807 mains restantes s'annoncent passionnantes, avec pour enjeu un chèque additionnel de 100 000 ou 200 000 € selon le vainqueur.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :