mardi 17 octobre 2017 à 9:35
HOT !

Quatre semaines, 6 000 kilomètres et une poker room différente chaque soir : Introl voit les choses en grand ! Rompu à l'exercice des road trips sur la côté Ouest américaine, notre exilé canadien entend bien vous faire profiter par procuration de sa nouvelle aventure. Première escale : Portland.

Jetons Introl
Le premier stack du périple

Ces dernières années, Introl a investi beaucoup de son temps et de son énergie dans son entreprise : une boulangerie-pâtisserie implantée à Vancouver. Sa vie a néanmoins pris un tournant important cet été puisque sa société, dont il cherchait à se séparer depuis près de deux ans, a trouvé un acheteur. Notre homme a donc non seulement pu souffler un peu, mais aussi planifier de nouveaux road trips au départ de sa Colombie-Britannique d'adoption.

 

Hier, l'ancien ingé-son de Club Poker Radio a ainsi pris la route en direction de sa première étape : Portland et ses tables de poker sans rake (une spécificité de l'Oregon). Durant les jours à venir, son périple passera notamment par San Francisco, Los Angeles, Las Vegas, Reno ou encore Sacramento sur la route du retour. Avec parfois des escales un peu plus longues que d'autres, à l'image de ces six nuits réservées sur le Strip.

 

L'une des spécificités de ce road trip le long des plages du Pacifique, c'est qu' Introl connait déjà les moindres recoins de la plupart de ses villes-étapes. Il ne jouera donc pas au touriste, mais se focalisera sur son objectif de pratiquer sa passion dans une poker room différente chaque soir : souvent en ½, 1/3 et 2/3, et pourquoi pas ponctuellement en 2/5 et 5/5 si le vent lui est favorable.

 

Le compte-rendu de sa première journée de route confirme cependant que ses billets réguliers ne concerneront pas que les cartes. Un tuyau sympa pour taper le carton au milieu de nulle part ? Une pizzeria à ne pas manquer si vous passez dans les parages ? Sa vieille Corolla a vu du pays et David compte bien partager ses bons plans, astuces et adresses favorites au gré de ses pérégrinations.

Le parcours prévisionnel du road trip

Road trip Introl parcours
À gauche l'aller, à droite le retour
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
De Vancouver à Las Vegas : le road trip d'Introl
Cette news a suscité 207 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
Posté (modifié)

Day 11 - 26 Octobre 2017

VIVA LAS TAPAS

Just give me something I can use
People love it when you lose,
They love dirty laundry

 

Vu l'etat de fatigue dans laquelle je me trouvais au moment de me coucher, j'avais décidé de ne pas mettre de reveil et m'attendais à dormir jusque tard dans la matinée. Raté, il est à peine 8h passée lorsque j'ouvre les yeux,  parfaitement reposé et en pleine forme.

Une bonne douche plus tard me voici à marcher sur un strip pas loin d'être désert. Je m'arrête prendre mon petit dej au Cosmo chez Eggslut, avec leur sandwich signature : oeuf, bacon et fromage dans un petit pain brioché. Très bon, et chose assez rare le café est également excellent.

Puis il est temps de retourner à la piaule afin de collecter le linge sale du début du trip, c'est à dire l'intégralité, pour un bon lavage. Je me rends dans une laverie sur Spring Mountain Road (angle Ducatur) où je le laisse pour un wash & fold : il me suffira de repasser en fin d'apres-midi pour les récupérer impeccablement lavés, repassés et pliés. Tout ça pour juste $1 la livre, c'est limite de l'exploitation.

Une fois ceci fait, un petit coup de google maps m'indique que je ne suis qu'à quelques blocs de Lavish Spa, qui était mon salon de massage préféré mais dans lequel je n'avais pas remis les pieds depuis 2 ans. L'occasion d'aller vérifier. Pour les plus pervers d'entre vous, passez votre chemin : il s'agit d'un salon "Legit" qui ne delivre que d'excellents massage traditionnels thaï, et rien d'autre. Je recommande vivement, toujours aussi pro et efficace ! Compter $60 + tips pour une heure.

Retour à l'Aria et il va à present s'agir de mettre à profit le food credit. J'opte pour Julian Serrano, un resto de tapas chaudement recommandé par pas mal de monde dans le thread dédié. Il n'y a pas un chat et je m'installe au comptoir, demandant au barman de me surprendre avec un virgin cocktail. Il me servira un truc gazeux à base d'ananas, passion et menthe fraîche, vraiment excellent.

Côté bouffe je me decide pour l'assiette de charcuterie espagnole (lomo piquant, Chorizo et saucisson bellota), de croquettes de poulet, ainsi que d'un steak au king crab.

15099257787170.jpg.9035a898e4ba7bcbddb62f1c3fe0b575.jpg

15099257859831.jpg.97cc13525437c7342e05d6bcddccecc6.jpg

Tout est très bon avec mention speciale au dernier, j'ai eu du mal à me retenir d'en recommander une portion. Tout compris y'en a pour $90. Pas donné mais bon, c'est offert :)

Je marche ensuite jusqu'au Bellagio en traversant le Vdara, pour une petite session poker. Une 2/5 ouvre et je m'y installe, restant sur un bon souvenir de la seule fois où j'ai joué en 2/5 ici. Bon pour cette fois c'est raté,  la table est full regs, dure et chiante. Je ne m'attarde pas trop et me lève une petite heure plus tard, plus riche tout de même de $30. Puis vais me ballader un peu sur le strip avant de retourner à l'Aria pour une petite sieste.

Je ne ne suis pas encore décidé pour le programme du soir, et regarde sur Poker Atlas ce qui est prévu. Je repère un tournoi de Limit Omaha Hi-Lo à l'Orleans. Nickel, c'est à moins de 10mn de la laverie. Je récupère donc mes fringues avant de filer là -bas. Comme d'habitude la room est blindée, et pour cause de bad beat jackpot approchant les $100k les listes d'attente sont plus longues que l'organe reproducteur de @Pussy Magnet
 

15099258128412.thumb.jpg.349aa21829c5ce8af049b01164dc2441.jpg

Une cinquantaine de joueurs au départ de ce $80 lO8, il va sans dire que je suis dans les 5% des plus jeunes. Tournoi très sympa, suffisamment profond pour pouvoir s'amuser quelques heures. Je finirai par sortir 27ème sur 64, mon brelan max floppé devant s'incliner face au pédalage d'une mamie touchant sa wheel river.

Pas trop envie d'attendre une heure qu'une place se libère en cash, je jette donc un oeil sur Bravo Poker pour voir ce qui tourne. Et là WTF ? Il y a 5 tables ouvertes à l'Excalibur, donc 4 1/2, et 6 personnes en liste d'attente... à 22h30 un jeudi soir ! Doit y'avoir un truc. J'appelle pour m'inscrire et moins de 15mn plus rard me voici à l'entrée du château.

15099258339443.jpg.5d456eebaa820658acb01307dd9f14e0.jpg


Effectivement la room tourne à plein, première fois que je vois ça ! Apparemment il y avait une grosse convention, les 3/4 des joueurs ont leur badge autour du cou et une bonne partie ont l'air passablement imbibés. Et pas une demi tête de shark à l'horizon. Miam !

Ayant l'impression de vivre un rêve je m'installe cavé au max ($300). Et dès la première main j'en perds la moitié avec set floppé vs tirage flush. C'est la soirée ! Mais la table est un tel bonheur... je me refais de mes pertes et suis même positif de $183 en à peine une heure, quand soudain... c'est le drame ! Il est minuit et la partie casse. Litteralement, tout le monde se lève et les 4 tables de no limit meurent en un instant. D'après le PR manager, il est interdit de les nourrir ou de les mouiller après minuit et il a reçu des consignes strictes à ce sujet.

Je repars si déçu que je me rends compte une fois devant le Monte Carlo que ma voiture est restée garée à l'Exca. Je crois qu'il vaut mieux eviter de rejouer ce soir... Je rentre me finir devant Netflix mais sombre avant même d'avoir terminé un épisode. 

 

 

Modifié par Introl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Les massages legit, des personnes âgées qui touchent la wheel river, le mec qui rentre se finir devant une série policière de netflix...

...vous aurez été prévenus ! 

no-sex-for-a-while.jpg

Modifié par Guy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Introl a écrit :

D'après le PR manager, il est interdit de les nourrir ou de les mouiller après minuit et il a reçu des consignes strictes à ce sujet.

Si le mec t'as répondu çà , c'est un génie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

DAY 12 - 27 Octobre 2017
FREE MONEY

Every night before I go to sleep
Find a ticket, win a lottery
Every night before I rest my head
See those dollar bills go swirling 'round my bed

 

Il est déjà temps de dire au revoir a l'Aria, nous passerons les deux prochaines nuits juste a cote, au Monte Carlo.
Mais pour l'heure direction le nord du strip, car j'ai bien l'intention d'aller tâter du jeton dans deux rooms dans lesquelles je n'ai pas mis les pieds depuis des années et qui depuis se sont relocalisées : Celles du Venetian et du Wynn.

15101112101522.jpg.8c874e287067b9544066994a40bac55e.jpg

Je me gare au Palazzo, qui est toujours pour le moment gratuit. Un des rares parkings en sous-sol du Strip, avec celui du Cosmo, ce qui lui donne une atmosphère pour le moins particulière : plafond bas, aucun bruit d'ambiance...
Bien évidemment comme chaque fois que je viens dans ce casino je me perds, d'autant que l'habituel chemin Palazzo/Venetian est temporairement ferme pour cause de travaux. Mais je finis quand même par dénicher la poker room. Bien que de taille réduite de presque moitie par rapport a l'ancienne, elle est tout de même très spacieuse et compte toujours plus d'une trentaine de tables. Pas énormément d’activité ce matin, seules deux tables de 1/2 tournent. Il faut dire qu'il n'est pas encore midi, heure a laquelle commence la promotion high-hand : Toutes les demi-heures, le joueur ayant réalise la main la plus haute des 30 dernières minutes (a partir d'un full) se voit récompensé de la bagatelle de $300. A la table voisine un mec fait quinte flush dix minutes avant midi, ce qui fait marrer tout le monde (enfin presque, je suppose).

Il y a également au Venetian le plus gros bad beat jackpot de Vegas. Ce jour la il s’élevait a $230.000, pour un carre de 6 battu. La particularité ici c'est qu'en même temps qu'il augmente de plusieurs centaines de dollars par jour, la main battue requise pour le toucher diminue chaque semaine. Ainsi des le lundi suivant cela passait a carre de 5, etc... Toutes ces promotions semblent avoir boostees la fréquentation du lieu, et a treize heures prés d'une dizaine de tables étaient ouvertes.

Je me suis installe cave a 300, et constate en très peu de temps a quel point la dynamique du jeu en est affectée : les mecs sous-jouent énormément leurs gros jeux, au cas ou... miam !

A midi trois, un mec a la table fait carre de 6, et est tout content : il joue tous les jours ici et d’après lui un carre avec si peu de tables actives (4 a ce moment la) c'est dans la poche !

12h24, j'ai :8d:9s et paye une relance a $16 en position de ce même gars.
Le flop est super connecte : :9c:Tc:Qh .
Il check, je fais de même.

:9d

Il check de nouveau, et je mise $25. Il fait la gueule mais paie assez vite.

La river fait comme un bruit de jackpot dans ma tete 
:9h

Il mise $40, je relance a $90 et il snap shove pour $200ish. Il retournera :Jc:Qc et sur ce coup perd non seulement son stack mais aussi les $300 de la high hand. S'il n'avait pas ete aussi puant de suffisance a chaque fois qu'il ouvrait la bouche j'aurais presque eu de la peine pour lui. Mais la je me retiens juste de me marrer.

Trois minutes plus tard, le manager vient me demander mon ID, et revient avec trois jolis jetons noirs, que je peux a ma convenance mettre dans ma poche ou garder sur la table.

15101111873310.jpg.c2692da7c395a10e1baefbb1c9bbec17.jpg

A 13h, un tournoi demarre, et il est bien tentant : $200 de buy-in avec $15k garantis. 15.000 chips, niveaux de 30 minutes. Mais je préfère finalement passer pour pouvoir faire celui du soir a l'Orleans.

Je quitte la table apres un peu moins de 2h de jeu, plus riche de $468 (+ les $300 de high hand) et prend la direction du Wynn. Mais sur le parvis devant la Palazzo, un mec me tend un flyer de réduction pour une expo sur les Rolling Stones. Bon, ce n'est pas mon groupe préféré mais j'aime beaucoup, donc je me dis pourquoi pas y passer une petite heure ? Je n'en ressortirai finalement que plus de deux heures plus tard, tant c’était passionnant.

15101112525484.thumb.jpg.c4a503c835ab192298b88c2769993bfa.jpg

L'expo retrace la carrière du groupe a travers des documents rares et des artefacts entres dans la légende : premiers contrats, premières maquettes, douzaines d'instruments, visuels originaux de leurs pochettes d'albums et affiches de tournées, documentaires vidéos narres par Martin Scorsese... La visite se termine par un petit morceau de concert en 3D, sympa mais dispensable par rapport a la richesse de ce qui a précédé.

15101112302113.jpg.b67df677ea83dfc0fed9a1eca5eb3e07.jpg

 

Je ne sais pas jusqu’à quand court l'expo, mais si vous aimez le Rock et que vous êtes a Vegas ce serait dommage de passer a cote. Ce n'est pas donne ($36) mais des flyers de réduction de $10 sont distribues sur le strip.

En sortant je regarde l'heure et voit qu'il est déjà 15h passées. Je laisse tomber la session au Wynn, ce sera pour plus tard (spoil : non). Je récupère le voiture et file au Monte Carlo pour check-in. Seulement une fois engage dans l’allée menant du Strip au parking, je constate que quelque chose cloche : il y a du monde, beaucoup de monde, et le trafic n'avance pas... Je finis par comprendre qu'un match de hockey est sur le point de démarrer a la T-Mobile Arena, et évidemment comme les ricains aiment bien arriver au dernier moment et se garer au plus prés, je paumerai pas loin de 45mn dans l'histoire, avant de pouvoir finalement accéder au self parking du MC. Mais ce n'est pas la dernière des surprises, car une queue monumentale s'est formée pour le check-in, et les bornes automatiques sur lesquelles je comptais sont toutes hors service.

Bon, ben plan B. Je retourne a la voiture et considère mes options. Mon estomac me rappelle alors que je n'ai rien bouffe aujourd'hui et que ce ne serait pas con de lui faire plaisir. Il est bientôt 17h, j'ai très faim, donc une solution est toute trouvée : Le BBQ du Ellis Island !

15101112652895.thumb.jpg.bdc4a0aac3927e6fe88d36694ce9d7b3.jpg

15101112779986.jpg.c086dd268f76311d7d6807c4b08e93e7.jpg

Un full rack et une root beer plus tard, je lutte contre l'envie d'aller faire une sieste et prends la direction de l'Orleans pour le tournoi a $130 du vendredi. Je constate que comme me l'avait dit @coltranel'affluence s'est fortement réduite. Alors que par le passe ce tournoi tournait toujours autour de 200 entries, il ne comptera ce soir la que 137 inscriptions. $4000 tout de même a la gagne, cela reste un tournoi intéressant a jouer.

Je perds des la première main 5k sur mes 15k de départ avec top paire + flush draw vs deux paires flopées, mais remonte en grind tranquille au dela de 20k. Puis reperds un peu et finit par un carre de 4 sur la dernière main avant le break vs AK sur AK44x. Dommage que le papy en face ait ete si short. 25k au break.

Nouvelle table a la reprise, et je continue a tranquillement dérouler, me permettant même un joli bluffcatch vs un jeune aggro qui martyrisait la table a coup de parpaings. Je paye avec 89o au bout d'un tableau 74Tss28 et il show A5o.

J'atteins alors le point le plus haut de mon tournoi, autour de 40k.
S'en suivront près de 3h de traversée du desert : card dead, rien qui ne connecte lorsque je touche enfin une petite paire ou des SC... Je finirai par bust a 4 tables restantes en envoyant mes 14BB en SB avec 66 sur une ouverture du HJ. Il paye avec KT et un T des le flop me signale qu'il est l'heure de partir.

Retour au Monte Carlo, personne au check-in cette fois. La chambre est correcte mais très mal isolée au niveau sonore. Elle donne sur le strip, ou un bar fait cracher a fond une musique a base de boum-boum, c'est tellement puissant qu'on a l'impression que la fenêtre est grande ouverte. 

15101112918167.jpg.9389e09e1768bba6911e1d323e291c31.jpg

Comme le rade ferme a 3h du mat et qu'il n'est même pas 1h, je me décide pour une petite session de CG. Je tente le Planet Hollywood mais il y a déjà 5 noms sur la liste pour une seule table d'ouverte. J’atterris finalement au Ballys et y trouve la table la plus facile depuis le début du trip. Et bien évidemment je me ferais ouvrir bien comme il faut, en perdant $500 en deux heures, avec notamment le beau slowroll d'un conn**d : J'ai JT sur KTTxx , il prend trois plombes, répète 3-4 fois "nice hand", fait mine de muck avant de finalement retourner KK en se marrant comme une baleine.

15101113108288.thumb.jpg.bc8a87532bf6046b7cbf1e3de69d851c.jpg


 

Modifié par Introl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Introl a écrit :

Non non, il reste une dizaine de jours de notes a mettre en forme :)
Juste le retour a la vraie vie qui a été complique, mais ça va venir !

ta femme est toujours la ? :ph34r:

 

 

 

 

bon je sors.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 207 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mardi 21 novembre 2017 à 13:51
Télex

C'est l'un des plus beaux couples du poker français : Aurélie Réard a vécu à fond l'aventure Winamax pendant un an ; Alexandre, quant à lui, vient d'intégrer le Team Unibet après s'être hissé à la 16e place du Main Event des World Series. Ajoutez à ce casting une interview via Skype de Kara Scott, aujourd'hui ambassadrice de 888, et vous obtenez un rendez-vous à ne pas manquer jeudi soir !

lundi 20 novembre 2017 à 10:02
Clubs de jeux à Paris : le projet de loi de finances rectificative précise le futur régime fiscal

Le gouvernement a présenté il y a quelques jours un projet de loi de finances rectificative qui, en son article 18, se propose d'instituer le régime fiscal applicable aux clubs de jeux. Ces établissements d'un nouveau genre feront pour rappel l'objet d'une expérimentation dans la capitale durant les trois prochaines années.

vendredi 17 novembre 2017 à 16:12
HOT !
Club Poker Radio S11E12 avec Guillaume Diaz, Alexis Fleur et Jennifer Shahade

L'équipe de Club Poker Radio recevait ce jeudi deux fines lames de la jeune garde tricolore : Guillaume Diaz, le volatile du Team Winamax, et Alexis Fleur, que les membres du forum connaissent sous le pseudonyme de Dunke. Durant la deuxième partie de l'émission, l'ambassadrice PokerStars Jennifer Shahade s'est quant à elle prêtée au jeu de l'interview via Skype.

vendredi 17 novembre 2017 à 9:42
Breaking News
Club Poker Radio au Badaboum : venez fêter les dix ans avec nous !

Putain, dix ans ! À l'occasion de son dixième anniversaire et de sa 400e émission, Club Poker Radio vous convie au Badaboum le vendredi 8 décembre. Cette soirée de débauche (voire plus si affinités) vous permettra de faire mieux connaissance avec l'équipe du podcast et du site, mais aussi avec la crème du forum. À ne manquer sous aucun prétexte !

jeudi 16 novembre 2017 à 13:36
Télex

Le Main Event du Winamax Circus tient son champion ! Victorieux d'un field de 9 446 unités (soit un prize pool de 425 000 € alors que la garantie plafonnait à 250 000 €), TITAZ4WINA met la main sur un magot flirtant avec les 70 000 €. En attendant d'interviewer le héros du jour, PonceP vous propose de découvrir les circonstances de son sacre à travers un replay de la table finale.

jeudi 16 novembre 2017 à 12:58
Télex

Molly's Game, qui en France sortira le 3 janvier sous le titre Le Grand Jeu, s'offre une nouvelle bande-annonce rythmée. Le film d'Aaron Sorkin mettra pour rappel en scène Jessica Chastain, Idris Elba ou encore Kevin Costner. Et si le poker ne constituera pas son sujet central, le récit sur grand écran du parcours de Molly Bloom s'annonce passionnant.

mercredi 15 novembre 2017 à 14:06
Télex

Vous vous morfondez en PLS en attendant les derniers récits du road trip d' Introl sur la cote Ouest américaine ? Bonne nouvelle : le célèbre road tripot de dominique75, qui a d'ailleurs inspiré notre exilé canadien préféré, a repris la route il y a quelques jours. Embarquez dans sa superbe Camaro jaune et direction Los Angeles, Vegas, Sedona, Phoenix et San Diego !

mardi 14 novembre 2017 à 11:20
Régulation du poker en ligne en Pennsylvanie : PokerStars affiche ses ambitions

Deux semaines après l'annonce de la légalisation des jeux en ligne en Pennsylvanie, les dirigeants de PokerStars confirment leur intention de "faire partie des premiers opérateurs à ouvrir leurs tables" aux joueurs de l'État. D'une manière plus générale, cette régulation pourrait contribuer à rebattre les cartes de l'autre côté de l'Atlantique.

lundi 13 novembre 2017 à 14:32
ARJEL (T3 2017) : le marché français du poker en ligne s'offre un petit sursaut

C'est une première depuis 2011 : les trois secteurs du marché français des jeux en ligne ont enregistré une progression au troisième trimestre, tant en termes de nombre de joueurs que de montant des mises. S'agissant du poker, cette embellie intervient comme le note l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) après "quasiment six ans de baisse continue".

lundi 13 novembre 2017 à 10:30
HOT !
WPT Deepstacks Bruxelles : et de cinq pour Laurent Polito !

Pour la cinquième fois en l'espace de trois ans, Laurent Polito s'impose sur une épreuve du circuit annexe du World Poker Tour : le WPT Deepstacks Bruxelles. Cette régularité impressionnante permet au serial perfeur d'empocher 90 000 €, tandis que Jérôme Sgorrano et Michel Abécassis se classent respectivement 4e et 12e du tournoi.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
aujourd'hui à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 29 novembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 6 décembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 13 décembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 20 décembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés