lundi 6 février 2017 à 16:09

Les chiffres du marché des jeux en ligne au 4e trimestre 2016 ne témoignent d'"aucune inversion de tendance", constate l'ARJEL tout en notant "un léger frémissement sur le poker qui reste à confirmer et qu'il conviendrait d'amplifier". Le régulateur en profite pour réaffirmer sa détermination dans son entreprise de conviction auprès des décideurs publics.

Fanions européens

Nouvelle année oblige, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) ne se contente pas de présenter son dernier rapport trimestriel, mais y joint un communiqué qui dresse un rapide bilan de l'année 2016 et rappelle la feuille de route du régulateur pour les mois à venir.

 

Du côté des chiffres, d'abord, 2016 se referme sur un 21e trimestre consécutif de repli pour l'activité cash game. Cette dynamique baissière fléchit néanmoins puisqu'elle s'élève à 0,4 % sur l'ensemble du trimestre, le mois de décembre se soldant même par une très légère hausse.

 

Faut-il accorder de l'importance à ce tressaillement ? L'ARJEL y voit en tout cas une corrélation avec l'autorisation de nouvelles variantes, quand bien même celle-ci ne se traduit aujourd'hui de manière effective que sur Winamax. En partant du principe que cette analyse est fondée, il importera de vérifier lors des prochains trimestres si la tendance survit à l'effet de curiosité initial.

 

Une autre tendance semble plus profonde : il s'agit du tassement de l'activité tournoi. Cette catégorie, qui englobe pour rappel les Sit'n'Go (à hauteur de 78 %) et les tournois multi-tables (pour 22 %), marquait le pas depuis plusieurs mois déjà. Elle enregistre sur le trimestre un repli de 2 %, chiffre auquel s'ajoute pour la première fois depuis deux ans un recul du nombre moyen de comptes joueurs actifs par semaine.

 

Forte de ces données, l'ARJEL est en mesure de chiffrer à 1 % la baisse du Produit Brut des Jeux (PBJ) des opérateurs sur l'ensemble de l'année, ce qui représente un montant d'environ deux millions d'euros. Plutôt "un point positif", commente le régulateur avant de se lancer dans un diagnostic d'ensemble.

 

L'épine dorsale de ce diagnostic tient en une phrase : "la situation du poker reste préoccupante malgré quelques lueurs d'espoir". Face à "des résultats toujours problématiques quant à la pérennité du marché agréé", Charles Coppolani et ses équipes évoquent leur détermination à "convaincre les décideurs publics d'agir sur deux leviers" :

  • l'assiette fiscale, "la taxation sur les mises [restant] incontestablement un handicap". Sur ce point, ni le gouvernement ni le législateur ne se sont jusqu'alors montrés réceptifs. Si quelques élus — à ce stade isolés — ont bien eu l'occasion d'apporter publiquement leur soutien à cet argumentaire, aucune avancée notable ne peut en tout état de cause être espérée à court ou moyen terme.
  • l'attractivité de l'offre agréée, l'ARJEL appelant de ses vœux "une offre plus diversifiée, plus attractive et plus moderne". Les premiers effets de l'autorisation de nouvelles variantes sont considérés comme positifs, au point de convaincre le régulateur qu'"il faudrait aller bien au-delà dans la diversification de l'offre". Mais c'est surtout le chantier de "la prochaine ouverture des tables européennes de poker" qui mobilise aujourd'hui l'ARJEL. Avec l'objectif affiché d'un accord d'ici à la fin du premier semestre 2017 avec les partenaires européens.

 

Ces déclarations d'intention confirment à ceux qui en doutaient encore que des trois piliers du marché français des jeux en ligne (poker, paris sportifs et paris hippiques), c'est bel et bien celui du poker qui focalise aujourd'hui les efforts de l'autorité de régulation. Il faut dire que le secteur d'activité demeure exsangue en comparaison de celui des paris sportifs, dont les mises en progression de 45 % sur un an maintiennent à elles seules à flot certains navires de l'industrie.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
L'ARJEL réaffirme ses principaux objectifs pour 2017
Cette news a suscité 7 commentaires :

Merci l'ami,

je poste la partie du rapport qui va intéresser le plus de monde ici: 

 

Jeux de cercle
La baisse de l’activité en cash game constatée depuis le quatrième trimestre 2011 (21 trimestres consécutifs)
se poursuit au T4 2016, dans des proportions toutefois beaucoup plus faibles. En effet, les mises générées en
cash game n’ont diminué « que » de 0,4% et ont même progressé au cours du mois de décembre. Toutefois,
sur l’ensemble de l’année 2016, le recul des mises en cash game est plus prononcée (-5%).
L’arrivée de
nouvelles variantes sur le cash game a sans doute créé une dynamique positive sur ce segment de jeu.

L’activité du tournoi, en croissance depuis l’ouverture du marché, marque, de son coté, des premiers signes
de fléchissement. Ainsi, le montant des droits d’entrée s’élève à 486 millions d’euros et recule de 2% par
rapport au T4 2015. Cette baisse a limité la progression de ce segment de jeu sur l’ensemble de 2016 (+5%).
Au final, le PBJ du trimestre sur l’ensemble du poker est identique à celui de l’an passé mais il recule
légèrement (-1%) sur l’ensemble de l’année, s’élevant à 230 millions d’euros.

 

arjel1754.jpg

Lors de chaque trimestre de l’année 2016, les mises enregistrées dans l’activité de cash game régressent en
comparaison avec le trimestre équivalent de l’année précédente, le total annuel passant de
3 729 millions d’euros en 2015 à 3 556 millions d’euros en 2016 (-5%). Toutefois, cette tendance de
réduction des enjeux en cash game s’est ralenti au dernier trimestre 2016 (-1%).
L’application du décret n°2016-1326 permet aux opérateurs agréés de poker de proposer de nouvelles
variantes en cash game depuis le mois d’octobre 2016. Cette disposition a eu un effet bénéfique sur le
marché, si bien que de nombreuses semaines du trimestre ont généré des mises en cash game supérieures à
l’année précédente.

 

arjel%202.jpg

 

La progression du montant des droits d’entrée en tournois constatée sur l’ensemble de l’année ne se vérifie
pas ce trimestre. Un tel phénomène n’était plus arrivé depuis le 2
ème trimestre 2013 sur le marché français.
Ainsi, 486 millions d’euros de droits d’entrée en tournois ont été enregistrés au T4 2016 contre 496 millions
d’euros au T4 2015, ce qui représente une décroissance de 2% des enjeux.

 

arjel3.jpg

 

En comparant le PBJ des deux activités ce trimestre vis-à-vis du quatrième trimestre 2015, on constate ce
trimestre une baisse du PBJ des opérateurs en cash game de 1,2 million d’euros (passant de 25,4 millions
d’euros à 24,2 millions d’euros) alors que celui en tournois augmente de 0,8 million d’euros (passant de 35,7
millions d’euros à 36,9 millions d’euros).
Bien que les bonus distribués soient en hausse de 12% (+1,7 million d’euros) entre le T4 2015 et le
T4 2016, les crédits de jeu du secteur sur l’année diminuent de plus de 4% par rapport à 2015 passant de
55,6 millions d’euros à 53,2 millions d’euros.

 

 

arjel4.jpg

Le nombre moyen de CJA hebdomadaire sur l’ensemble de l’activité de poker recule de 2% au T4 2016 : 241
000 contre 246 000 au T4 2015. Ce constat est conforme à la tendance baissière du nombre de CJA par
semaine observée depuis plusieurs trimestres.
Ce trimestre, contrairement aux tendances constatées depuis 2015, la chute du nombre de CJA touche les
deux activités de poker, et non pas la seule activité de cash game.

 

arjel5.jpg

 

Le nombre de CJA moyen en cash game par semaine passe de 77 000 au quatrième trimestre 2015 à
71 000 au quatrième trimestre 2016, soit une baisse moyenne d’environ 7% sur l’ensemble du trimestre, ce
qui est cohérent avec les tendances constatées sur l’année 2016.

 

arjel6.jpg

 

La moyenne hebdomadaire de CJA du quatrième trimestre 2016 pour l’activité de poker en tournois est
quant à elle en légère baisse de 1% à période équivalente, le nombre de CJA moyen par semaine enregistré
en tournois s’élevant à 227 000 ce trimestre contre 228 000 au T4 2015.
Au final, les droits d’entrée en tournois et le nombre de CJA dans cette activité baissent dans des
proportions similaires ce trimestre.

 

Je rajoute: 

 

arjel%207.jpg

 

 

 Pour plus d'info, télécharger le document du post de 

symaski62

 

 

 

 

Edited by letacot

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Les chiffres du marché des jeux en ligne au 4e trimestre 2016 ne témoignent d'"aucune inversion de tendance", constate l'ARJEL tout en notant "un léger frémissement sur le poker qui reste à confirmer et qu'il conviendrait d'amplifier". Le régulateur en profite pour réaffirmer sa détermination dans son entreprise de conviction auprès des décideurs publics.

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites


je cite Supercaddy:  

  • Mais c'est surtout le chantier de "la prochaine ouverture des tables européennes de poker" qui mobilise aujourd'hui l'ARJEL. Avec l'objectif affiché d'un accord d'ici à la fin du premier semestre 2017 avec les partenaires européens.

 

Ils doivent avoir bien avancé pour annoncer ça!    On pourrait voir cette "réouverture" pour cette année! 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, letacot said:


je cite Supercaddy:  

  • Mais c'est surtout le chantier de "la prochaine ouverture des tables européennes de poker" qui mobilise aujourd'hui l'ARJEL. Avec l'objectif affiché d'un accord d'ici à la fin du premier semestre 2017 avec les partenaires européens.

 

Ils doivent avoir bien avancé pour annoncer ça!    On pourrait voir cette "réouverture" pour cette année! 

 

 

 

 

 

Si j'ai bien suivi ils sont les seuls à avoir avancé et à s'extasier de leurs progrès. Même s'ils doivent se rencontrer en mai de nouveau (selon l'arjel) aucune information similaire n'a filtré de la part du régulateur italien, espagnol, portugais (à ma connaissance limitée en tout cas).

Alors ils sont bien gentils avec leurs analyses (les nouvelles variantes = modernité... LOL), mais ils feraient mieux d'être prudent sur leurs objectifs annoncés plutôt que de passer pour des idiots une fois de plus quand l'échéance ne sera pas respectée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ces incompétents doivent bien se branler sur des chiffres qui ne veulent rien dire :

En cash game, le montant moyen des caves s’élève à 38,1€ tandis que le montant moyen des recaves est de 3,0€

Ils connaissent les recaves autos ? on te vole ton, sb, et hop, une recave de 0.5bb ...
Et parler de caves moyenne ne veut rien dire : quand on a des chiffres aussi disparates que les limites de cash game, on va plus s’intéresser au montant médian qui ferra beaucoup plus de sens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 7 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mardi 31 mars 2020 à 11:59
Télex

L'émission de débat de Loïc Xans se penche cette semaine sur les récentes difficultés rencontrées par les salles de poker en ligne pour absorber les grosses affluences. Côté casting, Alexis Laipsker rempile en compagnie de Florence Mazet, batmax et Bacchus. Avec en renfort David Boivert, l'un des deux patrons du Florida Poker Tour.

lundi 30 mars 2020 à 9:20
Télex

La dernière session du challenge a une fois de plus souri à Phil Galfond, dont le retard sur VeniVidi ne s'élève désormais plus qu'à 154 000 €. Alors qu'il ne reste que 5 637 mains à disputer sur les 25 000 prévues, le principal intéressé s'efforce de tempérer l'enthousiasme de ses fans : "Maintenant tout le monde s'attend à ce que je gagne, mais je tiens à vous rappeler que nous ne vivons pas dans un film. Je ferai de mon mieux".

lundi 30 mars 2020 à 8:56
WPTDeepstacks Online Series : partypoker et PMU dégainent du lourd

Entre les Poker Masters Online, les WPT Online Series ou encore l'Irish Open Online, peut-être étiez-vous frustré de voir partypoker chouchouter ses joueurs internationaux. Rassurez-vous : votre tour est venu de profiter des initiatives sympas de la room. Également accessibles sur PMU Poker, les WPTDeepStacks Online Series EU garantiront trois millions d'euros du 5 au 20 avril.

lundi 30 mars 2020 à 8:24
Covid-19, les bonnes nouvelles existent aussi

Nous sommes bien d'accord, oui, la situation est grave, la progression de l'épidémie est alarmante, et le risque de saturation de notre système de soin préoccupant. Néanmoins, au-delà de la tristesse et de l'angoisse, certaines des conséquences qui commencent à apparaitre permettent de redonner un peu d'espoir et de sourire. Voici plusieurs bonnes nouvelles pour aborder la crise du covid-19 sous un autre angle et retrouver des raisons de sourire s'il en fallait !

vendredi 27 mars 2020 à 17:19
Télex

Winamax s'associe à l'alliance #TousUnisContreLeVirus et lance un tournoi caritatif qui se déroulera chaque jour à 20h45. La moitié de son buy-in de 10 € sera reversée au profit des soignants, des chercheurs et des personnes les plus vulnérables. Quant à l'autre moitié, elle constituera le prize pool et ne sera assujettie à aucun prélèvement. Une initiative parfaitement complémentaire de la collecte organisée par salette.

vendredi 27 mars 2020 à 9:47
Télex

Le durrrr challenge s'était terminé en eau de boudin, le Galfond Challenge démarre lui tambour battant avec un premier duel épique. Après une nouvelle session déficitaire de 85 000 € hier soir, VeniVidi n'a plus que 233 000 € d'avance. Les 6 807 mains restantes s'annoncent passionnantes, avec pour enjeu un chèque additionnel de 100 000 ou 200 000 € selon le vainqueur.

jeudi 26 mars 2020 à 9:14
Télex

L'offre de bienvenue sans dépôt de PMU Poker s'élève habituellement à 25 €. Jusqu'au 31 mars, utilisez le code CPBOOST pour la porter à 35 . Vous recevrez immédiatement 5 €, puis deux tickets Sit'n'Go Mega Jackpot d'une valeur de 5 € suite à votre première partie en argent réel. Il vous appartiendra enfin de cumuler cinq points PMU sur les quatre quinzaines suivantes pour débloquer les 20 € supplémentaires.

mercredi 25 mars 2020 à 9:49
Télex

PokerStars vous donne rendez-vous ce mercredi à 20h pour un freeroll (mot de passe : marqui5) auquel prendront part de nombreux guests : de Géraldine Maillet à Clem Keym en passant par Franjo ou Doigby. Mais c'est bien entendu Marquinhos qui sera suivi avec la plus grande attention, le footballeur du PSG mettant en jeu un maillot dédicacé en plus des 20 000 € de tickets.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.