vendredi 20 février 2015 à 8:34
Breaking News

Après des mois de combats, d'espoirs et d'incertitudes, le couperet est tombé hier sur l'Aviation Club de France : le Tribunal de Grande Instance de Paris a décidé le placement en liquidation judiciaire du cercle des Champs-Élysées. Un nouveau coup très dur porté au poker live français.

Devanture de l'ACF
Cette fois, c'est vraiment terminé.

C'est la fin d'une histoire prestigieuse, marquée par la réception de grands événements et par un rayonnement incomparable à l'international. C'est la fin d'un combat, mené avec ardeur et abnégation par 213 salariés laissés sur le carreau. C'est aussi la fin d'une époque, celle où l'on pouvait se réunir entre amis sur les Champs-Élysées pour s'adonner à sa passion du poker dans un cadre exceptionnel.

 

L'Aviation Club de France, temple du poker parisien, ne rouvrira pas ses portes. Confronté à son état de cessation de paiement, le Tribunal de Grande Instance de Paris a pris acte d'un point de non retour et a décidé son placement en liquidation judiciaire. L'ensemble de ses biens sont désormais appelés à être vendus pour éponger ses dettes. Des informations que Julien Biagué, le représentant des salariés, a confirmé dès hier soir à l'équipe de PokerStrategy.

 

Il y a deux mois, l'annonce d'une simple procédure de sauvegarde judiciaire avait été accueillie comme une victoire. À l'époque, la volonté du ministère public de placer l'établissement en liquidation n'avait pas été entendue par le juge. L'ACF, ses salariés et ses nombreux soutiens dans la communauté poker espéraient alors que ce sursis serait suivi d'autres bonnes nouvelles. En vain.

 

Ce sont pour rappel des soupçons de travail dissimulé et abus de confiance (le directeur Marcel Francisci reste à ce stade mis en examen) qui sont à l'origine de la descente aux enfers de l'établissement. Après la fermeture du Cercle Cadet en octobre, et celles plus anciennes de Wagram et consorts, le Cercle Clichy-Montmartre fait désormais figure de seul rescapé d'une lente mais inexorable hécatombe.

 

Aucun mot ne suffira bien sûr à traduire le vide immense que l'Aviation Club de France s'apprête à laisser derrière lui. Depuis hier soir, les messages de tristesse qui affluent sur les réseaux sociaux en donnent tout de même un aperçu :

  • LeScribe : "L'ACF, c'était une école, un club, un endroit chaleureux que l'on ne pourra jamais oublier."
  • Michel Abécassis : "Le temple du poker français disparaît, et avec lui et une grande part de sa légende. Mes pensées vont vers tous ceux qui en étaient l'âme depuis des années."
  • Rémy Biechel : "Triste nouvelle ce matin. Et voilà, cela faisait neuf ans environ que je jouais dans ce cercle qui pour moi était le meilleur de France. Il était chaleureux, convivial, classe... J'y avais mes repères, mes amis de jeu... Certains le considéraient comme leur deuxième maison, mais pour moi il a bien été entre 2007 et 2008 ma première maison. J'y ai passé plus de temps, des nuits blanches. Je me suis endormi quelques fois sur ce gros canapé en cuir noir. J'en ai pris des cagoules en cash game. J'ai runné aussi comme Jésus en tournoi. Je me rappelle de mes débuts où, tout timide, je n'osais pas entrer dans la salle des hautes limites. Je regardais de temps en temps dans le coin de l'ouverture de cette salle, en salivant et en espérant un jour pouvoir y entrer."
  • Loorent : "L'ACF, c'était le 30 € de l'après-midi puis du matin, mes premières armes sur ce tournoi, avec même des joueurs/croupiers les premières années. C'était les 2/2 NLHE 24/24, avec le petit déj' à 6h du matin. C'était les tables les mieux tenues de France, à en faire fuir les croupiers débutants. C'était le bad beat jackpot, et le bet a 2 € sur un board AAx quand on avait un as en main. C'était le meilleur resto, avec le sourire des serveurs qui se décarcassaient pour qu'on soit bien installé. C'était la PLO 2/4, avec ma rente, "la quinte, ouais, papa". C'était le tournoi Club Poker, le seul tournoi à l'ACF où un open en MP pouvait prendre les blinds sur le 1er niveau. C'était les meilleurs floors et les arbitrages les plus rigoureux et les plus justes en France. C'était les grosses tables, avec des tonnes de jetons, et quelques-uns de mes plus gros pots perdus/ gagnés. C'était le seul endroit où on pouvait jouer en limit, au badugi, là ou j'ai appris à jouer en dealer's choice, avec le 50 rebuy du mardi soir. C'était aussi le 50 rebuy du vendredi soir (j'ai battus des records), le 250 du samedi, puis le 500 du mercredi, le 750 de l'ACF Cup, les WPT, les EFOP, les POP. Bref, c'était l'ACF... Courage aux 213 !"
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Aviation Club de France : la fin d'une belle histoire
Cette news a suscité 363 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.

si certains sont intéressés pas un souvenir de l'ACF...

https://www.clubpoker.net/forum-poker/topic/205347-wts-acf-boutons-dealer/#entry3837564

Edited by semsallem

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article du "Monde" d'aujourd'hui, visiblement bien renseigné sur les projets du gouvernement pour les casinos et/ou les cercles à Paris :

http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/05/22/rien-ne-va-plus-pour-l-ouverture-de-casinos-a-paris_4638689_3234.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour l'info sur les casinos à Paname.

Les réactions des politiques m'affligent...

1) Pathétique la réaction de l'UMP sur la morale. Ca fait trop penser à la prohibition aux Etats Unis. Ils ont toujours un siècle de retard...Ca ne les gene pas que les tripots clandestins prolifèrent mais surtout ne pas faire apparaître une offre légale. pfff

2) Pathétique la réaction du syndicaliste. Je vois pas comment la création de casino à Paris peut supprimer 2000 emplois. On va plutôt avoir une création majeure de business. Et au niveau de l'emploi peut être en partie des transferts d'enghien vers Paname...Et pour peu qu'on branche les Quataris pour qu'ils viennent injecter quelques centaines de millions d'Euros de capital...Genre hotel 5* + casino. Paris ne pourra qu'y gagner. Plus ça va et plus je ne supporte plus les syndicalistes. La plupart de ceux que j'ai fréquenté étaient des boulets qui cherchaient à se protéger des licenciement en acquerrant le statut de délégué du personnel.

3) Et sur le fond, ils voudraient pas un peu libéraliser l'économie...On a vraiment l'impression d'être dans un pays communiste. Toute décision prends des années...Forcément on se fait dépasser pas tous les autres pays. LA culture de la loose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est vraiment pas ce qui nous importe! La plus grosse info de cet article, c'est que les casinos ne passeront pas a Paris ET que la solution de secours pour le ministère de l'intérieur serait de changer le statut des cercles et d'en autoriser d'autres à ouvrir ! Donc, ça n'est prêt pas la fin des cercles sur Paris !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

du coup c'était pas la peine de mettre l'ACF en faillite et tout vendre, on marche sur la tête dans ce pays

Bah si si : pour tenter d'arrêter un système mafieu c'était une bonne idée, comme au gallion, à cadet, etc...

Ces situations de monopoles corses n'étaient plus une bonne idée 60 ans après la fin de la seconde guerre, tout comme le statut irréel (association 1901) d'endroits qui brassent des millions d'euros par ans...

Si tu ajoutes à celà une police des jeux dont le patron était le directeur de la pj qui se faisait arrosé copieusement pour que le système tienne (+ d'anciens grands flics dans certains comités de jeux - je pense à Peligrini à l'ACF, pour se donner un côté "respectable") , je pense que c'était définitivement une bonne idée de liquider pour de bon tout celà.

My 2 cents

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour l'info sur les casinos à Paname.

Les réactions des politiques m'affligent...

1) Pathétique la réaction de l'UMP sur la morale. Ca fait trop penser à la prohibition aux Etats Unis. Ils ont toujours un siècle de retard...Ca ne les gene pas que les tripots clandestins prolifèrent mais surtout ne pas faire apparaître une offre légale. pfff

2) Pathétique la réaction du syndicaliste. Je vois pas comment la création de casino à Paris peut supprimer 2000 emplois. On va plutôt avoir une création majeure de business. Et au niveau de l'emploi peut être en partie des transferts d'enghien vers Paname...Et pour peu qu'on branche les Quataris pour qu'ils viennent injecter quelques centaines de millions d'Euros de capital...Genre hotel 5* + casino. Paris ne pourra qu'y gagner. Plus ça va et plus je ne supporte plus les syndicalistes. La plupart de ceux que j'ai fréquenté étaient des boulets qui cherchaient à se protéger des licenciement en acquerrant le statut de délégué du personnel.

3) Et sur le fond, ils voudraient pas un peu libéraliser l'économie...On a vraiment l'impression d'être dans un pays communiste. Toute décision prends des années...Forcément on se fait dépasser pas tous les autres pays. LA culture de la loose.

pour l'ump, ils sont contre juste parce que c'est une proposition socialiste ... c'est de la politique ! 'comme pour la loi macron. c'est vraiment pitoyable ! au moins les communistes gardent une certaine logique

 

syndicat = comment se protéger contre l’intérêt général !

parce que meme s'il y a vraiment 2000 emplois impactés par la création d'un casino

il y aura forcement bien plus de création d'emplois avec la concurrence et les nouvelles entreprises !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah si si : pour tenter d'arrêter un système mafieu c'était une bonne idée, comme au gallion, à cadet, etc...

Ces situations de monopoles corses n'étaient plus une bonne idée 60 ans après la fin de la seconde guerre, tout comme le statut irréel (association 1901) d'endroits qui brassent des millions d'euros par ans...

Si tu ajoutes à celà une police des jeux dont le patron était le directeur de la pj qui se faisait arrosé copieusement pour que le système tienne (+ d'anciens grands flics dans certains comités de jeux - je pense à Peligrini à l'ACF, pour se donner un côté "respectable") , je pense que c'était définitivement une bonne idée de liquider pour de bon tout celà.

My 2 cents

Je serai curieux de savoir d'où tu tiens tes sources pour affirmer de telles choses au sujet de l'ACF.

Il y a eu un procès avec des condamnations en rapport avec tes dires ?

A ce jour je ne crois pas, l'usage de l'inconditionnel serait mieux adapté imho.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je serai curieux de savoir d'où tu tiens tes sources pour affirmer de telles choses au sujet de l'ACF.

Il y a eu un procès avec des condamnations en rapport avec tes dires ?

A ce jour je ne crois pas, l'usage de l'inconditionnel serait mieux adapté imho.

Je t accorde le conditionnel calou pour le jugement (s il y a ...) des faits.

Penses tu réellement que cette fermeture (et d autres) sont seulement l acharnement de juges d instruction ou autres? Ne crois tu pas que des faits sérieux et concordants ont été réunis dans cette affaire pour procéder à une descente de flics puis liquidation?

Allons allons je suis quelqu'un de raisonnable mais je ne dis pas détenir la vérité. Je rappelle simplement quelques faits (corses, Pellegrini, blanchiments, financement de partie, rinçage de hauts fonctionnaires) qui sont sur la place publique.

Je ne suis pas sûr que il y ai de procès un jour, la fermeture semblant être la sanction la plus appropriée en l espèce. Néanmoins je trouverai étonnant que certains protagonistes ne se retrouvent pas en correctionnelle.

À suivre donc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai l'impression que le délire des casinos dans Paris, c'est un peu la théorie du complot locale dans le poker français  :lol:

A l'époque on disait que comme c'était Sarko au pouvoir, il allait faire autoriser les caz' pour ses potes Partouche, Barrière, et cie.

On entendait même souvent des gens répéter qu'il y avait des tables déjà prêtes au sous-sol du Fouquets  :frantics:

N'importe quoi...  :rofl:

 

Le problème c'était les corses en mode anarchie fiscale complète, c'est réglé, là il reste le problème de la traçabilité des gros flux d'argent, et celui des parties privées.

 

Dans tous les cas, ils ne pourront pas tout avoir:

~ s'ils ferment tous les cercles et pas de casino, ben -> explosion des parties privées et argent encore moins traçable

~ s'ils légifèrent dans tous les sens jusqu'à même tracer les cash-out >2000€: c'est complètement débile car il suffira de faire la queue plusieurs fois ou revenir le lendemain, et même si on est fiché pour TOUS les cash-out, il suffira de demander à un ou plusieurs complices de récupérer une partie moyennant une petite commission, voire au pire, de payer la cotiz' annuelle à des potes pour qu'ils sortent l'argent  ;).

Donc, de toutes façons, au cas où, on aura toujours la solution des parties privées; les cartes, c'est comme la drogue, ça ne s'arrêtera JAMAIS, alors autant offrir des structures encadrées, sans tomber dans l'utopie de fliquer tout le monde.

 

Et faudra bien qu'ils comprennent qu'on en a absolument rien à branler d'Enquête exclusive, de tous leurs reportages de m**de avec des flics qui défoncent des portes à coups de bélier à l'aube, ou des communiqués implicites du Ministère de l'Intérieur via les dépêches de l'AFP qui vont tenter de nous faire croire que toutes les polices de France sont au taquet pour éradiquer les parties privées, priorité nationale   :rofl:

Remarque, j'étais bien tombé y a quelques années sur le patron d'un cyber café qui n'autorisait plus aucun téléchargement dans son cyber sous prétexte que tous les médias évoquaient à l'époque le cas (l'exemple!) d'un prof qui avait mangé 300k€ d'amende pour avoir téléchargé de la musique illégalement (sanction annulée obv en appel...), donc oui, la médiatisation, ça peut faire aux paranos.

 

Et si les abrutis de base qui laissent des commentaires habituels avec leurs 15 fautes d'orthographe et de grammaire par ligne dans les faits divers  :lol:, pensent que c'est incarcérant les gens qui organisent des parties de carte que ça va régler le problème, c'est pas demain la veille que la surpopulation carcérale va décroître, ni que ça va endiguer le phénomène du poker en sous-marin  :D

Edited by Yasteroïde

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 363 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mardi 16 avril 2019 à 9:54
Télex

Du 15 au 23 juin, le Casino de Marrakech accueillera le WSOP International Circuit Morocco Summer Edition. PMU Poker et partypoker vous offrent l'opportunité de participer au Main Event de ce festival. Du 5 mai au 9 juin, quatre packages d'une valeur de 2 000 € seront garantis chaque semaine sur les deux rooms. Chacun de ces packs inclura le buy-in de 1 360 € ainsi qu'une enveloppe de 640 € destinée à couvrir les frais de voyage.

lundi 15 avril 2019 à 8:11
Télex

Initialement annoncée du 5 au 7 juillet, la deuxième étape du circuit JOA Poker Live se déroulera finalement trois semaines plus tôt. Avec ce changement de dates, les organisateurs entendent notamment faciliter aux joueurs la quête de leur hôtel. Le Main Event, pour rappel, prendra la forme d'un 250 € NLHE à la structure évolutive : 40 000 jetons pour des niveaux de 40 puis 45 et enfin 50 minutes.

vendredi 12 avril 2019 à 14:29
HOT !
Club Poker Radio S12E33 avec Joffrey Lhote et Mayo

L'équipe de Club Poker Radio recevait ce jeudi deux passionnés lyonnais : Yohan Hanys alias Mayo, membre éminent du forum, et Joffrey Lhote, la dernière recrue du Team PMU Poker. Ce dernier était d'ailleurs accompagné de Pierre de Almeida, chef de produit poker de la room. Et ce n'est pas tout puisque le pro canadien Timothy Adams avait accepté de répondre aux questions de Gaëlle via Skype. Enjoy !

vendredi 12 avril 2019 à 13:24
Télex

De retour depuis une dizaine de jours, l'opération Spin & Go 20 de PokerStars adopte de nouvelles règles à compter d'aujourd'hui et ce jusqu'au 23 avril. Le buy-in des tables choisies prend désormais de l'importance et les résultats obtenus en Spin & Go Max entrent en ligne de compte. Pensez donc à adapter votre stratégie !

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 25 avril 2019 à 19:04
$125 ajoutés