vendredi 1 avril 2011 à 15:07
par Piercy

Matt Savage prépare son interview à Club Poker Radio, neuf ans en avance, en créant la Tournament Director Association. Pendant ce temps, les WSOP débutent, et Patrick Bruel a encore un edge.

Casino de Santenay
Le casino de Santenay, rénové pour quelques millions à peine.

Matt Savage (le joueur de poker, pas le musicien autiste) déflore sa fiche Hendon Mob en terminant deuxième d'un 100 $ Rebuy (il cumule aujourd'hui plus de 80 000 $ de gains en tournois). À cette époque, il participe déjà à la création de la Tournament Director Association, organisme grandissant et établissant des règles quant à la gestion des tournois de poker.

 

Les WSOP débutent traditionnellement par le Casino Employees, joué en Limit Hold'em. C'est Travis Jonas qui remportera le premier bracelet de l'année, dans l'ombre annuelle qui plane sur Vegas.

 

Chris Ferguson gagne son troisième bracelet WSOP, dans un 1 500 $ Omaha Hi-Lo. Patrick Bruel inscrit sa ligne WSOP de l'année : il termine 17e d'un 1 500 $ Limit Omaha, juste derrière Robert Le Dangereux Cohen.

 

Sur le forum 2+2, le sujet du mois s'intitule "Gentleman or not??". Il traite d'angle shooting (le fait de voir les cartes privatives d'un voisin, en live, pendant qu'ils les regarde). FMonti demande s'il doit informer le joueur assis à sa droite qu'il voit ses cartes sans faire d'effort, ou bien profiter de cet avantage. Oliroy... Euh, non. Tommy Angelo lui explique que ce n'est pas bien de continuer de les regarder sans avertir le joueur, et que c'est une quesiton d'image à long terme, et qu'un joueur pro ne doit jamais agir d'une manière qui serait - ne serait-ce qu'un tout petit peu - tendancieuse. Derrick signale, à travers un argumentaire digne d'un joueur online s'indignant de la riggitude des logiciels agréés par l'ARJEL, que ce n'est pas de la faute de FMonti si l'autre joueur ne protège pas sa main, et qu'il doit en profiter.

 

Joagroupe rachète le casino de Santenay, en Bourgogne, et dépensera des millions d'euros en rénovation. Aujourd'hui, il est un casino très moderne.

Dans un casino en ligne, "The Sands of the Caribbean Casino", site datant de 1997, un Texan décroche, au Caribbean Stud Poker, un jackpot de plus de 235 000 $, grâce à une quinte flush. Beaucoup d'argent, certes, mais pas assez pour racheter la dette du Groupe Partouche, qui s'élevait fin avril 2001 à 489 M€ (sous réserve que j'aie bien compris le communiqué).

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Avril 2001 : Matt Savage se fait connaître, Travis Jonas reste dans l'ombre
Cette news a suscité 2 commentaires :
Posté (modifié)
News

Matt Savage prépare son interview à Club Poker Radio, neuf ans en avance, en créant la Tournament Director Association. Pendant ce temps, les WSOP débutent, et Patrick Bruel a encore un edge.

[...] Lire la suite…




Le casino de Santenay, rénové pour quelques millions à peine.

Modifié par Piercy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

whooooooo ! :88(

Hé bien si je ne m'attendais pas à lire un jour un article sur club poker parlant (entre autre) du bien connu casino de Santenay !

Du si moderne casino de Santenay !

En effet la photo lui rend hommage, d'ailleurs la première fois que j'ai pu comparer photo et réalité, j'ai été déçu. Mais alors déçu, déçu, déçu....

Piercy, sans indiscrétion comment tu connais le casino de Santenay ?

Cette établissement est donc dans un patelin perdu au milieu de nul part (Santenay)il est situé à coté d'un camping.

Quand on le voit pour de vrai, on se rend compte qu'il est minuscule !

De l'intérieur rien de notable !

Moult machines à sous ! une roulette et des tables de black jack entassé dans une salle bien trop petite. Une poker room minuscule composé de deux tables et voilà !

Le bar est ridicule, il s'agit d'un comptoir posé au milieu d'un couloir avec un choix de 4 boissons différentes et le restaurant.... J'en parle même pas...

Modifié par kabbal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Du si moderne casino de Santenay !

En effet la photo lui rend hommage, d'ailleurs la première fois que j'ai pu comparer photo et réalité, j'ai été déçu. Mais alors déçu, déçu, déçu....

Piercy, sans indiscrétion comment tu connais le casino de Santenay ?

Cette établissement est donc dans un patelin perdu au milieu de nul part (Santenay)il est situé à coté d'un camping.

Quand on le voit pour de vrai, on se rend compte qu'il est minuscule !

De l'intérieur rien de notable !

Moult machines à sous ! une roulette et des tables de black jack entassé dans une salle bien trop petite. Une poker room minuscule composé de deux tables et voilà !

Le bar est ridicule, il s'agit d'un comptoir posé au milieu d'un couloir avec un choix de 4 boissons différentes et le restaurant.... J'en parle même pas...

Salut kabbal,

Je ne connais le casino de Santenay que par mes recherches sur le web. Je ne l'ai pas visité. Je n'ai pas écrit qu'il était grand, seulement qu'il était très moderne. De toutes les photos et autres vidéos que j'ai pu voir, c'est l'impression qu'il m'a donné. Petit et moderne ne sont pas incompatibles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 2 commentaires sur le forum
Les news à la Une
lundi 18 février 2019 à 14:18
LIVE
France Poker Festival : Robin Guillaumot vainqueur à La Grande Motte

Le France Poker Festival, ce nouveau circuit imaginé par les équipes de partypoker, a réussi son lancement ce week-end à La Grande Motte en générant un total de 401 entrées lors du Main Event. Son premier champion se nomme Robin Guillaumot. Il a pris le meilleur sur Frédéric Zaiat et Alexandre Gomez dans la dernière ligne droite.

vendredi 15 février 2019 à 10:22
Marché du poker en ligne : les chiffres clés du rapport 2018 de l'ARJEL

Au quatrième trimestre, le marché du poker en ligne a confirmé la tendance entrevue durant le reste de l'année 2018 : une hausse constante des droits d'entrée en tournois, un rebond significatif des mises en cash game, mais un Produit Brut des Jeux (PBJ) qui progresse moins vite en raison notamment de la "baisse des commissions captées par les opérateurs de poker sur les tables de cash game".

jeudi 14 février 2019 à 14:05
Télex

Ce dimanche 17 février, trois grands rendez-vous de Winamax se parent d'un format Knockout et d'une dotation garantie de 100 000 € : le 200 € Battle Royale à 19h, le 50 € Prime Time à 20h30 et le 10 € Sunday Surprise à la même heure. Avec en prime un lot sympa pour le vainqueur de ce dernier : une invitation aux 52 prochaines éditions du tournoi, et surtout une prime de 50 € par joueur éliminé.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
demain à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 28 février 2019 à 20:04
$125 ajoutés